Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

02 février 2023 à 09:39:27
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateur: Claudius) » Ninon prend son gun

Auteur Sujet: Ninon prend son gun  (Lu 5797 fois)

Hors ligne île aux ailes

  • Aède
  • Messages: 178
Ninon prend son gun
« le: 15 février 2016 à 10:22:28 »
Ninon prend son gun.
Sur un air de hard rock.
Elle l’a planqué dans un bouquet de roses.

Des roses rouges et jaunes et noires.
Des roses au parfum entêtant.
Un bouquet de roses plein de piquant.

Elle se dirige confiante, téméraire et arrogante.
Perchée sur de hauts talons, elle en impose.
D’une bonne tête, elle surplombe les malheureux passants qui croisent sa route.
Les fesses ondulent sous la jupe de cuir, les bas-résilles frétillent.
Ses yeux de biche restent fixes.
Son sourire timide est provocant.
Une seule main lui est nécessaire pour maintenir romantiquement l'imposant bouquet et l'arme à répétition.
Le long du trottoir, les corps s’accumulent.
Les yeux stupéfaits se baignent de sang.
Ninon avance, résolument. Rien ne semble pouvoir l’arrêter.
Elle tire et fait mouche.
Les cris ne la touchent pas, les visages épouvantés ne l’émeuvent pas.
Ninon se pique les doigts aux épines qui déchirent sa chair
sous la pression de la détente. Le bouquet de roses pleure des larmes de sang.
Le cliquetis de ses pas martèle les pavés.
Son chargeur est sans fin ;
c’est ainsi qu’elle le ressent même après 20 tirs à blanc.

Sur la place des Ormeaux, un premier talon se brise. Sa démarche assurée devient bancale. Les roses ont perdu leurs pétales. Ses bas se déchirent et sa jupe flétrit sur un corps vidé de ses sucs. Le masque de son visage pétrifié est parcouru de lames noires. Le maquillage a coulé. Ses yeux sont en orbite tandis que sa bouche s’avale.

Sur la place des Ormeaux, Ninon en cavale s’affale. Trop laide pour qu’on la ramasse.
« Modifié: 31 mars 2017 à 14:15:39 par île aux ailes »

Hors ligne Alan Tréard

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 7 031
  • Optimiste, je vais chaud devant.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Ninon prend son gun
« Réponse #1 le: 15 février 2016 à 19:15:33 »
Ça fout une claque ! Difficile d'ignorer la profondeur du texte et des images employées. Ça va me chercher au creux de l'intime, ce sont mes émotions qui prennent le dessus, j'y succombe. J'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir le texte. Tu abordes des sujets difficiles, c'est audacieux. C'est une belle réussite, le message passe, la vérité compte à travers les images.

Ma chère île aux ailes, c'est admirable !
Mon carnet de bord avec un projet de fantasy.

Hors ligne île aux ailes

  • Aède
  • Messages: 178
Re : Ninon prend son gun
« Réponse #2 le: 16 février 2016 à 17:56:59 »
Merci pour ta lecture, Alan!
Heureuse que cela t'ai touché... et plu!

Hors ligne Elisedu18

  • Troubadour
  • Messages: 340
  • Psycho-tarée de la plume
Re : Ninon prend son gun
« Réponse #3 le: 16 février 2016 à 19:00:05 »
Coucou!

Ton texte m'a bien plus,il est très original et frais, rien à redire! ;)
"Je sais bien que tu es morte, mais je crois qu'il y a dans tout être humain quelque chose qui ne peut pas disparaitre."
"Parfois, on demande à notre corps de parler à notre place de nos douleurs, des histoires qu'on cache en soi."
Ava Dellaira, Love letters to the Dead

Hors ligne île aux ailes

  • Aède
  • Messages: 178
Re : Ninon prend son gun
« Réponse #4 le: 16 février 2016 à 19:07:26 »
Merci Elisedu18,
"original et frais, rien à redire!" Tu es sûre?

Hors ligne Yöda

  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 682
  • Il a une serviette ! Replions-nous !
Re : Ninon prend son gun
« Réponse #5 le: 16 février 2016 à 19:20:06 »
J'ai 'achement bien aimé !
J'adore le titre, et les deux premiers vers qui nous plongent directement dans l'ambiance. J'ai bien aimé le style et les images qui sont apparues devant mes yeux à la lecture de ton texte, poétique et tragique.

