Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

13 juin 2024 à 00:07:23
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateur: Claudius) » Les petits soldats de plomb

Auteur Sujet: Les petits soldats de plomb  (Lu 9900 fois)

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Trou Noir d'Encre
  • Messages: 10 257
Les petits soldats de plomb
« le: 11 juin 2014 à 23:22:37 »
Bien, voici un petit texte que j'ai eu plaisir à écrire.
J'attends vos sagaces commentaires.


N'hésitez pas, lâchez vous, bonne lecture !

-------------------------

Les petits soldats de plomb

Baissant le journal sur ses genoux, le vieil homme apostrophe le gamin qui joue à ses pieds.
— Vas-tu te calmer un instant ?
Il lui ébouriffe les cheveux du bout des doigts, se cale au fond du fauteuil et reprend sa lecture. Le gosse se tait. Soigneusement, il remet en place sa mèche sur son front puis reprend son jeu sans un mot. Entre ses doigts, les petits soldats de plomb s’organisent en bataillons, se déplacent vers les positions ennemies, s’entrechoquent et s’écroulent vaincus sur le parquet. Le gamin ne peut retenir quelques imitations d’explosions. Et tandis qu’il pétarade et fauche ses soldats de la main, le journal s’abaisse à nouveau.
— J’aimerais du calme jeune homme maintenant ! dit le papi d'un ton ferme.  As-tu fini tes devoirs ?
— Oui.
— En es-tu bien sûr ?
— Oui. Il n’en reste absolument rien.
— Bien, en ce cas, ne veux-tu pas trouver un autre jeu ? Plus calme ?
Le gosse se gratte sous les orteils avec la baïonnette d’un soldat.
— Veux-tu prendre ton goûter ?
Le grand-père se lève et le gamin s’installe à genoux devant la petite table, à côté du fauteuil. Quand l’assiette de madeleines est posée devant lui, ses yeux brillent un court instant. Il remercie et boit son verre de lait.
Ce ne sont pas les onomatopées de son petit fils, ni les chocs entre les soldats qui réveillent le vieil homme mais le bruit perçant, suraigu du jouet de plomb tombant dans l’assiette de porcelaine.
— Cesse maintenant !
Le vieux est excédé. Mais dans sa chemise brune, chétif et recroquevillé sur lui-même, le gamin est attendrissant et le vieux s’apaise. Sur la table, l’assiette ne contient plus qu’une madeleine : une moitié en est éventrée et l’autre est criblée de petits trous ronds.
—  Finis cette madeleine et ensuite change de jeu !
Le gamin le regarde en mâchant, par-dessous. Silencieux, il garde la tête baissée mais l’éclat dans ses yeux trahit son bouillonnement interne.
— Ne veux-tu pas jouer au cerceau ?
Le gosse ne bronche pas.
— Tu as un ballon dans le jardin, pourquoi ne pas en profiter ?
Cette proposition déclenche une moue et un haussement d’épaule imperceptible.
— Tu ne vas tout de même pas jouer aux petits soldats toute ta vie ?
Une lueur traverse le regard du gamin qui esquisse un sourire.
— Bon, puisqu’il en est ainsi, tu vas me faire un beau dessin.
Le papi se lève et sort de la pièce, l’assiette à la main. Le gamin ne se retourne pas et contemple ses pieds, sans un geste. Lorsque son grand-père pose devant lui une grande feuille et des crayons, aussitôt ses petites mains se saisissent des couleurs et quelques instants après un cheval a pris forme.
— Bravo ! Très bien, tu es doué. C’est un bon début. Tu devrais poursuivre dans cette voie.
Le sourire aux lèvres, le vieux s’installe dans son fauteuil et entreprend de finir son journal. Lorsqu’il le replie, il constate que le dessin est très avancé : le cheval harnaché tire un canon, des soldats marchent devant et derrière, un Zeppelin flotte dans les airs au-dessus de l’horizon en feu.
— Adolf ! Tu es vraiment incorrigible ! Allez, va prendre l’air ! Va jouer dehors, ça te fera du bien.
Le gamin hésite mais, sous sa mèche, son œil est toujours flamboyant lorsqu’il demande :
— Je peux prendre mes soldats ?




