Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

11 décembre 2018 à 17:43:04

Le Monde de L'Écriture » Autour de l'écriture » L'antichambre de l'édition » Conseils pour publier

Auteur Sujet: Conseils pour publier  (Lu 325 fois)

Hors ligne Alan Tréard

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 3 964
  • Passons passons puisque tout passe
    • Alan Tréard, c'est moi !
Conseils pour publier
« le: 22 octobre 2017 à 16:11:29 »


Bonjour les amis,

J'ai pu côtoyer différents milieux ces derniers temps dans des domaines variés liés à l'écriture. J'en tire une expérience très enrichissante que je vais essayer de vous partager de façon constructive. Il n'y a pas un monde du livre, il y en a plusieurs, chacun a ses codes et ses tendances, parfois même de manière très contradictoire.

Difficile, donc, de donner des conseils d'ordre général sans tomber dans une généralisation improductive ; il faut avant tout prendre en compte que tout ce qui concerne les métiers de l'écriture est fait d'originalité, de particularités et de tendances (c'est pas comme pour devenir ingénieur où, là, tout a l'air déjà tracé à l'avance).

Comment correspondre à un univers en constant changement ?

Je vais essayer de faire apparaître certains points communs entre les différents critères qui peuvent permettre à un auteur de publier dans de bonnes conditions, avec l'idée que vous pouvez questionner certains de mes propos ou me demander des précisions si ça vous apparaît utile.

Le sujet est vaste, on n'a jamais fini d'apprendre, ni de remettre en question ses croyances !

L'objectif aujourd'hui est avant tout d'éclaircir ce que représente la publication en général dans sa plus grande diversité.


Cheminement

D'abord, il est essentiel que vous soyez capables de comprendre vos propres choix et vos expériences ; même si vous avez du mal à expliquer certaines de vos publications, vous devez pouvoir apporter des points de repères sur ce qui vous a motivés tout au long de votre cheminement de publications. Toute publication est bonne à prendre, du plus petit parcours individuel au grand projet d'équipe à échelle internationale.

N'allons pas non plus chercher les gros éditeurs qui sont « les plus beaux du monde » !! Il s'agit de savoir parler de choses simples : avez-vous publié sur un blog ou un site web à une époque ou à une autre ? Avez-vous participé à des appels à texte ou à des ateliers d'écriture ? Avez-vous fait des rencontres avec d'autres auteurs ? ou des éditeurs ? ou des libraires ? Avez-vous publié dans un cadre associatif, ou simplement participé à des événements culturels ?

Des expériences comme le Mammouth éclairé ou le recueil du Monde de l'Écriture sont très enrichissantes. N'hésitez pas à profiter de la communauté dynamique pour découvrir quelques secrets d'écriture qui vous seront toujours utiles. D'autres activités comme des jeux littéraires ou encore les podcasts sont de vrais bénéfices pour chaque parcours, ou bien également les chansons qui ont été faites depuis les textes.

Ce qui compte, c'est de savoir se faire une idée de tout ce que l'on a pu faire et de ce que l'on aimerait faire pour favoriser le dialogue lors d'une rencontre avec un professionnel.

Lorsqu'on sait dire d'où l'on vient, on peut découvrir où l'on va.


Accepter l'imprévu

Souvent, quand on est jeune, on se fait une idée très précise du métier d'auteur, et l'on se voit difficilement remettre en question les préjugés qu'on a pu en avoir.

Le propre de l'écrivaine ou de l'écrivain, c'est qu'elle ou qu'il est prêt à accepter l'imprévu et à s'adapter, à innover et à dépasser ses premières impressions. Notre première qualité, c'est l'ouverture d'esprit face à l'impossible !

Accepter l'imprévu, ça signifie par exemple être capable de travailler dans une équipe lorsqu'on se voyait initialement être seul maître à bord. L'une des plus grandes difficultés des éditeurs, c'est de pouvoir faire un travail de réécriture avec l'auteur, que celui-ci accepte un regard extérieur sur son travail. Écrire à plusieurs mains est une excellente expérience, même lorsque l'on vise par la suite une publication individuelle avec un roman ou un recueil de poèmes. D'ailleurs, c'est pareil lorsque l'on travaille avec un rédacteur en chef ou une petite association, le travail de réécriture est nécessaire à tous les niveaux, c'est ce qui permet de créer un contrat autour de la publication.

On doit toujours se rendre capables d'offrir ses qualités d'écriture à celles & ceux qui en ont besoin, même pour des publications locales ou à petite échelle.

Le propre de l'auteur est avant tout de pouvoir travailler sur le langage, quel que soit le sujet qu'il traite ou la démarche qu'il entreprend.

Dites-vous que si une proposition imprévue vous vient, c'est que tout va bien et qu'il faut se dépasser pour l'occasion.


Trouver sa place

L'une des choses les plus difficiles qui soient, c'est de se dire que ce qui peut rebuter un premier éditeur, ce sera très exactement ce qui intéressera un autre éditeur.

Où a-t-on besoin de vos talents d'écriture ?

C'est une fois que l'on a compris cette particularité qu'on sait qu'on ne trouvera sa place qu'auprès de celui ou celle qui nous prend pour ce que l'on est. Le propre de l'édition est justement de savoir justifier une ligne, de tracer un chemin avec son lot d'auteurs et de publications. On peut donc très bien se retrouver dans la ligne éditoriale d'un journal ou d'une revue tout en étant exactement contraire à la maison d'édition d'en face.

Ce n'est pas parce qu'on ne correspond pas à certains « standards » que l'on ne trouvera jamais ce qui marche.

Trouver sa place est très important dans une démarche de publication. Il n'existe pas réellement de conseil précis sur la démarche d'écriture sans penser au fait que le sens inverse peut tout à fait correspondre à une autre ligne éditoriale.

Il n'existe pour cela aucun indicateur général de littérature centralisée ; tout est possible dans une démarche de publication, c'est la raison pour laquelle il ne faut pas hésiter à se fier à soi-même et à chercher des collaborateurs là où l'on pense pouvoir être utile.

Le propre de l'auteur, c'est avant tout de savoir trouver sa place en tant que tel ; et pour cela, il ne faut pas hésiter à chercher là où l'on ne penserait pas trouver chaussure à son pied !
« Modifié: 22 octobre 2017 à 16:20:42 par Alan Tréard »

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.071 secondes avec 22 requêtes.