Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

19 août 2018 à 17:38:13

Le Monde de L'Écriture » Bienvenue au Monde ! » Présentations et cérémonie de bienvenue » Dites le avec un papier et un crayon - Vivaldi

Auteur Sujet: Dites le avec un papier et un crayon - Vivaldi  (Lu 156 fois)

Hors ligne Vivaldi

  • Plumelette
  • Messages: 7
Dites le avec un papier et un crayon - Vivaldi
« le: 06 juillet 2018 à 00:45:39 »
Bonjour a tous !

Vivaldi, pour vous servir. *s'incline profondément*
J'ai 24 ans et à la rentrée j'entamerai ma L2 de Lettres modernes a l'université. Et avant que vous le demandiez : non je n'aime pas la musique de Vivaldi (en classique je suis plutôt Debussy ou Beethoven) : j'aime juste son nom.

Je me suis inscrite il y a quelques jours, et j'en ai profité pour faire une petite visite. N'étant pas de nature particulièrement confiante, je me suis permise de vous observer, tapie dans l'ombre.
Et au final me voila, ma présentation lâchée au milieu des autres. J'en ai vue de nombreuses qui sont toutes plus impressionnantes les une que les autres, particulièrement bien tournées pour la plus part.
Voici donc la mienne : je m'excuse d'avance je ne suis pas douée pour les fioritures.

J'écris depuis.. depuis toujours, d'aussi loin que je me souvienne j'écris des histoires, des romans inachevés, j'invente sans cesse de nouvelles aventures. J'aime écrire, j'aime transmettre des sentiments et jouer avec les scène, faire battre un cœur de plus en plus vite, couper un souffle, faire jeter un livre en travers de la pièce sous le coup de l'émotion (Je sais c'est barbare mais que voulez vous...)... Pour moi le but d'un écrivain c'est de faire rêver, de créer des émotions.
Et c'est mon objectif : écrire des livres qui permettront a mes lecteurs de s'échapper, de trouver un refuge dans mes écrits, de vibrer autant que moi j'ai pu vibrer.

Mes livres préférés sont (pour le moment)  l'Elégance du Hérisson (Muriel Barbery), La Route (Cormac McCarthy), Si c'est un homme (Primo Levy)  Arsène Lupin, et toutes les œuvres de Terry Pratchett (Mon auteur favoris qui a formé toute ma vision du monde et a modelé mon esprit). Je suis aussi une grande admiratrice de Robin Hobb ainsi que de Shakaespeare et j'ai un gout prononcé pour le fantastique. Je lis énormément de mangas, je dessine un peu (je suis en ré apprentissage) et l'un de mes objectifs est d'un jour de pouvoir illustrer moi même un de mes livre.

Avant de m'inscrire ici je suis passée par l'écriture en solitaire, la création de fan-fictions et pour finir le RPG, que j'ai quitté il y a quelques mois. J'ai beaucoup appris en passant par ces endroits et je me suis beaucoup amusée, mais si je suis ici aujourd'hui c'est pour me donner un cadre et me permettre d'évoluer et de m'améliorer.
J'ai besoin de reprendre un rythme d'écriture, et au delà de ça, mon style à besoin de se perfectionner :dans ce cas quoi de mieux que les critiques d'inconnus ? Je connais certaines de mes faiblesses, notamment l'orthographe suite à des lacunes de primaire que je me traine comme des boulets depuis des années, ou l'enchainement de scènes, les descriptions des combats, le partage du dialogue entre les personnages... Et encore tant de choses...
Je m'en remet donc à vous et votre jugement. *s'incline a nouveau*

J'aime le vent, la pluie, les orages et le grondement du tonner. Ils sont pour moi un appel irrésistible à la balade. J'aime les longues promenades nocturnes sous les étoiles. Les froides nuits d'hiver ou j'explore la ville. J'aime sourire sans raisons. J'aime le fait de penser différemment. J'aime la sensibilité exacerbée qui à modulée mon ame. J'aime la musique. Le théâtre. Les mangas. Les histoires d'amours. Les héroïnes fortes, les héros sensibles, les personnages qui ont souffertes et se relèvent toujours, même si c'est en titubant. Sans jamais abandonner. J'aime Disney et l'univers des dessins animés. Les puzzles. La loyauté. Les séries policières. Le sketchs humoristiques. Les contes. La neige. Bon sang que j'aime la neige. Les noms d'anges. Les liégeois au chocolat. Supernatural. Les personnages torturés. La magie. Les mythologies. Les fleures. Les œuvres de Myazaki qui m'inspirent beaucoup.
Mes pokémons préférés sont Salamèche et Osselait, et j'essaie d'apprendre la langue des signes.

