Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

16 avril 2024 à 13:51:26
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Agora : vie collective » Projets collectifs » Mammouth Éclairé » Mout s'amuse » Mammouth n°13 - Remontons à la racine !

Auteur Sujet: Mammouth n°13 - Remontons à la racine !  (Lu 600 fois)

Hors ligne Luna Psylle

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 576
  • Luna, fille de Psylle
    • Page perso du Monde de l'Ecriture
Mammouth n°13 - Remontons à la racine !
« le: 20 septembre 2023 à 22:03:48 »
Remontons à la racine !

Le jus de racines ne semble pas avoir rafraîchi tout le monde, alors remontons à la racine du problème ! Le jeu, vous le connaissez, on vous donne la fin d’une phrase – oui, oui, encore une ! – mais cette fois, on vous laisse la découvrir entièrement pour mieux vous aider à en retrouver les racines.

Exemple :
« … comme chaque fois que l’on rendait visite à nos grands-parents ; comme si un lutin allait sortir de sa cachette pour la saluer. »

Joueur 1 :
« … plus magique et merveilleux que le nôtre. Une main collée à la vitre, ma petite sœur Elvire ouvrait de grands yeux émerveillés sur le paysage, comme chaque fois que l’on rendait visite à nos grands-parents ; comme si un lutin allait sortir de sa cachette pour la saluer. »

Joueur 2 :
« … quand elle passa enfin sous la vieille arche en fer blanc. Recouverte de lierre sauvage et cachée par l’ombre d’arbres immenses, elle me donnait toujours l’impression d’entrer dans un autre monde, plus magique et merveilleux que le nôtre. Une main collée à la vitre, ma petite sœur Elvire ouvrait de grands yeux émerveillés sur le paysage, comme chaque fois que l’on rendait visite à nos grands-parents ; comme si un lutin allait sortir de sa cachette pour la saluer. »

À vous de jouer !

« … et c’est quand Primevère a crié aux pâquerettes qu’Hortense s’est pris les pieds dans la racine. J’vous l’jure, m’sieur l’commissaire ! »
If the day comes that we are reborn once again,
It'd be nice to play with you, so I'll wait for you 'til then

En ligne Basic

  • Modo
  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 719
Re : Mammouth n°13 - Remontons à la racine !
« Réponse #1 le: 21 septembre 2023 à 07:41:25 »
 ... le matin, la Primevère, l'Hortense et moi, on s'en revenaient du pré aux moines quand tout à trac, la Primevère s'est tombée dans l'herbe à côté du vieille arbre, tout près de la "chose". On est restées saisies et c’est quand Primevère a crié aux pâquerettes qu’Hortense s’est pris les pieds dans la racine. J’vous l’jure, m’sieur l’commissaire !
Tout a déjà été raconté, alors recommençons.

Page perso ( sommaire des textes sur le forum) : https://monde-ecriture.com/forum/index.php?topic=42205.0

blog d'écriture : https://terredegorve.blogspot.com/

Hors ligne Alan Tréard

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 7 276
  • Optimiste, je vais chaud devant.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Mammouth n°13 - Remontons à la racine !
« Réponse #2 le: 24 septembre 2023 à 12:06:42 »
...au marché, on racontait de drôle de choses sur cet endroit, sans trop vraiment y croire. On savait que c'était interdit, mais on a bien dansé la nuit, m'sieur l'commissaire, c'est pour ça qu'on n'a plus réfléchi après. Passé le matin, la Primevère, l'Hortense et moi, on s'en revenaient du pré aux moines quand tout à trac, la Primevère s'est tombée dans l'herbe à côté du vieil arbre, tout près de la "chose". On est restées saisies et c’est quand Primevère a crié aux pâquerettes qu’Hortense s’est pris les pieds dans la racine. J’vous l’jure, m’sieur l’commissaire !
Mon carnet de bord avec un projet de fantasy.

Hors ligne Claudius

  • Modo
  • Trou Noir d'Encre
  • Messages: 10 855
  • Miss green Mamie grenouille
Re : Mammouth n°13 - Remontons à la racine !
« Réponse #3 le: 24 septembre 2023 à 16:38:22 »
...même qu'on avait bien gigoté et bu de la bière à la fête du village ! Je sais que j'avais pas la berlue ni que j'ai rêvé, même que depuis toujours, au marché, on racontait de drôle de choses sur cet endroit, sans trop vraiment y croire. On savait que c'était interdit, mais on a bien dansé la nuit, m'sieur l'commissaire, c'est pour ça qu'on n'a plus réfléchi après. Passé le matin, la Primevère, l'Hortense et moi, on s'en revenaient du pré aux moines quand tout à trac, la Primevère s'est tombée dans l'herbe à côté du vieil arbre, tout près de la "chose". On est restées saisies et c’est quand Primevère a crié aux pâquerettes qu’Hortense s’est pris les pieds dans la racine. J’vous l’jure, m’sieur l’commissaire !

Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Ma page perso si vous êtes curieux

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Trou Noir d'Encre
  • Messages: 10 134
Re : Mammouth n°13 - Remontons à la racine !
« Réponse #4 le: 27 septembre 2023 à 23:38:30 »
...l'appeler autrement que la "chose". Alors évidemment, tout ça, ça a fini de façon un peu bizarre, j'vous l'accorde. Mais moi, ce que je dis, m'sieur le commissaire, c'est qu'il faut revenir au début de l'affaire. On peut pas dire qu'on avait été très sage ce jour-là, avec l'Hortense et la Primevère ; je dirais même qu'on avait bien gigoté et bu de la bière à la fête du village ! Je sais que j'avais pas la berlue ni que j'ai rêvé, même que depuis toujours, au marché, on racontait de drôle de choses sur cet endroit, sans trop vraiment y croire. On savait que c'était interdit, mais on a bien dansé la nuit, m'sieur l'commissaire, c'est pour ça qu'on n'a plus réfléchi après. Passé le matin, la Primevère, l'Hortense et moi, on s'en revenaient du pré aux moines quand tout à trac, la Primevère est tombée dans l'herbe à côté du vieil arbre, tout près de la "chose". On est restées saisies et c’est quand Primevère a crié aux pâquerettes qu’Hortense s’est pris les pieds dans la racine. J’vous l’jure, m’sieur l’commissaire !
Le paysage de mes jours semble se composer, comme les régions de montagne, de matériaux divers entassés pêle-mêle. J'y rencontre ma nature, déjà composite, formée en parties égales d'instinct et de culture. Çà et là, affleurent les granits de l'inévitable ; partout les éboulements du hasard. M.Your.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.024 secondes avec 24 requêtes.