Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

07 février 2023 à 02:07:11
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » L'Atelier » Personnages de SF : comment ré-inventer la langue ?

Auteur Sujet: Personnages de SF : comment ré-inventer la langue ?  (Lu 3788 fois)

Hors ligne Ariane

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 410
Personnages de SF : comment ré-inventer la langue ?
« le: 03 janvier 2020 à 22:24:06 »
Bonjour,

(Je crois que c'est la première fois que je poste dans l'atelier  :-[ je suis toute intimidée...)

J'écris une nouvelle de SF (ou plutôt d'anticipation ? ça se passe en 2039) dont le personnage principal et narrateur est un adolescent. Mais pour trouver "le ton juste", je me sens un peu coincée. Je n'arrive pas à personnaliser son langage en m'aidant des tendances actuelles (comme dans ce fil par ailleurs très chouette !) car j'ai l'impression que dans 20 ans elles seront toutes dépassées. D'un autre côté, un vocabulaire trop plat me donne l'impression d'un adolescent trop sage et trop fade.

Du coup, je me questionne un peu plus largement sur l'évolution de notre langue, et surtout, comment se construisent les mots d'argot ou autres ? Pour inventer certains renouveaux en SF, sur quoi peut-on s'appuyer ? Existe-t-il des mécanismes identifiables et du coup anticipables ? Ne serait-ce que pour identifier les expressions ou mots qui ont souvent besoin d'être "personnalisés" ?

Pour l'instant mes idées consistent à emprunter des mots étrangers (réfugiés climatiques tout ça tout ça) (mais j'ai du mal à choisir lesquels) et des termes sportifs remaniés (il joue au basket et il y a des trucs qui me semblent pouvoir coller, qui sonnent assez naturels). Auriez-vous d'autres mines d'inspiration à creuser ?

Voilà  :-[ merci de vos réponses.
 
~ Ariane ~

Hors ligne Kanimp

  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 943
  • mangeur de pop corn
    • page perso
Re : Personnages de SF : comment ré-inventer la langue ?
« Réponse #1 le: 03 janvier 2020 à 23:15:40 »
Sous réserve d’être à côté, mais alors là complètement. Je me risque à une explication.

En général, l’argot est destiné à être parlé entre membres (voyous, jeunes, etc) de manière à ne pas être compris.

Ce qui a donné entre autres le verlan.
Avec un exemple que j’aime bien :
Femme -> meuf -> feme (en cours) -> mefe (prochaine itération, déduction personnelle.)

L’appropriation de terme étranger est effectivement une véritable option.

Mais j’ai été étonné d’apprendre que daron et daronne sont les termes papa et maman en très vieux français.

Donc tu peux ajouter à ta collection des termes tombés en proche ou complète désuétude.

Par contre, la problématique va être d’être compris par le lecteur et fournir un lexique de traduction ce n’est pas top cool non plus.

Maintenant, tu peux aussi éluder des termes ou avoir une orthographe plus phonétique ou un mix.

Mainant, t’sais qu’tu peux chrounc des termes en plus smart. Spa vari qu’est possible ?

Un truc du genre.

Perso, je me contenterai d’avoir une dizaine de termes. Être certain que le lecteur en comprenne la signification et ensuite n’utiliser que ces derniers et du français normal pour le reste de la phrase. Les termes spéciaux donnent la dynamique aux propos, le reste sert à être compris par le lecteur.





Intéressé par Star Citizen. Utilisez le code STAR-6JJV-BSWP pour obtenir 5000 UEC.

Hors ligne Ariane

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 410
Re : Personnages de SF : comment ré-inventer la langue ?
« Réponse #2 le: 04 janvier 2020 à 00:44:20 »
Tu n'es pas à côté du tout :) merci pour ta réponse.

