Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

26 janvier 2022 à 10:15:14
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateur: Claudius) » L'attrapeuse de rumeurs, chuchotis et autres fioles [BT]

Auteur Sujet: L'attrapeuse de rumeurs, chuchotis et autres fioles [BT]  (Lu 3879 fois)

maanilee

  • Invité
Bonjour ! Alors voilà mon texte écrit pour le BT (Thème : Arcanes Majeurs), comme d'hab y a de la description :coeur: donc si vous n'êtes pas amateur vous pouvez refermer la porte doucement ! Sur ce texte je me suis essayée pour la première fois à écrire à la 3ème personne. Voilà bonne visite !

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

L’attrapeuse de rumeurs, chuchotis et autres fioles


 Vylona se dirigeait, les yeux embués, vers la chaumière de sa grand-mère. L’esprit ailleurs, ses pieds la guidaient instinctivement à travers le petit village de Brasondil. Elle évita, de justesse, l’étal d’une marchande de fruits qui se dressait au milieu du chemin. Une petite fille qui riait aux éclats, en poursuivant un petit chat noir, la bouscula aux abords de la fontaine. Elle se rafraichit le visage à l’eau limpide, clarifiant ses esprits, et reprit sa route. Passé le dernier tournant après l’échoppe du libraire, elle aperçut sa destination se profiler.

 Loin d’être luxueuse, cette petite maison était cependant la plus chaleureuse qu’elle connaisse. Malgré sa vingtaine passée, elle aimait retomber en enfance auprès de la vieille dame. Elle l’accueillait inlassablement avec un grand verre de lait et des biscuits sucrés. Sa grand-mère n’était pas prolixe, mais elle savait la rassurer d’un simple regard. D’un geste réconfortant, elle semblait prendre ses soucis puis les envoyait au loin. Vylona ressentait particulièrement le besoin de se retrouver dans ce cocon, aimée et protégée. Elle poussa la petite porte vermoulue et se baissa pour éviter le carillon de bois. Le petit cocker agité se chargeait déjà d’annoncer son arrivé.

 Une fois le rituel du goûter achevé, la main ridée se posa sur celle de la jeune fille. D’un regard plein de tendresse la vieille dame l’invitait à se confier.

—   Dis mémé, comment savoir si on prend la bonne décision ? J’veux dire comment être sûre de la direction à emprunter ? Je ne sais pas trop quoi faire, en ce moment j’suis un peu perdue…

 La grand-mère ne lui demanda pas la raison de son angoisse. Elle respectait sa volonté, attendant que la jeune fille décide de se dévoiler. Elle réfléchit quelques instants, elle parlait peu mais toujours avec sagesse. Ses précieux conseils étaient d’ailleurs sollicités à travers tout le village. On ne prenait jamais de grandes décisions sans la consulter. Elle était la doyenne la plus respectée des Quatre Landes.

—   Il existe une légende qui parle d’un Ermite. Un être si sage qu’il détient les réponses à toutes les questions.
—   Plus sage que toi ? C’est possible ça ? Où puis-je le trouver mémé ? J’ai besoin de savoir, cela pourrait changer le cours d’une vie…
—    On raconte, que de l’autre côté de la rivière aux reflets violets, dans la sombre forêt de Traqueris, le vieil homme erre à la recherche d’âmes perdues. Suis sa lumière et tu trouveras les réponses que tu cherches. Sa connaissance dépasse celle de la vieille folle que je suis.

 La jeune fille, perplexe, regagna sa demeure. Après quelques jours de réflexion, elle prépara un baluchon et s’engagea sur le sentier qui menait à la rivière. Elle marchait tranquillement, consciente de l’être qui grandissait en elle. Il était la raison de ce périple, celui qui soulevait tant d’interrogations. Un chariot, coincé sur le pont, l’empêchait de traverser. Chacun des deux étalons semblait vouloir partir dans une direction opposée. Arrivée à leur hauteur, elle se pencha à leurs oreilles, et leur déversa quelques bribes de poésie pour les encourager. Aussitôt, le cortège reprit son avancée. Le cocher s’empressa de remercier la demoiselle, la chuchoteuse, comme il se hâta de l’appeler. Arrivée au milieu du pont, elle lança une pierre à l’eau. Trois ricochets feraient office de signe. Elle cherchait la moindre indication pour continuer sa folle quête de vérité. Fendant les vaguelettes mauves, le caillou rebondit. Une fois, deux fois…trois fois avant de s’enfoncer dans le remous de la rivière. Elle continuerait son expédition. Une dernière prairie la séparait des bois. Sa main glissait dans les herbes hautes, elle savourait la chaleur d’automne imprégnée dans la végétation.

