Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

07 mars 2021 à 00:37:53
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » L'Atelier » Une mystérieuse affaire de style [inscriptions]

Auteur Sujet: Une mystérieuse affaire de style [inscriptions]  (Lu 15254 fois)

Hors ligne extasy

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 101
Une mystérieuse affaire de style [inscriptions]
« le: 19 juillet 2015 à 19:08:38 »
Salut tout le monde !

Alors on s'est dit que ce serait sympa, pour ceux qui étaient ok, de créer un fil où nous pourrions échanger nos avis sur la manière d'écrire de chacun. Style, forme, fond, thèmes abordés, schémas de constructions, registre de prédilection, et j'en passe. L'idée c'est de relever un maximum d'informations pertinentes sans tomber dans le pur flood, puis de permettre à n'importe qui de venir jeter un coup d'œil quand bon lui semble. Pour cela, il y aura un fil où chaque membre qui choisit de participer aura un lien à côté de son pseudo, permettant la redirection vers les messages lui concernant. Chacun peut y trouver ce qu'il souhaite. Moi je vois ça comme une sorte de fiche-perso qui permettrait de voir, et même d'admirer j'ai envie de dire, ce qui fait la particularité de chacun, le truc à lui, sa marque de fabrique.

Nous en avons parlé par là : http://monde-ecriture.com/forum/index.php?topic=17646.new#new

J'ouvre ce fil pour ceux qui voudraient en être.
- Suffit simplement de poster pour signifier que vous êtes de la partie, en ajoutant ce qui suit plus bas.
- Il est recommandé de mettre des liens renvoyant à quelques uns de vos textes (pour l'instant on est à 4 maxi) que vous trouvez les plus représentatifs.
- Une rapide description ne serait pas de refus, pour que tout le monde sache vers où orienter ses remarques.
Je précise que toutes les suggestions sont vraiment les bienvenues et même nécessaires, ici ou là-bas, car c'est un projet tout nouveau et on ne sait pas où ça va nous mener ni par quelle route.

A plus :)



La liste :


Ben.G
Claudius
David Hum
Jonque
Loïc
Say
Sophie131
Yoda
Zagreos

Ancienne liste : Venez vous mettre à jour !

Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.

...
« Modifié: 26 février 2018 à 11:48:26 par Ben.G »

Abbigails

  • Invité
Re : Une mystérieuse affaire de style [inscriptions]
« Réponse #1 le: 19 juillet 2015 à 21:15:27 »
J'aime l'idee et des que je reviens en France j'aurais plein de temps pour participer :jubile:

Hors ligne Ben.G

  • Admin
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 8 972
  • aka Proust Willis
    • Polygone Portail
Re : Une mystérieuse affaire de style [inscriptions]
« Réponse #2 le: 20 juillet 2015 à 10:39:15 »
Allez je veux bien tenter la chose aussi!  :)

Du coup depuis 2015 j'ai pas mal évolué. Je vais toujours des textes un peu barrés, parfois, mais j'ai laché la bride : ce n'est plus le type de textes principal que je veux developper et vers lequel je veux tendre.

Pricipal :

Pour en parler un peu de ce que je fais, j'essaye de travailler principalement sur des textes ancrés dans le réel, mais en axant surtout sur le côté humain, de prendre la chose par le bout de la recherche de soi, de la personnalité, de l'interaction avec l'autre, le tout en prenant toujours des situations ou des histoires avec un point de vue décalé sur la réalité. En bref l'exploration des autres réalités d'identités personnelles.

Au niveau de la forme, je m'essaye à des structures moins conventionnelles et j'essaye de mes les approprier surtout. Ca part d'un de mes plus grands défauts aussi, faire des phrases soit trop longues soit trop almabiquées, et j'ai envie de maitriser ca pour en faire une force (et des fois ca foire sans trop que je sache systématiquement pourquoi)

Les textes :

Prendre le taureau par le cornes
Le Floréal




Les textes absurdes/SFFF

Alors, je le mets quand même parce que je continue d'en faire, mais comme je l'ai dit plus haut ce n'est plus le coeur d'écriture que je veux travailler, même si je compte continuer un peu, ce sont les textes plutôt absurdes ou barrés, ou du moins ancrés dans la littérature de l'imaginaire.

