Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

27 janvier 2020 à 22:47:35

Le Monde de L'Écriture » Autour de l'écriture » L'Aire de jeux (Modérateur: Claudius) » [jeu] Soirée Dico

Auteur Sujet: [jeu] Soirée Dico  (Lu 168744 fois)

Hors ligne Marygold

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 254
  • marmotte aphilosophique
Re : [jeu] Soirée Dico
« Réponse #330 le: 06 septembre 2015 à 22:00:28 »
Ah pour le coup, Cyamme et Mary, j'suis déçu par vos chutes.
ouais dans ma tête c'était bien gore mais je me rends compte que ça ne se sent pas forcément dans le texte :mrgreen:
il m'aurait fallu une minute de plus !
Oh yeah ! 8)

Hors ligne Kerena

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 565
  • Générateur d'improbabilités
    • Dans les nuages
Re : [jeu] Soirée Dico
« Réponse #331 le: 06 septembre 2015 à 22:00:43 »
Deuxième round ! Tim gab, tu peux nous rejoindre !

On propose des nombres !
Je crois qu’il y a dans le cœur des hommes une place créée pour l’émerveillement, une place endormie qui attend de s’épanouir. ~ Ambre, Les aventuriers de la mer, R. Hobb

Hors ligne Olaf

  • Prophète
  • **
  • Messages: 799
  • Mathémagicien
Re : [jeu] Soirée Dico
« Réponse #332 le: 06 septembre 2015 à 22:00:58 »
904

Hors ligne Marygold

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 254
  • marmotte aphilosophique
Re : [jeu] Soirée Dico
« Réponse #333 le: 06 septembre 2015 à 22:01:07 »
1111
Oh yeah ! 8)

Hors ligne cyamme

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 2 456
  • Marmote insomniaque Parrainage ouvert !
    • Parrainage !
Re : [jeu] Soirée Dico
« Réponse #334 le: 06 septembre 2015 à 22:01:22 »
258


Ah pour le coup, Cyamme et Mary, j'suis déçu par vos chutes.

Clairement, pour moi c'était du "il y a plus de teeeemps, viiiite, faut conclure !"  ::)
« Modifié: 06 septembre 2015 à 22:02:59 par cyamme »
On ne fait pas d'omelette sans casser d'œufs.
C'est de là que viennent les coquilles. (et aussi de mon clavier en qwerty)

Hors ligne Moyen Moyen

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 142
  • Appelez-moi Moy
    • Expericulum
Re : [jeu] Soirée Dico
« Réponse #335 le: 06 septembre 2015 à 22:02:00 »
Salut à tous, c'est parti!
Si tu veux tout savoir, moi aussi.
Jette-lui la pierre dans le doute.

Hors ligne Marygold

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 254
  • marmotte aphilosophique
Re : [jeu] Soirée Dico
« Réponse #336 le: 06 septembre 2015 à 22:03:05 »
Moy Moy je t'ai ajouté à la conversation skype si tu veux te joindre !
Oh yeah ! 8)

Hors ligne Kerena

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 565
  • Générateur d'improbabilités
    • Dans les nuages
Re : [jeu] Soirée Dico
« Réponse #337 le: 06 septembre 2015 à 22:03:20 »
Corrégidor (1er officier de justice d'une ville espagnole  :mrgreen: )
Répercussion
Voltigeur

C'est parti !
Je crois qu’il y a dans le cœur des hommes une place créée pour l’émerveillement, une place endormie qui attend de s’épanouir. ~ Ambre, Les aventuriers de la mer, R. Hobb

Hors ligne Milla

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 421
Re : [jeu] Soirée Dico
« Réponse #338 le: 06 septembre 2015 à 22:06:46 »
acquis
embrocation (application d'un soin sur un membre malade)
obéissance
21h35- 22h05  >< >< ><
j'ai explosé le temps mais je voulais aller au bout de mon idée  :-[ (ceci dit le résultat est pas terrible  ><)
je vais me coucher mais je vous lirai demain ! bonne nuit et bon jeu tout monde :)