 Arrivée au premier tronc, elle se retourna en un silencieux aurevoir à son village. Elle cherchait des réponses mais cependant, elle n’était pas sûre de sortir indemne de cette forêt. Certains la disaient hantée, sombres murmures. Contes et légendes courraient de lèvres en oreilles, effrayant et amusant au cœur des tavernes. Un pied après l’autre, elle pénétra calmement dans l’énigmatique lieu de mythes. Une lumière, avait dit mémé, dans cette obscure mélasse il ne serait pas difficile de la distinguer, si d’aventure elle finissait par la trouver.

Elle erra une bonne partie de la journée, déjeunant sur la mousse, chassant des papillons aux reflets émeraude. Elle se perdait parsemant le chemin de chants et comptines, qui s’étouffaient sous ses pas. La nuit commençait à poindre lorsqu’une luciole se posa délicatement sur son pouce. Elle rit, soulagée d’apercevoir une lumière dans l’obscurité. L’insecte s’envola lentement veillant à ce que la jeune fille la suive. Vylona slalomait à travers les branchages, évitant ronces et racines protubérantes. Une autre créature aux ailes translucides se joignit à la danse, elles virevoltaient entrainant la demoiselle au cœur des bois. Des dizaines d’autres se mêlèrent au ballet. Le soleil avait tiré sa révérence, laissant Dame Lune éclairer de sa douce lueur les petites artères qui sillonnaient entre les arbres. Une étoile semblait rire à la vue de cette joyeuse troupe. Le petit groupe cheminait le long d’un sentier, qui se parait de délicats cristaux. Ils se dévoilaient, mis en lumière, au fil de leur progression. Sous le charme, Vylona enregistrait chaque détail, chaque éclat, oubliant presque la raison de sa venue au cœur de la forêt. Mémorisant d’envoutants souvenirs, gravés en elle à jamais. Finalement, le cortège de lucioles arriva à destination.
 Sur une souche tordue un vieil homme attendait. Courbé, on le distinguait faiblement sous son capuchon. Dans sa main, un bâton noueux était planté dans l’herbe devant lui. Il le souleva et frappa le sol, une fois. Les ailes de feux, comme on les nommait dans les Quatre Landes, se précipitèrent vers le vieillard et s’enroulèrent autour de la branche. Arrivées au sommet elles se réunirent et fusionnèrent, se transformant en une jolie lanterne. Cette boule iridescente se balançait, au rythme de la brise, sans jamais tomber. Le vieillard se releva, découvrant ses traits, à présent faiblement éclairés. Deux billes d’un bleu limpide illuminaient son visage, strié de rides. Rien en lui n’effrayait Vylona, elle se sentait étrangement apaisée, libérée. Il lui tendit la main, l’invitant à le suivre.

 Après avoir marché quelques minutes ils se trouvèrent devant une maison biscornue. Sur son toit, une étrange cheminée arrondie laissait s’envoler des volutes de fumée colorée. Un nuage bleu succédait à un jaune, entrainant avec lui quelques étincelles d’un rouge vif. Vision magique et enchanteresse. Vylona oubliait ses soucis, avide de découvrir l’intérieur de la maison. Une pétillante jeunesse inondait à présent ses yeux.

—   C’est ici que je te laisse, franchis le seuil et tu trouveras les réponses que tu cherches Vylona.
—   Non, ne partez pas ! Vous ne m’avez pas dit quoi faire !
—   La solution est à ta portée dorénavant. Quant à moi j’ai d’autres chemins à éclairer. La magicienne va s’occuper de toi, va ne te retourne pas.

