Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

16 octobre 2021 à 13:44:30
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Encore plus loin dans l'écriture ! » L'Aire de jeux (Modérateur: Claudius) » Essayons de ne pas nous comprendre.

Auteur Sujet: Essayons de ne pas nous comprendre.  (Lu 3661 fois)

Hors ligne Moyen Moyen

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 171
  • Appelez-moi Moy
    • Expericulum
Essayons de ne pas nous comprendre.
« le: 11 mai 2015 à 15:14:39 »
Je ne sais pas si ça vous fait la même chose mais lorsque j'entends mal un morceau de musique et que je me donne la peine d'écouter, il m'arrive parfois de reconstituer un air qui n'est pas celui d'origine mais qui ne manque pas d'intérêt.
Je citerais pèle-mêle des situations comme celle dans ma douche alors que le poste de radio est dans la pièce d'à côté, dans mon pieu et que les voisins font une fête chez eux ou dans le métro à travers les écouteurs du passager en face de moi.

Il m'arrive aussi le même genre de chose lorsque j'entends quelqu'un raconter une histoire et que je n'en saisi que quelques bribes, mon cerveau raccroche tous seul le scénario le plus probable avec les éléments qu'il a à sa disposition et il produit un pitch éventuellement plus sympa que celui du quatrième de couverture initialement évoqué.
J'ai encore eu l'expérience la semaine dernière en lisant une proposition d'intrigue pour un scénario en anglais. Sans être ignorant dans la langue de Shakespeare, j'ai tout de même quelques belles lacunes, et du coup j'ai mal interprété ma lecture mais en fait j'ai trouvé ma version plus sympa que "la vrai".

Tout cela amène le vague sentiment que ces mauvaises interprétations peuvent être fructueuses et je me demandais si nous ne pourrions pas essayer d'en faire un exercice.
Il s'agirait de réécrire un quatrième de couv pris au hasard sur Babelio ou un pitch pêché aléatoirement sur Allocine mais dans une langue improbable, une sorte d'espéranto imaginaire plein d'imprécisions, de créole jamaïcain traduit en coréen, en substituant évidemment les noms des protagonistes, en maquillant les lieux, etc...

Exemple (à lire d'une traite sans trop réfléchir puis de travers en essayant de trouver un sens, un pitch sympa.. bon courage!):

Porque legado moult cabalero biblium, Jean-Lou slip Nicholson: crois bien que ca y est là tout plein des balezes trotte-trotte et des garcimore niark-niark.
Then like in soy biblium muy favor, y super-hérotte and Romeotte. Con son pote Lucculus que s'occupa de l'equo, hop-hop in the car Simone.
And tac Jean-Lou hit the fans, s'y voit dans les castle es ist nur troquet as well les rusticus gonzesses des top-nobel pépées.


Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.


Je dis pas que ça marche à tous les coups hein.. c'est juste une expérience pour voir   :mrgreen:
Si tu veux tout savoir, moi aussi.
Jette-lui la pierre dans le doute.

Hors ligne Ben.G

  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 135
  • Veilleuse de nuit
    • Polygone Portail
Re : Essayons de ne pas nous comprendre.
« Réponse #1 le: 19 mai 2015 à 23:25:51 »
Moy on t'as pas comprit  :mrgreen:

Je trouve l'idée cool en fait, mais pour le coup je vois pas trop l'intérêt d'écrire en yaourt , enfin ca peut être marrant mais casse tête pour ce que c'est...