Je n'aime pas la course, la méchanceté gratuite. Les insomnies (et j'en ai souvent =_= ). Les bananes...  et les trams en retard.
Je juge durement les autres (en essayant de le dire avec tact quand même), et moi encore plus durement.

Ma plus grande peur (en dehors de celle de perdre ma famille) serait de devenir "comme tout le monde".
Et au niveau de l'écriture :j'ai peur de me décevoir. C'est normal me direz vous ! Et je le sais, il faut juste que je travaille sur moi pour avancer de ce coté là et que j’arrête de me chercher des excuses pour écrire sérieusement un des dix livres qui me trottent dans le crane.

Mes héros préférés sont : Le Capitaine Vimaire & Tiphaine (Les annales du Disque Monde - Terry Pratchett), Arsène Lupin, Nicolas & Worick (Gangsta),  Neville Londubat, Achile & Hector (L'Iliade), Katsuki & Occhaco (Hero Académia), Chihiro & Kohaku (Le voyage de Chihiro), Hauru & Sophie (Le château Ambulant), Arrietty (les chapardeurs), Shizuo (Durarara)...

Me voici donc, Vivaldi, Poufsouffle assumée , bourrée de paradoxes et ravie de faire votre connaissance.

" J’étais, je crois, faite pour les mots, pour les livres,
Les notes de musique et la danse,
Les choses impalpables qui nourrissent l’existence,
Tracent de nouvelles perspectives, dessinent d’autres proportions,

Toutes ces choses qui poussent nos murs et agrandissent nos Vies. "

           - Grégoire Delacourt





« Modifié: 06 juillet 2018 à 01:03:39 par Vivaldi »

Hors ligne Eveil

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 480
Re : Dites le avec un papier et un crayon - Vivaldi
« Réponse #1 le: 06 juillet 2018 à 00:51:49 »
Bonsoir et bienvenue  :)
"Ne m'attends pas ce soir, car la nuit sera noire et blanche"

Hors ligne Nexwall

  • Community Manager
  • Prophète
  • **
  • Messages: 867
  • Hëlskaner le Lâche
Re : Dites le avec un papier et un crayon - Vivaldi
« Réponse #2 le: 06 juillet 2018 à 01:06:56 »
Damn ! Voilà, j'imagine, ce que l'on peut appeler une présentation.
C'est une pression qui nous appartient, désormais, que de te répondre, rendre honneur à cet essai si réussi !

Alors, déjà, la bienvenue.
J'ai décidé de n'être original qu'entre minuit et une heure, nous voilà passé mon horaire, j'en suis le premier désolé.
Maintenant, l'angoisse de n'avoir à poser aucune question supplémentaire, tant voilà une prose qui répond à davantage que je ne saurais penser. Finalement, le souhait de te voir trouver ce que tu cherches ici !

Tout de même, des questions, car je les juge mon devoir et mon honneur, désespéré de les voir ainsi bafoué :
- Si un chat prie le grand Dieu Stie, est-il sujet à de profondes erreurs et onomatopées ?
- Ma tondeuse truelle qu'elle est innocente, dois-je planter mes accusions jusqu'à la racine ?
- Si la raison est d'or, que vaut le silence ?


Encore une fois, j'applaudis cette expansion de vérité dont peu, j'espère, sont capables, et te dis :
Au plaisir de te lire !
"Le futur aussi. Le futur arrive sans cesse. Il est là sinueux, plein de possibilités et pourtant si limité ! Le présent le déstructure, le détruit petit à petit, puis il l’avale et le recrache en passé. "

N'hésitez pas !
http://monde-ecriture.com/forum/index.php/topic,23178.msg372834.html#msg37283

Hors ligne Vivaldi

  • Plumelette
  • Messages: 7
Re : Dites le avec un papier et un crayon - Vivaldi
« Réponse #3 le: 07 juillet 2018 à 02:13:44 »
Merci a vous deux, ca me fait très plaisir comme messages !