Ainsi, l’Ermite ce vieillard énigmatique, disparu, dissimulé à nouveau sous sa grande cape. Elle murmura un remerciement au dresseur de lucioles, dont la lumière sa fondait à nouveau dans la nuit. Vylona poussa alors le battant, qui annonça son arrivée par un sourd grincement. Un spectacle étrange se dévoilait devant la jeune fille stupéfaite. Un immense chaudron trônait au centre de la pièce, de gros bouillons mauves dansaient à sa surface. Les murs de la maison étaient recouverts d’étagères de bois qui croulaient sous le nombre de fioles qui s’y entassaient. Bleu étoilé, jaune soleil, rouge vermeil… des milliers de couleurs dansaient à l’intérieur de ces petites bouteilles. Son regard finit par se poser sur une petite cheminée qui parait un angle de la maisonnette. Deux grands fauteuils lui faisaient face. Dans l’un deux, une petite dame aux cheveux bleus fixait la nouvelle venue, un sourire aux lèvres.

—   Bonjour ! Excusez-moi de vous déranger, c’est le vieil homme qui m’a conduit ici…
—   Ne t’excuses pas chuchoteuse, je t’ai vu arriver ! Viens, suis moi j’ai beaucoup de choses à te montrer !

Elle s’extirpa de son fauteuil et avança, claudiquant, en direction d’une étagère.

—   Je suis la gardienne des légendes, l’attrapeuse de rumeurs. Dans mon chaudron je peux voir tout ce qui se passe au travers du royaume et ailleurs … Du couronnement d’un empereur à la naissance d’un paysan, rien n’échappe à l’œil de Myrléna.

Elle attrapa alors un petit flacon sur une étagère, et invita Vylona à regarder à l’intérieur. Elle scruta attentivement à travers le verre et inspecta le liquide violet strié de bandes noires qui ondulait à l’intérieur. Une scène lointaine, finit par apparaître, légère comme imaginée et pourtant frappante de réalisme. De longues racines s’enroulaient autour d’un homme, qui se trouvait la tête vers le sol.

—   La mandragore, c’est l’herbe aux pendus, qui revigore ! Vois-tu, un jour dans mon chaudron j’ai vu cette plante délaissée. Elle poussait sous un gibet, j’ai alors insufflé un peu de ma magie. Une légende est née, redonnant valeur à cette fleur oubliée.

Elle montra ensuite des dizaines de fioles et en conta les histoires. Des grandes, des petites, en cristal ou biscornues, chacune renfermait un récit fantastique. Elle inculquait ainsi à la demoiselle qu’un rien pouvait créer de grandes choses. Une simple action pouvait changer tout un destin. Les histoires captivèrent Vylona toute la nuit. Alors que le jour commençait à poindre, elle sut qu’elle pouvait repartir sereine. Alors qu’elle disparaissait dans la forêt, Merlyna attrapa une louche et remplit une fiole d’un liquide mauve et doré. Sur une étiquette jaunie elle inscrivit de son écriture penchée, « La chuchoteuse de vérités ».
 Depuis ce jour, l’on dit que Vylona ne serait jamais revenue à Brasondil. Dans les tavernes les histoires se croisent et s’opposent. Certains racontent, qu’au détour du chemin, un bel amoureux aurait ensorcelé son cœur et qu’elle vivrait heureuse, élevant une petite fille choyée. D’autres, préfèrent l’histoire sombre de l’enfant sauvage, celui qu’elle aurait abandonné aux loups de la forêt avant de disparaitre. Comme toutes les légendes, ce ne sont que des rumeurs, des chuchotis aux oreilles de ceux qui veulent les entendre. Des histoires au cœur de fioles …
« Modifié: 09 juin 2015 à 08:43:03 par maanilee »

