Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

28 janvier 2023 à 02:17:20
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateur: Claudius) » Quand il manque quelque chose [défi de Viviane]

Auteur Sujet: Quand il manque quelque chose [défi de Viviane]  (Lu 2874 fois)

Hors ligne Cauzart

  • Troubadour
  • Messages: 300
    • Julien Usseglio - Poèmes, nouvelles et théâtre
Quand il manque quelque chose [défi de Viviane]
« le: 23 octobre 2014 à 16:52:02 »
tu vas nous raconter une romance à l'eau de Rose qui se passe sur le Titanic, mais sans "t" :mrgreen: (un lipogramme, quoi ::))


Alors voilà. Je déteste les romances à l'eau de Rose, mais j'ai essayé. Sans t, c'est pas facile. Pas de conjugaison au pluriel, pas de "et" pas de "est", pas de beaucoup de mots. J'ai essayé, voilà ce que ça donne. ^^



De l'eau. Beaucoup d'eau. La mer.
Dans le ciel, la lune brille.
En bas, les vagues. Des dauphins dans les vagues, l'un siffle une mélodie d'amour. L'horizon vide se berce d'ondes lumineuses. Le soleil vermeil colore le sel de remous cosmiques. Ça ondule.
Parmi les jeux des animaux marins, passe une machine, immense cargo aux belles cheminées. Le cuivre bleu, brille dans les derniers rayons. À bord, la musique valse. On y danse, seul ou à plusieurs, selon les caprices de son cœur. Le jazz sonne comme un banc d'abeilles folles.
Sur la passerelle abandonnée, Eléanor soupire. Elle a les cheveux longs, aussi blonds que soyeux, la peau blanche, le visage fin, des yeux de fouines blessées. Songeuse, elle ronge ses ongles au verni orangé, crispée par l'angoisse. Ô seins gonflés de désir, que vous paraissez perdus sans la main de l'homme qui vous accompagne. Dans la fine brise de ce soir hivernal, vous dansez la mélancolie.
Soudain, une main sur son épaule.
- Georges, enfin, soupire la belle.
- Eleanor, je suis là.
L'homme au monocle se penche vers le visage glacé de son amour afin d'y déposer un long baiser langoureux. Il a les mèches brunes, les yeux noirs au regard fourbe. Mais face à la belle, il a son âme sur ses pieds. Elle la ramasse. Une rafale vole son chapeau qui s'en va vers la mer, minuscule, semblable à une bouée pour quelque noyé égaré.
- Eleanor, regardez donc mon chapeau qui là-bas s'en va au loin. Je me sens pareil à lui quand je vous regarde. Où allons-nous ? Je suis riche, vous non, pauvre, sans famille. Je vous regarde, je me sens déjà loin, comme mon chapeau, noyé dans la mer. Vie malheureuse.
- Oh Georges ! Ne parlez pas ainsi je vous en prie. Ne perdons pas la soirée. J'aimerais m'unir à vous, me confondre dans vos bras. Prenez-moi donc, mariez-moi si vous ne désirez m'abandonner au chagrin.
Elle serre alors de ses mains fines le bras de son aimé.
- Non, Eleanor, non. Impossible, mille fois impossible, hélas ! Je suis marié, vous le savez. Je ne peux me résoudre à l'abandonner.
- Vous ne m'aimez pas. Si vous ne m'aimez pas, rien ne me sauvera de ce monde cruel. Si vous ne m'aimez pas, je vais rejoindre ce chapeau, les dauphins, la mer, mourir enfin !
- Comprenez-moi Eleanor ! Ne jugez pas mon âme si cruelle. Je ne veux faire souffrir personne, bien que je vous aime, ni vous, ni mon épouse qui demeure avec moi depuis 15 ans !
- Non, non, je ne peux me résoudre. Choisissez, enfin.
- Eleanor, je voudrais un miracle, oui, un miracle. Fermez les yeux, imaginez, je suis là, à vous, vous, à moi. Ô bonheur ! Croyez-moi. Bonheur impossible. J'aimerais m'unir à vous, à jamais, me complaire dans l'absolu, vivre de cosmos, d'amour, d'eau fraîche. Mais ce monde ne dure pas. Hélas ! Enfin, ne perdons pas la soirée, venez donc dans ma chambre, ma femme danse au loin. Personne ne nous verra.
- Alors vous ne m'aimez pas.
- Je voudrais un miracle, je vous le jure, un miracle afin de m'unir à vous.
Soudain, un iceberg frappe la coque du cargo aux cheminées immenses. On hurle, rien à faire. L'eau passe dans les salles, mange l'ensemble. Cinq heures après, voilà Georges, Eleanor, noyés, bras dans l'un, bras dans l'une, peau glacée sous les eaux, unis à jamais au milieu des dauphins, des baleines, l'une siffle une mélodie d'amour. Hasard ? Je ne sais pas.
« Modifié: 18 novembre 2014 à 16:17:55 par Cauzart »
http://julienusseglio.eklablog.com/
Textes et poèmes à découvrir !

