Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

16 avril 2024 à 23:29:03
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Encore plus loin dans l'écriture ! » L'Aire de jeux (Modérateur: Claudius) » Traduire le Cid de Corneille en çaisfran littéraire

Auteur Sujet: Traduire le Cid de Corneille en çaisfran littéraire  (Lu 1250 fois)

Hors ligne Bricoman

  • Calliopéen
  • Messages: 522
  • Batman, Superman, et pourquoi pas wham ?
Traduire le Cid de Corneille en çaisfran littéraire
« le: 24 mai 2023 à 12:36:06 »
Salut les Mdéins !

Êtes-vous bilingue français-çaisfran ?

Je vous propose un jeu assez technique : traduire le Cid de Corneille en çaisfran, avec les contraintes métriques d'origine. Vous pouvez introduire des éléments de parodie, mais devrez coller à la trame et aux développements du texte de Corneille, au vers près.

Cet exercice bizarre, je viens de l'accomplir. Mon texte est publié, et quelques professeurs de lettres l'infligent déjà à leurs élèves.

Je pourrais donc vous fournir une proposition de correction dialogue après dialogue, jusqu'à la fin du premier acte.

Je suis fou de curiosité de lire les pépites qui sortiront de vos jeunes caboches de Mdéins.

Prêt à relever le défi ?

Allez, je vous donne un exemple pour le premier dialogue :

Chimène :

Elvire, m’as-tu fait un rapport bien sincère ?
Ne déguises-tu rien de ce qu’a dit mon père ?

Chimène en çaisfran :

Tu m’as tout récité sans rien mytho, Elvire ?
Mon daron t’a bien dit ce que tu viens de dire ?

Le prinpipe est simple, non ? À vous ;)

ELVIRE.

Tous mes sens à moi-même en sont encor charmés :
Il estime Rodrigue autant que vous l’aimez,
Et si je ne m’abuse à lire dans son âme,
Il vous commandera de répondre à sa flamme.
" THE SELECTION FOR THE JUSTICE LEAGUE ® :

[...]
WONDER WOMAN/ADMITTED
BRICOMAN/REFUSED "

... Marvel sa mère !

Hors ligne Vivi

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 689
  • Pouponnière de Posts
Re : Traduire le Cid de Corneille en çaisfran littéraire
« Réponse #1 le: 24 mai 2023 à 16:59:13 »
Mon Brico d'amouuuur  :coeur: :coeur: :coeur:

Dès qu'il y a des concours de conneries, j'en suis :D
C'est un truc vite fait avant d'aller au dodo ;)


ELVIRE. (née Debord  :viviane: )
Je te jure ma chérie, j'ai grave halluciné :
Ce Rodrigue, il le kiffe autant que t'l'as serré,
Si je me gourre pas sur tout ce qu'il mythonne,
Sûr qu'il va te maquer pour la fin de l'automne.

Je suis capable du pire comme du meilleur, mais c'est dans le pire que je suis le meilleur (^.^)v

Hors ligne Bricoman

  • Calliopéen
  • Messages: 522
  • Batman, Superman, et pourquoi pas wham ?
Re : Traduire le Cid de Corneille en çaisfran littéraire
« Réponse #2 le: 24 mai 2023 à 18:04:30 »

Toi Vivi ! Nan, t'es encore là haha. Et il reste qui d'autre chez les seniors ?

Je réponds ce soir à ta version (elle déchire, ma vieille). Là je suis chez le dentiste. La bise ;) :oxo:

" THE SELECTION FOR THE JUSTICE LEAGUE ® :

[...]
WONDER WOMAN/ADMITTED
BRICOMAN/REFUSED "

... Marvel sa mère !

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Trou Noir d'Encre
  • Messages: 10 134
Re : Traduire le Cid de Corneille en çaisfran littéraire
« Réponse #3 le: 24 mai 2023 à 21:01:48 »
Bricoooooo !

Deux très belles versions, j'en suis encor charmé.
Dès que je retrouve un peu de temps et quelques neurones je repasse par ici :)
Le paysage de mes jours semble se composer, comme les régions de montagne, de matériaux divers entassés pêle-mêle. J'y rencontre ma nature, déjà composite, formée en parties égales d'instinct et de culture. Çà et là, affleurent les granits de l'inévitable ; partout les éboulements du hasard. M.Your.

Hors ligne Bricoman

  • Calliopéen
  • Messages: 522
  • Batman, Superman, et pourquoi pas wham ?
Re : Traduire le Cid de Corneille en çaisfran littéraire
« Réponse #4 le: 24 mai 2023 à 22:17:22 »
T'es modo Rémi ? Presque dix ans de Mde, mes respects le doyen !
Ok, on t'attend avec tes neurones.

