Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

07 février 2023 à 03:03:08
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » L'Atelier » Panne de motivation

Auteur Sujet: Panne de motivation  (Lu 2711 fois)

Hors ligne Ocubrea

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 716
  • Corbeau au bec d'or
    • Pour plus d'informations
Panne de motivation
« le: 17 mars 2022 à 20:57:20 »
Yop ! :)

Faisant un peu face au problème moi-même, le sujet m'intéresse : que faites vous lorsque vous avez une panne, non pas d'inspiration, mais de motivation ? Lorsque les idées continuent d'affluer, mais que vous n'avez plus le courage de les coucher sur papier ?

J'imagine bien que personne n'a de recette miracle, mais je suis curieuse de savoir qui a déjà fait face à ce problème, et comment il a été résolu (ou pas ?).

« Modifié: 14 août 2022 à 01:36:38 par Ocubrea »
"Il est plus facile de jouer au mikado avec des spaghettis crus qu'avec des spaghettis cuits.” - Philippe Geluck.

Hors ligne Samarcande

  • Prophète
  • Messages: 935
  • Bla Bla Bla
Re : Panne de motivation
« Réponse #1 le: 17 mars 2022 à 21:07:53 »
Moi j'ai surtout l'impression de gravir l'Everest en tongs parfois. Je crois que la seule chose à faire c'est de décomposer le tout en baby steps et de continuer d'avancer.

Ensuite pour tes doutes sur la platitude du projet, peut-être que tu peux parler à quelqu'un de ton projet. Pour voir si c'est quelque chose qui a du potentiel ou pas, pour débloquer des trucs (parce que présenter ton idée oralement peut aider à en voir les points faibles et les points forts de manière différente que ce que tu as écrit) ou pointer du doigt les points qui sont confus dans ta tête. Si t'as la chance d'avoir une personne attentive, elle peut aussi te poser des questions pertinentes.
Bref un petit Brain storming avec une personne bien intentionnée.
J'ai fait ça avec ma soeur lorsqu'il me semblait impossible de mettre en place tous ces petits bouts de puzzle épars. Je veux pas dire que ça a tout résolu, mais avoir en face de soi une personne qui te dit: ben cette histoire elle m'intéresse, c'est déjà beaucoup quand tu doutes de tout. Et puis elle a aussi eu des idées, des suggestions, des pistes à explorer, des questions auxquelles j'avais pas pensé. Bref ça m'a débloquée alors que je tournais en rond depuis des semaines sans arriver à avancer.



Si t'es plutôt en phase d'écriture et que t'as déjà ton plan complet, peut-être peux-tu essayer d'écrire une scène qui te tient à coeur. Tu la garderas pas forcément telle quelle, mais ça peut te redonner la motivation d'écrire.

Les projets longs sont compliqués parce que justement on passe forcément par ces phases de découragement.

Accroche-toi, ça va passer. Plein de  :calin: d'encouragement.
« Modifié: 17 mars 2022 à 21:14:38 par Samarcande »
Sait-on jamais, nos chemins pourraient se croiser ! (Amin Maalouf )

Hors ligne Ocubrea

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 716
  • Corbeau au bec d'or
    • Pour plus d'informations
Re : Panne de motivation
« Réponse #2 le: 17 mars 2022 à 21:17:16 »
Samarcande :calin:

Citer
Moi j'ai surtout l'impression de gravir l'Everest en tongs parfois.
:D :D :D
J'aime beaucoup l'image !

Citer
Ensuite pour tes doutes sur la platitude du projet, peut-être que tu peux parler à quelqu'un de ton projet. Pour voir si c'est quelque chose qui a du potentiel ou pas, pour débloquer des trucs (parce que présenter ton idée oralement peut aider à en voir les points faibles et les points forts de manière différente que ce que tu as écrit) ou pointer du doigt les points qui sont confus dans ta tête. Si t'as la chance d'avoir une personne attentive, elle peut aussi te poser des questions pertinentes.
Bref un petit Brain storming avec une personne bien intentionnée.
Mmmh en fait je parlais plutôt de ce moment où, même si en soi tu crois toujours en ton projet "en général", la fatigue te décourage et du coup, tu n'as plus envie d'écrire/relire la scène que tu es censé.e bosser, parce que dans ton découragement tu trouves ça nul et ça ne t'intéresse plus.

