Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

24 février 2020 à 03:37:56

Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » Salle de débats et réflexions sur l'écriture » Recevoir la critique

Auteur Sujet: Recevoir la critique  (Lu 3262 fois)

Hors ligne txuku

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 380
    • BEOCIEN
Re : Recevoir la critique
« Réponse #15 le: 16 septembre 2019 à 20:20:16 »
Bonsoir

La critique je n aime pas - surtout quand je ne demande pas de conseils - je n ecris pas ! :)

Par contre un mot que je supporte mal c est constructif !!! :o

J ai beaucoup critique dans les forum photo - surtout sur le cote objectif ( reglages de l appareil - balance des blancs ... ) et je sais qu il faut passer d abord la pommade " bien vu " " bonne composition " " bon cadrage " ......... et la fleche du parthe sur la fin .

Mais j ai fini par comprendre que le cote constructif c est ce que l on fait soi meme de la critique ( le travail de reconstruction que l on entreprend ! )

Je me souviens d une critique recue par un joueur de billard ( un bon ) :

" Ton chevalet c est comme sur la photo ! "  " Ah bon ? " ( j etais assez fier )
" Oui de ce qu il ne faut pas faire !!! "

La  vexe j ai consulte l image dont il avait parle puis j ai travaille deux semaines a rectifier mon chevalet !  ;D
Je ne crains pas d etre paranoiaque

"Le traducteur kleptomane : bijoux, candelabres et objets de valeur disparaissaient du texte qu il traduisait. " Jean Baudrillard

Hors ligne Dot Quote

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 2 485
  • Grabugeur limbique
    • Rémy Revel - Expérience Scriptive
Re : Recevoir la critique
« Réponse #16 le: 22 septembre 2019 à 14:59:53 »
je suppose qu'il y a autant d'exemples contraire :
- parfois j'associe du sens à ce que j'ai fait
- d'autres, je tente la formulation d'un sens que je poursuis alors

mais au final l'origine n'est pas si incidente je suppose :
- dans un texte il y des proportions d'imprévu comme de planifié
- il y a même parfois des erreurs, ou des inconsciences, etc...

dans tous les cas, l'accès à une vérité critique sur soi n'est pas toujours facile, quel que soit le taux de déni psychologique qu'on pourrait tracer sur ses propres cécités en faveur d'une rationalité machinale... je veux dire, il y a un coût émotionnel à recevoir la critique, quelle qu'elle soit je pense...

(EDIT : zut dsl j'avais pas vu le contenu de la page 2... réponse à la page 1, donc)
expérience scriptive

"Parce que la vérité
ne ressemble à rien,
tu me ferais marcher
sur les mains.
Si tu me demandais
de croire en demain,
je me retournerais
contre mon destin."
- Pierre Garand

Hors ligne Ben.G

  • Admin
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 7 700
  • Voleur de nuits
    • J'irai lire chez vous
Re : Re : Recevoir la critique
« Réponse #17 le: 22 septembre 2019 à 15:33:48 »
Bonsoir

La critique je n aime pas - surtout quand je ne demande pas de conseils - je n ecris pas ! :)

Par contre un mot que je supporte mal c est constructif !!! :o

J ai beaucoup critique dans les forum photo - surtout sur le cote objectif ( reglages de l appareil - balance des blancs ... ) et je sais qu il faut passer d abord la pommade " bien vu " " bonne composition " " bon cadrage " ......... et la fleche du parthe sur la fin .

Mais j ai fini par comprendre que le cote constructif c est ce que l on fait soi meme de la critique ( le travail de reconstruction que l on entreprend ! )

Je me souviens d une critique recue par un joueur de billard ( un bon ) :

" Ton chevalet c est comme sur la photo ! "  " Ah bon ? " ( j etais assez fier )
" Oui de ce qu il ne faut pas faire !!! "

La  vexe j ai consulte l image dont il avait parle puis j ai travaille deux semaines a rectifier mon chevalet !  ;D

bah du coup c'est bien la critique constructive ^^ y'a des critiques, et des gens qui en font ce qu'ils veulent derrière !
«J'aurais beau me crever au travail, porter des chevaux sur les épaules, faire tourner des meules et des moulins, de toute façon, je ne serai jamais un travailleur. Mon travail, quelque forme qu'il puisse prendre, il n'est perçu que comme pure caprice, espièglerie, hasard.»
- Ossip Mandelstam

Hors ligne Erwan

  • Chaton Messager
  • Prophète
  • **
  • Messages: 660
Re : Re : Recevoir la critique
« Réponse #18 le: 22 septembre 2019 à 16:26:44 »
[...] je veux dire, il y a un coût émotionnel à recevoir la critique, quelle qu'elle soit je pense...
[...]

