Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

06 décembre 2021 à 00:25:27
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Encore plus loin dans l'écriture ! » L'Aire de jeux (Modérateur: Claudius) » Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre

Auteur Sujet: Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre  (Lu 26709 fois)

Hors ligne regis

  • Scribe
  • Messages: 71
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #15 le: 28 avril 2015 à 13:51:18 »
C’est au neuvième étage. De ma fenêtre je vois un parc et un étang. On se perd à regarder des enfants jouer, des chiens courir avec dans leurs pattes toute la frustration qu’ils ont concentré à défiler tenu en laisse où à patienter toute la journée dans un appartement. 
Plus loin, le boulevard que parcourent les voitures.
La nuit, le parc et l’étang s’endorment à peine troublés par les cris des canards ou de quelques fêtards égarés.
Et tout au fond, les dominant depuis des siècles, il y a la cathédrale. Immuable dans sa pierre, les contemplant tous, me regardant moi, comme une gigantesque araignée qui prend des teintes bleutées quand vient la nuit.
Les lumières de l'avenue, quand les brumes de l’étang montent, semblent alors comme les sentinelles d’un gigantesque astroport d’où s’élancerait quelque incongru et gigantesque vaisseau gothique.

« Modifié: 29 avril 2015 à 10:23:52 par regis »

Hors ligne Narduris

  • Tabellion
  • Messages: 25
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #16 le: 14 mai 2015 à 11:44:24 »
Dans ma chambre il y a une fenêtre. Depuis celle ci je peut apercevoir la plus belle partie de mon jardin . C'est un bassin . Autour de ce dernier il y a maintes fleurs et arbuste chacun a une couleurs unique qui le rend ...... unique :P
 Durant les nuits d'été je peut entendre le répétitifs et rassurant chant des grenouilles qui vient combler le long et terne silence de la nuit .
Durant la journée je peut aussi entendre le gazouillis des oiseaux et le bruit de la petite cascade qui est actioné par un pompe a eau ne marchant que quand elle en a envie .   
« Modifié: 14 mai 2015 à 11:46:10 par Narduris »

En ligne Za'gros Cheveux

  • Ex Zagreos
  • Chaton Messager
  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 923
  • Octogorneau à poil ras
    • Ma page perso
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #17 le: 14 mai 2015 à 11:54:24 »
.
« Modifié: 29 novembre 2016 à 22:19:09 par Zagreos »

Rose XII

  • Invité
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #18 le: 15 juillet 2015 à 09:45:41 »
Les volets clos peinent à endiguer le rayonnement vainqueur du soleil de juillet. L'or en fusion de toute part fuit et ruisselle ... non pas en ondes ou vaguelettes, il ruisselle immobile, en lingots de feu allongés, barrant les embrasures et les vitres, tissant des toiles de lumière dense où pas une araignée ne viendrait s'installer.

Le vert sapin de la peinture a résisté aux intempéries printanières. Seule une éraflure dénude le bois clair sous les volutes compliqués de l'espagnolette dénoircie.
Il fait déjà très chaud pour une matinée.

Et là, en berne un peu comme un drapeau défait, jaune pâle, un rideau de voilage crie silencieusement son impuissance à masquer les rayons de l'astre.

milena-owein

  • Invité
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #19 le: 15 juillet 2015 à 10:07:37 »
Assis à mon bureau, dans mon étouffant grenier, lorsque je lève les yeux vers ma fenêtre, la seule vue s'offrant a moi est une cheminé.
Une vieille cheminé en briques rouge, usée, salit, soutenu par des travères de fer, et derrière, un morceau de cièl, sans nuage. C'est une vue morne et sombre et souvent je me demande si elle ne va pas finir par tomber, cette cheminé, emportant ma toiture, mon bureau, et ma pièce que j'aime tant. Elle me coupe la lumière. Quand je suit assise a mon bureau, je ne voie qu'elle.
Mais lorsque je me lève, mon regard porte plus loin, et alors j'aperçois les toît des maisons, la verdure de jardins, les feuilles des arbres. Au loin, le sommet du beffrois pointe en direction du ciel, bientot j'en entendrais les cloches. Mais elle reste là cette vieille cheminé, ma narguant de sa masse pourpre.
Alors il me suffit de faire un pas à droite et elle s'efface, comme par magie, elle disparait. Un deuxième et l'immense clocher de l'église St Jacque apparait, emplissant toute ma fenêtre de ses pierres blanches, gravées de figures d'anges, de vitraux émaillés de couleurs.
Ma vieille cheminé est finalement pleine de mystères.

