Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

12 juin 2024 à 23:54:55
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » L'Atelier » Les fous sont toujours en retard ( recherche d'idées pour un futur texte)

Auteur Sujet: Les fous sont toujours en retard ( recherche d'idées pour un futur texte)  (Lu 1868 fois)

Hors ligne frenchwine

  • Calliopéen
  • Messages: 573
  • Les Muses n'existent pas.
Si je ne suis pas au bon endroit, que le Dieu des modos fasse travailler ses prêtres.

C'est une nouvelle idée, qu'on me la pique je m'en fou, c'est bien la première fois que j'en parle avant de l'écrire complètement, pour l'instant des bouts de phrase, des mots, des textes que j'ai lus dans certaines revues, je verrais ce que ça donne au fur et à mesure que j'accole.
Le temps est une donnée immuable, mais on peut en être décalé ( une des définition basique du quantique qu'on commence à découvrir, en est le point de vue d'une action établie vue par différents protagonistes, donc selon les visions, le résultat peut changer)
C'est en lisant des morceaux ^^ parce que ce n'est pas mon domaine, de Hawking à Einstein, de l'infiniment petit à la grandeur de l'univers ( il faut lire Hawking qui parle de l'infiniment grand et quand il se réfute plusieurs années après, de l'infiniment petit, du quantique ), je vais tenter de vulgariser et bien sur broder sur l'ensemble. Le titre est le bon ^^ c'est cela qui me guide quand j'écris mes délires.

L'histoire :

Un psychiatre nommé par un tribunal doit évaluer un meurtrier, du dialogue et des notes ( ça va bien me faire chier)

Le meurtrier semble surdoué, et dans son délire, il explique certaines choses qui questionnent le psy.

    le monde visible se divise en trois catégories

        Le passé (-1), le présent (0), l'avenir (+1)

        Les fous quantiques sont décalés au passé ( ça commence à -1et ça peut aller loin)

        Les gens qui vivent au présent, ils peuvent être surdoués, mais ça n'a rien à voir, j'utilise le même mot simplement ils optimisent, ils sont comme vous et moi, certains ont devinés mais ne savent pas expliquer ou quantifier ( les tentatives mathématiques de Einstein et Hawking)

        Les autistes quantiques dans l'avenir +1, ils voient certaines choses complètement décalés par leur prisme de vision, ce ne sont pas des médiums qui prévoient, ils vivent simplement en avance, mais être  dans le 0 et subir +1 dans le meilleur des cas, ( un certain film sur la vision des cartes, Rain man pour simplifier la vision du futur, il lit les résultats des cartes). L'autisme, certains disent handicap, +1 est déjà un problème, mais certains ont des chiffres beaucoup plus élevés qui les rendent inaptes à communiquer avec  les gens à 0. ( vous devriez voir les différentes formes d'autismes; de +1 à largement au-dela, je garde pour moi cette méthode de classement que j'ai piquée ^^  )

Voila pourquoi ^^ je ne suis pas trop présent ces temps-ci, et encore, je ne suis pas sur de pouvoir tout écrire, j'ai des trucs à terminer également, c'est ainsi que je pose à la va-vite certains textes, pour dire que je suis là ^^. Si vous avez quelques idées de recherche, je prends.


« Modifié: 18 novembre 2021 à 11:43:51 par frenchwine »

Hors ligne Ari

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 568
Re : Les fous sont toujours en retard
« Réponse #1 le: 16 novembre 2021 à 15:27:54 »
Bonjour,

Je n'ai pas tout compris (voire, pas compris grand chose) à ton scénario '-'

Concernant ce que j'ai compris ou cru comprendre, d'un point de vue éthique, ça ne me tente pas trop trop  :/ pour deux raisons principalement :
- L'association meurtre - "folie" me semble vue et revue et délétère (nourrit la stigmatisation des personnes psychotiques).
- L'association autistes - surdoués - pouvoir paranormaux me rebute tout autant (nourrit les fantasmes autour de l'autisme).

Voilà  :/ désolée, ce n'est pas très positif. Bien sûr, il ne s'agit "que" de considérations sur le plan éthique. Sur le plan du scénario, à mes yeux, ça me semble piocher dans un imaginaire trop courant.

Si tu veux plus de développements sur ses sujets (la maladie psychique, le handicap), tu peux consulter ces fils :
- Représentation de la "folie" dans la fiction.
- Traiter le handicap.
~ Ari ~

Hors ligne frenchwine

  • Calliopéen
  • Messages: 573
  • Les Muses n'existent pas.
Re : Re : Les fous sont toujours en retard
« Réponse #2 le: 16 novembre 2021 à 15:56:55 »
Bonjour,

Je n'ai pas tout compris (voire, pas compris grand chose) à ton scénario '-'

Concernant ce que j'ai compris ou cru comprendre, d'un point de vue éthique, ça ne me tente pas trop trop  :/ pour deux raisons principalement :
- L'association meurtre - "folie" me semble vue et revue et délétère (nourrit la stigmatisation des personnes psychotiques).
- L'association autistes - surdoués - pouvoir paranormaux me rebute tout autant (nourrit les fantasmes autour de l'autisme).