Bon Vivi, j'ai tout écrit comme toi presque : halluciné, kiffe…
Merde, à force de trainer ensemble, on s'exprime pareil :

ELVIRE.
Moi-même en l’imprimant, j’ai halluciné quoi :
Il kiffe pour de vrai Rodrigue autant que toi.
Et si j’ai bien cramé ce qu’il a dans la tête,
T’attendras pas longtemps qu’un mariage se fête.


J'espère que le dialogue suivant va nous départager :

CHIMÈNE.
Dis-moi donc, je te prie, une seconde fois
Ce qui te fait juger qu’il approuve mon choix :
Apprends-moi de nouveau quel espoir j’en dois prendre ;
Un si charmant discours ne se peut trop entendre ;
Tu ne peux trop promettre aux feux de notre amour
La douce liberté de se montrer au jour.
Que t’a-t-il répondu sur la secrète brigue
Que font auprès de toi don Sanche et don Rodrigue ?
N’as-tu point trop fait voir quelle inégalité
Entre ces deux amants me penche d’un côté ?
" THE SELECTION FOR THE JUSTICE LEAGUE ® :

[...]
WONDER WOMAN/ADMITTED
BRICOMAN/REFUSED "

... Marvel sa mère !

Hors ligne Vivi

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 689
  • Pouponnière de Posts
Re : Traduire le Cid de Corneille en çaisfran littéraire
« Réponse #5 le: 25 mai 2023 à 09:50:39 »
J'espère que le dialogue suivant va nous départager
C'pas un dialogue, c'est une tirade, un monologue au pire... |-|

C'etait assez pénible, car verbeux toussa... Mais j'ai un truc sympatromal :P

Enjoy :D


CHIMÈNE
Mais sérieux, j'y crois pas ; zyva refais-la moi !
J'voudrais pas te gaver, t'es sur' de ton coup là ?
File-moi les détails de ce qu'il a bavé ;
Et fissa, car je sens que je vais capoter :
Déjà rien qu'à l'idée de l'avoir tout à moi
Je me sens plus pisser, et ça c'est grâce à toi.
À propos de mon bail, qu'est-ce qu'il en a dit ?
T'es fourrée avec eux h24, c'est joli !
Ma zouz, j'espère au moins que tu m'as pas grillée ;
J'aimerais bien encor, leur en faire baver.



PS : J'ai mis ma version de la tirade du début aussi dans le spoil ci-dessous qui me servira de compilation :noange: (perso, pas fan de ton "récité" qui ne colle pas)



Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.

Je suis capable du pire comme du meilleur, mais c'est dans le pire que je suis le meilleur (^.^)v

Hors ligne Bricoman

  • Calliopéen
  • Messages: 522
  • Batman, Superman, et pourquoi pas wham ?
Re : Traduire le Cid de Corneille en çaisfran littéraire
« Réponse #6 le: 25 mai 2023 à 22:32:06 »
Vivi ! Demain, je reviens et je te commente vers par vers ! Ce soir j'ai un code à rendre en urgence. Franchement, tu me régales ma chérie. T'as rien perdu de ton coup de plume. Passe une bonne soirée/journée ;)
" THE SELECTION FOR THE JUSTICE LEAGUE ® :

[...]
WONDER WOMAN/ADMITTED
BRICOMAN/REFUSED "

... Marvel sa mère !

Hors ligne Bricoman

  • Calliopéen
  • Messages: 522
  • Batman, Superman, et pourquoi pas wham ?
Re : Traduire le Cid de Corneille en çaisfran littéraire
« Réponse #7 le: 26 mai 2023 à 10:07:01 »
Déjà traduis-moi cette tirade :

GOOGLE :
Aucun document ne correspond aux termes de recherche spécifiés (sympatromal).

Ah je viens de comprendre : sympa, pas trop mal. Suis pas réveillé, déso.

Allez, j'y vais quand même !

Mais sérieux, j'y crois pas ; zyva refais-la moi !

Respect du sens : 5/5. Changement de registre : 5/5.

J'voudrais pas te gaver, t'es sur' de ton coup là ?

Ouh, là c'est moins précis. Les notions : approuver et choix, y'a plus ? CdR : 5/5
Je vais arrêter de dire 5/5 au CdR, car ça sera toujours le cas avec toi.

File-moi les détails de ce qu'il a bavé ;

Ok, RdS : 5/5

Et fissa, car je sens que je vais capoter :
Déjà rien qu'à l'idée de l'avoir tout à moi

Ouais… RdS :3/5

Je me sens plus pisser, et ça c'est grâce à toi.
À propos de mon bail, qu'est-ce qu'il en a dit ?


