Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

07 juin 2020 à 02:12:25
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Messages récents

Messages récents

Pages: [1] 2 3 ... 10
1
Poésie / Re : Comment-va ta peine ?
« Dernier message par Kerdrel le Aujourd'hui à 00:45:25 »
Bonsoir Jipeka
j'ai dû rater un épisode
Spoiler cela veut bien dire se poiler?
 :banane:
blague à part,
le fond qui doit toujours primer sur la forme
mais la seconde version semble plus aboutie 

2
Blind Texte / Re : [B12] Threshold my skin
« Dernier message par Krapoutchniek le Aujourd'hui à 00:29:01 »
Citer
elle chasse le corbeaumouth

Moi je chasse plutôt le canarmouth  :huhu:

Je pensais pas qu'il y aurait de la réflexion métaphysique sur base de la playa, mais pourquoi pas ?  :huhu:

Les images sont cool et effectivement ça demande relecture pour bien tout cerner  ^^
3
Blind Texte / Re : [B11] Sable laid
« Dernier message par Krapoutchniek le Hier à 23:57:51 »
Sympa, c'est fluide et le nain est cool  :mrgreen:

Mais certains trucs me paraîssent expédiés ou approximatifs, comme :

Citer
Elle sort de la besace ledit pot de verre, en ôte le couvercle et renifle l’odeur de la substance blanchâtre. Varlok a gagné quelques minutes

Quelques minutes ? Secondes plutôt ?
4
Textes courts / Re : Mort de rien
« Dernier message par Zamy le Hier à 23:51:32 »
Hello,

Je suis tombée par hasard sur ton texte, sympa à lire, criant de vérité pour beaucoup. :mrgreen:  Je m'attendais à une chute, qui m'aurait fait revoir ma compréhension du texte, et finalement heureusement qu'elle n'a pas eu lieu.

Quelques petites remarques pour corriger ton texte:

Citer
Je suis un vivant déjà mort, ou un mort encore vivant, je passe mes journées dans ma chambre exigü.
J'aurai bien mis un point avant de dire "Je passe mes journées…". Je pense que ça donnerai plus d'impact, après c'est un avis personnel.
Exigüe

Citer
Ces quatres murs, blanc et neutre, sont devenus mon enfer confortable.
Il y a un truc qui me gêne, je ne sais pas si c'est parce que le pluriel devient un enfer… Peut-être qu'en ajoutant simplement quelque-chose, ou en modifiant la tournure, ça me gênerait moins (je sais pas si tu as compris mon idée)… "sont devenus les limites de mon enfer"? Je ne sais pas, je te laisse voir s'il est intéressant ou non de modifier cette phrase.
(pas de "s" à quatre)

Citer
Quelques canette vides transformée en cendrier et des assiettes maculé s'erigent sur mon bureau devenu ma plaine de jeux.
Transformée
Maculées
S'érigent
Une virgule entre "bureau" et "devenu" rendrai la lecture un peu plus agréable ici, je pense.
Mon "aire" de jeu plutôt que ma "plaine" ?

Citer
De vieux jeans jonchent le sol poussiéreux où se mélange les miettes de mes précédents repas et un peu de terre tombé lors de l'arrosage de ma plante d'intérieur, une Diffenbachia.
Se mélangent
Tombée

Citer
C'est une jolie plante, au feuillage vert foncé et maculé de tache de blancheur.
Tu n'es pas obligé de sauter une ligne, comme tu parles de la plante, pour la compréhension je pense qu'il est plus facile de simplement revenir à la ligne éventuellement.
Tâches

Citer
Non loin d'elle s'écroule une autre plante tombante.
La première plante était une plante tombante? Si oui, je ne l'imaginais pas comme ça. Si non, il faut peut-être modifier cette phrase pour faire comprendre que le "tombante" ne concerne que la seconde plante. Une virgule peut suffire, ou l'ajout de quelques mots.

Citer
Encore jeune, je veille à ce qu'elle se développe entièrement et eblouisse mon quotidien quotidien de son afaissement tragique.
éblouisse
La répétition de quotidien est volontaire? On peut dire "banal" sinon non?
Affaissement
La phrase est joliment tournée, je reste bloquée sur "se développe entièrement" que je trouve lourd par rapport au reste.

