Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

22 juillet 2024 à 13:13:42
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateur: Claudius) » [Recueil II] Le vieux

Auteur Sujet: [Recueil II] Le vieux  (Lu 16639 fois)

Hors ligne Ambriel

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 489
[Recueil II] Le vieux
« le: 12 juin 2010 à 18:56:24 »
[Relu et bon à publier] Changement d'intro !  :D Ce texte, finalement, je l'aime bien  :huhu: Je l'ai écrit un soir, il m'a fait à moitié angoisser... mais bon, il n'a rien derrière, enfin voilà c'est juste comme ça (comme tous mes textes) Les avis sont mitigés, mais moi je l'aime bien  :D


–On s’arrête ?
–Sûrement pas !
–Mais, et le vieux ?
–Que le vieux aille se faire voir.
–On ne va quand même pas le laisser là !
C’est vrai qu’il faisait pitié, le vieux, debout comme ça, tout seul au bord de la route.
Avec le ciel plombé, la route grise et le sable noir à perte de vue, on aurait pu se croire dans un film en noir et blanc. Le vieux détonnait avec sa parka jaune canari, ses bottes de fausse fourrure rose et son parapluie vert. Pourquoi avait-il un parapluie ?
Oui, on se serait vraiment cru dans un film, avec une mise en scène : désert partout, il y avait juste le vieux, posé là, coloré comme un panneau publicitaire.
Qu’est-ce qu’il foutait là ?
–On s’arrête ?
–D’accord, on s’arrête.
Je stoppai la voiture. J’avais déjà dépassé le vieux, et pas qu’un peu. Marche arrière toutes. La radio se mit à égrener des notes de piano mélancoliques, sans doute pour l’ambiance. J’aurais plus vu une musique angoissante, ou bien le silence…
–Stop !
–Ah, oui.
Je m’arrêtai au niveau du vieux et ouvris la fenêtre passager. Il était tout voûté avec les traits ravagés, comme s’il avait passé sa vie entière là, au bord de la route. Il regardait dans le vide, droit devant lui et s’accrochait à son parapluie comme si sa vie en dépendait. Il ne pleuvait pourtant pas.
–Bonjour, vous montez ? proposai-je poliment.
Il ne réagit pas. Aucune expression, on aurait dit une statue. Une statue laide et angoissante. Et s’il était mort ? Mort et séché comme ça, debout au bord de la route, attendant que quelqu’un passe ? Non, sûrement pas, n'importe quoi. C'était peut-être une vraie statue. Ou bien il était juste dur de la feuille.
–Vous êtes perdu, peut-être ? Vous montez ? répétai-je plus fort.
Il bougea enfin ; pas beaucoup, juste les yeux. Droit dans les miens, j’étais scié. Vide, le regard.
J’avais de moins en moins envie qu’il monte, moi, le vieux ! Seul avec lui dans la voiture, on n’aurait pas parlé de la pluie et du beau temps… on n’aurait pas parlé du tout, sûrement. Il ne devait pas savoir parler. Pourvu qu’il ne change pas d’avis.
Mais qu’est-ce qu’il foutait là, bon sang ?
Je lui fis une dernière fois signe de monter. Il reporta son regard devant lui et se désintéressa totalement de moi. Je pris ça pour un non et remontai la vitre. Soulagement.
–On repart ?
–Je préfère, oui.
–Tu as peur ?
–Non.
J’adressai un salut au vieux et démarrai. Pas mécontent de mettre de la distance entre lui et moi. La route était droite et monotone, le piano s’était tu à la radio et je roulais sans doute vite. En fait, j’avais éteint la radio. Peut-être avais-je coupé le piano en plein milieu ? Tant pis pour lui, je préférais le silence. Ce n’était peut-être pas une bonne idée, le silence. Seul sur une route pareille, j’allais m’endormir. Peut-être pas. Je pouvais penser. Je pensais. Toujours. Dormir, qu’est-ce que c’était, déjà ?
Depuis combien de temps roulais-je sur cette route ?
Qu’est-ce que je foutais là ?
Une tache colorée apparaissait au loin. Je regardai plus attentivement. Le vieux. Le vieux avec son parapluie, sa parka et ses bottes, je reconnaissais de loin. Cette fois il était différent, il me faisait signe.
–On s’arrête ?
–Sûrement pas !
–Et si on l’écrasait, le vieux ?
–Sûrement pas !
–Tu as peur ?
–Non.
Je m’approchais rapidement du vieux. Il plongea ses yeux dans les miens, le regard toujours vide. Il agitait les bras et s’avança d’un pas sur la route. Angoisse, j’écrasai l’accélérateur et passai en trombe devant lui. Je jetai un œil dans le rétroviseur. Pas de vieux. Que penser ? Tant mieux, il n’était plus là. Mais où était-il, alors ? Aucune idée, il avait disparu. Peut-être n’avait-il jamais été là ? Peut-être s’était-il envolé ? Peut-être étais-je fou.
–Tu as peur ?
–Non.
–Tu devrais, pourtant… répondit le vieux, assis à mes côtés.
« Modifié: 13 février 2011 à 15:36:48 par ambriel »
Mais les copains suivaient le sapin le coeur serré
En rigolant, pour faire semblant de ne pas pleurer
Et dans nos cœurs pauvre joueur d'accordéon
Il fait ma foi beaucoup moins froid qu'au Panthéon