Voilà  :/ désolée, ce n'est pas très positif. Bien sûr, il ne s'agit "que" de considérations sur le plan éthique. Sur le plan du scénario, à mes yeux, ça me semble piocher dans un imaginaire trop courant.

Si tu veux plus de développements sur ses sujets (la maladie psychique, le handicap), tu peux consulter ces fils :
- Représentation de la "folie" dans la fiction.
- Traiter le handicap.

Je suis passé vite fait, mais je reviendrai plus tard sur tes liens, mon frigo crie famine ^^.
L'axiome de départ, concerne le quantique dans la vie quotidienne, ( le meurtre dont je n'ai pas encore parlé, il me fallait un point de départ, je n'ai pas parlé de massacre ou de génocide, les gens normaux tuent également) donc une nouvelle approche, quelques textes de psy que j'ai lus, hormis certaines définitions cliniques, d'autres donnent des notes aux degrés d'handicap, ainsi qu'aux surdoués, voila pourquoi je parle de 0, -1, +1.
Je n'ai cité au départ que deux noms de savants que tout le monde connait, cela dit beaucoup de chercheurs on tentés de quantifier mathématiquement beaucoup de choses.
Que ce soit vu, revu et délétère m'interdit d'en parler ou d'écrire ?
Différentes association, je ne crois pas l'avoir dit, je ne parle pas de super pouvoirs, les autistes on parle de maladie, d'handicap, mais pourquoi ne pas le voir autrement, une phrase que j'ai du lire, " les autistes sont des personnes normales qui vivent en décalage", les fous également.
Tu es très positive au contraire ^^ , cela dit les fantasmes sur l'autisme pas pour moi, nous sommes tous décalés, tout dépend du point vue ^^ définition du quantique justement.

Hors ligne Ari

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 568
Re : Les fous sont toujours en retard
« Réponse #3 le: 16 novembre 2021 à 16:38:11 »
Citer
Que ce soit vu, revu et délétère m'interdit d'en parler ou d'écrire ?
Bah non, c'est juste l'expression de mon opinion ^^ .
Je pensais que tu voulais des réactions pour voir ce que ton intrigue nous évoque.

Citer
Différentes association, je ne crois pas l'avoir dit, je ne parle pas de super pouvoirs, les autistes on parle de maladie, d'handicap, mais pourquoi ne pas le voir autrement, une phrase que j'ai du lire, " les autistes sont des personnes normales qui vivent en décalage", les fous également.
On peut percevoir qqch comme une différence, et même une richesse, sans tomber dans la fascination ou le fantasme.
~ Ari ~

Hors ligne frenchwine

  • Calliopéen
  • Messages: 573
  • Les Muses n'existent pas.
Re : Re : Les fous sont toujours en retard
« Réponse #4 le: 16 novembre 2021 à 18:11:54 »
Citer
Que ce soit vu, revu et délétère m'interdit d'en parler ou d'écrire ?
Bah non, c'est juste l'expression de mon opinion ^^ .
Je pensais que tu voulais des réactions pour voir ce que ton intrigue nous évoque.

Citer
Différentes association, je ne crois pas l'avoir dit, je ne parle pas de super pouvoirs, les autistes on parle de maladie, d'handicap, mais pourquoi ne pas le voir autrement, une phrase que j'ai du lire, " les autistes sont des personnes normales qui vivent en décalage", les fous également.
On peut percevoir qqch comme une différence, et même une richesse, sans tomber dans la fascination ou le fantasme.

Pour ce qui est de la réaction ^^ je t'ai lue ^^ mitigé, mais tant pis
N'ayant jamais côtoyé d'autistes, hormis avoir lu quelqu'article et un ou deux bouquins ( plutôt survolé je l'admets ^^), vu des films comme tout le monde, mais il y a longtemps, je vais donc surtout me fier à des bribes de souvenirs.
Richesse, fantasme, fascination, différence  ? ça c'est toi qui l'écrit ^^ ce genre de mots ne veut rien dire désolé, en faisant un parallèle que je n'expliquerais pas ^^ j'ai un excellent voisin qui est Marocain, il fait un couscous fantastique, je n'ai rien contre les musulmans ...
En gros, les gens sont des gens, quel qu’ils soient,  je ne vois que des personnes pour ma part, sans les encenser ou les diminuer et attribuer un quelconque superlatif ou diminutif.
J'ai le langage un peu vif ^^ je le sais, je m'en excuse, mais je tiens justement à défendre, d'une certaine manière, ma manière, ce que beaucoup nomment handicap ou maladie, et encore ^^ si j'y arrive, ce qui est une autre paire de manches.