EDIT : modif de typo, fallait la faire un jour quand même !
« Modifié: 16 septembre 2019 à 20:09:59 par Rémi »
Le paysage de mes jours semble se composer, comme les régions de montagne, de matériaux divers entassés pêle-mêle. J'y rencontre ma nature, déjà composite, formée en parties égales d'instinct et de culture. Çà et là, affleurent les granits de l'inévitable ; partout les éboulements du hasard. M.Your.

World End Girlfriend

  • Invité
Re : Les petits soldats de plomb
« Réponse #1 le: 12 juin 2014 à 02:19:56 »
C'est mignon et léger, le texte fait son boulot pour arracher un petit sourire  :)

Aahraz

  • Invité
Re : Les petits soldats de plomb
« Réponse #2 le: 12 juin 2014 à 08:24:39 »
Aucun souci pour le style ou la narration!
Par contre on est vraiment dans la même trame que dino Buzati avec "Dolfi" et je trouve ça, au mieux, assez maladroit, au pire, assez osé... C'est le même effet, la même chose, je sais pas si c est un hasard mais ça m'a sauté aux yeux assez rapidement.

bonne continuation

alexis17

  • Invité
Re : Les petits soldats de plomb
« Réponse #3 le: 12 juin 2014 à 11:14:49 »
Salut,
Il est vrai que moi aussi j'ai vu la ressemblance avec le texte de Buzzati, mais peut-être ne le connais-tu pas ?
Bref, il n'y a pas grand-chose à dire sinon, j'aime bien les aller-retour entre le père et le garçon.
Juste une question de chieur, les zeppelins existaient-ils durant l'enfance d'Hitler ? Les dirigeables, oui c'est sûr, mais pour les zeppelins j'aurais dit juste un peu avant la première guerre mondiale, donc, je ne sais pas, il n'aurait pas été si jeune.
Bonne continuation.

Hors ligne Plume dange

  • Calligraphe
  • Messages: 136
Re : Les petits soldats de plomb
« Réponse #4 le: 12 juin 2014 à 11:33:33 »
Tiens, je l'ai étudié en 3ème la nouvelle de Buzzati ^^ "Pauvre petit garçon", c'est bien ça ?
Mais je ne l'ai pas vu venir, je dois être trop dans le pâté pour réfléchir correctement ^^

C'est bien écrit, fluide, ça se lit bien, bref j'aime bien.

*commentaire super constructif powa*

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Trou Noir d'Encre
  • Messages: 10 257
Re : Les petits soldats de plomb
« Réponse #5 le: 12 juin 2014 à 20:24:20 »
Merci pour vos commentaires sur l'écriture en tant que telle.
C'est quasiment mon premier texte, un essai en quelque sorte.
Si vous avez le courage de relire le texte, peut-être verrez-vous une ou deux subtilités pas évidentes à la première lecture... (ouah le gourmand ! il veut qu'on le relise !!!  :P)

Pour Aahraz :
Citer
on est vraiment dans la même trame que dino Buzati avec "Dolfi" et je trouve ça, au mieux, assez maladroit, au pire, assez osé...
Evidemment, je ne connaissais pas le texte de Buzzati, je viens de le lire, c'est très beau et ma petite tentative sent le plagiat du coup !
Mon petit Adolph n'est par contre pas une victime mais un obsédé du combat. >:D
On m'a parlé aussi d'E-E Smith sur le même sujet que je n'ai pas lu non plus.

