Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

07 février 2023 à 02:57:54
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » L'Atelier » Difficile de conserver un style de narration tout au long du récit?

Auteur Sujet: Difficile de conserver un style de narration tout au long du récit?  (Lu 674 fois)

Hors ligne Tullfish

  • Buvard
  • Messages: 2
Bonjour,

C'est mon premier message sur ce forum. Je suis débutant en écriture, soyez indulgents!

J'ai un projet d’écriture de roman policier. J'aime écrire avec un style légèrement humoristique, ironique, cynique. Je pense beaucoup au roman d'Eduardo Mendoza Le mystère de la crypte ensorcelée quand j'écris cela.

Mais je me questionne si c'est difficile (un peu, beaucoup, passionnément) de conserver ce style tout le long d'un roman. Bref, est-ce que je m,embarque dans de longues et pénibles difficultés?

Hors ligne Ariane

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 410
Re : Difficile de conserver un style de narration tout au long du récit?
« Réponse #1 le: 20 août 2022 à 15:58:49 »
Bonjour,

C'est mon premier message sur ce forum. Je suis débutant en écriture, soyez indulgents!

J'ai un projet d’écriture de roman policier. J'aime écrire avec un style légèrement humoristique, ironique, cynique. Je pense beaucoup au roman d'Eduardo Mendoza Le mystère de la crypte ensorcelée quand j'écris cela.

Mais je me questionne si c'est difficile (un peu, beaucoup, passionnément) de conserver ce style tout le long d'un roman. Bref, est-ce que je m,embarque dans de longues et pénibles difficultés?

Hello !
Je pense que c'est difficile de conserver un style cohérent du début à la fin d'un texte long... quel que soit le style choisi. Sauf peut-être si on fait dans l'ultra classique ? Et encore. Surtout si on écrit à l'échelle d'une longue période (mois ou années), je pense qu'on est toujours influencé parfois dans une direction, parfois dans une autre. Ca peut être agréable pour le lecteur qu'il y ait de petites évolutions dans le ton de la narration, mais il faut (selon moi) que ça reste conscient et choisi par l'auteur, pour que l'ensemble ait une cohérence.
Au total, je te dirais de choisir le ton qui te plaît et qui te semble convenir à ton récit ! Dans tous les cas tu rencontreras des difficultés mais ça vaut le coup d'être exigeant et d'être heureux du résultat :) .
~ Ariane ~

Hors ligne Alan Tréard

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 7 031
  • Optimiste, je vais chaud devant.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Difficile de conserver un style de narration tout au long du récit?
« Réponse #2 le: 20 août 2022 à 18:26:27 »
Bonjour Tullfish,

Et bienvenue à toi sur le Monde de l'Écriture. :)


En ce qui concerne la narration dans la littérature de l'imaginaire, le style le plus simple de narration reste la naïveté, l'ignorance, la curiosité innocente. En quelque sorte, ça correspond à raconter des faits sans connotation spécifique en ayant toujours à l'esprit que le narrateur découvre le monde qu'il dévoile en même temps que le lecteur.

Pour du polar, tu peux éventuellement t'essayer à une forme de pudeur excessive, de prudence irrationnelle, de chaste recherche... Même lorsque c'est une pudeur mise en scène, jouée, fausse, ça reste facile à mettre dans la bouche d'une victime autant que dans celle d'un coupable (la pudeur exacerbée, c'est ce qui paraît le plus facile pour commencer dans le roman policier).

Ensuite, si tu as envie d'essayer des choses nouvelles, des styles un peu singuliers de narration avec un brin de créativité ou d'audace, certains seront en effet plus compliqués à tenir sur le temps long.


En ce qui concerne le cynisme en particulier, c'est très spécifique, parce que le cynique n'a pas vocation à partager quoi que ce soit : c'est un égoïste, le cynique, un avare, un insensible, un sourd, un cruel. Le cynique rejette le monde qui l'entoure et n'en garde que l'image de dégoût qui l'anime. Pourquoi un tel personnage voudrait-il un seul instant faire preuve de générosité envers son lecteur en lui partageant d'émouvantes histoires qu'il connaît ? Pourquoi aurait-il seulement envie d'accorder à son lecteur la confiance digne de la plus indiscrète confidence ?

