Le Monde de L'Écriture

Autour de l'écriture => Salle de débats et réflexions sur l'écriture => Discussion démarrée par: ernya le 17 juillet 2008 à 19:07:47

Titre: Pourquoi écrire ?
Posté par: ernya le 17 juillet 2008 à 19:07:47
Je ne crois pas que cette question ait déjà été soulevée, du moins dans un topic à part.

Sur ce forum, tout le monde (je crois) écrit.
Et donc question: pourquoi écrit-on ?

Il est évidemment qu'il n'y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Chacun a ses propre motivations.

Déjà, est-ce que vous écrivez pour quelque chose ? Je veux dire, parfois on écrit mais on se demande pas forcément pourquoi on le fait, on le fait, c'est tout.
Mais parfois il peut y avoir des raisons. Certains vont écrire pour dénoncer quelque chose, d'autres pour se raconter, d'autres par "besoin"...

Et vous- mêmes ? Pourquoi vous écrivez ?
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Rain le 17 juillet 2008 à 19:45:22
Ah tiens, y'en avais pas ? J'suis pourtant certain d'avoir répondu... Ca devait être sur les Rivages.


Or donc... Pourquoi j'écris ? Pour raconter des histoires aux gens. Parce que je voulais voir, après avoir lu tant de livres, si j'étais capable de le faire. Ca avait donné "Et la pluie tombait", que j'aimais bien (et que j'aime encore plus depuis que j'ai changé la fin), puis une série de textes pas géniaux, en général pour l'atelier des Rivages Maudits. Et depuis Eragon, je crois aussi que j'essaye de prouver que je peux faire mieux que lui, et qu'il a juste eu un coup de bol. Mais lui au moins à réussi a écrire plus de vingt pages, donc c'est pas gagné...Quoique c'est pas la longueur mais la qualité qui distingue un bon écrivain d'un mauvais... Mais je m'égare  :-°


J'écris aussi parce que j'aimerai pouvoir vivre de ça. Même si c'est pas un boulot pénard, loin de là, ça permet de travailler à la maison. Et je travaille toujours mieux à la maison. Enfin, presque toujours. Bon, de temps en temps. D'accord, pas si souvent que ça, mais quand même. J'ai pas envie de travailler dans un bureau.
Cela dit, je compte voir ce que ça donne, la fillière "scénarii". J'en ai jamais écrit, je sais pas à quoi ça ressemble. Sans doute à une pièce de théâtre avec des descriptions beaucoup plus détaillées.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: ernya le 17 juillet 2008 à 20:23:53
hm... raconter des histoires...
poussons un peu, veux-tu?  ;)
tu veux être un conteur ou tu penses que raconter une histoire aux gens ça pourrait leur être utile ?
Bref, pourquoi tu veux raconter des histoires ?
(je lis trop de Platon en ce moment >< ><)

et "pouvoir vivre de ça", corrige-moi si je me trompe, mais ça, c'est le résultat, non ?
Je veux dire tu écris et DONC tu aimerais pouvoir en vivre et non pas "je vais écrire pour pouvoir vivre de ça".
Enfin je crois... ><


Moi, je pense que c'est parce que j'aimerais prouver aux gens que je suis capable de faire quelque chose: écrire. J'adore lire, j'admire certains auteurs et dans un élan d'hy(u)bris, j'aimerais être comme eux, faire comme eux.
Et puis c'est aussi pour pouvoir dire/faire ( à travers les personnages) ce que je ne peux pas forcément dire ou faire. Une sorte de compensation en quelque sorte.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Krapoutchniek le 17 juillet 2008 à 22:58:40
Ca doit dépendre de chacun, forcément. ceci n'est donc que mon avis, rien de plus.

Pour ma part, je rejoins un peu Rain. "Je pense" écrire pour raconter des histoires, sans plus. Je n'ai jamais prétendu vouloir cacher des messages dans mes textes, comme m'a bassiné un  prof de français pendant 2 ans(il voyait systématiquement des messages "cachés" dans n'importe quel texte, même dans les journaux...). Il faut se mettre à la place du lecteur, qui lit donc notre histoire pour se détendre, pas pour qu'on le mette encore une nouvelle fois en garde contre je ne sais quel problème.

Mais à cela doit sûrement s'ajouter d'autres choses. Je n'écris que trop sporadiquement. Je n'ai pas encore vraiment pu déterminer à quoi c'est dû. Comme si j'avais besoin d'une "motivation spéciale" pour écrire. C'est un peu pareil pour la lecture. Du coup, je dois sans doute écrire quand je suis dans un certain état d'esprit? Quand certaines choses se produisent? Je n'en sais rien. Mais de toute manière, j'écris aussi pour mon plaisir; il se passe un peu la même chose lorsque je lis.

Après, je n'écris pour personne ni pour rien en particulier. D'un côté, c'est un avantage vu que j'écris à mon rythme, je remets en question mes idées, je les peaufine et j'ajoute de nouveaux éléments au cours du temps. Je pense que mon texte en ressort plus riche après.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Rain le 17 juillet 2008 à 23:17:19
Non non, je veux être simplement conteur. Si ça peut apporter quelque chose aux gens, tant mieux pour eux, mais ma première raison d'écrire, c'est raconter une histoire.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Leia Tortoise le 19 juillet 2008 à 09:57:44
Personnellement, je suis passée par plusieurs étapes.
Déjà, vers la fin de mon enfance (si on peut délimiter ça comme ça ::) ), j'aimais tellement lire que je tentais parfois d'écrire des trucs pour me raconter des histoires à moi-même (un peu comme on dessine quand on est gamin, finalement)
Puis il y a eu l'adolescence, où j'ai oscillé entre journal intime et poèmes, là plutôt pour m'exprimer, "fallait qu'ça sorte", quoi, j'avais besoin de coucher par écrit tout ce que je ressentais, tous mes tracas, tous mes coups de gueule... D'ailleurs j'ai continué sur mon blog: quand je suis dans un gros moment de découragement, rien que le fait de m'y atteler et de tartiner une bonne couche de mots là-dessus, de bien creuser mon état du moment un bon coup, ça change rien mais ça soulage un peu. ça jalonne, j'ai l'impression que la situation est plus nette, plus définie. (bon après, je le met pas toujours en ligne, ou ça m'arrive d'arrondir un peu les angles)
Et puis à côté, je continuais à écrire des p'tits bouts d'histoires, des p'tits trucs vite faits juste comme ça... Il y a eu un concours que j'ai fait sans ambition mais surtout parce que ça me donnait un cadre et des limites à respecter, une date butoir comme ultimatum, et même si je suis  pas franchement fiérote du résultat, au moins j'était contente d'avoir mené mon truc jusqu'au bout  :P

Ensuite j'ai découvert les fanfictions, et je crois que c'est vraiment ça qui m'a vraiment donné envie d'écrire, de développer un monde et son quotidien (même déjà connus), des personnages, des situations, des objets, une société...Exposer des théories, imaginer tout ce que l'oeuvre originale ne dit pas, y transposer des personnages, des situations, des environnements originaux...
Et petit à petit dévier vers la fiction exclusivement originale  :)
Donc toujours juste pour me raconter des histoires, finalement  ;D
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Plume d'argent le 19 juillet 2008 à 20:09:02
Moi, dans le cas des poèmes, j'écris la plupart du temps pour coucher mes émotions sur papier, seulement je ne le fais pas directement, j'enrobe mes sentiments de mystère, je construis presque une histoire autour, sans que cela soit apparent. J'adore faire ça, ça me détend et me calme, ça me rapproche aussi de la nature de ce que je ressens. De plus, j'adore utiliser les métaphores, les images, jouer sur les mots et les champs lexicaux, les rimes, découvrir de nouvelles façons de "poétiser"  ^^
Par contre, pour le récit(nouvelles et romans), ce n'est pas la même chose. Je ne traduis jamais mes émotions en récit. Je réserve plutôt celui-ci pour raconter des histoires. Avant, je voulais écrire des romans pour devenir célèbre en même temps que transporter des messages. Maintenant, je découvre le plaisir d'être seulement conteur, d'écrire au gré de sa fantaisie des histoires qui ont un sens, un message ou peut-être pas. J'aimerais émouvoir des gens par la simple force des mots, les toucher, les faire rêver. Aussi pour faire vivre des personnages, donner vie à des lieux, des histoires.
Enfin, c'est un plaisir avant tout! :D
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Zacharielle le 20 juillet 2008 à 09:13:53
Il n'y a pas une raison précise qui explique pourquoi les gens écrivent. Je crois que plusieurs s'additionnent et s'entremêlent, dont certaines qu'on ne soupçonne pas parce qu'elle sont trop évidentes, comme l'envie simplement d'écrire, comme vous avez envie de jouer du piano, de dessiner, de danser que sais-je.

