Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

07 février 2023 à 02:34:16
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » L'Atelier » Des descriptions "en bloc"

Auteur Sujet: Des descriptions "en bloc"  (Lu 3297 fois)

Hors ligne Ocubrea

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 716
  • Corbeau au bec d'or
    • Pour plus d'informations
Des descriptions "en bloc"
« le: 15 janvier 2022 à 18:01:04 »
Hello hello ! :)
J'ai besoin d'avis, et je n'ai pas encore vu de sujet sur la question, donc voilà, je lance la discussion ! :D

Dans le livre que j'écris actuellement (fantasy), l'un des écueils auxquels je me confronte est le problèmes des descriptions, que ce soient celles des lieux ou des personnages.

Actuellement, par exemple, je suis en train de m'échiner sur un problème précis. Mon personnage principal rencontre en même temps deux des protagonistes essentiels de l'intrigue. Le problème, c'est qu'ils ont tous les deux un physique très "particulier". Je veux dire par là que ce ne sont pas "juste" des hommes blancs au visage carré, au nez droit et aux pommettes hautes, dont on doit juste décrire la couleur des yeux et des cheveux, comme c'est souvent le cas en fantasy. De plus, le contraste entre leurs physiques respectifs est censé être assez saisissant, et beaucoup de "détails" sont importants et marquants : les yeux dépareillés (noir et blanc) de l'un, les yeux argentés de l'autre, une cicatrice sur la moitié du visage, une couleur de peau inhabituelle, de longs cheveux roux attachés,...

Du coup, je me retrouve à écrire deux descriptions l'une à la suite de l'autre, en mode "pavés", ce que j'essaye en général d'éviter. J'ai un peu le même problème à d'autres endroits de mon livre : comme il s'agit de fantasy et que beaucoup de mes paysages/personnages sortent de ce qu'on trouve sur Terre, je suis obligée de me perdre dans de longues descriptions pour que le lecteur puisse se les représenter correctement.

Avez-vous déjà rencontré le même problème ? Comment l'avez-vous résolu ? Pensez-vous que, parfois, écrire des descriptions "monobloc" se justifie, ou êtes-vous partisans des descriptions plus "progressives" ou "filées" quelles que soit la situation ?

Merci pour votre aide, à plus !
 
"Il est plus facile de jouer au mikado avec des spaghettis crus qu'avec des spaghettis cuits.” - Philippe Geluck.

Hors ligne Krapoutchniek

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 855
  • Génération de l'univers en cours, patientez svp...
Re : Des descriptions "en bloc"
« Réponse #1 le: 15 janvier 2022 à 20:31:24 »
Il n'y a pas de recette miracle  :mrgreen:

Tout dépend de ton style, si tu es en show don't tell ou non. Un truc intéressant si c'est le cas et que tes persos ont vraiment un physique hors norme c'est de le faire ressentir à ton héros dès qu'ils apparaîssent. Il peut être choqué, amusé, interloqué, complètement sous le charme, etc. et tu peux donc te focaliser dans un premier temps sur un trait, la cicatrice par exemple. Et au fil de la discussion (ou de leur relation si ça dure un moment), tu peux donner plus d'éléments, comme les yeux argentés. Ou alors tu peux faire une description plus ou moins complète en te focalisant sur l'essentiel, pour que ce ne soit pas trop long.

Si tu as le Hobbit, je te conseille de (re)lire les quelques premières pages. Déjà l'histoire commence sur une description des lieux. C'est tout sauf indigeste donc une description brute ça peut marcher. Mais le plus étonnant c'est Gandalf. Tolkien décrit d'abord ce qu'il représente, ce que sa simple présente entraîne, puis le décrit sommairement, et pourtant au niveau du Legendarium, c'est une légende justement. Il aurait pu le décrire en profondeur, en parler pendant des dizaines de pages. Mais non, il le dépeint comme un vieux gars avec un bâton, 2-3 trucs un peu particuliers (le chapeau pointu notamment) et c'est tout. Tout ce qui fait le personnage qu'on connait vient après. Je pense qu'il y a 1000 façons de faire des descriptions. C'est un peu comme tu le sens  :P
It will reveal its meaning when it lives in victory...