Nexwall (Il faudra que tu m'expliques l'origine de ce nom ! Ca m'a fait pensé a la contraction de "next wall" : le "prochain mur".) Tu devrais peut être étendre ton horaire d'originalité, un grain de folie il n'y a que ca de bon. Ceci dit tu manie les mots avec une dextérité impressionnante.

- Seulement si il s'appelle Dustin. Quand aux onomatopées, il aurait fallu trouver celle qui exprime cette sorte d'anti-gravité qui caractérise les félins, le son de leurs coussinets absorbant les bruits, celui de leurs regards.
- Avant de semer les graines de la méfiance, pousses tes investigations jusqu'au coeur de l'artichaut : Je sais qu'il connais bien Camus.
- La liberté.

Tes questions m'ont amusée, permet moi donc de te renvoyer la politesse.
- Entre le rhinocéros et un portrait de Hallward, que choisis tu ?
- L'endroit ou tu te sens le plus en sécurité ?
- Deux enfants se battent pour un bout de pain : Lequel est fautif ?
- Dans quel mesure le joueur est  il la personne ?

en espérant que ca te plaise   :D
« Modifié: 07 juillet 2018 à 02:15:47 par Vivaldi »

Hors ligne Nexwall

  • Community Manager
  • Prophète
  • **
  • Messages: 867
  • Hëlskaner le Lâche
Re : Dites le avec un papier et un crayon - Vivaldi
« Réponse #4 le: 07 juillet 2018 à 04:21:33 »
Me revoilà, Vivaldi !

La vie n'est-elle pas l’écharnement perpétuel de difficultés diverses et nos façons de les affronter ? J'en suis une, la prochaine, en effet. Dans l'intention de me voir, pour ainsi dire de manière si cavalière, franchi !
Hélas, nous sommes à quatre heures d'une matinée déjà trop tardive, tous mon dispensaire de concentration a déjà été usé par trop de vie, j'attends la prochaine négoce dès demain. L'originalité et la folie n'ont de bon que leur parcimonie, sous peine de se voir relégué à de piètre divertissements temporaires. Je les adule trop pour m'oser cet affront.

Assez d'user de si bons mots pour plus de vérités spontanées !
- Miaou, peut-être ? Les chats font preuve de retenue dans leurs discours, peut-être celle-ci exprime plus que nous ne saurons jamais faire.
- La Bretagne se voit catégorique, il n'est pas saison de croire ce genre d'énergumène.
- Cette question était beaucoup trop philosophique, malgré moi.

Et parce que je suis joueur, je réponds à la suite !

- Un portrait de Rhinocéros. S'il se fait si peu ressemblant à ne pas me sembler, sa magie est-elle active ? Qui, du tableau, de moi, ou du rhinocéros, se trouve ainsi en posture de mourir par les yeux ?
- Mon esprit. Voilà l'endroit des plus accusateurs et pernicieux, pourtant d'une attente si facile que rien ne m'y surprends. La sécurité n'est-elle pas de connaître le pire de ce qui peut nous attendre ?
- Le troisième. Il aurait dû s'en emparer pour les mettre d'accord, l'amitié prévaut. S'il y a désir de se battre, les absents ont toujours torts, les présents, toujours les mauvaises raisons. La bataille n'est qu'une situation où nul ne saura trouver son compte.
- Dans celle de son acte. Pense-t-il ce qu'il exécute, à quel niveau se place-t-il une fois son rôle achevé ? Il n'existe pas de moral plus difficile que le joueur qui se trouve perdu de ces repères, n'est-ce pas ?

