Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

18 janvier 2019 à 17:22:46

Le Monde de L'Écriture » Sous le soleil des topics » Discussions » Fort Flood » Cellule de soutien psychologique pour les névrosés

Auteur Sujet: Cellule de soutien psychologique pour les névrosés  (Lu 53971 fois)

Hors ligne Chouc

  • ex ChoucrouteEstivale
  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 3 173
  • Ugly Biting Monster
Re : Cellule de soutien psychologique pour les névrosés
« Réponse #1770 le: 09 novembre 2018 à 13:19:25 »
Tu pourrais être Freud en personne, ça ne te donne aucun droit de :

- nous saouler avec tes gifs alors qu'on t'a demandé à plusieurs reprises de cesser
- contester une décision collégiale de la modération
"Les gens qui ont bonne conscience ont souvent mauvaise mémoire."
Jacques Brel


Hors ligne Chouc

  • ex ChoucrouteEstivale
  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 3 173
  • Ugly Biting Monster
Re : Cellule de soutien psychologique pour les névrosés
« Réponse #1771 le: 09 novembre 2018 à 13:25:38 »
Et ben si tu lisais les interventions des gens au lieu de simplement chercher ton prochain gif, tu les aurais vu passer, les demandes pour que tu arrêtes le tir.
"Les gens qui ont bonne conscience ont souvent mauvaise mémoire."
Jacques Brel


Hors ligne WEG

  • ex World End Girlfriend ou Nocte
  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 2 246
  • Innuendo Cumulonimbus
Re : Cellule de soutien psychologique pour les névrosés
« Réponse #1772 le: 09 novembre 2018 à 13:33:27 »
Au bûché, l'ours.
Chameau vagabond / Houmousexuel patatophile

En ligne Ambriel

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 774
Re : Cellule de soutien psychologique pour les névrosés
« Réponse #1773 le: 09 novembre 2018 à 14:12:49 »
A ce moment là, ouvre un fil qui parlerait et ferait ce dont tu parles. Mais respecte le fait qu'on te demande d'arrêter sur ce fil. Et respecte la décision de la modé, aussi.

Bisous.
Qu'elles étaient douces leurs illusions
Et qu'il nous manque de rêver
Pauvres de nous qui ne connaissons
Que le cynisme, la médiocrité
- Mr Roux, Les cocos -

En ligne Ambriel

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 774
Re : Cellule de soutien psychologique pour les névrosés
« Réponse #1774 le: 09 novembre 2018 à 14:26:47 »
Citer
Ambriel,

Toujours ce "on" impersonnel, comme un évitement des problèmes individuels, non ?

Absolument pas.

Je t'ai demandé d'arrêter. Mais d'autres personnes l'ont fait aussi. Il faudrait que je relise les deux pages précédentes pour toutes te les citer. Donc par facilité j'ai dit "on" comme j'aurais dit "nous".

Citer
Ce fil est le bon et n'appartient à personne.
Comme la rue n'appartient à personne. Et pourtant un mec complètement bourré, à poil et qui gueule à 3h du mat' sera peut être interpellé par les flics. Parce qu'il dérange les autres gens.
Ce fil n'appartient à personne, mais il appartient à tout le monde, et donc pas à toi seulement. Si tout le monde est dérangé par  ton attitude mais que toi tu t'amuses, ça ne va pas.

Ca s'appelle la vie en communauté, mon chou.


Ce qui est marrant c'est que tu parles de violence. Je suis pas quelqu'un de violent mais en effet à force tu vas finir par m'énerver.   ^^
Qu'elles étaient douces leurs illusions
Et qu'il nous manque de rêver
Pauvres de nous qui ne connaissons
Que le cynisme, la médiocrité
- Mr Roux, Les cocos -

Hors ligne Erwan

  • Troubadour
  • *
  • Messages: 330
Re : Cellule de soutien psychologique pour les névrosés
« Réponse #1775 le: 09 novembre 2018 à 14:27:39 »
Docteur Job, guérison par forum interposé et gifs de contre-transfert, désenvoûtement et retour de l'être aimé, résultats garantis et immédiats  ::)
Là ça sent le troll à plein nez !  |-|

Tu t'es fait pirater ton compte, gars, ou quoi ??!

En ligne Ariane

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 397
Re : Cellule de soutien psychologique pour les névrosés
« Réponse #1776 le: 09 novembre 2018 à 14:29:30 »
Jobear :

Citation de: Erwan
Ne le prend pas mal, mais : je te trouve très lourd (et absolument pas drôle), et je ne crois pas un instant que tu puisses être psy (et si c'était le cas, ce serait une catastrophe), mais plutôt quelqu'un qui s'ennuie d'une manière très peu constructive socialement.
:D (rien de plus à dire, juste un grand sourire).


