Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

20 février 2020 à 05:01:04

Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » Salle de lecture » Romans, nouvelles » [Auteur] Chloé Delaume

Auteur Sujet: [Auteur] Chloé Delaume  (Lu 892 fois)

Hors ligne île aux ailes

  • Aède
  • *
  • Messages: 153
[Auteur] Chloé Delaume
« le: 01 mai 2017 à 17:48:25 »
un auteur, un personnage, une femme
créative, inventive, puissante, originale
sensible, violente, impliquée dans le monde
Puissamment vivante, dérangeante

une artiste complète qui frise la folie
un univers dense
elle a exploré l'autofiction, s'y immergeant totalement, littérairement et psychanalytiquement

un parcours de vie hors du commun, une écriture/une démarche artistique fortement expérimentales.

le dernier récit lu : "Eden matin midi et soir": un tout petit fascicule (50 minutes de lecture?). 50 minutes c'est le temps qui sépare 2 suicides en France.
Dans ce récit, Adèle TROUSSEAU, 28 ans, 48 kg a voté la mort; elle nous parle en "tu es je suis". "je ne suis pas schizophrène, je n'entends que moi dans ma tête, simplement je suis beaucoup"
"laide, vide, pesante"
un petit tour en psychiatrie
"L'ennui ne mérite pas d'être vécu. Et n'en déplaise aux névrosés, souffrir ça ne divertit pas"
avec des définitions, des précisions de sens (divertir, responsabilité, se suicider, faute, faible, anosognosie) avec le recours à l'étymologie.
la création de mots (thanatopathie : la maladie de la mort, diagnostic que se pose la narratrice à elle-même)

quelques chiffres : 180 000 personnes tentent de se suicider chaque année. coût : 1000 euros par tête. pas remboursé par la sécu.
"Quand je suis dans une pièce, je calcule la densité de viande au m2, 30 élèves ça fait 1 tonne 5"
10 000 personnes se suicident en France. 1 toutes les 50 minutes. 2/3 d'hommes pour 1/3 de femmes. 45% par pendaison.

"je ne geins pas, je crie mais mon souffle est si court que je n'insiste pas"
"maman, tu as accouché à cheval sur une tombe"

toujours un récit obsessionnel, des trouvailles - dans la syntaxe, dans les mots, dans le regard posé.
Mais aussi de l'humour, une sensibilité assez gore. On sent la culture littéraire, l'intelligence, le parcours "psychiatrie". C'est beau, c'est fort!
incisif, vif...!

Chloé Delaume ou la mort vivante, à cheval entre mythologie antique et nouvelles technologies, entre l'intime et le politique.
Une artiste rare, à découvrir même si on n'est pas obligés d'aimer.


Hors ligne Miromensil

  • Modo
  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 189
  • Mon nu mental
    • pouet
Re : [Auteur] Chloé Delaume
« Réponse #1 le: 07 mai 2017 à 19:12:48 »
Merci pour la découverte... j'ai très envie de la lire ^^
Elle faisait allusion à une pluie dense et tiède qui a crépité toute la nuit sur les feuillages fauves et les fruits blets de l'automne (Tournier)

Hors ligne île aux ailes

  • Aède
  • *
  • Messages: 153
Re : [Auteur] Chloé Delaume
« Réponse #2 le: 11 mai 2017 à 15:37:45 »
Super Miro!
Je ne comprenais pas qu'il n'y ait pas de sujet concernant cette autrice, sa démarche, son oeuvre... sur le forum.
Alors, c'est cool si cela te permet de la découvrir...
J'apprécierais vraiment d'avoir des retours sur ce sujet...
Je trouve son travail très intéressant même si je ne sais pas bien en parler et même si certaines "choses" me gênent (sans que je sois capable de réellement les définir).

Hors ligne barnacle

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 215
Re : [Auteur] Chloé Delaume
« Réponse #3 le: 20 juillet 2017 à 21:10:03 »
J'ai lu un livre d'elle récemment (Une femme avec personne dedans) parce que ce fil m'avait gardé le nom dans un coin de ma tête.
Chaque page accroche, surprend. Il y a cet air fascinant d'être constamment au fond de la confession et à distance de ce qu'elle dit, d'interpeller, de forcer la réaction. Chaque chapitre est une tranche qui prend son sens dans le reste sans avoir besoin de s'y articuler pleinement en récit ou en discours. C'est drôle aussi, intelligent sans (sauf rarement) s'en faire une parure.
(et y a un quiz de personnalité)
Merci pour la recommandation du coup, j'y reviendrai.

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 489
  • Mon verre s’est brisé comme un éclat de rire
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : [Auteur] Chloé Delaume
« Réponse #4 le: 20 juillet 2017 à 21:11:56 »
Tiens, ça me donne bien envie de la découvrir.

Hors ligne île aux ailes

  • Aède
  • *
  • Messages: 153
Re : [Auteur] Chloé Delaume
« Réponse #5 le: 25 novembre 2019 à 13:21:42 »
Bon et bien si vous n'avez toujours pas franchi le pas, c'est le moment!

"mes bien chères sœurs" - sous-titre : "désolée, ça sent le fauve, il est temps d'aérer."

Venez vous initier à la sororité, au badaboum, affûtez vos mots : uxoricide, étudiez les couillidés, posez des faits :  le papatronat bute une femme tous les 3 jours. La langue encore une fois matière à créer le réel.
Une adresse bien actuelle avec la patte bien particulière d'une autrice qui, dans une écriture très acérée - avec férocité et humour-, clame "le privé est politique, l'intime littérature"!

Hors ligne True Duc

  • Scribe
  • Messages: 80
Re : [Auteur] Chloé Delaume
« Réponse #6 le: 02 décembre 2019 à 11:17:44 »
Souvenir de la lecture: Le Cri du sablier . Auto-fiction sur un drame de jeunesse.
Une expérience de lecture unique, mystique, mythologique, thérapeutique, etcetera.
En effet, une auteure expérimentale qui mérite qu'on y jette quelques yeux.
"Un vrai duc, un vrai baron, violent depuis les couilles du daron"  (Elie Yaffa)

Hors ligne Lo

  • ex Loredan
  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 9 206
  • ancien roi singe
    • olig marcheur
Re : [Auteur] Chloé Delaume
« Réponse #7 le: 02 décembre 2019 à 11:29:55 »
J'ai lu Les Sorcières de la République y a deux mois.
J'ai vraiment trouvé ça ultra naze... Parfois c'est divertissant (parfois), on attend que quelque chose se passe, que ça démarre, et puis l'intrigue a l'air intelligente, et en fait j'ai attendu et j'ai rien vécu, il ne s'est pas rien passé, j'ai trouvé ça complètement creux, genre complètement. Franchement c'est assez rare que j'aie vraiment l'impression, en refermant un livre, d'avoir perdu mon temps. C'était un peu le cas. Genre je comprends pas qu'un éditeur ait publié ce texte en l'état... Et c'est pas une histoire d'expérimentation, j'aime bien quand ça expérimente et surprend, là c'est l'inverse, saupoudré d'un comique que j'ai trouvé très lourd, enfin la mayonnaise montait pas du tout et se répandait en grosse tache de gras, je me suis juste tellement fait chier... Fin de l'avis personnel...

Mais je garde de l'intérêt pour ce qu'elle fait, je crois que Les Sorcières de la République c'est vraiment un texte en marge de son travail, et j'ai vraiment envie de lire un de ses textes d'autofiction, peut-être Une femme avec personne dedans !
"Il était tard lorsque nous bûmes." (René Daumal)

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.026 secondes avec 24 requêtes.