Smicky

  • Invité
Re : Quand il manque quelque chose [défi de Viviane]
« Réponse #1 le: 23 octobre 2014 à 18:02:40 »
 :noange:
« Modifié: 03 octobre 2017 à 12:49:20 par Smicky »

Hors ligne Black Smile

  • Plumelette
  • Messages: 10
  • We are all mad here
Re : Quand il manque quelque chose [défi de Viviane]
« Réponse #2 le: 23 octobre 2014 à 18:35:23 »
J'aime pas les histoires à l'eau de rose et le film du Titanic m'a totalement dégoûtée de ce genre d'histoire (Et de Céline Dion), mais j'admire la performance... Aucun "t", whaw  :o
Et comme dit Smicky, c'est un plaisir à lire, pas comme des défis du même genre lus en dehors du forum, où les phrases n'avaient aucun lien entre elle xD
Beau boulot ! **

Hors ligne Cauzart

  • Troubadour
  • Messages: 300
    • Julien Usseglio - Poèmes, nouvelles et théâtre
Re : Quand il manque quelque chose [défi de Viviane]
« Réponse #3 le: 24 octobre 2014 à 10:26:53 »
Merci à vous :)
http://julienusseglio.eklablog.com/
Textes et poèmes à découvrir !

Hors ligne Vivi

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 684
  • Pouponnière de Posts
Re : Quand il manque quelque chose [défi de Viviane]
« Réponse #4 le: 26 octobre 2014 à 03:41:43 »
De l'eau. Beaucoup d'eau. La mer.
Dans le ciel, la lune brille.
En bas, les vagues. Des dauphins dans les vagues, l'un siffle une mélodie d'amour. L'horizon vide se berce d'ondes lumineuses. Le soleil vermeil colore le sel de remous cosmiques. Ça ondule.
C't'incipit :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur:




Le jazz sonne comme un banc d'abeilles folles. 
t'es sûr que c'est pas du larsen plutôt :D




Ô seins gonflé de désir, que vous paraissez perdu sans la main de l'homme qui vous accompagne.
rhôôôô :-[




Mais face à la belle, il a son âme sur ses pieds.
wééé :coeur:




Elle l'a ramasse.
gné :o ?? -> la   :\? ?




- Vous ne m'aimez pas. Si vous ne m'aimez pas, rien ne peux me sauver de ce monde cruel. Si vous ne m'aimez pas, je vais rejoindre ce chapeau, les dauphins, la mer, mourir enfin, repos !
"repos" à la fin, c'est moche, on dirait un gosse qui s'exprime, alors que jusque là, c'était plutôt soutenu et poétique (rondement mené, quoi :) ). Je le supprimerai sans vergogne :-¬?




Voyez mon âme pas si cruel.
OUTCH >< l'est chelou celui-là aussi (cruel s'accorde avec quoi ::) )
-> "Voyez mon âme si peu cruelle." me semble plus dans le ton ("pas si" est moche aussi)




Je ne veux faire souffrir, bien que...
rajouter "personne" après "souffrir" ne ferait pas de mal (c'est plus coulant aussi :noange: )




depuis 15 ans
quinze (et y'a pas de "t" là-dedans en plus, c'est la fête 8))