Par contre ca m'a fait pensé à une autre idée. Tout pareil en fait, toujours chercher à ne pas se comprendre en résumant une oeuvre, mais bien en francais cette fois, si si  :huhu: L'idée serait d'expliquer une histoire, mais de l'expliquer mal, ne pas donner envie ou parler des détails, et d'essayer de deviner ensuite quésako (un jeu/exercice au final)

En fait tu m'as fait penser aux vidéos de In the panda, C'est quoi ton film, qui fait tout juste en vidéo, sur le cinéma, ce que j'explique au dessus. Je mets deux liens pour aller jeter un coup d'oeil  ;)


https://www.youtube.com/watch?v=RP9xbf6hGjU

https://www.youtube.com/watch?v=6Z1GhzmPk6s
Les poètes voyagent mais l'aventure du voyage ne les possède pas.
- Henri Michaux

Hors ligne Moyen Moyen

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 171
  • Appelez-moi Moy
    • Expericulum
Re : Essayons de ne pas nous comprendre.
« Réponse #2 le: 20 mai 2015 à 14:06:55 »
Merci Ben.G de m'épargner l'embarras d'avoir ouvert un sujet orphelin :D

Je pense que tu as raison, mon exemple n'est pas pertinent, je me suis amusé à l'écrire mais en le redécouvrant à froid je me rends compte qu'il ne produit pas du tout l'effet escompté... En fait il était juste marrant à rédiger, même pas à lire  :relou:


J'ai regardé les vidéos que tu as posté, elles sont bonnes et jouent en effet sur le malentendu entre les deux gars.
C'est un exercice de style intéressant que de raconter les choses sous un angle qui ne permet pas de les reconnaitre!

Nouvel essai:

C'est une sorte de thriller gore, c'est l'histoire d'une fille dans le nord qui vit dans une famille trés pauvre et qui fait les tâches ménagères et même essaie de ramener à manger comme elle peut.
Elle prends pas mal de risque pour ça, mais elle est pas vraiment courageuse, plutôt un peu inconsciente... limite idiote, mais on ne peut pas lui en vouloir elle n'a pas dû souvent aller à l'école.
En fait on ne s'attache pas vraiment à elle du coup, et un jour, alors qu'elle ramène à manger, elle croise la route du méchant.
Lui, aussi il est pauvre mais il vit carrément dehors et il a des idées bizarres, on sent qu'il décide de lui faire un truc malsain .. c'est là que ça devient glauque.
Bref lui c'est le genre de personage qui dit pas grand chose mais tu sens que c'est un prédateur, il te met tout de suite mal à l'aise.
Bon aprés, ça tourne au thriller, le méchant monte un stratagème, s'introduit chez la gamine, tue et mange un des membres de sa famille et essaie de prendre sa place sans que la fille s'en rende compte.
Il y a un twist à la fin parce qu'on réalise qu'en fait depuis le début la nana est presque pire que le méchant et que quand elle comprends son petit manège, elle l'éventre pour aller récupérer ce qu'il a dans le ventre.

Voilà.. mais à nouveau je me demande si ça va fonctionner... Est-ce que ça fait jaillir dans l'imaginaire de l'un d'entre vous une idée d'histoire autre que celle
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.
?
Si tu veux tout savoir, moi aussi.
Jette-lui la pierre dans le doute.

Hors ligne Ben.G

  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 135
  • Veilleuse de nuit
    • Polygone Portail
Re : Essayons de ne pas nous comprendre.
« Réponse #3 le: 20 mai 2015 à 16:16:06 »
Citer
tue et mange un des membres de sa famille et essaie de prendre sa place sans que la fille s'en rende compte.
j'ai mis là avant de comprendre déjà  :mrgreen:
Au début je cherchais plus un truc comme les misérables j'avoue, j'avais oublié que ton idée de base c'était donner l'idée d'une nouvelle histoire  :facepalm:

Ca peut marcher, mais t'aurais pu pousser le truc encore plus je pense, genre je sais pas insinuer que le méchant est très attiré par la petite fille ou autre, mais y'a vraiment moyen de faire quelque chose, réecrire carrément l'histoire en interpretant les persos autrement, dire que c'était dans le nord déjà (rapport à une pauvreté ou quoi) ca plante un tout autre décor
Ca me plait cette histoire

J'essayerai plus tard héhé
Les poètes voyagent mais l'aventure du voyage ne les possède pas.
- Henri Michaux

Hors ligne Meilhac

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 679
Re : Essayons de ne pas nous comprendre.
« Réponse #4 le: 10 juin 2015 à 17:03:25 »
brrr no comprendo ce filou de fil, c quoi ce bronx, bô tant pis, et anyway ne se point entendre c'est un peu joyço finnganso wakien et là, là, là je dis why not. "il ne faut jamais expliquer" disait F S via un de ses personnages, elle a raison, elle a raison.

