Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

14 juillet 2020 à 18:58:36
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Poésie (Modérateurs: Aube, Ben.G, Claudius) » Consolation

Auteur Sujet: Consolation  (Lu 833 fois)

Hors ligne Feather

  • Calliopéen
  • Messages: 528
Consolation
« le: 07 novembre 2019 à 09:42:16 »
La fatigue, la lassitude d'un instant
Vivre le temps sans importance
S'emmêle, se démêle et au final, l'exil.
Sens d'un brouillard
Éclair en éclats de pépites
Solitude en détresse.
Larmes d'un  exploit.
Passants, les fantômes de la nuit,
les rêveurs naufragés.
Peine de n'avoir su aimer à temps.
De n'avoir rencontré.
Embrassé l'âme de la ressemblance.
Chaloupée par l'incertaine évasion,
Illusion de peurs et de craintes,
Soumission à mes amants déplorés
Rencontres perdues aux contours de la rue.
Et finalement,
Désirer le corps d'un Orphée déjà mort.
Filer vers les errances de la jeunesse oubliée.
Austérité, amitié, contagion.
Sans raison éprise
Et fouler les obstacles
d'un pied ensanglanté.


« Modifié: 08 novembre 2019 à 08:22:35 par Feather »
Les larmes sans pleurs sont une lanterne.

Hors ligne flulu

  • Aède
  • Messages: 188
Re : Consolation
« Réponse #1 le: 07 novembre 2019 à 11:40:10 »

La fatigue, la lassitude d'un instant
Vivre le temps sans importance
S'emmêle, se démêle et au final l'exil.

J'ai bien aimé ces premiers vers
je n'ai pas trop accroché au reste
ce n'est qu'un avis très (trop) spontané
carpe diem

Hors ligne Fried

  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 830
Re : Consolation
« Réponse #2 le: 07 novembre 2019 à 12:04:57 »
Je lis ce poème comme une introspection mélancolique et le regret de n'avoir pas trouvé l'Orphée. Viennent s'y mêler une ambiance, des contours de rue, passants et fantomes de la nuit.
Le dernier vers rappel que nous sommes bien vivant de chairs dos et de sang.
J'aime bien.

Hors ligne Feather

  • Calliopéen
  • Messages: 528
Re : Consolation
« Réponse #3 le: 08 novembre 2019 à 13:46:52 »
Flulu,
Heureuse que les premiers vers aient attiré ton attention. Et merci d'être passé par là et d'y avoir laissé ton sentiment.

Fried,
Ton interprétation est très juste, je n'aurais pas su l'exprimer aussi bien. Merci pour tout ça.
Les larmes sans pleurs sont une lanterne.

En ligne Dot Quote

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 316
  • 💡
    • mordelang
Re : Consolation
« Réponse #4 le: 10 novembre 2019 à 09:00:50 »
un peu un rêve dans lequel l'esprit est tout-au-monde ?
où les idées et les concepts vivent pour eux-mêmes ?

cette capsule axiologique est foisonnante
"Une cave et tu sais que
Y'a pire que mourir"
- SCH -

Hors ligne Cyr

  • Calliopéen
  • Messages: 543
Re : Consolation
« Réponse #5 le: 11 novembre 2019 à 10:18:18 »
J'étais ambétée par les vers un peu hachés. Je trouvais que ça manquait de liant. Mais après t'avoir relu. Je comprends que ces vers sont comme des bouées sur la mer. "le sens d'un brouillard", "la solitude en détresse", "l'exil"... Tout cela m'inspire le tableau d'un mauvais temps en mer, d'un bateau perdu et ça me plaît. Mais de quelle consolation s'agit-il ?

"Il y a deux sortes de poètes : les bons, qui brûlent leurs poèmes à l'âge de dix-huit ans, et les mauvais, qui continuent à écrire de la poésie jusqu'à la fin de leurs jours." Umberto Eco

Hors ligne Feather

  • Calliopéen
  • Messages: 528
Re : Consolation
« Réponse #6 le: 11 novembre 2019 à 19:57:31 »
Cyr,

Ma consolation serait la possibilité de m'affranchir de mes propres souffrances et de mes errances passées en foulant de mon être de chair et de sang cette réalité.
Les larmes sans pleurs sont une lanterne.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.028 secondes avec 22 requêtes.