Sinon, comme beaucoup de monde, j'écris d'abord pour raconter (d'abord à moi-même mais aussi aux autres, c'est très important) une histoire, un personnage, une émotion ; pour faire rire ; pour me détendre ; parce que j'en ai besoin et que je déteste les périodes "à vide" ; pour avoir un espace construit de mes mains (ou plutôt de ma tête), une bulle qui n'appartient à personne sinon à moi-même et dans laquelle je fais absolument ce que je veux - comme je peux ne rien y faire si la paresse me gagne- souvent le cas) ; pour me faire plaisir de pas voir et créer que des phrases bateaux style télé ; pour passer un message rarement mais c'est important, et on manque d'écrivains /artistes engagés alors que le rôle des "intellectuels" c'est de prendre de la distance pour réfléchir au fonctionnement du monde et à ce qui va mal, et de le dire tout haut avec des solutions plausibles.  Enfin...

autre petite question :
Est-ce qu'il vous arrive des moments où vous vous dites "j'ai envie d'écrire", et vous sentez que c'est le bon moment (on sait pas pourquoi !) et que là tout va couler de source et devenir facile, mais que vous n'avez pas spécialement d'idées ?  :noange: C'est pour le moins rageant...
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Plume d'argent le 20 juillet 2008 à 21:33:54
Ah ça oui, je connais ça, ça m'arrive beaucoup avec les poèmes, j'ai envie d'écrire, je sens l'émotion très forte, il faut que je la transmette sur papier, que je lui donne vie et forme sur la feuille blanche mais ouch...blanc sur blanc! je n'ai aucune idée  ><
Pareil pour les nouvelles, j'ai vraiment envie d'écrire une histoire mais je n'ai aucune idée de thème, c'est super rageant!   :'(
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Leia Tortoise le 20 juillet 2008 à 22:18:31
Je me souviens pas avoir connu ça, je crois que j'ai toujours eu au moins une idée de base...  ??? Mais je vous comprend et je compatis  ^^
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Scorpnix le 27 juillet 2008 à 23:29:25
J'écris également pour de nombreuses raisons, mais il y en a deux qui priment :

Pour les textes que je ne fais lire à personne, des trucs courts et qui viennent comme ça, quand j'en ai envie : c'est pour extérioriser mes sentiments à ce moment là, les coucher sur le papier et les extérioriser. Ecrire me fait du bien, et ça me prend effectivement comme une envie de danser x]
Pour les récits (nouvelles/romans) : c'est pour donner des émotions aux gens. Je veux qu'en lisant mes textes, ils vivent l'aventure avec le héros, qu'ils aient peur pour lui, qu'ils soient dans l'attente de la suite, qu'ils pleurent avec lui, qu'ils rient avec lui... Ok, j'en demande beaucoup... Mais c'est déjà arrivé plusieurs fois et pour moi c'est vraiment l'une des plus belles choses de ma vie... Qu'une personne verse des larmes en lisant un de mes écrits, je trouve ça merveilleux. Et plus tard, j'aimerais être publiée pour que d'autres gens que mon entourage lisent mes textes, pour qu'ils sachent que j'existe, pour leur donner du plaisir... Pour qu'après avoir refermé le livre ils se disent : "ouah, heureusement que cette personne-là est venue sur ce monde, sinon je n'aurais jamais connu cette histoire..." Vous voyez ? Je veux pas de succès, loin de là... Mais seulement que quelques gens dans ce monde sache que je suis là, que j'aime écrire et que je le fais pour eux. Pour que mon passage sur cette Terre ne soit pas vain... :)

Mais bon, c'est très utopique comme vision des choses ....  :-°
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Nienna le 08 août 2008 à 20:08:47
Certes c'est assez difficile comme question mais c'est intéressant.
Alors pourquoi écrire ? Pour m'exprimer et m'évader. Mais aussi pour assouvir besoins et envies. Pour réfléchir (et faire réfléchir), rêver (faire rêver) et créer. Donc pour me sentir libre. En tout cas, un peu plus libre que ce que je ne suis dans la vie de tous les jours.

C'est succinct mais c'est pour moi les raisons essentielles du pourquoi écrire. ^^     
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Maïa Hold le 08 mars 2009 à 18:50:13
Je réouvre un peu le débat, j'ai besoin de trouver des réponses moi aussi.

Sur mes "raisons d'écrire", je rejoins un peu Scorpnix. Je voudrais que le lecteur vivre quelque chose lorsqu'il lit mes textes, qu'il comprenne ce que j'essaye de faire transparaitre. Je crois que j'écris aussi pour m'exprimer et faire passer un message, mais que je n'y arrive jamais. Le résultat final n'est jamais à la hauteur de mes espérances et ne fait pas du tout passer le message que j'avais envie qu'il transmette ( d'ailleurs, je crois qu'avant d'écrire, je n'ai jamais conscience de vouloir faire passer un message... ).
J'ai vu que beaucoup disent qu'écrire est un plaisir. Je ne sais pas si, dans mon cas, je qualifierais ça ainsi. Pour moi, écrire est un besoin. C'est très étrange, mais c'est un peu "brut" comme sentiment. C'est un besoin qui me submerge sans que je puisse rien y faire. Pourtant, à chaque fois, quand je me relis, je trouve que ce que j'écris est nul, que l'idée n'y est pas.

autre petite question :
Est-ce qu'il vous arrive des moments où vous vous dites "j'ai envie d'écrire", et vous sentez que c'est le bon moment (on sait pas pourquoi !) et que là tout va couler de source et devenir facile, mais que vous n'avez pas spécialement d'idées ?  :noange: C'est pour le moins rageant...
Ça m'arrive tout le temps. J'ai des idées, bien sûr, comme tout un chacun. Mais moi, dans mon grand égocentrisme, je voudrais L'IDEE. Celle qui me rendra fière de mon texte, celle qui sera originale, celle qui me permettra d'enfin exprimer tout ce que j'ai sur le cœur. Sauf que cette idée-là ne vient jamais. Je reste des heures ( sans exagérer ) devant une page blanche, un stylo à la main, mais rien ne vient jamais.
Quand j'ai une petite idée, je n'arrive jamais à la faire évoluer, à la rendre intéressante. J'écris ce qui me passe par la tête et finis par tout effacer, mécontente de moi-même. Pourquoi ne suis-je jamais satisfaite de mon travail?

J'ai aussi une question, pour celui qui voudra bien me répondre.
Ce topic nous amène à réfléchir sur "Pourquoi on écrit?" et moi je me demande "Pourquoi n'écrit-on pas?"
Parce que je ne pense pas être la seule à avoir des moments de "panne", où on n'a même plus envie d'écrire, puisqu'on a aucune idée et que tous nos textes nous semblent tout à coup pourris et creux. Ces moments de découragement où l'on se demande pourquoi on a envie d'écrire alors qu'on ne sait pas le faire "correctement". Et pourquoi a-t-on ces moments-là?
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: ernya le 08 mars 2009 à 19:45:56
pour reprendre ta question: elle est double

pourquoi y a-t-il des moments où l'on n'écrit pas ? si on reprend l'idée du besoin ( qui est commune à presque tout le monde, je pense) et bien c'est tout simple, on n'en a pas besoin à ce moment-là
écrire ce serait alors une sorte de pulsion, ce qui fait que ça nous "prendrait" à un certain moment ( grande joie, grosse déprime, ciel bleu, que sais-je ?)

les moments de découragement, c'est autre chose. Parce que pendant les découragements, on a envie d'écrire, mais ça bloque, donc ce n'est plus la même chose
j'ai pas la réponse et je pense que ça a à voir avec notre moral : si tu déprimes, tu as tendance à te dévaloriser et l'écriture n'y échappe pas toujours
ou parfois tu es super heureux d'avoir lu tel bouquin mais face à celui-ci tu vois pas comment tu pourrais sinon faire mieux au moins aussi bien
c'est une passe ( qui n'est peut-être pas si mauvaise ;))
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: mathilde le 25 mars 2009 à 10:41:09
bonjour, je suis nouvelle
je viens de lire certaines reponses concernant ce thème (très intellectuel). Ma réponse est courte et sans embage : on écrit parceque on y prend du plaisir, le même plaisir que lorsque l'on fait un cadeau . Mais pour se faire plaisir il faut avoir déjà marché dans la vie, roulé sa bosse quoi, avoir laisser des choses derrière soi pour lesquelles, avec le temps, on n'a plus de regret, ni de souffrance. Alors seulement l'acte d'écriture est entièrement gratuit et on peut l'offrir à autrui.
Bonne route à tous et courage car cette route peut-être longue mais elle vaut le coup d'être parcourue : l'écriture est au bout !
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Milora le 27 avril 2009 à 12:33:23
(tiens, je voulais répondre à l'époque où tu avais lancé le sujet, ernya, mais j'ai oublié/pas eu le temps... Je le remonte, du coup, même après la bataille ^^)

Citation de: Zach
Il n'y a pas une raison précise qui explique pourquoi les gens écrivent. Je crois que plusieurs s'additionnent et s'entremêlent, dont certaines qu'on ne soupçonne pas parce qu'elle sont trop évidentes, comme l'envie simplement d'écrire, comme vous avez envie de jouer du piano, de dessiner, de danser que sais-je.

