Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

03 décembre 2023 à 08:40:46
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » Salle de lecture » Essais, documents » lecture [audio] : corpus de textes philosophiques (1à27 /27)

Auteur Sujet: lecture [audio] : corpus de textes philosophiques (1à27 /27)  (Lu 2392 fois)

Hors ligne Dot Quote

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 716
  • 💡
    • frreee
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.



corpus de textes philosophiques
sélection : " s
logiques de l'agir
l1 2k18

free playlist yt à écouter : philectur - rR

pour les petites histoires :
- cours de méthodo ? j'sais même p'us, mais je me souviens de la salle... je garde la description pour moi par économie de détail, mais c'était chelou j'sais même p'us non p'us ce qu'on devait y faire huhu mais comme chaque devoir de lecture universitaire me pansait un peu la phobie culturelle par confiance en une autorité consensuelle certes pas absolue par mes paranos, pour la philo, et parce que t'façon vaut mieux y questionner...
- ça a cinq piges, moi qui n'amasse que peu et me débarrasse peu aussi, il m'a fallu découvrir dans mon appart' un placard pour retrouver ces feuilles, y'a-t-il seulement d'autres reliquats de cette époque, cachés dans cet ameublement parasite de mes effets matériels ? en tous cas c'est lol d'y retrouver
- j'ai tenté l'autre jour d'y recopier à la main du clavier, ça m'a gavé au bout du premier, j'ai même pas osé venir m'avouer vaincu de moi-même-ambition après avoir fanfaronné dans le flood que j'étais hyper enthousiaste ! oui... le temps de m'essouffler, j'ai des poumons de fumeur john constantine je vais pas dire qu'il m'inspire, c'pas t'à-fait ça le process d'identification, mais c'marathon j'pouvais pas assumer à l'écrit
- le nouveau bandeau du fo, mon attention si rarement posée sur du réel de zextériopamoi, j'ai pas pu m'empêcher de glitcher l'invit' qui me séduisait : un texte d'un membre ou de soi pour l'audiothèque ? ça rentre pas dans les clous merde quoi pourquoi suis-je si magnéto-répulsif de ce que faut faire heu... bon lol y'a qmm moyen que le lieu adapté existe ici je le chercherai dès que le script est fini huhu, qmm rehuhu j'espère je criminalise aucun droit d'auteur si jamais y'a des coffres faciles pour garder la philo en lieux sûrs wè

présentationnage (et autres délires au monologue partagé) :
"donc du coup, hésitant à me question d'après accueil d'accueil, entre lire un texte que je voudrais du fo, ou bien un à moi, et ce dans le délire pq pas à poursuivre, d'assumer ma voix en la pratiquant, d'autant que plutôt d'un penchant pour le mutisme, j'ai une voix faible, pianissimo, et que d'ailleurs je cherche à m'évader de ma conscience surtout celle qui décante, bin fallait que je m'attaque sauvagement à ce rare brillant dans la roche de ma carrière de chercher une lueur à m'agir, j'ai souvenu du truc de papier de zuniversité que j'avais pas réussi à écrire, et là bim, alerte, rouge atteint, limite à l'espoir, un audiothèk-item à faire, qui dépasse des clous aïe ; à moins que... ? on ait qmm le droit ? ou même que ces posthumes appartiennent à...? leurs idées ils les ont pas écrites pour qu'on les renie, mais qu'on les améliore, 'm'semble, dans leur intrigue globale ; j'crois touss sont emmerdés surtout au début jusqu'à récemment, du fait que faut payer pour du papier, stylo, de quoi y recopier y diffuser y convaincre ou vendre ou auprès de qui ? à mesure que l'histoire s'écrit, perso j'ai un souhait qui rime avec liberté de pensée 'm'semble aussi : philo, expérience cumulée de la pensée en tant que pratique humaine, à démocratiser évidemment, autant qu'ouvrir vers l'infini ! j'ai tenté d'impro donc, à retrouver ces vieux souvenirs du cours, et leur trouver du frais à les lire-redécouvrir-parler ; heu... sur ce propos se glissent des ratures orales que je ne veux pas raturer, déjà c'est chaud à lire, pis ensuite j'ai le trac, et je maîtrise pas en général, l'oral ; tout ici est ce coup de fouet qui me lance souvent : pas le temps de réfléchir qu'enfin, j'ai osé ! j'ai fini le truc, je veux tellement garder le frais de la pèche que j'y relis pas, c't'une vidéo j'vais pas... si, y'en a, des vidéoteurs qui coupent, montent, répètent, le clap ciné lol, non, moi non, si je reviens en arrière pas selon la grille, le châs que je suis traîne un fil d'aiguille que faut pas trop gâcher la dentelle d'une toile d'araignée sous stupéfiants ; heu, mais bon, en signe de j'exprime-pense-imprime de manière totalement inéluctable à l'horloge d'un tic-tac perversement impartial dans sa subjectivité d'objet, cette horloge-ci, tiquetaque, et moi je flood-là pour de la philo ; un étrange similarion de ressenti aux deux : ça veut dire quoi ? stupéfaction... moi tjrs, j'adore ça, c'est très enivrant, j'crois, c'côté chute-de-la-raison à la béatitude-remise-en-question, ce scintillement dans le fond de l'oeil, que ces gens de philo tentent des mots écrits pour le repousser à toujours plus scintillant, depuis le temps c'est loin loin ! pis donc : dictaphone ? ça m'emmerdait j'crois quoique me motivait de plusspluss ma petite prod de là-bas soundcloud, et franchement je sais pas pourquoi je me suis motivé à y faire en vid en me disant que ce serait idem sur yt... bon l'imprévu quoique si mais pas assez préparé ? le fait que du coup c'est large plus long de composer de mots pour ici pour ceci, que ce qui me tombe dessus en one-shot plus ou moins art-capsul de d'hab en un quart d'heure pas trop long, nan là j'suis toujours halluciné, absent, bougon même, mais intraveiné à je-sais-pas-quoi qui m'a boosté pour un one-shot ui, tjrs, mais dans l'étirement du concept dans le temps de mon attention allouée : diffuser une lecture de textes ; je pourrais pas m'y figurer avec la moindre interruption, alors j'ai essayé d'organiser l'impro d'après pichenette inopinée ; là je sais même p'us vraiment depuis combien d'heures je tiens c'est bientôt minuit j'sens le programme se terminer encore plus tard que tard, mébon..."