Je suis d'accord avec toi pour un nombre limité de termes, moi non plus je n'aime pas quand je butte trop souvent dans un texte. Pour le vieux français, oui, c'est un autre gisement ! Mais c'est dur de choisir quels mots inclure. Je vais tenter...
~ Ariane ~

Hors ligne Loïc

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 8 792
  • Prout
Re : Personnages de SF : comment ré-inventer la langue ?
« Réponse #3 le: 04 janvier 2020 à 10:06:23 »
Pour compléter, je dirais d'utiliser ça pour des termes pas assez importants dans ton histoire pour que tu aies besoin de les traduire, mais qui reviennent assez pour que le lecteur comprenne au moins que c'est de l'argot de l'époque. Je te conseille de jeter un œil à un ou deux épisodes de la série The Expanse: c'est une série de SF où une des nations humaines, qui vit dans l'espace, a développé en partie une nouvelle langue qui se mène à l'anglais. C'est par traduit et ça rend bien.

Après je dirais surtout de pas trop perdre temps là dessus, c'est du détail qui peut, peut-être, amener à une meilleure ambiance du texte, mais sans la suspension d'incrédulité fera le travail.
"We think you're dumb and we hate you too"
Alestorm

"Les Grandes Histoires sont celles que l'on a déjà entendues et que l'on n'aspire qu'à réentendre.
Celles dans lesquelles on peut entrer à tout moment et s'installer à son aise."
Arundhati Roy

Hors ligne Dot Quote

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 456
  • 💡 - "j'ai pas l'temps d'te mentir" - ?
    • frreee
Re : Personnages de SF : comment ré-inventer la langue ?
« Réponse #4 le: 04 janvier 2020 à 10:22:07 »
Bonjour Ariane,

Je crois tout d'abord qu'il te faut te poser la question suivante, pour préciser ton ambition : que souhaites-tu fidéliser vraiment, entre l'ambition de retranscrire ou de témoigner ? Je suis involontairement flou... Je veux dire : souhaites-tu qu'on y croit ou que ce soit réel... Le pari de faire les deux est on ne peut plus complexe mais vaste et plus apte à toucher, m'est avis, cependant il faut avoir conscience que du côté tu auras à conduire ton lecteur à comprendre ta vision, et d'un autre côté à conduire ta vision au lecteur ; de fait, il convient par exemple de chercher les fondamentaux du contexte de l'époque à venir, mais comme tu l'entends, à inventer ce qui pourrait servir de détail singulier... Je pense pour le premier à "Anthropocène", qui m'est avis est incident dans l'avenir à partir d'aujourd'hui, et pour le second à "Femme", qui est souvent, au presque-même titre que les allusions à l'illicite, un absolu de l'argot aussi malléable que l'on veut... D'autre part, justement, étant fourni de détails malléables, je pense que l'argot peut se construire à la phonétique : fais-toi un code de syllabes, de sons, de rythmes, un truc qui crée une unité dans le lexique autant que dans la syntaxe. Ce qui m'amène à plussoyer l'idée de 'hiérarchiser' un peu les occurrences de ton vocabulaire en fonction d'une lisibilité qui servirait l'avenir dans le présent, ta vision pour le lecteur...

Voilou ma petite réflexion du matin,
Merci,
Et j'espère tu parviendras à te satisfaire de ton travail !

:)
"crois pas qu'un diplôme va rattraper ta vie d'môme
t'as qu'à chercher mon coeur si tu trouves ça facile
this is your last warning a courtesy call
mes pelures sont plus belles que vos fruits"

Hors ligne Aléa

  • ex Ben.G
  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 152
  • Veilleuse de nuit
    • Polygone Portail
Re : Personnages de SF : comment ré-inventer la langue ?
« Réponse #5 le: 04 janvier 2020 à 10:35:34 »
Yo,

si tu veux y'a deux vidéos de linguisticae qui parlent de prévisions sur le langage parlé du futur (français), c'est intéressant, ptet que tu pourras en tirer quelque chose ^^

vidéo 1
vidéo 2



Après je plussoie loic et dot et kanimp, quelques termes suffiront et la transcription et suspsension d'incrédulité suffiront
Le style c'est comme le dribble. Quand je regarde Léo Messi, j'apprends à écrire.
- Alain Damasio

Hors ligne Ariane

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 410
Re : Personnages de SF : comment ré-inventer la langue ?
« Réponse #6 le: 04 janvier 2020 à 11:13:35 »
Loïc :

Merci pour la référence, j'essaierai de trouver le temps de regarder... !