La douleur, quand on la mélange au rire, devient une matière explosive. ça fait des paillettes dans mon cerveau qui s'agite et ne sait plus où donner de la tête. Un tête à queue sans queue ni tête pour une histoire de serpent qui se mord la queue.
Je vous explique :
Voilà que mon bras droit est enflé et rouge, marbré de violet, bossu autour du point à vif où ce maudit serpent m'a mordu. C'est vrai que ça fait mal, l'instant où il vous pique, mais c'est surtout après que tout se complique. Le venin... Arghh, il se diffuse comme des barbelés qui vous pousseraient dans les veines. Et puis ma mère a voulu regarder. Menteuse ! On dit regarder mais c'est qu'elle a touché l'infâme ! Cette décharge ! Cette brûlure quand elle a appuyé près de la plaie.
- C'est sévère, qu'elle a dit. Mais sèche tes larmes, j'ai ce qu'il nous faut.
J'avoue que je ne contrôlais plus grand chose depuis la morsure. Mes sanglots me secouaient et mes gémissements ne cessaient pas. J'avais tant braillé peu avant que tout le quartier s'était rameuté, et finalement j'ai réalisé que j'étais en train de saboter la réputation de dur que j'avais acquis en toute une vie auprès de mes camarades de l'école des bois sombres. J'ai donc serré les dents. mais bon dieu que ça faisait mal !
Et puis ma mère est revenue et voyant mon obéissance à ses recommandations, elle m'a passé la main dans les cheveux et a pâli en comprenant que la fièvre était déjà montée.
- C'est quoi, Maman ? que j'ai demandé inquiet en indiquant le pot qu'elle avait ramené.
J'avais chaud et je commençais à entendre des bruits bizarres. Des grillons par centaines enfermés dans mon crâne et qui se jetaient pour écarter mes os et s'enfuir. Ils faisaient un raffut pas possible mais entre leurs crissements j'ai quand même entendu la réponse de ma mère, cette sorcière :
- C'est une pommade de python turquoise, le même animal qui t'as croqué mon petit mais réduit en hachis.
Elle a lancé son rire dans les airs, celui que j'aime le plus parce qu'il fait s'envoler les oiseaux et que ça claque comme des pétards dans les arbres autour.
-L'embrocation sera pas longue, qu'elle a ajouté, mais tu dois te tenir tranquille. Pense à autre chose et ça ira.
Elle s'est assise à mes côté et à commencer à enduire mon bras de sa pommade. Et là la douleur a explosé parce qu'elle touchait l'intouchable et j'ai voulu m'accrocher à une pensée, comme elle m'avait dit de faire.
Alors ça m'est venu.
Ce serpent qui m'a fait tout ce mal c'est aussi lui qui le répare.
-C'est le serpent qui se mord la queue c'te histoire, que j'ai lancé entre mes dents serrées.
Et pis bon,c'est p't'être aussi al fièvre, mais ça m'a lancé dans un fou rire. Et puis tout les voisins aussi. Et moi j'ai senti des feu d'artifice dans mon crâne déjà rempli de grillons.
Alors la douleur, quand on la mélange au rire, ça devient une matière explosive. ça fait des paillettes dans mon cerveau qui s'agite et ne sait plus où donner de la tête. Un tête à queue sans queue ni tête pour une histoire de serpent qui se mord la queue.