Bon, là tu t'es écartée du sens, mais t'as construit autre chose qui reste dans l'idée, et c'est drôle. Je valide 😉

T'es fourrée avec eux h24, c'est joli !

C'est cadré bizarrement, là. Mais c'est un point de vue.

Ma zouz, j'espère au moins que tu m'as pas grillée ;
J'aimerais bien encor, leur en faire baver.


Notion "spoile" : 5/5 ;  et notion "préférence" ?

Ok, alors attention, si je devais me noter moi-même j'aurais rarement 5 hein. D'ailleurs qui pourrait avoir toujours 5 sur un exercice comme ça ? On fait avec ce qu'on peut avec les contraintes. L'intérêt est de pouvoir dévoyer le texte d'origine en apportant une valeur ajoutée, comme tu l'as si bien fait, ô Vivi. Au fait, les règles de l'accord et de l'alternance des genres, tu les as perdues à la ménopause ?

perso, pas fan de ton "récité" qui ne colle pas

Très d'acc. Je trouve mes premiers dialogues assez laborieux et insipides. Mais l'inspi m'est venue à la scène 2. Je me suis défoulé sur Dona Urraque, et ensuite j'étais chaud bouillant.  >:D

le spoil ci-dessous qui me servira de compilation

T'as carrément raison, je te conseille d'aller jusqu'au bout. C'est hyper satisfaisant de manger en entier un Corneille.

Voilà ma version :

CHIMÈNE.

Vas-y, raconte-moi une deuxième fois
Pourquoi tu crois mon père ok avec mon choix :
Redis-moi s’il te plait pourquoi j’ai une touche,
Mon tympan veut bédave un refrain de ta bouche ;
Chante-moi à nouveau que je peux me lâcher
À rouler des patins sans devoir me cacher.
Peins-moi sa réaction quand sur mon tour de hanche
T’as eu les compliments de Rodrigue et de Sanche.
Mais t’as pas spoilé sur qui je trouve relou,
Ni avec qui je veux m’en aller voir le loup ?


Et le prochain dialogue, t'appelle ça comment, Vivi ? Une tirade, un cap, une péninsule ?

ELVIRE.
Non, j’ai dit qu’aucun d’eux n’a jamais par ton geste
Obtenu un ticket, ou bien pris une veste,
Et que baissant les yeux pour ne pas t’engager,
T’attends du paternel un mariage arrangé.
Ta soumission l’a fait décoller d’une force
Qu’il ouvrit sa chemise et se frappa le torse.
Puisque tu veux son speech en mode récursif,
Écarte bien les ouïes, en voici la redif :
« Obéissante enfant ! Les deux gars font l’affaire :
Forts, fiers et sûrs, les deux pourraient me satisfaire.
On voit sur ces morveux, qu’un fût de lait rend chlass,
Apparaître en totem leurs ancêtres badass.
Le Rodrigue surtout a cette bonne bouille
Qui est la marque vraie d’un noble porte-couille,
Et vient d’une smalah où grouillent des warriors
Tous nés en waterbirth chez les alligators.
Quand son père était frais, son talent militaire
L’avait hissé au calme au level légendaire,
Et les coups qu’il reçut d’ennemis refroidis
Ont gravé sur sa peau ses exploits de jadis.
Si le fieu vaut le vieux, je le veux à la noce
Que je vais machiner pour lui maquer ma gosse. »
Puis ton reup s’est barré lorsqu’il eut dit ça,
Il avait réunion, et s’y rendit fissa.
Mais bon, y’a pas photo, on sait sa préférence
Entre tes deux lovers qui sont en concurrence.
Le roi va désigner pour son fils un sensei,
Il croit que pour ce job on le prend à l’essai.
Cet honneur lui revient, ça ne fait aucun doute,
Sinon lui, qui aurait la plus grosse biroute ?
Car il est le meilleur, il a droit au meilleur ;
Ce poste a un chaland qui est sans challenger.
Et suite au rendez-vous, juste avant qu’il s’en aille
Le papa de Rodry va taper l’épousaille !
Quand même t’avoueras qu’avant les douze coups
T’auras vu exaucés tes rêves les plus fous !


Vous avez 4 heures.

" THE SELECTION FOR THE JUSTICE LEAGUE ® :

[...]
WONDER WOMAN/ADMITTED
BRICOMAN/REFUSED "

... Marvel sa mère !