Sinon, comme beaucoup de monde, j'écris d'abord pour raconter (d'abord à moi-même mais aussi aux autres, c'est très important) une histoire, un personnage, une émotion ; pour faire rire ; pour me détendre ; parce que j'en ai besoin et que je déteste les périodes "à vide" ; pour avoir un espace construit de mes mains (ou plutôt de ma tête), une bulle qui n'appartient à personne sinon à moi-même et dans laquelle je fais absolument ce que je veux - comme je peux ne rien y faire si la paresse me gagne- souvent le cas) ; pour me faire plaisir de pas voir et créer que des phrases bateaux style télé ; pour passer un message rarement mais c'est important, et on manque d'écrivains /artistes engagés alors que le rôle des "intellectuels" c'est de prendre de la distance pour réfléchir au fonctionnement du monde et à ce qui va mal, et de le dire tout haut avec des solutions plausibles.  Enfin...
D'accord du début à la fin.

De façon plus personnelle...

- Pour raconter une histoire - une histoire que j'aurais aimé lire

- Pour vivre plusieurs vies à la fois - à travers toutes ces histoires et tous ces personnages

- De plus en plus... un peu par défi... Quoi que c'est moins "pourquoi écrire" ou "pourquoi écrire ceci" (souvent j'ai envie de voir si j'arriverais à raconter telle histoire...)

- Pour une raison un peu bizarre... je sais pas si ça vous le fait... Quand je m'invente une histoire, que je la retravaille dans ma tête pour rendre quelque chose de potable, je commence à m'y attacher. Comme on s'attacherait à un objet quotidien qu'on aime bien (son marque-pages, son ordi, enfin ce genre de choses, je sais pas. Ça vous le fait pas ?). Et du coup, je l'écris pour... lui permettre d'exister. Du coup je suis contente quand plusieurs personnes la lise : ma petite histoire a réussi à laisser une trace, une minuscule trace, chez les gens. Et je m'en fiche que cette histoire soit de moi, c'est pas moi qui laisse une trace ; je veux dire que ça n'a rien avoir avec la volonté de passer à la postérité. Mais il devient important, pour moi, de savoir que cette fragile émanation de l'imagination, ce petit bout d'histoire qui n'a aucune réalité, aucun support pour exister matériellement, existe, d'une certaine façon. A partir du moment où elle est lue, même is elle est oubliée ensuite par le lecteur, elle a laissé une minuscule trace...
Ça rejoint un peu ce que nous avait dit notre prof de litté quand on étudiait Ronsard : son texte a été écrit il y a des centaines d'années, et c'est nous, lecteurs, qui en le lisant sommes les garants de son existence, de sa préservation...

C'est débile ce que je suis en train de dire, je sais bien, lol.   >< Mais c'est ce que je ressens..  :-[
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Maïa Hold le 02 mai 2009 à 11:46:11
Personnellement, je ne trouve pas que ce que tu dis est débile, Milora.
Je trouve que justement, c'est pas si bête, et que ça montre que tu as beaucoup de modestie.
Je m'explique :
Quand tu dis : "Et je m'en fiche que cette histoire soit de moi, c'est pas moi qui laisse une trace ; je veux dire que ça n'a rien avoir avec la volonté de passer à la postérité."  J'avoue que moi, j'aimerai bien que mes écrits (très très très très très restreints) laissent vraiment une trace dans le coeur des gens, mais aussi que les gens y pensent en se disant que je suis un bon auteur, ou qu'ils ont envie de voir ce que je leur pondrais la prochaine fois. Ce n'est pas ton cas et je trouve ça admirable.
Je pensais peut-être que l'écriture me donnerait un moyen d'exister, de vivre vraiment. Je me trompais bien sûr, bien que ça aurait pû être plaisant de me découvrir un talent inattendu dans une discipline...
Enfin, bref, nous ne sommes pas là pour parler de moi.
Vraiment, Milora, je trouve que ta façon de concevoir ton récit comme une personne presque, qui aurait le droit d'exister à travers toi et ton talent, c'est vraiment une bonne philosophie.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: karine 36 le 08 juin 2009 à 18:50:08
bonjour me revoila !

       J'aime écrire pour soulager mon esprit, répondre à des soucis personnels et émotifs ! Le fait " de faire glisser la plume sur une feuille blanche" me soulage comme un " un sprint qu'on réalise lors d'un 100 mètres" ; c'est un défoulement !! Et seulement après, je réfléchis mieux ou je me réconforte plus calmement ! comme vous avez pu le deviner, je suis impulsive !! A bientôt pour vos réponses !

       
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: cocopops le 02 juillet 2009 à 17:22:56
chacun a ses raison comme certain l'ont deja dit, chacun a sa vision des choses, il n'existe pas une reponse universelle a cette question. Je sais que j'ai deja ecrit parce que j'ai avait besoin meme si ce que j'ai ecrit etait absolument horrible, j'ai ecrit pour moi, j'ai ecrit pour pouvoir oublier le monde qui m'entoure, et ainsi me construire un autre univers, qui se montait petti a petit dans am tete avant que je ne le couche sur le papier pour la partager avec les autres. On ecrit a chaque fois pour une raison differente, pour le plaisir, par envie, par besoin, pour faire passer un message, pour critiquer ou denoncer,ou pour n'importe quoi d'autre.
Tout ce que j'ai dit a deja du etre dit a mon avis ,je n'ai pas retenue en detail toute les reponses.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Zephyr le 10 juillet 2009 à 19:59:28
Moi, ce qui m'a un peu poussé à écrire, c'est d'abord ma curiosité. Tout petit, j'aimais déjà essayer des choses, voir comment ça fessait de faire les choses soit même. Alors je dessinais, je touchais un peu à tout, je lisait les livres d'histoire (qui est maintenant une de mes passions), et puis, un jour j'ai écrit une petite histoire, vraiment courte, mais j'avais bien aimé. Alors j'ai continué, j'écrivais des petites histoire de dragon, de pharaon, d'amitié...D'ailleurs, petite anecdote, au primaire (au CM1 je crois, on nous demande d'écrire la suite d'une histoire. J'ai écrit l'histoire d'un corbeau et d'un loup nommé Plumeau (ne me demandez pas pourquoi, je ne sait plus !). Ils devenait amis malgré leur différences. Le maîtresse m'avait félicité pour mon inventivité ! Parenthèse terminé !

C'est ainsi que je commençais à écrire. Mais je pense que ce qui m'a vraiment donné l'envie d'écrire, c'est mes émotions. J'avais envie de faire partager mes émotions et de rappeler au lecteur ce qu'il a pu ressentir dans certains moment, dans certaines situations. Le déclic que j'ai eu, la chose qui a fait que j'ai voulu donner des émotions et partager celles que je connais, c'est le décès de ma mère, il y a 3 ans. Alors j'entends déjà les "Oh le pauvre, ça doit être dur." ou les milliers "Mes condoléances". Bien sur que ça a été dur, mais je n'ai pas besoin de la pitié des gens. Je voulais montrer au monde entier que même si j'étais orphelin de mère, je vivais encore, que je n'avais pas besoin d'aide pour me rappeler que ma mère était morte. Alors là, à ce moment de ma vie, mes écrit une autre tournure. J'étais plus inscrit dans mes textes, je ressentais ce que je voulais donner au lecteur. Si je vous raconte tout cela, c'est parce que pour moi, un auteur est indissociable de sa vie. C'est parce qu'il a vécu certaines choses qu'il est comme ça et qu'il écrit.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Quentinus15 le 11 juillet 2009 à 14:56:59
Je trouve que ce que tu es explique est vrai Zephyr. Je me retrouve dans ce que tu dis. :P

Sinon, pour participer à ce sujet, j'écris le plus souvent pour étaler quelque chose sur papier, cela peut être du bonheur comme du malheur, un coup de gueule ou une morale. Je sais pas si cela vous arrive, mais quand vous écrivez quelque chose en étant dans une émotion spéciale, en vous lisant, vous la retrouvez. J'adore relire certains de mes textes pour ça.  :noange:

Comme je suis jeune (eh oui), je découvre beaucoup de choses sur le monde qui nous entoure (et c'est souvent péjoratif... donc je le raconte dans des nouvelles). Je trouve que cette phrase me concerne bien "Tout ce que les gens pensent tout bas, je le hurle !".
J'ai commencé à écrire à l'âge de 11 ans pour oublier ce monde en donnant au papier toutes mes pensées. je l'ai d'ailleurs utilisé comme thérapie pour m'en sortir, je ne sais pas ce que je saurais à ce moment présent sinon...  :huhu:

Au jour d'aujourd'hui, j'écris sur des coups de cœur. Quand j'ai une idée qui passe dans ma tête et qui reflète ma personnalité et ma phrase citée plus haut, je la note puis la développe pour la rédiger comme il se doit. (Généralement, je parle des dérives de certaines inventions ou autres pour les morales (j'écris de la science-fiction oui  :P ) et aussi de reportages qui m'ont touché. J'écris alors sur de belles histoires que j'ai peur d'oublier).