Hors ligne Kerena

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 565
  • Générateur d'improbabilités
    • Dans les nuages
Re : [jeu] Soirée Dico
« Réponse #339 le: 06 septembre 2015 à 22:10:17 »
Le gros Don Pedro, l'était pas rigolo. Corrégidor de la ville de Condaz depuis plus de trente ans, il ne rigolait pas avec la justice. Ici, tout filait droit. Droit, je vous dis. La prison était vide tant les gens avaient peur de s'y retrouver. Faut dire, le trou était pas fort charmant. Alors forcément, le crime était rendu à zéro.
Sauf quand le gang des "muchos" est arrivé. Ils en ont fait, du grabuge. Mais Don Pedro les a aussitôt mis sous clé - ils se sont serrés dans les trois petits mètres carrés, mais après tout, c'était bien fait pour eux.
Sur ce est arrivé en ville un genre de type rigolo, un acrobate, un voltigeur, qui bondissait partout et jonglait de manière assez stupéfiante. Quand on a vu à quelle hauteur il pouvait sauter, faut pas s'étonner.
Quand il a quitté la ville, l'était pas seul : la prison s'était vidée. L'avait du sauter sur le toit, crocheter les serrures, allez savoir.
En tout cas, les répercussions ont été terribles. Don Pedro s'est fait remercier.

Depuis, la prison est remplie un peu plus souvent, mais au moins, on respire un peu, à Condaz.
Je crois qu’il y a dans le cœur des hommes une place créée pour l’émerveillement, une place endormie qui attend de s’épanouir. ~ Ambre, Les aventuriers de la mer, R. Hobb

Hors ligne Loïc

  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 7 984
  • Grand méchant loup
Re : [jeu] Soirée Dico
« Réponse #340 le: 06 septembre 2015 à 22:11:41 »
N’est pas Cartouche qui veut, et Salomé le savait bien. Accrochée à l’arrière du tramway alors qu’il tournait pour s’engager sur le boulevard Vivier-Merle, elle sentait bien que les flics n’étaient pas loin derrière elle et que si elle ne faisait rien, ils allaient lui tomber dessus comme un corrégidor sur un membre d’ETA.
Et elle préférait ne pas attendre d’en connaître les répercussions.
En plus, elle allait finir par tomber.
D’une poussée des jambes sur les phares arrière du tramway, Salomé fit un salto et retomba les pieds sur le toit de la voiture de police. Le bruit sourd lui arracha un sourire satisfait ; mais elle ne devait pas se reposer sur ses lauriers : les flics n’étaient qu’en-dessous d’elle. Par chance, un autre véhicule passait par là et la voltigeuse ne se fit pas prier pour en profiter. Encore un saut et elle se retrouva accrochée à la beine d’un camion. Le cris de colère du policier alors qu’elle lui envoyait un baiser volant valut pour elle les applaudissements d’un cirque au grand complet. 
"It doesn't matter how your story begins. It's about who's with you at the end."
Killjoys

"Les Grandes Histoires sont celles que l'on a déjà entendues et que l'on n'aspire qu'à réentendre.
Celles dans lesquelles on peut entrer à tout moment et s'installer à son aise."
Arundhati Roy

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 6 947
Re : [jeu] Soirée Dico
« Réponse #341 le: 06 septembre 2015 à 22:13:35 »
Sous le soleil écrasant, les taureaux broutent comme des vaches. Leurs cornes énormes au sol, ils paissent l'herbe sèche. Le vent est lourd, chargé de poussière et d'électricité. Au loin, un 4x4 s'approche, deux cavaliers à ses côtés. Au volant, le corrégidor est aux anges. Pour la première fois, et grâce à son bras long, il va pouvoir s'approcher des terreurs des arènes.
Le véhicule s'arrête à cent pas des taureaux de combat. Ils relèvent la tête. Leurs naseaux soufflent une haine odorante. Les chevaux s'approchent au pas. Ces étalons espagnols sont bien les seuls capables d'autant de sang froid en pleine canicule face aux tueurs. Les lassos sont sortis. Les cavaliers sont bientôt à portée des monstres.
Il n'est pas si stupide, le corrégidor, il ne claque pas la portière en sortant du range rover. À pas de loup, il progresse, il veut voir le spectacle au plus près. Alors qu'il n'est plus qu'à vingt mètres derrière les cavaliers, le corrégidor marche dans un trou, perd l'équilibre et le retrouve en agitant les bras (qu'il a longs). La répercussion de ce geste inopiné, c'est la charge d'un grand mâle de plus d'une demi tonne qui font tête baissé vers le malheureux qui s'enfuie en pissant dans son froc.