Hors ligne Ariane

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 410
Re : Des descriptions "en bloc"
« Réponse #2 le: 15 janvier 2022 à 20:55:40 »
Ce que je vais dire rejoint un peu ce que disait Krap :

Pour moi ce qui est important, c'est de coller au point de vue (POV) que tu as choisi. L'idée c'est vraiment de te mettre à cent pour cent dans la peau du personnage... si un détail l'attire, tu le détailles ; si certains trucs sont + anodins à ses yeux, tu peux les zapper... Si elle contemple avec fascination un nouveau paysage, tu peux t'épancher ; si elle prend juste les infos les + importantes ou si c'est un paysage connu, tu peux aller à l'essentiel. Bon, si tu as envie qu'elle décrive le paysage qu'elle connaît pourtant par coeur, on va dire que ce jour-là elle redécouvre la beauté de son visage natal  :mrgreen: ou bien il y a justement un truc un peu différent... mais pour moi il faut toujours qu'on sente le regard du perso POV.

Dans l'ensemble, je crois que mes descriptions sont rarement très longues... surtout pour les personnages ; j'aime bien brosser le portrait en deux-trois traits. Si je m'étends, c'est choisi, c'est important pour l'atmosphère de ce passage-là... en général je le fais alors sans scrupule ^^ . Pour les paysages, j'aime bien m'étendre de temps en temps (mais pas au level de Tolkien  :mrgreen: ), sans scrupule non plus : je me dis que ça change un peu, ça aère / ça oxygène / ça repose, pour le lecteur.
~ Ariane ~

Hors ligne Ocubrea

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 716
  • Corbeau au bec d'or
    • Pour plus d'informations
Re : Des descriptions "en bloc"
« Réponse #3 le: 15 janvier 2022 à 22:46:54 »
Re, merci pour vos réponses !

@ Krap
J'essaye d'être le plus possible en show don't tell, mais parfois, y'a pas trop de moyen de faire autrement j'ai l'impression.

Un truc intéressant si c'est le cas et que tes persos ont vraiment un physique hors norme c'est de le faire ressentir à ton héros dès qu'ils apparaîssent. Il peut être choqué, amusé, interloqué, complètement sous le charme, etc. et tu peux donc te focaliser dans un premier temps sur un trait, la cicatrice par exemple. Et au fil de la discussion (ou de leur relation si ça dure un moment), tu peux donner plus d'éléments, comme les yeux argentés. Ou alors tu peux faire une description plus ou moins complète en te focalisant sur l'essentiel, pour que ce ne soit pas trop long.
Oui j'essaye en effet d'intégrer ce que mon personnage en pense, ou ressent... Et en général pour les discussions c'est ce que j'essaye de faire, égrener des détails de description entre deux répliques. Le truc ici, c'est qu'il n'y a que deux répliques en tout et pour tout dans cette rencontre :mrgreen: Et beaucoup de choses "essentielles" dans les descriptions. J'aurais du mal à imaginer, par exemple, que mon perso principal ne remarque pas d'emblée des yeux argentés, ou une cicatrice, ou des cheveux roux... Pour moi, ce genre de trucs, tu le vois tout de suite. Après, il y a effectivement des détails qu'elle verra plus tard (l'un des deux boite, par exemple).

