Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

22 juin 2024 à 21:59:34
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateur: Claudius) » Mon crime est le vôtre

Auteur Sujet: Mon crime est le vôtre  (Lu 523 fois)

Hors ligne L.F.

  • Tabellion
  • Messages: 40
    • Accompagnement à l'écriture
Mon crime est le vôtre
« le: 22 mars 2023 à 14:23:23 »
Voici venu le moment de parler de mon crime.

J’ai mérité cette confession, qu’il m’a fallu tant d’efforts pour arracher à mon inconscient malade de honte – et à raison.

Depuis ma naissance, je suis vautré dans une débauche de plaisirs compliqués, vains et dispendieux, dont les fastes gras dégoulinent du sang et des larmes arrachés sur tout le globe pour garantir la satisfaction du moindre de mes désirs, et m’épargner tout inconfort. Nanti d’un bel appartement chauffé et climatisé, sis au deuxième étage d’un immeuble bâti à l’âge du charbon et des colonies, j’exploite d’un simple clic deux enfants chinois et trois Bengalis, et brûle du même mouvement des litres de pétrole afin de recevoir, dès l’instant de mon caprice, un ventilateur dernier cri, ma vingtième paire de chaussures, ou un troisième écran d’ordinateur.

Mais j’ai éveillé ma conscience et, bravant préjugés et interdits, ai déconstruit patiemment le colossal système d’excuses, de masques et de mensonges qui m’était imposé, dans le but de me voiler mon crime, de le faire perdurer – me privant ainsi de toute rédemption.

Des enfants hurlent, les dents mangées par le mercure dans les mines du Congo, voyant qu’à quelques pas l’un d’eux agonise dans son sang, le ventre ouvert par la rafale de l’une de ces milices lancées à la conquête de ces plaies qui, afin d’équiper mon iMac de ses semi-conducteurs, meurtrissent les flancs de notre Mère ; et, au large de l’Australie, la Grande Barrière de Corail, ce temple à la beauté élevé par la vie, se meurt dans l’eau trop chaude et polluée, et troublée encore, sans doute, par la saleté du hors-bord qui m’y emmena plonger.
Tout cela était mon crime ; commis en mon nom, pour mon confort, en réponse à mes désirs.
Mais je n’étais pas seul.

C’est tout l’Occident qui est ce vaste radeau de damnés, flottant dans leur luxe sur les rivières du sang des peuples opprimés, et brûlant pour se propulser les visqueuses entrailles de notre planète agonisante, incapable qu’ils sont, dans leur égoïsme, de concevoir qu’ils sont bien plutôt membres de ce minuscule vaisseau qu’est la Terre noyée dans l’Univers infini et, surtout, de cet équipage bigarré qu’est l’Humanité – et même, d’ailleurs, l’entière tribu des vivants. Je ne sais en aucune langue de mot approprié à la hideur de ce suprême méfait qu’est celui, pour un capitaine, d’envoyer par le fond son navire, pour le simple goût d’exploiter autant que possible ceux qui sont ses frères, et qu’il voit comme ses inférieurs.

Tout cela est notre crime.

Car mon crime est aussi le vôtre, et c’est maintenant à vous de le confesser. Et n’essayez pas de me mentir : ayant déjà avoué, je connais mieux encore que vous cette faute que, vous, vous continuez de vous dissimuler, prisonniers que vous êtes encore de nos conceptions surannées et criminelles.

Car seul un changement de nos mentalités pourra sauver le monde de toute cette souffrance, et en extirper cette avidité qui l’engendre, telle une bête immonde accouchant de Belphégor et de son cortège de sectateurs dont je fus, et dont vous êtes encore.

N’ayez crainte : je vous guiderai.

Voici venu le moment de parler de votre crime.

Hors ligne Michael Sherwood

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 013
Re : Mon crime est le vôtre
« Réponse #1 le: 22 mars 2023 à 17:29:45 »
Hello L.F.,

Ah ! Parler de crime ça interpelle, et pourtant ce "crime" est quotidien et partagé par des millions, des milliards d'êtres humains, sans d'ailleurs en avoir conscience...

De belles images, particulièrement :

Citer
C’est tout l’Occident qui est ce vaste radeau de damnés...
On pense au radeau de la méduse, et si quelques milliers ou millions de migrants de plus pouvaient encore s'y accrocher, il n'hésiteraient pas, ils le font d'ailleurs tous les jours : le modèle occidental, tel un miroir aux alouettes, a de beaux jours devant lui.

Bonne journée (dans le canapé, au coin du feu, devant les écrans et Deliveroo à la porte avec des pizzas  ;) )
It's not because you're paranoid that they aren't after you.

En ligne Joachès

  • Prophète
  • Messages: 601
Re : Mon crime est le vôtre
« Réponse #2 le: 22 mars 2023 à 18:26:33 »
Texte bien écrit bien que je regrette certains passages trop déclamatoires, mais c’est un goût personnel. Pour moi tu en fais trop dans ton 5e paragraphe. Nous savons malheureusement les ravages que cause notre modèle économique sur la nature et les sociétés. Aussi je pense que tu n’avais pas besoin d’en faire autant.