Citer
mais sans la suspension d'incrédulité fera le travail.
J'ai pas compris ce bout de phrase...  :-[ :-[

Pour l'instant, pour le choix des termes à remplacer, j'essaie de cibler ceux pour lesquels je sens vraiment que le ton "coince". Par exemple, "il se moque de moi" je trouve que ça fait trop soutenu pour mon ado des cités, mais "il se fout de ma gueule" je trouve ça trop actuel. "J'ai l'air défoncé/high/stone/foncedé/drogué/toutcequetuveux..." ou encore tout ce qui peut désigner le cannabis, je vois bien que ça s'imprègne du vocabulaire du moment. Je pense que je devrais arriver quand même à un résultat qui corresponde à ce que tu décris : pas des termes clefs, et suffisamment courants pour qu'on puisse en trouver plusieurs occurrences (mais pas toujours... j'essaye aussi que les nouveaux mots ou expressions soient assez transparents).



Dot Quote :

A choisir c'est sûr que je préférerais qu'on y croit ET que ce soit réaliste. Je dirais que pour le confort du lecteur la priorité serait qu'on y croit. Mais... c'est vraiment dur de choisir, j'ai encore envie de tenter le challenge des deux à la fois (en restant dans l'"à-peu-près", bien sûr, j'ai pas de talent de prémonition et j'ai pas la prétention de faire un truc parfaitement bien réglé).

Pour l'instant j'ai curieusement pas eu besoin d'un terme pour "femme" (et ça ne me manque pas) ni pour anthropocène (je crois d'ailleurs que je l'utiliserais tel quel si besoin...).

J'essaierai d'y penser pour la phonétique, c'est sûr que ce serait cool d'harmoniser un peu le style, cela dit pour l'instant c'est vrai que je pense plutôt à l'origine des mots.



Ben.G :

Citer
et la transcription et suspsension d'incrédulité suffiront
:-[... J'ai toujours pas compris  :-[ désolée...  :-[

Elles ont l'air trop cool ces vidéos  :coeur: je vais les regarder très vite. A première vue, ça a l'air + sur le français en lui-même que sur des expressions argotiques particulières ? mais ce sera super intéressant ! :)



Merci pour vos idées  :calin: :calin:




Edit :
Ok j'ai compris la suspension d'incrédulité ^^ je n'étais pas familière du terme...  :-[
« Modifié: 04 janvier 2020 à 11:18:37 par Ariane »
~ Ariane ~

Hors ligne Dot Quote

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 456
  • 💡 - "j'ai pas l'temps d'te mentir" - ?
    • frreee
Re : Personnages de SF : comment ré-inventer la langue ?
« Réponse #7 le: 04 janvier 2020 à 11:29:34 »
Mais justement Ariane, les mots ont aussi une origine phonétique !
L'argot en tant que structure simplifiée, n'échappe pas à la règle rimique !
Les mots ont leur sonorité en fonction des époques, regarde un exemple très simple, c'est pour les noms de famille et les noms propres ! De fait je suppose que placer ses billes ici peut rapporter quelque fluidité, quelque cohérence et quelque accessibilité, le tout sans trop te fouler bien sûr... juste tu te trouves des éléments distinctifs, quitte à t'inspirer de ce que tu fredonnes sous la douche, ou ce que tu yahourte à la radio, ou ce que tu rêves quand tu es enivrée, ou ce que tu cries quand tu es loin... là où le langage s'articule au minimum de sons et ce, pour plus d'authenticité, de réalisme, mais aussi de normativité compréhensible... Là serait donc l'alliance entre séduire et convaincre ton lectorat.
Ceci dit sans atteinte à ta pondération de cet item dans ton approche globale du projet : tu restes libres de ne t'intéresser à ce que je dis qu'à la hauteur que tu mesures légitimes, selon tes dires ou tes pensées.

