Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

23 avril 2021 à 17:24:05
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Bienvenue au Monde ! » Présentations et cérémonie de bienvenue » Est-ce que vous reconnaissez cette femme ?

Auteur Sujet: Est-ce que vous reconnaissez cette femme ?  (Lu 1083 fois)

Hors ligne B4vo

  • Plumelette
  • Messages: 7
  • Connexion des points en cours...
    • Je veux créer une histoire mythique
Est-ce que vous reconnaissez cette femme ?
« le: 28 avril 2020 à 22:08:12 »
Ils entendirent frapper à leur porte : toc, toc.

— Entrez !

La porte laissa passer une silhouette. L’ombre se glissa dans le sillon de lumière ainsi formé.

— … Bon… Bonjour.

Debout, au centre de l’estrade en bois brut, l’homme balaya de la tête l’assemblée. Son regard portait au loin. La première rangée pouvait voir son regard qui pétillait. Plus haut, les autres devinaient sa calvitie : les lumières de la scène reflétaient leurs rayons sur son crâne. Paré de tous ces éclats, on aurait pu dire qu’il était quelqu’un de brillant. Lorsqu’il reprit la parole, son aura retomba.

— Hem… Bon, c’est le… le moment que je me présente, c’est juste ?

Un silence lui répondit.

— Je… Je suis…

Une voix s'éleva dans la pénombre. La même qui lui ordonna d'entrer pour se présenter.

— Stop ! Tu attends le nouveau !

Il baissa la tête. Un instant, il sembla chercher à se raccrocher à quelque chose : ses mains finirent par se joindre. Un léger tremblant parut remonter le long de son échine. Ses joues persillées de rouge vinrent souligner sa gêne. Une femme aux cheveux grisonnants se leva de son siège. Un spot de lumière se tourna pour l'éclairer. Elle lui faisait maintenant face, droite, les épaules en arrière, un air de défiance qu’elle portait de façon naturelle : c’est elle qui brillait à présent.

— Je suis la plus ancienne inscrite du forum. Je suis l’ultime Mdéienne et voici mes compagnons. Nous sommes des milliers. Tous ensemble, nous formons une communauté de scribouillards de l'avis de certains ; d’écrivains pour nous tous. Nous produisons des textes, inventons des mots, crachons des poésies à l’en-vers et sifflons des alexandrins : nous sommes là pour modeler des phrases et les modes littéraires.

La femme retomba dans sa chaise de manière théâtrale. La foule retint son souffle.

— Ce n’est pas toi qui te présentes, c’est nous qui posons des questions !

D'un geste vif, la femme porta sa main droite à la bouche : elle forma un cornet avec ses doigts avant de crier.

— Samarcande, anlor, Loïc, Miromensil et Chouc, occupez-vous de lui en premier ! Vous ouvrirez la voie aux timides ! Nous devons tout savoir, tout !

L’homme recula d’un pas de manière machinale. Les poings à présent serrés, il se tenait sur la pointe des pieds.

— Je suis prêt !
« Modifié: 30 avril 2020 à 18:08:28 par B4vo »
Est-ce que vous reconnaissez cette femme ? : https://monde-ecriture.com/forum/index.php?topic=34298.0

En ligne Loïc

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 8 843
  • Jetzt Erst Recht
Re : Est-ce que vous reconnaissez cette femme ?
« Réponse #1 le: 28 avril 2020 à 22:52:43 »


Fun fact, les plus anciens membres n'ont pas encore vraiment les cheveux grisonnants :mrgreen:

Mais du coup, tu noies bien le poisson !
T'aimes quoi ?
Tu m'invites à manger ? Y a quoi au menu ?
Ton personnage que tu as créé et que tu préfères, c'est qui ?