En pratique, ici je suis à ma phase de relecture d'un roman qui est déjà en partie écrit, et j'en ai juste marre de relire, j'arrive à un passage un peu moins important, un peu plus calme, qui est nécessaire pour le lecteur mais qui moi ne m'intéresse pas des masses (la découverte d'un nouvel environnement qu'en tant qu'auteure, je connais par cœur, parce que je baigne dedans depuis 1 an). Je suis quelqu'un d'hyper structuré, et j'ai besoin de cette structure pour me motiver à avancer parce que sans elle mes projets s'essoufflent vite, je me fatigue encore plus rapidement si je ne suis pas systématique. Mais là j'ai juste pas envie. Le prochain "baby step" ne me botte pas, je sais qu'au-delà y'aura d'autres trucs chouettes, mais que je dois d'abord faire celui-ci parce que de lui va dépendre plein de choses par la suite.

Enfin, en soi je ne dis pas ça pour que quelqu'un me donne une solution à ce problème précis, j'étais juste curieuse de savoir comment d'autres abordent ce genre de moments ;)

Mais merci pour les encouragements, ça fait du bien quand même :coeur: :coeur: :coeur:
« Modifié: 14 août 2022 à 01:38:38 par Ocubrea »
"Il est plus facile de jouer au mikado avec des spaghettis crus qu'avec des spaghettis cuits.” - Philippe Geluck.

Hors ligne Luna Psylle

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 221
  • Luna, fille de Psylle
    • Page perso du Monde de l'Ecriture
Re : Panne de motivation
« Réponse #3 le: 17 mars 2022 à 21:58:16 »

Citer
que faites vous lorsque vous avez une panne, non pas d'inspiration, mais de motivation ?
Un plaid, un doudou, une boisson chaude, et une réunion de crise avec mes persos (ça marche aussi pour l'inspiration d'ailleurs). Et puis là, c'est l'avalanche de questions existentielles pour lesquelles on aura jamais de réponse : "Mais pourquoi qu'on est là ? Est-ce qu'elle sert à quelque chose cette aventure ? Pourquoi qu'on s'appelle pas Frodon, nous ?" *gros soupirs dépités de la vie* Chacun y va de son argument, jusqu'au déclic.

En plus terre à terre, je cherche la bonne musique, celle qui me donnera le rythme à suivre. Le piano ou le violon (ou la boîte à musique), ça marche bien sur moi, un peu comme une endorphine qui m'empêche de trop réfléchir et libère les mots que j'aurais autrement trouvés trop plats.
Cette réponse sonne plus pour la panne d'inspiration, mais marche aussi pour la motivation.

Citer
Lorsque les idées continuent d'affluer, mais que vous n'avez plus le courage de les coucher sur papier ?
Je me lance dans un Hiver :mrgreen:
Quand une idée m'entête, j'écris une scénette. Je me détache de mes personnages qui me suivent depuis si longtemps, j'en imagine juste un ou deux pour cet instant que je veux coucher. Ca peut paraître idiot dit comme ça, mais ça permet de ne pas trop y réfléchir, vu qu'il ne s'agit pas de personnages que je connais sur le bout des doigts et que je peux me permettre plus de libertés avec des inconnus (ça fait bizarre, dit comme ça).

Citer
Lorsque vous avez l'impression que le projet qui vous emballait est en fait assez plat et ne mérite pas tous vos efforts ?
Là, c'est réunion de crise avec les persos :huhu:
Ouais, on a perdu le terre à terre en chemin.

Je te souhaite de retrouver la motivation :)
quand elle part en vacances sans préavis, c'est... :relou:
If the day comes that we are reborn once again,
It'd be nice to play with you, so I'll wait for you 'til then

Hors ligne Meilhac

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 051
Re : Panne de motivation
« Réponse #4 le: 17 mars 2022 à 22:06:42 »
Yop ! :)

Faisant un peu face au problème moi-même, le sujet m'intéresse : que faites vous lorsque vous avez une panne, non pas d'inspiration, mais de motivation ? Lorsque les idées continuent d'affluer, mais que vous n'avez plus le courage de les coucher sur papier ? Lorsque vous avez l'impression que le projet qui vous emballait est en fait assez plat et ne mérite pas tous vos efforts ?