Voilà tout, j'ai essayé de pas trop tomber dans le hors-sujet comme je fais toujours, fin bon, ça à l'air bon là.  ;D
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Séléna! le 28 juillet 2009 à 16:40:13
Il y a beaucoup de raisons pour écrire…
La première et la plus courante, pour moi, c’est d’extérioriser. Quand j’écris, quand j’exagère mes sentiments et que je les pousse jusque dans leurs retranchements, ça m’aide. Après, ça va mieux…
Du coup, j’écris aussi pour partager. Partager ces sentiments, des idées…
Ca me sert aussi à me prouver quelque chose : que je saisdominer un sentiment pour en faire des mots, que je sais le faire ressentir aux autres (ou du moins c’est ce que je voudrais ^^)
C’est un moyen de rêver: rêver d'être écrivain, métier que je trouve… valorisant, avec toute l'image du poète, du faiseur de mondes, et justement rêver d'être dans un autre monde: comme le disait  Zacharielle : faire ce que je veux, vivre ce que je ne pourrais jamais vivre. C’est aussi ce que je cherche dans la lecture. Du coup, j’écris aussi pour « lire » une histoire qui n’est pas écrite, ou que je ne connais pas.
Plus ça va, et plus j’écris aussi pour me connaître : explorer dans les situations que j'écris ce que je pourrais ressentir, voir comment je réagirais peut-être.
Et enfin, connaître un peu les autres aussi, et être plus tolérante, en me mettant dans la situation qu'ils ont vécue pour essayer de la comprendre, et de comprendre leurs réactions, ce qu’ils sont.

Jusqu'ici, je montrais peu ce que j'écrivais. De manière générale, je suis mal à l'aise face aux compliments, peut-être parce que je n'arrive pas à y croire, parce que même quand ils sont sincères j'ai inconsciemment l'impression qu'ils sont hypocrites. Et la plupart des gens se contente de dire les commentaires positifs, voire de les exagérer pour encourager, et je n'aime pas ça. J'ai eu un déclic il y a quelques mois, et je me suis créé un blog il y a peu, où je mets beaucoup de ce que j'écris et que j'ai écrit depuis. Les compliments par Internet ne me mettent pas mal à l'aise, bizarrement... Et au cas où on me ferait une critique difficile à avaler, je pourrais prendre mon temps pour l’accepter, et ne pas réagir comme la susceptible qu’il m’arrive d’être.  Du coup, maintenant, j'écris aussi pour ceux qui lisent mon blog, pour ne pas les décevoir... Peut-être aussi pour qu'ils me connaissent un peu plus, puisque quel que soit le texte, il y a toujours une grande part de moi, de mes sentiments, de ma personnalité dedans. (Mais du coup, je vais finir par devenir prétentieuse, parce que par Internet, par l’écrit, j’y crois (presque), à ces compliments.)

Une autre chose qui a changé, c’est ce que j’attends concrètement quand je prends un crayon et une feuille. Jusqu’à cette année, ou l’année dernière, écrire, pour moi, c’était forcément  pour écrire une histoire, un roman, quelque chose de long. Et je n’ai jamais rien fini. Il y a un seul projet que je vais peut-être réussir à mener jusqu’au bout. Mais du coup, malgré mon rêve de devenir écrivain, j’écrivais très peu, parce que faire un roman, mine de rien, ça n’est pas si simple. Maintenant, j’écris comme ça me vient. Ca fait peut-être une demie page une fois tapé (ce qui est parfois décevant), mais au moins, j’écris, et nettement plus souvent. Ca veut dire que je n’écris plus spécialement pour les autres, pour devenir écrivain, mais pour moi, pour toutes les raisons que j’ai développées avant. Et finalement, je crois que tout ce que j’écris de cette manière est mieux, à mes yeux comme à ceux des lecteurs.

Finalement, pour résumer (pouah, c’est long ! Je devais attendre la question depuis longtemps pour avoir tout ça à dire XD J’espère que je ne vous ai pas lassés) : j’écris pour exister, je crois, pour me sentir exister, et pour grandir, pour évoluer.

J’ai encore d’autres raisons, mais je crois que de toutes façons, elles sont visibles dans mes textes…
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: france le 29 juillet 2009 à 13:13:52
Ca me défoule tout simplement. J'écris mes colères. Tout ce que je ne peux pas dire en face. En ce moment j'écris moins car je vois très peu de gens.
J'aimerais bien écrire pour autre chose ça voudrait dire que je suis plus positive mais je crois que l'écriture part toujours d'une insatisfaction, après c'est plus ou moins violent.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: nasnas29 le 06 novembre 2010 à 09:32:15
Tiens! je suis assez d'accord avec la réponse de france que je ne connais pas. Juste que je qualifierais cette insatisfaction dont elle parle comme l'inpossibilité à l'exprimer. De ce fait, on écrit et on le fait d'autant mieux dans un grand moment de plénitude ou de profonde détresse. Il me semble que, dans cet état d'extrème solitude, l'écriture donc la composition(j'ai le même ressenti avec la musique)  est l'échappatoire rêvée pour produire. Oui! il s'agit bien de cette incapacité à exprimer un sentiment profond, enfoui au plus profond de moi. :huhu:
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Milora le 06 novembre 2010 à 10:57:27
Tiens, à vous lire, on a globalement deux façons de voir les choses : ceux qui écrivent avant tout pour s'exprimer, et ceux qui écrivent avant tout pour raconter une histoire.  ^ ^

Citation de: nasnas
Tiens! je suis assez d'accord avec la réponse de france que je ne connais pas. Juste que je qualifierais cette insatisfaction dont elle parle comme l'inpossibilité à l'exprimer. De ce fait, on écrit et on le fait d'autant mieux dans un grand moment de plénitude ou de profonde détresse. Il me semble que, dans cet état d'extrème solitude, l'écriture donc la composition(j'ai le même ressenti avec la musique)  est l'échappatoire rêvée pour produire. Oui! il s'agit bien de cette incapacité à exprimer un sentiment profond, enfoui au plus profond de moi.
ça m'étonner parce que, même si j'ai lu qu'un seul texte de toi, j'aurais plutôt pensé que tu étais de ceux qui écrivent avant tout pour l'histoire...

Citer
De ce fait, on écrit et on le fait d'autant mieux dans un grand moment de plénitude ou de profonde détresse
Personnellement, c'est pas le cas. D'abord, parce que mon état d'esprit (je dis "mon", mais je pense que c'est le cas pour tout le monde, non ?) se reflète dans le texte (si je suis tristounette, le texte le sera aussi, même si je n'en avais pas l'impression). Et puis parce que j'invente pas l'histoire au moment où je l'écris (je veux pas seulement dire que j'ai déjà le scénario avant, mais aussi les mots, la façon de la raconter. C'est pas comme si j'avais appris par coeur et que je me contentais de mettre par écrit, mais y a quand même un peu de ça). Du coup, non, je me reconnais pas dans cette description ^ ^

Et pis, de mon côté, au contraire, écrire c'est une satisfaction, sinon je le ferais pas ! Je veux pas dire que je suis satisfaite du résultat final ; mais après tout, j'ai jamais eu de grande ambition littéraire, j'écris juste pour m'amuser. Et j'aime surtout écrire pour les moments où je m'amuse réellement à écrire. Rien d'aussi tragique que :
Citation de: france
l'écriture part toujours d'une insatisfaction

^^
Titre: Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: arwen le 06 novembre 2010 à 11:31:14
Tiens, à vous lire, on a globalement deux façons de voir les choses : ceux qui écrivent avant tout pour s'exprimer, et ceux qui écrivent avant tout pour raconter une histoire.
Je crois que je fais les deux, moi. J'aime raconter une histoire, mais aussi exprimer certains choses  à travers ces histoires...

Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: nasnas29 le 06 novembre 2010 à 11:49:44
Citer
ça m'étonner parce que, même si j'ai lu qu'un seul texte de toi, j'aurais plutôt pensé que tu étais de ceux qui écrivent avant tout pour l'histoire...
c'est à dire que l'histoire vient après et, bien sûr, j'essaie alors d'y mettre de l'application. Je parle de ce qui pousse à écrire, un peu comme un moteur. Dérrière la contraction du texte, on peut à son gré insuffler des idées, des émotions vécues ou non, et c'est celà qui m'intéresse...
Citer
Et puis parce que j'invente pas l'histoire au moment où je l'écris
moi non plus! mais n'empêche qu'au travers de belles ou tristes émotions ou sentiments de doute, je m'en accomode bien pour arranger mes idées. L'envie d'écrire ma première histoire, je l'ai fait dans l'idée de la raconter à  mes enfants. elle est venue à force de lecture tous les soirs et parce que je me sentais heureux en cet état. voilà comment je généraliserais mon sentiment par exemple dans le meilleur des cas ;)
Citer
écrire c'est une satisfaction
oui! mais dans l'insatisfaction à exprimer une émotion  belle ou destructrice c'est selon!... enfin, c'est ce que j'en pense moi.
Citer
j'ai lu qu'un seul texte de toi,
hum! j'en ai posté deux >:(
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Milora le 06 novembre 2010 à 12:07:33
Citer
L'envie d'écrire ma première histoire, je l'ai fait dans l'idée de la raconter à  mes enfants.
C'est marrant : tu n'es pas le premier à dire ça ! Peut-être qu'il faudrait réviser la vision cliché de la muse belle jeune femme à la robe semi-transparente qui commence à dater pas mal, pour la transformer en deux petits enfants aux yeux brillants devant leur maman/ leur papa ! ça me semblerait plus sincère, d'ailleurs
(Je vois pas pourquoi une fille ethérée inspirerait... a fortiori quand l'auteur est une femme, lol. Mais bon, passons  :D )