Croyez moi.
un petit tiret ferait pas de mal (et comme on ne le lira pas "tiret" pas de soucis pour les "t" :viviane: )




vivre de cosmos
gné :o ce mot me semble incongru dans le contexte :-\




- Je voudrais un miracle, je vous le jure, un miracle afin de m'unir à vous.
Soudain, un iceberg frappe la coque du cargo aux cheminées immenses. On hurle, rien à faire. L'eau passe dans les salles, mange l'ensemble. Cinq heures après, voilà Georges, Eleanor, noyés, bras dans l'un, bras dans l'une, peau glacé sous les eaux, unis à jamais au milieu des dauphins, des baleines, l'une siffle une mélodie d'amour. Hasard ? Je ne sais pas.
kro fort la fin :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur:





Bon ben bravo ! Défi brillamment relevé. Je me suis permis quelques remarques, mais globalement c'est du tout bon : la fin est sublime, les dialogues inspirés et stylés, les phrases nominales et description distillées comme il faut, de la poésie en veux-tu en voilà... Bref :  :mafio:

Merci pour ce texte...  :coeur: ...formidable (après corrections :-¬? :noange: :D)
Je suis capable du pire comme du meilleur, mais c'est dans le pire que je suis le meilleur (^.^)v

Hors ligne Cauzart

  • Troubadour
  • Messages: 300
    • Julien Usseglio - Poèmes, nouvelles et théâtre
Re : Quand il manque quelque chose [défi de Viviane]
« Réponse #5 le: 28 octobre 2014 à 12:38:49 »
Texte corrigé !
Merci de tes petites corrections.

Si quelqu'un à un autre défit, n'hésitez pas ^^
http://julienusseglio.eklablog.com/
Textes et poèmes à découvrir !

Hors ligne Baptiste

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 629
  • Pingouin de Patagonie
    • Rêves de comptoir
Re : Quand il manque quelque chose [défi de Viviane]
« Réponse #6 le: 29 octobre 2014 à 11:34:48 »
Yop
Citer
De l'eau. Beaucoup d'eau. La mer.
Dans le ciel, la lune brille.
En bas, les vagues. Des dauphins dans les vagues, l'un siffle une mélodie d'amour. L'horizon vide se berce d'ondes lumineuses. Le soleil vermeil colore le sel de remous cosmiques. Ça ondule.
J'aime bien ce début
Citer
epuis 15 ans !
quinze plutot non?


Bon t'es bon pour postuler pour la collection Harlequin  :mrgreen:
Sans rire, bravo pour le défi, sans t effectivement c'est pas simple. Mais tu t'en es très bien tiré, le texte est super fluide, le style impeccable. L'histoire en elle même a rien de transcendentale mais le style rattrape tout.
Merci pour ce texte

Hors ligne Cauzart

  • Troubadour
  • Messages: 300
    • Julien Usseglio - Poèmes, nouvelles et théâtre
Re : Quand il manque quelque chose [défi de Viviane]
« Réponse #7 le: 29 octobre 2014 à 13:50:40 »
Merci bien du passage !

Oui je vais pouvoir postuler pour écrire dans des magasines à l'eau de rose...... :p
http://julienusseglio.eklablog.com/
Textes et poèmes à découvrir !

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 378
Re : Quand il manque quelque chose [défi de Viviane]
« Réponse #8 le: 29 octobre 2014 à 23:07:33 »
Salut Cauzart,
bon j'ai jamais vu/lu Titanic, donc forcément j'ai capté les références de très loin...
Mais le texte se tient super bien sans "t" et on ne ressent pas des efforts particuliers de formulation (pourtant t'as dû galérer ! en bateau  :)). Donc, un moment de lecture sympa, drôle, assez efficace.

Dans le détail :
Citer
Ô seins gonflé de désir, que vous paraissez perdu
gonflés / perdus

Citer
- Oh Georges ! Ne parlez pas ainsi je vous en pris.
prie

Citer
J'aimerai m'unir à vous
aimerais ?

Citer
Voyez mon âme pas si cruel.
cruelle ?
et puis grammaticalement, c'est space.  (Ne voyez pas mon âme si cruelle) ; je préfèrerais "juger" ou un autre verbe que voir.
Citer
J'aimerai m'unir à vous,
ais ?