J'imagine bien que personne n'a de recette miracle, mais je suis curieuse de savoir qui a déjà fait face à ce problème, et comment il a été résolu (ou pas ?).

pense ài la dernière fois où tu as joui en  écrivant ;) !
« Modifié: 17 mars 2022 à 22:18:00 par Meilhac »

Hors ligne Kwak'

  • Prophète
  • Messages: 672
Re : Panne de motivation
« Réponse #5 le: 18 mars 2022 à 14:28:53 »
Sortez. Dans ce cas là, prenez votre chien, votre compagn.on, votre ami imaginaire, votre voisin et allez a la plage, en forêt, en teuf, sur la lune ou dans le caniveau et sortez loin de votre oeuvre.

Une fois que vous l'avez oublié quelques heures rentrez chez vous, prenez votre boisson ou substance préfère et mettez vous un coup de pied au cul - si c'est difficile demandez à votre chien, votre compagn.on, votre voisin, ou les trois en même temps, de vous botter le cul convenablement. (L'ami imaginaire ne peut rien sur cette étape la par contre il vous faut du concret)

Ensuite écrivez :)
Si ça ne marche pas, recommencez depuis l'étape 1, mais plus fort.
« Modifié: 18 mars 2022 à 14:31:27 par Kwak' »
J'aime mieux être un paratonnerre qu'un sismographe.

Hors ligne Basic

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 445
    • Dits de l 'aube.
Re : Panne de motivation
« Réponse #6 le: 18 mars 2022 à 17:01:24 »
Bonjour,

panne de motivation.

Qu'est ce qui nous motive à écrire ?
Il y a tant de réponses à cette question : la nécessité ( on peut en parler, la nécessité de quoi, celle d'écrire pour quelqu'un, à quelqu'un... celle de répondre à une sorte de pression intérieure, la nécessité du jaillissement, presque obscène, du récit...) le désir de produire du beau, l'argent ( c'est pour rigoler), les demandes extérieures ( celle que pourrait nous faire un producteur, une compagnie de théâtre, un éditeur... ça aussi, c'est presque pour rigoler)... à chacune de ces réponses il y aurait donc un outil pour réparer la panne, ou pas d'outil.
Ce qui nous manque à tous peut-être à un moment donné, c'est l'absence de réception. Le texte est écrit mais il reste coincé dans son bocal, maintenant dans des disques durs. Il n'est pas réel.
Alors, parfois... l'imprimer sur papier, lui coller une reliure, nous permet de voir ce texte prendre une place dans la réalité, une consistance.

B
Tout a déjà été raconté, alors recommençons.

Dits de l'aube. Textes dits. Hellian - Basic et d'autres.

https://www.youtube.com/channel/UCtSh7Ir1_tg0rf8WhZBunLQ

blog d'écriture : https://terredegorve.blogspot.com/

Hors ligne Milla

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 061
  • Linotte éparpillée
    • mon site
Re : Panne de motivation
« Réponse #7 le: 18 mars 2022 à 17:25:48 »
Dans ce genre de cas je fais une pause. J'ai toujours plusieurs projets à la fois donc ça peut-être en allant m'occuper d'un autre texte. Ou juste une pause tout court, en faisant tout autre chose pour retrouver de l'air et du recul sur le projet.

Hors ligne Earth son

  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 723
    • Ma page perso
Re : Panne de motivation
« Réponse #8 le: 18 mars 2022 à 17:59:38 »
Hello,

Moi, quand je suis en panne, eh bien, je ne fais rien. J’attends que ça revienne.
J’écris de manière plutôt compulsive avec des temps de latence plus ou moins longs (je suis en plein creux en ce moment). Je me dis que ce n’est pas grave et que ça reviendra bien à un moment ou un autre. J’ai eu un gros passage à vide il y a 1 an et demi à cause de problèmes de santé. Je n’écrivais plus, ne lisais plus, je jouais juste au mot de passe sur le forum. C’est revenu ensuite à l’arrêt des traitements.
Et le jour où ça revient, qu’est-ce que ça fait du bien  :)
« Modifié: 18 mars 2022 à 18:02:09 par Earth son »
Ce que tu penses, tu le de­viens. Ce que tu res­sens, tu l’at­tires. Ce que tu ima­gines, tu le crées

Hors ligne Aponiwa

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 362
Re : Re : Panne de motivation
« Réponse #9 le: 18 mars 2022 à 21:37:52 »
Un plaid, un doudou, une boisson chaude, et une réunion de crise avec mes persos (ça marche aussi pour l'inspiration d'ailleurs). Et puis là, c'est l'avalanche de questions existentielles pour lesquelles on aura jamais de réponse : "Mais pourquoi qu'on est là ? Est-ce qu'elle sert à quelque chose cette aventure ? Pourquoi qu'on s'appelle pas Frodon, nous ?" *gros soupirs dépités de la vie* Chacun y va de son argument, jusqu'au déclic.