Hors ligne Okojo

  • Tabellion
  • Messages: 25
  • Actuellement équipé : Bulot en Cristal (+3 INT)
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #20 le: 15 juillet 2015 à 12:52:00 »
La fenêtre est trop loin pour qu'on s'y colle ; ses rideaux de plastique sont fermés et la vitre ne laisse filtrer qu'une vague lumière. Une ambiance grisâtre recouvre l'open space et les employés dodelinent de la tête en regrettant la chaleur de leur couette. D'ici, on ne voit rien de l'extérieur. Alors je ferme les yeux.

J'ai sept ans, j'habite avec ma mère et j'ai une chambre pour moi toute seule.  Nous sommes en banlieue d'Arles et le sifflement du mistral entre mes volets entrouverts fait concurrence au concert des grillons nocturnes. Je quitte ma mezzanine et sa mer de peluches, embarquant au passage un marsupilami au poil brûlé par des années de soleil, et je vais me camper devant la porte-fenêtre. La moustiquaire est tirée ; j'entends les insectes se heurter à la toile dans leur tentative de rejoindre la veilleuse de ma chambre. J'éteins. La nuit s'étale devant moi, un dôme pur et débarrassé de toute pollution nocturne - un vrai ciel de campagne avec sa multitude d'étoiles, sa voie lactée et sa nouvelle lune dont la forme noire est aussi visible que l'astre le plus brillant. Quelques flaques d'eau reflètent l'immensité céleste et vu d'ici, on jurerait que le sol s'est effondré pour laisser entrevoir le jumeau souterrain du ciel.
Le vent s'est fait plus doux et il agite les rangées de chênes qui bordent le canal du Vigueirat ; les couinements des ragondins jouant dans l'eau m'appellent. Je prends la peluche jaune et noire entre mes dents et je relève la moustiquaire, j'empoigne le garde-fou et, en un instant, je suis dehors. Je goûte la brise et savoure son odeur de terre fraîche et de glaise humide. Puis je me retourne, et me fige de surprise. La vitre n'est qu'à un mètre au-dessus de moi, mais la distance qui n'était qu'une formalité quelques secondes plus tôt est devenue une falaise infranchissable. Je sens la peur monter. La fenêtre donne sur un gouffre béant et je ne reconnais plus ma chambre : c'est devenu une caverne à l'apparence alien, un repaire où luisent les yeux vides des créatures avec lesquelles je suis censée dormir. La lumière extérieure est trop forte et la chambre trop sombre - je ne vois rien, mais je perçois du mouvement. La peur devient panique. De longs bras blancs s'étirent vers moi depuis les profondeurs, traversent le seuil intraversable et s'élancent vers le sol et ma fragile petite personne. Je crie. Ma mère me saisit sous les aisselles et me remonte par la fenêtre en grondant gentiment.

J'ouvre les yeux. Le soleil s'est fait moins timide et illumine enfin l'espace de travail ; les gens commencent à s'activer et se mettent sérieusement au boulot. De mon bureau, je distingue quelques chênes alignés qui renvoient la lumière du jour croissant. Le vent joue avec les reflets des feuilles, s'enroule autour des troncs et coule entre les branches, avant de s'infiltrer par une fenêtre qu'on a oublié de fermer. Il vient me caresser la joue avec douceur et plutôt que l'air saturé et piquant de Paris, je crois sentir la vase, la boue, et la Camargue.
Do or do not, there is no try.