sommairage - philectur /27 :
"01 - intro-chauffe-pichenette
02 - sur le plongeoir
03 - bergson, le rire (extrait)
04 - bergson, l'âme et le corps (extrait)
05 - constant, écrits politiques (extrait)
06 - descartes, lettre au marquis de newcastle (23 novembre 1646) (extrait)
07 - descartes, règles pour la direction de l'esprit, règle iv (extrait)
08 - freud, l'avenir d'une illusion (extrait)
09 - hegel, introduction à l'esthétique (extrait)
10 - hegel, la raison dans l'histoire (extrait)
11 - "

le petit question du moi sur bcp de coups et lui donc, encore plus :
"car de tout le sens que tout ce brouillon multimédia pourrait avoir ou être ou je ne sais, bin c'était chelou à regarder de près ce passage tic-tac du one-shot, en tant qu'expression externalisée, et dans le pack, petit témoignage du truc de feed-back in-time hors-temps-concentrattentif : heu... y'a de la musique en fond, et je, sais, même pas c'qu'elle peut être, tellement la playlist et ce son est là pour me garder déconcentré à ce que je fais ; mieux, pour le multi, le multimédia, et donque, j'étais je crois de souvenir de look-now, sur l'effort de voix à parler assez pas trop fort, départ normal-boostd, puis baisse de volume progressive, rattrapée selon questionnements sur mon implication à l'intonation, notion fluctuante de ce que je lis sans parfois ne faire plus que donner forme orale au mot, sans le chercher le comprendre l'approfondir ou quelconque autre forme que d'un passage depuis l'organisation de sa formule, non, je lis, c'est flippant comme ça peut devenir fantôme en tant qu'activité porteuse de sens, littéralement... je suis sûr que j'aimerais prouver que ces moments où je perds la conscience de ce que je lis, eh bien ça se sent à pire cauchemar de passation de l'oralité ! ... ? entre autres péripéties d'aventure : je m'endors et perds l'attention, le ton, puis je ne sais plus ce que je lis, et alors se glisse un saut de rayure du disque, fourchelangage, ça me perd de mastication de mot, ce qui induit un nouveau coup de fouet ; je me réveille et reprends l'attention, et alors l'intonation s'improvise en légère intensification, un relief ; je sais pas comment, ponctuation, mentalisations diverses, articulation du lexique par éolienne interne... la vidéo m'a fait peur d'avance, alors la cam vise le plafond pour me cacher un peu, pis sur le fil de l'improstruction, je me rends compte que c'cool de lire avec les feuilles dans le champ focal en contre-plongée : c'est du recto verso ça va faire des liens chelous avec d'entre chaque vidéo huhu, mais on voit plus ma tronche on y gagne mais... méfiants envers les cachés : dsl ; faut que je dose je sais pas trop quoi de pas vidéogénique, et...?"