Hors ligne Daji

  • Aède
  • Messages: 249
Re : L'attrapeuse de rumeurs, chuchotis et autres fioles [BT]
« Réponse #1 le: 09 juin 2015 à 07:57:22 »
Coucou maanilee !
Lecture sur téléphone (merci pour l'occupation pendant la sortie du fauve :D ) donc pas de relevé détaillé pour l'instant.
Juste mes impressions à chaud:
Lecture fluide et agréable, pas tant de descriptions que ça ;)
L'histoire se suit tranquillement, l'utilisation de la 3ème personne passe bien. J'aime bien ta façon de dire son questionnement sans vraiment le nommer ainsi que l'univers que tu as créé pour ce personnage.
Ce que j'ai un peu moins aimé par contre c'est la fin. Un peu trop rapide à mon goût et j'avoue que je préfère savoir ce qu'il en est plutôt que les fins ouvertes mais ça ce n'est que personnel.
Par contre j'aurai bien vu la sorcière parler en vers ou en rimes, je ne sais pas pourquoi.
A un moment j'ai trouvé qu'une association de phrases ne se liaient pas très bien, j'essaie de te retrouver le passage ce soir.

Voilà pour l'instant.
Bonne journée !
« Je ne suis pas taillée pour devenir une princesse, je le crains. Le piratage est largement plus mon style. » - Faris

maanilee

  • Invité
Re : L'attrapeuse de rumeurs, chuchotis et autres fioles [BT]
« Réponse #2 le: 09 juin 2015 à 09:00:12 »
Coucou Daji !

Citer
Lecture sur téléphone (merci pour l'occupation pendant la sortie du fauve :D ) donc pas de relevé détaillé pour l'instant.
A ton service !  :D

Bon en fait j"ai écrit mon texte puis à la relecture j"ai coupé toutes mes descriptions en essayant d'en garder un minimum pour coller avec mon style quand même !

Les fins c'est toujours la merde !
Et pour la Sorcière c'est marrant tiens !

Bonne journée !

Hors ligne Loïc

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 8 841
  • Prout
Re : L'attrapeuse de rumeurs, chuchotis et autres fioles [BT]
« Réponse #3 le: 09 juin 2015 à 09:26:54 »
Hello.

Au début déjà, beaucoup, beaucoup trop de virgules. Du coup c'est haché, on n'avance pas, ça manque de fluidité dans la lecture.

Citer
Vylona ressentait particulièrement le besoin de se retrouver dans ce cocon, aimée et protégée.

Je comprends pas trop le particulièrement.
Et cette phrase me semble lourde, y a sans doute moyen de la tourner autrement.

Citer
Une fois le rituel du goûter achevé, la main ridée se posa sur celle de la jeune fille. D’un regard plein de tendresse la vieille dame l’invitait à se confier.

Tu dis "le rituel", qui le fait passer pour naturel mais ça l'est pas pour nous. Surtout qu'il y a cette idée de rituel qu'il me semble nécessaire de développer.

Citer
J’veux dire comment être sûre de la direction à emprunter

Le mélange de parler oral et écrit ne me semble pas très heureux.

Citer
Elle respectait sa volonté, attendant que la jeune fille décide de se dévoiler

attendait plutôt qu'attendant ?

Citer
lle se pencha à leurs oreilles, et leur déversa quelques bribes de poésie pour les encourager.

Et y déversa ?

Citer
Arrivée au milieu du pont, elle lança une pierre à l’eau. Trois ricochets feraient office de signe.

C'est bizarre lancer une pierre à l'eau, non ?
Je ne comprends pas la deuxième phrase.

Citer
deux fois…trois fois

manque une espace

Citer
elle savourait la chaleur d’automne imprégnée dans la végétation.

Tu es sûre de ton imprégnée dans ?

Citer
Elle cherchait des réponses mais cependant, elle n’était pas sûre de sortir indemne de cette forêt.

mais cependant virgule, c'est lourd.

Citer
Contes et légendes courraient

couraient

Citer
effrayant et amusant au cœur des tavernes.

les tavernes plutôt qu'au coeur des ?

Citer
l’énigmatique lieu de mythes.

Un peu lourd aussi, surtout en fin de phrase.

Citer
Une lumière, avait dit mémé, dans cette obscure mélasse il ne serait pas difficile de la distinguer, si d’aventure elle finissait par la trouver.

Y a un souci de ponctuation à mon avis. Tout est sur le même plan alors qu'il y a des intonations différentes à mettre entre ton indirect et ta narration.

