Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

04 décembre 2021 à 12:06:48
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » Salle de débats et réflexions sur l'écriture » Est-ce que lire est une nécessité pour écrire ?

Auteur Sujet: Est-ce que lire est une nécessité pour écrire ?  (Lu 28663 fois)

Hors ligne BartK

  • Calligraphe
  • Messages: 107
Re : Est-ce que lire est une nécessité pour écrire ?
« Réponse #105 le: 09 mai 2021 à 21:27:18 »
Je pense qu'il est nécessaire de lire pour rester en contact avec les mots, leur orthographe.
Quand on ne lit pas, dès que l'on veut écrire on se pose une question pratiquement à chaque mot parce qu'on n'a pas l'habitude de les voir. Ce qui ne facilite pas la tâche. 
Enfant, je vivais dans la même maison que mes grands-parents et j'ai vu, chaque jour, mon grand-père s'installer dans son Voltaire et lire le dictionnaire (un gros Larousse rouge) et je me demandais, à l'époque : comment peut-on lire ce bazar tous les jours ?!
Et voilà que, aujourd'hui, c'est ma lecture préférée.
Les dictionnaires sont une source intarissable d'inspiration, ils ouvrent l'esprit.
Au Larousse je préfère le Littré avec ces mots qui n'existent pas encore et ces mots qui existent et qui n'existent plus et ces définitions qui font dresser les cheveux sur la tête de ceux qui veulent tout récrire sans n'avoir jamais rien lu.
On peut partir d'une histoire comme l'on peut partir d'une simple phrase mais après ?
Quand on écrit, ne cherchons-nous pas toujours la formule, le mot juste ?
Je pense que cette quête prend rapidement le dessus et que l'idée devient secondaire .
Je n'irai pas jusqu'à dire dérisoire mais on nous a raconté déjà tant d'histoires.
« Modifié: 09 mai 2021 à 21:29:12 par BartK »
La réforme, oui ! Les pissenlits, non !

Hors ligne txuku

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 253
    • BEOCIEN
Re : Est-ce que lire est une nécessité pour écrire ?
« Réponse #106 le: 10 mai 2021 à 18:39:35 »
Bonsoir

Depuis tout jeune je lis enormement et je deteste ecrire ! :)

J ai essaye les dictionnaires tout petit et fus tres decu :

c etait pour les " Gros mots " et j avais l impression d un jeu de ping pong - jamais la bonne explication mais un renvoi a une autre page jusqu a tourner en rond !

Alors j ai decide d attendre qu un mot acquiert son sens dans ses rencontres - comme par exemple le mot media ( j avais l impression que les gens se gargarisaient avec ! ).

Maintenant j utilise gogol ou wikepedia et je choisis ce qui me plait. |-|
Je ne crains pas d etre paranoiaque

"Le traducteur kleptomane : bijoux, candelabres et objets de valeur disparaissaient du texte qu il traduisait. " Jean Baudrillard

Hors ligne flag

  • Troubadour
  • Messages: 374
  • Le navet ne se pèse pas au kilo mais à la tonne
Re : Est-ce que lire est une nécessité pour écrire ?
« Réponse #107 le: 15 mai 2021 à 23:14:48 »
Bonsoir,
 les premiers hommes ont d'abords écris avant de savoir lire pour que les autres hommes puissent lire afin d'apprendre à écrire.  :bouquine:
Dieu et la nature vont bien ensemble, ça va de paire, c'est Dieu le père.

Hors ligne txuku

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 253
    • BEOCIEN
Re : Est-ce que lire est une nécessité pour écrire ?
« Réponse #108 le: 16 mai 2021 à 10:19:15 »
Bonjour

Les premiers hommes n ont pas ecrit mais plutot dessine ????