Si tu as le Hobbit, je te conseille de (re)lire les quelques premières pages. Déjà l'histoire commence sur une description des lieux. C'est tout sauf indigeste donc une description brute ça peut marcher. Mais le plus étonnant c'est Gandalf. Tolkien décrit d'abord ce qu'il représente, ce que sa simple présente entraîne, puis le décrit sommairement, et pourtant au niveau du Legendarium, c'est une légende justement. Il aurait pu le décrire en profondeur, en parler pendant des dizaines de pages. Mais non, il le dépeint comme un vieux gars avec un bâton, 2-3 trucs un peu particuliers (le chapeau pointu notamment) et c'est tout. Tout ce qui fait le personnage qu'on connait vient après. Je pense qu'il y a 1000 façons de faire des descriptions. C'est un peu comme tu le sens :P
Après, Tolkien est souvent cité comme l'exemple suprême de ce qu'il ne faut surtout pas faire mais qui a marché quand même sans qu'on sache trop pourquoi :mrgreen: Et puis Gandalf, c'est l'archétype du vieux magicien, à la limite il n'avait même pas besoin de le décrire pour qu'on s'imagine un vieil homme barbu au chapeau pointu. Quand tu as un personnage qui colle à une "idée reçue", c'est plus facile de ne pas te perdre dans tes descriptions, je pense.


@ Ariane
Pour moi ce qui est important, c'est de coller au point de vue (POV) que tu as choisi. L'idée c'est vraiment de te mettre à cent pour cent dans la peau du personnage... si un détail l'attire, tu le détailles ; si certains trucs sont + anodins à ses yeux, tu peux les zapper... Si elle contemple avec fascination un nouveau paysage, tu peux t'épancher ; si elle prend juste les infos les + importantes ou si c'est un paysage connu, tu peux aller à l'essentiel. Bon, si tu as envie qu'elle décrive le paysage qu'elle connaît pourtant par coeur, on va dire que ce jour-là elle redécouvre la beauté de son visage natal  :mrgreen: ou bien il y a justement un truc un peu différent... mais pour moi il faut toujours qu'on sente le regard du perso POV.
Je suis assez d'accord avec ce que tu dis, et c'est ça qui m'embêtait, en fait : je n'aime pas les descriptions trop longues, et ici je trouve qu'elles le sont, mais en même temps je ne peux pas imaginer que mon personnage principal ne remarquerait pas tous ces détails. C'est quelqu'un de très observateur, et là ce sont quand même des trucs marquants ^^

Dans l'ensemble, je crois que mes descriptions sont rarement très longues... surtout pour les personnages ; j'aime bien brosser le portrait en deux-trois traits. Si je m'étends, c'est choisi, c'est important pour l'atmosphère de ce passage-là... en général je le fais alors sans scrupule ^^ . Pour les paysages, j'aime bien m'étendre de temps en temps (mais pas au level de Tolkien  :mrgreen: ), sans scrupule non plus : je me dis que ça change un peu, ça aère / ça oxygène / ça repose, pour le lecteur.
Je crois que c'est ça aussi le souci, j'essaye trop de ne tomber dans aucun "travers" alors ça me stresse, peut-être que je dois me faire plus confiance. On me dit "pas trop de descriptions" alors dès que j'en fais une je panique, mais en fait on dit la même chose pour les dialogues, les scènes d'action,... Au final l'important c'est l'équilibre, j'imagine. C'est pas grave de faire une longue description, si ça a une raison d'être et qu'après t'as autre chose pour compenser. Enfin, c'est ce que vos commentaires me donnent comme impression ^^


Merci encore ! :)
"Il est plus facile de jouer au mikado avec des spaghettis crus qu'avec des spaghettis cuits.” - Philippe Geluck.

Hors ligne Krapoutchniek

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 855
  • Génération de l'univers en cours, patientez svp...
Re : Re : Des descriptions "en bloc"
« Réponse #4 le: 15 janvier 2022 à 23:46:27 »
Et puis Gandalf, c'est l'archétype du vieux magicien, à la limite il n'avait même pas besoin de le décrire pour qu'on s'imagine un vieil homme barbu au chapeau pointu. Quand tu as un personnage qui colle à une "idée reçue", c'est plus facile de ne pas te perdre dans tes descriptions, je pense.