Au plaisir de te lire :)
"Our bed's a tiny island that can save us from the storm"
The Material - Life vest

"Les Grandes Histoires sont celles que l'on a déjà entendues et que l'on n'aspire qu'à réentendre.
Celles dans lesquelles on peut entrer à tout moment et s'installer à son aise."
Arundhati Roy

Hors ligne Chouc

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 644
  • Funambule atrabilaire
Re : Est-ce que vous reconnaissez cette femme ?
« Réponse #2 le: 28 avril 2020 à 23:26:02 »
 Alors là, bien ouej !
Ca faisait un moment que j'étais pas venue traîner du côté des présentations, mais puisque j'ai été invoquée, tel Beetlejuice, me voilà !

Quelques questions, donc :

- Y a quoi sur l'étagère du haut ?
- Y a quoi sur ta table de chevet ?
- Y a quoi dans ta poche gauche ?
- Y a quoi de l'autre côté de ta fenêtre ?
- Y a quoi de marqué sur ton attestation ?
- Y a quoi dans tes petits carnets ?
- Y a quoi dans ta bibliothèque ?
- Y a quoi sous la pointe de ton stylo ?

Avec tout ça on est déjà pas mal  ;)
Bienvenue B4vo !
" Les autres non plus ne savent pas ce qu'ils font. " 

 - Rick Gervais -

Hors ligne B4vo

  • Plumelette
  • Messages: 7
  • Connexion des points en cours...
    • Je veux créer une histoire mythique
Re : Est-ce que vous reconnaissez cette femme ?
« Réponse #3 le: 30 avril 2020 à 18:06:27 »
Les spots déplacèrent leurs faisceaux de lumière en direction de Loïc et Chouc, laissant ainsi la femme aux cheveux gris dans l’ombre.

Loïc envoya une première salve de questions :

— T’aimes quoi ? Tu m’invites à manger ? Y a quoi au menu ? Ton personnage que tu as créé et que tu préfères, c’est qui ?

Chouc suivit très vite après :

— Y a quoi sur l’étagère du haut ? Y a quoi sur ta table de chevet ? Y a quoi dans ta poche gauche ? Y a quoi de l’autre côté de ta fenêtre ? Y a quoi de marqué sur ton attestation ? Y a quoi dans tes petits carnets ? Y a quoi dans ta bibliothèque ? Y a quoi sous la pointe de ton stylo ?

L’homme sur la scène parut encaisser ces onze questions sans sourciller. Sous sa veste jaune, son t-shirt noir et son jeans, son corps était raide. Après quelques secondes, il mit un genou à terre sans répondre à Loïc et Chouc. Un cri sourd jaillit de l’assemblée. Certains semblaient craindre une bataille avortée.

— Je… J’en…

Il se releva avec difficulté en portant ses deux mains sur son genou actif. La première rangée vit une lueur au fond des yeux verts de l’homme. Ses veines se gorgèrent de sang. Il devint rouge et des gouttes perlèrent à l’orée de ses tempes. Il ouvrit la bouche. Inspira.

— J’en ai assez de parler de moi à la troisième personne ! QU’ON ME JETTE CE NARRATEUR HORS DE LA DISCUSSION !

Les lumières de la scène retombèrent. En reprenant son souffle, l’homme entrevit un léger rictus au coin des lèvres de Chouc. Il avait réussi à expier son narrateur en même temps qu’il déposa un feint narcissisme exacerbé à ses pieds. Il était à présent prêt à répondre. Sans autodérision. La porte claqua derrière lui.

Le narrateur venait de quitter la scène.






'Enfin seul... Pfiou ... J'ai pas passé loin d'être un arrogant en haranguant cette communauté …nul, poussif cette tournure ... Bon ... Ce silence va devenir gênant ... Concentration ... Une question après l'autre ...

— J'aime la sensation de la terre sur mes mains lorsque je jardine, l'odeur du pétrichor et du gazon fraichement tondu. J'aime aussi le lever du soleil sur le Léman et sentir le vent glacial sur mes joues à l'aube.