Citer
Sur ma table de chevet se trouve un fond de vin et un paquet de cigarette. Il y a aussi un lampe à la lumière douce et un fond de Jazzy Bazz. C'est un artiste de rap.
Se trouvent
Cigarettes
Une lampe
J'aime bien cette partie, les phrases courtes, nues d'artifices, montrent l'état du personnage.

Citer
tous dépend du point de vue
Tout
Sinon j'aurai mis simplement "selon le point de vue", je trouve que c'est plus raccord avec la simplicité qu'on a lue juste avant, et ça fait plus blasé.

Citer
Rien ne se passe, je n'ai ni problèmes sur le dos, ni ambitions dans les mains. J'ai juste envie de crever de ce mortel ennui.
Pareil, c'est purement personnel, mais je trouve que "Rien ne se passe. Je n'ai pas de problème […]" marque plus l'effet, plus raccord avec son état d'esprit.
D'ailleurs, comme il n'a pas de problème ni d'ambition, on de met pas de "s".
Problème de dos non?

Citer
Jadis, j'ai pleuré de longues heures durant des nuits noirs au nom d'un amour perdu, puis j'ai chanté les louanges d'une vie de célibataire, ensuite j'ai goûté à la joie inattendu de retomber amoureux, avant de repleurer. J'avais une raison d'être triste, morne et fade.
Noires
Je trouve la phrase un peu longue, et surtout je pense qu'elle gagnerait en puissance à être coupée.
"J'avais alors une raison"? Ce qui permet d'enchaîner avec la partie suivante.

Citer
Donnez-moi de l'alcool, de l'argent, des femmes, la femme, de la paix, de la guerre, de la gloire : j'en ai rien faire
J'aime bien cette phrase aussi, mais tu peux encore plus accentuer en disant "Donnez-moi tout. De l'alcool […] de la gloire. J'en ai rien à faire"
D'ailleurs tu peux peut-être même mettre en avant la femme, avec un italique ou en répétant "donnez-moi".

Citer
Prouvez moi que Dieu existe, faites descendre Jésus du ciel, dites aux Aliens de m'enlever et de me montrer un monde parallèle ainsi que la relativité du temps : peu m'importe
Encore une fois, pas la peine de sauter une ligne.
Sinon, même avis que juste au-dessus pour le traitement, tu peux lui donner plus d'impact.

Citer
Je ne veux rien, je n'attends rien, il ne me manque rien, je n'ai aucune critique à proférer, et personne ne peut me sauver ça.
En vrai, tu ne le vois peut-être pas là, mais habituellement je suis plutôt adepte des phrases longues  :mrgreen:
Dans le cas de ton texte, je trouve que des phrases courtes sont bien plus parlantes et plus adaptées. Du coup, je garderais tous tes mots, mais je mettrais des points à la place de toutes tes virgules ici  :-¬? (bon, éventuellement, j'en laisserais une. La première ou la deuxième.)

Voilà, je me suis permis de faire ressortir toutes les petites fautes que j'ai vues   :)
Du reste, c'est à toi de voir, c'est un avis personnel, libre à toi de le suivre, entièrement, partiellement, pas du tout.  ^^
5
Carnets de bord / A partir de rien
« Dernier message par Moyen Moyen le Hier à 23:18:38 »
Bonjour tout le monde.

Ça fait quelque temps déjà que j'essaie de mettre de l'ordre dans le fatras d'idées dont je souhaite tirer un récit. J'ai commencé il y a quatre ans en compilant des notes sur mon Google drive. Et puis comme je me sentais un peu seul j'ai fini par prendre la liberté d’enchaîner les post sur ma pages perso. Ça m'a valu le passage et les encouragements de plusieurs membres du MdE. J'étais comblé.

Et puis le forum ne cessant de s'agrandir, j'avais manqué l'apparition de cette section. C'est donc grâce aux conseils avisés de Ben G que je décide de planter ma tente ici.

Je vais donc tâcher de reprendre mon fil comme un carnet de bord... C'est une belle image parce que je ne sais pas si tout ça me mènera un jour quelque part mais cette odyssée personnelle ressemble fort à un voyage intérieur.

Je préviens tout de suite au cas où: je suis pas un rapide  :D
6
Textes courts / Re : Trolloic Dumbing Down [Explicite]
« Dernier message par Paf le Hier à 23:02:20 »
Salut !

