Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

03 juin 2020 à 20:37:49
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateurs: Aube, Chapart, Claudius) » Style hystérique

Auteur Sujet: Style hystérique  (Lu 528 fois)

Hors ligne James

  • Tabellion
  • Messages: 32
  • Le texte personnel est en trois étapes.
Re : Style hystérique
« Réponse #15 le: 24 mai 2020 à 01:49:48 »
@Safrande,

Puis j'ai dormi, car la seule façon de s'échapper de notre condition est encore illusoire.
Puis j'ai senti, le fracas des sauveteurs qui tentent en vain d'entrer dans les décombres noirs de mon existence.
Puis j'ai entendu, leurs pas se briser sur les milliers de tuiles et de petits morceaux de moi.
Puis j'ai vu, contre moi s'écrouler sans rien ressentir celui qui s'approche pour m'ensevelir.

Jeter ? non
Travailler ? oui

Rien n'est insensé, (10iem commandement de James)

Allez, un petit effort, apportes à ton texte ce qu'il mérite, donnes lui l'attention qu'il réclame. puis repostes le !

James
« Modifié: 24 mai 2020 à 01:54:31 par James »

Hors ligne Safrande

  • Scribe
  • Messages: 84
Re : Style hystérique
« Réponse #16 le: 24 mai 2020 à 02:27:47 »
Incroyable OdeJavel, tu n'imagines pas à quel point ton commentaire est encourageant. Effectivement ce texte est pour moi, il a été cathartique, et rien d'autre... si, il m'a permis de me souvenir de mon état, voilà tout !
Citer
Il faut créer une symphonie cérébrale intelligible sous une apparence d’inintelligibilité. C’est difficile, mais c’est tout à fait possible.
C'est exactement l'idée, et j'ai bien conscience de la difficulté, tous les jours que j'en est conscience, car tout les jours je travaille ce style, ces mots, cette fresque de sensations grouillantes en moi ! Pour ce qui est des thèmes, je creuse les miens depuis un bout de temps, et j'ai beau essayer de m'en échapper, ça revient toujours, donc...
Et je ne sais pas comment te remercier de me faire découvrir ceux qui ont fait ça avant moi, depuis longtemps je cherche en vain, c'est un cadeau avant mon anniversaire !
Merci mille fois pour ce commentaire éclairant, et tes conseils. Et oui, je risque de m'y engager très fort.

James, merci pour ton commentaire bienveillant, j'ai bien l'impression d'avoir mon prof de piano derrière moi, avec son expérience, qui m'encourage, mais ici mon prof d'écriture : merci pour ce boost. Tu es super motivant, même par rapport à ce que j'ai lu de toi ailleurs, comme ceci :
Citer
écrire à faire la course avec le train du monde,
écrire jusqu'à ce que tu t'endormes sur ton clavier,
écrire bourré et autre (si tu es adultes),
écrire en faisant l'amour (si tu es adulte, avec une personne consentante et enregistres le consentement),
écrire en dormant,
écrire jusqu'à sculpter les mots,
écrire nu, en pleurant, en riant,
écrire ta folie,
écrire sur les serviettes de table,
écrire sur le corps de tes conquêtes,
expérimentes la vie et cris-la...
Avec quoi je suis en parfaite correspondance...
Alors je compte bien suivre tes conseils, mais pour les suivants, car je t'avoue que ce texte je n'y veux plus toucher, en tout cas pour l'instant...
Quant à ce que tu as réécris, si c'est une proposition, elle ne me plaît pas : on va dire qu'elle s'éloigne de mes intentions ! Sinon, c'est joli - ce sont tes mots -, bien qu'un peu trop solennel à mon goût  :-[ Merci beaucoup à tous les deux, la bise, j'ai du boulot  ;D
« Modifié: 24 mai 2020 à 04:36:29 par Safrande »
Il regardait le verre non à sa portée d'une façon de reproche.

Hors ligne Jonathan7nahtanoL

  • Tabellion
  • Messages: 23
Re : Style hystérique
« Réponse #17 le: 24 mai 2020 à 12:47:33 »
Hello

Alors pour ma part j'ai été assez séduit par cette forme, le vocabulaire, etc. Je suis assez bon spectateur pour ce genre de chose généralement mais ce qui fait que cela fonctionne selon moi ce sont tes deux phrases d'ouverture et de fermeture. Elle sont rationnelles mais aussi extrêmement denses et poétiques. Elle circoncisent l'hystérie entre deux bornes qui nous semblent appréhendables à nous lecteurs. Après, je suis d'accord sur les questions des répétitions et d'une ponctuation qui manque quand même.
Quand je lis un texte, je pars toujours du principe que "je" est un personnage. Alors, je me raconte que ce personnage est fou, paranoïaque peut-être . Et ces deux phrases me confirment justement que c'est le personnage et non l'auteur qui m'ouvre à cette folie.
Ce pourrait être une forme interessante pour aller vers une construction plus narrative ? Des blocs d'hystérie entrecoupés par des éléments de récit ? Je ne sais pas, en tout cas, je lance ça comme ça.
En cours d'écriture du recueil Petites passions surréelles.

La main contre l'écorce
Ça sent le souffre
Je m'occupererai des jaguars.
La Sculpteuse

Hors ligne Safrande

  • Scribe
  • Messages: 84
Re : Style hystérique
« Réponse #18 le: 26 mai 2020 à 18:16:18 »
Salut Jonathan, moi aussi Jonathan, et merci bien pour ton commentaire qui me fou un petit coup de boost supplémentaire, ça fait bien plaisir !

Citer
Quand je lis un texte, je pars toujours du principe que "je" est un personnage.
C'est ma façon de voir les choses aussi  ;D

Citer
Des blocs d'hystérie entrecoupés par des éléments de récit ? Je ne sais pas, en tout cas, je lance ça comme ça.
Ahuuu je suis moins convaincu  :D Ce pourrait être une idée, mais ça ne me séduit pas trop beaucoup  :-[
Merci de ta proposition et de l'intérêt que tu as porté à ce texte !
Au plaisir de te lire !

Il regardait le verre non à sa portée d'une façon de reproche.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.025 secondes avec 23 requêtes.