Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

20 septembre 2019 à 07:26:18

Le Monde de L'Écriture » Autour de l'écriture » L'Aire de jeux » Défis Tic-Tac » La convenance de la poussière [Défi tic tac 8/04/2018]

Auteur Sujet: La convenance de la poussière [Défi tic tac 8/04/2018]  (Lu 1321 fois)

Hors ligne Doctor Grimm

  • Chaton Messager
  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 642
  • Reine solaire
    • Trois fois dès l'aube
La convenance de la poussière [Défi tic tac 8/04/2018]
« le: 08 avril 2018 à 22:08:26 »
Spoiler
[close]


LA CONVENANCE DE LA POUSSIERE




Elle a d'abord cru vraiment que c'était de l'asthme, ou une allergie, peut être. Un grattement de gorge, une toux violente par moment et un poids sur les poumons, quelle autre explication ? Elle avait dit à Nelle de ne pas s'inquiéter. Elle avait fait de l'asthme étant enfant, elle retournerait chez un docteur, et il lui prescrirait un aérosol, cet objet presque disparu de ses souvenirs.

C'était sans compter bientôt les particules grises qu'elle retrouvait dans ses mouchoirs à la fin d'une crise de toux. L'aérosol ne faisait rien, sa gorge était de plus en plus poudreuse, elle perdait le goût des aliments et même l'eau qu'elle buvait se faisait boue. Nelle s'inquiétait. Le soir dans leur lit, elles ne dormaient plus. Sa respiration était sifflante, forcée. Il fallait voir un spécialiste ?

On lui prescrivit de nombreuses analyses. On craignait le cancer.

C'était en fait bien pire : peu à peu, elle tombait en poussière.

*

DUST ANGEL is online

DUST ANGEL : Salut !

Marie : Hey ?

DUST ANGEL : Alors, c'est pour de vrai ?

Marie : … pardon ?

DUST ANGEL : Bah, la maladie, la poussière, tout ça ! Je trouve ça tellement cool !

Marie : va te faire foutre.

Marie just left


*

Elle s'effondrait, petit à petit, de l'intérieur. Ses yeux devenaient gris. Elle quitta Nelle et pleura du sable. Elle prit un chat à la place, de la même couleur que le fond de sa gorge. Elle avait refusé de voir plus de docteurs et cherchait des réponses sur des forums en ligne. Ça n'aidait pas, bien sûr : à peine la croyait-on.

Elle avait peur de ce qui arrivait. Peur que la poussière gagne peu à peu son squelette, l'empêche de marcher. Peur que son cerveau devienne poudreuse. Elle vivait sur quelques économies et n'allait plus au travail. Elle avait débranché le téléphone, supprimé sa boîte mail et les comptes de ses réseaux sociaux. Elle disparaissait peu à peu, dans une panique sourde, aveugle et muette.

*

Marie is online

Lily : Bonjour Marie :)

Marie : Salut :)

Lily : J'ai peut être trouvé quelque chose.

Marie : Vraiment ?

Lily : Oui. Mais il faut qu'on se rencontre pour que je t'explique.

Lily : Marie ?

Lily : Marie, tu es toujours là ?

Marie just left


*

C'était peut-être plus facile en définitive. De juste quitter le monde, de ne plus parler à personne : elle restait au lit. Elle lisait des livres. Elle sortait se balader, la nuit, parfois. Plus besoin de manger, de boire, de rien. Elle voyait le bout de ses doigts qui s'effritait peu à peu et se mit à porter des gants, de beaux gants de soie couleur prune, et des bas, des collants. Ses vêtements moulants la tenaient en place. Elle ne les quittait plus. Craignait un peu le vent. Évitait les mouvements brusques.

Elle se disait, peut-être que je peux après tout. Peut-être que je peux disparaître. Je me laisserai tomber en petit tas dans un coin, et alors on me balaiera. Ou bien j'irai me déshabiller sur une plage venteuse. Et puis plus rien. Ça conviendra à tout le monde.

