Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

20 septembre 2019 à 08:13:05

Le Monde de L'Écriture » Autour de l'écriture » L'Aire de jeux » Défis Tic-Tac » La mort de midi (défi Tic-tac du 25-10-2018)

Auteur Sujet: La mort de midi (défi Tic-tac du 25-10-2018)  (Lu 700 fois)

En ligne Claudius

  • Modo
  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 135
  • Miss Green Mamie grenouille
La mort de midi (défi Tic-tac du 25-10-2018)
« le: 25 octobre 2018 à 22:58:39 »
Zut je n'ai pas posté au bon endroit, je colle ici !


« Tu dois trouver la force de continuer, il faut, il le faut si tu veux survivre... ».

Elle entend ce leitmotiv, lancinant, comme des cris dans la nuit qui n’en finissent pas de revenir en écho. Il tourne et tourne dans sa tête.

Ce dimanche matin, il fait doux et la journée s’annonce chaude. Elle est partie tôt courir le long des berges du Rhin. Les Cygnes et les oies bernaches attendent les morceaux de pain dur que leur lancent les promeneurs. Elle est heureuse et sereine. Pietro, son amour de toujours, Italien de pure souche, arrive par l’avion de onze heures. Elle a largement le temps de faire son jogging quotidien.

De retour à son appartement, après une bonne douche revigorante, elle enfile un jean et un petit haut moulant, c’est ainsi qu’il aime la voir vêtue. L’aéroport de Mulhouse n’est qu’à quelques minutes, elle a largement le temps. Un léger maquillage, un sourire de bonheur aux lèvres elle s’apprête à descendre au sous-sol récupérer sa voiture. Elle croise son voisin d’en face et lui fait un sourire, il l’aime bien et ne manque jamais de le lui faire comprendre. Elle lui rend son sourire et un bonjour amical et monte dans l’ascenseur. Le sous-sol est sombre, mais suffisamment éclairé ; elle s’approche de sa voiture et le plip d’ouverture résonne dans le silence.
*
L’avion en provenance de Rome se pose sur le tarmac, Pietro descend tout guilleret, il est impatient de retrouver Gloria. Le temps lui parait interminable dans l’attente de ses bagages et il n’a de cesse que de jeter un œil espérant la voir dans le hall d’arrivée. Il sort enfin, elle n'est toujours pas là.
Il réactive son portable et appelle Gloria, la sonnerie retentie dans le vide, elle ne répond pas. Il se dit qu’elle doit être en route et ne peut répondre en conduisant et s’installe dans la salle attendant son arrivée.
Les minutes passent, Gloria n’arrive toujours pas et ses appels intempestifs sonnent dans le vide.
Sa patience est à bout, il décide de prendre un taxi et de se rendre à l’appartement de son amie.
En arrivant devant l’immeuble, il sonne et n’obtient aucune réponse, il décide de passer par les garages en profitant de la sortie d’un véhicule. Quelques minutes après, il entre.
Il traverse le sous-sol pour se rapprocher de l’ascenseur quand un bruit le fait sursauter. Tout est sombre, certains éclairages semblent en panne. Il se retourne entendant une nouvelle fois ce bruit étrange. C’est comme un râle, un appel étouffé. Effrayé il s’approche silencieusement avec une certaine appréhension, abandonnant ses valises. Il arrive dans une zone légèrement mieux éclairée, au sol des marques noires sont visibles des traces de pneus.  Les râles semblent se rapprocher. Il distingue une forme allongée devant le capot d’une voiture, il se précipite et découvre avec horreur une femme, couverte de sang qui git sur le sol. Elle bouge et geint doucement. Il s’approche, affolé et crie :
- Gloria ! Gloria !
Approchant de plus près, il constate que ce n’est pas elle, mais une femme qu’il ne connait pas, une voisine qu'il a juste entrevue il y a quelques mois, avant de partir. Il pousse un soupir de soulagement, malgré l’horrible scène quand une voix lui répond comme sortie de nulle part.
- Je suis là, derrière toi
Il se retourne d’un bloc rassuré par la voix son amie oubliant un instant le corps de l’autre femme blessée dans ce sous-sol sordide.
Il a juste le temps de voir les yeux fous de son amie, elle lui assène un coup de barre à mine sur le crâne avant qu’il ait le temps de réagir et s’écroule recouvrant de son corps celui de l’autre victime.
Gloria ricane, et se penche vers lui :
- Tu croyais quoi ? Que je ne savais pas que tu couchais avec elle ?
Elle tourne les talons et toujours en ricanant, remonte à son appartement, décrochant un sourire ravageur à son voisin de palier. Il est midi, le clocher sonne ses douze coups.

Des voix dans son crâne répètent sans cesse.

« Tu dois trouver la force de continuer, il faut, il le faut. Si tu veux survivre, fais-le... ».
« Modifié: 19 novembre 2018 à 12:54:27 par Claudius »
Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Claudius ses textes et poésies

Hors ligne LeMargoulin

  • Prophète
  • **
  • Messages: 895
  • Petit poulpe des bois
Re : La mort de midi (défi Tic-tac du 25-10-2018)
« Réponse #1 le: 25 octobre 2018 à 23:04:21 »
Eh ben, c'est...sordide.
L'écriture est efficace, one se demande tout le long ou on va en arriver et ça se déroule sans problème.
Par contre, je ne sais pas trop quoi penser de la fin, je ne suis pas sûr de comprendre : Pietro n'a pas l'air de reconnaître la femme à terre alors il ne trompait pas vraiment Gloria avec elle, c'est ça ? Enfin c'est un peu étrange, la fin me laisse une impression de  :???:
J'aurais aimé me lancer dans la flibuste mais ma couardise m'a poussé vers les lettres.

En ligne Claudius

  • Modo
  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 135
  • Miss Green Mamie grenouille
Re : La mort de midi (défi Tic-tac du 25-10-2018)
« Réponse #2 le: 25 octobre 2018 à 23:09:42 »


Ah, je me doutais un peu que la fin semblerait un peu obscure.

En fait elle est folle Gloria, des voix dans sa tête, elle pense qu'il a une aventure avec sa voisine, mais c'est faux. Elle les agresse tous les deux... les voix continuent. Le voisin d'en face sera peut-être le prochain.

Je voulais une fin surprenante, on pense au début qu'elle serait agressée, puisqu'elle semble partir et ne pas arriver à l'aéroport. Mais c'est elle qui tue...

 :mrgreen: :mrgreen:
Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Claudius ses textes et poésies

En ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 6 720
Re : La mort de midi (défi Tic-tac du 25-10-2018)
« Réponse #3 le: 25 octobre 2018 à 23:18:43 »
Et ben, c'est pas très choupinou... Enfin, avec un défi "mort de midi", fallait pas s'attendre à des tas de bisous.

Spoiler
[close]

Je te laisse faire les corrections, je repasserai jeter un oeil si tu veux plus tard.

++
Rémi

En ligne Claudius

  • Modo
  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 135
  • Miss Green Mamie grenouille
Re : La mort de midi (défi Tic-tac du 25-10-2018)
« Réponse #4 le: 25 octobre 2018 à 23:20:41 »


Merci Rémi, je pense que je modifierai demain, là je vais aller dodoter, Bizzzzzzzzz et merci  vous deux super Tic-tac

 :mrgreen: :mrgreen:
Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Claudius ses textes et poésies

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.066 secondes avec 23 requêtes.