A ce moment du récit on ne le sait pas encore. Evidemment il faut se mettre dans un contexte où les films de Peter Jackson n'existent pas (et le SdA non plus)  :mrgreen:
It will reveal its meaning when it lives in victory...

Hors ligne Meilhac

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 051
Re : Des descriptions "en bloc"
« Réponse #5 le: 16 janvier 2022 à 02:11:03 »
pour que le lecteur puisse se les représenter correctement.

Salut ! :)

Qu'appelles tu "se les représenter correctement"? qu'entends tu par "correctement"?

ne t'inquiète pas trop pour la longueur: si ta description est mauvaise, même si elle est courte, elle sera chiante, et si ta description est bien, même si elle est longue, ça sera bien !

n'empêche que je ne vois pas trop le rapport entre le fait que les deux personnages ont des looks pas possible et le fait qu'il faut que les descriptions soient longues

tu peux très bien juste dire "ils avaient des looks pas possible", tu donnes les trois  traits les plus marquants (yeux argentés, genre) et tu continues ton histoire, ça peut être ça

fais confiance au lecteur quand même. ça n'est pas grave du tout normalement dans un roman si le lecteur n'a que quelques infos sur le physique des personnages. même quand les personnages ont des physiques très particuliers.

bonne écriture !  :)

PS ("le secret d'ennuyer est celui de tout dire" (voltaire)) : mets les traits physiques indispensables, et pour le reste fais confiance au lecteur à mon avis !  :)

 

Hors ligne Alan Tréard

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 7 031
  • Optimiste, je vais chaud devant.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Des descriptions "en bloc"
« Réponse #6 le: 16 janvier 2022 à 18:40:48 »
Bonjour Ocubrea,


Attention ! Bloc inspiré de motivation... un peu long à lire ci-dessous. :-[


Je trouve que tu devrais préciser dans le titre de ton sujet que c'est une question liée à la fantasy qui te taraude tant (et me taraude chaque jour aussi, honnêtement), car les réponses ne seraient pas du tout les mêmes si tu souhaitais décrire la personne que tu aimes dans un poème romantique...

Tu as raison de remarquer que, dans la littérature de l'imaginaire (ici épopée, fantasy, merveilleux ou contes), les descriptions ne doivent pas empiéter sur l'action, elles sont censées se faire en dehors de l'action, et lui laisser une place importante.

Moi, j'ai plein de petites idées et astuces concernant ce sujet des descriptions, mais elles ne s'appliqueront vraiment que pour de la fantasy, et n'ont pas leur place dans d'autres domaines ou genres de littérature.


Un principe assez récurrent, face à ces problématiques de décrire sans trop en dire, ce sont les zones d'ombre descriptives, les lieux communs où chaque lectrice et chaque lecteur s'imaginera quelque chose de différent selon ses préférences, son expérience, ses goûts, etc.

Pour présenter mon idée de façon un peu imagée, je dirais que ce serait comme un concours de dessin où le jury propose aux concurrentes & concurrents de dessiner un géant aux pieds d'argile...

Un géant aux pieds d'argile :huhu:

… Après une heure, aucun des dessins ne ressemblerait à l'autre ...

... Et après deux heures ! chacune & chacun aurait eu le temps de rajouter des détails amusants, mystérieux, particuliers, symboliques, décoratifs, des suppléments qui rendraient les différentes interprétations encore plus différentes les unes des autres.

Toi, en tant qu'autrice, face à de la fantasy, tu es comme ce jury qui propose un espace où projeter son imagination. Il s'agit de donner quelques directions qui encouragent lectrices & lecteurs à projeter leur propre imaginaire, sans pour autant les limiter par des détails trop nombreux, trop limitatifs.