J'aurais pensé comme toi il y a quelques temps. Mais ça me paraît moins vrai maintenant. La critique d'un texte peut être effectivement vu comme une remise en question personnelle, ou pas. On peut aussi lire la critique en se disant : "tient, il faut que je m'améliore là", et sans que cela ait un coût émotionnel ou narcissique élevé. Si on est conscient que pour devenir un bon écrivain, il faut beaucoup apprendre, et au passage échouer parfois, alors la critique n'ébranle plus grand chose. On est même content de savoir où on s'est planté, puisque c'est inévitable. Enfin bref, ça va dépendre, je pense. Certains écrits parlent de nous directement, et l'engagement narcissique est plus grand, parfois pas du tout. Le niveau d'attente que l'on a au départ est décisif aussi. Si je m'attends à être reçu par mon public comme un génie incomparable, une critique va faire éclater brutalement ce rêve. Si je pense être un piètre écrivain en quête de conseil, ce sera différent, ça peut même être un éloge qui sera bouleversant.

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 497
  • Mon verre s’est brisé comme un éclat de rire
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Recevoir la critique
« Réponse #19 le: 17 novembre 2019 à 13:46:16 »
Bonjour aux débatteuses & débatteurs,

Avec un peu de retard, je prends le temps de répondre aux réactions sur cette discussion. J'ai pu remarquer qu'il y avait un léger hors-sujet à un moment : ça arrive souvent que les débats se perdent légèrement en digressions, je vais prendre le temps de donner mon sentiment le plus intime sur le sujet secondaire, et puis je reviendrai au sujet principal de ce fil afin de clarifier un peu plus l'intitulé du sujet.

Par contre un mot que je supporte mal c est constructif !!! :o
bah du coup c'est bien la critique constructive ^^ y'a des critiques, et des gens qui en font ce qu'ils veulent derrière !

En fait, je suis proche de l'avis de Ben.G. Être destructeur envers un auteur « pour son bien » ou pour le Bien en général, ça me semble être une mauvaise raison de mal agir... À mes yeux, le mot « constructif » dans la critique s'adresse avant tout au commentateur extérieur au projet qui signifie « en vertu de la créativité de l'auteur ». Favoriser la créativité de l'auteur (la mettre en priorité sur les sentiments du critique), c'est une attitude proche de l'atelier artistique dans lequel l'auteur est là pour apprendre à orienter sa créativité, à lui donner un sens construit, solide et assumé.

Le terme de « critique constructive » ne fait pas sens dans la presse, ni dans les écoles en général, ni même dans la politique ou la religion ; je pense qu'il faut vraiment prendre en compte la fin et l'objectif d'un atelier artistique où l'on travaille essentiellement sur la créativité pour en comprendre l'essence et la signification.

Ensuite, comme dit Ben.G, il y a la critique et ce que l'auteur en fait, et ce sont deux sujets nuancés.



J'en profite pour revenir sur l'intitulé du sujet « Recevoir la critique ».

En fait, l'auteur n'est pas toujours confronté à cette dichotomie entre critique constructive et critique destructrice. Et c'est sur cette diversité de réception que l'auteur peut créer sa personnalité, sa sensibilité et sa particularité. Parfois, une lectrice ou un lecteur peut être tout simplement ému, bouleversé ou choqué : la critique ne sera alors pas réfléchie, elle sera émue, colérique, indignée, passionnée...