En fait j'ai énormément d'idées de ce côté, mais je me heurte à un problème de taille : je ne sais pas faire. En fait que je veux raconter une histoire, je le vois trop comme des phases avec description/developpement etc, et je me rends surtout compte que mes description ou mes éléments clés sont mal décrits, et j'arrive pas à agencer ça comme il faut. A côté il y a toujours l'humour et les dialogues qui je pense, rattrapent un peu le truc.

Alors je vais pas demander à la personne qui me lira de tout lire, mais je lui laisse le choix d'analyser le genre de texte qu'il veut.


Les textes :

Le temps c'est de l'argent
Le macaque et le gorille




Poésie :

Bon là ca va être plus coton, parce que en fait j'ai l'impression qu'on ne me fait plus de retour très constructif en poésie, en fait j'ai aussi l'impression de mon côté d'avoir réussi à plus maitriser une forme qui me correspond et d'arriver relativement à faire ce que j'ai envie. Par contre j'ai de plus en plus une tendance à faire des poèmes super longs, parfois composé comme plusieurs poèmes "scènes" qui se complètent.
Donc j'attends moyennement de retour de ce côté là, mais ca peut intéresser le lecteur d'en lire un extrait, ca pourrait donner des pistes quant aux textes.
Je ne mets qu'un poème, le plus représentatif pour le moment :

Les chants d'Istanbul





Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.
« Modifié: 22 février 2018 à 15:03:44 par Ben.G »
Les poètes voyagent mais l'aventure du voyage ne les possède pas.
- Henri Michaux

Hors ligne Milla

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 778
Re : Une mystérieuse affaire de style [inscriptions]
« Réponse #3 le: 20 juillet 2015 à 11:14:26 »
Hop, j'édite mon message pour faire ma présentation :

J'aime bien tenter des nouvelles expériences, nouvelles réalistes ou fantastiques, poèmes, chansons, textes longs (à la base mon truc de prédilection c'était d'écrire des romans mais euh voilà je dois encore améliorer ma plume avant ça  ^^)
Du coup y a pas de constance dans les thèmes (je crois) mais plutôt dans le style :
- actuellement j'essaye de prendre garde à la fluidité en évitant les phrases trop longues ou trop lourdes.
- j'aime bien les images, notamment sensorielles et les digressions (par là j'entends que ça sent le café et que le perso du coup pense à tel truc que l'odeur lui rappelle, ou la forme de la tasse etc)
- j'aime bien les dialogues mais j'ai la manie de les ponctuer par du narratif un peu tout le long.
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.


Les problèmes que je repère toute seule (mais que je solutionne pas  :D) :
- les fins, souvent décevantes ou trop classiques ou au contraire trop alambiquée.
-le blabla : le scénario avance pas parce qu'il fallait absolument que je décrive cette fleur, et c'est pas franchement percutant (j'essaye de me soigner)
-l'immersion : les lecteurs restent souvent très extérieurs aux persos et à l'historie, rentrent pas trop dedans même s'ils disent que c'est bien écrit (là aussi j'essaye de me soigner)
-les expériences hasardeuses : je teste souvent des trucs pas maitrisés qui passent moyen  >< ou parfois me réservent de bonnes surprises...

des textes assez récents représentatifs :
- Et la Lune pleura pour abreuver les chiens
- Le musée de l'arcane XV
- Que faire
- Ici
- Les petits mots d'amour

« Modifié: 29 juillet 2015 à 21:54:49 par MillaNox »