Pour Alexis17 :
Citer
Juste une question de chieur, les zeppelins existaient-ils durant l'enfance d'Hitler ? Les dirigeables, oui c'est sûr, mais pour les zeppelins j'aurais dit juste un peu avant la première guerre mondiale, donc, je ne sais pas, il n'aurait pas été si jeune.
Je ne m'étais pas posé la question, après vérification (merci Wiki)  :
"Adolf Hitler, né le 20 avril 1889 à Braunau am Inn en Autriche-Hongrie"
"Le premier vol d'un zeppelin, le 2 juillet 1900." "Brevet en 1895" => c'est donc limite... mais peu importe en fait !

Pour World End Girlfriend :
Citer
C'est mignon et léger, le texte fait son boulot pour arracher un petit sourire
C'est mignon et léger (merci ! chouette !  :)), le texte fait son boulot pour arracher un petit sourire (bon OK, je ferai mieux la prochaine fois).

Merci encore,
Bonne lecture, bonne écriture !
Le paysage de mes jours semble se composer, comme les régions de montagne, de matériaux divers entassés pêle-mêle. J'y rencontre ma nature, déjà composite, formée en parties égales d'instinct et de culture. Çà et là, affleurent les granits de l'inévitable ; partout les éboulements du hasard. M.Your.

Aahraz

  • Invité
Re : Les petits soldats de plomb
« Réponse #6 le: 12 juin 2014 à 22:48:46 »
Citer
Si vous avez le courage de relire le texte, peut-être verrez-vous une ou deux subtilités pas évidentes à la première lecture... (ouah le gourmand ! il veut qu'on le relise !!!  :P)
Tu sais, au pire tu peux nous prendre par la main et les surligner en jaune comme ça on verra bien l'effet d'oppression (grand)-parentale, la frustration et l'envie de violence que tu as voulu communiquer.
On n'est pas si bêtes, et c'est un ressort déjà usité, c'est fort de café ce genre de remarques. On sait encore lire. Si ca se fait pas tout seul, la seconde lecture de "wouaaaaa c'était dément comme effet", c'est pas le lecteur qu'il faut aiguiller.
« Modifié: 12 juin 2014 à 22:59:49 par Aahraz »

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Trou Noir d'Encre
  • Messages: 10 257
Re : Les petits soldats de plomb
« Réponse #7 le: 12 juin 2014 à 23:00:16 »
Désolé Aahraz, c'était un vanne, c'est tout. Assez lourdingue et narcissique certes mais je ne voulais pas vous agresser. :'(
Le paysage de mes jours semble se composer, comme les régions de montagne, de matériaux divers entassés pêle-mêle. J'y rencontre ma nature, déjà composite, formée en parties égales d'instinct et de culture. Çà et là, affleurent les granits de l'inévitable ; partout les éboulements du hasard. M.Your.

Aahraz

  • Invité
Re : Les petits soldats de plomb
« Réponse #8 le: 12 juin 2014 à 23:16:09 »
Nan nan excuse-moi, c'est juste que ça faisait un peu abusé parce que justement perso j'ai vraiment cherché les effets et ta distanciation avec buzzati, donc je suis loin de ne l'avoir lu que deux fois, ton texte.
Désolé ma réponse était violente. Je confirme que je trouve ta plume fluide, et qu'il me tarde de la voir s'exercer sur un sujet neuf.

juste une dernière remarque, une des seules d'aillleurs sur la forme :
Citer
- Oui. Il n’en reste absolument rien.
le "il n'en" ne sonne pas très enfantin, c'est la seule chose minime, sinon l'ambiance et les persos sont carrés.
navré si je suis passé pour un mec ignoble, mais je vénère Buzzati et avant ton explication j'ai intérieurement hurlé au plagiat.
A bientôt !

Donaldo75

  • Invité
Re : Les petits soldats de plomb
« Réponse #9 le: 13 juin 2014 à 20:57:48 »
Remi, ton histoire m'a bien fait rire et j'imaginais la scène du sale gosse qui n'écoute pas son grand-père.
La chute est marrante également.
Elle me rappelle une vieille blague:
C'est une femme qui consulte le docteur Freud.
- Docteur, mon fils m'inquiète; il ne cesse de torturer les animaux. D'abord c'était les mouches dont il arrachait les ailes, ensuite il a crevé les yeux du chat de madame Cohen, ensuite il a empoisonné le chien de monsieur Levi. J'ai peur qu'il s'en prenne à ses petits camarades de classe un jour.
- C'est l'âge qui veut ça; à dix ans on expérimente de nouveaux territoires et c'est normal. Vous verrez, à l'adolescence, il trouvera son équilibre et abandonnera ses activités morbides.
- Vous me rassurez, docteur Freud.
- C'est normal, madame Hitler.

