Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

07 février 2023 à 02:37:01
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » L'Atelier » Personnages de SF : comment ré-inventer la langue ?

Auteur Sujet: Personnages de SF : comment ré-inventer la langue ?  (Lu 3789 fois)

Hors ligne Opercule

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 557
  • Nécroposteur aux mains froides
Re : Personnages de SF : comment ré-inventer la langue ?
« Réponse #15 le: 07 mai 2020 à 23:29:57 »
j’arrive avec plusieurs semaines en retard mais je voulais juste synthétiser ce qui a été dit et donner mon petit avis (ça m’intéresse aussi pas mal)

Appréhender la langue des adolescents du futur demande de voir d’une part comment change la langue en général, puis de spéculer sur comment les adolescents veulent s’en démarquer (parce qu’ils sont rebelles et les parents c’est nul).

Les vidéos de linguisticae sont intéressantes pour le premier point à plusieurs égards, et pourraient même aider pour le second point si tu es du parti que l’étendue temporelle entre nos jours et ta nouvelle n’est pas assez grande pour s’attendre à des changements substantiels. Processus d’analytisation de la langue, homogénéité des règles, etc. peuvent être vus comme ce que tes personnages utilisent de façon normale, au contraire de leurs parents.

Les séries Firefly et The Expanse sont aussi très éclairantes dans leur domaine : elles ont des mots empruntés dont on ne connait pas le sens mais, avec le contexte on peut en déduire quelque chose (souvent c’est des insultes). Dans the expanse en particulier on peut juste barbariser un mot ou l’autre.

Le langage imagé, les mots désuets, le verlan sont aussi des étapes intéressantes pour cette entreprise. Les jeunes regorgent de créativité, et font usage de moult occlusives (p, b, d, f…). On peut utiliser des mots très éloignés de leur contexte mais qui, comme par poésie, s’appliquent à la situation.

Enfin je voudrais conclure en disant que l’usage de la langue, même de nos jours, n’est pas le même partout. Ça dépend des régions, des classes sociales, de tellement et plein de facteurs personnels, culturels, etc. On esquisse une "langue du turfu" mais on ne peut pas la croire fixée seulement dans le temps.

Hors ligne Ariane

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 410
Re : Personnages de SF : comment ré-inventer la langue ?
« Réponse #16 le: 09 mai 2020 à 21:40:42 »
Merci de ta réponse Opercule.

Citer
(ça m’intéresse aussi pas mal)
Tu fais des tentatives de ce style ?

Citer
Les jeunes regorgent de créativité, et font usage de moult occlusives (p, b, d, f…)
J'y avais jamais réfléchi... c'est marrant, je crois que pour certains termes j'ai suivi aussi cette tendance, sans m'en rendre compte...

Citer
Enfin je voudrais conclure en disant que l’usage de la langue, même de nos jours, n’est pas le même partout. Ça dépend des régions, des classes sociales, de tellement et plein de facteurs personnels, culturels, etc. On esquisse une "langue du turfu" mais on ne peut pas la croire fixée seulement dans le temps.
Oui, bien sûr. J'aime bien le fait de personnaliser le langage selon différent cercles : certains termes qui seraient assez généraux dans le futur, d'autres qui seraient + en lien avec le milieu social (et l'immigration), ou encore les passe-temps à la mode, ou le groupe de copains, et même le cadre plus intime, strictement familial.
~ Ariane ~

Hors ligne Ariane

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 410
Re : Personnages de SF : comment ré-inventer la langue ?
« Réponse #17 le: 01 décembre 2021 à 20:54:06 »
Presque deux ans après la création de ce sujet, je le déterre ! :)

Merci pour vos conseils et vos échanges qui m'avaient bien aidée à l'époque ! Dans l'ensemble je suis contente de ce que j'ai réussi à faire dans mon roman Switch. J'ai utilisé un peu de croate, de néerlandais, d'espagnol, un peu + encore de nouchi, et puis pas mal (trop) d'anglais... aussi des mots français dont l'emploi est réinventé ou des verbes un peu transposés, de l'argot des prisons, des choses comme ça. Je vois que plus haut j'avais parlé d'une dizaine de termes, là on est à beaucoup plus, mais c'est compliqué à dénombrer car autant certains sont de francs néologismes ou viennent clairement d'une autre langue, autant il y a tout un continuum avec juste de petites atypicités.

J'en viens au point qui m'occupe ce soir !

J'hésite à introduire un deuxième argot  :mrgreen: .

Mon univers dystopique est marqué (comme quasi toute dystopie j'imagine) par les inégalités sociales. Mon narrateur va se retrouver trimballé entre deux mondes (celui de son père et celui de sa mère). Je me demande si pour la deuxième partie, lorsqu'il rencontre des jeunes adultes venus d'un milieu beaucoup, beaucoup plus aisés, ce serait pertinent de réinventer là aussi un peu d'argot, déconnecté de ce que Sylv utilise dans son quartier, ou avec quand même des termes en commun... J'ai tenté quelques trucs mais j'hésite à approfondir.

Qu'en pensez-vous ?

Edit : Haha, dans le premier post je parlais encore d'une "nouvelle" pour Switch, c'est trop mignon ^^ deux ans après, la nouvelle fait cent trente mille mots et est loin d'être finie ^^ !
~ Ariane ~

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.017 secondes avec 17 requêtes.