Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

28 janvier 2023 à 03:54:26
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateur: Claudius) » Figée Dans Le Temps [Défi Tic-Tac]

Auteur Sujet: Figée Dans Le Temps [Défi Tic-Tac]  (Lu 2774 fois)

Hors ligne ZagZag

  • Ex Zagreos
  • Chaton Messager
  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 325
  • Octogorneau à gros cheveux
    • Ma page perso
Figée Dans Le Temps [Défi Tic-Tac]
« le: 01 septembre 2016 à 16:25:37 »
Comme la semaine dernière, avec Ragne, on s'est donné une heure pour écrire sous le thème "Figé Dans Le Temps", c'est le défi tic-tac.
Le texte de Ragne est
Enjoy o/




Figée Dans Le Temps


   L'artère encore ruisselante du flot des passants m'emporta quelques instants dans son lit impétueux. Je réussis rapidement à me dégager et à atteindre la ruelle que je cherchais. Dans l'ombre des grands immeubles, la rumeur de la rue semblait comme étouffée et je retrouvai rapidement mon calme, étonné que ce coin de quiétude puisse exister si près de cette clameur sourde et assourdissante que je fuyais.
Mais je n'étais pas venu jusqu'à ce calme pour en contempler les ombres. Une petite forme courbée attirait mon attention depuis le début, et je me décidai à m'avancer vers elle. Avant que je n'ai pu faire plus de quelque pas, la forme jaillit soudainement vers moi, me toisant de toute sa hauteur. Une vieille femme, au visage étonnamment lisse et joufflu, un manteau de fourrure la couvrant, me lança un regard condescendant.
   — Que me vaut vôtre visite ? me demanda-t-elle d'une voix mielleuse.
   — Eh bien ce serait pour un...
   — Un filtre d'amour, je suppose. Je ne fais pas de telles choses, me siffla-t-elle sèchement.
   — Mais, on m'a dis que vous en faisiez.
   — On vous a menti, assurément. Mais je peux faire en sorte qu'elle soit votre, si vous le souhaitez, me souffla-t-elle en me regardant fixement.
   — Mienne ?
   — Oui, votre.
   — Que puis-je répondre à cela ? Oui, évidemment !
   — Faites moi d'abord voir l'argent, glapit-elle soudain, perdant un instant de superbe.
Je lui tendis une petite bourse de cuir, spécialement préparée pour l'occasion, contenant deux fois le prix que l'on m'avait indiqué. Elle s'en saisit avec empressement, et jeta un coup d'oeil à l'intérieur.
   — Bon, ça ira, dit-elle simplement. Donnez-lui cette petite montre et le maléfice opèrera.
   — Le... maléfice ?
   — Désolé, on fait pas dans les fioles roses bonbons et les filtres en sucre. Vous trouverez bien peu de fées de nos jours, jeune homme. Et il a de fortes chances pour que sa baguette magique ne se trouve pas exactement entre ses mains. Maintenant prenez la montre et partez.
Je ramassai la montre à gousset en argent dans ma poche, et filai dans l'avenue bruyante sans un regard en arrière.


***

   
Elise. Elle se tenait là, immobile, dans la cour de l'immeuble, à portée de main. Ça faisait quelques mois qu'on se fréquentait. Je crois que je n'étais qu'un ami à ses yeux, et je n'avais encore rien tenté. C'est pour ça que je m'étais tourné vers la sorcière. Pour enfin goûter à cet amitié que je ne faisais que frôler depuis des semaines.

   — Ah, bonjour Serges ! Désolé pour le retard, mais tu sais ce que c'est, le métro...
   — Salut Elise, lui répondis-je avec un sourire.
   — Bon, on y va ?
   — Où ça ?
   — Tu sais bien que Paul et Jeanne font une soirée chez eux !
   — Ah oui, suis-je bête, reconnu-je, embarrassé et ne sachant comment aborder la montre.
Elle fit mine de se retourner pour partir, quand je lui pris la main, presque inconsciemment.
   — A... Attends. J'ai quelque chose à te donner.
Je lui tendis la montre, la regardant presque avidement, sentant mon cœur battre à mesure que ses doigts s'en approchaient. En une seconde, elle l'avait attrapé, avec un sourire. Je crus tout d'abord que rien n'allait se passer, que la sorcière m'avait volé et mentit, quand une lueur grise traversa Elise de bas en haut, l'illuminant légèrement. L'instant d'après, elle se tenais là, figée sur place, le regard dans le vague et les cheveux comme collés à la cire. Je frémis en réalisant ce que je venais de faire. Sans réfléchir une seconde de plus, je la pris entre mes bras pour l'amener à mon appartement, dans l'attitude d'un assassin qui aurait involontairement mis le doigts dans l'engrenage du crime.
Dans les escaliers, je rencontrai un voisin qui descendait rapidement les marches. Je virai au rouge vif en arrivant à balbutier :
   — Elle... elle s'est... euh... évanouie.
   — Vous voulez de l'aide, me demanda-t-il avec une sollicitude qui m'agaçai.
   — Non, non, c'est bon. Ça lui arrive souvent, je sais comment m'en occuper et j'arrive à mon étage, mentis-je avec un aplomb soudain.

Une fois arrivé chez moi, je la posai sur mon lit et m'assis sur une chaise, une multitude de pensées se bousculant et ma tête se bousculant entre mes mains. Je devais aller voir la sorcière, c'était la selue chose dont j'étais certain. Je levai les yeux pour la regarder, figée sur le lit. Elle était belle, Elise, la montre toujours dans sa main, l'air paisible. Est-ce que je devais vraiment aller voir la sorcière ? Je pouvais très bien m'en occuper tout seul. Non, non. Je ne pouvais pas. Dans un effort de volonté, je me levai et fermai la porte à clé.