:)
"crois pas qu'un diplôme va rattraper ta vie d'môme
t'as qu'à chercher mon coeur si tu trouves ça facile
this is your last warning a courtesy call
mes pelures sont plus belles que vos fruits"

Hors ligne Kanimp

  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 943
  • mangeur de pop corn
    • page perso
Re : Re : Personnages de SF : comment ré-inventer la langue ?
« Réponse #8 le: 04 janvier 2020 à 13:31:18 »
Pour l'instant, pour le choix des termes à remplacer, j'essaie de cibler ceux pour lesquels je sens vraiment que le ton "coince". Par exemple, "il se moque de moi" je trouve que ça fait trop soutenu pour mon ado des cités, mais "il se fout de ma gueule" je trouve ça trop actuel. "J'ai l'air défoncé/high/stone/foncedé/drogué/toutcequetuveux..." ou encore tout ce qui peut désigner le cannabis, je vois bien que ça s'imprègne du vocabulaire du moment.
Pour la drogue je trouve que c’est assez simple.
Une drogue synthétique, parce qu’on se trouve dans le futur. Elle porte un nom et devient transformé en verbe, le terme argot pour défoncé.

Intéressé par Star Citizen. Utilisez le code STAR-6JJV-BSWP pour obtenir 5000 UEC.

Hors ligne Xavier

  • Aède
  • Messages: 165
Re : Personnages de SF : comment ré-inventer la langue ?
« Réponse #9 le: 04 janvier 2020 à 14:44:06 »
Une solution simple est de prendre juste un mot aléatoire sans vrai rapport.

À la place de j'suis foncedé : J'suis jiclé, j'suis tartare, j'suis sono, j'suis pilé

Ou une grosse vulgarité :
Tu te fous de ma gueule -> Mais tu te ballote ma shneck ?


Si on est à te trouver des excuses pour regarder des séries, un grand exemple va être Firefly. Ils utilisent du chinois au milieu de la langue, et bien sûr le célébrissime :
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.
- Xavier

Hors ligne Gros Lo

  • ex Lo
  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 910
    • olig marcheur
Re : Personnages de SF : comment ré-inventer la langue ?
« Réponse #10 le: 05 janvier 2020 à 10:28:21 »
Merci pour la réflexion Ariane, et pour les liens Ben.G. Ça me donne grave envie d'un texte écrit dans une projection de français futur (même si dans 20 ans je le relirai et ce sera tellement, tellement daté). "Esc" ça m'a plu !
dont be fooled by the gros that I got ~ Im still Im still lolo from the block (j Lo)

Hors ligne Ariane

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 410
Re : Personnages de SF : comment ré-inventer la langue ?
« Réponse #11 le: 05 janvier 2020 à 11:40:16 »
Lo et Ben.G :

J'ai regardé les vidéos partagées par Ben.G :coeur: elles sont chouettes et effectivement ça donne envie de s'y essayer !

Ma crainte au vu des avancées annoncées, c'est que "futuriste" passe aujourd'hui simplement pour "langage populaire, français mal parlé". Et je ne voudrais pas que l'on pense que c'est dans ce but que je déforme autant la langue de mon petit narrateur. Du coup je ne souhaite pas en faire des caisses. J'y ferai peut-être plus particulièrement attention pour les dialogues... avec quelques ajouts de mots étrangers (la moitié de ses copains sont des réfugiés climatiques ("réf-clis", pour le moment)) (mais pareil pour l'instant je suis très frileuse pour les ajouts de mots... peut-être que ça se fera progressivement).