Pas un bruit ... Pourquoi cette femme aux cheveux gris se terre-t-elle dans son siège ? ... C'est bizarre de s'adresser à des gens que je ne connais pas et que je ne peux pas décrire... Mal foutu cette salle ! ... Bref, continuons, je ne veux pas ménager un faux effet d'annonce et voir le soufflé retomber ... Oui, c'est ça. Je vais répondre d'une seule traite !

— Oui Loïc, je t'invite à manger ! Tu veux les petits plats dans les grands ou un simple casse-croûte ? Sans cette réponse, je ne peux pas être plus précis. La gastronomie, ça se respecte, même dans son plus simple appareil !

Il ne répond pas ... On dirait qu'il ne peut pas ... Mauvaise synchronisation ... Soit, il faut que je continue.

— Lars est mon personnage préféré. Son intensité, ses questionnements existentiels, le fait qu'il transmette avec maladresse son savoir à Aatos, c'est lui mon préféré. Incompris et sauvage, son intelligence n'est pas un atout.

Au tour de Chouc ... Est-ce qu'en évoquant Beetlejuice elle sait que je l'imagine avec des cheveux filasses gras ? Never mind ...

— Des piles de vieux magazines d'économie, relique d'une période passée. Sur la table de chevet, ma liseuse, mon chargeur de portable et une CPAP à l'étage inférieur pour éviter de me noyer dans la profondeur de mes nuits. Dans ma poche gauche, rien alors que l'autre côté de la fenêtre se trouve un jardin typique des villes lacustres : figuier, cerisier, pommier et potager sont le lieu de villégiature de Jean-Daniel, le merle à la tête tacheté de blanc et d'Albert, le corbeau vénère. L'attestation confirme que je suis économiste, mais cela reste une attestation. Mes petits carnets sont inexistants, je suis de ceux qui organisent tout sur des applications mobiles. Pourtant, ma bibliothèque est, elle, physique, et contient un peu plus de 2'000 livres - tous lus, je déteste le gaspillage. Après, cela demandera d'autres questions pour connaître le type d'ouvrage qui sont rangés dans cet élégant meuble en cerisier. Enfin, sous la point de mon stylo se côtoient exercices de dessin et listes de courses.

Est-ce cela suffira comme réponse ? ... mmmh ...


Modération : messages regroupés - éviter les messages successifs dans un même fil, merci :D
« Modifié: 05 mai 2020 à 12:14:55 par B4vo »
Est-ce que vous reconnaissez cette femme ? : https://monde-ecriture.com/forum/index.php?topic=34298.0

Hors ligne Claudius

  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 7 047
  • Miss Green Mamie grenouille
Re : Est-ce que vous reconnaissez cette femme ?
« Réponse #4 le: 30 avril 2020 à 18:58:18 »


Bienvenue même si je me suis perdue un peu dans tout ce bazar, c'est original, pas de question pour moi, juste une interrogation écrite :

Je copie cent fois : je ne ferai plus de double messages à la suite...

 :-¬? :-¬? :-¬?

Edit : je plaisante bien sûr, je pense que tu auras deviné, humour bien évidemment.

Re bienvenue et j'aime particulièrement ton message de présentation, il sort vraiment de l'ordinaire !

Au plaisir de te lire.

Une modo guillerette !
« Modifié: 30 avril 2020 à 20:43:02 par Claudius »
Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Claudius ses textes et poésies

Hors ligne Samarcande

  • Troubadour
  • Messages: 350
Re : Est-ce que vous reconnaissez cette femme ?
« Réponse #5 le: 30 avril 2020 à 21:48:04 »
Sympa la présentation ! J'ai plongé sans m'en rendre compte et c'était presque trop court!
Wow... ça fait un certain effet de se voir citée à coté des "monstres sacrés" du Mde. La plumelette que j'étais hier encore en est tout émue !