Oulah. Les heures m'ont fatigué, ahahah. Je pose plus de questions que n'y réponds, et toutes de manières bien trop formelles.
"Le futur aussi. Le futur arrive sans cesse. Il est là sinueux, plein de possibilités et pourtant si limité ! Le présent le déstructure, le détruit petit à petit, puis il l’avale et le recrache en passé. "

N'hésitez pas !
http://monde-ecriture.com/forum/index.php/topic,23178.msg372834.html#msg37283

Hors ligne Berceuse Violente

  • Aède
  • *
  • Messages: 190
Re : Dites le avec un papier et un crayon - Vivaldi
« Réponse #5 le: 07 juillet 2018 à 12:18:35 »
Bonjour Vivaldi,

C'est vrai que c'est un nom super dans ses sonorités, j'adore. J'ai un coup de cœur semblable pour "Galilée".

L'élégance du Hérisson m'a plu et, en même temps, j'ai déploré certains "clichés" qui me rendent tristes ou carrément énervée, mais que l'auteure nuance un peu au fil du livre.

Je trouve que ta présentation est pleine et entière, tu dis beaucoup de choses et c'est très intéressant. ça donne envie de discuter avec toi :)

Je te souhaite, avant même d'avoir la chance de provoquer des sentiments chez tes lecteurs, d'avoir la force d'achever l'un de ces romans qui te torturent probablement la tête lors de tes insomnies.

A bientôt je suppose ;)
"Pour devenir un meilleur artiste, il te faut prendre les bonnes critiques positivement et les mauvaises critiques positivement aussi. J'espère que tu seras un artiste qui prête davantage l'oreille à des paroles qui le défient plutôt qu'à des paroles qui le flattent." BYG

Hors ligne Vivaldi

  • Plumelette
  • Messages: 7
Re : Dites le avec un papier et un crayon - Vivaldi
« Réponse #6 le: 10 juillet 2018 à 17:59:46 »
Nxwall : J'aime ta vision des choses, ta façon de penser. Ca a l'air tout en arabesques, c'est fascinant a suivre. J'ai hâte de lire tes textes, je me demande jusqu'ou la manière que tu as de t'exprimer ici se retrouve dans tes écrits.

Berceuse violente : J'avoue que Galilée roule bien sur la langue aussi... C'est agréable d'avoir certains noms comme ca qui sonnent juste "bien" x)

J'ai lu l'élégance du Hérisson quand j'étais plus jeune, je devais avoir 14 ans quelque chose comme ca.. donc ce sont les impressions tenaces de cette lecture qui me restent. En ce moments je tente de re trouver le livre d'occasion pour pouvoir le relire, je verrai certainement beaucoup mieux les "cliché" ont tout le monde parle que je n'avais pas vu a l'époque !

Merci beaucoup, j’espère qu'on pourra faire plus ample connaissance aussi. Tu as l'air gentille, et puis ton pseudo est intéressant il donne envie d'en savoir plus  :P

Merci pour ces souhaits, je vais me botter les fesses pour y arriver x) Au plaisir de te revoir !

Hors ligne Loup-Taciturne

  • Aède
  • *
  • Messages: 169
  • serviteur de Saturne
Re : Dites le avec un papier et un crayon - Vivaldi
« Réponse #7 le: 13 juillet 2018 à 01:35:17 »
Il faut faire honneur à cette présentation humble et sincère,

Bienvenue !

Ne complexe pas, l'orthographe est un boulet de canons porté dans les classes inférieures.

Corsaire ou pirate ?
Pourquoi sourire sans raison ?
Qu'y a-t-il sous les étoiles ?
"Sommes-nous voués à n'être que des débuts de vérité ?"
Qu'est ce qui lie ces choses (en toi) : le vent, Les histoires d'amours, La loyauté, Les contes, La neige, La magie, Les mythologies, Les œuvres de Myazaki ?

Citer
Je juge durement les autres (en essayant de le dire avec tact quand même), et moi encore plus durement.
Y a-t-il un temps pour juger et un temps pour comprendre ?

Citer
bourrée de paradoxes et ravie
"Ne pas tenir compte outre mesure de la duplicité qui se manifeste dans les êtres. En réalité, le filon est sectionné en de multiples endroits. Que ceci soit stimulant plus que sujet d'irritation."

Au plaisir,
« Et il y a ceux qui recèlent la vérité en eux, mais qui ne la disent pas avec des mots.
Au sein de tels êtres, l'esprit demeure dans le battement du silence. »  Gibran Khalil Gibran, Le Prophète

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.077 secondes avec 23 requêtes.