 :D

Ça m'est arrivé il n'y a pas longtemps, ça... Tu crois plus en ce que tu écris, puis la motivation s'en va.
Perso, ce sont les mdéiens qui m'ont remontée à bloc dans ces moments.  :coeur:

Donc, pour toi Oba, je fais une danse du ventre,  :banane: une ola,  :pompom: , un triple axel  o><o  et un double salto  :jubile:   et je te dis, continue, crois en tes persos! Ils ne seraient pas sortis de ton imagination s'ils ne valaient pas le coup!   :calin:

Hors ligne Krapoutchniek

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 855
  • Génération de l'univers en cours, patientez svp...
Re : Panne de motivation
« Réponse #10 le: 19 mars 2022 à 12:37:33 »
Le blocage peut être indépendant du projet. Il y a peut-être un truc qui ne va pas au boulot, un souci familial ou un truc important qui doit arriver et qui te bloque complètement. C'est malheureusement comme ça que je fonctionne et sachant que je vais droit vers de gros changements dans peu de temps je n'ai plus rien écrit depuis janvier... Donc avant d'accuser le projet lui-même, essaie peut-être de voir s'il n'y a pas des trucs qui génèrent du stress qui pourraient être à l'origine du problème  ;)
It will reveal its meaning when it lives in victory...

Hors ligne Ocubrea

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 716
  • Corbeau au bec d'or
    • Pour plus d'informations
Re : Panne de motivation
« Réponse #11 le: 22 mars 2022 à 15:04:31 »
Wahouuuuu la pluie de réponses, c'est trop chouette ! ;D

@ Luna Psylle :
J'aime beaucoup ton idée de réunion de crise avec tes personnages hahaha :D Enfin avec les miens, ça risque d'être soit très silencieux, dans le genre tendu et gêné, soit au contraire l'explosion difficile à gérer ::)
Mais en vrai, l'idée de prendre du recul sur ton récit, tout en se concentrant sur les personnages et ce qu'ils veulent et comment ils essayent de l'atteindre et en quoi ça pose problème... C'est une bonne piste !

L'idée d'écrire une scène en plus est pas mal non plus, mais.... pfffff... une scène de plus à écrire ! :mrgreen:

@ Meilhac :
Euh... Pas sûre qu'on écrive le même genre de textes haha ;)

@ Kwak' :
Ce sont de bons conseils aussi. J'avais d'ailleurs lu que le fait de marcher, quel que soit le rythme, l'endroit, la manière, donne un boost de dingue à l'inspiration et à la créativité... Mais pour la motivation, j'en suis moins sûre ^^

Citer
Une fois que vous l'avez oublié quelques heures rentrez chez vous, prenez votre boisson ou substance préfère et mettez vous un coup de pied au cul - si c'est difficile demandez à votre chien, votre compagn.on, votre voisin, ou les trois en même temps, de vous botter le cul convenablement. (L'ami imaginaire ne peut rien sur cette étape la par contre il vous faut du concret)
Là j'ai mal aux fesses à force de me botter le cul, donc je ne vais certainement pas demander à quelqu'un d'autre de s'y mettre aussi (et si quelqu'un lit ces lignes avec l'esprit mal tourné : :vaurien:).

@ Basic :
C'est rigolo, je me pose beaucoup cette question, ces derniers temps. Pourquoi est-ce que j'écris ? Pourquoi ce besoin, ce sentiment que c'est l'une des choses qui m'importe le plus pour l'instant, qu'est-ce qui me pousse à faire ça ? Je m'identifie très fort à cette notion de "réponse à une sorte de pression intérieure", mais pression de quoi, pourquoi ? Mystère...

Et effectivement, je pense de plus en plus peut-être pas à l'imprimer, mais à commencer à le partager...

@ Milla :
Je faisais parfois ça aussi, avant, mais le souci c'est que mes pauses avaient tendance à se prolonger et qu'après, j'ai encore plus de mal à m'y remettre... Être dans le mouvement m'aide beaucoup à continuer, et je n'ai pas envie de passer plus de 10 ans sur un texte comme ça a été le cas pour le dernier....