Hors ligne Hiromi

  • Calliopéen
  • Messages: 406
  • Robocopine
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #21 le: 28 novembre 2016 à 13:44:27 »
Aujourd'hui le vent est mécontent. Il y a un arbre qui se couche de mauvais gré. Le vent insiste mais il ne veut pas dormir. Il y a un saut de plastique orange qui roule en cahotant avant de percuter l'abri de jardin. Par-delà notre haie, il y a ce chien qui jappe à tout propos. Il s'appelle Elliott. J'ai toujours trouvé ça curieux comme nom pour un chien. Encore plus loin, il y a le poney-club, mais en cette saison, l'activé est en sommeil, à peine un ou deux hénnissements de temps à autres. Et puis tout au bout, il y a le canal qui se perd dans les champs et qui serpente jusqu'à la mer du nord. Je vois un héron planer et piquer vers les jardins familiaux. C'est calme. Il fait chaud à l'intérieur. C'est bien...
« Modifié: 28 novembre 2016 à 13:57:52 par hiromi91 »

Hors ligne derrierelemiroir

  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 954
  • orque magnifique et ténébreuse
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #22 le: 29 novembre 2016 à 20:31:18 »
Comme je fais un déni de ma fenêtre actuelle, je parlerai de mon ex...

Deux fenêtres côte à côte, l'une aveuglée par une moustiquaire, l'autre quelque peu sâlie par des toiles d'araignées. Mon regard pourtant, s'attarde rarement sur ces détails, car à travers les vitres, la beauté l'interpelle. Cette beauté, c'est tout d'abord un peu de jardin, mais très dense, délimité par une barrière en bois taillée par les bras de mon père. Suivent quelques mètre désordonnés de gazon qui prennent fin au pied d'un muret de pierre. Le traversant, le départ d'un canal sculpté à même l'herbe, qui à l'aide de quelques marches, s'enfonce dans l'eau de la Ramée. Mais ce qui capte mon regard, ce sont les dix mille roseaux dorés qui se balancent au gré du vent et des vagues, au-delà de la pierre.  Qu'il pleuve, qu'il neige, à travers toutes les saisons, les roseaux dansent et illuminent mon paysage de leur couleur fauve. Et puis derrière, comme la touche finale et majestueuse de ce tableau, le lac, immense et fier, dont la longueur se perd dans l'ombre des montagnes. Au loin, Neuchâtel.

"[...] alors le seul fait d'être au monde
  remplissait l'horizon jusqu'aux bords"
  Nicolas Bouvier

Hors ligne Hiromi

  • Calliopéen
  • Messages: 406
  • Robocopine
Re : Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #23 le: 29 novembre 2016 à 20:51:02 »
Comme je fais un déni de ma fenêtre actuelle, je parlerai de mon ex...

Deux fenêtres côte à côte, l'une aveuglée par une moustiquaire, l'autre quelque peu sâlie par des toiles d'araignées. Mon regard pourtant, s'attarde rarement sur ces détails, car à travers les vitres, la beauté l'interpelle. Cette beauté, c'est tout d'abord un peu de jardin, mais très dense, délimité par une barrière en bois taillée par les bras de mon père. Suivent quelques mètre désordonnés de gazon qui prennent fin au pied d'un muret de pierre. Le traversant, le départ d'un canal sculpté à même l'herbe, qui à l'aide de quelques marches, s'enfonce dans l'eau de la Ramée. Mais ce qui capte mon regard, ce sont les dix mille roseaux dorés qui se balancent au gré du vent et des vagues, au-delà de la pierre.  Qu'il pleuve, qu'il neige, à travers toutes les saisons, les roseaux dansent et illuminent mon paysage de leur couleur fauve. Et puis derrière, comme la touche finale et majestueuse de ce tableau, le lac, immense et fier, dont la longueur se perd dans l'ombre des montagnes. Au loin, Neuchâtel.



C'est super beau ton texte et en plus de mettre la photo c'est vraiment un plus.... j'ai tripé  :-[

Hors ligne derrierelemiroir

  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 954
  • orque magnifique et ténébreuse
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #24 le: 30 novembre 2016 à 11:01:49 »
Citer
C'est super beau ton texte et en plus de mettre la photo c'est vraiment un plus.... j'ai tripé  :-[
Merci hiromi91, si tu voyais le paysage en vrai, tu comprendrais encore mieux!  :-[
"[...] alors le seul fait d'être au monde
  remplissait l'horizon jusqu'aux bords"
  Nicolas Bouvier