Hors ligne Chat-noir

  • Troubadour
  • Messages: 349
  • Grand marionnettiste de vos angoisses enfantines.
Re : Les petits soldats de plomb
« Réponse #10 le: 14 juin 2014 à 10:12:58 »
Et bien, je ne connaissais pas le texte de  Buzzati donc, personnellement, j'ai été assez surpris par cette chute et, je l'avoue, m'a fait sourire.
Sinon, bonne écriture, c'est sympathique à lire, pas grand chose à redire en somme...
Donc merci, c'était un bon moment... :)
" Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu’endormis. " - Edgar Allan Poe

Hors ligne Paloma

  • Calligraphe
  • Messages: 145
    • Mon compte ShortEdition :)
Re : Les petits soldats de plomb
« Réponse #11 le: 15 juin 2014 à 14:09:13 »
Un texte sympa, amusant et léger. Juste une petite remarque : n'hésite pas à almer à la ligne quand tu mets une phrase narrative après un dialogue. C'est plus clair.
Ensuite, tu parles d'un verre de lait que le garçon boit, sans l'avoir mentionné avant (tu parles uniquement des madeleines). Ce n'est qu'un détail, mais on se demande comment ce verre est apparu.
En dehors de ça, le style est sympa, assez fluide. Bravo :)

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Trou Noir d'Encre
  • Messages: 10 257
Re : Les petits soldats de plomb
« Réponse #12 le: 15 juin 2014 à 19:21:04 »
Merci Paloma pour ton commentaire.
Concernant le verre de lait, j'ai préféré rester dans le non explicite :
Citer
Quand l’assiette de madeleines est posée devant lui, ses yeux brillent un court instant. Il remercie et boit son verre de lait.
ce n'est peut-être pas limpide mais bon... c'est du lait  ;D !

Pour les retours ligne tu as raison, j'y réléchis.

A bientôt,
RdL
« Modifié: 27 juin 2014 à 21:08:38 par RémiDeLille »
Le paysage de mes jours semble se composer, comme les régions de montagne, de matériaux divers entassés pêle-mêle. J'y rencontre ma nature, déjà composite, formée en parties égales d'instinct et de culture. Çà et là, affleurent les granits de l'inévitable ; partout les éboulements du hasard. M.Your.

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Trou Noir d'Encre
  • Messages: 10 257
Re : Les petits soldats de plomb
« Réponse #13 le: 15 juin 2014 à 19:22:28 »
J'y réfléchiS.

Pardon, week-end chargé !
Le paysage de mes jours semble se composer, comme les régions de montagne, de matériaux divers entassés pêle-mêle. J'y rencontre ma nature, déjà composite, formée en parties égales d'instinct et de culture. Çà et là, affleurent les granits de l'inévitable ; partout les éboulements du hasard. M.Your.

bestiole

  • Invité
Re : Les petits soldats de plomb
« Réponse #14 le: 23 juin 2014 à 21:36:53 »
Rémi,

un texte qui m'a fait sourire ! J'ai aimé deux choses :
- on peut facilement imaginer la scène, tes descriptions sont méticuleuses (cf. le détail de la dernière madeleine !).
- la fin inattendue  :D

Et concernant le verre de lait qui n'a pas été mentionné avant, je trouve ça positif parce qu'on ne s'y attend pas. Volontaire ou pas, ce détail n'est pas une erreur à mon avis.

Impatiente de lire un texte du même genre en plus long...


 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.023 secondes avec 22 requêtes.