Ça rejoint beaucoup ce qui a été dit avant moi, mais j'ai essayé de donner des petits éléments en plus qui t'aident à faire tes propres choix sur les fameuses zones d'ombre descriptives où tu souhaiterais entraîner la lecture pour encourager l'imagination. ^^

C'est loin d'être une solution standardisée ni préfabriquée, tout-en-un ou sur-mesure, alors j'espère que ça restera au moins une perspective enthousiasmante pour surmonter tes propres hésitations. À toi d'y mettre ce que tu aimes y mettre. :)


Enfin, très heureux de voir que tu es autant inspirée à propos de tes personnages, je te souhaite de parvenir à transmettre aux autres cette richesse créative dont tu profites à l'écrit. :huhu:

Et de parvenir enfin à nous entraîner dans cet univers passionnant en pleine préparation !
 :pompom:
« Modifié: 16 janvier 2022 à 18:43:57 par Alan Tréard »
Mon carnet de bord avec un projet de fantasy.

Hors ligne Julien-Gracq

  • Aède
  • Messages: 156
Re : Des descriptions "en bloc"
« Réponse #7 le: 16 janvier 2022 à 18:53:08 »
Un truc qui marche souvent dans ces cas-la, c'est de faire une description en mouvement, l'inclure dans une scénographie.
Du style : 1. Personnage X découvre son profil, 2. un détail intriguant de son visage apparait, 3. l'impression forte que ça laisse aux autres personnages présents, 4. X parle et pendant qu'il parle, Y ou Z fait un commentaire dans sa tête sur son physique.

Et ainsi de suite.

S'ils ont un physique si marquant, tu peux même l'évoquer dans un dialogue, pour plus de dynamisme (attention à pas tomber dans le ridicule, cela dit).

Hors ligne Ocubrea

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 716
  • Corbeau au bec d'or
    • Pour plus d'informations
Re : Des descriptions "en bloc"
« Réponse #8 le: 23 janvier 2022 à 17:49:59 »
Re-bonjour !

Désolée d'avoir mis du temps à vous répondre, je n'avais pas réalisé qu'autant de gens avaient réagi, c'est super cool ! ;D ;D ;D

@ Meilhac :
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.



@ Alan :
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.



@ Julien-Gracq :
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.


Merci beaucoup à tous d'être passés me donner vos avis ! :D
A plus sur le fofo !
"Il est plus facile de jouer au mikado avec des spaghettis crus qu'avec des spaghettis cuits.” - Philippe Geluck.

Hors ligne ZagZag

  • Ex Zagreos
  • Chaton Messager
  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 325
  • Octogorneau à gros cheveux
    • Ma page perso
Re : Des descriptions "en bloc"
« Réponse #9 le: 23 janvier 2022 à 18:43:52 »
Bon je sais pas si j'ai grand chose de très éclairant à dire

en gros moi je rejoint assez Julien-Gracq, ouais c'est pas mal de distiller comme ça, j'ai l'impression que la première fois qu'on rencontre quelqu'un on voit pas tout d'un coup du tout, que son visage s'affine et se précise au fil du temps. Bon après c'est sûr que ça fait bizarre de lâcher la grosse balafre au milieu du visage 1à pages plus loin. Mais je sais pas, tous ces traits spéciaux sont essentiels et ont un sens ? Tu peux peut-être aller par là pour les introduire, une anecdote pour une cicatrice, une lignée pour des yeux argentés, que sais-je. Tu en parles dans ta réponse à Meilhac, d'ailleurs. Est-ce que ce sont des traits connus de tous (quand tu parles de pouvoir) ? dans ce cas tu peux peut-être introduire tout ça plus tôt dans le récit et dire c'est qqn du peuple trucmuche ensuite, quitte à rappeler les traits au fil du récit ensuite (et quand tu parleras des yeux argentés le lecteur se dira "ah oui c'ets eux ok" sans se sentir filouté je crois).
De toute façon en tant que lecteur je me représente toujours très mal le physique des personnages dans ma tête, voire pas du tout  :D

Bon courage !
aucun : les artichauts n'ont aucun rapport avec le Père Noël. Ce ne sont pas des cadeaux et on ne peut pas faire de Père Noël en artichaut.