Les auteurs ne se soumettent pas toutes & tous docilement à la critique, tout comme les auteurs ne se refusent pas toutes & tous à entendre la moindre critique. Il y en a qui trient, d'autres qui tentent de comprendre, d'autres encore qui assument la contradiction voire la confrontation. Une critique émotive est toujours très différente d'une critique réfléchie et intellectuelle, certains auteurs ne répondent qu'à l'intelligence ou la raison, d'autres font le choix de prendre en compte les émotions et les sentiments intimes.

Personnellement, face à la critique, je recherche majoritairement une forme de tolérance : la critique est-elle tolérante vis à vis de mes petits travers d'écriture ? Si oui, qu'est-ce qui l'encourage à exprimer cette tolérance vis à vis de mes choix d'écriture ? Sinon, que puis-je faire pour stimuler la tolérance à l'égard de mon texte ou de mon poème ?

C'est ma façon d'être, ma philosophie qui se définit dans mon rapport à la critique en général.

C'est un axe de réception de la critique que, personnellement, je poursuis fréquemment : j'y trouve alors mes propres réponses, ma raison d'écrire et d'entendre les retours les plus diversifiés.
« Modifié: 17 novembre 2019 à 13:50:21 par Alan Tréard »

Hors ligne Heldscalla

  • Scribe
  • Messages: 61
Re : Recevoir la critique
« Réponse #20 le: 25 janvier 2020 à 16:16:04 »
Bonjour à tous,

je me permets d'intervenir sur ce sujet parce que l'un de mes textes vient d'être rejeté et que la critique... j'avoue que je ne sais pas trop quoi en faire !

L'éditeur a souligné deux points qui font que selon lui, mon texte n'a aucun intérêt :
- mon texte comporterait tellement de fautes qu'il est impossible de le lire sans sortir totalement de l'histoire, ce qui à mon avis est faux. J'ai certes toujours quelques fautes qui trainent, mais je me relis soigneusement pour en éliminer le plus possible, donc cette critique là me semble totalement gratuite et déplacée
- mon texte est trop classique et n'apporte strictement rien : sur ce point-là, j'entends bien que je n'ai pas inventé la poudre, mais je ne pense pas pour autant qu'un texte doive aborder quelque chose de totalement nouveau/inédit pour être intéressant, sans quoi bon nombre de bouquins serait à jeter purement et simplement à la poubelle.

Partant de là et même si je reconnais tout à fait que mon texte n'est pas un chef-d’œuvre, j'avoue que je me sens tout de même assez dubitative vis-à-vis de cette critique. J'ai l'impression - mais peut-être à tord ? - que l'éditeur a envoyé un peu n'importe quoi pour ne pas simplement faire apparaître un ''non, merci, au-revoir'' dans son mail. Est-ce que ça vous est déjà arrivé d'avoir cette impression que la critique ne concerne pas ce que vous avez écrit ?
"Une nouvelle terreur a émergé de la mort, une nouvelle superstition a conquis la forteresse inexpugnable de l'éternité.
Je suis une légende."

R. Matheson

Hors ligne Erwan

  • Chaton Messager
  • Prophète
  • **
  • Messages: 660
Re : Recevoir la critique
« Réponse #21 le: 25 janvier 2020 à 16:35:20 »
C'est vrai que la plupart du temps, les éditeurs se foutent bien de répondre en détail, ils n'ont pas le temps ! Donc ils envoient une lettre type.

Bien que tu ne l'aies pas précisé, je pense qu'il s'agit de la réponse d'un petit (voir très petit) éditeur ? Si ce n'est pas le cas, sache que tu es très chanceuse.

Citer
J'ai l'impression - mais peut-être à tord ? - que l'éditeur a envoyé un peu n'importe quoi pour ne pas simplement faire apparaître un ''non, merci, au-revoir'' dans son mail.

Il y a 99% de chance que tu te trompes complètement. Un éditeur s'en fout bien d'envoyer des lettres types de refus, ça fait partie de la base de la profession  :mrgreen:. Va voir ici pour t'en convaincre : http://monde-ecriture.com/forum/index.php?topic=11829.0. Donc, non, l'éditeur ne te connais, il s'en fout de toi, s'il te répond, qu'il prend de son temps pour le faire, c'est un effort qu'il fait parce qu'il pense que ça peut t'aider.