Et on y revient :

Le panneau  reserve aux handicapes = je vois un fauteuil roulant - et pas un seul fauteuil gare sur le parking! Cest donc ecrit pour les analphabetes ??? :)
Je ne crains pas d etre paranoiaque

"Le traducteur kleptomane : bijoux, candelabres et objets de valeur disparaissaient du texte qu il traduisait. " Jean Baudrillard

Hors ligne flag

  • Troubadour
  • Messages: 374
  • Le navet ne se pèse pas au kilo mais à la tonne
Re : Est-ce que lire est une nécessité pour écrire ?
« Réponse #109 le: 16 mai 2021 à 13:28:19 »
Bonjour, txuku  ;)
C'est pas sympa pour les handicapés  :o
Les chiffres et les lettres sont des dessins.  L'écriture arabe, chinoise et les premiers hiéroglyphes nous en apportent la preuve. Une pomme + une pomme = un trognon était un message littéral dessiné sur le mur  signifiant qu'il fallait faire les courses.   :bonpublic:
Dieu et la nature vont bien ensemble, ça va de paire, c'est Dieu le père.

Hors ligne frenchwine

  • Calliopéen
  • Messages: 488
  • Les Muses n'existent pas.
Re : Est-ce que lire est une nécessité pour écrire ?
« Réponse #110 le: 18 juin 2021 à 18:03:55 »
Je viens d'arriver dans le coin, je me saupoudre de miettes de forum, et je suis tombé ici.
Expérience personnelle, j'ai un âge certains donc j'ai vécu certaines choses.
J'étais féru de BD, mon père les a brulées un jour de déménagement, il m'a offert deux livres en échange, l'un sur Ras Makkonen et l'autre sur Henry de Monfreid j'étais a Djibouti à l'époque, j'ai découvert les mots par ce biais, mais ce fut un choix biaisé ^^, des personnages hors du commun, des aventures hors normes, mon père était un voyageur du monde.
J'ai toujours cru qu'il voulait que je lise plus et mieux, en fait j'ai fait comme lui, je suis parti bosser ailleurs, et je n'ai plus beaucoup lu, juste regardé ou je me trouvais.
Quelques lectures obligées ^^ c'est l'école qui le veut, en fait rien ne me convenait, un peu comme le post du début, je n'ai pas dit que je ne lisais plus, mais moins.
En fait, j'ai lu quelques posts en passant, le fait de lire t'aide à construire, te donne les tendances, les constructions de phrases, mais ce n'est pas la panacée ^^, je m'aperçois qu'ici aussi, certains ressortent une science qu'ils ont ingurgitée à l'école ou sur les bancs d'une fac, citent des auteurs et des mots que je n'ai pas compris ^^ non je blague ^^.
Des mots simples et compréhensifs peuvent raconter une histoire, populiste ne veut pas dire populaire, beaucoup de textes se trompent de public ou justement savent à qui ils s'adressent, délaissant en cela les gens comme moi qui aiment la lecture simple, alors lire pour écrire, un peu sans doute, mais ce n'est pas une obligation, il doit sans doute rester un peu d'anciennes lectures classiques ^^ le premier écrivain ^^ qu'a t il lu pour pouvoir s'épancher ? ^^
petite précision ^^ l'école m'a toujours poursuivie, mais je cours assez vite, juste le temps quelquefois d'ouvrir un bouquin pour souffler ^^

« Modifié: 19 juin 2021 à 00:15:06 par frenchwine »

Hors ligne Basic

  • Troubadour
  • Messages: 294
Re : Est-ce que lire est une nécessité pour écrire ?
« Réponse #111 le: 30 juin 2021 à 18:52:00 »
On pourrait chercher du côté de l'art brut et on trouve la poésie brute ou sauvage, comme dans le spectacle de A Grinberg "pourquoi moi je parlerais comme toi". Donc, de la poésie sans technique, sans culture, sans rien... De la même façon on peut écouter des gosses parler, les petits qui inventent le langage, qui le mâchent sans le lire bien entendu. On pourrait se poser la question de l'écriture, le remuement, de ruminement des mythes... incessamment. Ecrire la même histoire depuis le début de la parole, à travers les sociétés, les cultures, les traditions... Peut-être nous faudrait il une soucoupe volante pour trouver une autre parole parce que même si "je ne parle pas comme toi", je parle des mêmes choses, la condition et la nature humaine.
Basic
Tout a déjà été raconté, alors recommençons.