En ligne Loïc

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 8 812
  • Jetzt Erst Recht
Re : Une mystérieuse affaire de style [inscriptions]
« Réponse #4 le: 20 juillet 2015 à 15:07:56 »
Alors, pour la rapide description :
J'écris essentiellement de la fantasy, même s'il m'arrive d'explorer d'autres genres. Pas de poésie en revanche. J'essaie de beaucoup travailler mes textes - sur la forme en tout cas. J'ai parfois des soucis de fonds (scénario, je ne sais pas où je vais) et de fin (j'ai du mal à faire de vraies chutes). J'essaie d'avoir une écriture fluide et entrainante. Un point saillant je pense de mon écriture, mes persos féminins. Elles se ressemblent beaucoup, je pense, même si j'essaie de les travailler et de leur donner à chacune leur individualité.
Du coup pour les textes :
À la vie à la mort. Pas forcément le plus représentatif (1e personne notamment) mais qui montre ce que j'essaie de faire actuellement.
Alline. Montre mon univers et ma difficulté à faire des fins.
Toutes les cartes en main
Le radeau de Méduse. Sans doute le plus représentatif de ce que je fais en ce moment.
"Partouzes partout, Covid nulle part."
Elk

"Les Grandes Histoires sont celles que l'on a déjà entendues et que l'on n'aspire qu'à réentendre.
Celles dans lesquelles on peut entrer à tout moment et s'installer à son aise."
Arundhati Roy

Hors ligne extasy

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 101
Re : Une mystérieuse affaire de style [inscriptions]
« Réponse #5 le: 20 juillet 2015 à 15:44:17 »
Hem hem. Petite pause pour moi  :mrgreen:
(mais je suis toujours ok pour vous lire hein)
« Modifié: 06 mai 2016 à 17:12:32 par extasy »

En ligne Loïc

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 8 812
  • Jetzt Erst Recht
Re : Une mystérieuse affaire de style [inscriptions]
« Réponse #6 le: 20 juillet 2015 à 15:49:04 »
Exta, tu pourrais mettre dans le premier post le lien vers les présentations de chacun·e dans le pseud ?

Sous cette forme :

Loïc

[url=http://monde-ecriture.com/forum/index.php/topic,17653.msg284955.html#msg284955]Loïc[/url]
[url=http://monde-ecriture.com/forum/index.php/topic,17653.msg284967.html#msg284967]extasy[/url]
[url=http://monde-ecriture.com/forum/index.php/topic,17653.msg284890.html#msg284890]Ben.G[/url]

(Je t'ai mis les 3 dans le code. Pour insérer un lien dans du texte il faut écrire (sans les étoiles) [*url=LE LIEN]LE TEXTE[/url*])
"Partouzes partout, Covid nulle part."
Elk

"Les Grandes Histoires sont celles que l'on a déjà entendues et que l'on n'aspire qu'à réentendre.
Celles dans lesquelles on peut entrer à tout moment et s'installer à son aise."
Arundhati Roy

Hors ligne Milora

  • Trou Noir d'Encre
  • Messages: 11 087
  • Championne de fautes de frappe
Re : Une mystérieuse affaire de style [inscriptions]
« Réponse #7 le: 20 juillet 2015 à 22:10:55 »
Hop, je m'inscris ! :)

J'ai essayé de répondre à tous les éléments évoqués dans le fil de la boîte à idées mais du coup c'est un peu long :/ À voir si on conserve cette formule ou si on veut plus synthétique...

Alors voyons, auto-description :
- Général :
Mon cas va peut-être être un peu difficile, vu que j'essaie généralement de tenter des choses que je ne fais pas d'habitude. Mais je suis sûre qu'il y a des traits récurrent.
D'une manière générale, j'ai une "zone de confort" que j'utilise dans les textes longs (enfin, un peu moins, récemment, mais parce que les textes longs concernés sont censés être des petites novellas ; pour mes projets longs, je reste dans ma zone de confort de rédaction).
Par contre, pour les nouvelles, j'aime essayer de varier, de tester des styles et des registres différents.