Citer
Citation
ça m'étonner parce que, même si j'ai lu qu'un seul texte de toi, j'aurais plutôt pensé que tu étais de ceux qui écrivent avant tout pour l'histoire...
c'est à dire que l'histoire vient après et, bien sûr, j'essaie alors d'y mettre de l'application. Je parle de ce qui pousse à écrire, un peu comme un moteur. Dérrière la contraction du texte, on peut à son gré insuffler des idées, des émotions vécues ou non, et c'est celà qui m'intéresse...
Je vois ce que tu veux dire, et d'ailleurs ça rejoint Arwen :
Citer
Citation de: Milora le Aujourd'hui à 10:57:27
Tiens, à vous lire, on a globalement deux façons de voir les choses : ceux qui écrivent avant tout pour s'exprimer, et ceux qui écrivent avant tout pour raconter une histoire.
Je crois que je fais les deux, moi. J'aime raconter une histoire, mais aussi exprimer certains choses  à travers ces histoires...
C'est vrai qu'y a les deux. Mais pour moi, la volonté de raconter une histoire a plus d'importance. Je veux dire que parfois, j'ai envie d'écrire, tout court, d'écrire. Mais je me lance pas, parce que je vois pas trop quoi écrire, ou que l'envie d'écrire ne s'applique pas à une histoire concrète. Là où je me lance dans une histoire, c'est quand j'ai envie d'écrire telle histoire. Pas d'écrire tout court. Et en général, c'est dans ces cas-là que je m'amuse le plus. :)


Citer
Citation
écrire c'est une satisfaction
oui! mais dans l'insatisfaction à exprimer une émotion  belle ou destructrice c'est selon!... enfin, c'est ce que j'en pense moi.
Je pense que j'ai pas été aussi loin ^^ Je m'arrête au côté "j'ai envie de raconter ce qui va arriver à ce personnage !" Les émotions que j'essaie de faire passer dans le texte, c'est seulement pour servir l'histoire (même si, bien sûr, les émotions de l'auteur s'y ressentent forcément, mais c'est pas volontaire).
De nouveau, je crois que je suis pas claire du tout xD

Citer
Citation
j'ai lu qu'un seul texte de toi,
hum! j'en ai posté deux
 >:(
Moi un peu plus, mais tu les as pas tous lus non plus ! Niark niark !   :P Mais j'irai lire l'autre, pas de panique  ;)
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: nasnas29 le 06 novembre 2010 à 13:49:34
En fait, je crois surtout que ma réponse sera forcément tronquée parce que je suis pas porté à fond dans l'écriture et plus tourné vers la lecture ou la musique. D'ailleurs je n'écris pas, sinon pour mon "petit dicotomic" qui est plus un jeu d'esprit sur les mots.
Pour les lectures en retard, j'essaie un peu d'abord de lire tout le monde. Pour toi, Milora,  je te l'ai déjà dit: j'ai déjà la certitude de trouver la fluidité et une pincée d'humour. :)
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Midnight Prayer le 22 décembre 2010 à 04:34:41
Je me permet pour ma première intervention sur ce forum de dire pourquoi j'écris, et ce depuis 2-3 mois "seulement".

Au départ ça m'a permis de sortir d'une impasse à ma petite vie où je n'avais plus de ressources (pas matérielles... vous l'aurez compris) et j'ai certainement du avoir besoin de créer quelque chose de plus absurde encore que ma situation pour trouver une sorte de fil sur une nouvelle pelote après lequel courir.
En outre, cela a fait tampon sur les changements plus ou moins radicaux de différents aspects de ma vie.
-> Donc une sorte d'aide à domicile libre et personnalisée.

Ensuite j'ai très vite écris pour quelqu'un à qui je ne dévoilerai très probablement jamais ces quelques pages lourdes de sens et de tant d'autres choses pour moi. Mais en y réfléchissant bien, si je ne le fais pas c'est que c'est avant tout pour moi que je l'ai fais.
-> Donc plutôt un dialogue avec moi même. Je parlerai pas de thérapie, je n'essaie pas de m'analyser, et au contraire, si je veux continuer, c'est bien en usant de ce que je peux encore potentiellement renfermer d'inconnu ! Ecrit utile à faire partielle lumière sur des zones d'ombre dans mon moi, que j'aime n'explorer qu'à moitié pour en saisir la portée mais jamais le sens, ou peut-être l'inverse...

Enfin j'écris aussi parce que j'ai parfois (souvent ?) besoin de partager et que dire certaines choses m'est parfois (souvent ?) quasi impossible. Je l'ai fait par la musique, par le dessin aussi, mais l'abstrait est tellement peu accessible, qu'un jour il a fallu noir sur blanc mettre les mots une bonne fois pour toute et dire: "Voilà c'est ça." Mais sans le dire, n'ayant jamais prétendu parler de moi, ou de qui que ce soit.
-> Donc un écrit libérateur, seul moyen d'expression du dernier recours.

Ensuite concernant le rapport aux autres là-dedans, j'ai un peu de mal étant donné qu'en fier égoïste, je n'ai écris presque que pour moi...
Mais c'est peut-être quelque chose que j'aimerais comprendre, comment l'Autre aborde un texte quand il connait l'auteur, quand il ne le connait pas, quand il le connait mais qu'ils n'ont pas élevé les cochons ensemble, ou encore quand ils se connaissent mais qu'ils ne se sont vus que de dos et qu'ils ne se sont donc jamais vus puisque de dos, d'où ma question: pourquoi des carottes ?

Je dis verge...
Je pense avoir assez pourris le topic de mes idées scabreuses (assez inopportun mais ça sonne toujours bien !).

Donc bonne nuit, et bon vent.
Erol

J'ajouterai qu'en jeune novice, je dis certainement des bêtises mais je suis toujours partisan de l'apprendage grâce aux remarques assassines de forumistes sans coeur assoiffés d'impies à crucifier sur la grand place internette. (Plaisantage bien entendu ! "Quoiiii ?")
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Dreamgirl le 27 janvier 2011 à 19:15:04
La question est effectivement difficile mais elle vaut le coup et j'ai trouvé ça très intéressant de savoir pourquoi les autres écrivent.

Alors, pourquoi j'écris... ?
J'écris d'abord pour faire rêver, ou tout du moins essayer. Raconter une histoire, sentir qu'on peut captiver, qu'on peut faire s'échapper de la réalité...
J'écris pour m'échapper moi-même...j'écris pour éviter de périr et pour tenir lorsque parfois il y a des moments durs. J'écris car c'est ce que j'aime faire depuis que je suis petite et que je suis dans ma bulle lorsque les mots s'échappent de mon stylo et se posent sur un papier, même si au final ça ne donnera rien.
Au final j'écris car c'est ça qui me tient réellement en vie. 
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Meuble le 01 février 2011 à 23:30:56
est-ce que vous écrivez pour quelque chose ?
C'est marrant, parce qu'au départ, on pouvait se dire qu'il y a autant de raisons différentes d'écrire que d'auteurs qui écrivent... mais au final, après avoir lu ces quelques pages, je trouve que ce sont souvent les mêmes raisons qui reviennent ! Et je ne vais pas déroger à la règle...

Pour moi, deux choses qui me poussent à écrire : besoin, et partage.
L'écriture, c'est un besoin, c'est une façon d'expression, et j'ai envie d'écrire quand j'ai besoin de m'exprimer. Pas sur un sujet en particulier (quoique je puisse hurler des coups de gueule sur une page), mais sur des sentiments. C'est un besoin que d'extérioriser ce que je ressens, et pour ça, il ne suffit pas d'écrire "je suis triste", il faut que le texte provoque la tristesse chez le lecteur, quel que soit le sujet employé.

Et comme les émotions, c'est communicatif, il y a aussi cette notion de partage. Je n'écris pas pour moi, à quoi bon ? Quand j'ai envie de me raconter des histoires, ou de garder mes émotions pour moi, ça reste dans ma tête ! Combien de fois, au milieu du bouquin, j'interromps ma lecture et commence à imaginer la suite ? Mais ce sont juste des suppositions, des extrapolations, qui restent dans ma tête. Alors pour moi, l'écriture est vécue comme un besoin, qui n'est pleinement assouvi qu'après partage de l'écrit.

Citer
A partir du moment où elle est lue, même is elle est oubliée ensuite par le lecteur, elle a laissé une minuscule trace...
Il y a un peu de ça, en effet. Je vis plein d'aventure dans mon monde. C'est un univers à part entière, Elevtherya. J'y suis chez moi, j'y fais ce que je veux.

Citer
Est-ce qu'il vous arrive des moments où vous vous dites "j'ai envie d'écrire", et vous sentez que c'est le bon moment (on sait pas pourquoi !) et que là tout va couler de source et devenir facile, mais que vous n'avez pas spécialement d'idées ?

