Le Monde de L'Écriture

Encore plus loin dans l'écriture ! => L'Aire de jeux => Discussion démarrée par: Pages Feelings le 20 avril 2015 à 18:36:20

Titre: Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: Pages Feelings le 20 avril 2015 à 18:36:20
Alors voilà , c'est un petit défi que je voulais publier.
Je ne sais pas si ce sujet correspond bien à "l'atelier " mais bon , je trouve ca sympa de voir les différente interprétations du défi.
Alors voilà en quoi ce défi consiste : Il faut décrire les personnes , le paysage ... que vous apercevez quand vous vous posez devant votre fenêtre.
Vous pouvez faire ça de manière poétiques , inventer une vie derrière les gens qui passent dans la rue. Un peu comme ci vous citez une histoire.
Bon , je ne sais pas si vous avez compris , et je vais donc vous donner mon propre exemple :

De l'herbe , de l'herbe , de l'herbe. De la véranda de cette petite maison , c'est la campagne qu'on voit. Un jardin à la pelouse fraichement tondu , ou se dépose les fleurs de deux grands arbres. Une haie bien taillée , nous isolant du reste du monde. Une balançoire usée ,  qui auparavant ,  accueillait de jeunes enfants. Et dans ce jardin des plus simple et calme , on peut seulement entendre le chant des oiseaux ou le miaulement d'un chat qui se prélasse au soleil.
Voici la vue que j'ai à ma fenêtre , une vue qui est des plus reposante et qui parfois laisse apparaître quelques personnes ...     

Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: autofic le 22 avril 2015 à 12:57:46
De ma fenêtre, je vois un ciel bleu. Les ciels bleus des bords de mer. Quelques mouettes aussi.
Je vois des immeubles à perte de vue. Plus que ça, je vois une ville. Southampton.
D'un regard, j'imagine l'odeur des algues, le vent qui fouette.

La nuit, j'aime ce panorama. Une ville illuminée.
Je revoie cette nuit du jour de l'an.
Des feux d'artifices partout. L'enfant qui revit.

Si je regarde à l'extrême gauche, le cou un peu tordu, je vois la Marina.
Quelques bateaux, un port, la marée...
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: SarahEvaLine le 22 avril 2015 à 13:30:02
Epuisés, fermés, souriants ou parfois pensifs, les visages défilent devant la fenêtre.

Seulement les visages, des visages sans corps, survolant ma vision. Assise à mon bureau, je ne vois qu'eux, longeant la ruelle.

Au petit matin, certains me regardent, d'autres contemplent rapidement leur reflet, mais aucun ne s'immobilise, guidés par leurs obligations.

La pause déjeuner les amène devant ma fenêtre, une cigarette entre les lèvres, le téléphone à l'oreille.

Puis le soir, ces mêmes visages défilent de nouveau devant moi, dans l'autre sens cette fois. Aucun ne tourne la tête, emportés par leur désir de s'extraire du monde extérieur pour le contempler, peut-être, de leur propre fenêtre.
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: Pages Feelings le 22 avril 2015 à 17:51:48
Et là , je trouve la vue de chez moi toute pourrie  :o
Non , franchement , j'adore vos textes.
Vous les avez rendus tellement poétiques  :-X
Bref , bravo  ;)
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: autofic le 22 avril 2015 à 17:54:36
Pour ma part, je pense que c'est parce que j'aime cette vue,
étant donné que je cherche à déménager,
je vais la quitter... c'était juste un petit hommage à ma fenêtre...
 :'(

Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: Pages Feelings le 22 avril 2015 à 18:05:17
Tu vas quitter l'angleterre ? Ou seulement cette ville ? ( Je suis trop curieuse ? )

Alors , moi aussi , je lui fais une dernière révérence  ... Sois forte petite fenêtre !   ;D (  ca tourne au ridicule là ... )
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: maanilee le 22 avril 2015 à 18:40:56
Une fenêtre ne suffit pas à laisser passer la lumière, dans mon studio c'est une verrière qui orne un pan de mur.
Sur la droite un saule pleureur, goutte sur les petits modèles qui cherchent l'ombre de ce début de  printemps. Une barrière blanche contraste avec les jolies tulipes et jonquilles qui offrent leur pétales colorées à mon objectif ravi. Sur la gauche c'est un arbre à papillons qui se pare de minuscules feuilles, dans quelques jours ses fleurs violettes  orneront mon studio d'un joli mauve qui sent bon l'été. En fond un grillage couvert de ronces appellera  les gourmands en automne qui rentreront en riant les doigts plein de mures. Sur le rebord de ma fenêtre un chat curieux dévisage les nouveaux-nés venus gazouiller dans leurs paniers. Mes vitres, que des petits doigts potelés, ont tapissés de bonbons gluants, s'ornent de multitude de reflets. D'un coté ou de l'autre de ma fenêtre c'est la vie qui se dessine et qui me rend un peu poète.
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: Pages Feelings le 22 avril 2015 à 18:59:25
J'adore ta fenêtre  :coeur:
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: Ned Leztneik le 22 avril 2015 à 19:36:12
Depuis mon bureau dans la cave, j'ai vue sur le toit du voisin. Je vois aujourd'hui une tempête de ciel bleu, un vasistas, une gouttière de la même couleur que des tuiles, une tuile, deux tuiles, trois tuiles... n tuiles ! Mais tout mon fourbi va bientôt déménager dans la pièce attenante en cours de rénovation et je pourrai en dire plus ! Je verrai peut-être même mon autre voisine.
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: Abbigails le 22 avril 2015 à 19:44:48
Dans ta cave tu vois le toit de ton voisin ?  :o Quelle chance !  ;)
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: Abbigails le 22 avril 2015 à 20:24:35
Je me lance  :-[

Depuis mes trois ans, ma fenêtre me passionne. De jour, je n’y vois rien de remarquable : quelques immeubles, les toits d’un lycée, la ville à perte de vue. Je ne vois pas les gens qui sont plus de six étages plus bas, cachés par une terrasse. J’entends les voitures, les rires, les disputes mais ne voit rien d’important pour le commun des mortel.