Citer
Une autre créature aux ailes translucides se joignit à la danse, elles virevoltaient entrainant la demoiselle au cœur des bois

Des soucis de temps et de ponctuation ici.

Citer
Mémorisant d’envoutants souvenirs, gravés en elle à jamais.

C'est généralement pas très beau, ce genre de phrases avec participe présent + pas de verbes conjugués

Citer
—   C’est ici que je te laisse, franchis le seuil et tu trouveras les réponses que tu cherches Vylona.
—   Non, ne partez pas ! Vous ne m’avez pas dit quoi faire !

Ben si justement ^^

Citer
La magicienne va s’occuper de toi, va ne te retourne pas.

Point à toi, virgule à va ?

Citer
Ainsi, l’Ermite ce vieillard énigmatique, disparu, dissimulé à nouveau sous sa grande cape.

La ponctuation me semble à revoir ici aussi.
Disparut

Citer
royaume et ailleurs …

espace en trop

Citer
—   La mandragore, c’est l’herbe aux pendus, qui revigore ! Vois-tu, un jour dans mon chaudron j’ai vu cette plante délaissée. Elle poussait sous un gibet, j’ai alors insufflé un peu de ma magie. Une légende est née, redonnant valeur à cette fleur oubliée.

La rime interne en é, c'est pas très beau.

Citer
Des histoires au cœur de fioles

Espace en trop

C'est un texte très dense, très descriptif. Ça manque de fluidité de temps en temps à mon avis, mais je crois que ce qui m'a surtout manqué c'est quelque chose pour avoir envie de me raccrocher à Volyna, pour avoir envie de la suivre. Parce qu'au final, t'es assez évasive sur son problème et je crois que je lui suis resté extérieur.
Je sais pas trop ce que je pense des deux derniers paragraphes. Je crois qu'ils me semblent trop génériques, trop en coupure avec le reste pour être vraiment plaisants.

Une autre fois peut-être.
« Modifié: 09 juin 2015 à 09:43:24 par Loïc »
"We think you're dumb and we hate you too"
Alestorm

"Les Grandes Histoires sont celles que l'on a déjà entendues et que l'on n'aspire qu'à réentendre.
Celles dans lesquelles on peut entrer à tout moment et s'installer à son aise."
Arundhati Roy

Hors ligne Dewen

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 264
  • Parrainage actif !
Re : L'attrapeuse de rumeurs, chuchotis et autres fioles [BT]
« Réponse #4 le: 10 juin 2015 à 07:20:46 »
Salut maanilee !
Comme d'habitude, j'ai adoré ton texte :coeur:
Il est vraiment superbe :coeur:
Tes descriptions me font rêver, et même si la fin laisse un peu planer un mystère sur elle, ça ne m'a pas dérangée :)
J'ai voulu en lire plus mais c'est normal, c'est parce que j'ai aimé.
Bravo pour ce texte :) !

"Ce que j’aime par-dessus tout en Gwendalavir, outre la salade de champignons, c’est l’inutilité du mot impossible."
Merwyn Ril'Avalon
(La quête d'Ewilan, Tome 2 : Les frontières de glace de Pierre Bottero)

"Eeeeeet c'est Franklin !!"

Hors ligne La Marquise de Carabas

  • Prophète
  • Messages: 776
    • Domaine de la Marquise
Re : L'attrapeuse de rumeurs, chuchotis et autres fioles [BT]
« Réponse #5 le: 10 juin 2015 à 16:52:36 »
Maanilee  :coeur:

C'est en lisant ton texte que j'ai réalisé que ma médiocre tentative de faire quelque chose approchant ton style ne risquait pas d'aboutir !

Je suis toujours fan de l'onirisme latant, la douceur de tes mots, tes paysages et tes personnages si soigneusement dessinés, tout au pastel.

Bien sur, parfois, je trouve que ton style contient quelques " simplicités", ce qui n'est pas forcément un problème à mes yeux, rendant tes univers accessibles même aux très jeunes lecteurs.