- Style :
Même quand je teste, j'essaie toujours de faire en sorte que le style soit lissé pour servir l'histoire, pour produire les effets efficacement (tension, ambiance, etc.), et pas pour qu'on le voie, lui, le style. Du coup je suppose que j'ai un style très "neutre".
Un trait fréquent je pense que c'est qu'en général, j'écris en focalisation interne voire à la première personne, et la narration est constituée du flux de pensées du personnage, qui constitue un filtre constant entre ce qui se passe et le lecteur.
Et pour les nouvelles, j'essaie souvent de faire en sorte que le style soit en cohérence avec le fond, que la "voix" de la narration soit spécifique à ce texte-là, pour s'accorder avec son ton ou sa structure.
Et sinon je parlais de ma "zone de confort", plus haut. Elle se situe plutôt dans l'humour.

- Thèmes :
Souvent, sans m'en apercevoir, j'ai une sorte de thème sous-jacent en tête qui va se retrouver dans plusieurs histoires, jusqu'à ce que j'en aie fait le tour. Parmi les trucs dont j'ai conscience qu'ils apparaissent souvent chez moi :
- le thème de l'identité, de ce qui fait que "je" suis "moi" (du coup ça va aller avec tous les thèmes de l'amnésie, de la folie, du changement de personnalité par un élément fantastique, etc.)
- la limite réalité/fiction (ou les limites de la réalité, le point de basculement où ce qui était vu comme imaginaire est considéré comme vrai).
- le schéma de la quête.
- pendant un temps, ça a été le détournement des clichés ; prendre une idée déjà vue et essayer de la revisiter (surtout en fantasy). Mais depuis quelques années, je crois que je me suis éloignée de ce thème-là.
- sinon j'aime bien la structure à chute, où la fin révèle que le reste n'était pas ce qu'on croyait.


- Textes représentatifs :
- 357 890 092x (ou Bonhomme, pour les intimes :D) : exemple de ma zone de confort.
- Mamie Lucie : comme exemple de forme censée retranscrire le flux de pensées du personnage et de jeu fond/forme + de thématique
- Monologue d'une fin de mariage : même s'il est vieux on va dire qu'il est représentatif de toute une série de nouvelles que j'ai pu faire, au niveau de la structure
- Plic Plac : pour une expérimentation sur la forme par exemple
Jour de pluie dans une cuisine pour les thèmes et parce que j'ai pas tenté de faire différent dans le style, donc je suppose qu'il est plus représentatif que d'autres comme "Plic Plac"

(Euh, j'en ai mis 5, on avait dit 4. 5 c'est trop, j'en enlève un, ou ça va ?)
Il ne faut jamais remettre à demain ce que tu peux faire après-demain.

Hors ligne extasy

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 101
Re : Une mystérieuse affaire de style [inscriptions]
« Réponse #8 le: 20 juillet 2015 à 23:46:49 »
Voilà je t'ai ajoutée :)
Alors pour ce qui est de conserver cette formule ou pas, moi je ne vois pas en quoi ça pourrait être un problème, c'est même plutôt encourageant ! Mais voyons ce qu'en pensent les autres !
Idem pour le nombre de textes. Perso, ça ne me dérange absolument pas, et j'aurais été même été ok pour 6, parce que j'ai pas mal de temps libre. Mais ce n'est pas forcément le cas de tout le monde, donc oui, peut-être que 5 textes pour chacun ça fait trop, sachant qu'on est à peine 4 et qu'avec 4 textes à proposer, chacun en a 12 à lire. Mais je me vois mal refuser à quelqu'un un texte qui lui semble représentatif. Puis tout le monde n'est pas forcé d'en mettre 5, si ça se trouve, certains n'en mettront qu'un ou deux ^^

World End Girlfriend

  • Invité
Re : Une mystérieuse affaire de style [inscriptions]
« Réponse #9 le: 21 juillet 2015 à 00:00:02 »
C'est parti !