Ceci étant dit, il se peut que :
  • Le mec soit archi-tatillon sur l'orthographe. Si tu écris comme tu écris là, moi ça ne me choque pas, mais bon, les éditeurs sont tous uniques, comme les auteurs !
  • Il a pas aimé ton histoire, ben oui, c'est normal, ça ne plaît jamais à tout le monde.

Bon, maintenant, hors l'orthographe, la réflexion qu'il te fait que ton texte est classique et n'apporte rien, elle est vitale, centrale, décisive. C'est ce pourquoi un éditeur t'envoie de lettre de refus, en fait. C'est sûr que ça ne t'aide pas plus que ça, ça te dit juste : raté ! Chaque année, il y a une sur-saturation de dingue, des milliers de bouquins qui sont envoyés, des centaines qui ne dépassent pas mille ventes et dont les invendus sont envoyés au pilon en fin d'année, tout ça pour une poignée de best-sellers. Et il y a cent fois plus de manuscrits encore qui reçoivent des lettres comme toi. Il a raison le mec, c'est bien le problème quand on écrit un livre. On sert à quoi, il y a cent mille manuscrits chaque année, les auteurs deviennent de plus en plus pauvres à force de saturation... C'est le monde de la littérature. Bref, c'est juste une lettre normale, c'est peut-être la première que tu en reçois, mais pas de quoi fouetter un chat.

Citer
Est-ce que ça vous est déjà arrivé d'avoir cette impression que la critique ne concerne pas ce que vous avez écrit ?

Ben si, ça concerne bien ton écrit. Ton lecteur s'empare de ton œuvre comme il l'entend, et il la lit comme il veut. Tu peux être surprise du résultat, mais le lecteur n'est pas en cause. Après, essaie d'avoir d'autres retours, un seul n'est pas forcément significatif du public dans sa diversité. Là, t'as juste un avis. C'est déjà très bien, le mieux c'est d'en avoir entre cinq et dix au moins. Bon courage !  ;)

Hors ligne Heldscalla

  • Scribe
  • Messages: 61
Re : Recevoir la critique
« Réponse #22 le: 25 janvier 2020 à 16:54:17 »
Il s'agit d'un tout petit éditeur qui a organisé un AT pour une petite convention.

Après au-delà de mon soit-disant manque de maîtrise de la langue, c'est surtout ce péremptoire ''trop classique'' qui me laisse un peu dubitative. S'il m'avait dit n'avoir pas aimé, voire avoir détesté, j'aurais totalement respecté son avis, chacun aime ou n'aime pas. Mais là ce ''trop classique'', j'ai l'impression que c'est vraiment un faux argument. Je vais me risquer à une comparaison hasardeuse, mais c'est comme si le jury d'un concours de cuisine refusait un candidat qui a mis de la farine dans son gâteau parce que la farine, ça n'invente rien...

Encore une fois, j'aurais parfaitement compris un ''je n'aime pas le style, l'histoire, les personnages, le suspens, les choix scénaristiques, etc...'' parce que ça relève d'une affaire de goûts personnels que je respecte, mais ce ''trop classique'', j'avoue que je ne sais pas trop quoi en faire. Ou alors c'est moi qui me prend trop la tête et qui ne devrait pas.
"Une nouvelle terreur a émergé de la mort, une nouvelle superstition a conquis la forteresse inexpugnable de l'éternité.
Je suis une légende."

R. Matheson

Hors ligne Loïc

  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 8 047
  • Grand méchant loup
Re : Recevoir la critique
« Réponse #23 le: 25 janvier 2020 à 16:58:03 »
Trop classique est peut être la façon polie d'écrire : "votre traitement de votre histoire est trop cliché"
"It doesn't matter how your story begins. It's about who's with you at the end."
Killjoys

"Les Grandes Histoires sont celles que l'on a déjà entendues et que l'on n'aspire qu'à réentendre.
Celles dans lesquelles on peut entrer à tout moment et s'installer à son aise."
Arundhati Roy

Hors ligne Ariane

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 958
Re : Recevoir la critique
« Réponse #24 le: 25 janvier 2020 à 16:59:47 »
Est-ce que tu as des bêta-lecteurs fiables auxquels tu peux te référer ? Si oui, que pensent-ils de ta maîtrise de la grammaire ou bien de l'originalité de l'intrigue et de la façon de traiter le sujet ? Pour le côté "trop classique", ça me semble utile, oui, comme retour. Ça peut t'encourager à rechercher quelles sont les touches d'originalités des scénarii que tu imagines, quels sont les côtés plus personnels de ton écriture ou de ta vision du monde, et comment les mettre mieux en valeur.