Hors ligne Ocubrea

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 716
  • Corbeau au bec d'or
    • Pour plus d'informations
Re : Des descriptions "en bloc"
« Réponse #10 le: 23 janvier 2022 à 19:32:09 »
Coucou ZagZag ! :)

en gros moi je rejoint assez Julien-Gracq, ouais c'est pas mal de distiller comme ça, j'ai l'impression que la première fois qu'on rencontre quelqu'un on voit pas tout d'un coup du tout, que son visage s'affine et se précise au fil du temps. Bon après c'est sûr que ça fait bizarre de lâcher la grosse balafre au milieu du visage 1à pages plus loin. Mais je sais pas, tous ces traits spéciaux sont essentiels et ont un sens ? Tu peux peut-être aller par là pour les introduire, une anecdote pour une cicatrice, une lignée pour des yeux argentés, que sais-je. Tu en parles dans ta réponse à Meilhac, d'ailleurs. Est-ce que ce sont des traits connus de tous (quand tu parles de pouvoir) ? dans ce cas tu peux peut-être introduire tout ça plus tôt dans le récit et dire c'est qqn du peuple trucmuche ensuite, quitte à rappeler les traits au fil du récit ensuite (et quand tu parleras des yeux argentés le lecteur se dira "ah oui c'ets eux ok" sans se sentir filouté je crois)
Oui, c'est ce que j'essaye de faire beaucoup par la suite ! Mais ici c'est les premiers représentants des clans en question que mon personnage principal voit depuis le début de l'intrigue... et en plus, j'ai eu la bonne idée d'en faire des "entre-clans" tous les deux, donc ils ont chacun des caractéristiques de deux clans différent, soit clans en tout qu'on n'a pas encore rencontrés jusque là :'(
Mais donc pour répondre à ta question, oui, c'est de notoriété publique que le clan des Ignistes par exemple a les cheveux roux et que ses membres contrôlent de manière générale différents aspects du feu, ou que les Lieurs ont la peau claire et peuvent créer des liens entre leur propre énergie et d'autres choses autour d'eux... Ou que ce qui distingue un Nécromancien d'un Puiseur, c'est la couleur de leurs yeux (argentés ou dorés).

Bon, j'ai déjà enlevé la description de leurs vêtements haha, c'était la partie la moins importante.

De toute façon en tant que lecteur je me représente toujours très mal le physique des personnages dans ma tête, voire pas du tout  :D
Ah, moi si justement, c'est aussi peut-être pour ça que ça me tient à coeur !
"Il est plus facile de jouer au mikado avec des spaghettis crus qu'avec des spaghettis cuits.” - Philippe Geluck.

Hors ligne Alan Tréard

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 7 031
  • Optimiste, je vais chaud devant.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Des descriptions "en bloc"
« Réponse #11 le: 23 janvier 2022 à 23:36:32 »
Bonjour Ocubrea,


Eh ! Bien ça fait plaisir de voir que nos propositions sont déjà pour toi quelques repères sur nos habitudes ou nos impressions.

À voir ce que tu évoques sur les ethnies, j'ai tout de suite pensé aux races dans de nombreuses fictions et jeux : les elfes, les nains, les orcs, les hobbits.

Il y a en général deux modèles assez classiques : soit le personnage a une particularité bien à lui qui suffit à le reconnaître, un trait de personnalité ou une marque distinctive qui déterminera la suite de l'histoire ; soit le personnage a plein des descriptions différentes qui lui donnent un air, mais ça ne sera pas tellement un enjeu dans le récit.

Ce serait un sacré défi d'écriture de parvenir à combiner les deux, il me semble, alors je vais essayer d'évoquer des idées qui me viennent à la lecture...


Déjà, je me dis qu'il faut que tu réussisses à prévenir le lecteur que, dans ton récit à toi, les descriptions ne sont pas anodines et joueront un rôle essentiel dans le récit.