Si toutes ces questions sur le cynique t'amusent et te motivent à imaginer un personnage de narrateur aussi invraisemblable qu'imaginaire, alors ce sera sûrement facile à écrire ! Sinon, peut-être pourrais-tu essayer de trouver quelque chose entre les deux qui ne serait pas tout à fait du cynisme mais simplement un ton désabusé. Être désabusé, ça laisse plutôt entendre l'idée que ce narrateur aurait une bonne raison de se confier au lecteur, celle de le convaincre que tout ce en quoi il croit, la justice, le bien, l'humain, et patati, et patata, tout cela est loin de la vérité vraie que le narrateur va nous révéler dans son histoire... ^^


Et voici pour quelques idées qui me sont venues à ce propos, Tullfish, j'espère que ce sera pour toi un encouragement à chercher ce qui te correspond le mieux.

Le style, c'est très personnel, ça dépend donc toujours du goût ou de l'épanouissement personnel ; l'essentiel est effectivement de pouvoir assumer ton style de narration sur le long terme, de t'identifier à ce qui en ressort pour celles & ceux qui te lisent.
Mon carnet de bord avec un projet de fantasy.

Hors ligne Cendres

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 210
Re : Difficile de conserver un style de narration tout au long du récit?
« Réponse #3 le: 21 août 2022 à 10:22:10 »
Je suis moins experte que les Ariane et Alan, et je n'ai jamais écrit de roman. Donc je me pose pas ce genre de question sur le style.

Du moins j'ai remarqué que dans les animes le "ton" change au cours de la narration. Par exemple le célèbre "Your name" ou au début c'est un peu comique et ensuite le sujet est plus sérieux.
Ca permet au spectateur d'accrocher a l'histoire et d'être plus dedans.

Donc je pense que avoir plusieurs ton en fonction du déroulement de l'histoire n'est pas un défaut. Ca permet de faire rentrer le lecteur dans l'histoire.

Hors ligne Claire Rapha

  • Tabellion
  • Messages: 33
    • site internet
Re : Difficile de conserver un style de narration tout au long du récit?
« Réponse #4 le: 25 août 2022 à 21:05:16 »
Bonjour,

Le ton d'un livre est lié me semble-t-il a la personnalité du narrateur et à la construction du récit.
Un ton humoristique sera lié à un narrateur qui sait s'amuser, qui est très vif, et à un récit qui donne de la place à des péripéties un peu burlesques, ou au moins étranges.
Autrement dit, le ton d'un roman doit être choisi en même temps que le narrateur et le sujet du livre.
S'il y a cohérence, ce ne sera pas trop difficile de garder le ton. La difficulté viendra si le ton n'est pas en phase avec le contenu.
Le polar humoristique est un genre littéraire en soi.

En ce qui concerne un ton humoristique ou cynique, il y a l'auto-dérision qui peut être intéressante, plus à mon avis que le cynisme qui risque de mener à des brutalités pouvant mettre mal à l'aise le lecteur. Un peu de cynisme pourquoi pas, mais j'ai tendance à penser qu'il ne faut pas en abuser.

Hors ligne Alan Tréard

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 7 031
  • Optimiste, je vais chaud devant.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Difficile de conserver un style de narration tout au long du récit?
« Réponse #5 le: 29 août 2022 à 22:02:05 »
Bonjour Tullfish,


Je ne sais pas si tu repasseras par ici, mais je trouve que les différents conseils qui t'ont été proposés par ici étaient vraiment très constructifs. J'espère sincèrement que cela pourra être pour toi l'occasion de te projeter dans la préparation de ton écrit. :)

Si jamais tu as besoin de nouvelles idées, d'encouragements ou de mots bienveillants, n'hésite donc pas à repasser par ici, tu seras chaleureusement reçu. ^^


Quoi qu'il en soit, je te souhaite une bonne continuation.
Mon carnet de bord avec un projet de fantasy.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.02 secondes avec 18 requêtes.