Hors ligne Heldscalla

  • Scribe
  • Messages: 61
Re : Recevoir la critique
« Réponse #25 le: 25 janvier 2020 à 17:11:16 »
En fait en lisant vos commentaires, je trouve qu'ils soulignent parfaitement ce qui me gêne : oui trop classique ça veut peut-être dit ça, ou alors ça veut dire ci. En fait, ça ne veut rien dire et ça peut tout vouloir dire, et je trouve justement que ça ne sert à rien.

Si la personne m'avait répondu qu'elle n'aimait pas mon dénouement, qu'elle n'avait pas été surprise, que ça ressemblait trop à autre chose... là la critique aurait été plus concrète et utile, mais en l'état, ''classique'' ça ne veut rien dire. Peut-être qu'il voulait simplement dire qu'il n'avait pas aimé mais sans vouloir me froisser. Là encore, difficile de le deviner.

Ariane : oui j'ai quelques bêta-lecteurs et ils avaient globalement bien aimé le texte, qui pour eux comporte peut-être quelques fautes perdues mais qui n'est en rien un torchon en sms.
Concernant l'intrigue en elle-même, il s'agissait d'une nouvelle fantastique où tout était basé sur l'ambiance et pas sur une quelconque réponse. et qu'ils aiment ou pas le genre fantastique, ils avaient tous apprécié l'ambiance justement, ils avaient trouvé ça immersif voire angoissant.

Après je ne suis pas vexée de ce refus, j'accepte totalement qu'on aime ou qu'on aime pas, mais je suis juste un peu déstabilisée par cette réponse qui pour moi tient du ''parler pour ne rien dire''. Je posterai peut-être mon texte ici pour avoir des retours un peu plus étayés.
"Une nouvelle terreur a émergé de la mort, une nouvelle superstition a conquis la forteresse inexpugnable de l'éternité.
Je suis une légende."

R. Matheson

Hors ligne Colin

  • Scribe
  • Messages: 88
Re : Recevoir la critique
« Réponse #26 le: 25 janvier 2020 à 18:17:37 »
Bonjour,

Pardonnez la question, mais qu'est-ce qu'un AT ? 


Ton affaire m'interpelle et je serais bien curieux de lire ton texte, en tout cas. Peut-être pourrons-nous trouver un consensus sur ce que l'éditeur a dit. Je suis également intrigué quant à ce que dit Erwan sur les intentions de l'éditeur ; parce que si Erwan vise juste, alors, il devrait être assez aisé de trouver la ligne directrice qui a conduit l'éditeur à te refuser sur cet argument. Dans le cas contraire, seules des spéculations seraient possibles. C'est probablement la piste la plus intéressante pour faire évoluer ton écriture si jamais cela te tient à cœur, mais pas forcément la plus gratifiante sur l'instant.

Hors ligne Erwan

  • Chaton Messager
  • Prophète
  • **
  • Messages: 660
Re : Recevoir la critique
« Réponse #27 le: 25 janvier 2020 à 18:20:57 »
Même si c'est un très petit éditeur, c'est un gros effort qu'il fait de te répondre. Il a sans doute écrit 100 mails comme le tien, dis-toi bien. Donc, oui, ce n'est peut-être pas constructif, oui c'est sûrement une réponse "personnalisée" faite en cinq minutes, peut-être même qu'il n'avait plus qu'une vague idée du texte tant il (ou elle) en a lu beaucoup. Bref, je ne pense juste pas qu'un éditeur soit la meilleure aide de ce point de vue (t'améliorer etc), sauf s'il t'édite et qu'il prend le temps de travailler ton texte avec toi.

