Le Monde de L'Écriture

Sous le soleil des topics => Revue => Archives croulantes => Numéro 9 => Discussion démarrée par: Mout le 07 mars 2017 à 12:42:33

Titre: [P05] Le spectacle
Posté par: Mout le 07 mars 2017 à 12:42:33
Le spectacle

Ô drame amer ô mer de larme
L'innocent se trouve à genoux
La haine s'écoule de l'arme
Doucement il s'enlève à nous

Mais riez riez braves gens
Le spectacle n'est pas fini
Vous en aurez pour votre argent
Voyez ce massacre impuni

La mère coule son maquillage
Sainte Marie mère de Dieu
Reprends le parti avant l'âge
Et l'accompagne jusqu'au cieux

Et qu'en ton infinie tendresse
Tu laisses le baiser sucré
De l'enfant à maman Ne cesse
Son empreinte de perdurer

A terre pleurant sur l'étreinte
De l'amour à l'amour volé
Père laisse jaillir la crainte
Que l'ange puisse s'envoler

D'où viennent donc ces simagrées
Puisque la foule se dissipe
Lassée de cet art égaré
Auquel l'assassin participe

La mort se doit d'être élégante
Afin que le public l'admire
Et la vie se doit d'être lente
Pourquoi est-ce qu'elle chavire

Chantez chantez oiseaux nocturnes
L'éloge de la chouette endort
Le visage blanc taciturne
Chantez chantez l'enfant est mort
Titre: Re : [P05] Le spectacle
Posté par: Verasoie le 13 mars 2017 à 20:40:57
Citer
Ô drame amer ô mer de larme

et l'amour et la mer ont l'amer pour partage

Citer
De l'enfant à maman Ne cesse
Son empreinte de perdurer

Le rejet du verbe à la fin de la phrase me semble pas très naturel  :-[

Citer
D'où viennent donc ses simagrées
Puisque la foule se dissipe

Plutôt "ces" ?

Citer
Au quel l'assassin participe

"auquel" ?

J'ai regretté un peu de pas retrouver plus d'éléments de la gravure : ( y'a des phrases que je trouve un peu "remplissages" (sainte marie mère de dieu, la mort se doigt d'être élégante...) ou un peu plus banales et j'aurais aimé avoir plus de contexte, plus de décor, plus de cirque, de saltimbanques, de breloques ! : D

Titre: Re : [P05] Le spectacle
Posté par: Mout le 14 mars 2017 à 19:24:04
Merci pour ton commentaire, en effet en écrivant ce texte vite je en m'étais pas rendu compte de ces deux fautes. Néanmoins, je ne pense pas qu'il y ait des vers de "remplissage" "Sainte Marie mère de Dieu" sert à accentuer le malheur de la famille qui ne peut se réfugier que dans la religion, par exemple. Amicalement
Titre: Re : [P05] Le spectacle
Posté par: ernya le 17 mars 2017 à 18:29:12
Bonjour,

Citer
Doucement il s'enlève à nous
je trouve la formule peu naturelle (voire peu grammaticale)

Citer
Mais riez riez braves gens
Le spectacle n'est pas fini
Vous en aurez pour votre argent
Voyez ce massacre impuni
je bute un peu sur "voyez", ça me semble appeler autre chose, comme si ton 3e vers se désolidarisait du reste de la strophe

Citer
La mère coule son maquillage
Sainte Marie mère de Dieu
Reprends le parti avant l'âge
Et l'accompagne jusqu'au cieux
"l'accompagne" est un impératif dans ta phrase ? il est mis sur le même plan que "reprends"?  :o

Citer
Et qu'en ton infinie tendresse
Tu laisses le baiser sucré
De l'enfant à maman Ne cesse
Son empreinte de perdurer
je ne comprends rien à la syntaxe (et du coup au sens)

Citer
A terre pleurant sur l'étreinte
De l'amour à l'amour volé
Père laisse jaillir la crainte
Que l'ange puisse s'envoler
même remarque

Le thème est bien respecté mais je n'ai pas accroché au ton et à la logique du poème. La syntaxe de plusieurs strophes me laisse sceptique. Je trouve l'ensemble peu fluide, en fait.  :-\

J'irai peut-être plus clair avec tes éclaircissements  ;)
Titre: Re : [P05] Le spectacle
Posté par: Kerena le 27 mars 2017 à 11:52:10
Bonjour Mout !