@ Earth son :
Cfr. ce que j'ai dit à Milla ci-dessus, je crois que c'est une bonne idée en tant que telle, mais parfois faire une pause c'est prendre le risque de voir complètement s'essouffler toute sa motivation et ne plus avoir envie de redémarrer ensuite...
(Mais qu'est-ce que je suis contente d'apprendre que ça t'est revenu par contre :coeur: :calin:)

@ Aponiwa :
Merciiii :calin: :calin: :calin:
Et effectivement, le MdE est quand même vachement utile pour surmonter ces moments-là, je trouve, j'ai eu une discussion super avec certains membres sur le Discord (vous vous reconnaîtrez :coeur:) et clairement, ça a un super effet booster ! :D

@ Krap :
C'est rigolo, c'est justement vers ce genre de conclusions qu'on s'est dirigés sur le Discord : l'idée qu'en fait souvent, quand il y a de l'inspiration mais pas de motivation ça ne vient pas du texte lui-même (s'il y a de l'inspiration, c'est qu'il a du potentiel, que le texte continue de nous interpeller et de nous donner de nouvelles pistes à explorer) mais plutôt d'un problème de fatigue, de surcharge générale, qui devient tellement présente qu'elle atteint même des activités qui ont tendance habituellement à recharger nos batteries.

Enfin moi en tout cas, c'est la conclusion avec laquelle j'en étais repartie. Je le savais déjà, mais je n'avais pas analysé le fait que c'était probablement ça qui était à l'origine de mes difficultés pour le moment. Après, pour ce qui est de trouver une solution, c'est une autre paire de manches ! ^^


Merci encore à tous d'être passés, j'ai trouvé vos avis super intéressants, et ils éclairent chacun un aspect de la question :)
« Modifié: 14 août 2022 à 01:41:41 par Ocubrea »
"Il est plus facile de jouer au mikado avec des spaghettis crus qu'avec des spaghettis cuits.” - Philippe Geluck.

Hors ligne Ariane

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 410
Re : Panne de motivation
« Réponse #12 le: 22 mars 2022 à 16:29:40 »
Yop ! :)

Faisant un peu face au problème moi-même, le sujet m'intéresse : que faites vous lorsque vous avez une panne, non pas d'inspiration, mais de motivation ? Lorsque les idées continuent d'affluer, mais que vous n'avez plus le courage de les coucher sur papier ? Lorsque vous avez l'impression que le projet qui vous emballait est en fait assez plat et ne mérite pas tous vos efforts ?

J'imagine bien que personne n'a de recette miracle, mais je suis curieuse de savoir qui a déjà fait face à ce problème, et comment il a été résolu (ou pas ?).

Hello !

On en a déjà discuté sur discord mais je viens te le confirmer ici : pour moi la fatigue semble jouer un rôle clé.
Depuis 4 jours ma fille s'endort beaucoup plus vite, résultat je vais me coucher une heure plus tôt tous les soirs ; en + de ça, il y a beaucoup + de soleil... Ma motivation remonte tout doucement :) . (Après, il reste pour moi la fatigue de fond, je pense que je ne suis pas très endurante sur un gros projet travaillé tous les jours pendant plus de deux ans... je sens qu'il faut que ça se termine bientôt.) Ca m'aide, aussi, de ne pas trop me mettre la pression et de chercher à faire d'autres loisirs, même si j'écris toujours, j'essaye d'occuper aussi mon temps autrement (ce que j'ai perdu l'habitude de faire '-' ) et je pense que ça allège un peu les enjeux autour de l'écriture.

Les fois précédentes, souvent ce qui me remotivait pour mes relectures, c'était de recevoir des bêta-lectures.

J'aimais bien aussi travailler un seul axe à la fois... Je pense que je n'aurais pas essayé une réécriture au style impeccable, en même temps que remodifier l'histoire, par exemple. Je pouvais faire une relecture centrée sur le développement des relations amicales de mon personnage ; une relecture centrée sur le sensoriel (ajouter de la nourriture, des odeurs, des sensations thermiques ou tactiles...) ; une relecture centrée sur la maladie de mon narrateur (réalisme des symptômes) ; une autre sur ses difficultés socio-économiques ; une autre sur le rythme du récit (bonne alternance entre les phases d'action / de dialogue / d'introspection / de description...) ; etc etc. Je pense que je n'ai jamais fait comme toi, une relecture où j'essaye de tout améliorer à la fois. C'est pour ça que je dis toujours que je fais des relectures en mille-feuille... Chaque feuille est plutôt fine ^^ . (L'inconvénient par contre, c'est quand on commence à connaître son texte par coeur et qu'on n'a plus aucun recul).