Mais en supposant que tu sois vraiment psy (un psychanalyste qui ne saurait pas utiliser correctement le mot "contre-transfert" ?) :

Spoiler
[close]


Pour les autres :
Tendresse et bisous.
« Modifié: 09 novembre 2018 à 15:10:30 par Ariane »

Hors ligne WEG

  • ex World End Girlfriend ou Nocte
  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 2 246
  • Innuendo Cumulonimbus
Re : Cellule de soutien psychologique pour les névrosés
« Réponse #1777 le: 09 novembre 2018 à 14:38:56 »
Je suis ebouriffé, les bûches de Noël n'auront plus la même saveur à mon palais  :s
Chameau vagabond / Houmousexuel patatophile

Hors ligne Kailiana

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 3 572
  • Lial' | Calamar placide
Re : Cellule de soutien psychologique pour les névrosés
« Réponse #1778 le: 09 novembre 2018 à 14:43:07 »
(parenthèse ouverte)

Jobear, tu me dégouttes et je plains les personnes qui doivent interagir avec toi et j'en viens même à te plaindre toi-même parce que je te trouve désolant.

(parenthèse fermée, désolée, fallait que ça sorte, on parle de grosse boule au ventre ? Ben j'en avais soudain une très grosse à chaque intervention de Jobear)





Au sujet de la boule au ventre : je n'avais pas répondu sur ce point parce que je savais pas trop quoi dire... mais en voyant plusieurs personnes dire qu'elles l'ont en permanence, ça me fait mal pour elles  :-\
Dans mon cas, un peu comme jesaisplusqui l'a dit, il y a un peu deux boules différentes : la boule "pas très profonde", avant un examen ou un oral, vive mais qui peut laisser place à de l'adrénaline, qui n'est pas si dérangeante. Et la boule bien plus profonde, que je ressens davantage ces derniers temps, plus diffuse, genre "qu'est-ce que je vais faire plus tard dans ma vie", "comment ça va s'arranger", ou en face d'un sujet qui me met vraiment mal à l'aise (ou récemment "pourquoi je suis pas plus sociable et je fais pas les trucs qui feraient que ça pourrait aller mieux  |-|"). Mais je ne l'ai jamais tout le temps. Quand je suis fatiguée en particulier, il suffit d'un rien pour qu'elle arrive, mais y'a toujours des moments dans la journée où je vais faire autre chose et je ne vais pas avoir cette boule.
Alors je sais pas, c'est peut-être parce que je suis championne pour fuir mes problèmes et penser à autre chose. Ou que je sens que si j'ai cette boule en permanence ça va vraiment pas le faire donc tant pis si je fuis, je préfère me préserver (mais du coup j'ai tendance à éviter tout ce qui pourrait me mettre mal à l'aise et du coup à certains moments je ne fais pas grand chose... ). Ce n'est pas forcément génial, comme réaction.

Mais bref tout ça pour dire que je vous fait à tous un gros câlin et que, euh, j'estime pas normal d'avoir cette boule au ventre en permanence, enfin perso quand elle est trop grosse au point de presque me dégoûter de moi-même, très vite je me dis "non stop y'a un truc qui va pas". Et d'un côté ça me soulage de voir que d'autres personnes l'ont aussi, cette boule au ventre ; de l'autre, c'est vraiment pas agréable, et je préférerais vraiment que personne ne l'ai.

Partons donc faire la guerre aux boules qui nouent le ventre  o><o

(désolée pour ce message un peu sans queue ni tête, quand j'avais dit que je savais pas trop quoi dire, je ne mentais pas... )
(et aussi, tant que j'y suis, merci à tous ceux qui participent à ce fil, je sais pas à quel point ça aide de savoir ce que les autres ressentent, mais... moi en tout cas, j'apprécie ce petit coin et je me sens moins seule)
Si la réalité dépasse la fiction, c'est parce que la réalité n'est en rien tenue à la vraisemblance.
Mark Twain

La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
Einstein

En ligne Ambriel

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 774
Re : Cellule de soutien psychologique pour les névrosés
« Réponse #1779 le: 09 novembre 2018 à 15:42:24 »
Câlin aussi wesh.
Qu'elles étaient douces leurs illusions
Et qu'il nous manque de rêver
Pauvres de nous qui ne connaissons
Que le cynisme, la médiocrité
- Mr Roux, Les cocos -

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 246
  • Passons passons puisque tout passe
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Cellule de soutien psychologique pour les névrosés
« Réponse #1780 le: 09 novembre 2018 à 15:56:47 »
Bonjour,

Bon, j'ai conscience que c'est le fil des névrosés et que ma question risque de vous faire réagir beaucoup, beaucoup, mais je préfère vous la poser pour ne pas finir en pâture pour une simple maladresse :

Qu'est-ce qui vous dérange dans les gifs ?

Citer
Ce fil est le bon et n'appartient à personne.
Comme la rue n'appartient à personne. Et pourtant un mec complètement bourré, à poil et qui gueule à 3h du mat' sera peut être interpellé par les flics. Parce qu'il dérange les autres gens.
Ce fil n'appartient à personne, mais il appartient à tout le monde, et donc pas à toi seulement. Si tout le monde est dérangé par  ton attitude mais que toi tu t'amuses, ça ne va pas.

Ca s'appelle la vie en communauté, mon chou.