Comme DerrièreleMiroir et Ariane, je n'avais absolument pas compris à qui tu faisait référence.
C'est dommage !
Du coup, au lieu d'avoir une critique, de ressentir ton indignation, ect, j'ai eu l'impression que tu trollais toi-même, en jouant à ce que ton texte soit lui-même digne d'un troll : Juste assez flou pour englober tout ce que les gens veulent y mettre, juste assez choquant pour provoquer des réactions épidermiques, mais pas tout à fait assez pour ne plus avoir de sens du tout.
C'est mon ressenti, mais d'après ce que tu met, ce n'était pas du tout ton intention (ou peut-être que si : ta manière de ne pas répondre, de donner "des indices", ... Je plussoie Derrièrelemiroir : ça ressemble à un jeu au dépends du lecteur).

Par contre, pour ma part, même si c'est très cru, j'aime la forme. Le ton (rythme, figures de styles, ect) s'accorde bien avec le vocabulaire employé. Dommage que le fond soit trop flou pour s'y accorder aussi. :)
7
Textes courts / Re : La Vie de mon point de vue
« Dernier message par Zamy le Hier à 22:50:57 »
Salut M,

Je ne sais pas du tout quel genre de commentaire tu attends, alors j'ai lancé des idées, noté quelques fautes.


J'avoue que je ne sais pas trop comment lire ton texte.  :\? Est-ce que c'est un cheminement de tes pensées réel? Est-ce que tu essayes vraiment de nous donner ton point de vue sur la vie? Ou est-ce à prendre un peu plus à la légère?

Il y a plusieurs choses qui me font bizarre en fait, c'est que tu pas en annonçant un thème, et un développement en 2 étapes, soit.
Mais je trouve que tu ne fait qu'effleurer à peine la surface de la question (volontairement?), pour partir non pas sur la vie humaine mais sur la considération des humains vis-à-vis de la vie, la représentation que chacun peut avoir des autres, ce qui pour moi est totalement différent du sujet de base. D'où mon impression qu'on suit un fil d'idées, pas forcément guidées uniquement par le plan annoncé.
En fait, tu restes toujours sur la vie humaine, même lorsque tu dis passer à la faune et la flore.
Je ne comprends pas trop comment tu passes de ce que tu penses de la vie à l'idée qu'il existe un double, et je trouve que la conclusion de tout ça est très courte et incomplète.
Je t'avoue que tout ça m'a perturbée  :mrgreen: Mais si c'est volontaire, alors c'est réussi de ce côté.

Citer
qui sommes un peu comme les gouverneurs de la Terre
Cette phrase est étrange. J'aurai peut-être dit "nous" au lieu de "qui", ou tourné la phrase autrement


 
Citer
d’une part la vie humaine est très chère, lorsqu’on meurt c’est fini
Je dirais, c'est le cas pour toute vie, humaine ou non.

Citer
nous voyons que nous-mêmes n’apportons pas grand-chose à la Terre
Pareil, les autres formes de vies (du moins celles que nous connaissons), ne sont pas grand-chose face à l'âge de notre planète, et individuellement ne lui apportent rien.

Citer
Certaines fois, cela m’est arrivé que je me demandais si certaines personnes m’aiment, ce sont des amis ou de la famille, mais l’on n’est pas certains de combien on compte pour eux.
Il y a plusieurs problèmes dans cette phrase. Il faudrait peut-être couper la phrase pour une meilleure compréhension, j'ai dû la lire deux fois.
Déjà, "cela m'est arrivé que je me demandais", il y a une erreur de français. Tu peux dire, par exemple, "il m'est arrivé de me demander".
Répétition de certaines, également.
Tu te demandes si tes amis et famille t'aiment, ou tu annonces que ceux qui t'aiment sont ceux-là?
"de combien on compte pour eux", c'est très maladroit je trouve (+ répétition encore de "certains"). Peut-être mettre là la seconde phrase? "Nous ne savons en revanche pas à quel point nous comptons pour eux"?