Hors ligne Ben.G

  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 135
  • Veilleuse de nuit
    • Polygone Portail
Re : Essayons de ne pas nous comprendre.
« Réponse #5 le: 10 juin 2015 à 22:50:07 »
zjeu plablab uno papelera qui me gusto au centre du corps, en quantité qualitivement wablarf

Ca raconte l'histoire d'un gars qui, faut être honnête, se fait franchement chier. Genre sa vie c'est métro boulot dodo, et il a à peine comme consolation des paquets de clope. Payé au lance pierre le mec. On peut se dire ouaip il travaille dans un journal donc bon, mais en fait nan, il doit être pigiste ou un truc du genre, ses patrons c'est des cons, il a pas le droit à l'erreur quoi. Grosse pression. En plus lui tu le sens déjà un peu depressif, il s'occupe que des infos qui parlent de guerres et de morts, vraiment pas la joie. Ca se sent encore plus parce que ses reves sont trop ouf, trop paisibles, il aurait besoin de vacances. Il a pas de copine non plus, enfin si au bout d'un moment il finit par en avoir une, mais c'est plutôt mal vu à son boulot alors ils se voient que en cachette. Dur. D'ailleurs c'est un peu lié au tournant du livre, parce que là où ils se voient c'est dans un chambre miteuse, au dessus d'un antiquaire, et le tournant du livre c'est quand il lui achete un bibelot, bien avant d'y emmener sa zouz. Ca fait tilt dans sa tête mais j'avoue que j'ai pas trop saisi.
Côté famille on va pas en parler non plus, sa seule famille c'est son frère mais ils sont brouillé, l'autre c'est juste un con moustachu et archi égocentrique, mais à la fin ca va aller encore plus loin. Attends je fini de t'expliquer.
Bref le mec finit par dérouiller sévère , il se cache pour faire ses trucs, son meilleur pote lui offre un livre et pour lui c'est la méga révélation, la bible c'est rien à coté, il se mets tout les soirs en PLS (position latérale de sécurité) et se met à entendre sa télé lui parler. Sur quoi la police finit par l'arrêter alors qu'il était en mode Mesrine avec sa copine, ils se font torturer salement, mais vraiment salement, et puis finalement ils les relachent. En vrai à la toute fin t'apprends que c'était tout un coup monté du frère, main dans la main avec le meilleur pote du gars qui l'a trahit en fait, et la meuf veut même plus l'approcher tellement elle est traumatisée.
Bref c'est l'histoire d'un mec qu'à vraiment une vie de merde, et ca va jamais s'ameliorer. Il lutte hein, mais tu sens que ce qu'il veut c'est pas en accord avec les moyens qui l'entourent, ca correspond bien au monde d'ailleurs, des ambitions futuristes dans un monde très fin de seconde guerre.



Bon je pense que tout le monde à deviné parce que j'ai beaucoup détaillé l'histoire, mais dites moi quand même à partir d'où vous avez trouvé!  :P
Les poètes voyagent mais l'aventure du voyage ne les possède pas.
- Henri Michaux

Hors ligne Moyen Moyen

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 171
  • Appelez-moi Moy
    • Expericulum
Re : Essayons de ne pas nous comprendre.
« Réponse #6 le: 12 juin 2015 à 16:37:30 »
  :mrgreen: Ahah!  :D trop facile c'est euh..  :o :\? :relou: :/

Non en fait je vois pas, j'ai l'impression de l'avoir sur le bout de la langue pourtant..

Tu sais là c'est le moment où je te dis que quand tu vas me le dire je vais te dire "ah mais oui c'est ça, je le savais!".
Si tu veux tout savoir, moi aussi.
Jette-lui la pierre dans le doute.