Combien de nuit m’a-t-elle cependant tenue éveillée ? Combien de nuits blanches a-t-elle accompagnée ? C’est à la venue de la nuit que la vue me fascine. Les immeubles ressortent sur le ciel qui se teint de rose, d’orange, puis de gris pour enfin être plus noir que je ne le croirais jamais possible.

Chaque jour, immanquablement, je vois le ciel se ternir et emmener avec lui la ville toute entière. Au fur et à mesure, je les vois se poser, au loin, sur notre petite planète, dans cette petite ville de banlieue. Chaque nuit, des soucoupes volantes atterrissent sur les immeubles à l’horizon, illuminant ce ciel de goudron où rien d’autre ne filtre.

C’est à ce moment que j’aime le plus à m’assoir dans le coin droit de mon immense fenêtre, les yeux rivés vers l’impossible, et rêver de ce qui n’est, je le sais, qu’un rêve - aujourd’hui un souvenir. Seul mon grand-père y a cru un jour. C’est avec lui que j’ai aimé cette fenêtre, ses immeubles, ses bruits, son absence de vie jusqu’à la tombée de la nuit.
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: Pages Feelings le 22 avril 2015 à 20:30:40
c'est vrai que je n'ai pas pensé à décrire ma fenêtre la nuit (même si elle me fait assez peur )
Mais on peut voir tellement d'étoiles (avantage d'habiter à la campagne) , mince , c'est vrai que ca aurait était plus passionnant que de l'herbe !
En tout cas , j'adore ton texte , on a vraiment l'impression d'y être , à ta fenêtre ...
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: Abbigails le 22 avril 2015 à 20:36:04
Si tu l'as décrite spontanément de jour c'est que tu la préfères comme ça ;) et l'herbe peut être passionnante !
(et merci :coeur:)
Titre: Re : Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: Ned Leztneik le 22 avril 2015 à 20:36:27
Dans ta cave tu vois le toit de ton voisin ?  :o Quelle chance !  ;)

Vue en contreplongée...
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: Dewen le 22 avril 2015 à 20:52:36
Dans ma chambre, il y a une fenêtre. C'est un velux, je suis sous le toit. Quand je la regarde, au crépuscule, je vois la cathédrale qui brille d'or, les petits jardins du quartier, je vois les mésanges et les oiseaux qui chantent. Je vois l'harmonie du monde et de ses petits jardins de verdure, je vois le ciel qui se pare d'or et de sang.
La nuit, je vois la lune et les étoiles. Je vis en ville mais je vois des étoiles. Je ressens la douceur du vent et de la nuit, je vois la cathédrale illuminée de blanc.

C'est pas super mais j'ai trouvé l'exercice sympa :)
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: regis le 28 avril 2015 à 13:51:18
C’est au neuvième étage. De ma fenêtre je vois un parc et un étang. On se perd à regarder des enfants jouer, des chiens courir avec dans leurs pattes toute la frustration qu’ils ont concentré à défiler tenu en laisse où à patienter toute la journée dans un appartement. 
Plus loin, le boulevard que parcourent les voitures.
La nuit, le parc et l’étang s’endorment à peine troublés par les cris des canards ou de quelques fêtards égarés.
Et tout au fond, les dominant depuis des siècles, il y a la cathédrale. Immuable dans sa pierre, les contemplant tous, me regardant moi, comme une gigantesque araignée qui prend des teintes bleutées quand vient la nuit.
Les lumières de l'avenue, quand les brumes de l’étang montent, semblent alors comme les sentinelles d’un gigantesque astroport d’où s’élancerait quelque incongru et gigantesque vaisseau gothique.

Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: Narduris le 14 mai 2015 à 11:44:24
Dans ma chambre il y a une fenêtre. Depuis celle ci je peut apercevoir la plus belle partie de mon jardin . C'est un bassin . Autour de ce dernier il y a maintes fleurs et arbuste chacun a une couleurs unique qui le rend ...... unique :P
 Durant les nuits d'été je peut entendre le répétitifs et rassurant chant des grenouilles qui vient combler le long et terne silence de la nuit .
Durant la journée je peut aussi entendre le gazouillis des oiseaux et le bruit de la petite cascade qui est actioné par un pompe a eau ne marchant que quand elle en a envie .   
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: Za'gros Cheveux le 14 mai 2015 à 11:54:24
.
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: Rose XII le 15 juillet 2015 à 09:45:41
Les volets clos peinent à endiguer le rayonnement vainqueur du soleil de juillet. L'or en fusion de toute part fuit et ruisselle ... non pas en ondes ou vaguelettes, il ruisselle immobile, en lingots de feu allongés, barrant les embrasures et les vitres, tissant des toiles de lumière dense où pas une araignée ne viendrait s'installer.

Le vert sapin de la peinture a résisté aux intempéries printanières. Seule une éraflure dénude le bois clair sous les volutes compliqués de l'espagnolette dénoircie.
Il fait déjà très chaud pour une matinée.