Citer
parfois, j'ai envie d'écrire, tout court, d'écrire. Mais je me lance pas, parce que je vois pas trop quoi écrire
Oh, oui, ça arrive ! et souvent, même... Mais moi, pas grave. Besoin d'écrire ? J'écris. Même sans idée. Ça m'est même déjà arrivé de commencer un texte par "J'ai envie d'écrire, mais je n'ai pas d'idée. Problématique, hein, pour un écrivain... Mais c'est comme ça, et puis ce n'est pas maintenant que je vais trouver un sujet, ça fait trois heures que je cherche... Enfin, quand ça veut pas, ça veut pas... Peut-être que j'ai mangé trop de pâtes, alors je suis lourd, j'arrive pas à décoller..." etc. Et juste le fait de partir comme ça, le cerveau se lance, et j'imagine des tas de raisons pour lesquelles je n'ai pas d'idée ou n'arrive pas à écrire, et au final ça débouche souvent sur des idées ! Suffit alors de retravailler le texte, ou reprendre juste les idées et en faire un autre, ça dépend des fois. Mais si j'ai envie d'écrire, j'écris, c'est limite un besoin irrépressible, une obligation.

Citer
un auteur est indissociable de sa vie. C'est parce qu'il a vécu certaines choses qu'il est comme ça et qu'il écrit.
Bien d'accord ! Je pense que dans tout texte, il y a une part d'autobiographie, plus ou moins importante, mais toujours présente. On peut très bien imaginer des situations, des paysages, des univers entiers... Mais si c'est plat, sans émotions qui transparaissent, qui va être touché ? Et comment réussir à faire correctement passer une émotion que l'on n'a jamais ressentie personnellement ?
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Amelie24 le 22 février 2011 à 23:35:07
Je trouve que ce sujet demande de répondre à une question intéressante, c'est intéressant de savoir pour les autres écrivent mais ça l'est aussi de savoir pourquoi on l'on fait.
Même si ça fait pas mal de temps que j'ai envie d'écrire, ça fait finalement peu de temps que je sais pourquoi je veux le faire. Je suis plutôt d'accord sur la phrase du message postée par Meuble:

Citer
Pour moi, deux choses qui me poussent à écrire : besoin, et partage.

Personnellement j'ai besoin d'écrire pour créer, inventer les personnages, les décors, l'intrigue que j'ai envie. Et en même temps, j'ai envie de partager, faire ressentir quelque chose à mes potentiels lecteurs, que l'histoire ne plaisent pas seulement mais qu'elle plaise aussi aux autres. L'un ne va pas l'autre de mon point de vue.

Donc Besoin et partage résument bien les motivations qui me poussent à écrire.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Bouli le 13 avril 2011 à 15:54:48



 Donner une ou des vision(s) du monde et du coup nous rendre tous meilleurs ?
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: colleenmina le 18 avril 2011 à 13:02:19
Pourquoi j'écris ? J'en ai besoin tout simplement.
J'adore décrire les émotions, faire des relations plus ou moins tendus entre des personnages, j'aime bien manipuler le lecteur (oui je sais je suis sadique!  ;D) J'écris parce que j'ai envie que cela touche le lecteur. Un jour j'ai lu un livre (les Âmes Vagabondes de Stephenie Meyer) et pendant 1 mois je l'ai littéralement dévoré. Et quand c'était fini, j'étais pas impatiente de voir la suite comme pour d'autre livre juste "bien écrit" (Gone, Vampire de Manhattan, It Girl...) j'étais malheureuse ! Je me sentais vidée, toute molle. Je m'en voulais d'avoir lu aussi vite. J'avais besoin de voir la suite. J'ai ressenti ça que pour Âmes Vagabondes et c'est cela que je veux transmettre au lecteur. Je veux que cela les touche au plus profond d'eux-même, que cela ait un sens. Que mon livre devienne le moyen pour eux de fuir la réalité.
Voilà pourquoi j'écris. J'en ai tout simplement besoin.  ^^
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: PandoraBox le 24 avril 2011 à 01:59:17
Écrire?

Je le fais pour pas mal de raisons (dont certaines encore larvées!)

J'écris des poèmes pour coucher mon mal être sur le papier (car, à une exception près, je n'écris de la poésie que quand ça ne va pas, c'est ainsi.  Par exemple, plus de poésie depuis bien deux ans! Je suis heureuse  :coeur:)

J'écris des nouvelles pour m'évader, et peut-être permettre à d'autre de le faire, même un instant. En cela je ne suis que conteuse, et c'est une bonne chose.

Et enfin, j'écris mon livre (c'est un bien grand mot pour le moment!) car il y a un monde en moi, et qu'il va bien falloir qu'il sorte! Cela dit le but, sera le même que mes nouvelles : raconter de bonnes histoires!

Je ne véhicule pas de message (bon, à part, celui de la tolérance envers les homos, vous finirez par le constater, je pense, alors autant être franche!  ;D)


Ah oui, et j'écris aussi parce que je suis une amoureuse des mots, j'aime les manipuler, les travailler, les rudoyer parfois, ou encore les laisser bruts, tels qu'ils sont réellement...
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Nymph le 24 avril 2011 à 17:24:06
Hum une véritable interrogation que cette question.

Existe t-il une réponse valable pour tout le monde à une telle question? A chercher...

Plus sérieusement, personnellement j'écris pour me vider la tête. J'ai sans cesse la tête remplie d'histoire possiblement écrivable (ça existe ce mots? tant pis...), à force ça prends de plus en plus de place, et parfois une idée fait tout débordé, les autres s'évaporent mais celle-ci, la plus vigoureuse dirais-je, reste. Et elle deviens une véritable obsession, je n'arrive plus à rien dans ces cas là. Mon unique secours est alors de mettre ça sur papier.

Personne n'a lu mes textes encore, trop mauvais à mon avis, et sur papier mal écrit...

Je n'ai pas vraiment d'autre but pour écrire encore que derniérement une idée a germé dans ma ptite tête sans pour autant faire débordé la marmite, une idée plaisante que j'ai envie d'écrire pour faire partager au gens ma vision de la vie mais ce n'est pas mon but premier...
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: pehache le 24 avril 2011 à 21:36:27
Ouipre. penser à autrui, certes, cad ne pas écrire que pour se faire plaisir, penser au plaisir que l'on peut susciter chez le lecteur, c'est nécessaire,  maintenant, le lecteur, on se le choisit, il peut être rare, (voire: très rare...), ce n'est pas le souci. En tous cas, ne pas tomber dans la savonnette, le "produit", le déjà lu avant même d'être écrit.
bizatous
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Papigeo le 22 mai 2011 à 20:06:14
J'écris par plaisir et aussi pour raconter des histoires pour distraire mes proches et les autres personnes.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Clara le 26 septembre 2011 à 14:10:30
En ce qui me concerne, écrire est un besoin soudain, mon estomac se noue et il faut que j'écrive. J'écris pour m'évader, pour m'exprimer aussi, sorte de palliatif à une timidité parfois gênante. Parfois j'écris quand je ressens une émotion forte, quand je suis en colère particulièrement. Mais là ou c'est le plus fluide, c'est au contraire quand je ne ressens rien et que j'ai décidé de m'y mettre. Les émotions viennent après. Je n'écris pas vraiment pour raconter des histoires, j'ai du mal à construire, c'est plus facile quand ça vient tout seul et que je n'ai pas réfléchi au sujet. J'écris aussi pour créer, c'est ma chose, mon histoire, mon monde, quelque chose qu'on ne peut pas me prendre.
Pourquoi ne pas écrire? C'est pour moi, le plus souvent quand je n'y crois plus. Que je me dis que tout ça sert à rien. C'est aussi quand je n'y pense pas ou que je n'ai pas le temps. Parfois l'envie n'est pas là.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Lo le 04 décembre 2011 à 21:42:29

Je venais consulter ma vieille réponse à ce fil pour essayer de me remotiver et me dire "tu vois, tu en avais, des raisons", mais j'avais jamais participé et à mon avis c'est parce que je peinais rien qu'à l'idée de remplir un post !

A part quelques rapides envies comme celles qu'on (moi en tout cas) avant quand on était petit, genre "oh mais oui je vais raconter sur ça" (ce qui était souvent inspiré de qqch et souvent voué à un semi-plagiat pour ma part lol), je vois pas à quoi ça me sert d'écrire, si ce n'est pour perpétuer une habitude prise de m'exprimer par ce biais, mais dont je pourrais sans mal me passer. Je veux dire une conversation msn c'est bien aussi, pour clarifier les choses dans nos têtes, et écrire me sert surtout à ça je pense. Le reste c'est de l'habitude doublée d'un vague orgueil "hm je m'améliore, hm je vais essayer de faire comme telle nouvelle lecture" ! (je parle pour moi bien sûr)
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Anlor le 05 décembre 2011 à 00:27:30

Je venais consulter ma vieille réponse à ce fil pour essayer de me remotiver et me dire "tu vois, tu en avais, des raisons", mais j'avais jamais participé et à mon avis c'est parce que je peinais rien qu'à l'idée de remplir un post !