Ce qui est marrant c'est que tu parles de violence. Je suis pas quelqu'un de violent mais en effet à force tu vas finir par m'énerver.   ^^


oki, un type complètement bourré qui gueule en plein milieu de la nuit nous dérange parce qu'ils nous réveille, nous sort du sommeil.


En ce qui concerne les gifs, c'est quoi exactement qui vous a choqués ? Quel lien avec le soutien aux névrosés ?


Désolé à l'avance si ma question vous dérange !! Vous n'êtes pas obligés de répondre si c'est trop tabou !  :)

Hors ligne Zacharielle

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 823
    • au bord du littéral
Re : Cellule de soutien psychologique pour les névrosés
« Réponse #1781 le: 09 novembre 2018 à 16:12:33 »
Modération d'urgence
Puisque le fil perd son fil et pour éviter qu'il ne se vide de toute substance, nous avons pris la décision de le bloquer
Nous revenons aussi vite que très vite avec un message plus développé tout en modération.
« Modifié: 09 novembre 2018 à 17:26:55 par Milora »

Hors ligne Milora

  • Modo
  • Trou Noir d'Encre
  • *****
  • Messages: 10 509
  • Championne de fautes de frappe
Re : Cellule de soutien psychologique pour les névrosés
« Réponse #1782 le: 09 novembre 2018 à 23:06:24 »
Modération


@ Tous


Ce sujet, par sa longévité et la teneur de ses discussions, est spécial et cher au forum. C'est un espace où chacun peut parler de ses problèmes et obtenir du soutien, sans avoir peur de le faire en public et d'être jugé par les autres. Nous tenons à ce qu'il reste ce qu'il est, un espace protégé et rassurant.



Pour ces raisons, les dernières discussions contreviennent à la bonne tenue de ce lieu :




@ Jobear

Pour n'avoir pas pris en compte la décision de modération et fait preuve d'une attitude délibérément déplacée et provocatrice (trollage) sans respecter tes interlocuteur, ce qui enfreint les articles 0, 3 et 4 de la Charte, nous t'adressons un second avertissement, valable six mois. Au prochain non-respect de la charte, nous t'adresserons une mise sous silence d'un mois.



@ Kailiana

Citer
Jobear, tu me dégouttes et je plains les personnes qui doivent interagir avec toi et j'en viens même à te plaindre toi-même parce que je te trouve désolant.

Comme indiqué dans la Charte à l'article 4, les propos insultants sont interdits et passibles de sanction. Pour cette raison, nous t'adressons un premier avertissement, valable trois mois.



@ Alan Tréard

Il n'est pas besoin d'expliciter plus encore la gêne procurée par les gifs de Jobear  (la réponse à ta question était dans l'intervention de modération adressée à jobear).

Par ailleurs, cela fait plusieurs fois que la modération intervient pour calmer les ardeurs des débats et te demande explicitement de ne pas les aggraver. Force est de constater que tu ne prends pas en compte nos avertissements puisque tu continues à relancer les débats envenimés, a fortiori après intervention de la modération.

Ainsi, conformément aux deux premiers avertissements que nous t'avons adressés au cours des derniers mois, nous sanctionnons ton manquement à la Charte et aux avertissements par une mise sous silence qui sera effective jusqu'au 10 décembre 2018.

Nous voulons bien discuter indéfiniment sur la nature des avertissements que nous t'adressons, Alan, mais il n'est plus possible de tolérer ce climat belliqueux.


Aucune de ces décisions de modération n'est contestable.
Merci de reprendre le fil normal de vos discussions.


L'équipe de modération.
« Modifié: 09 novembre 2018 à 23:12:20 par Milora »
Il ne faut jamais remettre à demain ce que tu peux faire après-demain.

En ligne Ambriel

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 774
Re : Cellule de soutien psychologique pour les névrosés
« Réponse #1783 le: 09 novembre 2018 à 23:11:00 »
 :meeting: :meeting:
 :calin: :calin:

Ça fait bizarre de voir ce fil tout retourné de partout. J'espère qu'il va vite redevenir comme avant.

Rebonjour, les gens.

Des bisous.
Qu'elles étaient douces leurs illusions
Et qu'il nous manque de rêver
Pauvres de nous qui ne connaissons
Que le cynisme, la médiocrité
- Mr Roux, Les cocos -

Hors ligne Léilwën

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 062
  • L'elfe aux lapins roux
Re : Cellule de soutien psychologique pour les névrosés
« Réponse #1784 le: 09 novembre 2018 à 23:18:21 »
Et pleiiiin de câlins  :calin: :calin: :calin: :calin: :calin: :calin: :calin: :calin:
Si Hémon ne doit plus pâlir quand je pâlis, s'il ne doit plus me croire morte quand je suis en retard de cinq minutes, s'il ne doit plus se sentir seul au monde et me détester quand je ris sans qu'il sache pourquoi [...] s'il doit appendre à dire oui, lui aussi, alors je n'aime plus Hémon. -Antigone

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 1.111 secondes avec 24 requêtes.