Hors ligne Ben.G

  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 135
  • Veilleuse de nuit
    • Polygone Portail
Re : Essayons de ne pas nous comprendre.
« Réponse #7 le: 12 juin 2015 à 17:03:04 »
J'ai... donc... réussit !!!!  :banane: :banane: :banane:

Bon je te le mets en spoil juste pour toi, mais les autres trichez pas  :P
(et c'est très marrant à écrire en plus)

Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.

Les poètes voyagent mais l'aventure du voyage ne les possède pas.
- Henri Michaux

Anlor

  • Invité
Re : Essayons de ne pas nous comprendre.
« Réponse #8 le: 12 juin 2015 à 17:42:13 »
Mouhahahaha, j'avais trouvé  :mrgreen:
On dirait grave Les boloss des Belles Lettres ce sujet, au final. P't'être que je vais m'y essayer un peu plus tard.

Hors ligne Ben.G

  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 135
  • Veilleuse de nuit
    • Polygone Portail
Re : Essayons de ne pas nous comprendre.
« Réponse #9 le: 13 juin 2015 à 15:16:43 »
Bah je l'ai écris un peu comme ca, par manque d'originalité et prenant le modèle de la vidéo au dessus de In the Panda, mais je pense que y'a moyen de faire la même chose en plus écrit  :)
Yeees !! Bien joué! :p
Les poètes voyagent mais l'aventure du voyage ne les possède pas.
- Henri Michaux

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 8 124
Re : Essayons de ne pas nous comprendre.
« Réponse #10 le: 20 juillet 2015 à 19:32:11 »
Trouvé aussi, trop drôle !
Oh oui youpi ! Dansons la Carioca !

Hors ligne Marygold

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 246
  • marmotte aphilosophique
Re : Essayons de ne pas nous comprendre.
« Réponse #11 le: 20 juillet 2015 à 19:52:17 »
Ah moi j'avais pas du tout deviné - pourtant j'ai lu le bouquin mais y'a longtemps ! C'est bien joué, MoyMoy et Ben !

(et effectivement ça ressemble beaucoup aux boloss des Belles Lettres :mrgreen:)
Oh yeah ! 8)

Hors ligne Ben.G

  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 135
  • Veilleuse de nuit
    • Polygone Portail
Re : Essayons de ne pas nous comprendre.
« Réponse #12 le: 20 juillet 2015 à 21:08:22 »
Tiens je vais en tenter un autre du coup. En essayant de pas abuser du langage familier cette fois.


Alors, mon livre, c'est l'histoire d'un homme, assez normal, il va boire de bières au pub du coin, il est amoureux d'un fille qu'il a rencontré en soirée et qu'il n'a jamais revu et le matin il se lève en peignoir, en bref un type normal, précoccupé mais pas torturé, le genre à apprécier ses habitudes.
Seulement voilà, un jour son meilleur ami vient le voir et là c'est le drame pour lui. Il lui dit plein de choses affreuses et effrayantes tout en lui payant bières sur bières, et il arrive à le convaincre, qu'il faut partir loin parce que sa maison est en danger. Je peux le dire maintenant, c'est un récit initiatique, sur le fait de quitter sa zone de confort en quelque sorte. Donc ils prennent la route tout les deux, rencontres plein de personnes totalement différentes, au court de leur voyage ils vont passer dans des lieux malfamés, des endroits superbes et des cultures méconnues. Le tournant de l'histoire, c'est quand il rencontrent un personnage au placé, qui est en fait en fuite parce qu'il a volé le trésor de l'état, tout s'emballe un peu. Mais le personnage principal est comme un peu incrédule, parce que avec ce type en fuite, il y a la fille qu'il avait rencontré à la soirée il y a longtemps et à qui il pensait tout les soirs! Et il se rend compte petit à petit que lui et son meilleur ami ils sont pas si bien fait que ca pour s'entendre. Tout ca lui semble trop improbable pour être vrai. En fait on peut vraiment dire que ca soulève une question globale sur le sens de la vie. Est-ce que, hors de nos habitudes, on va continuer à apprécier nos proches? Est-ce que, si aucun des deux ne fait rien, le hasard peut vraiment forcer 2 personnes à s'aimer? Est-ce qu'il faut partir de chez soi, ou justement y revenir pour se poser toute sortes de questions sur la vie? Le personnage principal lui, ne pense justement qu'à rentrer.
Déroulé classique pour la fin du premier tome, les méchants capturent les gentils, mais d'autres gentils les libèrent, et puis, révélation, ce que cherchait le malfrat en s'enffuyant se trouve... là où le héros vivait. Son ami avait menti, ou s'était trompé, la maison de notre héros est toujours là, le fugitif lui est un peu décu et n'y trouve pas sa place, alors il propose un dernier restaurant avant de se dire au revoir et laisser notre héros enfin rentrer chez lui. Et voilà c'est la fin.