A part quelques rapides envies comme celles qu'on (moi en tout cas) avant quand on était petit, genre "oh mais oui je vais raconter sur ça" (ce qui était souvent inspiré de qqch et souvent voué à un semi-plagiat pour ma part lol), je vois pas à quoi ça me sert d'écrire, si ce n'est pour perpétuer une habitude prise de m'exprimer par ce biais, mais dont je pourrais sans mal me passer. Je veux dire une conversation msn c'est bien aussi, pour clarifier les choses dans nos têtes, et écrire me sert surtout à ça je pense. Le reste c'est de l'habitude doublée d'un vague orgueil "hm je m'améliore, hm je vais essayer de faire comme telle nouvelle lecture" ! (je parle pour moi bien sûr)
Un plaisir? jamais?
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Lo le 05 décembre 2011 à 00:37:43

Un peu un plaisir indirect dans le sens où ça me fait plaisir de partager ça avec un lecteur, et quelquefois (fois de plus en plus rares) un plaisir sur le coup, soit parce que l'histoire m'entraine autant qu'elle est censé entrainer le lecteur (plutôt quand j'écris des textes à intrigue ce qui ne m'arrive plus), soit parce que je rigole au niveau de la forme (genre Zut et autres grosses marrades stylistiques ; c'est pas souvent non plus).
Mais un nano par exemple ça me coute de l'écrire (probablement parce que c'est à l'épreuve du quotidien et que c'est dans l'optique "j'écris ça pour qu'on comprenne, au-delà du récit, ce que moi je pense et comment je le pense")

en tout cas un plaisir assez dilué pour que je puisse m'en passer...

et quoi qu'il en soit aucune vraie "raison" de pratiquer cette activité plutôt qu'une autre !
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Hamza le 12 décembre 2011 à 20:43:26
Je trouve que vous avez pour la plupart des raisons très altruiste  ;)

J'ai commencé à écrire après avoir pris mon premier, et dernier du moins jusqu'à aujourd'hui, refus amoureux. Je ne sais pas, j'étais vraiment amoureux, je n'étais pas brisé en apparence mais je dormais même plus les nuits.

Chez moi l'écriture est née dans la frustration, on m'a toujours dit mure mais au fond je suis complétement sensible. Ma démarche dans l'écriture est essentiellement égoïste, je passe de désillusions en désillusions, pff moi qui rêvais de pureté, d'amour, je trouve ce monde plus que dégueulasse  :( Le pire c'est que je sombre dedans... Plus le temps passe, moins j'ose rêver, mon esprit est en train de capituler et se fait gagner par la médiocrité. 

Alors je lutte en écrivant, j'essaie de garder mon peu d'âme dans la blancheur du papier... Je me reconstruis un monde plus sain, plus sincère.
Maintenant ce n'est plus la frustration amoureuse qui me motive.  Je veux vivre des choses intenses, en avoir plein la vue. J'ai envie de m'enivrer de spiritualité, de ressentir l'explosion d'exaltation que j'avais dans le cœur quand je regardais le ciel étant enfant, j'écris pour revivre cette sensation.

En écrivant, j'essaie de me connaître un peu plus. Peut-être que cela me guidera.

Arf je me sens complétement égoïste face à vos motivations.  :relou:
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Milora le 12 décembre 2011 à 21:41:19
Non, c'est une jolie raison aussi !
Y a de ça : s'évader, écrire un monde qui nous plait plus pour échapper à la triste réalité. Je pense qu'on le ressent tous aussi un peu, non ?

Et puis, c'est pas si égoïste : tu crées des mondes qui feront aussi échapper le lecteur à la réalité. La lecture a ça en commun avec l'écriture. :)
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Anlor le 13 décembre 2011 à 11:17:22
Tu sais Hamza, je ne suis pas sûre que tant de gens aient une vision altruiste de l'écriture.

Très franchement, je n'ai jamais pensé au lecteur quand j'écris, tout simplement parce que je ne vois pas ce que je pourrais lui apporter. Je n'ai pas beaucoup de considération pour ce que je fais et de la lecture de mes textes par d'autres, j'apprécie surtout l'orgueil à la noix que je peux tirer d'éventuels compliments.
Avant oui, je crois que j'écrivais pour m'évader, parce que je me mettais à la place de mes personnages. Maintenant je ne sais plus vraiment pourquoi ; parce que ça occupe le temps, parce que j'ai l'impression de faire un truc cool et d'être quelqu'un de plus intelligent que ceux qui se contentent d'écrire des mails et des textos. Au fond, ça doit me faire plaisir de me dire que je crée des choses, ça  donne un côté artiste, ça fait genre.
Finalement je crois que j'écris comme je fume : pour le style.  :huhu:
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Milora le 13 décembre 2011 à 11:27:36
Je suis en train de me dire, en te lisant Anlor, que ce qui serait marrant c'est que chacun essaie de voir si les raisons pour lesquelles il écrit ont changé dans le temps ; si oui, quand, et de voir si ça a influencé le type de textes ou le style de textes qu'il écrivait... Non ? (ou alors c'est mon réflexe d'historienne :mrgreen: )

D'ailleurs, de mon côté ça me fait peur parce que si je réfléchis à la question, j'ai quasiment envie de répondre : dans les faits, je... n'écris plus. ça fait un an que je n'ai rien terminé, je crois. Et à part un projet long (je ne l'abandonnerai pas !!!), j'ai quasiment pas écrit depuis des mois...
Pourtant, j'ai pas l'impression que ma réponse à "pourquoi écrire ?" ait changé depuis que j'ai posté dans ce fil !
Snif, c'est triste. (pour moi, hein :mrgreen: )
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: ernya le 13 décembre 2011 à 13:13:31
J'ai relu ce que j'avais écrit avant (faire pareil que les grands auteurs, vivre par procuration à travers des personnages, prouver que je peux faire quelque chose). Mouais.
Faire comme les grands auteurs, oui c'est sûr que ça donne envie, que ce soit un motif qui me pousse à écrire, non. Le chemin est trop laborieux. Vivre par procuration à travers des personnages encore moins vu que c'est plus une ambiance qui est à la base de mes textes qu'un personnage. Prouver que je peux faire quelque chose, dans une certaine mesure, oui. Comme le dit Anlor, c'est stylé d'écrire, ça le fait, c'est l'aboutissement de la construction du personnage "littéraire".
Maintenant je sais pas trop pourquoi écrire. Pour mettre sur du papier une image qui trotte dans la tête/ pour tenter de la saisir avant qu'elle ne se barre et la faire partager, pour le style, parce que les compliments qui peuvent en résulter ça fait toujours plaisir, parce que pendant un instant j'ai l'impression de faire quelque chose de bien ?
Ca serait plus ou moins pour tout ça mais du coup non, c'est pas super altruiste. L'autre, j'en ai besoin pour qu'il me lise et que donc ça ne soit pas vain et pour qu'il puisse flatter mon ego ou me dire "tu fais fausse route, ma grande". Mais je n'écris pas forcément pour lui (à moins d'un défi ou d'un truc imposé) dès le départ. Ca commence par moi et ça finit par le lecteur, voilà, je ne réponds plus à la question donc à vous les studios. :mrgreen:
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Kasprzak le 13 décembre 2011 à 13:31:19
Bon je vais essayer de donner mon point de vue là dessus. J'écris personnellement parce que mon esprit déborde de choses à exprimer, mais je suis extrêmement confus et brouillon, tout se mélange, rien de sort, alors j'essaye tout les supports possibles pour essayer de m'exprimer, et l'écriture en fait partie !
Titre: Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Milora le 13 décembre 2011 à 16:09:38
Prouver que je peux faire quelque chose, dans une certaine mesure, oui. Comme le dit Anlor, c'est stylé d'écrire, ça le fait, c'est l'aboutissement de la construction du personnage "littéraire".
C'est marrant que vous soyez deux à le relever, parce que je le perçois pas du tout comme ça... Je veux dire : écrire, c'est super banal. Discutez un petit moment avec chaque personne que vous connaissez, et je dirais qu'y a bien un tiers des gens qui écrivent (à vue de nez). Bon après, si quelqu'un est édité (pas évident) ou a réussi à terminer un roman (qui certes peut être catastrophiquement mauvais, mais c'est déjà quelque chose de l'avoir terminé... Je parle pas des nanos, hein :P Des "vrais" romans où l'auteur a mis plusieurs années dessus) ; oui, ça fait un peu stylé.
Ou alors, c'est que je suis difficilement impressionnable, mdr. Enfin, là c'est plus une question de quantité (avoir réussi à terminer un gros travail) que de le fait d'écrire, tout simplement...


EDIT : me prêtant à mon propre exercice, j'ai relu mon message de 2009. Et en fait, j'ai pas changé d'avis, lol. Peut-être pas très bon signe pour ce qui est de l'évolution des mentalités personnelles au cours des âges de la vie, mais c'est comme ça ! :mrgreen:


Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Lo le 13 décembre 2011 à 19:34:25
Citation de: Anlor
Finalement je crois que j'écris comme je fume : pour le style.
+2

Bon c'est pas vraiment le débat mais
Citation de: Mil
si quelqu'un est édité (pas évident) ou a réussi à terminer un roman (qui certes peut être catastrophiquement mauvais, mais c'est déjà quelque chose de l'avoir terminé... Je parle pas des nanos, hein :P Des "vrais" romans où l'auteur a mis plusieurs années dessus) ; oui, ça fait un peu stylé.

je pense pas que la durée de rédaction soit un critère... (des années pour Eragon, 53 jours pour La Chartreuse de Parme  etc.)
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Hamza le 13 décembre 2011 à 19:47:44
J'écris pas du tout pour le style.