Hors ligne Opercule

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 787
  • Nécroposteur aux mains froides
Re : Les fous sont toujours en retard
« Réponse #5 le: 17 novembre 2021 à 12:51:45 »
Salut,
oui comme dit Ariane, folie et autisme sont hautement problématiques en tant que concepts invoqués sans distance avec les préjugés, sans parler (excuse-moi) de la très-fumeuse confluence avec la physique quantique.

Au-delà de ça, si un univers fantasy ou merveilleux t’intéresse, tu peux avoir "une classe de gens" qui porte un genre de don, à la manière des sorciers dans Harry Potter ou des "mutants" dans X-Men. Ce sont toujours des humains, pas forcément sur-humains mais qui vivent différemment ? 

Aussi je ne vois pas exactement ce que "vivre dans le passé" ou "l’avenir" peut amener comme "symptômes" (tu dis folie et autisme, mais je pense qu’on peut donner d’autres noms aux gens -1 et +1).

Hors ligne frenchwine

  • Calliopéen
  • Messages: 573
  • Les Muses n'existent pas.
Re : Re : Les fous sont toujours en retard
« Réponse #6 le: 17 novembre 2021 à 16:36:19 »
Salut,
oui comme dit Ariane, folie et autisme sont hautement problématiques en tant que concepts invoqués sans distance avec les préjugés, sans parler (excuse-moi) de la très-fumeuse confluence avec la physique quantique.

Au-delà de ça, si un univers fantasy ou merveilleux t’intéresse, tu peux avoir "une classe de gens" qui porte un genre de don, à la manière des sorciers dans Harry Potter ou des "mutants" dans X-Men. Ce sont toujours des humains, pas forcément sur-humains mais qui vivent différemment ?

Aussi je ne vois pas exactement ce que "vivre dans le passé" ou "l’avenir" peut amener comme "symptômes" (tu dis folie et autisme, mais je pense qu’on peut donner d’autres noms aux gens -1 et +1).

non, non, c'est vrai que je m'aperçois que je me suis mal exprimé, je vais faire simple.

J’appréhende les autistes, tu parles de don, de super pouvoirs, d'univers fantastiques..., pas du tout, j'en reviens à la phrase que j'ai pompée à un psy " les autistes sont des personnes normales qui vivent en décalage", et comme par hasard, je pense que ce psy, il n'est pas que ça d'ailleurs justement, pensait également à autre chose. J'ai étiré le fil pour faire un parallèle avec le quantique, qui parle de décalage de point de vue dixit Hawking. ( que tu croies la théorie fumeuse, je ne contredis personne, il paraitrait d'ailleurs que l'on travaille sur de futurs composant quantiques pour nos ordinateurs, ainsi que sur les trous noirs - voir cosmologie quantique).

Je ne dis pas vivre dans le passé, ni dans l'avenir, la nuance m'importe, j'ai piqué cette note de -1, 0,+1 , sur les écrits d'un psy qui travaille sur d'autres domaines, pour lui un autiste a l'esprit décalé en avant d'une personne normale c'est pour cela que la communication passe mal, il ne parle surtout pas de surdoués ou de fous, de malades, il écrit autre chose qui concerne l'esprit qui avance trop vite ou qui ralentit trop par rapport à notre temps. Je pourrais te citer Planck, Heisenberg, Schrödinger, Penrose (« la plus exacte et la plus mystérieuse de toutes les théories physiques » )

"« La médecine quantique est une médecine non conventionnelle. Elle s’occupe des champs de force (médecines énergétiques, magnétisme, électromagnétisme, biorésonance, chromatothérapie, communication intercellulaire, reconnexion, étude de l’Aura, soins par le son, soins à distance, aromathérapie, homéopathie fractale, signatures électriques et vibratoires du vivant, …). Elle agit dans le domaine de l’invisible et c’est pour cela que beaucoup de personnes la méprisent encore, pourtant elle a elle aussi des résultats et parfois spectaculaires »

Voili, voilou ^^ je reconnais que j'ai eu beaucoup de mal à lire certains chapitres, ne me prends surtout pas pour ce que je ne suis pas ^^ je suis resté basique, mais je cherche l'esprit ouvert, donc le pourquoi de ce que je vais tenter d'écrire ^^ ou pas. Et pour terminer, certains Nobelisés, ou pas, je te cite la très-fumeuse confluence avec la physique quantique.

« Modifié: 17 novembre 2021 à 20:21:57 par frenchwine »

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.017 secondes avec 17 requêtes.