Même si la première description pourrait être succincte sans révéler le sens profond de chaque détail sur son corps (couleurs, tatouages, cicatrices, formes du visage), rien ne t'empêche par la suite de faire des révélations à des moments clés. Et puis, dans les chapitres suivants, ton personnage changerait de vêtement ou de chapeau, et là ! tout à coup, l'un de ces aspects serait mis en valeur par ce nouvel habit

Ce serait une pirouette narrative pour ne révéler ces secrets que progressivement dans l'histoire.

Ça pourrait aussi apparaître dans les surnoms que les autres lui donnent (certains de ses amis pourraient l'appeler : « Jambe de bois » plutôt que de donner son vrai nom).

D'ailleurs, si tu commences sa présentation par une description très courte, rien ne t'interdit dans les futurs chapitres, à un moment, de focaliser l'intrigue sur l'un de ces éléments descriptifs. Ce qui paraissait d'abord anodin deviendrait soudainement déterminant. Ça pourrait être quelqu'un qui le reconnaît grâce à un signe distinctif à un moment décisif de l'histoire, ou bien une prophétie sortie de nulle part qui le désigne par cet aspect de son corps ou visage.


Bon, ce sont quelques idées qui me viennent comme ça, ce n'est pas forcément très pertinent sans connaître le contexte de ton roman... :/

En tout cas, ça fait plaisir de voir ton enthousiasme, j'espère que tu parviendras à surmonter ce redoutable obstacle. Bon courage à toi ! :)
Mon carnet de bord avec un projet de fantasy.

Hors ligne Ocubrea

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 716
  • Corbeau au bec d'or
    • Pour plus d'informations
Re : Des descriptions "en bloc"
« Réponse #12 le: 28 janvier 2022 à 18:21:44 »
Salut Alan,

C'est vraiment super gentil d'être revenu alimenter cette discussion, que je trouve de plus en plus intéressante...

J'aime bien ton idée des surnoms, je trouve effectivement que c'est quelque chose à creuser !

Citer
Déjà, je me dis qu'il faut que tu réussisses à prévenir le lecteur que, dans ton récit à toi, les descriptions ne sont pas anodines et joueront un rôle essentiel dans le récit.
Je trouve aussi que c'est très intéressant, cette réflexion. J'ai déjà un peu commencé, par exemple en décrivant systématiquement la couleur de peau de chaque nouveau personnage, "même si" le personnage a la peau blanche, pour éviter de tomber dans le piège de considérer la peau blanche comme étant "par défaut" et pour sensibiliser le lecteur au fait que c'est quelque chose que les gens observent en permanence.

Et oui, plus j'y réfléchis, plus je me dis que je dois quand même clairement étaler ces descriptions, en l'état ça ne va pas, mais je vais laisser décanter le temps de trouver comment faire....

Merci pour tes encouragements ! :D
"Il est plus facile de jouer au mikado avec des spaghettis crus qu'avec des spaghettis cuits.” - Philippe Geluck.

Hors ligne Alan Tréard

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 7 031
  • Optimiste, je vais chaud devant.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Des descriptions "en bloc"
« Réponse #13 le: 28 janvier 2022 à 18:48:13 »
Oh ! Bah, tout le plaisir est pour moi. :)

C'est inspirant de te voir autant enthousiasmée par ton univers créatif, je serai donc curieux d'en connaître un jour l'aboutissement. ^^
Mon carnet de bord avec un projet de fantasy.

Hors ligne Ocubrea

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 716
  • Corbeau au bec d'or
    • Pour plus d'informations
Re : Des descriptions "en bloc"
« Réponse #14 le: 28 janvier 2022 à 20:20:03 »
Oh ! Bah, tout le plaisir est pour moi. :)

C'est inspirant de te voir autant enthousiasmée par ton univers créatif, je serai donc curieux d'en connaître un jour l'aboutissement. ^^

Haha un jour, ça viendra ! :D
"Il est plus facile de jouer au mikado avec des spaghettis crus qu'avec des spaghettis cuits.” - Philippe Geluck.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.021 secondes avec 16 requêtes.