- Georges Brassens -

Hors ligne Zephyr

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 363
Re : Le vieux
« Réponse #1 le: 12 juin 2010 à 19:43:34 »
Je sais pas si c'est le cerveau en compote que j'ai hérité après une forte journée de révision, ou si c'est juste moi, mais je me suis trop plongé dans le texte. Et j'ai trop aimé. Enfin, au début je me suis dit : "Oh, je sens bien que le vieux va monter, qu'il va les égorger à une station service et voila." Mais non. Et j'ai continué. Je doit dire à la fin que j'ai eu un petit sursaut... Comme toujours un texte court, mais je trouve que le style y est toujours, mais j'aurai bien aimé un peu plus long entre les deux derniers "Tu as peur ?". Ça fait vraiment rapide en fait, et ça m'a un peu gène.

Bon, je le répète, je ne suis pas dans un état normal ; je statuerai quand je serai moins en révision ^^
Si j'écris quelque fois, je n'écris point d'ardeur,
J'écris naïvement tout ce qu'au cœur me touche,
Soit de bien, soit de mal, comme il vient à la bouche,
En un style aussi lent que lente est ma froideur.

Joachim du Bellay, Les Regrets, « 21 »

Hors ligne Ambriel

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 489
Re : Le vieux
« Réponse #2 le: 12 juin 2010 à 19:51:01 »
Bah c'est tant mieux pour moi, que tu aies le cerveau en compote, comme ça t'aime bien !!  :)  :-¬?
Citer
mais j'aurai bien aimé un peu plus long entre les deux derniers "Tu as peur ?". Ça fait vraiment rapide en fait, et ça m'a un peu gène.
Ok je vais voir ça
Merci en tout cas de ta lecture (malgré tes révisions, c'est paaas bien !! ^^) et de ton commentaire ^^
Mais les copains suivaient le sapin le coeur serré
En rigolant, pour faire semblant de ne pas pleurer
Et dans nos cœurs pauvre joueur d'accordéon
Il fait ma foi beaucoup moins froid qu'au Panthéon

- Georges Brassens -

Hors ligne ernya

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 7 674
  • Ex-dragonne
    • Page perso
Re : Le vieux
« Réponse #3 le: 12 juin 2010 à 21:08:49 »
Citer
coloré comme un panneau publicitaire. Un vrai clown.
J’aime beaucoup le « coloré comme un panneau publicitaire » par contre j i’aime pas « un vrai clown ». Enfin là on retombe dans une comparaison attendue, c’est dommage. Et j’associe pas les panneaux publicitaires au clown. Du coup, moi, j’enlèverais le « Un vrai clown »

(mon voisin Tototo comme inspi ?)
Citer
Peut-être une vraie statue. Peut-être juste dur de la feuille.
Bof pour ces deux phrases, elles ne valent pas les précédentes et peut-être pas ultra utile ?