Des roses au parfum entêtant.
Un bouquet de roses au parfum entêtant.
J'ai juste buté sur ce passage, c'est pas une répétition très heureuse je trouve, on dirait une erreur  ^^
Damn

Hors ligne île aux ailes

  • Aède
  • Messages: 178
Re : Ninon prend son gun
« Réponse #6 le: 16 février 2016 à 20:17:49 »
Merci du passage Yöda!
ça me fait 'achement plaisir que tu ais aimé.
Contente aussi que tu ais relevé ce couac ; le passage des roses et du bouquet me chiffonne un peu aussi.
J'ai du mal à m'en détacher encore - pour l'instant - je ne sais pas vraiment pourquoi, comme si j'avais besoin de "redites" pour pouvoir avancer. (je ne sais pas, c'est un peu comme creuser un trou :o : c'est la meilleure image qui me vienne pour "légitimer" ces lourdeurs, des clous qu'on enfonce comme des portes ouvertes).
Je vais voir si je peux faire autrement. :P

Hors ligne Miromensil

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 581
  • Mon nu mental
    • Mimerions
Re : Ninon prend son gun
« Réponse #7 le: 17 janvier 2017 à 09:49:50 »
Salut île aux ailes !

Citer
pour maintenir  romantiquement son imposant bouquet et son arme à répétition.
espace en trop avant romantiquement
j’ai pas trop pourquoi le « à répétition » ? parce qu’il a plusieurs balles ?

Citer
Le long du trottoir, les corps s’accumulent.
mais tu dis pas qu’elle tire… ok je comprends mais pourquoi pas une petite phrase à ce sujet ?

Citer
Ses bas se déchirent et sa jupe flétrit sur un corps vidé de ses sucs.
aww y a plein de chouettes phrases mais celle-là est parmi mes préférées

Citer
Sur la place des Ormeaux, Ninon en cavale s’affale. Trop laide pour qu’on la ramasse.
j’ai eu un petit frisson à la fin

Arf mais c’est trop bien :D Déjà oui le titre est hyper bien choisi et très attirant si je puis dire (donne envie de lire). Ensuite je pense qu'on pourrait te dire que ça manque d’histoire avec un contexte plus étoffé etc mais personnellement j’adore que tout soit centré sur l’action et son ressenti. J’ai vraiment bien aimé comment tu choisis quelques images (le pistolet, le bouquet, le coté un peu femme fatale) pour les exploiter à fond et les mélanger entre elles. Franchement bien joué, Ninon a l’air très crédible et « vivante ». Et puis c’est pas tous les jours qu'une fin me fait de l'effet.

Merci pour la lecture !

lamish

  • Invité
Re : Ninon prend son gun
« Réponse #8 le: 17 janvier 2017 à 16:32:54 »
"Les fesses qui ondulent sous sa jupe de cuir, les bas résilles frétillent", pour moi, mieux avec deux qui ou carrément sans. Un peu surprise par les corps qui jonchent le sol car je n'avais pas saisi qu'elle était en train de tirer. Sinon, c'est cash, intense, poétiquement imagé, ça se boit comme du petit lait. Merci pour cet instantané ! Michèle
« Modifié: 17 janvier 2017 à 16:44:42 par lamish »

Hors ligne Jane Burland

  • Scribe
  • Messages: 78
Re : Ninon prend son gun
« Réponse #9 le: 17 janvier 2017 à 19:55:47 »
Bonjour "île aux ailes":

J'aime beaucoup ton texte, sa composition asymétrique, ses ruptures de rythme.
Une histoire forte, violente et cependant pudique.
Personnellement, je ne suis pas choquée par la répétition des roses. Bien utilisées, les répétitions sont un outil intéressant. Dans le cas des roses, si vraiment, ça te semble trop lourd, pourquoi pas tout simplement ne pas réutiliser le mot rose dans le 3e vers: "Un bouquet au parfum entêtant, Un bouquet de roses plein de piquants"?
Et j'aime bien qu'on ne comprenne qu'elle utilise son gun que par la mention des corps au sol: c'est subtil.

La fin, avec le changement de tempo des phrases, est fabuleuse.
Bravo!
Jane Burland

J'écris.

Hors ligne île aux ailes

  • Aède
  • Messages: 178
Re : Ninon prend son gun
« Réponse #10 le: 23 janvier 2017 à 12:27:26 »
un grand merci à vous 3 pour vos commentaires!
Merci Miro d'avoir déterré ce texte (des yeux de taupe à l'aise en souterrains métropolitains?).