Pour ce qui est de la narration hors dialogues, disons que les vidéos m'ont confortée dans certains choix très simples et "invisibles", comme le "on" à la place du "nous", l'absence de passé simple, la suppression totale de tous les "ne", la répétition de pronoms (tic que j'avais déjà). Comme Lo, j'adore le "èsc", j'ai très envie de l'utiliser ! Mais peut-être seulement dans les dialogues là aussi.

Je verrai si j'introduis d'autres changements dans la narration. Je reste (trop ?) prudente, je n'ai pas envie d'entraver la lecture, ni de donner l'impression de copier d'autres auteurs. Pour l'instant, suite à ces vidéos, je n'ai fait que ces modifs "invisibles", qui ont toutefois permis d'harmoniser un peu mon ton encore trop hétérogène (j'avais envie de lui donner un côté littéraire (il aime beaucoup lire) et en même temps naturel, alors jusque-là j'oscillais beaucoup...).

Merci encore pour les liens :) !



Dot Quote :

J'y réfléchirai, j'y réfléchirai ;) !



Kanimp :

En fait, j'ai pas trop de soucis pour inventer de nouvelles drogues, je cherchais juste un terme générique pour "je suis défoncé" en gros. Je souhaite pas faire un dérivé à partir d'un nom spécifique, car j'ai pas l'impression que ce soit ce qui se fait de plus courant... les mots que je connais (high, stone, shooté (je pense aussi aux médocs)) sont plutôt génériques et je recherche plutôt ça.

Pour l'instant j'ai trouvé dans l'argot des prisons "fiolé" pour un détenu qui reçoit beaucoup de médicaments (anxiolytiques ou antidépresseurs). J'aime bien le mot évoquant la fiole. J'ai pas bien compris si ça désignait plutôt le fait de posséder les médocs (comme une richesse) ou d'être sédaté par eux, mais au pire je peux détourner un peu le sens, et puis "fioler" veut dire apparemment se bourrer la gueule (je sais pas si ça s'utilise encore ? ou si c'est très vieux comme terme ?). En tout cas j'aime bien, pour le moment, "je suis complètement fiolé" (à dériver à volonté).



Xavier :

Haha tu es inspiré !  :D Je vois que l'exercice est beaucoup plus facile pour toi que pour moi ! J'adore "je suis complètement tartare" ! Tes expressions me font rire, et malheureusement c'est pas trop le but recherché... mais ça me donne des idées pour un personnage d'une autre nouvelle (je voudrais faire un recueil), pour lequel j'aimerais un ton plus créatif et plus léger !
« Modifié: 05 janvier 2020 à 15:09:29 par Ariane »
~ Ariane ~

Hors ligne Gros Lo

  • ex Lo
  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 910
    • olig marcheur
Re : Re : Personnages de SF : comment ré-inventer la langue ?
« Réponse #12 le: 05 janvier 2020 à 13:21:33 »
Ma crainte au vu des avancées annoncées, c'est que "futuriste" passe aujourd'hui simplement pour "langage populaire, français mal parlé".
ouaif. Moi à table j'irais pas par le dos de la cuillère et je créerais un franças hyper refaçonné. Mais

Citer
Et je ne voudrais pas que l'on pense que c'est dans ce but que je déforme autant la langue de mon petit narrateur. Du coup je ne souhaite pas en faire des caisses.
en effet ma méthode consisterait à "en faire des caisses"...

Je voulais te parler d'Enig Marcheur, qui donnerait de ces potentielles et futures déformations du langage un exemple assez vif, quoique peut-être un peu extrême (mais au milieu de cet extrémisme je suis sûr que tu peux trouver des tas de sources d'inspiration pour un projet plus modéré), et j'ai découvert à mon grand effroi qu'il n'y avait pas de fil dédié à ce livre dans la bibli. Du coup ça m'a pris beaucoup de temps pour te répondre parce que j'ai dû commencer par créer cet autre fil :mrgreen: c'est par ici (désolé je parle surtout de ma relation à ce livre, mais tu peux y trouver une citation, et dans le blog d'Éric Darsan (en lien à la fin du post) il y a aussi une critique bien plus fouillée et, si ma mémoire est bonne, avec plus de citations).