Et puis je me suis sentie très proche de la Magicienne... va savoir pourquoi  :-¬?

maanilee

  • Invité
Re : L'attrapeuse de rumeurs, chuchotis et autres fioles [BT]
« Réponse #6 le: 10 juin 2015 à 16:57:06 »
Citer
Maanilee  :coeur:

C'est en lisant ton texte que j'ai réalisé que ma médiocre tentative de faire quelque chose approchant ton style ne risquait pas d'aboutir !

Je suis toujours fan de l'onirisme latant, la douceur de tes mots, tes paysages et tes personnages si soigneusement dessinés, tout au pastel.

Bien sur, parfois, je trouve que ton style contient quelques " simplicités", ce qui n'est pas forcément un problème à mes yeux, rendant tes univers accessibles même aux très jeunes lecteurs.

Et puis je me suis sentie très proche de la Magicienne... va savoir pourquoi  :-¬?

Marquise marquise ! Ton style est parfait tel qu'il est malgré que je sois très flatté que tu aies voulu rendre hommage au mien  :coeur:
Oui tout à fait mes textes se veulent presque être des contes; à l'origine je voulais finir celui la en disant que c'était une maman qui racontait cette histoire à sa fille mais j'ai préféré que chacun imagine un peu la fin qu'il veut plutôt !

Merci comme d'habitude tu comprends totalement mes intentions  :coeur:

Hors ligne Writer77

  • Troubadour
  • Messages: 326
Re : L'attrapeuse de rumeurs, chuchotis et autres fioles [BT]
« Réponse #7 le: 11 juin 2015 à 03:49:39 »
Hello maanilee!!  :)

Comme toujours, tes textes ont ce petit cotee "feerique" que j'apprecie enormement. Tes descriptions, ton univers, tout s'accorde si facilement  :coeur: De plus, si c'est la premiere fois que tu ecris a la troisieme personne, eh ben bravo! Je trouve que tu t'en es bien sorti!  :mafio:
Toutefois, la fin m'a laissé un peu perplexe. Je sais que c’était voulu mais bon ::) :P

Au plaisir!  ;)
Il n'y a qu'une seule règle : ne jamais abandonner

Hors ligne La Marquise de Carabas

  • Prophète
  • Messages: 776
    • Domaine de la Marquise
Re : L'attrapeuse de rumeurs, chuchotis et autres fioles [BT]
« Réponse #8 le: 11 juin 2015 à 05:50:23 »
Bon....vu que j'ai lu tout ce que tu as écris de récents....Et qu'étant tombée du lit à 6h du mat je suis pas assez réveillée pour lire le chapitre 2 de ton texte long....

Je te redis que celui ci m'a beaucoup plu et je te souhaite un bon anniversaire du MDE !

 :coeur:

Hors ligne ZagZag

  • Ex Zagreos
  • Chaton Messager
  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 972
  • Octogorneau à poil ras
    • Ma page perso
Re : L'attrapeuse de rumeurs, chuchotis et autres fioles [BT]
« Réponse #9 le: 11 juin 2015 à 07:28:41 »
Salut !
J'ai bien aimé cette découverte de soi, le sujet est evoquè assez evasivement, mais reste fort et le questionnement est très intetessant. J'ai apprécié l'alternative et le choix que tu nous propose à la fin ou même d'en créer une autre, quand tu nous rappelle que ce ne sont que des légendes.
Citer
va ne te retourne pas. 
J'aurais mis va, et ne te retourné pas.
Sinon, les descriptions sont chouettes, mais il y en a peut-être trop pour une nouvelle. Du coup c'est un peu paradoxale, mais on a la sensation que tu ne veux pas en faire trop, et du couo il n'y en a pas assez. Je pense que tu pourrais, soit te concentrer sûr l'action, soit ajouter un peu plus d'action.
À bientôt :)
aucun : les artichauts n'ont aucun rapport avec le Père Noël. Ce ne sont pas des cadeaux et on ne peut pas faire de Père Noël en artichaut.

Hors ligne ernya

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 7 678
  • Ex-dragonne
    • Page perso
Re : L'attrapeuse de rumeurs, chuchotis et autres fioles [BT]
« Réponse #10 le: 11 juin 2015 à 15:52:23 »
Joyeux anniversaire mdien !