Sinon B4vo, bien sûr que je l'ai reconnue cette femme ! C'est ta marionnette, ton prétexte narratif (ou bien tout autre nom dont tu préfères l'affubler) ! C'est bien commode, hein, de tirer les fils dans l'ombre, mais j'aimerais bien en voir un peu plus... Donc c'est parti pour les questions :

- Tu préfères voyager dans le Nautilus ou dans le grand ascenseur de verre?
- Kant, Chrétien de Troyes ou Georges R.R Martin ?
- Ton être mythologique préféré ?
- Le livre que tu as relu au moins dix fois?
- celui que tu ne relirais même pas sous la torture ?
- le fun fact de ta journée ?

Curieuse de te lire sur ce fil et ailleurs.
Sait-on jamais, nos chemins pourraient se croiser ! (Amin Maalouf )

Hors ligne Francesca

  • Plumelette
  • Messages: 8
Re : Est-ce que vous reconnaissez cette femme ?
« Réponse #6 le: 04 mai 2020 à 15:08:39 »
Wouaaah meme si je suis nouvelle ici, je me suis laissée transporté par cette courte mais passionnante tirade!

je me dit que j'ai encore beaucoup de travaille a faire pour en arriver la!

Je tire mon humble chapeau!

Hors ligne cyamme

  • Modo
  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 217
Re : Est-ce que vous reconnaissez cette femme ?
« Réponse #7 le: 04 mai 2020 à 17:35:43 »
J'approuve complètement ma voisine du dessus ! C'est une sacrée entrée en matière, j'ai hâte de lire un de tes textes maintenant.

Quelques questions pour la forme ?

- où va ton narrateur lorsque le livre se ferme ?
- Tu fais des économies mais as-tu des chandelles ?
- plutôt gimini criquet ou araignée au plafond ?

Bienvenue et à bientôt !  :)

Hors ligne B4vo

  • Plumelette
  • Messages: 7
  • Connexion des points en cours...
    • Je veux créer une histoire mythique
Re : Est-ce que vous reconnaissez cette femme ?
« Réponse #8 le: 05 mai 2020 à 12:10:42 »
Les voilà qui affluent…

Inspiration.

Expiration.

Trois fois, à c’est ce qu’on m’a dit.

Bon là, sur le moment, en matière de stress, je me ferais plutôt un bon verre Saint-Émilion de mon année de naissance…

1989…

Déjà 30 ans…

Près de la moitié de mon existence.

Ouais, c’est ça, un putain de Saint-Emilion, dans ces grands verres, là. Le parfum te saute au nez, les tanins et la robe sont visibles lorsque tu lèves ton verre au niveau des yeux…

En plus, ça fait toujours classe d’invoquer le monde du vin…

Bref, un verre qui représente la moitié de mon existence.

Et pis, si le stress est toujours là, et bas ce sera le moment de ressortir cette Haze conservée dans le pot de grand-maman.

Roulée dans une feuille de riz, un tabac neutre, mmmh…

S’ils pouvaient lire mes pensées, je suis sûr qu’ils auraient une pour Aldous Huxley, Howard Marks ou Charles Baudelaire.

Pas dans les écrits bien sûr… Non, plutôt dans l’outillage pour explorer l’inconscient.

Foutue attirance pour les substances addictives.

Sevré depuis juin 2018.

… Qu’est qu’on en a chialé…

Et voilà que je me dose à grand coup d’écrit…

Bon concentre toi, c’est le moment de répondre.

Et commence par la modo, c’est elle que tu dois avoir à la bonne, elle a le pouvoir de foutre du vert sur ton texte.


— Bonjour Claudius ! Hem… Merci pour les compliments… Et ravi de faire votre connaissance. Désolé pour le double message, je ne le referai plus.

