Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

26 juin 2019 à 13:59:39

Le Monde de L'Écriture » Autour de l'écriture » L'Aire de jeux » Défis Tic-Tac » [Tic-tac 6 mars 2019] Mal-aimée

Auteur Sujet: [Tic-tac 6 mars 2019] Mal-aimée  (Lu 280 fois)

Hors ligne derrierelemiroir

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 017
[Tic-tac 6 mars 2019] Mal-aimée
« le: 06 mars 2019 à 21:56:31 »
Mal-aimée

Elle chercha le crayon brun dans sa trousse de toilette, s’impatienta, le trouva. Soigneusement, elle renforça le trait déjà bien marqué de ses sourcils. Quelques coups de mascara vinrent boucler ses cils et agrandir ses yeux. Une application de son rouge à lèvre préféré termina son œuvre. Elle se trouva belle. Pourvu qu’il la trouve belle aussi. Ils ne s’étaient pas vus depuis deux semaines, il était en vacances en Hongrie et avait à peine pris le temps de lui donner des nouvelles. Comme d’habitude. Loin des yeux… Elle remonta dans sa chambre, ouvrit la porte de son armoire, considéra plusieurs robes. La rouge au joli décolleté ? La bleue qui lui faisait des belles jambes ? Elle se décider pour la noire. Elle cachera mes courbes, il trouvera pas que j’ai grossi comme ça. À vingt heure trente, elle quitta l’appartement et prit le chemin de l’arrêt de bus. Il faisait un temps de novembre en plein mois d’avril, quel manque de chance, elle qui s’était imaginée boire du vin avec lui sur son balcon. La vue dégagée sur le lac, un Salice Salentino ouvert, rien de mieux pour ramollir les angles et faciliter les retrouvailles. Non, à la place, des cordes et des cordes de pluie.

Dans le bus, elle aperçut ou cru apercevoir de nombreux regards se poser sur elle. Ouf, je suis jolie ! Elle sortit ses écouteurs de son sac, brancha son Ipod, pressa ON. Trouble de Coldplay. Cela lui rappela leur dernière dispute. Il y avait eu cette fête déguisée, entre universitaires, dans cette ferme là-haut dans la forêt. On l’avait beaucoup draguée, elle s’était sentie désirée, enfin. Mais pas par lui. Plus on la regardait et moins il l’aimait. Au cours de la soirée, il était devenu détestable, avait fini par la traiter de salope-qui-ne-cherche-qu’à-plaire. Il n’avait rien compris. C’était l’alcool. Il ne le pensait pas vraiment. Je sais qu’il m’aime au fond. 

Elle eut encore le temps d’écouter trois chansons avant que le bus ne s’arrête à sa destination. Elle sortit, déplia son parapluie. Son cœur accéléra ses battements. Allait-il l’embrasser ? Allaient-ils faire l’amour ? Il n’était en général pas très affectueux, la serrait rarement dans ses bras. Mais après deux semaines, tout de même. Elle arriva au bas de son immeuble, hésita. Merde, les capotes, quelle débile ! Heureusement, la gare n’était pas loin, elle avait encore le temps, elle était de toute façon un peu en avance sur l’horaire convenu. Elle continua de longer la rue, força un peu le pas. Mais bon, il pourrait aussi en acheter lui de temps en temps. Bah, il paie la bouffe plus souvent que moi je crois, ça s’annule. Arrivée à la gare, elle se dirigea d’un pas décidé vers la pharmacie. Elle ne trouva pas ce qu’elle cherchait. Avec celles-là je mouille pas bien, fait chier. Il se plaindra, dira de nouveau que j’ai pas envie. Elle s’empara tout de même d’un paquet de préservatifs et alla le payer à la caisse. Puisque je suis à la gare, je peux tout aussi bien acheter le petit déjeuner pour demain. Elle acheta des céréales et du lait – et du pain au cas où il n’avait pas envie de céréales. À la caisse elle hésita de nouveau. Cigarettes ? Il détestait qu’elle fume, alors non. Dans le hall de la gare, elle vit l’heure. Merde, cinq minutes de retard. Elle accéléra son pas, retourna sous la pluie, re-déplia son parapluie. Elle n’avait pas passé une heure à se lisser les cheveux pour ensuite se présenter la tête toute frisée devant lui.

De retour en-bas de l’immeuble, elle s’arrêta de nouveau, réfléchit. Si ça se trouve il est fatigué et voudra tout de suite aller dormir. Mais j’ai mis ma culotte sexy. Elle se décida, sonna.

– Ouais ? fit une voix rauque.
– C’est moi, répondit-elle faiblement.

Bzzzzz. Elle poussa la porte et entra.

Spoiler
[close]
"[...] alors le seul fait d'être au monde
  remplissait l'horizon jusqu'aux bords"
  Nicolas Bouvier

En ligne Claudius

  • Modo
  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 976
  • Miss Green Mamie grenouille
Re : [Tic-tac 6 mars 2019] Mal-aimée
« Réponse #1 le: 06 mars 2019 à 22:06:04 »


Elle risque être bien déçue, cette chute sur un suspens est frustrante  :D :D :D

C'est bien mené, tout au long on sent qu'elle est sous l'emprise de ce garçon, malgré tout ce qu'il peut lui faire subir.

Ce n'était pas vraiment évident comme thème.

 :) :)
Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Claudius ses textes et poésies

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 6 554
Re : [Tic-tac 6 mars 2019] Mal-aimée
« Réponse #2 le: 06 mars 2019 à 22:22:14 »
Wéééééé !

La pauvre ! Elle se prend bien la tête pour ce mec qui a l'air bien mufle...
Ça se déroule tout seul, on visualise bien la femme et la tension qui l'habite.

Citer
– Ouais ? fit une voix rauque.
J'aime bien que ce soit ce "ouais" d'une voix rauque qui soit la fin.
Sauve-toi et trouve un homme aimable !!!

Joli Tic Tac ! Bien joué, ça marche bien, le lecteur ne reste pas impassible et en même temps c'est pas lourdingue. Chouette texte ;)

A+

Hors ligne derrierelemiroir

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 017
Re : [Tic-tac 6 mars 2019] Mal-aimée
« Réponse #3 le: 06 mars 2019 à 22:30:35 »
Merci Claudius et Rémi, cétait cool de tique taquer avec vous de nouveau.

Et rassurez-vous, elle en a mis du temps, mais elle l'a quitté  ^^
"[...] alors le seul fait d'être au monde
  remplissait l'horizon jusqu'aux bords"
  Nicolas Bouvier

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.055 secondes avec 23 requêtes.