Citer
J’avais de moins en moins envie qu’il monte, moi, le vieux !
XD, ça fait bizarre je trouve le « qu’il monte, moi, le vieux », enfin j’aurais enlevé « le vieux »

Citer
Seul avec lui dans la voiture, on n’aurait pas parlé de la pluie et du beau temps
Ahaha, ben apparemment la personne n’était pas seule donc… ( du coup ça fait vraiment bizarre, limite une chute avant l’heure)


A part ça, j’ai trouvé que ça s'accélérait un peu bizarrement avec l’allusion à la radio, mais c’est sympatoche. J’aime beaucoup la façon dont tu parles du vieux.
"Je crois qu'il est de mon devoir de laisser les gens en meilleur état que je ne les ai trouvés"
Kennit, Les Aventuriers de la Mer, Robin Hobb.

Hors ligne Ambriel

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 489
Re : Le vieux
« Réponse #4 le: 12 juin 2010 à 21:23:26 »
Citer
coloré comme un panneau publicitaire. Un vrai clown.
J’aime beaucoup le « coloré comme un panneau publicitaire » par contre j i’aime pas « un vrai clown ». Enfin là on retombe dans une comparaison attendue, c’est dommage. Et j’associe pas les panneaux publicitaires au clown. Du coup, moi, j’enlèverais le « Un vrai clown »
Ouais c'est pas faux, j'avais un peu rajouté parce que je trouvais qu'il manquait un peu quelque chose... mais c'est vrai que ça ne va pas, j'lenlève.
Citer
(mon voisin Tototo comme inspi ?)
Euh non, je ne l'ai jamais vu...
Citer
Citation
Peut-être une vraie statue. Peut-être juste dur de la feuille.
Bof pour ces deux phrases, elles ne valent pas les précédentes et peut-être pas ultra utile ?
Ouais... je ne sais pas.
Citer
Citation
J’avais de moins en moins envie qu’il monte, moi, le vieux !
XD, ça fait bizarre je trouve le « qu’il monte, moi, le vieux », enfin j’aurais enlevé « le vieux »
C'est vrai que ça fait bizarre à la lecture mais je trouve que si tu imagines qu'on le dit, ça rend bien, enfin moi j'aime bien, donc je le laisse ^^
Citer
Citation
Seul avec lui dans la voiture, on n’aurait pas parlé de la pluie et du beau temps
Ahaha, ben apparemment la personne n’était pas seule donc… ( du coup ça fait vraiment bizarre, limite une chute avant l’heure)
Mais si, justement, il est seul... (c'est pour ça, aussi, que je trouvais ça angoissant...) en gros il est fou et il parle tout seul, ou alors il entend des voix, enfin je ne sais pas, de toutes façon ce texte n'a pas de sens...
Citer
A part ça, j’ai trouvé que ça s'accélérait un peu bizarrement avec l’allusion à la radio
Ah bon, peut-être, on dira que c'est voulu...  :-¬?
Citer
mais c’est sympatoche. J’aime beaucoup la façon dont tu parles du vieux.
Cool !  :) Donc t'as pas angoissé ? Dommage, mdr... Merci !!  :)
Mais les copains suivaient le sapin le coeur serré
En rigolant, pour faire semblant de ne pas pleurer
Et dans nos cœurs pauvre joueur d'accordéon
Il fait ma foi beaucoup moins froid qu'au Panthéon

- Georges Brassens -

Hors ligne ernya

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 7 674
  • Ex-dragonne
    • Page perso
Re : Le vieux
« Réponse #5 le: 12 juin 2010 à 21:28:49 »
euh non pas angoissée, mdr. Quand on est habitué aux textes de Lo' et de Vera, t'es plus angoissée, mdr.
En fait je le voyais plus comme une sorte de rêve. Enfin, ça veut pas dire que c'est raté, hein ? c'est juste que non ça m'angoisse pas, XD.