Hors ligne _snxwdrxp_

  • Plumelette
  • Messages: 12
  • La magie de l'écriture
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #25 le: 20 décembre 2016 à 15:48:46 »
Je me lève de ma chaise et je vais à la fenêtre. A travers la vitre sale, je vois mon petit jardin. Il est tout sombre car le ciel est gris. L'herbe est gelée. Les tilleuls ont été taillés et n'ont plus une feuille. Derrière le jardin, le mur de brique rouge. Et derrière le mur, les garages. Puis les immeubles de gens que je ne connais pas. Mon jardin et la barrière entre le quartier des maisons bourgeoises et celui des  immeubles. De ma fenêtre, je vois le monde des immeubles. Les immeubles beiges, vieux et un peu décrépis. Les balcons sont verts et les volets blancs. Le ciel sombre se reflète dans les fenêtres.  Voilà ce qu'il y a derrière ma fenêtre.
voilà
Les nuages ne disparaissent pas, ils se transforment en pluie, Bouddha.

bertrand môgendre

  • Invité
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #26 le: 24 décembre 2016 à 00:27:32 »
Ce soir comme tous les soirs, je regarde par la fenêtre de ma chambre.

« Modifié: 09 janvier 2017 à 00:20:53 par bertrand môgendre »

Hors ligne NyuAka

  • Plumelette
  • Messages: 8
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #27 le: 21 mars 2017 à 23:05:12 »
Je me permets de décrire ma fenêtre avant mon déménagement.
Elle m'a souvent inspirée.
Le jour, c'est le bruit qui domine. Le ciel n'est jamais tout à fait bleu, cela doit être à cause de ce périphérique ici bas. 4 voies toujours animées, toujours bruyantes, toujours illuminées. Devant moi des toits purement parisien car étant au 7 ème étage, des fenêtres d'appartement où se dévoilent des disputes, des petits-déjeuners, parfois même de l'amour pour les plus indiscret.
Je peux voir la montagne du zoo de Vincennes. Ça fait un peu tâche dans un décor si urbain.
La nuit la lumière ne s'arrête jamais, toujours quelqu'un d'éveillé devant sa télévision.
La lune bien visible, mais les étoiles cachées par tous cet amas lumineux.
Un parc pour enfant toujours occupé, un bruit de klaxon. Tous ces bruits qui m'ont toujours empêchés de dormir me manquent un peu aujourd'hui.
Tant de vie sous moi, la journée si active, la nuit parfois effrayante.
Paris dans toute sa splendeur.

« Modifié: 21 mars 2017 à 23:10:37 par NyuAka »
Voilà l'orient, et Juliette est le soleil !

Hors ligne Cyr

  • Prophète
  • Messages: 623
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #28 le: 24 mars 2017 à 15:02:13 »
Par la fenêtre, je vois du gris, du gris, du gris, si l'on peut commencer ainsi. Le ciel est gris, d'un gris doux et lumineux, sous les flocons blanc d'un voilage intérieur. Et sous cette étendue, un cisellement de collines boisées qu'on peine à bien voir entre les dessins du voile (ce n'est sans doute pas le bon mot). Et enfin, un toit au multiple cheminées de briques, se tenant au plus près. Voilà ce que je vois. Tout cela n'a rien d'un tableau, l'image n'est pas équilibrée, ou volontairement et soigneusement désiquilibrée. Elle est vraie. Le gris ne se cache pas. La lumière tombe sur tout (et se fait savoir). Sur les arbres au loin, vivants, feuillus, branchus; sur la bâtisse massive, ocre et humaine.
« Modifié: 24 mars 2017 à 16:10:50 par Cyr »
"Il y a deux sortes de poètes : les bons, qui brûlent leurs poèmes à l'âge de dix-huit ans, et les mauvais, qui continuent à écrire de la poésie jusqu'à la fin de leurs jours." Umberto Eco

Hors ligne Luv

  • Prophète
  • Messages: 728
  • Aimer, c'est tout.
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #29 le: 28 mars 2017 à 17:07:35 »
J'ai aimé lire ton texte, Cyr. Doux,  simple, clair. Merci de ce moment,
Luv :-*

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.18 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.024 secondes avec 19 requêtes.