D'abord, mugissement d'aise : plaisir de recevoir des réponses, et qui plus est, enthousiastes.
Bonheur aussi de percevoir des pistes de re-travail grâce à vos ressentis et suggestions personnel(le)s et ciblé(e)s. (précieux pour moi qui ne sait pas encore bien sortir du "premier jet" voire du "seul jet").

Je m'en vais ensuite répondre à chacune, même si j'ai reçu vos commentaires comme un seul bloc qui fait différents échos. Comment m'y prendre?
Je ne justifierai pas ce texte, je ne raconterai pas d'où il vient, je ne m'apesantirai pas sur le poids de chaque mot et la résonnance qu'il a pour moi, seul ou associé à d'autres images qui ont cheminé jusqu'à vous. De la méthode, que diable! un processus linéaire : répondre point par point.

à Jane Burland :
Bonjour Jane B,
Ton approche rythmique me touche; je n'en maîtrise pas le vocabulaire : il m'en est d'autant plus doux à l'oreille. Merci pour tes encouragements. Je vais faire de nouveaux tests assez prochainement en suivant la possibilité d'allègement que tu proposes concernant la piste des roses. (voir si la répétition ne sert pas l'effet lancinant). En l'état, cela me paraîtrait bizarre  de supprimer le mot "roses", il faudrait supprimer également la répétition "entêtant", il me semble.  Bref, pas très sûre de pouvoir alléger sans enlever du poids ( :-X)! j'ai l'impression que cela enlèverait une certaine mélodie à ce passage, je ne sais pas...
Si tu connais des "règles" rythmiques qui me permettraient de m'appuyer sur la technique (exemple : comment je compte les pieds, les "e", à l'hémistiche...) je pense que cela pourrait m'aider à sortir du trouble de ce choix non-assumé.
En tout cas, tu relances mon intérêt pour ce sujet et c'est aussi l'occasion de me souvenir que quelque part sur le forum des membres ont partagé des connaissances assez pointues qui pourraient m'être utiles pour peu que je m'en donne la peine et que j'ose sortir ma petite musique intérieure de sa boite.
je te dis à bientôt. IlozL.

à lamish
Bonjour Michèle,
je suis assez d'accord avec toi mais, encore une fois, je n'arrive pas à choisir - encore une fois, un peu de bases rythmiques me feraient du bien-.
En fait, dans ma première approche, il y avait "2 qui" : "les fesses qui ondulent sous sa jupe de cuir, les bas résilles qui frétillent" : je l'entendais ainsi [les fess' qui ondulent /sous sa jupe de cuir (6+6 =12)
les bas résilles qui frétill'( 8 )].
Enlever un "qui" me permettait de faire une phrase  :P; et de cadrer avec une structure narrative "assez classique" et le côté asymétrique (révélé par Jane) qui, je pense, a pu te déranger n'est pas toujours pour me déplaire.
Ceci dit, je m'en vais réinterroger la pertinence de ce choix au regard de la cohérence de l'ensemble.

Concernant ta surprise, c'est vrai je le dis après, qu'elle tire... là, je plaide pour la subtilité (encore merci Jane!) et l'effet de surprise/non-dit/sens à plusieurs tranchants est plutôt voulu sur ce coup-là.

A bientôt Michèle. IlozL.

à Miromensil
je te réponds très bientôt! Là, je n'ai plus le temps :(


Hors ligne île aux ailes

  • Aède
  • Messages: 178
Re : Ninon prend son gun
« Réponse #11 le: 27 janvier 2017 à 12:08:33 »

Ola versus1,
Matrix?  belle référence ! (même si je ne l'ai pas vu : j'ai beaucoup de mal avec les films d'action)
Et quelle efficacité : en quelques mots tout est dit... je n'ai pas vraiment compris "la règle" mais j'aime bien le
"tactac tactac tacàtac tactac            tacàtacàtac tactaccc"

"ses fesses ondulent sous la jupe de cuir, les bas-résilles frétillent"

ceci dit, à tout bien considérer, que ses fesses lui appartiennent moins que sa jupe, cela peut être étonnant mais c'est cohérent avec ce que je veux raconter de l'histoire de Ninon.

Merci julien, flattée de ton attention.