Citer
Citation
Seul avec lui dans la voiture, on n’aurait pas parlé de la pluie et du beau temps
Ahaha, ben apparemment la personne n’était pas seule donc… ( du coup ça fait vraiment bizarre, limite une chute avant l’heure)
Mais si, justement, il est seul... (c'est pour ça, aussi, que je trouvais ça angoissant...) en gros il est fou et il parle tout seul, ou alors il entend des voix, enfin je ne sais pas, de toutes façon ce texte n'a pas de sens...
nan on est d'accord, c'est juste que comme ya un dialogue au début, on pourrait croire que la personne est avec quelqu'un, du coup ça annonce trop la chute, enfin ça me paraît maladroit quoi. Tu enlèves toute illusion dès le début :-¬?
"Je crois qu'il est de mon devoir de laisser les gens en meilleur état que je ne les ai trouvés"
Kennit, Les Aventuriers de la Mer, Robin Hobb.

Hors ligne Ambriel

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 489
Re : Le vieux
« Réponse #6 le: 12 juin 2010 à 22:07:37 »
Citer
euh non pas angoissée, mdr. Quand on est habitué aux textes de Lo' et de Vera, t'es plus angoissée, mdr.
En fait je le voyais plus comme une sorte de rêve. Enfin, ça veut pas dire que c'est raté, hein ? c'est juste que non ça m'angoisse pas, XD.
J'suis déçue  :mrgreen:
Citer
Citation
Citation
Seul avec lui dans la voiture, on n’aurait pas parlé de la pluie et du beau temps
Ahaha, ben apparemment la personne n’était pas seule donc… ( du coup ça fait vraiment bizarre, limite une chute avant l’heure)
Mais si, justement, il est seul... (c'est pour ça, aussi, que je trouvais ça angoissant...) en gros il est fou et il parle tout seul, ou alors il entend des voix, enfin je ne sais pas, de toutes façon ce texte n'a pas de sens...

nan on est d'accord, c'est juste que comme ya un dialogue au début, on pourrait croire que la personne est avec quelqu'un, du coup ça annonce trop la chute, enfin ça me paraît maladroit quoi. Tu enlèves toute illusion dès le début

Tu trouves ?? Pourtant quand j'ai commencé à écrire (je croyais qu'il y avait un autre personnage, mais j'ai changé d'avis) je ne connaissais pas la chute, donc pour l'annoncer c'est difficile... En fait selon moi, le vieux est apparu après et n'a dit que le dernier "tu as peur ?" enfin je crois.... Chacun voit ça comme il veut ^^ Mais je ne trouve pas que ça annonce la fin...
Mais les copains suivaient le sapin le coeur serré
En rigolant, pour faire semblant de ne pas pleurer
Et dans nos cœurs pauvre joueur d'accordéon
Il fait ma foi beaucoup moins froid qu'au Panthéon

- Georges Brassens -

Hors ligne ernya

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 7 674
  • Ex-dragonne
    • Page perso
Re : Le vieux
« Réponse #7 le: 12 juin 2010 à 22:29:01 »
mais du coup ça veut dire qu"il parlait tout seul avant...
ça donne moins d'impact jtrouve.
"Je crois qu'il est de mon devoir de laisser les gens en meilleur état que je ne les ai trouvés"
Kennit, Les Aventuriers de la Mer, Robin Hobb.

Hors ligne Ambriel

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 489
Re : Le vieux
« Réponse #8 le: 12 juin 2010 à 22:31:23 »
Après chacun voit ça comme il veut... moi j'aime bien comme ça  :-[
Mais les copains suivaient le sapin le coeur serré
En rigolant, pour faire semblant de ne pas pleurer
Et dans nos cœurs pauvre joueur d'accordéon
Il fait ma foi beaucoup moins froid qu'au Panthéon

- Georges Brassens -

Hors ligne Zacharielle

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 792
    • au bord du littéral
Re : Le vieux
« Réponse #9 le: 13 juin 2010 à 09:51:33 »
Le vieux détonnait avec sa parka jaune canari, ses bottes de fausse fourrure rose et son parapluie vert.
MDR