11 - parce que faut attendre avant que ça ul limitations numéraires c'pas plus mal teasing de la suite de après : (à venir si tousspassbien) (màj'd) ('3)
"11 - hegel, philosophie de l'esprit (extrait)
12 - hobbes, leviathan (extrait)
13 - kant, traité de pédagogie (extrait)
14 - kant, théorie et pratique (extrait)
15 - leibniz, nouveaux essais sur l'entendement humain (extrait)
16 - lucrèce, de la nature (extrait)
17 - nietzsche, le crépuscule des idoles (extrait)
18 - nietzsche, humain trop humain (extrait)
19 - nietzsche, humain trop humain (extrait)
20 - pascal, pensées (extrait)
21 - pascal, pensées (extrait)
22 - rousseau, discours sur l'origine des fondements de l'inégalité parmi les hommes (extrait)
23 - sartre, cahiers pour une morale (extrait)
24 - sartre, l'être et le néant (extrait)
25 - schopenhauer, le monde comme volonté et représentation (extrait)
26 - spinoza, traité théologico-politique (extrait)
27 - fin de clap"

il me faut préciser la limite de mon mouvement de là :
"c'est du vieux souvenir d'un inattentif pseudoconcerné mais intéressé, par un amémoriel aux flashs informationnellement chelous, replongé depuis pire que plus ou mieux, heu bref : corpus ici pour moi sans la précieuse info d'une justification à l'unicité de sa globalité, pourquoi tel rassemblement j'pourrais hypothéser du méthodologisme, du historiquage de textes, des enjeux ptetr idéologiques, de quoi s'émanciper en gardant un cap référencé tant que survit, rebref : 'm'semble avoir confronté deux d'entre eux autour d'un truc lors d'un brouillon à rédiger en classe, mais souvenir, souvenir, flouflou, donc voilà, c'est du contenu à ausculter ou combiner, c'juste j'pense, un bon petit sac plein de surprises ; mais restons béats, stupéfaits, curieux car doutant à l'envie de repères, c'est ce que ne promet ni ne garantit la philo, et pourtant ce n'est pas faute de gratter !"

ps :
c'est l'audiothèque qui m'a inspirée, c'est de la philologie... enfin non, même pas, de la philodiffusion ? j'ai déliré à me motiver à replonger dans ces mots par la voix pour le partage free ; meud power to be there, just here

(faudrait tout simple que je photo les texte bonus support visu, mais là jpp, à màj...)

=)
« Modifié: 26 mars 2023 à 16:30:34 par Dot Quote »
dq : anadrome Φ à destination d'apodictique

Hors ligne Opercule

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 738
  • Nécroposteur aux mains froides
Re : lecture [audio] : corpus de textes philosophiques (1à27 /27)
« Réponse #1 le: 27 mars 2023 à 09:52:40 »
Concept intéressant !
Ça c’est un job pour la salle de lecture :-)

Hors ligne Dot Quote

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 716
  • 💡
    • frreee
ahuihui lecture ce qui me motive à rajouter les visus



Citation de: bergson, le rire (extrait)
Citation de: bergson, l'âme et le corps (extrait)
Citation de: constant, écrits politiques (extrait)
Citation de: descartes, lettre au marquis de newcastle (extrait)
Citation de: descartes, règles pour la direction de l'esprit, règle iv (extrait)
Citation de: freud, l'avenir d'une illusion
Citation de: hegel, introduction à l'esthétique (extrait)
Citation de: hegel, la raison dans l'histoire (extrait)
Citation de: hegel, philosophie de l'esprit (extrait)
Citation de: hobbes, léviathan (extrait)
Citation de: kant, traité de pédagogie
Citation de: kant, théorie et pratique
Citation de: leibniz, nouveaux essais sur l'entendement humain (extrait)
Citation de: lucrèce, de la nature (extrait)
Citation de: neitzsche, le crépuscule des idoles
Citation de: neitzsche, humain trop humain (extrait)
Citation de: neitzsche, humain trop humain (extrait)
Citation de: pascal, pensées (extrait)
Citation de: pascal, pensées (extrait)
Citation de: rousseau, discours sur l'origine des fondements de l'inégalité parmi les hommes (extrait)
Citation de: sartre, cahiers pour une morale (extrait)
Citation de: sartre, l'être et le néant (extrait)
Citation de: schopenhauer, le monde comme volonté et représentation (extrait)
Citation de: spinoza, traité théologico-politique (extrait)



...
dq : anadrome Φ à destination d'apodictique

Lys Danae

  • Invité
Re : lecture [audio] : corpus de textes philosophiques (1à27 /27)
« Réponse #3 le: 17 septembre 2023 à 00:29:24 »
Bonsoir  ;),

Intéressant comme partage de lectures. Je lis beaucoup de philosophie et je me rends compte que j'en connais réellement peu  :-\

Puisqu'il est question de philosophie, voici ma question : quel courant philosophique vous touche le plus ? Pour quelle raison ? S'il fallait modifier le courant philosophique choisit, quel serait cette modification et qu'est-ce qui, selon vous, le rendrait plus performant voir applicable dans la vie quotidienne ?