Citer
Certaines même cherchent à être aimées par une personne, de leur famille ou de leurs amis. Voilà le fait auquel on peut réfléchir, est ce que quelqu’un cherche à compter pour nous ? Cela m’est revenu plusieurs fois dans ma vie, que j’attend qu’une personne me donne plus d’attention, même aujourd’hui cela m’arrive encore.
Pourquoi ajouter un saut de ligne avant ce passage? C'est la conclusion de la première partie, je l'aurais laissée à la ligne simplement.
Encore un "certain" d'ailleurs.
Peut-être est-ce inutile de conserver la formule observée juste avant, comme justement il s'agit de la conclusion, on peut tourner la phrase totalement autrement, en mettant en avant la recherche de l'amour ou de la reconnaissance dont tu parles juste avant. En évitant la répétition de famille et amis, peut-être en les associant au cercle proche?
Ta troisième phrase est longue. Annonce ce qui peut être réfléchi plus simplement, ou en plusieurs phrases.
"Cela m’est revenu plusieurs fois dans ma vie, que j’attend qu’une personne me donne plus d’attention", ici aussi la formulation fait qu'on ne comprend pas forcément à la première lecture. "Cela m'est arrivé plusieurs fois", ou 'Il m'est arrivé" suffit, on se doute que c'est dans ta vie puisque tu nous parles de ce que tu pense depuis le début. Tu utilises beaucoup "que" je trouve, mais ce n'est pas forcément le plus facile à lire et fait ici que la phrase n'est pas très belle à la lecture.

Citer
Pourtant, l’humain descend du singe
Là, je t'arrête tout de suite, c'est faux. Nous avons des ancêtres communs, mais nous ne descendons pas du singe.

Citer
Donc est ce que la flore a-t-elle une vie inutile ? Non, les plantes aident à la survie de la race humaine.
Pourquoi, alors que tu te demandes juste avant si une vie a plus de valeur qu'une autre, ici tu déduis de l'importance de la vie de toute la flore par son intérêt pour l'être humain?

Citer
Repartons sur le thème de la vie humaine : Est-ce que la vie est-elle artificielle ?
Pourquoi de la vie humaine? C'est une conclusion de tout, pas uniquement de la vie humaine, non?
"La vie est-elle artificielle" ou "Est-ce que la vie est artificielle", choisis, mais pas les deux.

Citer
Beaucoup de questions peuvent se poser, en voilà quelques exemples : Sommes-nous dans une simulation ? Notre vie est-elle contrôlée ? Sommes-nous réincarnés en un nouvel être après notre mort ? Tout dépend de la personne, du point de vu et de la religion.
Plusieurs choses ici aussi, sur le fond et la forme.
Tu associes l'idée du contrôle de la vie, d'une simulation avec celle de la réincarnation?
Tout dépend de la personne, du point de vue, et de la religion: parce que certains se réincarnent, d'autres sont des simulations, selon leurs idées théologiques? Il suffit de changer son point de vue sur la vie pour se réincarner ou non? J'avoue que cette première réponse est très floue, et pas en accord avec le reste.

Citer
Autre question : L’Univers est-il infini ? Nous ne le savons pas, mais si oui, il se trouve donc dans une galaxie très lointaine une copie de nous, effectuant la même tâche que nous.

Je comprends que tu veux aborder le sujet de l'Univers pour parler d'autres vies, mais peut-être faut-il le tourner autrement: l'idée d'autres vies amène l'idée d'un Univers infini. Ce qui permet éventuellement ensuite d'extrapoler sur les infinis possibilités de vie. Mais, même là, la logique qui veut qu'il existe une copie de nous-même faisant exactement la même chose… Je comprends l'idée, mais annoncée ainsi de but en blanc, elle paraît très étrange. Il faudrait l'introduire, l'expliquer. Il y a une infinité de possibles pour d'autres vies, pourquoi une vie exactement semblable à la nôtre aurait-elle émergé?

Citer
Vous sentez une boucle sans fin ?
Non. Il n'y a pas de relation entre ma copie et moi, donc pas de boucle. On fait juste peut-être la même chose.

Citer
Peut-être qu’un jour nous le saurons si notre Univers est infini, même si je pense que l’humanité aura disparue d’une façon ou d’une autre. Le Soleil, sans qui nous ne vivrions pas, aura sûrement déjà explosé et aura fait disparaitre l’humanité terrestre.
En fait, on a déjà d'excellentes pistes à ce niveau là. Il est en perpétuelle évolution.
En revanche, la question de la disparition de la vie peut être intéressante.