Hors ligne Meilhac

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 760
Re : Est-ce que lire est une nécessité pour écrire ?
« Réponse #112 le: 05 juillet 2021 à 12:47:45 »
il faut avoir beaucoup lu pour pouvoir se débarrasser de tous les lieux communs qui traînent partout et pour trouver sa propre voix/voie

Hors ligne Kab.

  • Tabellion
  • Messages: 26
Re : Est-ce que lire est une nécessité pour écrire ?
« Réponse #113 le: 12 octobre 2021 à 19:12:47 »
Ecrire c'est partager un bout de soi qui se révèle ,
c'est laisser sa petite musique intérieure résonner jusqu'à ce que l'écho que l'on en perçoit nous réveille nous surprenne ou nous libère.
Ecrire c'est ce qui transpire du souffle qui nous anime.
Les mots sont les instruments qui distillent une réalité, une vérité qui s'impose malgré nous.
Un peu comme un négatif avec une photo, ce que j'écris me saute aux yeux ou à la gorge au fur et à mesure que mes mots se couchent sur ma page.
Mais j'ai toujours autant de mal à lire.....
 
ECRIRE

ce besoin qui noue les tripes
ce manque qui nous rattrape
cette absence si abrupte
ce vide plein de trop

Mes mots comme une caresse
effleurent ton ventre morose
frissonne au son de ma prose
pour une dentelle d'ivresse
comme une promesse
de tes  lèvres écloses...

S'hérisse le grain de ta peau
Au contact de mon souffle chaud
Il glisse du creux de tes reins
au pourtour de tes seins


Ondule ton ventre brûlant
Ce rythme envoûtant
Berce ton désir naissant
Dans l'attente de l'amant
-  Kab come back -

Hors ligne Loïc

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 8 847
  • Prout
Re : Est-ce que lire est une nécessité pour écrire ?
« Réponse #114 le: 12 octobre 2021 à 19:29:42 »
Non.
"We think you're dumb and we hate you too"
Alestorm

"Les Grandes Histoires sont celles que l'on a déjà entendues et que l'on n'aspire qu'à réentendre.
Celles dans lesquelles on peut entrer à tout moment et s'installer à son aise."
Arundhati Roy

Hors ligne Claudius

  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 8 008
  • Miss green Mamie grenouille
Re : Est-ce que lire est une nécessité pour écrire ?
« Réponse #115 le: 12 octobre 2021 à 19:39:41 »


Euh, je ne vois pas ce que ce texte vient apporter au débat Kab.

Je pense que lire est important pour "apprendre", mais lire pour écrire, je ne le crois pas.

 ;) ;)
Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Ma page perso si vous êtes curieux

Hors ligne gage

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 083
  • Homme incertain.
Re : Est-ce que lire est une nécessité pour écrire ?
« Réponse #116 le: 12 octobre 2021 à 19:40:35 »
C'est relatif.

Tout dépend de ce que l'on ambitionne d'écrire, et surtout le style que l'on veut avoir.

Il est évident que plus on lit, plus le vocabulaire s'enrichit, et plus encore se précisent les nuances fines entre les sens des mots.

Plus on lit, plus on apprend, sans y songer, la maîtrise de la phrase, sa mélodie, son rythme.

Plus on lit, plus on apprend les constructions, les figures de style, sans les apprendre, d'ailleurs.

Plus on lit, plus installer un dialogue, ou une description, ou une intrigue, ou de l'humour ou du cynisme ou de l'angoisse ou des silences se fait naturellement.

Plus on lit, plus la langue devient un outil au service de notre démarche d'écriture.
Inconsciemment.
« Modifié: 12 octobre 2021 à 21:18:20 par gage »
L'été, je te ferai de l'ombre, on boira du silence...

Jacques Brel

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.18 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.022 secondes avec 18 requêtes.