Citer
il y avait juste le vieux, posé là, coloré comme un panneau publicitaire.
cool

Citer
Il ne réagit pas. Stoïque, aucune expression, on aurait dit une statue. Une statue laide et angoissante. Et s’il était mort ? Mort et séché comme ça, debout au bord de la route, attendant que quelqu’un passe ? Non, sûrement pas, n'importe quoi. C'était peut-être une vraie statue. Ou bien il était juste dur de la feuille.
j'aime bcp ce passage mais "Stoïque, aucune expression" me semble un peu plus faible. Peut-être que tu pourrais l'enlever ?

Citer
Seul
Seul ? Il discute avec lui-même ?! lol ça ajoute à l'angoisse xD

Citer
Je pensais. Toujours. Dormir, qu’est-ce que c’était, déjà ?
cool
 
AAAAAAAAAAAAAAH mais si c'est flippant ! même à bientôt 10h mdr. J'adore le rythme du texte, les petites phrases rapides, des formulations qui frappent, les boucles "sûrement pas", "tu as peur" etc. Moi je le vois bien dans Le Preux ce texte, il fait son petit effet !

Et sinon pour
"C'était peut-être une vraie statue. Ou bien il était juste dur de la feuille" j'avais bien aimé moi, le contraste entre les deux hypothèses xD D'ailleurs le "ou bien " est mieux que le deuxième "peut-être" : )

Hors ligne Ambriel

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 489
Re : Le vieux
« Réponse #10 le: 13 juin 2010 à 11:58:21 »
Zach' :
Citer
Il ne réagit pas. Stoïque, aucune expression, on aurait dit une statue. Une statue laide et angoissante. Et s’il était mort ? Mort et séché comme ça, debout au bord de la route, attendant que quelqu’un passe ? Non, sûrement pas, n'importe quoi. C'était peut-être une vraie statue. Ou bien il était juste dur de la feuille.
j'aime bcp ce passage mais "Stoïque, aucune expression" me semble un peu plus faible. Peut-être que tu pourrais l'enlever ?
Ouais, c'est possible... et si je n'enlève que "stoïque" ?  :-¬?
Citer
Citation
Seul
Seul ? Il discute avec lui-même ?! lol ça ajoute à l'angoisse xD
Enfin quelqu'un qui est d'accord avec moi, mdr  :mrgreen:  :-¬?
Citer
AAAAAAAAAAAAAAH mais si c'est flippant ! même à bientôt 10h mdr. J'adore le rythme du texte, les petites phrases rapides, des formulations qui frappent, les boucles "sûrement pas", "tu as peur" etc. Moi je le vois bien dans Le Preux ce texte, il fait son petit effet !
Ouaaiiis je suis pas toute seule à avoir angoissé !! (je ne compte pas Zeph', il avait le cerveau en compote... ^^) Merci !!  :)  :-[
Citer
Et sinon pour
"C'était peut-être une vraie statue. Ou bien il était juste dur de la feuille" j'avais bien aimé moi, le contraste entre les deux hypothèses xDD'ailleurs le "ou bien " est mieux que le deuxième "peut-être" : )[/
Ben oui j'avais changé, je pense que c'était la formulation qu'Ernya n'aimait pas. Au début, c'était "Peut-être une vraie statue. Peut-être juste dur de la feuille."