Je sais que je pose beaucoup de questions (n'est-ce pas le but de la philosophie ? XD) mais j'aime cela ^^

À bientôt ;D

Hors ligne Dot Quote

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 716
  • 💡
    • frreee
Re : lecture [audio] : corpus de textes philosophiques (1à27 /27)
« Réponse #4 le: 17 septembre 2023 à 11:54:28 »
yosalut Lys Danae, cool de lire ton passage ici, on va ptetr se sentir moins seul que ce que je m'y sentais huhu



personnellement je n'ai quasiment rien lu en philo, à part ces petits morceaux de cours sur lesquels j'étais obligé de travailler à l'u, et les deux uniques Discours de la Méthode et Apologie de Socrate ; mais c'est principalement à cause de mes phobies culturelles qui s'expliquent par un dégoût psychotique de la consommation de culture, j'en ai vampirisé durant toute mon enfance (mais pas de philo) et quand j'ai vu que je n'y utilisais pas j'ai trouvé ça con et ai radicalement changé la tendance, now je mange plus, je vomis ce qui sort, combinaison de ce que j'ai lu et de comment ma pensée s'articule... ce qui en soi est un peu une philo pratique

en revanche, comme je l'aborde dans mes mentors bien-aimés, j'en ai bcp entendu parler en parallèle des cours de l'u, ce qui est ma réponse à ta question "S'il fallait modifier le courant philosophique choisit, quel serait cette modification et qu'est-ce qui, selon vous, le rendrait plus performant voir applicable dans la vie quotidienne ?", oui et par mon dernier ig : "are you more philologist or philosopher ? (please argue with quotes) - #philosophie is more further than in books" ; en clair je pense qu'il faut lire de la philo pour les bases, mais que trop ou uniquement avaler de ses produits, éloigne de la vraie pratique quotidienne de la discipline de la raison, certes enfermée dans les bouquins et leurs lecteurs ; pour moi la tradition orale est une clé, ce qui me positionne presque en anti-philosophe, ou plutôt anté-philosophe, la convention étant de dire que c'est justement à partir du livre sur Socrate que la philo a commencé, à l'écrit donc pour une première...

"quel courant philosophique vous touche le plus ? Pour quelle raison ?" à ceci je réponds que je 'triche' un peu avec le courant éclectique, car il me semble les contradictions entre certains qui s'opposent, ne sont pas opposables sinon que pour déplier les paradoxes de la réalité, comme je l'écrivais y'a quelques jours, le principe cartésien de non-contradiction pour moi est contre-productif même s'il est utile de distinguer les éléments différents de la pensée, et alors que je peux être très méthodique même sur la méta, je rejoins pourtant nietzsche, schoppenhauer, spinoza, locke hume hobbes, car sans creuser leurs incompatibilités, je prends celles ci en tant que détails secondaires inévitables, et je me sers dans ce qui me parle... mais comme dit, je ne lis pas de philo ni rien d'autre, par mon hermétisme craintif, par manque de concentration aussi ; il me semble qu'après avoir arrêté l'u, l'un de ceux qui avait continué en classe suivante me confiait qu'il n'avait même pas eu le choix entre deux courants, j'avais cru interpréter que c'est bien parce que malgré leur incompatibilité, les opposés sont à réfléchir en tant que tels, mais possèdent leurs propres vérités chacuns... idéalisme et réalisme je crois, divisaient leur classe en deux non par préférence ou intuition, mais par départage arbitraire de la classe... on ne choisit pas des fois tout n'est pas qu'histoire de 'liberté'... éclectisme donc, un brin historien et géographe, je considère la philo occidentale depuis socrate jusqu'à nos actuels, mais apprécie aussi considérer la pensée orientale, largement moins précise mais parfois plus profonde ai-je l'impression, et aussi plus applicable, accessible, moins technique mais plus pratique

voilouvoilou pour mon coup de raquette
=)



balle à toi :
- les mêmes questions que tu as proposé
- quelle discipline de la philo pour tes intérêts (mettons parmis ce classement-ci (philomag)) ?

- anthropologie
- bac philo
- biologie
- cybernétique
- devenir
- droit
- écologie
- économie
- épistémologie
- esthétique
- éthique
- éthologie
- hellénisme
- histoire
- linguistique
- littérature
- logique
- lumières
- mathématiques
- métaphysique
- ontologie
- philologie
- physique
- politique
- psychanalyse
- psychologie
- religion
- sociologie
- spiritualité
- temps
- théologie

pis une petite improvisée :
- enseignement et apprentissage : quid de la distinction ?



encore merci pour ta relance-suite à ce fil
àplutar
=)
« Modifié: 17 septembre 2023 à 12:18:25 par Dot Quote »
dq : anadrome Φ à destination d'apodictique

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.021 secondes avec 19 requêtes.