Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

09 avril 2020 à 02:00:31
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateurs: Aube, Miromensil, Chapart, Claudius) » Simples mots.

Auteur Sujet: Simples mots.  (Lu 440 fois)

Hors ligne Feather

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 471
Simples mots.
« le: 16 décembre 2019 à 12:30:16 »
Les jeux d’esprit, jeux de mots.
Incommensurable, délicieuse, cette spontanéité où légèreté flirte avec humour.
Loin de la naïveté, et loin de l’hypocrisie, ils s’affichent en toute sympathie.
Prouesse intellectuelle ou simple ritournelle, ils offrent le sourire aux contrepèteries.
Sérieux ? Non, sans moindre lassitude,
Ils donnent une latitude aux syllabes bien menées, aux intentions verbalement maîtrisées.
Sécrétant leurs effets sur les phrasés à double destinée,
L’énergie sans faste et négligence carbure sur l’énoncé.
Le réceptacle prenant bonne essence dans le tympan bienveillant,
L’esclaffement se fait sympathisant !
Et l’œil virevoltant.
Plaisirs mutualisés,
Jeunesse retrouvée,
Les  grands enfants rient spontanément !
Et c’est alors que la magie de la phonologie et les compliments jaillissent de leurs éléments !
S’harmonisent les sentiments autour d’un relâchement,
Pour des retrouvailles où l’émotion s’exprime sans complaisance !
Les bornes et restrictions se vautrent allégrement.
Sans joutes alarmante,
L’échange se veut gratuit,
Allégeance aux mots sans importance,
L’enchaînement se construit inconsciemment.
Et les charmes opèrent intensément !
Sans masque, le carnaval dévoile, aux sons des mélodies, son extrême mélancolie
Car nul se saurait mentir que le rire a sa tragédie !
 
 
   



 


« Modifié: 17 décembre 2019 à 08:08:31 par Feather »
Les larmes sans pleurs sont une lanterne.

Hors ligne Eddiedu49

  • Calligraphe
  • *
  • Messages: 118
Re : Simples mots.
« Réponse #1 le: 16 décembre 2019 à 20:21:40 »
Bonsoir Feather,

J'ai beaucoup aimé,

Citer
Sans masque, le carnaval dévoile, aux sons des mélodies, son extrême mélancolie
Car nul se saurait mentir que le rire a sa tragédie !
:coeur:

Merci  :)

Bonne soirée

Hors ligne Dot Quote

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 771
  • 💡
    • mordelang
Re : Simples mots.
« Réponse #2 le: 17 décembre 2019 à 08:05:33 »
J'ai l'impression que tu fais à travers tes textes, la synthèse d'un décors intérieur
Celui-ci sort spontanément, il est tien et en propre t'apppartient...
Ceci dit, je crois qu'un essoufflement pourrait se sentir pour toi et tes lecteurs lorsque celui-ci aurait dépassé le stade de la découverte...
Je suppose que pour le stade d'une exploration plus sensible, tu devras faire des choix scriptifs qui t'amèneraient à envisager autrement ce rapport très ontologique de tes productions : avec tous ces tableaux que tu postes, se tisse un mandala de l'essence des rapports vivants, m'est avis que la suite, pourrait les incarner !
Mais pour affronter des problèmes similaires, je dois avouer que c'est un stade qui demande peut-être un peu pluss d'implication et d'attention.

Un autre trait que j'apprécie mais qui peut poser problème est ton auto-compréhension.
Comme si à force de conforter tes mots, ils t'en devenaient trop personnels pour être vraiment compris par autre que toi.

Je sais pas si j'aide,
Mais c'est de toute bonne foi que je sens une substance dans l'ensemble de tes idées et que j'en rends compte.

Au plaisir Feather
🗝✉🎈

Hors ligne Feather

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 471
Re : Simples mots.
« Réponse #3 le: 16 janvier 2020 à 07:15:53 »
Merci Dot quote pour cet éclairage.

Je crois cependant aux correspondances, à l'alchimie des contraires et des différences entre les entités que peuvent incarner les mots. " La sauce prend ou ne prend pas" Mais rien ne s'impose par hasard, pour ma part, je poste des "couleurs".Ma démarche est expressive et non analytique. À l'avenir, je tâcherai de mieux définir ma pensée par des illustrations plus "compréhensibles et plus intellectualisées" Et peut-être moins émotionnellement chargées.
« Modifié: 16 janvier 2020 à 08:08:48 par Feather »
Les larmes sans pleurs sont une lanterne.