Le corrigidor finit en voltigeur, voilà la répercussion !  :mrgreen:


Hors ligne cyamme

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 2 456
  • Marmote insomniaque Parrainage ouvert !
    • Parrainage !
Re : [jeu] Soirée Dico
« Réponse #342 le: 06 septembre 2015 à 22:13:57 »
Ce n’est pas parce qu’on est merveilleux voltigeur
Qu’il faut être insouciant et se laisser aller
Il vaut mieux écouter les paroles de ses sœurs
Et laisser à leur sort ceux qui voudrait voler

En effet, quand surgit le grand corrégidor
Chacune de nos actions a des répercussions
Si l’art de la voltige ne rapporte pas d’or
Seul le vol à la tire peut mener en prison



On ne fait pas d'omelette sans casser d'œufs.
C'est de là que viennent les coquilles. (et aussi de mon clavier en qwerty)

Hors ligne Zagreos

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 552
  • Octogorneau à poil ras
    • Ma page perso
Re : [jeu] Soirée Dico
« Réponse #343 le: 06 septembre 2015 à 22:14:45 »
Je me souviens encore de ce 3 octobre 1987. Il était aux alentours de 10h (du soir ou du matin je ne sais plus). En tout cas, il faisait chaud. Mais il fait toujours chaud par ici. Enfin sauf quand il fait froid.
Dans tout les cas, chaud ou pas chaud, les répercussions de l'affaire avaient été terribles. À l'époque un jeune corrégidor venait d'avoir été promu dans notre petite ville. Je crois me souvenir qu'il s'appelait Soupalogon y Crouton. Un nom courant, s'il en est. Ub homme tout a fait respectable qui a maintenant quitté la profession pour devenir cueilleur de poire au liechtenstein. Si je le croise, je pourrais toujours lui demander s'il y a bien des punks la bas. Mais je m'égare.
L'affaire. Une troupe de cirque venait elle aussi d'arriver en ville. Le voltigeur, je me souviens bien de son nom, un certains Dansonssurlepont y Davignon, était très séduisant.
Un grand marchand de poire venait lui aussi d'arriver en ville - nous étions dans une grande période d'affluence. Je ne me souviens plus de son nom par contre... Ah, si ! Pépé, un nom bien compliqué, s'il en est.
Donc. L'affaire. L'affaire je ne me souviens plus. Mais elle avait plus, mais elle avait eu des reprcutions terribles, terribles !

Hors ligne Olaf

  • Prophète
  • **
  • Messages: 799
  • Mathémagicien
Re : [jeu] Soirée Dico
« Réponse #344 le: 06 septembre 2015 à 22:15:08 »
Le monde tourne, les nappes volent
Je file entre des papiers voltigeurs
Tournoyant et folâtrant sans bonheur
Les bras tendus, je fais d'une cape une étole

Peu importent les répercussions, il est trop tard
Je goûte le plaisir coupable de l'inconséquence
Alors vitres et lumières dansent
Je vois s'approcher le Grand Noir

J'ai fais une erreur,
La dernière mais pas la première
Comme tout ceux nés de la Terre
Je vois venir le bonheur

Dans un instant je le verrai
Je rencontrerai le grand Corrégidor
Ne croyez pas que je regrette mon sort
Je vois la mosaïque se rapprocher

Alors petits et grands, écoutez !
Si vous devenez un jour laveur de carreaux
Ne soyez pas comme moi un idiot
N'oubliez pas votre harnais

SPROTCH

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.044 secondes avec 23 requêtes.