Et là, en berne un peu comme un drapeau défait, jaune pâle, un rideau de voilage crie silencieusement son impuissance à masquer les rayons de l'astre.
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: milena-owein le 15 juillet 2015 à 10:07:37
Assis à mon bureau, dans mon étouffant grenier, lorsque je lève les yeux vers ma fenêtre, la seule vue s'offrant a moi est une cheminé.
Une vieille cheminé en briques rouge, usée, salit, soutenu par des travères de fer, et derrière, un morceau de cièl, sans nuage. C'est une vue morne et sombre et souvent je me demande si elle ne va pas finir par tomber, cette cheminé, emportant ma toiture, mon bureau, et ma pièce que j'aime tant. Elle me coupe la lumière. Quand je suit assise a mon bureau, je ne voie qu'elle.
Mais lorsque je me lève, mon regard porte plus loin, et alors j'aperçois les toît des maisons, la verdure de jardins, les feuilles des arbres. Au loin, le sommet du beffrois pointe en direction du ciel, bientot j'en entendrais les cloches. Mais elle reste là cette vieille cheminé, ma narguant de sa masse pourpre.
Alors il me suffit de faire un pas à droite et elle s'efface, comme par magie, elle disparait. Un deuxième et l'immense clocher de l'église St Jacque apparait, emplissant toute ma fenêtre de ses pierres blanches, gravées de figures d'anges, de vitraux émaillés de couleurs.
Ma vieille cheminé est finalement pleine de mystères.
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: Okojo le 15 juillet 2015 à 12:52:00
La fenêtre est trop loin pour qu'on s'y colle ; ses rideaux de plastique sont fermés et la vitre ne laisse filtrer qu'une vague lumière. Une ambiance grisâtre recouvre l'open space et les employés dodelinent de la tête en regrettant la chaleur de leur couette. D'ici, on ne voit rien de l'extérieur. Alors je ferme les yeux.

J'ai sept ans, j'habite avec ma mère et j'ai une chambre pour moi toute seule.  Nous sommes en banlieue d'Arles et le sifflement du mistral entre mes volets entrouverts fait concurrence au concert des grillons nocturnes. Je quitte ma mezzanine et sa mer de peluches, embarquant au passage un marsupilami au poil brûlé par des années de soleil, et je vais me camper devant la porte-fenêtre. La moustiquaire est tirée ; j'entends les insectes se heurter à la toile dans leur tentative de rejoindre la veilleuse de ma chambre. J'éteins. La nuit s'étale devant moi, un dôme pur et débarrassé de toute pollution nocturne - un vrai ciel de campagne avec sa multitude d'étoiles, sa voie lactée et sa nouvelle lune dont la forme noire est aussi visible que l'astre le plus brillant. Quelques flaques d'eau reflètent l'immensité céleste et vu d'ici, on jurerait que le sol s'est effondré pour laisser entrevoir le jumeau souterrain du ciel.
Le vent s'est fait plus doux et il agite les rangées de chênes qui bordent le canal du Vigueirat ; les couinements des ragondins jouant dans l'eau m'appellent. Je prends la peluche jaune et noire entre mes dents et je relève la moustiquaire, j'empoigne le garde-fou et, en un instant, je suis dehors. Je goûte la brise et savoure son odeur de terre fraîche et de glaise humide. Puis je me retourne, et me fige de surprise. La vitre n'est qu'à un mètre au-dessus de moi, mais la distance qui n'était qu'une formalité quelques secondes plus tôt est devenue une falaise infranchissable. Je sens la peur monter. La fenêtre donne sur un gouffre béant et je ne reconnais plus ma chambre : c'est devenu une caverne à l'apparence alien, un repaire où luisent les yeux vides des créatures avec lesquelles je suis censée dormir. La lumière extérieure est trop forte et la chambre trop sombre - je ne vois rien, mais je perçois du mouvement. La peur devient panique. De longs bras blancs s'étirent vers moi depuis les profondeurs, traversent le seuil intraversable et s'élancent vers le sol et ma fragile petite personne. Je crie. Ma mère me saisit sous les aisselles et me remonte par la fenêtre en grondant gentiment.

J'ouvre les yeux. Le soleil s'est fait moins timide et illumine enfin l'espace de travail ; les gens commencent à s'activer et se mettent sérieusement au boulot. De mon bureau, je distingue quelques chênes alignés qui renvoient la lumière du jour croissant. Le vent joue avec les reflets des feuilles, s'enroule autour des troncs et coule entre les branches, avant de s'infiltrer par une fenêtre qu'on a oublié de fermer. Il vient me caresser la joue avec douceur et plutôt que l'air saturé et piquant de Paris, je crois sentir la vase, la boue, et la Camargue.
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: Hiromi le 28 novembre 2016 à 13:44:27
Aujourd'hui le vent est mécontent. Il y a un arbre qui se couche de mauvais gré. Le vent insiste mais il ne veut pas dormir. Il y a un saut de plastique orange qui roule en cahotant avant de percuter l'abri de jardin. Par-delà notre haie, il y a ce chien qui jappe à tout propos. Il s'appelle Elliott. J'ai toujours trouvé ça curieux comme nom pour un chien. Encore plus loin, il y a le poney-club, mais en cette saison, l'activé est en sommeil, à peine un ou deux hénnissements de temps à autres. Et puis tout au bout, il y a le canal qui se perd dans les champs et qui serpente jusqu'à la mer du nord. Je vois un héron planer et piquer vers les jardins familiaux. C'est calme. Il fait chaud à l'intérieur. C'est bien...
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: derrierelemiroir le 29 novembre 2016 à 20:31:18
Comme je fais un déni de ma fenêtre actuelle, je parlerai de mon ex...

Deux fenêtres côte à côte, l'une aveuglée par une moustiquaire, l'autre quelque peu sâlie par des toiles d'araignées. Mon regard pourtant, s'attarde rarement sur ces détails, car à travers les vitres, la beauté l'interpelle. Cette beauté, c'est tout d'abord un peu de jardin, mais très dense, délimité par une barrière en bois taillée par les bras de mon père. Suivent quelques mètre désordonnés de gazon qui prennent fin au pied d'un muret de pierre. Le traversant, le départ d'un canal sculpté à même l'herbe, qui à l'aide de quelques marches, s'enfonce dans l'eau de la Ramée. Mais ce qui capte mon regard, ce sont les dix mille roseaux dorés qui se balancent au gré du vent et des vagues, au-delà de la pierre.  Qu'il pleuve, qu'il neige, à travers toutes les saisons, les roseaux dansent et illuminent mon paysage de leur couleur fauve. Et puis derrière, comme la touche finale et majestueuse de ce tableau, le lac, immense et fier, dont la longueur se perd dans l'ombre des montagnes. Au loin, Neuchâtel.