Hors ligne Dot Quote

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 771
  • 💡
    • mordelang
Re : Simples mots.
« Réponse #4 le: 16 janvier 2020 à 07:59:20 »
intellectualiser pour avoir une structure solide et compréhensible
émotionnaliser pour toucher, évoquer, envoler...

?
🗝✉🎈

Hors ligne Feather

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 471
Re : Simples mots.
« Réponse #5 le: 16 janvier 2020 à 08:17:55 »
Les démons, je pense, ne sont pas des êtres maléfiques lorsqu'on les apprivoise, lorsqu'on les comprend dans leur dimension incantatoire, car par leur apparence surprenante, ils révèlent les soubassements d'une existence non parfaite mais incommensurablement colorée de teintes diverses et variées. Le sombre s'allie alors à la transparence de l'élixir et devient pure essence: effervescence de l'âme sacralisée.
Les larmes sans pleurs sont une lanterne.

Hors ligne Cyr

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 504
Re : Simples mots.
« Réponse #6 le: 20 janvier 2020 à 16:49:58 »
Il y a un côté un peu puriste, abstrait, amoureux des mots comme le serait peut-être un spécialiste (je crois) dans tes textes. C'est intriguant surtout la première fois. Mais je m'y perds aussi. Peut-être parce que je ne trouve pas d'images pour mes yeux... J'ai imaginé que c'était une manière de penser et/ou d'être pudique dans tes écrits.
Je voulais faire suite aux commentaires de Dot Quote. Je sais qu'on n'a pas tous la même approche.
Peut-être fais-tu une recherche un peu surréaliste ?
J'espère te lire encore.
Au plaisir,

« Modifié: 20 janvier 2020 à 16:52:29 par Cyr »
"Il y a deux sortes de poètes : les bons, qui brûlent leurs poèmes à l'âge de dix-huit ans, et les mauvais, qui continuent à écrire de la poésie jusqu'à la fin de leurs jours." Umberto Eco

Hors ligne Feather

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 471
Re : Simples mots.
« Réponse #7 le: 20 janvier 2020 à 20:08:52 »
Mon approche semble différente, il me semble, du surréalisme car je construis une logique descriptive et non spontanée, bien que j'explore malgré tout les tréfonds de mon inconscient dans une part importante de mes textes. Mon travail s'appuie sur une réflexion que j'élabore depuis ma jeunesse. En quelque sorte mes productions sont le résultat du regard que je porte sur les correspondances interpsychiques.
Les larmes sans pleurs sont une lanterne.

Hors ligne Cyr

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 504
Re : Simples mots.
« Réponse #8 le: 21 janvier 2020 à 19:10:49 »
Parlons des mots ronds qui gonflent doucement en bouche ou cloisonnent élégamment l'espace : le ballon, le salon...
Ceux qui sifflent, qui jaillissent, qui surprennent : le serpent, la saison, la surprise. Il y a des mots construit pour être des bouquets d'évocation, qu'on effilaucheraient bien sûr des nuages de papier : aimer.  Il y en a à la fois ronds, jaillissants et parfumés comme le champignon.
Un mot c'est tout un monde qu'on peut utiliser nonchalamment, sans trop y penser ou en "meilleure" conscience.
Si l'on évoque un peu plus le champignon, on reconnaît le sous bois d'automne et bientôt sa place au pied du châtaignier doré.

C'est vrai qu'il y a de multiples approches possibles. Je suis "technicienne" en principe et je ne reconnais pas une grande clarté dans ce que j'écris, j'essaie de faire un compromis me demandant si c'est le bon. On en est tous là qu'on fasse l'usage d'un vocabulaire compliqué ou de mots simples.

« Modifié: 21 janvier 2020 à 19:13:37 par Cyr »
"Il y a deux sortes de poètes : les bons, qui brûlent leurs poèmes à l'âge de dix-huit ans, et les mauvais, qui continuent à écrire de la poésie jusqu'à la fin de leurs jours." Umberto Eco

Hors ligne Feather

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 471
Re : Simples mots.
« Réponse #9 le: 22 janvier 2020 à 16:32:58 »
Bonjour Cyr,

Je suis tout à fait d'accord avec toi, ce n'est pas avec de grands mots que l'on construit une pensée élaborée.
Et peu importe la façon avec laquelle on y met le ton , l'important c'est de laisser les mots venir à soi. Comme tu l'as très bien dit leur évocation peut être très différente selon la couleur qu'on leur donne.

Merci pour ta lecture
Les larmes sans pleurs sont une lanterne.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 1.062 secondes avec 22 requêtes.