Bon dis-lui quelque chose, pas de référence aux grenouilles, la seule que tu connaisses n’est jamais loin d’un bénitier… Pas de polémique…

— Euh, oui, c’est de l’humour, j’avais compris…

Ne la prends pas pour une tarte ! Regarde, elle doit avoir l’âge de la retraite, elle a vu plus de choses que toi, un peu de respect… Et ne parle pas de son âge, cela ne se fait pas avec les dames… 

— … Enfin, oui, j’avais bien pensé. Je ne vois pas de question de votre part, Claudius. Alors je me permets d’en poser deux : dans quel genre de classe étiez-vous enseignante plus jeune ?

Noooon … Pourquoi tu lui demandes ça ?! Tellement de prétention, genre ! Tu as deviné qu’elle était prof parce qu’elle parle d’interrogations écrites et de punition à réécrire. Tu te prends pour qui ? Tu vas voir, elle va te dire que c’est le cas et après, tu as gagné quoi, hein ? 

— … Bon, pardon. Alors la deuxième question pour vous Madame la modératrice : Claudius, c’est le nom de votre chat ou de votre mari décédé ?

T’es sérieux ! Non, mais t’es vraiment sérieux ?

— Euh, non, enfin…

Bon, si je ne sers à rien, c’est toujours l’autre qui gagne de toute façon… Je sors et laisse entrer l’autre.


Un bruit de porte : clac !

Le narrateur remonta sur scène. Il venait de croiser le surmoi de B4vo dans le couloir. Furieux, il se plaignait de ça. Le narrateur était perdu.

Il reprit tant bien que mal sa place. B4vo se trouvait toujours sur la scène. Chouc et Loïc étaient debout. L’obscurité les entourait. B4vo attendait qu’ils rebondissent sur son dernier message. Sur le côté droit, l’emplacement des nouvelles recrues du forum, Samaracande et Frencesca avaient reçu à leur tour le faisceau de lumière : celui réservé à la prise de parole. Plus au centre, cyamme s’était levée également. Le narrateur se plaça sur l’épaule gauche de B4vo, sur la scène, afin de s’immerger un peu plus dans l’échange.

— Tu préfères voyager dans le Nautilus ou dans le grand ascenseur de verre ? Kant, Chrétien de Troyes ou Georges R.R Martin ? Ton être mythologique préféré ? Le livre que tu as relu au moins dix fois ? Celui que tu ne relirais même pas sous la torture ? Le fun fact de ta journée ?

Une odeur de transpiration émanait des aisselles de l’homme à la veste jaune. La respiration haletante, il cherchait les bons mots. Le départ du surmoi de la scène l’obligeait à se concentrer. À enfouir ses désirs, ses passions : à recréer un surmoi. Le torse bombé, il débita :

— Le grand ascenseur de verre en premier ! J’aimerais beaucoup contempler le monde depuis ce point, sans le prendre de haut. Puis je me préparerais pour le grand saut afin de plonger jusqu’au Nautilus. Enfaite, ce que j’aime, c’est les écarts. Les émotions à grande variation. Osciller avec amplitude entre deux points : entre Dahl et Verne. Kant pour l’esprit, Chrétiens de Troyes pour l’hommage à ma professeur et Georges R.R. Martin pour le divertissement. Cependant, j’ai réduit au maximum le divertissement et le cycle du trône de fer n’a pas trouvé sa place dans mon emploi du temps serré. Mon être mythologique préféré vient de la Grèce antique. C’est l’hippocentaure, l’allégorie de l’affrontement entre le sauvage et le civilisé. Ça me correspond bien. Je n’ai jamais relu de livre dix fois, la vie est trop courte pour cela et, du coup, celui que je ne relirai pas sous la torture est celui que j’ai déjà lu, car la vie est toujours trop courte. Enfin, le fun fact de ma journée, c’est que j’investis le forum en créant une histoire et j’y mets autant de cœur que si c’était l’un de mes récits.