(https://scontent.ftxl1-1.fna.fbcdn.net/v/t1.0-9/11150706_10152904781143175_8805072336193526457_n.jpg?oh=1cc6d86c17545fc9c405d946ddba8c7f&oe=58B2B7D8)
Titre: Re : Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: Hiromi le 29 novembre 2016 à 20:51:02
Comme je fais un déni de ma fenêtre actuelle, je parlerai de mon ex...

Deux fenêtres côte à côte, l'une aveuglée par une moustiquaire, l'autre quelque peu sâlie par des toiles d'araignées. Mon regard pourtant, s'attarde rarement sur ces détails, car à travers les vitres, la beauté l'interpelle. Cette beauté, c'est tout d'abord un peu de jardin, mais très dense, délimité par une barrière en bois taillée par les bras de mon père. Suivent quelques mètre désordonnés de gazon qui prennent fin au pied d'un muret de pierre. Le traversant, le départ d'un canal sculpté à même l'herbe, qui à l'aide de quelques marches, s'enfonce dans l'eau de la Ramée. Mais ce qui capte mon regard, ce sont les dix mille roseaux dorés qui se balancent au gré du vent et des vagues, au-delà de la pierre.  Qu'il pleuve, qu'il neige, à travers toutes les saisons, les roseaux dansent et illuminent mon paysage de leur couleur fauve. Et puis derrière, comme la touche finale et majestueuse de ce tableau, le lac, immense et fier, dont la longueur se perd dans l'ombre des montagnes. Au loin, Neuchâtel.

(https://scontent.ftxl1-1.fna.fbcdn.net/v/t1.0-9/11150706_10152904781143175_8805072336193526457_n.jpg?oh=1cc6d86c17545fc9c405d946ddba8c7f&oe=58B2B7D8)

C'est super beau ton texte et en plus de mettre la photo c'est vraiment un plus.... j'ai tripé  :-[
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: derrierelemiroir le 30 novembre 2016 à 11:01:49
Citer
C'est super beau ton texte et en plus de mettre la photo c'est vraiment un plus.... j'ai tripé  :-[
Merci hiromi91, si tu voyais le paysage en vrai, tu comprendrais encore mieux!  :-[
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: _snxwdrxp_ le 20 décembre 2016 à 15:48:46
Je me lève de ma chaise et je vais à la fenêtre. A travers la vitre sale, je vois mon petit jardin. Il est tout sombre car le ciel est gris. L'herbe est gelée. Les tilleuls ont été taillés et n'ont plus une feuille. Derrière le jardin, le mur de brique rouge. Et derrière le mur, les garages. Puis les immeubles de gens que je ne connais pas. Mon jardin et la barrière entre le quartier des maisons bourgeoises et celui des  immeubles. De ma fenêtre, je vois le monde des immeubles. Les immeubles beiges, vieux et un peu décrépis. Les balcons sont verts et les volets blancs. Le ciel sombre se reflète dans les fenêtres.  Voilà ce qu'il y a derrière ma fenêtre.
voilà
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: bertrand môgendre le 24 décembre 2016 à 00:27:32
Ce soir comme tous les soirs, je regarde par la fenêtre de ma chambre.

Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: NyuAka le 21 mars 2017 à 23:05:12
Je me permets de décrire ma fenêtre avant mon déménagement.
Elle m'a souvent inspirée.
Le jour, c'est le bruit qui domine. Le ciel n'est jamais tout à fait bleu, cela doit être à cause de ce périphérique ici bas. 4 voies toujours animées, toujours bruyantes, toujours illuminées. Devant moi des toits purement parisien car étant au 7 ème étage, des fenêtres d'appartement où se dévoilent des disputes, des petits-déjeuners, parfois même de l'amour pour les plus indiscret.
Je peux voir la montagne du zoo de Vincennes. Ça fait un peu tâche dans un décor si urbain.
La nuit la lumière ne s'arrête jamais, toujours quelqu'un d'éveillé devant sa télévision.
La lune bien visible, mais les étoiles cachées par tous cet amas lumineux.
Un parc pour enfant toujours occupé, un bruit de klaxon. Tous ces bruits qui m'ont toujours empêchés de dormir me manquent un peu aujourd'hui.
Tant de vie sous moi, la journée si active, la nuit parfois effrayante.
Paris dans toute sa splendeur.

(https://monde-ecriture.com/forum/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimage.noelshack.com%2Fminis%2F2017%2F12%2F1490134212-dsc-0137.png&hash=f06a54f0712a47ad3f3551391d56b44a425bb5cf) (http://www.noelshack.com/2017-12-1490134212-dsc-0137.jpg)
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: Cyr le 24 mars 2017 à 15:02:13
Par la fenêtre, je vois du gris, du gris, du gris, si l'on peut commencer ainsi. Le ciel est gris, d'un gris doux et lumineux, sous les flocons blanc d'un voilage intérieur. Et sous cette étendue, un cisellement de collines boisées qu'on peine à bien voir entre les dessins du voile (ce n'est sans doute pas le bon mot). Et enfin, un toit au multiple cheminées de briques, se tenant au plus près. Voilà ce que je vois. Tout cela n'a rien d'un tableau, l'image n'est pas équilibrée, ou volontairement et soigneusement désiquilibrée. Elle est vraie. Le gris ne se cache pas. La lumière tombe sur tout (et se fait savoir). Sur les arbres au loin, vivants, feuillus, branchus; sur la bâtisse massive, ocre et humaine.
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: Luv le 28 mars 2017 à 17:07:35
J'ai aimé lire ton texte, Cyr. Doux,  simple, clair. Merci de ce moment,
Luv :-*
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: Cyr le 28 mars 2017 à 19:41:11
Merci Luv. Je le prends comme un encouragement.
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: Ashka le 10 septembre 2017 à 19:31:48
Par la fenêtre, le monde violine du prunus envahit tout l'espace, tandis la brise du soir fait danser son plumage.  J'ouvre la fenêtre, l'éclat vif d'un moineau égaré lançant un pépiement d'alerte s'enfuit sous le mouvement de ma main. Hop, je tire le volet et tout est dit.
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: Deepsoul le 10 septembre 2017 à 20:34:02
Bonsoir à tous,

Défi dont je prends connaissance et que je dépeins en peu de lignes. Le temps ce soir est une invitation....