En revanche j’ai apprécié l’idée du titre. Car c’est bel et bien un crime. Un crime dont nous nous savons tous complices. Je reconnais être moi même un criminel de la nature. J’espère simplement ne pas être l’un des pires.

« Modifié: 22 mars 2023 à 18:32:32 par Joachès »

Hors ligne Cendres

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 129
Re : Mon crime est le vôtre
« Réponse #3 le: 22 mars 2023 à 18:36:46 »
Merci pour ton texte.

Il critique la société de consommation en nous renvoyant a nos contradictions et nos fautes.

Hors ligne Hellotoutlemonde

  • Plumelette
  • Messages: 14
Re : Mon crime est le vôtre
« Réponse #4 le: 22 mars 2023 à 22:31:50 »
En lisant le titre de ton texte, j'avais tout de suite pensé a un meurtre, mais en découvrant la suite, je me suis aperçue que ce n'était pas le cas, ce qui m'a étonnée (de façon positive  ;)).
Mais néanmoins, toutes tes phrases sont absolument vraies : nous exploitons des milliers d'êtres humains, juste pour satisfaire nos caprices, sans même se dire que nous aurions pu être à leur place et vivre le même enfer qu'eux.

Un crime n'a pas forcement besoin de faire couler du sang, la preuve en est grâce à ton texte, qui dénonce parfaitement l'esclavage moderne.
Merci pour dénoncer cela, et nous faire prendre conscience de l'ampleur de la situation.  :)

Hors ligne L.F.

  • Tabellion
  • Messages: 40
    • Accompagnement à l'écriture
Re : Mon crime est le vôtre
« Réponse #5 le: 23 mars 2023 à 12:56:42 »
Bonjour à tous,

Merci à tous de m'avoir lu, j'ai visiblement complètement raté mon effet...

Effectivement l'humanité est loin d'être innocente, mais mon idée était de montrer comment le narrateur, qui n'a rien fait d'effectivement bon, se sent supérieur au lecteur pour la simple raison qu'il s'affirme coupable, et au nom de cette supériorité il se permet de le juger - ce qui ont lu La Chute de Camus reconnaîtront un rejeton du personnage de Clamence.

D'où l'emphase qu'a relevée Joachès - et le fait que, tout "antioccidental" qu'il se prétend, dans sa métaphore  il fait de l'Occident le "capitaine" du monde, certes coupable, mais capitaine quand même.

Bref, chou blanc comme dirait OSS!

Hors ligne Glaçon

  • Scribe
  • Messages: 63
Re : Mon crime est le vôtre
« Réponse #6 le: 23 mars 2023 à 13:22:50 »
Rien à redire quant à la forme, c'est plutôt impeccable.
Le fond en revanche est parfaitement dégoûtant. Je ne sais pas si tu es le narrateur ou si tu fais parler un avatar qui n'est pas toi. Si c'est le deuxième cas, ça peut radicalement changer mon propos.
Néanmoins on va le prendre au premier degré : tu tombes d'un préjugé à un autre, d'une prison mentale à une autre, et la conclusion est abominable de mégalomanie.  Je n'ai aucun souci avec l'idée de se sentir plus avancé, au-dessus de la masse, voire prophète ; il faut des hommes comme ça et il y en a à toutes les époques. J'ai cependant un souci quand celui qui se prétend être de ceux-la s'aveugle au point de croire son discours novateur, alors que c'est une niaiserie ressassée en masse depuis au moins les années 80, pour un effet nul, on l'a bien vu.
Enfin rendre l'Occident responsable de tout, c'est s'aveugler en tout point. L'existence seule de la Chine et des émergents nous prouve que l'Occident n'est en rien coupable, mais a seulement suivi une trajectoire naturelle qu'explique sa condition historique. En fait, leur existence même montre qu'un développement plus sauvage est possible à l'avenir, et qu'il ne sera pas le fait de l'Occident.
Enfin je récuse totalement les prémisses : ce n'est pas un crime que de jouir de l'état dans lequel la naissance nous a placé. Ce n'est pas un crime en droit, ce n'est pas un pas un crime moral, c'est parfaitement neutre, c'est à chacun de se positionner individuellement moralement et d'adopter un mode de vie en conséquence. 

Hors ligne L.F.

  • Tabellion
  • Messages: 40
    • Accompagnement à l'écriture
Re : Mon crime est le vôtre
« Réponse #7 le: 23 mars 2023 à 13:26:11 »
Bonjour Glaçon,

Cf. mon message précédent, c'était justement du second degré

Hors ligne Glaçon

  • Scribe
  • Messages: 63
Re : Re : Mon crime est le vôtre
« Réponse #8 le: 23 mars 2023 à 20:17:18 »
Bonjour Glaçon,

Cf. mon message précédent, c'était justement du second degré

ça marche.
En revanche ça ne veut absolument pas dire que t'aies raté ton effet. C'est juste que ce discours peut être si présent, et si véhément, même dans les milieux littéraires un peu plus réfléchis, qu'on peut tout à fait croire que quelqu'un ait écrit ce texte en y mettant réellement toute sa sincérité, sans créer un avatar. Je suis d'ailleurs certain qu'il existe une centaine de romans contemporains reprenant le fond de ce discours ainsi que sa véhémence au premier degré.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.023 secondes avec 23 requêtes.