 
Citer
Malgré sa vingtaine passée, elle aimait retomber en enfance auprès de la vieille dame. Elle l’accueillait inlassablement avec un grand verre de lait et des biscuits sucrés.

on comprend quand même mais je me demande si éviter la confusion entre les deux "elle" ne serait pas un bonus

Citer
son arrivé
arrivée


Citer
Elle respectait sa volonté, attendant que la jeune fille décide de se dévoiler. Elle réfléchit quelques instants, elle parlait peu mais toujours avec sagesse.
j'ai un peu de mal avec la deuxième phrase. Je pige pas trop comment tu peux mettre dans une même phrase les deux parties "elle réfléchit" / "elle parlait"

Citer
—    On raconte, que de l’autre côté de la rivière aux reflets violets,

la première virgule est incorrecte, si tu veux couper, il faut couper après "que"

Citer
Quant à moi j’ai d’autres chemins à éclairer.

Quant à moi,

Citer
La magicienne va s’occuper de toi, va ne te retourne pas.
va, ne te retourne pas


Citer
Ainsi, l’Ermite ce vieillard énigmatique,

l'Ermite, ce vieillard

Citer
—   Bonjour ! Excusez-moi de vous déranger, c’est le vieil homme qui m’a conduit ici…
conduite

Citer
—   Ne t’excuses pas chuchoteuse, je t’ai vu arriver !
pas, chuchoteuse


Citer
Une scène lointaine, finit par apparaître, légère comme imaginée et pourtant frappante de réalisme.

Une scène lointaine finit par apparaître

J'ai bien aimé l'atmosphère onirique/fantasy. Par contre, je n'ai pas bien compris le problème de ton personnage (elle est enceinte et ?) et du coup je n'ai pas bien saisi la fin. Le rapport entre la grand-mère, le vieux, la femme aux fioles, la mandragore et la disparition finale. J'ai peut-être lu trop vite mais je n'ai pas compris le lien entre tous ses éléments.  :-X
"Je crois qu'il est de mon devoir de laisser les gens en meilleur état que je ne les ai trouvés"
Kennit, Les Aventuriers de la Mer, Robin Hobb.

maanilee

  • Invité
Re : L'attrapeuse de rumeurs, chuchotis et autres fioles [BT]
« Réponse #11 le: 11 juin 2015 à 15:56:09 »
Citer
J'ai bien aimé l'atmosphère onirique/fantasy
rien que pour ça ! On a fait un grand pas dans notre relation ernya  :D

Dès que j'ai un poil moins de boulot je me met aux corrections et je verrais pour essayer de mettre plus en avant le thème général qui est plutôt
sur les légendes et leurs origines ...

Merci de ton temps !

Hors ligne ernya

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 7 678
  • Ex-dragonne
    • Page perso
Re : Re : L'attrapeuse de rumeurs, chuchotis et autres fioles [BT]
« Réponse #12 le: 11 juin 2015 à 16:02:16 »
Citer
J'ai bien aimé l'atmosphère onirique/fantasy
rien que pour ça ! On a fait un grand pas dans notre relation ernya  :D
huhu, on fera un autre grand pas quand tu me rendras la pareille  ;)

Sinon, toi qui aimes les descriptions et les ambiances fantasy, tu connais ça ? ça pourrait te plaire !
"Je crois qu'il est de mon devoir de laisser les gens en meilleur état que je ne les ai trouvés"
Kennit, Les Aventuriers de la Mer, Robin Hobb.