Tu ne peux pas savoir comme ton commentaire (un peu) "angoissé" me fait plaisir, mdr  :) Merci !
Mais les copains suivaient le sapin le coeur serré
En rigolant, pour faire semblant de ne pas pleurer
Et dans nos cœurs pauvre joueur d'accordéon
Il fait ma foi beaucoup moins froid qu'au Panthéon

- Georges Brassens -

Hors ligne Kathya

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 271
    • Page perso
Re : Le vieux
« Réponse #11 le: 13 juin 2010 à 21:58:11 »
Arfl j'avais lu trop vite, et malgré le "seul avec lui" je m'imaginais qu'il était pas seul dans la voiture et je trouvais ça mieux.  ::)
Enfin pas que ça soit pas bien en l'état, mais dans les trucs supposés faire peu y a toujours un petit quelque chose rassurant au début et je m'imaginais qu'il avait un passager arrière. Sûrement à cause du "on aurait parlé." Donc faudrait peut-être enlever le "seul", en fait.  ::)

Et j'ai trouvé la chute assez percutante. Angoissante, peut-être un peu, mais c'est vrai qu'y a tellement de textes glauques ou gores sur le MdE... ::)
"Je suis la serveuse du bar Chez Régis ! Ou un leprechaun maléfique barrant l'entrée d'un escalier imaginaire..."

Et puis la Nuit seule.
Et rien d'autre, et plus rien de plus.

Avant l'hiver, Léa Silhol

Hors ligne Zizany

  • Tabellion
  • Messages: 49
Re : Le vieux
« Réponse #12 le: 13 juin 2010 à 22:10:09 »
Dommage que soit confus, car je trouve le ton plutôt ironique très plaisant. En plus, il y a une opposition entre le début et la chute: le personnage décrit les choses sous un aspect assez humoristique et ironique, alors que la fin est glaçante et effrayante. Et je trouve que ça s'associe particulièrement bien.
~ A quoi bon prendre la vie au sérieux... puisque de toute façon, nous n'en sortirons pas vivants ? ~ [ALPHONSE ALLAIS]

Hors ligne Ambriel

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 489
Re : Le vieux
« Réponse #13 le: 14 juin 2010 à 14:19:57 »
Kathya :
Citer
Arfl j'avais lu trop vite, et malgré le "seul avec lui" je m'imaginais qu'il était pas seul dans la voiture et je trouvais ça mieux.  Roulement d'yeux
Enfin pas que ça soit pas bien en l'état, mais dans les trucs supposés faire peu y a toujours un petit quelque chose rassurant au début et je m'imaginais qu'il avait un passager arrière. Sûrement à cause du "on aurait parlé." Donc faudrait peut-être enlever le "seul", en fait.
Ah bon  :(? Je l'avais mis pour qu'on voit qu'il était seul justement... bon j'l'enlèverai la majorité l'emporte ^^ Merci de ta lecture et de ton commentaire  :)
Zizany :
Citer
Dommage que soit confus, car je trouve le ton plutôt ironique très plaisant. En plus, il y a une opposition entre le début et la chute: le personnage décrit les choses sous un aspect assez humoristique et ironique, alors que la fin est glaçante et effrayante. Et je trouve que ça s'associe particulièrement bien.
Merci beaucoup !  :)
Mais les copains suivaient le sapin le coeur serré
En rigolant, pour faire semblant de ne pas pleurer
Et dans nos cœurs pauvre joueur d'accordéon
Il fait ma foi beaucoup moins froid qu'au Panthéon

- Georges Brassens -

Hors ligne Mogdhorel

  • Aède
  • Messages: 198
  • Merci de ne pas lire cette phrase
Re : Le vieux
« Réponse #14 le: 14 juin 2010 à 14:23:40 »
Avec ce ton déjanté que tu donnes au texte, j'ai bien accroché...Le fait qu'il soit court est aussi un plus je pense, car un texte de trois pages dans ce genre là, pas sûr que ça soit aussi agréable...

C'est vrai que la métaphore du panneau publicitaire est pas mal...Mais la meilleure phrase pour moi reste tout de même celle-ci :
Citer
La radio se mit à égrener des notes de piano mélancoliques, sans doute pour l’ambiance.
J'adore !  ;)

Et bizarrement, j'ai aussi imaginé qu'ils étaient deux dans l'auto. Le "Seul [...]" ne m'a même pas fait tilt.
Vous commencez par un mot, puis un autre, puis vous écrivez une phrase et vous vous rendez compte qu'il n'y a aucune limite, que tout est possible.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.03 secondes avec 22 requêtes.