@Miromensil
salut à toi Miro,
merci pour ta lecture et ton commentaire et ton coup de coeur :-[ :coeur:
Le petit frisson, moi, je l'ai eu en voyant remonter ce texte : on est à un partout!

Bien vu pour l'espace, je corrige ça tout de go...

Le "à répétition" s'est imposé à moi à la fois pour des raisons de rythme et de sens. Et Oui, une arme à répétition se charge automatiquement et peut tirer un nombre important de balles. Je ne comprends pas très bien en quoi cela t'interroge : c'est probablement que tu captes l'ambiguïté liée à la polysémie de ce mot qui se rattache à la fois à l'histoire sexuelle de Ninon et à l'arme. (pour aller un peu plus loin dans l'explicite, l'expression "tirer un coup"...).

Je ne dis pas qu'elle tire avant que l'on comprenne qu'elle a tiré; peut-être parce qu'il y a des choses qui ne se comprennent qu'après-coup....

En fait, je pense que tu as très bien perçu le personnage. La phrase que tu as mentionnée dans tes préférées fait écho à la remarque de versus1 et vient me conforter dans mon choix (qui n'est pas toujours conscient à l'écriture mais peut le devenir à la réécriture) de la déposséder de ses fesses et de son corps.

à bientôt Miro
ILozL


Hors ligne Miromensil

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 581
  • Mon nu mental
    • Mimerions
Re : Ninon prend son gun
« Réponse #12 le: 27 janvier 2017 à 14:26:42 »
Citer
Merci Miro d'avoir déterré ce texte (des yeux de taupe à l'aise en souterrains métropolitains?).
C’est ça :D D’ailleurs, si tu es parisienne et si tu ne fais rien demain et si tu es curieuse, tu peux venir au prochain marmeeting.

Citer
Le "à répétition" s'est imposé à moi à la fois pour des raisons de rythme et de sens. Et Oui, une arme à répétition se charge automatiquement et peut tirer un nombre important de balles. Je ne comprends pas très bien en quoi cela t'interroge : c'est probablement que tu captes l'ambiguïté liée à la polysémie de ce mot qui se rattache à la fois à l'histoire sexuelle de Ninon et à l'arme. (pour aller un peu plus loin dans l'explicite, l'expression "tirer un coup »...).
Non, tu as tout à fait raison, ne change pas cette phrase ^^ J’ai relu et maintenant le sens me semble évident, et ouip pour le rythme (vive le rythme o/).

Citer
Je ne dis pas qu'elle tire avant que l'on comprenne qu'elle a tiré; peut-être parce qu'il y a des choses qui ne se comprennent qu’après-coup....
Et que ma phrase « mais tu dis pas qu’elle tire… ok je comprends » veut quand même dire que j’ai compris et que ça m’est paru évident, donc non une petite phrase de plus n’était pas nécessaire ^^

Citer
En fait, je pense que tu as très bien perçu le personnage. La phrase que tu as mentionnée dans tes préférées fait écho à la remarque de versus1 et vient me conforter dans mon choix (qui n'est pas toujours conscient à l'écriture mais peut le devenir à la réécriture) de la déposséder de ses fesses et de son corps.
Je suis joie que ton inconscient t’aies parlé et t’aies suggéré d’écrire cette histoire. C’est un personnage assez complexe que tu as réussi à écrire en quelques lignes ^^ En lisant tes réponses je me dis que je la comprendrai un peu plus à chaque relecture. J’adore les textes comme ça o/

Merci pour le partage itou itou !

Hors ligne île aux ailes

  • Aède
  • Messages: 178
Re : Ninon prend son gun
« Réponse #13 le: 27 janvier 2017 à 20:38:17 »
Ok tout va bien, Miro!
Merci pour l'invitation mais pas du tout parisienne! les souterrains et grottes "de ma région" sont très nombreux à avoir été découverts... mais beaucoup moins fréquentés que les dessous parisiens!
Bon marmeeting à vous!

Hors ligne Arnaud Gérard

  • Scribe
  • Messages: 62
  • Qui m'aime ne me suit pas!
    • Complots
Re : Ninon prend son gun
« Réponse #14 le: 02 février 2017 à 08:48:27 »
Bravo! C'est le meilleur truc que j'ai lu ici!... Mais quand on écrit comme ça, on ne répond pas à tous les commentaires. Voyons...
A.G

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.021 secondes avec 22 requêtes.