La forme se tenait toujours dans la même ruelle, et elle jaillit comme la dernière fois quand je me rapprochai.
   — Alors, jeune homme, tout va comme vous voulez, s'enquit-elle avec malice.
   — Vous saviez ! Vous saviez ce qui allait se passer !
   — Bien sûr que je le savais, c'est moi qui ait conçu ce maléfice. Je n'ai jamais dis qu'elle tomberai amoureuse de vous, bien au contraire, j'ai été tout à fait claire, vous avez acheté mon maléfice, c'est votre affaire. Magie Noire et Amour font rarement bon ménage, vous avez voulu jouer à l'apprenti sorcier et vous vous êtes brûlé les ailes, ça arrive. Maintenant, je peux vous vendre un maléfice pour que tout redevienne comme avant, vous prenez ?
   — Euh... Oui... soupirai-je.
La vieille me jeta un sablier entre les mains après avoir vidé le contenu de mon portefeuille avec un sourire.
« Modifié: 01 septembre 2016 à 19:50:04 par Zagreos »
aucun : les artichauts n'ont aucun rapport avec le Père Noël. Ce ne sont pas des cadeaux et on ne peut pas faire de Père Noël en artichaut.

Hors ligne Ragne

  • Calligraphe
  • Messages: 116
    • Par chez moi
Re : [Défi Tic-Tac] Figée Dans Le Temps
« Réponse #1 le: 01 septembre 2016 à 16:42:55 »
Je suis assez fan de ton interprétation du thème.

C'est assez dommage qu'on se doute de la teneur du maléfice à cause du thème parce que ça réduit un peu la surprise. Mais bon dieu ce que c'est génial.

Le début a un style assez soigné, presque précieux même par moment. La sorcière est assez truculente dans ses mots, j'ai éclaté de rire au fioles roses et aux bonbons en sucre. Haussé un sourcil à la baquette magique m'attendant à un double sens parce que jeudi.

Mais surtout, je suis éberlué par la quantité et la qualité de ton histoire, elle est longue sans s'essouffler. Ce qui en une heure m'impressionne (mais je suis un escargot)
Ca manque peut être un peu de description, j'aurai aimé savoir à quoi ressemble la montre, à quoi ressemble la fille, savoir plus ce qu'il ressent, mais c'est vraiment dur d'exiger quoi que ce soit au vu de la quantité déjà écrite.

La chute m'a vraiment surpris, d'un côté elle laisse un peu tout sur un côté "fin trop abrupte" d'un autre, elle est juste parfaitement adapté à une âme de commerçante qui vend un peigne à un chauve et ensuite lui conseille un antipelliculaire.
Bref, t'as vraiment fait un chouette travail!
J'ai passé un super moment à la lecture. Bravo
Niou

Hors ligne Chouc

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 701
  • Chourlotte Brontë
Re : [Défi Tic-Tac] Figée Dans Le Temps
« Réponse #2 le: 01 septembre 2016 à 16:51:35 »
Salut Zag!

Une interprétation radicalement différente du thème par rapport au texte de Ragne, c'est ça qui est cool.
La justesse de tes phrases continue de me souffler, tu as vraiment un sens de la formule que j'adore.

Comme l'a dit Ragne, c'est juste un peu dommage que le thème laisse entendre un peu de ce qui va se passer. Un léger regret donc, c'est que le final ne m'ait pas fait tomber de ma chaise. Je crois que j'aurais préféré que Serge se retrouve figé à son tour, mais qu'importe.

Awi, pendant que j'y suis, une coquille ou deux :
Citer
— Désolé, on fait pas dans les fioles roses bonbons et les filtres en sucre.
"Désolée, on ne fait...."

Citer
une multitude de pensées se bousculant et ma tête se bousculant entre mes mains.
Gare au mouvement de foule, avec une telle bousculade  :D


En tout cas j'ai bien aimé, merci.
Et bravo pour ta rapidité d'exécution !

Au plaisir  ;)

Tel esprit qui croyait se pendre.

Hors ligne ZagZag

  • Ex Zagreos
  • Chaton Messager
  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 325
  • Octogorneau à gros cheveux
    • Ma page perso
Re : Figée Dans Le Temps [Défi Tic-Tac]
« Réponse #3 le: 03 septembre 2016 à 11:17:45 »
Ragne, c'est vrai que le titre doit sûrement gâcher la "surprise". Si j'enlève le -e de figée, tu pense que ça passe mieux ?
Pour le début, oui je me suis un peu appliqué (après j'étais trop dans l'urgence ^^), mais je sais pas si ça déséquilibre un peu le tout...
Je vais tâcher de mettre un peu plus de description, dès que je commence à retravailler le texte (d'ailleurs j'ai toujours pas commencé à corriger le dernier :facepalm: )
Merci de ton passage et des compliments  :-[

Chouc' je vois pas trop ce que mes formules ont de juste (à part une peut-être) mais merci  :-X
J'avais pas pensé à pétrifier Serge aussi... Mais j'aime bien le côté mercantile que ça donne à la sorcière du coup ^^ Donc bon, je pense pas changer la fin de toute façon.

Merci pour ton passage, je corrige les petites coquilles le plus vite possible :)
aucun : les artichauts n'ont aucun rapport avec le Père Noël. Ce ne sont pas des cadeaux et on ne peut pas faire de Père Noël en artichaut.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.021 secondes avec 22 requêtes.