Hors ligne Marygold

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 236
  • marmotte aphilosophique
Re : L'attrapeuse de rumeurs, chuchotis et autres fioles [BT]
« Réponse #13 le: 11 juin 2015 à 21:33:36 »
Allez, je m’y mets pour les 9 ans du fofo !
Ce texte-là, pour le BT, j’avais envie de le lire rien qu’à voir le titre ! ;)

Quelques remarques de forme tout d’abord :
Citer
D’un geste réconfortant, elle semblait prendre ses soucis puis les envoyait au loin.
Ça ne serait pas « les envoyer » ?
Citer
Le petit cocker agité se chargeait déjà d’annoncer son arrivé.
arrivée
Citer
Contes et légendes courraient de lèvres en oreilles,
Couraient ?
Citer
La magicienne va s’occuper de toi, va ne te retourne pas.
Tu as pensé à mettre une ponctuation plus forte avant le « va, ne te retourne pas » ?
Citer
Ainsi, l’Ermite ce vieillard énigmatique, disparu, dissimulé à nouveau sous sa grande cape.
disparut
Citer
Excusez-moi de vous déranger, c’est le vieil homme qui m’a conduit ici…
conduite
Citer
—   Ne t’excuses pas chuchoteuse,
Ne t’excuse

Il y a aussi des virgules pas très bien placées, mais je crois que Loïc et ernya les ont indiquées.

Bon, ok, c’est exactement ce à quoi je m’attendais avec ce titre : une ambiance bien posée de contes et légendes, un peu de magie, une quête. Il y a beaucoup de descriptions, comme tu le dis, mais c’est le genre qui veut ça aussi et j’ai trouvé que c’était bien distillé.
Ce que je regrette, c’est qu’on reste un peu au-dessus des choses : je ne sais pas comment l’expliquer mais, alors que j’ai apprécié la lecture, les personnages et ce qui leur arrivait n’ont pas éveillé grand-chose en moi.
Je suis peut-être passée à côté, hein, je crois que j'ai pas trop compris ce que Vylona cherchait et la fin reste plutôt vague. Mais j’en lirais d’autres de toi, je pense !
« Modifié: 11 juin 2015 à 21:35:32 par Marygold »
Oh yeah ! 8)

Hors ligne Calegal

  • Troubadour
  • Messages: 397
Re : L'attrapeuse de rumeurs, chuchotis et autres fioles [BT]
« Réponse #14 le: 11 juin 2015 à 21:47:51 »
Salut maanilee, bon gibet  :glou:

Citer
Une petite fille qui riait aux éclats, en poursuivant un petit chat noir, la bouscula aux abords de la fontaine.
J’enlèverais la première virgule.

Citer
D’un geste réconfortant, elle semblait prendre ses soucis puis les envoyait au loin.
Ici je mettrais le verbe "envoyer" à l'infinitif pour accorder avec "prendre"

Citer
Arrivée au milieu du pont, elle lança une pierre à l’eau.
"dans" l'eau serait plus français.

Citer
Elle se perdait parsemant le chemin de chants et comptines, qui s’étouffaient sous ses pas.
Virgule après "perdait".

Citer
L’insecte s’envola lentement veillant à ce que la jeune fille la suive.
Virgule après "lentement". Je crois (mais je suis absolument pas sûr) qu''il faut souvent une virgule avant un participe présent.

Citer
Ainsi, l’Ermite ce vieillard énigmatique, disparu, dissimulé à nouveau sous sa grande cape.
Le mot "disparu" devrait plutôt suivre "ainsi", car là ça coupe un peu le rythme

J'ai  bien aimé même si j'ai eu du mal à avoir de la sympathie pour le personnages, on n'en sait trop peu sur elle et son problème.  Cependant c'est bien écrit et je trouve qu'il y a assez de rythme. Par contre tu as toujours ton problème de ponctuation qui revient ^^. On a tous nos petits défauts (moi c'est l'orthographe :/)
La fin me parait un peu facile. J'aurais aimé que tu pousses un peu plus, par exemple qu'elle revienne voir sa grand-mère et que ensuite elle disparaisse.
Sinon j'aime bien l'ambiance conte de fée qui se dégage de ton texte.

Donc je n'ai pas accroché à fond cette fois

P.S : je passerais demain commenter Amylia, trop de gibet aujourd'hui :p
"Le livre n'appartient plus à celui qui l'a écrit, mais à ceux qui le lisent." Modiano
"L'abus des livres tue la science. Croyant savoir ce qu'on a lu, on se croit dispensé de l'apprendre. Trop de lecture ne sert qu'à faire des présomptueux ignorants." J.J Rousseau

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.18 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.024 secondes avec 22 requêtes.