Branches vagabondes, animées par le vent, tournoyant dans le ciel qui m'étreint, m'hypnotise.
Mouvement lancinant, désordonné.
Quelques oiseaux perdus, frôlent et s'arquent, majestueusement.
Des toitures lointaines posées sur d'autres fenêtres, lumineuses ou silencieuses, vivantes le plus souvent.
Point de visages ou de silhouettes, des voilages remuants, discrets.
Nuages profonds gorgés de pluie, semblent aspirer le temps, le souffle et mes pensées... je rêvasse.
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: zauberstrudel le 01 octobre 2017 à 22:31:05
Il ne s'agit pas d'une fenêtre à proprement parler, mais c'est la principale ouverture sur l'extérieur de mon appartement, alors je pense que ça compte :

De ma petite terrasse au premier étage, je ne vois pas la mer.
Le soleil s'arrête toujours à la balustrade, et pour le capter directement, je me perche sur le petit auvent en tuiles qui protège la terrasse du dessous.
On peut normalement apercevoir la façade de la maison voisine en contrebas, derrière la frondaison d'un arbre imposant et touffu.

Ce midi les pages de mon livre sont blanches, à cause du soleil qui darde et m'aveugle indirectement ; le vent les tourne sans me demander mon avis. Alors mes yeux se posent sur la cour de la maison voisine qui s'étend nue devant moi, les occupants allant et venant. J'ai l'impression gênante d'observer et d'être observé... autant remonter.
De nouveau à l'ombre, je vois le cœur de l'arbre. Il est fendu en deux, désormais privé du feuillage qui filtrait les rayons, les rafales et les regards.
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: Claudius le 30 novembre 2017 à 19:06:55


Je vois :

Un rio fugueur qui déferle en puissance
Un pic épeiche au sommet d'un noyer
Un cincle pécheur, cherchant sa pitance
Le soleil orangé, du soir sur l'adret
Des hirondelles en partance
De la neige sur les sommets.

Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: Ginsoul le 17 décembre 2017 à 13:10:21
Assis sur ma chaise peu confortable, je jette et un œil et mon esprit dehors, par cette fenêtre mal lavée. Le blanc pur de la neige s'étale sur la montagne, nettoyant toutes les impuretés, faisant disparaître les éventuelles traces du passage de l'Homme, plus de route, plus de poteaux, seulement du blanc et des ombres. Au loin, au fond de la prairie montant vers le ciel, les épicéas éternels délimitent le territoire des animaux, du mystère et de l'aventure. Seul, au milieu de la mer blanche, un hêtre dénudé de ses feuilles courbe docilement sa cime sous le poids de la neige qui le recouvre. Le ciel lui même semble vouloir se fondre dans ce paysage magnifique, arborant la couleur blanche de mise, comme la mer reflète le bleu du ciel.

Tadaam
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: LeMargoulin le 17 décembre 2017 à 13:55:10
Le ciel est gris, il ternie l'herbe parsemée de trous, qui voudrait laisser éclater sa verdoyance. Au fond du jardin, le vieux poulailler à la porte percée, reconverti en petit abri à outils, a le toit couvert d'une sorte de vigne vierge privée de ses feuilles et fleurs, ressemblant alors à un amas de serpents entremêlés. Tous les arbres ont perdu leur feuillage d'ailleurs, sauf le cyprès, majestueux conifère, qui résiste aux assauts de l'hiver. Au milieu de tout ce beau monde, un grand trampoline attend le printemps, que sa toile plie à nouveau sous le poids des sauts.
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: sergent le 25 janvier 2019 à 14:05:35
On a droit à combien de lignes?
Doit on être dans le réel?
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: Meilhac le 25 janvier 2019 à 17:26:07
Il fait nuit. Je crois. Ou presque. Ou en tout  cas ça va pas tarder. ça se finit toujours comme ça. Si je m'en réfère à ma vacillante mémoire. Mais je m'y réfère. A quoi me réfèrerais-je sinon. Et quand il fera bien  noir, je ne verrai plus rien, par ma fenêtre. à part les lumières. de la ville. Les lumières de la ville. Car je suis en ville. Car si j'étais à la campagne je ne verrais pas les lumières de la ville. Je verrais les lumières de la campagne. Mais il y fait tout noir. Alors je verrais l'obscurité de la campagne. Et je ne verrais rien, car moi dans le noir je ne vois rien, sans lumière. La météorologie, ça me repose. Le noir, ça m'apaise. Vivement qu'il fasse nuit. Je n'ose pas regarder. Par la fenêtre. Je ne sais que trop ce que j'y  verrais. Des toits couverts de neige, peut-être. Car j'ai entendu dire qu'il avait neigé. Et même si je ne l'avais pas entendu dire je pourrais l'affirmer, car j'en suis sûr : il a neigé. Quand a t il neigé ? Je ne sais pas. Mais il a neigé. Et il m'est même neigé dessus, un peu. Je portais une cagoule. Et des moufles. Car ma mère m'avait dit, Les moufles, c'est mieux. Et je lui avais dit, Pourquoi ? Et elle ne m'avait pas répondu. Alors parfois encore aujourd'hui je me demande pourquoi les moufles c'est mieux, mais à tout hasard je ne porte que des moufles, jamais de gants, car on ne sait jamais, peut-être que ma mère avait raison.
Titre: Re : Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: Alan Tréard le 29 janvier 2019 à 14:50:35
On a droit à combien de lignes?
Doit on être dans le réel?