Oui, sur ce forum, tu auras des commentaires de gens qui se souviendront bien du texte, qui n'auront pas cent mails de refus à envoyer dans la semaine, et qui seront donc un peu plus fournis, je pense. Je peux comprendre ta frustration, je pense que le mieux pour toi, c'est d'imaginer ce que tu ferais à sa place. Elle a cent mails à envoyer dans la semaine, elle veut pas trop une lettre type pour que les auteurs soient motivés un peu par le fait de savoir qu'ils ont été lus et pris en considération. Elle passe cinq minutes pour chacun, à tout péter, parce qu'elle ne peut pas y passer plus de temps  ;). Bref, même ici, l'AT du Mammouth éclairé, on est obligé de faire des poules parce qu'on reçoit des textes en trop grande quantité, et c'est une revue amateur...  :-¬?

@Colin : AT = Appel à Textes.

Hors ligne Ben.G

  • Admin
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 7 700
  • Voleur de nuits
    • J'irai lire chez vous
Re : Recevoir la critique
« Réponse #28 le: 27 janvier 2020 à 18:58:23 »
Citer
Encore une fois, j'aurais parfaitement compris un ''je n'aime pas le style, l'histoire, les personnages, le suspens, les choix scénaristiques, etc...'' parce que ça relève d'une affaire de goûts personnels que je respecte, mais ce ''trop classique'', j'avoue que je ne sais pas trop quoi en faire. Ou alors c'est moi qui me prend trop la tête et qui ne devrait pas.
Peut-être que ce n'est simplement pas ce qu'ils attendaient pour leur revue/recueil... T'as raison quand tu dis que tout texte n'est pas obligé de renouveller tout un genre de littérature à chaque fois, mais les appréciations des AT sont forcément subjectives, ils essayent de composer quelque chose et ont une ligne éditoriale derrière, donc euh, peut-être que c'était trop classique pour lui (ce qu'il dit de façon un peu couperet sans prciser "je", mais bon) (j'ai eu des textes refusés par certains AT qui ont été pris ailluers, sans doute que ça ne correspondait pas à l'un et plus à l'autre)
(et je crois que le propre d'un texte qu'on peut trouver trop "classique", c'est justement d'avoir de la difficulté à ne pas aimer pace que c'est pas mauvais, et à la fois de ne pas adorer non plus parce que rien qui accroche assez -'fin j'interprête le mot comme ça)
(sa remarque sur la langue est assez abusée cela dit u_u donc bon.)
«J'aurais beau me crever au travail, porter des chevaux sur les épaules, faire tourner des meules et des moulins, de toute façon, je ne serai jamais un travailleur. Mon travail, quelque forme qu'il puisse prendre, il n'est perçu que comme pure caprice, espièglerie, hasard.»
- Ossip Mandelstam

Hors ligne Heldscalla

  • Scribe
  • Messages: 61
Re : Recevoir la critique
« Réponse #29 le: 28 janvier 2020 à 18:45:20 »
Merci pour vos retours  :)
Je pense que je posterai effectivement le texte ici afin d'avoir des avis dessus et de voir ce qui peut clocher !

Après avec le recul, je me dis que c'est peut-être moi qui ai une vision un peu naïve et romantique de la chose : jusqu'à présent, je n'ai pas participé à beaucoup d'ATs, et mis à part un où l'éditeur n'a même pas répondu du tout, sinon j'ai toujours eu des mails intéressants expliquant ce que le comité en avait pensé (avec d'ailleurs un véritable roman une fois vu que les membres du comité n'étaient pas d'accord entre eux et que j'ai eu droit à une grosse partie du débat), mais manifestement ce n'est pas toujours le cas. Le lien donné par Erwan me sidère d'ailleurs un peu, je n’imaginais pas ce genre de réponse-type comme lorsqu'on postule pour un poste de caissière (naïve, vous dis-je...)

En tout cas, ce n'est pas bien grave. Comme dit, le petit coup de mou était plus dû à la réponse un peu nébuleuse qu'au refus en lui-même, et poster ici me permettra de pouvoir avoir des avis intéressants.
"Une nouvelle terreur a émergé de la mort, une nouvelle superstition a conquis la forteresse inexpugnable de l'éternité.
Je suis une légende."

R. Matheson

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.027 secondes avec 23 requêtes.