*

Quand Nelle toqua à sa porte, un matin, elle ne sut pas être surprise. Elles s'embrassèrent. Elle craignait que Nelle n'avale de la poussière, et ce ne fut pas le cas. Elle craignait que Nelle ne la brise, ne l'effrite, et ce ne fut pas le cas. Elle craignait de se déshabiller mais se déshabilla. Elle craignait tout et se délectait de tout, de la bouche et des doigts de Nelle, de son souffle et de sa langue. Elle était à la maison.

Tous les nerfs de son corps se contractaient peu à peu, des vagues circulaires dont l'épicentre était la bouche de Nelle, la langue de Nelle. Elle se sentit submergée par la marée. Elle explosa.

*

Le chat faisait calmement sa toilette au soleil, léchant la poussière qui s'était prise dans ses poils. Avant de partir, Nelle ouvrit en grand les fenêtres de l'appartement. C'était un jour de vent.

Particule après particule, Marie fut balayée des murs, du sol, des meubles. Elle disparut avec légèreté dans la douceur de l'après midi. Quelques grains restèrent dans les plis des draps, un temps, puis s'envolèrent également.
« Modifié: 08 avril 2018 à 22:54:18 par Doctor Grimm »
Toute ma peau est maladésir.

Hors ligne LeMargoulin

  • Prophète
  • **
  • Messages: 895
  • Petit poulpe des bois
Re : La convenance de la poussière [Défi tic tac 8/04/2018]
« Réponse #1 le: 08 avril 2018 à 22:29:49 »
Je ne sais pas d'où t'es venue cette idée mais c'est très beau, poétique à souhait.
Je pense que, développé sur une histoire un peu plus longue, ce pourrait être magnifique.
Voilà, pas grand chose d'autre à dire.  ^^
J'aurais aimé me lancer dans la flibuste mais ma couardise m'a poussé vers les lettres.

Hors ligne Miromensil

  • Modo
  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 442
  • Mon nu mental
    • pouet
Re : La convenance de la poussière [Défi tic tac 8/04/2018]
« Réponse #2 le: 08 avril 2018 à 22:34:47 »
Citer
Elle se disait, peut-être que je peux après tout. Peut-être que je peux disparaître. Je me laisserai tomber en petit tas dans un coin, et alors on me balaiera. Ou bien j'irai me déshabiller sur une plage venteuse. Et puis plus rien. Ça conviendra à tout le monde.
:coeur:

Il y a plein de belles perles tout au long en lisant.. c'est tout touchant, comme une berceuse un peu triste. Les habits qui la moulent pour la tenir en place, tout ça. A la fin je pense que tu as voulu dire "plis" mais on voit "pris".

Merci, c'était-c'est beau !
Sur la montagne patapouffe
Vivent des gens patapoufs
Qui, avec des cuillers patapouffes
Mangent des soupes patapouffes !

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 6 720
Re : La convenance de la poussière [Défi tic tac 8/04/2018]
« Réponse #3 le: 08 avril 2018 à 22:35:37 »
Plop !

Citer
Ses yeux devenaient gris. Elle quitta Nelle et pleura du sable. Elle prit un chat à la place, de la même couleur que le fond de sa gorge.
très joli ça :)

Citer
Elle voyait le bout de ses doigts qui s'effritait peu à peu et se mis à porter des gants,
mit

Citer
Elle se disait, peut-être que je peux après tout. Peut-être que je peux disparaître. Je me laisserai tomber en petit tas dans un coin, et alors on me balaiera. Ou bien j'irai me déshabiller sur une plage venteuse. Et puis plus rien. Ça conviendra à tout le monde.
ça aussi c'est chouette :)

Et toute la fin après ça est très bien aussi. Fantastique et poétique, j'aime bien.