Citer
Mais ce monde ne dure pas. Hélas ! Mais ne perdons pas la soirée,
le double mais est un peu lourd

Citer
peau glacé
glacée

En tout cas, chouette défi !
Rémi
Le paysage de mes jours semble se composer, comme les régions de montagne, de matériaux divers entassés pêle-mêle. J'y rencontre ma nature, déjà composite, formée en parties égales d'instinct et de culture. Çà et là, affleurent les granits de l'inévitable ; partout les éboulements du hasard. M.Your.

Hors ligne Cauzart

  • Troubadour
  • Messages: 300
    • Julien Usseglio - Poèmes, nouvelles et théâtre
Re : Quand il manque quelque chose [défi de Viviane]
« Réponse #9 le: 31 octobre 2014 à 13:07:04 »
Merci du commentaire ! Je vais corriger tout ça ^^
http://julienusseglio.eklablog.com/
Textes et poèmes à découvrir !

Invité

  • Invité
Re : Quand il manque quelque chose [défi de Viviane]
« Réponse #10 le: 31 octobre 2014 à 13:47:44 »
So, vive les défis !

En gros j'suis arrivé à la ouane-again et j'ai pas lu l'avertissement. Du coup, je dévale le texte, et je me dis "wha il a un style chelou ><". J'ai trouvé ça parfaitement à l'eau de rose, ça m'a un peu saoulé, par contre j'ai kiffé la fin un peu dramatique et sa question finale, c'était cool. Mais toujours ce "il a vraiment un truc de style, lui".

Du coup j'ai lu l'avertissement... et la lumière fu (santé !). Et là, en plus, je découvre qu'il fallait que ce soit à l'eau de rose. Ce qui m'amène à souligner la présence d'images fortes et d'un rythme un peu étrange et donc intéressant (parce qu'il reste fluide et rebond) dans un défi comme celui-ci que je me surprends, d'une, à lire (chapeau ^^), et de deux, que je n'aurai jamais pu faire !

All my congratz ;)

Hors ligne Marygold

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 231
  • marmotte aphilosophique
Re : Quand il manque quelque chose [défi de Viviane]
« Réponse #11 le: 05 novembre 2014 à 19:07:19 »
Citer
Ça ondule.
... ça pendule, je manque de suite dans les idées... pardon ! ^^

Citer
des yeux de fouines blessées.
Je ne sais pas si c'était fait exprès mais ça m'a fait bien rire ! En fait, je suppose que ça fait partie du côté ironique du texte, non ?

Bref, contrairement à Psyko, je suis venue en passant par le fil des défis donc je savais à quoi m'attendre.
Et c'est un défi brillamment relevé, c'est vrai. Comme certains, je n'ai pas apprécié outre mesure le style à l'eau de rose, et les longues considérations sur le chapeau du monsieur, mais ça faisait partie du deal. Donc bravo !
Oh yeah ! 8)

Hors ligne Cauzart

  • Troubadour
  • Messages: 300
    • Julien Usseglio - Poèmes, nouvelles et théâtre
Re : Quand il manque quelque chose [défi de Viviane]
« Réponse #12 le: 06 novembre 2014 à 18:30:25 »
Merci du passage !

Bien content de ce petit défi ! :)
http://julienusseglio.eklablog.com/
Textes et poèmes à découvrir !

Hors ligne Elk

  • Chaton Messager
  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 429
Re : Quand il manque quelque chose [défi de Viviane]
« Réponse #13 le: 13 novembre 2014 à 13:36:10 »
Je ne vais qu'ajouter ma pierre à toutes les félicitations précédentes : c'est très, très bien joué. Non seulement tu as respecté le défi, mais en plus tu l'as fait avec style ! Beaucoup de phrases qui m'ont plu et que les autres on relevé plus haut (le début, notamment  :coeur:).

Et puis les yeux de fouine, quoi  :D

Hors ligne Cauzart

  • Troubadour
  • Messages: 300
    • Julien Usseglio - Poèmes, nouvelles et théâtre
Re : Quand il manque quelque chose [défi de Viviane]
« Réponse #14 le: 14 novembre 2014 à 02:38:39 »
Merci du passage ! Ca fait toujours plaisir de recevoir des roses.... ;) :p
http://julienusseglio.eklablog.com/
Textes et poèmes à découvrir !

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.021 secondes avec 22 requêtes.