Dans un dernier souffle, B4vo avait répondu à la cinquième et dernière question de Samarcande. Le haut du corps penchait à présent en direction des planches. Dans cette posture, s’il levait la tête, il ne percevrait pas le poulailler au paradis. Son corps dans son entier était pris de tremblements. Le stress, les compliments et la réflexion le commuaient en bête de scène. Il ne savait pas où tout cela le mènerait. Mais, il avait l’intime conviction que cette présentation allait durer. Il lui suffisait de compter le nombre de rangées silencieuses. Un travail de Sisyphe avait commencé pour lui. B4vo, se redressa. Il inspira et expira. Trois fois. Comme on lui avait dit. Sa pomme d’Adam mima un va-et-vient rapide le long de sa gorge.

B4vo effectua une ample référence, la main gauche dans le dos, à l’attention de Fransceca, tout à droite. Il signifiait par ce geste sa reconnaissance pour les mots qu’elle lui avait lancés. Ils étaient un encouragement. En se redressant, B4vo sourit à l’assemblée. Sa respiration était devenue normale. Le regard brillait à nouveau.

Le sentiment de reconnaissance était bon lorsqu’il coulait en profondeur, en surface, cela restait de vaines flatteries.

— Mon narrateur va fumer une clope dehors. Il s’en fout de sa santé, de sentir mauvais et du regard de la société. C’est un technicien qui fait son travail. Il n’attend pas grand-chose de la vie : un peu de thunes pour récompenser son travail, des bières le soir, un film et au lit. Parfois il baise, mais c’est pas pour se sentir vivant grâce à la petite mort. Non, lui, c’est juste pour se rappeler qu’il est bloqué dans une boucle intemporelle et qu’il aurait pu terminer ces jours aux côtés de Charles Bukowski, Bret Easton Ellis, Hunter S. Thompson, Jack Kerouac ou encore de Chuck Palahniuk. Ouais, c’est ça, mon narrateur c’est un gars sans but, un cynique quoi. Frédéric Beigbeider prendrait exemple sur lui.

Une rumeur parcourut l’assemblée. L’évocation de ces noms paraissait cliver l’assemblée. Ou était-ce le changement de dynamique instauré par B4vo ? Son sourire était croché à son visage, ses dents apparentes représentaient son contentement.

— Mes chandelles sont autant de visions activées par l’araignée qui se loge au fond de mon plafond.

Une atmosphère bon enfant s’était installée sur ce topic.

Pourtant, personne ne semblait reconnaitre la femme.
« Modifié: 05 mai 2020 à 12:20:51 par B4vo »
Est-ce que vous reconnaissez cette femme ? : https://monde-ecriture.com/forum/index.php?topic=34298.0

Hors ligne Nacas

  • Prophète
  • Messages: 755
  • Encre
[Contenu explicite] Re : Est-ce que vous reconnaissez cette femme ?
« Réponse #9 le: 14 juin 2020 à 13:27:34 »
Je est un menteur et je ne te fais pas confiance.
Tu m'ennuies au plus haut point, et tu ne mérites même pas mon agacement.

Pourquoi t'écris si gros ?
Tu tuerais cinq personnes pour le fun ?
Y'a des incohérences jusque dans une scène de présentation... Je pardonne les lourdeurs, car elles te disqualifient, mais pourquoi se hâter de poster si ce n'est que pour remuer de la boue en espérant sortir au zéro de sa sinusoïde ?
Tu n'es pas un nombre univers. Ni même une fraction.
T'es trop rationnel dans ta folie. Tu ne sers à rien.

En fait, t'as l'air d'Illien comprendre. T'as l'air de mimer des vagues de sons. T'es un bourdon. Un bourdon lettré ! Du duvet dans les tirages, rien de plus, pas une pierre fendue pour faire une ruine.

Tu crois qu'il y a un intérêt à gagner ?
Alors tu mourras de faim.
Y'a un truc qui me brûle la gorge.
Qu'est-ce que ça t'apporte d'écrire ? J'ai l'impression que tu te fous de ma piaule. C'est toi qui a mis cette cuillère dans ma gueule ?