Hors ligne Vivi

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 689
  • Pouponnière de Posts
Re : Re : Traduire le Cid de Corneille en çaisfran littéraire
« Réponse #8 le: 28 mai 2023 à 12:03:32 »
Ok, alors attention, si je devais me noter moi-même j'aurais rarement 5 hein. D'ailleurs qui pourrait avoir toujours 5 sur un exercice comme ça ? On fait avec ce qu'on peut avec les contraintes. L'intérêt est de pouvoir dévoyer le texte d'origine en apportant une valeur ajoutée, comme tu l'as si bien fait, ô Vivi. Au fait, les règles de l'accord et de l'alternance des genres, tu les as perdues à la ménopause ?
Bah justement, déjà que je force un peu de langage "djeun's", c'est difficile de rester entre du français normal moderne et le nivau de langage plus fleuri. D'ailleurs "Mon tympan", moi j'accroche pas. Par contre, gros kiff avec "À rouler des patins" et "spoilé" :D

Quant au genre des rimes, ça me pète les ovaires >< (je galère assez comme ça ; si tu imposes ça, j'abandonne |-| )

Une autre question, tu l'as trouvé où ton texte ? Moi j'ai trouvé ça sur le net  (1° lien avec "le cid texte intégral")  :/
Bon, y'a un autre lien qui marche, hein ::) (je savais pas qu'il y avait 2 versions :P). Donc je vais partir là-dessus pour la suite que je posterai dans la semaine :jubile:
Je suis capable du pire comme du meilleur, mais c'est dans le pire que je suis le meilleur (^.^)v

Hors ligne Bricoman

  • Calliopéen
  • Messages: 522
  • Batman, Superman, et pourquoi pas wham ?
Re : Traduire le Cid de Corneille en çaisfran littéraire
« Réponse #9 le: 29 mai 2023 à 22:11:56 »
Ouais la version sur laquelle je me base est la plus récente (1661), celle que t'as trouvée est de 1637. La scène 1 de ta version (Elvire, Gomès) était vraiment courte. Sans doute pour économiser un changement de décor, je pense que Corneille l'a fusionnée avec la scène 2. Il a sorti Gomès, et c'est Elvire qui rapporte ses dialogues.

La règle, c'est de prendre ton fun. Moi, l'alternance du genre et l'accord en nombre ajoutent davantage à mon trip qu'à ma peine. Si pour toi c'est l'inverse, tu zappes direct.

Courage Vivi, n'abandonne pas ! Le monde de l'écriture attend ta version.

Au fait, je suis un gros gland : je viens de m'apercevoir que j'ai posté ma traduc du dialogue suivant, au lieu de la version originale.

Voici la version de Corneille, scuse ;)

ELVIRE.

Non ; j’ai peint votre cœur dans une indifférence
Qui n’enfle d’aucun d’eux ni détruit l’espérance,
Et sans les voir d’un œil trop sévère ou trop doux,
Attend l’ordre d’un père à choisir un époux.
Ce respect l’a ravi, sa bouche et son visage
M’en ont donné sur l’heure un digne témoignage,
Et puisqu’il vous en faut encor faire un récit,
Voici d’eux et de vous ce qu’en hâte il m’a dit :
« Elle est dans le devoir ; tous deux sont dignes d’elle,
Tous deux formés d’un sang noble, vaillant, fidèle,
Jeunes, mais qui font lire aisément dans leurs yeux
L’éclatante vertu de leurs braves aïeux.
Don Rodrigue surtout n’a trait en son visage
Qui d’un homme de cœur ne soit la haute image,
Et sort d’une maison si féconde en guerriers,
Qu’ils y prennent naissance au milieu des lauriers.
La valeur de son père, en son temps sans pareille,
Tant qu’a duré sa force, a passé pour merveille ;
Ses rides sur son front ont gravé ses exploits,
Et nous disent encor ce qu’il fut autrefois.
Je me promets du fils ce que j’ai vu du père ;
Et ma fille, en un mot, peut l’aimer et me plaire. »
Il alloit au conseil, dont l’heure qui pressoit
A tranché ce discours qu’à peine il commençoit ;
Mais à ce peu de mots je crois que sa pensée
Entre vos deux amants n’est pas fort balancée.
Le Roi doit à son fils élire un gouverneur,
Et c’est lui que regarde un tel degré d’honneur :
Ce choix n’est pas douteux, et sa rare vaillance
Ne peut souffrir qu’on craigne aucune concurrence.
Comme ses hauts exploits le rendent sans égal,
Dans un espoir si juste il sera sans rival ;
Et puisque don Rodrigue a résolu son père
Au sortir du conseil à proposer l’affaire,
Je vous laisse à juger s’il prendra bien son temps,
Et si tous vos désirs seront bientôt contents.
" THE SELECTION FOR THE JUSTICE LEAGUE ® :

[...]
WONDER WOMAN/ADMITTED
BRICOMAN/REFUSED "

... Marvel sa mère !

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.019 secondes avec 19 requêtes.