Je crois comprendre que c'est un exercice d'écriture : apprendre à décrire un paysage de façon décomplexée pour travailler le style ou l'observation.

Bien sûr, c'est comme tous les jeux, il y celles & ceux qui suivent la règle à la lettre, et les autres qui se laissent aller à quelques éloignements de l'exercice.

C'est avant tout un entraînement pour soi, pour s'essayer à l'épreuve.
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: sergent le 29 janvier 2019 à 18:17:17
Merci, car je pense que cette réponse était pour moi.
Donc je vais me pencher à la fenêtre pour voir ce que je peux faire.
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: sergent le 29 janvier 2019 à 20:11:26
Beyrouth 1983,
Monter au sixième étage avec deux verres de café n’est pas une mince affaire, surtout quand l’immeuble jouxte la ligne verte... rendez vous compte, il faut enjamber les gravats, faire un peu d’escalade quand dans la cage d’escalier il manque des marches et qu'un palier n’est pas vraiment intact, progresser par bonds lorsqu’une partie du mur n’existe plus, et qu’en face c’est le Hezbollah, une toute nouvelle milice qui en veut, qui nous en veut.
Enfin le sixième les cafés sont encore chauds… comme on les aime… sans sucre avec beaucoup de marc au fond et ce petit gout de cardamone qui fait la différence.
« J » est là, assis dans un espèce de transat sale et méchamment troué.
Devant nous une grande ouverture, cela a du être une bien belle baie vitrée comme en témoigne tous ce verre pilé qui crisse sous nos pas.
Tout le pourtour n’est qu’une dentelle de béton, les murs de gruyère sont vérolés, avec des fers à béton qui pointent de leurs doigts rouillés le danger qui vient d'en face.
Nous sommes en retrait « J » toujours assis dans son transat moi sur des sac de sable.
J’ai une furtive pensée pour ceux qui ont monté tout ce sable, car nous sommes entourés par d'épais murs de sacs.
« Alors ? »
« Alors… à l’ouest rien de nouveau, et merci pour le kawa. »
« De rien, je viens pour la vue... y parait qu’on voit la mer. »
« T’a raison, ici... la vue elle est mortelle. »
Et c’était vrai…
(Bon je raconte pas la suite.)
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: Ashka le 29 janvier 2019 à 20:46:08
Et pourquoi pas.... ;)
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: sergent le 29 janvier 2019 à 20:51:58
simple: un chien reste en vie, un homme meurt... je pense pas que cette fenêtre ouverte sur l'éternité soit la bonne. 
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: Phile le 23 février 2019 à 21:02:09
Chouette ! Des passionnés de fenêtres ! J'adore autant l'exercice que le thème, une fenêtre ca évoque l'évasion, l'imaginaire et le réel à la fois.

Aller je me lance :

Un si beau paysage, peu familier puisque quelques jours auparavant  il m'étais totalement inconnu. J'ai emménagé la nuit, aveugle face à la noirceur de l'hiver, ce n'est que le matin, baisé par un rayon de soleil que j'ai découvert cette merveille.

C'est un territoire si vaste qui regorge de secret et de tempérament : Des montagnes à perte de vue qui couvre le soleil pour laisser paraître une teinte orangé à la lueur du soir. Certains jours on ne peut voir que le bout de son nez, enveloppé dans un nuage de coton. A l'aube, la brise, si discrète, scintille sur les prairies et à midi on aperçoit les fumées jaillissantes des barbecues avoisinantes.

Tant de vies et de mystères. La nuit, je laisse la vue à découvert : merveilleux panoramas aux milles étoiles vacillantes , je me laisse couler au fond du lit les yeux rivés vers le ciel en bénissant cette fenêtre qui m'offre les plus belles scènes.
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: LorahKle le 19 mai 2019 à 23:14:41
Par ma fenêtre, c'est un monde que je vois.
Un paradis perdu ? Peut-être. Je ne sais pas.
Un air de nostalgie, dans ces maisons ouvrières,
Ces jardins potagers, à la vue grands ouverts.
Entre les voisins, juste un grillage,
Mais si bas qu'il ne ressemble pas à une cage.
Chacun se voit, se connait, se regarde,
Le papy sérieux, la voisine bavarde.
Et les enfants, faisant fie des barrières,
S'échangent un bâton contre un ver de terre.
Oui, dans ces jardins, c'est la Vie que je vois
Je suis surement trop niaise, mais ça me met en Joie !

 :-[
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: gage le 23 mars 2020 à 17:00:40
C'est peut-être le moment idéal pour donner à ce fil ses lettres de noblesses, non ?  :D


Par ma fenêtre, aujourd'hui, je vois :

Un parking quasi-désert de véhicules, sous un ciel limpide où planent des couples de pigeons. Au milieu du parking, au milieu de son cercle de pelouse, un acacia qui attend que ses feuilles lui poussent. Il est patient, il est toujours le dernier à s'habiller au printemps. Au pied de l'acacia, dans le disque de pelouse, il y a un merle. Il prend son temps, il ne craint rien, il déambule, accélère ses trottinements juste pour le plaisir, fouille dans l'herbe, redresse la tête, darde son œil fixe vers les façades. Un œil qui brille, un œil de merle moqueur. Je crois voir sourire son bec jaune vif... il aurait bien raison.
Entre les lignes blanches poussiéreuses, les voitures sont assez peu nombreuses pour respecter leurs distances. Les immeubles bas, tout autour, épaules contre épaules, se hissent pour mieux guetter la vieille dame qui vient de sortir avec son chien blanc. Il faut bien s'occuper. C'est ce que se disent les façades ensoleillées. Mais la vieille dame craintive rentre déjà. Nul n'aurait pu voir son visage masqué par son foulard.
La porte claque, le merle se sauve sous une voiture en volant bas.
Les façades soupirent et se rendorment.