Tu bourdonnes et ta sueur a le goût de la chair qui n'a que ça... L'Illien(bis) céphale sait ses doutes et ne les use pas plutôt. Mange tes livres ; si tu ne les lis plus. Faut pas gâcher.
T'as même pas la saveur d'un crépi en forêt, franchement ! T'as même pas l'odeur des cendres. T'aurais dû en griller une juste pour l'encens, juste avant de venir : te laisser bercer par la mémoire de ta main, et souffrir de l'inutilité d'une conscience. Tu m'aurais peut-être moins ennuyé.

Économiste, tu parles... Tu n'as même pas réussi à compter les questions. Y'en avait douze. Sais-tu seulement l'importance d'un point d'interrogation dans un environnement comme le tien ?

Tu crois qu'il y a un intérêt à se tromper ?


Bienvenue de la bouche d'un autre.
La mienne te tire la langue, et ramasse les chapeaux qu'on a laissé tomber.

Va te noyer par mégarde...

Et reviens donc par ici ! On a tout ce qu'il faut pour boire l'étang ! T'as raison : faut pas brusquer la mamie modératrice ! Il paraît qu'elle commet plus d'erreurs qu'elle en corrige, en plus ! C'est qu'elle a le copié-coller facile ! Il faut toujours lui rendre service.
Par admiration.

Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.

Mais... je veux bien te reconnaître.
Dis ! Tu répondras à toutes mes questions ?


À la prochaine sur une scène.

Nacas.



Message édité par la modération
« Modifié: 20 juin 2020 à 10:35:04 par Chapart »
Give it up on —human nature
Give it up on —bit by bit
Give it up —'cause
Boy your future —lies
here —Dying!
And there's no —use
crying! ~over iiit!

           I Fight Dragons, Give it up

Hors ligne Claudius

  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 7 047
  • Miss Green Mamie grenouille
Re : Re : Est-ce que vous reconnaissez cette femme ?
« Réponse #10 le: 14 juin 2020 à 16:56:27 »

Bon là, sur le moment, en matière de stress, je me ferais plutôt un bon verre Saint-Émilion de mon année de naissance…

1989…
Excellent choix, encore faut-il qu'il ne soit pas bouchonné et bien conservé, c'est tout un art de conserver le bon vin.

Citer
Et commence par la modo, c’est elle que tu dois avoir à la bonne, elle a le pouvoir de foutre du vert sur ton texte.[/i] 
Là je constate une petite chose, tu es au courant de la couleur verte, serais-tu un revenant, mais sûrement pas un extra-lucide ? (voir ci-dessous). Ou tu aurais lu la Charte ? Tu serais un cas unique de nouveau venu respectant les conseils !

Citer
Ne la prends pas pour une tarte ! Regarde, elle doit avoir l’âge de la retraite, elle a vu plus de choses que toi, un peu de respect… Et ne parle pas de son âge, cela ne se fait pas avec les dames… 
pour ça c'est bien vu, mais facile il suffit de regarder mon profil, et on se fout de l'âge il n'est que le temps écoulé entre un jour et un autre !

Citer
— … Enfin, oui, j’avais bien pensé. Je ne vois pas de question de votre part, Claudius. Alors je me permets d’en poser deux : dans quel genre de classe étiez-vous enseignante plus jeune ?
Zéro pointé à l'interrogation écrite, j'ai quitté les bancs de l'école à l'âge de 16 ans... à cause des profs.  :mrgreen:


Citer
— … Bon, pardon. Alors la deuxième question pour vous Madame la modératrice : Claudius, c’est le nom de votre chat ou de votre mari décédé ?

Finesse quand tu nous tiens ! Mon chat s'appelle Sherlock.

Claudius, empereur Romain, né à Lyon... Non je m'égare

Tout simplement mon prénom est Claude. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué !

 :mrgreen: :mrgreen:

« Modifié: 14 juin 2020 à 16:58:50 par Claudius »
Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Claudius ses textes et poésies

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.028 secondes avec 18 requêtes.