Le Monde de L'Écriture

Coin écriture => Textes courts => Discussion démarrée par: andre48 le 14 mars 2019 à 20:27:28

Titre: A plat
Posté par: andre48 le 14 mars 2019 à 20:27:28
Les responsables de l’humanité et les médias martelaient sans cesse : « vous êtes trop nombreux ». Pour réduire l’impact écologique de l’humanité, le programme – Slim down – avait été imposé à tous les peuples.
Certains avaient souffert plus que d’autres. Les Tongiens plus que les Peules, les sumos plus que les escrimeurs. L’égalité entre tous, objectif suprême, était en voie de réalisation. Il s’agissait d’éviter un tirage au sort pour alléger la biomasse humaine, repousser les massacres envisagés.
Le Parlement Mondial Associé avait annoncé une énième réforme. Des slogans aidaient les peuples à obéir : « Tendre vers la deuxième dimension », « Moins épais = plus écolo », « Peser moins sur l’environnement »…
Les industries pharmaceutiques, la reproduction assistée, l‘ingénierie sur l’adn, les salles de sport et les psychiatres avaient mis les bouchées doubles. Une fois aplatis, on pouvait conserver tous ces milliards d’individus, plus ou moins nécessaires.
   La première génération s’était allégée.
        La deuxième un peu aplatie.
             La troisième devait viser la ligne extra fluette.
Le programme s’était d’abord appliqué sur les personnes en surpoids, puis aux rondouillards et finalement sur tous, jusqu’aux anorexiques. Le résultat avait été spectaculaire et assez bien accepté. Le budget nourriture avait fondu, on pouvait monter à huit sur un simple scooter, à seize dans une petite voiture familiale, à trois mille dans un long courrier, avec seulement un minuscule sac à la main. La terre commençait à respirer.
C’était pour le bien commun ; mais, contre toute attente, réticences et mises en garde se transformèrent en oppositions, puis en manifestations. Des cris pouvaient encore être poussés : « Stop aux aplatissements », « Ils veulent notre peau’, « Après ils nous rapetisseront », « un simple coup de vent peut m’emporter »… La chasse aux politiques et aux élites un tout petit peu grasses commença. Apeurés, ils essayaient de cacher leur léger embonpoint, où ils se terraient.
Le grand rassemblement eu lieu un 1er mai. Face aux ribambelles de contestataires, les forces de l’ordre attendaient. Tout en avançant les gens hurlaient : « Ça suffit, on est arrivés aux os. »
Le commandant Plisson était abasourdi par l’ampleur de la manifestation. Il cria à ses troupes :
« Dépliez-vous, formez-moi une ligne infranchissable. »
Les manifestants, collés les uns aux autres, pliés en deux, s’organisaient en de multiples formations en triangles, prêts à déchirer les rangs des policiers.
 « Pompes à eaux au maximum », aboya Plisson.
***
Au deuxième étage du Parlement, un des deux grands députés se lamentait :
« Ah, on a la solution et ils font toujours des difficultés pour s’adapter.
— Lançons un grand débat, promettons une taille minimum de 1m20, acceptons un poids de 5 kilos, créons un comité étique multiethnique. Lui suggéra son collègue.
— Comme vous y allez !
— Attendez, c’est nous l’opposition, résistez un peu, que diable !  Un peu de théâtre et d’émotions, voilà ce qu’il leur faut »
Ils se courbèrent pour entrer dans le restaurant panoramique. D’un commun accord, d’une seule voix, ils dirent :
« Garçon deux Tournedos Rossini, bleus ».
Titre: Re : A PLAT
Posté par: B.Didault le 14 mars 2019 à 20:54:35
Bonsoir André,

Il est étonnant de voir des feuilles se mettre en boules !

Citer
les escrimeurs
C'est vraiment les plus fins... de vrai lames !  :D

Citer
« Ça suffit, on est arrivé aux os. »
  :coeur:
J’adore la formule
Eh oui ! Faire des économies est un mal qui "ronge" la société.