 
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: Claudius le 23 mars 2020 à 18:10:14
 :coeur: gage. C'est un joli moment à partager. J'aime beaucoup les images.

Depuis ma fenêtre, je vois... tout comme d'ordinaire, la cloture qui me sépare du voisin, le mur de l'autre, les tourterelles qui se chamaillent entre les branches du cyprès. Les merles aussi, ils ont fait leur nid sous la bâche contre le mur, quelle idée ! Et le queue-rouge qui vient picorer la grille de la porte d'entrée... Comme d'habitude chanterait Clauclau (c'est drôle !)

Aucun des bruits habituels ne vient troubler ce début de printemps, aucune voiture ou presque ne dépasse les 50 km autorisés, aucun camion ne fait trembler la maison au passage... Mais ne vous méprenez pas ! Ce n'est pas le silence !

Le voisin de droite tond la pelouse, celui de gauche passe le karcher sur ses volets et avant-toit, celui d'en face fait tourner sa bétonnière, l'autre plus loin taille ses haies et broie les branches. Un autre plus loin répare sa toiture, et enfin le dernier fait marcher scie et autres, il fait des travaux dans sa maison...

Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: Elk le 23 mars 2020 à 18:25:38
Jolie résonnance avec ta signature, Clauclau :)

Une fois n'est pas coutume, je suis de l'autre côté de la fenêtre, mais je reviens poster bientôt ^^. Merci d'avoir remonté le sujet gage, c'était bien vu ! je suis curieuse d'en savoir plus sur vos fenêtres.
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: Olga Riderna le 23 mars 2020 à 19:13:20
C'est incroyable à quel point cette consigne ressemble à celle qui m'avait fait écrire ceci il y a longtemps :

Par la fenêtre, je vois

Des maisons vers l'horizon,
Des balcons, un avion,
Des cheminées, de la fumée,
Des immeubles, des toits, des tuiles,

Un sapin imposant cachant des bâtiments,
De la terre, des gouttières..

Un ciel bleu plein d'oiseaux,
De multiples animaux,
Des nuages, des couleurs,
Un jardin, quelques fleurs..

Bien peu de choses en vérité,
La vue, au dehors, est bloquée.
Mais, si mes yeux sont prisonniers,
Mon esprit peut vagabonder.
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: gage le 24 mars 2020 à 15:26:45
Que cela ne sorte pas d'ici, mais... à la faveur de la nuit j'ai quitté mon appartement, mon acacia et son merle, la chauve souris vespérale et le djembé de 20h00.


Et je dois avouer que pour mieux vous décrire la nouvelle vue, j'ai quitté ma chambre, gravi quatre à quatre les escaliers, sans tenir la rampe qui gigote un peu trop, et j'ai ouvert la petite fenêtre de celle des chambres de bonnes qui est la mieux exposée. La poussière sur le carreau donnait une impression de brume, alors que le ciel est tout aussi clair qu'hier. Tourner l'espagnolette a fait entrer un air frisquet et vivifiant.
Mal peigné et mal rasé, je dois ressembler à une drôle de gargouille, pour la pie qui vient de passer par dessus les ardoises du toit.

Devant moi, ou plutôt en contrebas s'étend le miroir d'eau. Il est aussi limpide que le ciel qu'il reflète, en un peu plus mauve  ou bleuté, peut-être. De part et d'autre, les petits buis dessinent des arabesques vertes sur les graviers clairs. Les vingt-quatre topiaires d'ifs jalonnent leurs broderies. Là-bas, dans le deuxième bassin, tout rond, souffle déjà le jet d'eau qu'irise la lumière du matin. Au-delà, le labyrinthe un peu hirsute paraît bien sombre et mystérieux à l'ombre du grand pigeonnier gagné par le lierre.