Voilà, j'espère que je ne te décourage pas ni rien, selon ce que tu veux faire de ce texte, essaie de le retravailler!
8
Blind Texte / Re : [B2] BORG-I-MATI, jour 1
« Dernier message par Zagreos le Hier à 22:41:48 »
Bonjour Opercule,

Citer
défendre les couleurs humaines sur les sables impitoyables du Jeu de Volley-Goule, en binôme, avec une balle-tête parlante
OK là tu m'as hypé, ne me déçoit pas.

Citer
un vieux mage humain, une liche altière, un troll guindé, un triton à pieds, et suiveurs.
MAIS OUI MAIS C'EST ÇA DE LA PLAYA FANTASY

Citer
Les rameurs fournissent les derniers efforts pour arriver au ponton. BÈDE, le Prince-Barde, saute gracieusement sur les planches trempées et rongées par le sel. Il tend d’abord la main à la capitaine du groupe, TOMIKO. Celle-ci monte adroitement sur les planches glissantes après avoir seulement touché la main de son barde. SORAYA la sorceleuse, entravée de bijoux d’or, monte aidée par son amant, JORDI le Géomancien tête-en-l’air. Le médic MEHDI, un Impérial du Sud, quitte la barque en dernier.
La hype grimpe

Citer
Il y a des échanges de cadeaux, des colliers de fleurs empoisonnées, des dons d’huile de monoï et de lait de coco.
ouais ouais c'ets super le protocole, mais entre dans LE COEUR DU MATCH

Citer
dont la cotisation au Jeu
Tu m'as pas eu au premier, tu m'as eu au second  |-|

Citer
Trois fois de suite, nous avons été choisis pour cette épreuve. Jamais nous n’avons déçu l’ambition de nos frères. Cet endroit, c’est l’Élysée, c’est le Tartare, mais avant tout, c’est une compétition… dantesque ! »
ouais mais ouais mais tellement

Citer
Elle le moque : « Fais attention, tu fais comme le mien. »
Bon ça j'ai pas compris

Citer
Elle désigne son amant qui, dans la même position que Bède, fait face à l’océan.
En fait j'ai compris !!

Citer
à ne pas perdre au Jeu
Nan mais là tu forces  >:(

Citer
Cette astuce toujours était utile, quand nous étions ensemble.
Yöda ?

Citer
y a du soleil et des ayas
lala dirladada ?

Citer
ne pense pas au Jeu !
Bon au prochain j'arrête ma lecture.

Citer
D.M.
*D.L.M.

Citer
les quatre Céphalopodes humanoïdes
il faudrait je pense l'ajout d'une mention [animaux humanoïdes] pour nos illustres mebres qui craignent ces derniers.

Citer
Un D. M. exaspéré tente de défendre les octopodes.
*D.L.M.

Citer
un D.M chagriné offrait un verre à l’héroïne.
Mais c'est D.L.M. en fait

Citer
PAULA l’épaulard
Allons, allons.

Citer
Mehdi n’hésite pas pour prendre le rôle du barman et remplace Damian.
Les épaulards ont pas le droit de se servir ?

Citer
ou perdre au Jeu.
J'avais prévenu.

Bon bah du coup j'ai pas lu la fin. Comme tu as pu le voir, j'étais très très hypé tout au début du texte, ça envoie du rêve. Je dois avouer que j'ai été un peu moins convaincu par le jeu de séduction à la fin... était-ce vraiment nécessaire ? Moi je voulais du Volley-Goule  :relou:

Au plaisir
9
Poésie / Re : La Femme blessée
« Dernier message par Feather le Hier à 22:35:34 »
Bonsoir,
Le dénouement est méticuleusement bien traité, la tragédie est rendue lisible par un factuel bien illustré.  C'est comme un tricot que l'on détricote consciencieusement. Une construction en déconstruction qui signe le destin tragique de cette femme en abandon.
10
Textes courts / Re : Sombre songe.
« Dernier message par Feather le Hier à 22:24:59 »
Bonsoir Dot Quote,
Merci, c'est incroyablement en osmose avec mon intention. Ta lecture semble avoir fait écho avec ma pensée. Dire que nous avons tous une sensibilité propre est certainement vrai, cependant il existe une confluence des correspondances,  et ton observation corrobore ce sentiment profondément juste qu'il n'y a, selon moi, qu'une frontière invisible entre une intériorité et une extériorité sensiblement compréhensible.
Encore merci de ce constat tout en finesse et en délicatesse.
Pages: [1] 2 3 ... 10

Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.025 secondes avec 20 requêtes.