La description :
Mon style c'est très simple à comprendre : flopée d'images et rythme soutenu au départ pour immerger le chaland attiré par le titre pompeux (hu hu  :mrgreen: ), puis gros pavé de dialogue dans sa face à la fin quand il s'agit de nouvelles plus ambitieuses. Je veux que le lecteur frissonne en me lisant, qu'il rigole, qu'il kiffote sa race avec l'ambiance et mijote bien jusqu'à ce que je lui balance mon vrai message derrière, qu'il en ressorte tout endolori et essoré après la dernière ligne et qu'il ne puisse exprimer ce qu'il a ressenti que par un gros "Wah..." de zombie émoustillé. Voilà pour la théorie, en pratique c'est pas toujours ça.
J'ai un faible pour les univers glauques et noirs, mais ça m'arrive de partir dans des délires manga pour écrire des trucs plus drôles/légers, puis même que des fois je pond des trucs poétiques qu'on a même comparé à Eveil (le pauvre  >< ), donc je ne pense pas avoir de thème de prédilection, y'avait les estropiés à une époque mais je me suis soigné depuis, hue.
J'écris de l'imaginaire au final, c'est tout, et faut que ça pète quoi, qu'il y ait des couleurs et des sons, de la vie bon sang ! (et des rimes sans faire exprès  :P )

Mes textes représentatifs :


Dans les plus courts, ceux où c'est que le rythme et l'image sans la réflexion derrière il y a :
 Snow in Summer ou la non-deconstruction Beckettienne (un petit délire rythmique qui se transforme doucement mais sûrement en texte long, ça passe d'une logorrhée frénétique à une rencontre comico-poétique )
 ! eercus enanab essorg al a erruof reffins a retsmah ed etopmoC (Jeu d'image, écrire un texte comme un scène de ciné tournée à l'envers et la faire réellement vivre au lecteur, cette scène)

Dans les plus longs, avec un fond du coup, il y a :
 Comme un vent de contemporain (Ma vision de l'art à travers l'odyssée d'une note de musique)
 Le vagabond qui ne trouvait pas sommeil (Un peu glauque sur les bords, l'histoire d'un type paumé qui cherche quelque chose)



« Modifié: 21 juillet 2015 à 00:02:19 par World End Girlfriend »

Hors ligne Aphone

  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 646
  • La peur de son ombre
    • Bavardages d'un aphone
Re : Une mystérieuse affaire de style [inscriptions]
« Réponse #10 le: 21 juillet 2015 à 09:15:48 »
Bon.

Thèmes
Il y a plusieurs thèmes récurrents dans mes romans -oui, parce que j'écris très peu de textes courts, essentiellement pour des AT. L'amnésie : je ne sais pas pourquoi. Les relations problématiques avec les parents : un père absent, un père violent, un père mort. Rarement avec la mère. Là, je sais d'où ça vient, c'est du perso. Les violences conjugales. Là encore, je ne vois pas vraiment. Peut-être parce que c'est quelque chose qui me révolte. D'une manière générale, j'aime les thèmes qui font mal, ceux que l'on a besoin de gratter pour passer à autre chose. Mes personnages sont généralement des écorchés, à qui il est arrivé des choses marquantes. J'aime bien ceux qui se débattent, qui se surpassent pour se défaire de leurs maux. Je suis assez fasciné par l'influence du vécu sur le comportement et les choix de chacun. En tous cas, en me lisant, il ne faut pas forcément s'attacher à mes personnages...

Construction
Je suis un architecte (c.f. G.R.R. Martin). J'ai besoin que les plans soient pleinement achevés avant de me lancer dans l'écriture. Synopsis, fiches de personnages, résumés, méthode flocon perso, tout est bon pour me permettre de savoir dans quoi je mets les pieds. Je m'attarde notamment énormément sur les fiches de personnages, parce que mes histoires reposent toujours sur leur vie. C'est quelque chose que j'ai travaillé, parce que mes personnages étaient souvent trop plats.
Mon point fort, c'est le schéma narratif, l'art de surprendre le lecteur par des rebondissements, des choses qui paraissent banales et qui se révèlent primordiales par la suite, ces personnages passés inaperçus qu'on finit par détester. J'ai grandi en écriture en regardant des séries comme Lost, Prison Break ou plus tard, Game of Thrones. La chute est quelque chose de très important, et pas seulement en fin d'histoire. Pour chaque fin de chapitre. Je veux que le lecteur arrive en bas de page et se dise : "Tant pis, il est tard, mais je continue !"