Citer
Si vous saviez à quel point je suis pas contente du tout  :huhu: M'enfin, c'est le jeu ma pauv' Lucette.
tss tss tss
Sérieux, c'est un chouette texte (pour un tic-tac, tu veux pas faire un chef d'oeuvre non plus !)

Merci pour la lecture, tu devrais écrire plus, ma pauvre Lucette ;)

Rémi

Hors ligne Claudius

  • Modo
  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 135
  • Miss Green Mamie grenouille
Re : La convenance de la poussière [Défi tic tac 8/04/2018]
« Réponse #4 le: 08 avril 2018 à 22:36:04 »

C'est très bien mené, une lente décomposition poétique, poussière tu deviendras...

J'ai lu d'un trait, pas relevé les fautes, juste à la fin une coquille : dans les plis du drap

C'est fou l'imaginaire... triste fin ou pas, qui sait : elle est libre Marie

 ;) ;)

Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Claudius ses textes et poésies

Hors ligne Doctor Grimm

  • Chaton Messager
  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 642
  • Reine solaire
    • Trois fois dès l'aube
Re : La convenance de la poussière [Défi tic tac 8/04/2018]
« Réponse #5 le: 08 avril 2018 à 23:01:40 »
Merci beaucoup les copains  :coeur:

Citation de:  Le Margoulin
Je pense que, développé sur une histoire un peu plus longue, ce pourrait être magnifique.
Ouh mais c'est que j'ai déjà eu du mal à le faire aussi long !

Citation de:  Rémi
Merci pour la lecture, tu devrais écrire plus, ma pauvre Lucette ;)
Ah oui mais Lucette ces derniers temps elle l'avait pas, le temps  :huhu: Mais je m'y suis remise un peu cet après-midi avec les défis de Alan et Eveil, ça vient, ça vient !

J'ai corrigé les coquilles, contente que ça vous plaise o><o
Toute ma peau est maladésir.

Hors ligne Ariane

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 719
Re : La convenance de la poussière [Défi tic tac 8/04/2018]
« Réponse #6 le: 08 avril 2018 à 23:31:55 »
 :coeur:
J'ai adoré l'idée de fond. Je souscris en tout point au commentaire du Margoulin.
S'il te plaît, fais une version longue...
Un truc qui m'a manqué, ce serait, quand même, un peu de panique au début de la maladie... ! J'ai beaucoup aimé par contre le fait qu'ensuite elle se résigne. Et puis la fin...
 :coeur:

Hors ligne Doctor Grimm

  • Chaton Messager
  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 642
  • Reine solaire
    • Trois fois dès l'aube
Re : La convenance de la poussière [Défi tic tac 8/04/2018]
« Réponse #7 le: 08 avril 2018 à 23:53:45 »
Salut Ariane :)

Hm, oui, c'est vrai qu'à la relecture il manque peut être un petit bout entre la découverte de la maladie et le début de la disparition. En plus je voulais insérer un troisième extrait de chat, ça sera l'occasion.

Par contre j'ai pas du tout envie de faire une version longue moi  :-[ :-[ :-[

Vraiment contente que ça t'ai plu :)
Toute ma peau est maladésir.

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 267
  • Mon verre s’est brisé comme un éclat de rire
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : La convenance de la poussière [Défi tic tac 8/04/2018]
« Réponse #8 le: 09 avril 2018 à 09:57:58 »
Ton récit m'a profondément touché, j'ai eu le sentiment que tu touchais un phénomène de société plutôt qu'une douleur réellement individuelle.

Je lis tes lignes avec le regard de mon environnement comme si les commentateurs qui m'avaient précédés éprouvaient la même douleur, comme les stigmates d'une époque douloureuse.

Je ne pense pas qu'autrui soit insensible à cette souffrance, je crois plutôt que tu décris quelque chose qui est partagé par beaucoup de monde, comme un pessimisme ambiant.