Citer
Ô drame amer ô mer de larme

"s" à larmes

Citer
La haine s'écoule de l'arme

je chipote, mais la rime est facile



Je n'ai pas eu de soucis à la lecture, cependant je dois dire que j'ai trouvé le poème assez "plat", au sens où il ne pas inspiré d'émotion particulière.
C'est peut-être dû au manque de syntaxe, qui, je trouve, nuit grandement à un poème aussi long et qui est censé être oral (interpellation du lecteur et lamentations).

Je ne suis pas convaincue pour l'instant, mais je relirai avec plaisir s'il y a réécriture.

Merci pour ce texte Mout !
Titre: Re : [P05] Le spectacle
Posté par: Miromensil le 02 avril 2017 à 09:21:54
Yop Mout

Citer
Ô drame amer ô mer de larme
Wouloulou je suis pas du tout fan des ô que je trouve un peu surfaits
édit : à ce propos, si c'est une mer de larmes, faudrait pas s à larme ?

Citer
L'innocent se trouve à genoux
La haine s'écoule de l’arme
à ce stade du poème, innocent et haine m’apparaissent comme deux grands mots grandiloquents mais un peu vide de ressenti

Citer
Sainte Marie mère de Dieu
priez pour nous pauvres pêcheuuuurs
ça me rappelle quand j’allais à la messe le dimanche tien u.u

Citer
De l'enfant à maman Ne cesse
pourquoi une majuscule ici ?

Citer
D'où viennent donc ces simagrées
Je me le demande :mrgreen:
(en vrai j’aime bien ce mot)

Citer
La mort se doit d'être élégante
Je te rejoins pas trop pour le fond là
(personnellement je dirais plutôt « les morts sont souvent modestes » (pour le fond))

Citer
Et la vie se doit d'être lente
mais pourquoi tu écris des règles sur la vie et la mort, là ? :D doit doit doit…

Citer
Chantez chantez l'enfant est mort
tes 2 verbes à l’impératif 2e personne du pluriel tombent un peu à plat

Bon Mout je n’ai pas été emporté par tes divers choix.. je trouve qu’il y a un côté grandiloquent là où moi je ne vois que de la modestie. Ceci dit ton poème est très bien rythmé, on ne peut pas dire le contraire ^^
Titre: Re : [P05] Le spectacle
Posté par: Luna Psylle le 05 avril 2017 à 14:12:57
Salut !

Un peu plus d'enthousiasme que mes prédécesseurs : j'aime les sons qui se dégagent du poème.

Peut-être que si j'explique pourquoi, d'autres le verront :

la mer de larmes / les larmes de la mère
Les larmes comme arme
les larmes de la mère, mer d'armes féminines

Il s'enlève à nous / ne laisser fini
Ces braves gens et leur argent
les autres, leur argent, empêchent l'enfant de partir en paix

le maquillage, signe de l'âge
quel âge doit-on avoir pour comprendre qu'une mère ne devrait jamais perdre son enfant ?

Autrement dit tout plein d'images, mais pas seulement sur une ligne. En fait, ton poème m'a fait l'effet d'une seule immense fresque (un spectacle ;)), avec plein de méli-mélo, de rappels aux vers d'avant, aux vers d'après.

Et j'ai trouvé ça vachement cool !

Un seul micro-bémol :
Citer
y'a des phrases que je trouve un peu "remplissages" (sainte marie mère de dieu
Je suis d'accord avec Vera, mais juste pour cette phrase précise. Peut-être le fait que tu énonces Marie et donc que Dieu soit défini selon un symbole de religion et non comme une image commune.
Titre: Re : [P05] Le spectacle
Posté par: Loïc le 14 avril 2017 à 15:32:42
Salut !

Peut-être à cause du Sainte-Marie mère de Dieu et d'après, j'ai trouvé que ça faisait un peu cantique.
Le début ne m'a pas franchement emballé. Après ça allait un peu mieux.

Et euh... pas vraiment d'argument à vrai dire, j'en suis bien désolé : je commente peu souvent la poésie.

Bonne journée néanmoins.
Titre: Re : [P05] Le spectacle
Posté par: Luv le 17 avril 2017 à 14:30:00
Bonjour à toi,

Je n'ai pas été  emballée par le tout début donc la lecture n'est pas évidente pour moi, désolée.
Pourquoi ?  Quelque chose de  grandiloquent dans l'air… et je ressens le jeu  sur les sonorités au détriment du sens.
Dommage, une  prochaine fois  :)

Luv :-*