Les sources d'inspiration
Les films, les séries, les livres, principalement. Mais aussi mes visites de monuments, l'Histoire. En fait, tout. Une simple chose peut déclencher une idée : un chêne, une affiche, un balle qui roule...

Outils
Pour la motivation : Skype, Twitter. Pour la grammaire/vocabulaire : site CNTRL. Pour les prises de notes : Evernote. Pour les corrections : Antidote.

Style
Il est ma grande difficulté, en fait. J'ai longtemps eu un style trop compliqué, avec beaucoup de fioritures. J'ai fini par comprendre (parce que j'ai la tête dure) qu'il ne servait pas mon histoire et je le simplifie au mieux, avec des effets là où c'est utile. Mais j'ai encore beaucoup de mal avec ça. Les répétitions sont mon cheval de bataille ; je dois apprendre à varier plus les termes, les structures de phrases. Peut-être à être moins en focalisation constante sur les actions des personnages.
J'écris toujours à la troisième personnage, en focalisation par personnage. C'est en tous cas ce qui me plaît en ce moment : cela permet de mieux s'identifier à chaque personnage, de s'y attacher plus facilement.Et puis ça aide le côté narratif : certains éléments arrivent sans prévenir.
Je n'ai que rarement écrit à la première personne, certainement parce que j'aime avoir une certaine distance avec mes personnages. Et aussi parce que les rares livres que j'ai lu en focalisation interne avec le "je" étaient pourris  :D

Textes
Comme je l'ai dit, je ne suis à l'aise qu'en textes longs. Aussi je vous deux textes longs, un texte court et un poème :

Origines - Tome 1, Le secret d'Ezra C'est mon bébé. Une histoire que je me traîne depuis sept ans, qui a connu déjà trois versions précédentes complètement différentes et la quatrième est la bonne. J'aime ces personnages, leurs histoires, leurs souffrances. Pourtant, ce n'est pas ce que j'écris que j'ai le plus aimé. Pas le plus abouti.
Nemton Hills C'est l'histoire que j'aime le plus ! Mon dernier NaNo. Il a pourtant été une lutte, je courais après les quotas. Les personnages sont tous si différents, avec des histoires dures. Qui finissent par s'entrecroiser. Le style n'y est peut-être pas très représentatif (c'est du Nano), mais la construction narrative si !
Le Hameau des morts Je l'ai pas dit, mais j'aime beaucoup revisiter des histoires connues : des mythes, des contes... Là, c'est l'histoire d'Hadès et Perséphone. Le coeur de l'histoire m'a inspiré un personnage de Nemton Hills.
L'odeur de l'autre Poème
Sourire viscéral Poème très personnel, sur l'absence de mon père et la colère que je ressens.
Mon blog : Lueurs d'encre
Mon twitter : Twitter

Ces plaies d'où suppurent un cri.

Nemton Hills
Une ville. Sept vies.

Hors ligne extasy

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 101
Re : Une mystérieuse affaire de style [inscriptions]
« Réponse #11 le: 21 juillet 2015 à 13:32:51 »
C'est bon Aphone, t'es noté.
Milora, Plic Plac semble n'être pas accessible ?
« Modifié: 21 juillet 2015 à 13:48:04 par extasy »

Hors ligne Milla

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 778
Re : Une mystérieuse affaire de style [inscriptions]
« Réponse #12 le: 21 juillet 2015 à 18:01:26 »
hop, j'ai édité mon message pour faire ma présentation :
http://monde-ecriture.com/forum/index.php/topic,17653.msg284897.html#msg284897

je vais être pas mal prise cette semaine mais si je trouve un creux je viendrais tenter de donner mes impressions sur des participants !  :jubile:

Hors ligne extasy

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 101
Re : Une mystérieuse affaire de style [inscriptions]
« Réponse #13 le: 21 juillet 2015 à 18:18:40 »
Parfait, je t'ai ajouté Milla. Prends ton temps, surtout :)

Hors ligne Miromensil

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 519
  • Mon nu mental
    • Mimerions
Re : Une mystérieuse affaire de style [inscriptions]
« Réponse #14 le: 22 juillet 2015 à 12:31:13 »
Je m'inscris aussi !