Hors ligne Doctor Grimm

  • Chaton Messager
  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 642
  • Reine solaire
    • Trois fois dès l'aube
Re : La convenance de la poussière [Défi tic tac 8/04/2018]
« Réponse #9 le: 09 avril 2018 à 10:06:11 »
Salut Alan :)

Merci beaucoup pour ta lecture, c'est gentil.

Citer
Je ne pense pas qu'autrui soit insensible à cette souffrance, je crois plutôt que tu décris quelque chose qui est partagé par beaucoup de monde, comme un pessimisme ambiant
J'avoue que je l'écrivais plus comme un sentiment personnel, mais si ça peut toucher au delà, tant mieux  :)

A plus !
Toute ma peau est maladésir.

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 267
  • Mon verre s’est brisé comme un éclat de rire
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : La convenance de la poussière [Défi tic tac 8/04/2018]
« Réponse #10 le: 09 avril 2018 à 10:12:20 »
Oui, je crois qu'il arrive parfois qu'on parle pour soi-même, et que l'on se rende compte peu à peu que ce sentiment personnel est en fait partagé par beaucoup.

Et je te remercie pour ce profond moment de lecture, je m'y suis retrouvé moi aussi.

Hors ligne Milla

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 356
Re : La convenance de la poussière [Défi tic tac 8/04/2018]
« Réponse #11 le: 19 octobre 2018 à 21:32:10 »
Salut !

Je lis dans le cadre du coup de cœur du mammouth !

j'ai bien aimé l'idée, le ton, un mélange d'étrangeté et de légèreté. Chouette lecture :)

Toutefois, je ressens un manque... On ne connaît Marie qu'à travers cette "chose" folle qui lui arrive, on en sait très peu sur sa personnalité et du coup je suis restée un peu en dehors de son perso... Et aussi, la fin est un peu brute : Nelle semblait se préoccuper de marie, et puis finalement, on dirait qu'elle n'a pas de réaction sur le drame final, à part d'ouvrir la fenêtre  :o Du coup les personnages sont un peu dur à saisir et ça m'a un peu gêné pour l’attachement, l'immersion dans l'histoire.

merci pour ce texte !

Milla

Hors ligne Lo

  • ex Loredan
  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 8 459
  • ancien roi singe
    • olig marcheur
Re : La convenance de la poussière [Défi tic tac 8/04/2018]
« Réponse #12 le: 19 octobre 2018 à 21:47:20 »
Je voudrais remercier le Mout et Milla d'avoir remonté ce texte (:

je l'ai pas lu en fait

 :oxo:

mais le titre me fait un de ces effets, il fallait que je poste à chaud. Et puis ça me fait un petit mémo pour le lire prochainement ! merci déjà pour le titre, en tout cas...
"Il était tard lorsque nous bûmes." (René Daumal)

Hors ligne Ben.G

  • Admin
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 6 963
  • Veilleur de nuit
    • J'irai lire chez vous
Re : La convenance de la poussière [Défi tic tac 8/04/2018]
« Réponse #13 le: 19 octobre 2018 à 21:51:07 »
Je flood mais, le titre a été généré automatiquement pour le défi tic tac (depuis le temps que je te dis que c'est cool les tic tac :P )


(Sinon j'ai lu le texte rapidement, et c'est fort...)
Être sur la route sans avoir quitté la maison,
être dans la maison sans avoir quitté la route
- Victor Segalen

Mon paradoxe de singe

Hors ligne Lo

  • ex Loredan
  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 8 459
  • ancien roi singe
    • olig marcheur
Re : La convenance de la poussière [Défi tic tac 8/04/2018]
« Réponse #14 le: 19 octobre 2018 à 21:54:03 »
Hahaha j'ai jamais lu un commentaire aussi ridicule que celui que je viens de poster alors :mrgreen:

peu importe, je reviens vite lire ça Grimmouillis.
"Il était tard lorsque nous bûmes." (René Daumal)

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.062 secondes avec 23 requêtes.