Alors là je me suis vraiment donné du mal, j'espère sincéremment que vous ne trouverez pas (je mettrai la réponse en spoiler quand plusieurs auront déjà proposé des trucs mouahaha  >:D)


Loic for the win
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.
« Modifié: 21 juillet 2015 à 10:03:17 par Ben.G »
Les poètes voyagent mais l'aventure du voyage ne les possède pas.
- Henri Michaux

En ligne Kanimp

  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 952
  • mangeur de pop corn
    • page perso
Re : Essayons de ne pas nous comprendre.
« Réponse #13 le: 20 juillet 2015 à 23:51:34 »
BenG, je n'ai aucune idée pour le nouveau. Ce n'est qu'en lisant la réponse de 1984 que j'ai réalisé.


Voici ma prose:

L’Europe s’effondrait, il devenait difficile de nourrir sa grande population croissante.
Les  gouvernements européens désiraient conquérir le monde d’une manière insidieuse.
Ils se faisaient passer pour les gentils. Ils colonisaient le monde et s’accaparaient les ressources des populations autochtones, tout en leur faisant croire qu’ils venaient les aider.
 Seuls les USA paranoïaques éternels se méfiaient d’eux. Mais les européens obtinrent finalement le sésame d’accès, le passeport.
Rapidement, ils prirent le contrôle des média US et commençaient à débiter leur propagande fatale.
Des patriotes américains se révoltèrent. Et ces derniers parvinrent à rallier à leur cause une partie de la population européenne majoritairement lobotomisé et qui écoutait ses dirigeants sans réfléchir.
Les européens qui changeaient de camps étaient principalement végétariens et peu enclin à pratiquer le cannibalisme même s’ils mangaient habituellement de l’américain.
Bref, après pas mal de batailles, les gentils gagnaient. Euh, les méchants c’est les européens qui ont gagné.
Re-bref, je ne sais pas ou plus, le gouvernement américain à rien vu venir et le gouvernement européens à rallier à sa cause la quasi-totalité de la population américain, prête à se faire débitée en rondelles.

américain= appellation belge pour le steak tartare.

Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.

Intéressé par Star Citizen. Utilisez le code STAR-6JJV-BSWP pour obtenir 5000 UEC.

Hors ligne Loïc

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 8 848
  • Prout
Re : Essayons de ne pas nous comprendre.
« Réponse #14 le: 21 juillet 2015 à 09:07:37 »
Ben.G : H2G2 ! Je me disais que ça me disait quelque chose mais j'arrivai pas à mettre le doigt sur quoi jusqu'au dernier restaurant. Après tout s'éclaire ^^
"We think you're dumb and we hate you too"
Alestorm

"Les Grandes Histoires sont celles que l'on a déjà entendues et que l'on n'aspire qu'à réentendre.
Celles dans lesquelles on peut entrer à tout moment et s'installer à son aise."
Arundhati Roy

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.18 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.022 secondes avec 17 requêtes.