Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

20 février 2020 à 22:48:09

Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Poésie (Modérateurs: Aube, Ben.G, Claudius) » avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)

Auteur Sujet: avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)  (Lu 27007 fois)

Hors ligne Miromensil

  • Modo
  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 190
  • Mon nu mental
    • pouet
Mains mises en pot (ou le miroir déformant)

D’une amande, graine de courge et abricot
l’un après l’autre je gobe les fruits vieillis
Pas après pas mes empreintes déconfites
s’égrènent en écho le long d’un escalier
Les marches me grignotent petit à petit
voraces elles me liquéfient plus je monte
Ma langue limace lèche bois et poussières
baveuse des escaliers en colimaçon
Ô ombre qui dérape sur mes pourritures
inonde les sillons creusant mon corps dodu
La mélasse des jours sans goût me turlupine
au point que de moi seul j'attrape le tournis
Je tomberai en flaque au dernier paillasson
sous les auspices périmées d’un potiron

Sous les auspices périmées d’un potiron
je tomberai en flaque au dernier paillasson
Au point que de moi seul j'attrape le tournis
la mélasse des jours sans gout me turlupine
Inonde les sillons creusant mon corps dodu
ô ombre qui dérape sur mes pourritures
Baveuse des escaliers en colimaçon
ma langue limace lèche bois et poussières
Voraces elles me liquéfient plus je monte
les marches me grignotent petit à petit
S’égrènent en écho le long d’un escalier
pas après pas mes empreintes déconfites
L’un après l’autre je gobe les fruits vieillis
d’une amande, graine de courge et abricot
Elle faisait allusion à une pluie dense et tiède qui a crépité toute la nuit sur les feuillages fauves et les fruits blets de l'automne (Tournier)

Hors ligne Schtroumpf..th

  • Scribe
  • Messages: 69
  • Grobisouuuuuuuu

Le coeur est rouge

Le ciel est rose

Le MDE, c'est trop bien




(Référence à la scène du poète Norther Winslow dans Big Fish)
Bisoouus


Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 491
  • Mon verre s’est brisé comme un éclat de rire
    • Alan Tréard, c'est moi !
Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin j'en trépasse...
Pourtant plus d'une fois je sens l'odeur des eaux
Et retourne en tout temps dans les flux de mélasse
Brisés. Je me reflète en ses nombreux morceaux.

En ligne Dot Quote

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 2 481
  • Grabugeur limbique
    • Rémy Revel - Expérience Scriptive
heyu

mir c'est parce que c'est pas retravaillé que ça figure ici ?
je demande parce que ça a un format plus ou moins abouti...

alan oui, soit il faudrait en refaire quelque chose
soit le poster ici, ce qui donne une touche tout-à-fait
fabuleuse à la dimension expérimentale du travail scriptif

moi heu, bin je venais là avec un truc pas long du tout
qui fut écrit il y a trop longtemps pour être retravaillé
et puis chut alors ça s'appelle Le chamallow immoral tél...

Citer
"Un espèce de truc tout mou qui décroche.
- Allô ? Ouais. Nan. A l'évidence vous vous allez tromper de numéro, c'est altriste de votre part, et j'en suis désolé, mais dans ce fut-à-l'heure de l'incertain, à l'inspection méticuleuse de ce qui fut futile et inutilement dénué de toute fonction rationnelle, je... allô ?
Ah oui vous êtes de la publicité ! Oui oui je vois, nan mais parce que en fait vous voyez j'ai un truc sur le feu là je peux me déranger encore un instant, oui.
Et vous..."

oh et puis j'ai un autre truc qui date de pareil, au moins trois jours
encore plus petit et pas fini
serpentin :

Citer
"Bande d'annonces...
Vous vous faites des films, en short vous vous pelez les jambes, taillez le tissu de vos défenses."

aluahu
expérience scriptive

"Parce que la vérité
ne ressemble à rien,
tu me ferais marcher
sur les mains.
Si tu me demandais
de croire en demain,
je me retournerais
contre mon destin."
- Pierre Garand

En ligne Dot Quote

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 2 481
  • Grabugeur limbique
    • Rémy Revel - Expérience Scriptive
en fait c'est le fameux poème miroir je l'avais pas reconnu mir sorry :0
expérience scriptive

"Parce que la vérité
ne ressemble à rien,
tu me ferais marcher
sur les mains.
Si tu me demandais
de croire en demain,
je me retournerais
contre mon destin."
- Pierre Garand

Hors ligne Miromensil

  • Modo
  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 190
  • Mon nu mental
    • pouet
oui c'est ça, c'est le poème miroir ^^ mais il me semble toujours condensé et pas très lisible
Elle faisait allusion à une pluie dense et tiède qui a crépité toute la nuit sur les feuillages fauves et les fruits blets de l'automne (Tournier)

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.026 secondes avec 23 requêtes.