Citer
« Dépliez-vous, formez-moi une ligne infranchissable. »
Les manifestants, collés les uns aux autres, pliés en deux, s’organisaient en de multiples formations en triangles, prêts à déchirer les rangs des policiers.
  :coeur:
C’est Beau !
Ce n’est plus un commandant mais, ça ne fais pas un pli, c'est un éditeur !
Ou alors, ils prépare un autodafé, ce qui dans le contexte est l'équivalent d'un génocide.

Citer
Tournedos
Eh oui ! il y en a qui ne veulent pas voir les choses en face.
C'est l'âge du Grand Débat, et oui, du Grand Débat l'âge !

Toujours de beaux textes avec un gros zeste de sous-entendus, un bonne dose d'images.

Je ne m’aplatis pas devant toi, mais te remercie et te salue pour ce partage.

Titre: Re : A PLAT
Posté par: Max74 le 14 mars 2019 à 22:22:32
Excellente idée et originale. En effet, dans les SF généralement, les hommes deviennent obèses ; mais là contrepied total, bien joué. En plus, le style est plaisant à lire.

Je pourrais lire toute un roman basé sur cet idée.
Titre: Re : A PLAT
Posté par: Lavekrep codaraque le 14 mars 2019 à 23:06:12
Salut André ou 48 ?
Trop bon moment, ça m'a rapellé :ned: une série sur la 3ème chaîne vers 1976 (aïe, ça fait mal).
Robin Des Bois de Mell Broocks où on voyait le shérif demander à la population de faire un effort en se serrant la ceinture, après serrage, trois mètres  de ceinture traînait par terre.
A+
Titre: Re : A PLAT
Posté par: Claudius le 15 mars 2019 à 07:57:56
Citer
Les industries pharmaceutiques, la reproduction assistée, l‘ingénierie sur l’adn, les salles de sport et les psychiatres avaient mis les bouchées doubles.
:D :D :D

"3000 dans un long courrier"   :D

Tournedos Rossini ou pas ! J'ai dévoré le texte.

C'est affreux à envisager pour le futur des peuples,  mais j'ai apprécié ce texte, les jeux avec les mots, les images utilisées, c'est vrai qu'on ne s'en lasse pas.

(Tu peux rectifier et mettre le titre en minuscule stp. Merci)

 ;) ;)

Titre: Re : A plat
Posté par: Rwan le 16 mars 2019 à 00:32:25
Salut Andre48!

J'ai adoré ton petit texte, c'est vraiment bien trouvé et l'écriture est rieuse à souhait!

"éviter un tirage au sort" = j'ai bien aimé que la solution trouvée soit pas la seule à apparaître.
"Parlement Mondial Associé" = hmmm... PMA? y a un message caché?  :mrgreen:
" un simple coup de vent peut m’emporter" = tu m'as tué là, j'ai dû faire une pause avec l'image d'un type qui s'envole au milieux d'une manif"! puis d'un autre, puis d'un autre...
"on est arrivé aux os" = arrivéS
"c’est nous l’opposition," = j'ai pas compris, je voyais les manifestants en tant qu'opposition

Très bonne histoire en tout cas! Chapeau!

Passe une bonne journée :)
Titre: Re : A plat
Posté par: andre48 le 19 mars 2019 à 02:57:35
Merci @ B.Didault, Max74, Lavekrep codaraque, Claudius pour vos commentaires.
J’avais quelques phrases écrites il y a deux ans et allez savoir pourquoi l’air du temps m’a poussé à en faire un petit texte.
À force d’entendre les médias parler d’écologie et de réchauffement, la solution a dû germer dans mon esprit : moins nombreux ou bien plus légers.
Bien sûr personne ne songe à tuer son prochain, mais l’aplatir ou s’aplatir reste envisageable.
Mon prénom est bien André, et 48, si je m’en souviens… ce doit être… correspondre à l’année d’une naissance…