Est-ce que ça va un peu mieux depuis ton premier post ?
~ Ariane ~

Hors ligne Ocubrea

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 716
  • Corbeau au bec d'or
    • Pour plus d'informations
Re : Panne de motivation
« Réponse #13 le: 22 mars 2022 à 16:55:35 »
On en a déjà discuté sur discord mais je viens te le confirmer ici : pour moi la fatigue semble jouer un rôle clé.
Depuis 4 jours ma fille s'endort beaucoup plus vite, résultat je vais me coucher une heure plus tôt tous les soirs ; en + de ça, il y a beaucoup + de soleil... Ma motivation remonte tout doucement :) . (Après, il reste pour moi la fatigue de fond, je pense que je ne suis pas très endurante sur un gros projet travaillé tous les jours pendant plus de deux ans... je sens qu'il faut que ça se termine bientôt.) Ca m'aide, aussi, de ne pas trop me mettre la pression et de chercher à faire d'autres loisirs, même si j'écris toujours, j'essaye d'occuper aussi mon temps autrement (ce que j'ai perdu l'habitude de faire '-' ) et je pense que ça allège un peu les enjeux autour de l'écriture.
C'est trop trop chouette de lire ça, je suis contente que ça aille un peu mieux ! (Et pour Lili aussi <3).
Perso niveau loisirs j'essaye de lire aussi un peu, tu me diras, c'est quand même proche de l'écriture haha :D Mais ça me fait du bien.

Les fois précédentes, souvent ce qui me remotivait pour mes relectures, c'était de recevoir des bêta-lectures.

J'aimais bien aussi travailler un seul axe à la fois... Je pense que je n'aurais pas essayé une réécriture au style impeccable, en même temps que remodifier l'histoire, par exemple. Je pouvais faire une relecture centrée sur le développement des relations amicales de mon personnage ; une relecture centrée sur le sensoriel (ajouter de la nourriture, des odeurs, des sensations thermiques ou tactiles...) ; une relecture centrée sur la maladie de mon narrateur (réalisme des symptômes) ; une autre sur ses difficultés socio-économiques ; une autre sur le rythme du récit (bonne alternance entre les phases d'action / de dialogue / d'introspection / de description...) ; etc etc. Je pense que je n'ai jamais fait comme toi, une relecture où j'essaye de tout améliorer à la fois. C'est pour ça que je dis toujours que je fais des relectures en mille-feuille... Chaque feuille est plutôt fine ^^ . (L'inconvénient par contre, c'est quand on commence à connaître son texte par coeur et qu'on n'a plus aucun recul).

Est-ce que ça va un peu mieux depuis ton premier post ?
En soi je ne veux pas que tout soit impeccable, mais jusqu'ici je n'avais pas relu la majorité de ce que j'avais écrit, pas même une seule fois juste après avoir écrit le passage en question. Du coup c'est clair que je cherche les fautes d'orthographe, que certaines phrases me gênent et que je veux les ré-organiser, et surtout que je dois faire des modifications dans l'histoire.

En fait, je crois que le problème c'est que mon objectif c'est quand même de commencer à le faire relire le plus vite possible, mais que j'ai le sentiment que pour ça, il faut que la prose soit au minimum potable, qu'il y ait le moins de fautes d'orthographe possible et que la plupart des changements majeurs (ajouter Katoo, par exemple) soient faits, sinon c'est pas sympa pour mes lecteurs qui ne s'y retrouveront plus.
Donc effectivement j'essaye de faire beaucoup à la fois, comme ça quand j'aurai atteint un objectif de +/- 50k relus, je pourrai commencer à le partager sur le MdE.

Probablement qu'ensuite, je ferai comme toi :)

On va dire que la motivation n'est pas franchement revenue, mais comme j'ai un peu plus d'énergie (j'ai 4 jours off après une très longue série de gardes), j'arrive à me botter le cul haha :D
"Il est plus facile de jouer au mikado avec des spaghettis crus qu'avec des spaghettis cuits.” - Philippe Geluck.

Hors ligne Meilhac

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 051
Re : Re : Panne de motivation
« Réponse #14 le: 22 mars 2022 à 18:12:50 »

@ Meilhac :
Euh... Pas sûre qu'on écrive le même genre de textes haha ;)


j'écris des textes en tout genre. je jouis à chaque fois ! :)

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.02 secondes avec 18 requêtes.