Mais c'est juste une piste et je suis pas sûr qu'elle colle trop à ta démarche ; mais tout de même, pour l'inspiration formelle... pourquoi pas.
dont be fooled by the gros that I got ~ Im still Im still lolo from the block (j Lo)

Hors ligne Aléa

  • ex Ben.G
  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 152
  • Veilleuse de nuit
    • Polygone Portail
Re : Personnages de SF : comment ré-inventer la langue ?
« Réponse #13 le: 05 janvier 2020 à 14:46:45 »
Une solution simple est de prendre juste un mot aléatoire sans vrai rapport.

À la place de j'suis foncedé : J'suis jiclé, j'suis tartare, j'suis sono, j'suis pilé

Ou une grosse vulgarité :
Tu te fous de ma gueule -> Mais tu te ballote ma shneck ?


Si on est à te trouver des excuses pour regarder des séries, un grand exemple va être Firefly. Ils utilisent du chinois au milieu de la langue, et bien sûr le célébrissime :
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.



Tes exemples sont magiques hahaha (et très probables quand tu vois ce qui se fait maintenant, ils sont pas seulement drôles ^^ enfin le je suis pilé est le plus tangible huhu)


Merci pour la réflexion Ariane, et pour les liens Ben.G. Ça me donne grave envie d'un texte écrit dans une projection de français futur (même si dans 20 ans je le relirai et ce sera tellement, tellement daté). "Esc" ça m'a plu !
Je voulais effectivement lancer un défi d'écriture à base de ça à un moment haha  ^^




Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.




Après il est focalisé comment ton narrateur ? parce que autant pour les dialogues je trouverai ça justifier, autant pour des textes qui se passent au moyen âge on écrit pas en vieux français, donc ça rendrait pas plus cohérent le texte d'essayer d'anticiper la façon de parler du futur à mes yeux
Le style c'est comme le dribble. Quand je regarde Léo Messi, j'apprends à écrire.
- Alain Damasio

Hors ligne Ariane

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 410
Re : Personnages de SF : comment ré-inventer la langue ?
« Réponse #14 le: 08 janvier 2020 à 07:01:57 »
(Désolée de ne répondre que maintenant  :-[ ).

Merci pour la référence d'Enig le marcheur, j'en avais déjà entendu parler mais je ne l'ai jamais lu. Là comme ça isolément, l'extrait est vraiment dur à lire pour moi, mais je ne sais pas si tout le monde s'habitue au fil du livre ou si ça dépend des lecteurs... Par ailleurs au vu de la description, je comprends que ce livre t'ait autant ému !

Pour ce qui est du style d'Enig, effectivement ce n'est pas trop ma démarche, c'est cohérent avec leur univers car on est volontairement dans qqch de régressif (absence d'enseignements etc), mais de mon côté j'aimerais éviter de trop accentuer cet aspect. Et puis aussi je me situe beaucoup moins loin dans le futur (dans vingt ans).

Ben.G, la description de Forêt-furieuse me parle beaucoup en effet, merci ! Il faut que je le lise. En + le côté post-effondrement m'intéresse aussi pour une autre nouvelle. Et ce que tu décris du style semble ressembler, au moins en théorie, à ce que j'aimerais approcher.

Ma nouvelle est en focalisation interne, avec pas mal de métacognition, de ressentis sensoriels puis d'hallucinations. Pour l'instant je n'ai pas fait de vraie déstructuration de la syntaxe (qui est juste orale) et j'ai ajouté une dizaine de nouveaux termes avec le souhait qu'ils se fondent assez naturellement dans l'ensemble.
~ Ariane ~

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.019 secondes avec 17 requêtes.