Si je me penche, je vois, juste en-dessous de moi, les deux cygnes qui glissent sur l'eau noire des douves.
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: WilBadja le 25 mars 2020 à 09:56:49
Des fenêtres j'en ai connu une multitude, certaines avec de belles vues, d'autres m'ont été des plus déplaisant. Parfois même, je n'ai eu comme seul fenêtre, que celle de mon imagination.
Mais permettez moi de vous décrire celle que j'ai sous les yeux. La première chose qui m'agresse ce sont les barreaux, pas une rangée, ni deux, mais bien trois, et entre chaqune une couche de grillage, a travers lequel je ne peux passer que deux doigts...
Je vois des yo-yo fait de draps et de sac poubelles qui flottent mollement dans ce vent carcéral. J'entends les pigeons qui recouvrent toute surface disponible de leurs fientes blanches, les cris des corbeaux qui ne sont jamais bien loin, j'entends des cris d'hommes devenus bêtes en cages, des insultes et des pleurs.
Je regarde par de là le mirador et le barbelé, et je vois une forêt qui s'étend jusqu'à l'horizon. Bientôt j'irai m'y promener, afin de me purifier et de me réimpregner de tout ce que la nature a de beau et de magique.
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: labombinettecherra le 26 avril 2020 à 19:01:52
Ce que je vois en regardant par ma fenêtre est si changeant au fil du temps, au fil des ans, des heures et des saisons qu'il me faudrait mille pages pour vous le montrer, au risque certain de bien vous ennuyer.Allons à l'essentiel: là, bien cadré au premier plan, planté de mes blanches mains(oui, Bof...)  il y a bien longtemps, un Calistémon. Quel nom prétentieux pour ce petit arbuste! Nommé  plus simplement Rince Bouteilles, ça lui va bien: il a bien la forme de cet écouvillon dont on se servait autrefois, quand on réutilisait les bouteilles mais il est ROUGE, rouge vif, rouge sang, mais sang frais! Une explosion de grosses plumes rouges et ça juste devant un rosier blanc, des roses anciennes toutes chiffonnées qui s'abandonnent au moindre coup de vent mais qui descendent en cascade le long du tronc de l'acacia. De l'autre côté, je vois un vieux, très vieux Sophora. trapu, énorme. Il est éventré: une saloperie de cancer des arbres s'est attaqué à son tronc, lui bouffant les entrailles et transformant ses chairs en matière spongieuse. C'est grave Docteur? Oh que oui! Alors , patiemment, j'ai cureté sa plaie, sans masque et sans gants, ça n'était pas l'époque. Aujourd'hui, il a produit deux énormes bourrelets de chair fraîche deux belles grosses branches toutes jeunes qui lui font comme deux bras levés vers le ciel, le V de la victoire. Tout compte fait, c'est vrai qu'il ressemble un peu à Churchill cet arbre! La nuit la lune, cette poseuse, vient s'encadrer entre ces deux branches un moment. Au matin, par un mystère qui m'a toujours échappé, faut dire que ça ne m'intéresse qu'à moitié, elle est passé de l'autre côté de la maison, devant l'autre fenêtre. Non! Rassurez-vous, je ne vais pas vous dire ce que je vois de l'autre côté de l'autre fenêtre. Rangez vos chiens,  Le cours de jardinage est terminé.
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: Dot Quote le 23 septembre 2020 à 17:25:12
(https://remyrevel.files.wordpress.com/2020/09/norm-hight-left-copie.png)
(https://remyrevel.files.wordpress.com/2020/09/top-hr.png)
parle à funêtre
(https://remyrevel.files.wordpress.com/2020/09/norm-hight-left.png)(https://remyrevel.files.wordpress.com/2020/09/one-hr.png)

bin en vrai là je tombe sur le topic, pis j'ai mon petit pédant bout de code que je me dis que faut que j'en fasse de l'exercice scriptif pour avoir à l'utiliser pour présentationner tout bien mes zimagétou, mais par la fenêtre c'est complexe ; déjà, c'pas une fenêtre, même si c'est une vitre : j'ai un vélux au dessus du crâne, et quand je lève les yeux du coup, c'est une fenêtre ? en tous cas je vois strictement rien à travers la vitre, et pour cause : j'ai baissé le store ! bin oui il fait soleil encore en ce début d'automne, et l'astre l'après-midi vient plonger à la verticale dans mon appartement, sur mon bureau, sur mon tronche, si je ne baisse pas la molette de la luminosité ; du coup le store baissé sur un vélux, c'est chaud de répondre à la question de qu'y-t-il à ma fenêtre, sans tomber dans le hors sujet !

forteu reusement, j'aime bien glitcher la raison, et je me dis que quand même, je peux répondre à la question : en ce qui concerne le derrière du store, si je décidais là de le relever, je crois que je verrais les nuages et le ciel bleu derrière, et en vrai parce que oui, c'est un vélux de type toitesque, qui est un peu presque orienté céleste ! mais j'ai la flemme d'aller ouvrir t'sais

donc du coup, forteu reusement encore, j'ai ouvert pour la brise ; donc par l'entrebaillement du cadre du vélux ouvert, je discerne un quoi qui pourrait passer pour ce que je vois par ma fenêtre ! ouioui ! et quoi qu'est-ce ? un peu du ciel nuageux suscité, et puis devant, en contre plongée donc, un bâtiment de type un peu vauban j'crois, mais j'ai la flemme de décrire ça en fait, c'est l'impression d'édifice que je veux juste témoigner pour répondre, et puis d'un plan un peu plus proche, je vois une antenne et deux pignons de cheminée, qui sont celle et ceux du voisin d'en face donc, dans un des appartements de l'appartementerie que dans laquelle je vis... ah, un autre pignon de cheminée que j'avais pas vu dans le coin de l'entrebaillement... pis des objets hétéroclites de ville : une gouttière, des traces de pluie, des reflets sur vitres, des mousses, de la lumière car le soleil est juste derrière en fait, à cette heure il est lumineux le ciel, et éblouissant, mais le soleil est déjà caché par la pente géologique et architecturale qui fait face à mon vélux et bouche l'horizon...

bréf

en découpage étrange

(https://remyrevel.files.wordpress.com/2020/09/top-hr.png)
signed :
(https://remyrevel.files.wordpress.com/2020/07/avatar-neutr.png)
Titre: Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
Posté par: Elina le 30 octobre 2020 à 12:04:19
Des deux vitres de ma chambre, l'une est fenêtre, l'autre est velux, si je regarde à ma droite je verra de la première un ciel gris. Gris et nuageux, un temps à se calfeutrer chez soi et à attendre la belle saison prochaine. J'y vois la terrasse du voisin, et sa table, et ses chaises, vestiges d'un temps ensoleillé. La belle pelouse qu'il a refaite depuis plusieurs saisons et la clôture en bois usée, envahit de vigne-vierge séparant nos jardin.  Quelques autres végétaux sont présentes, des rosiers, un pin et des plantes potagères. Les contours de sa maison, sa toiture coupée d'un panneau solaire et plus loin encore, jusqu'à là où peut porter mon regarde, les autres maisonnées qui bordent la résidence.

Si je me tourne d'un angle de 90°, j'obtiens une nouvelle vision, celle de mon velux. De celui-ci je n'y vois guère plus que des arbres, des morceaux d'arbres pour être précise puisque ma vue, coupé par les murs, ne me permet pas de les voir en globalité.  Entre ce fouillis de branches, d'épines  et de feuilles, je retrouve ce ciel blanc et triste  qui me fait face.
Une mésange chantant au loin, sûrement à la recherche d'un rayon de soleil…