-Général :

J'en suis encore au stade où je voudrais arriver à un texte abouti, fluide et considéré comme terminé. Jusqu'à présent tous mes textes ont des défauts, mais je pense que je m'améliore, grâce au Mde. C'est pourquoi je reste dans le registre nouvelles: dès que j'en aurai écrit une qui est « éditable », pour reprendre un terme utilisé pour le recueil, alors je sortirai de la zone de confort que j'aurai enfin réussi à atteindre, et écrirai des textes plus longs. Je pense que mes meilleurs textes sont ceux à venir.

-Style :

Souvent, on me dit que mon style est poétique, voir onirique ; même si dans mon dernier texte ce n'était pas le cas. Je privilégie le point de vue du narrateur omniscient, sans savoir pourquoi. Je pense que je n'aime pas la promiscuité qu'il peut y avoir entre moi et le personnage d'un récit en « je ». Edit : en fait, j'ai déjà écrit un texte en je  :vaurien:

C'est au niveau de la forme que j'ai encore pas mal de choses à améliorer. Parfois ce n'est pas le bon ton, la logique est bancale, je ne décris pas visuellement assez bien un lieu, les émotions sont mal retranscrites, la structure ne tient pas vraiment debout...Donc je pense pouvoir dire que mon « style » boite pour le moment.


- Thèmes :
Avec un peu de recul, même si les histoires sont toutes très différentes, il y a certains thèmes communs.

L'idée d'infini : les ciels sans horizons, les villes sans frontières, les océans sans rivages,...Il y a quelque chose d'infini dans toutes mes histoires. Dans le bureau des rumeurs, même si le texte est plein de défauts, il est question d'un train qui n'arrive jamais à destination.

Un questionnement : il m'arrive d'écrire pour répondre à une question à laquelle je n'ai pas trouvé de réponse satisfaisante. Par exemple, le Blues du vent est une réponse à la question « pourquoi est-ce que des gens qui ont tout pour être heureux sont tristes, et n'arrivent pas à savoir la cause précise ? ». Dans le texte, c'est parce que le dieu qui a créé les habitants du monde était lui-même mélancolique.
Dans Légère psychose : qu'est-ce qui fait que des gens qui ne se connaissent absolument pas, sont de parfaits inconnus les uns pour les autres, arrivent à vivre ensemble dans une même ville et sans trop de dégâts ? J'ai imaginé que c'est parce que ce qui relie tous les habitants de la ville en question, c'est la musique. Idem pour les autres textes.
Dans la même idée, je fais des études de philosophie : même si je ne prétends pas être une grande connaisseuse en la matière, tous mes textes ont, en trame de fond, un point particulier d'un de mes cours de philo.

Au niveau des personnages, leur point commun est qu'ils sont tous fantasmagoriques, je dirais. Un chef d'orchestre diluvien (Légère psychose), un dieu endormi (le Blues du vent), un errant binoclé  (Outsiplou), un conducteur de train dont la barbe est dotée de volonté (Le bureau des rumeurs)...J'aime aussi, mais je ne sais pas si c'est récurrent, l'illogique et la déraison ; que les personnages agissent de manière inattendue et contre ce qu'attendrait l'imaginaire collectif.

- Textes représentatifs :

À Outsiplou-les-Bains-de-Pieds
L'histoire d'Ambroise qui débarque à Outsiplou, l’éden des désorientés.

Légère psychose
Emile Pitus, chef d'orchestre faisant régner l'harmonie entre les habitants grâce à la musique.

Le blues du vent
...où comment l'essence première des humains est constituée à la fois de blues et de vent.
« Modifié: 23 juillet 2015 à 13:12:56 par Miromensil »
Elle faisait allusion à une pluie dense et tiède qui a crépité toute la nuit sur les feuillages fauves et les fruits blets de l'automne (Tournier)

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.074 secondes avec 22 requêtes.