En fait avec l'écriture, je suis héroïque et moins pitoyable. On sublime le pathos et ça fait de moi un héros tragique alors que dans l'absolu j'suis quelqu'un de sensible qui a beaucoup de mal à se remettre des égratignures de la vie. 
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Loïc le 13 décembre 2011 à 21:03:28
J'écris (j'ai failli dire j'ai cri -_-') parce que j'aime ça, je crois que c'est la meilleure réponse que je puisse dire. Souvent, il me faut une motivation, que ce soit les réponses à un RP à faire, le NaNo ou un AT, mais quand je suis dedans, je kiffe et donc je continue. Le jour où ça me fera ch**r, j'arrêterais, c'est tout.
Certainement pas pour le lecteur, j'ai attendu longtemps avant de faire lire mes textes. D'ailleurs, je sais pas ce qu'il aime, le lecteur.
Titre: Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Milora le 13 décembre 2011 à 21:12:40

Citation de: Mil
si quelqu'un est édité (pas évident) ou a réussi à terminer un roman (qui certes peut être catastrophiquement mauvais, mais c'est déjà quelque chose de l'avoir terminé... Je parle pas des nanos, hein :P Des "vrais" romans où l'auteur a mis plusieurs années dessus) ; oui, ça fait un peu stylé.

je pense pas que la durée de rédaction soit un critère... (des années pour Eragon, 53 jours pour La Chartreuse de Parme  etc.)
J'ai formulé ça maladroitement. Je pensais pas vraiment à la durée, mais plutôt à l'implication de l'auteur (c'est pour ça que je faisais la différence avec genre un Nano, qui est écrit pour le fun, pour le défi, sans soucis de qualité, d'après la règle)

Moi j'aime bien ton point de vue, Loïc !
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Lo le 14 décembre 2011 à 00:36:34
Je pensais pas vraiment à la durée, mais plutôt à l'implication de l'auteur (c'est pour ça que je faisais la différence avec genre un Nano, qui est écrit pour le fun, pour le défi, sans soucis de qualité, d'après la règle)

ok (et ok pour "d'après la règle" parce que les nanoteurs n'écrivent pas tous pour le fun et sans souci de qualité ! l'implication est courte c'est sûr, mais elle peut être intense, et ce même si on passe peu de temps dans sa journée dessus [pendant le nano j'ai l'impression que certains font une sorte de "déni d'implication" mais que ça les travaille dans l'arrière-boutique le reste de la journée, en quelque sorte)

Loïc, tu n'écris pas pour le lecteur dans le sens ou tu ne fais pas de choses "sur commande" et tu ne te dis pas "je vais mettre ça, ce sera du gout du lecteur à défaut d'être du mien", mais tu écris quand même dans le but de le partager non ? si t'avais personne avec qui partager tes textes, tu les écrirais quand même ?
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Loïc le 14 décembre 2011 à 00:47:42
C'est ce que j'ai fait pendant longtemps jusqu'à mon inscription sur le forum, et même là, à part deux-trois drabble à la nuit du MdE, j'ai mis peut-être un an à poster un texte (bon, vu les hauts et les bas de ma présence au début, bref). Je suppose que j'ai toujours eu deux ou trois lecteurs dans le sens où vu que j'ai (beaucoup) écrit pendant les cours, on m'a de temps en temps proposé de lire (en fait, c'mon inconscient qui jouait, c'est ça?) et vaguement un blog que je n'ai jamais réussi à tenir correctement.
Enfin, entre ce que je dis là et ce qui est vrai, mon cerveau me joue peut-être des tours.
(Et même si d'un autre côté, l'essentiel de ce que j'écris reste du RP que oui, forcément, je partage, mais c'est moins de l'écriture pour écrire).
Titre: Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Jack O Lantern le 14 décembre 2011 à 01:10:51
Je trouve que vous avez pour la plupart des raisons très altruiste  ;)

J'ai commencé à écrire après avoir pris mon premier, et dernier du moins jusqu'à aujourd'hui, refus amoureux. Je ne sais pas, j'étais vraiment amoureux, je n'étais pas brisé en apparence mais je dormais même plus les nuits.

Chez moi l'écriture est née dans la frustration, on m'a toujours dit mure mais au fond je suis complétement sensible. Ma démarche dans l'écriture est essentiellement égoïste, je passe de désillusions en désillusions, pff moi qui rêvais de pureté, d'amour, je trouve ce monde plus que dégueulasse  :( Le pire c'est que je sombre dedans... Plus le temps passe, moins j'ose rêver, mon esprit est en train de capituler et se fait gagner par la médiocrité. 

Alors je lutte en écrivant, j'essaie de garder mon peu d'âme dans la blancheur du papier... Je me reconstruis un monde plus sain, plus sincère.
Maintenant ce n'est plus la frustration amoureuse qui me motive.  Je veux vivre des choses intenses, en avoir plein la vue. J'ai envie de m'enivrer de spiritualité, de ressentir l'explosion d'exaltation que j'avais dans le cœur quand je regardais le ciel étant enfant, j'écris pour revivre cette sensation.

En écrivant, j'essaie de me connaître un peu plus. Peut-être que cela me guidera.

Arf je me sens complétement égoïste face à vos motivations.  :relou:

Je n'ai pas lu toutes les réponses, je ne sais pas à quel point elles sont altruistes, mais ne t'y trompe pas : je pense que tout le monde écrit, à la base, pour des raisons égoïstes. L'écriture est un travail solitaire, il faut bien prendre un minimum son pied pour passer des heures enfermé-e dans un bureau à pondre des trucs que, souvent, personne ne lira jamais...
Moi, en tout cas, je suis bien consciente d'écrire avant tout pour ma gueule. Si je peux faire partager tout ça à des proches et qu'ils apprécient, c'est mieux, mais c'est surtout parce que je m'éclate à écrire.
Au début, j'étais plus ou moins dans la même démarche que toi. J'écrivais pour que mes illusions de gosse persistent à travers une autre réalité. A présent mes textes sont le reflet de la réalité telle que je la vois : en noir, gris et blanc, avec parfois un peu de rouge, sans vraiment d'idéal ou d'utopie. C'est triste... mais c'est intéressant de relire des textes qui datent de plusieurs années et de constater combien la vision du monde peut se modifier du tout au tout. 
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Loïc le 20 janvier 2012 à 11:58:37
Un article intéressant sur le sujet dans la mesure où il récapitule un bon nombre de raisons:
http://lesoufflenumerique.wordpress.com/2012/01/13/pourquoi-les-auteurs-ecrivent/

Il y a quelque temps (genre le mois derniers, après avoir posté ma dernière réponse au sujet), j'y ai un peu plus réfléchi et, finalement, au contraire de ce que j'ai pu dire, j'ai effectivement toujours partagé mes textes, à un collège de lecteurs plus ou moins critiques et plus ou moins étendu, mais ça mériterait en effet que je réfléchisse vraiment à la notion du partage dans mon activité d'écriture.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Iseult le 20 janvier 2012 à 15:15:07
Pourquoi écrire, effectivement je me la suis posée longtemps cette question, et je me retrouve dans certaines réponses.
Depuis fort longtemps, au temps de ma jeunesse folle, j'ai surtout écrit pour moi, pour mettre des mots au maux (oh trop facile celle là   :mrgreen:), mettre mes réflexions sur du papier (j'y vois parfois plus claire).

A force de lecture, de voyage hors du temps, d'espace,de sensation, d’émotion, j'ai envie de découvrir où mon imaginaire m'envoie, mais aussi de partager ce plaisir pris, et si (excuse moi l'expression) la sauce prend.

Voili
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Rain le 20 janvier 2012 à 21:53:37
Ces derniers temps, j'écris surtout par orgueil, je pense  :mrgreen:

J'entends par-là qu'avec tout ce que je peux lire sur ce forum, et tout ce qu'on me dit de mes textes (et contrairement à tout ce que, moi, j'en dit), je sais que j'écris bien. Alors j'écris par fierté, parce que c'est un talent que j'ai, même si j'en doute souvent. Peut être que j'écris pour me prouver que je peux toujours écrire, et que je peux écrire encore mieux.

Du coup, j'écris aussi pour qu'on m'envoie des fleurs. Les claques que je prends, ça me fait juste dire que si je veux qu'on m'envoie des fleurs, il faut que je sois meilleur. Pour ce qui est du lecteur, je pense nécessairement à lui. Je fais un texte qui me plait, mais j'essaye de faire en sorte qu'il plaise aussi au plus de monde possible, je suppose.

Donc est ce que je peux appeler ça une passion ? Si j'écrivais par passion, j'écrirais tous les jours.
D'un autre côté, quand je fais un texte sérieusement, je le fais à peu près à fond, avec de vrais petits bouts de moi (enfin, c'est l'impression que j'ai et ce qui ressort des commentaires qu'on me fait). J'aime ça, écrire, parce qu'il faut se creuser la tête - même si je le fais au final pas souvent.

Du coup, ouais. J'écris parce que j'aime ça et que, à mon petit niveau, je le fais bien.  :mrgreen:


Edit : Ouais, du coup j'ai relu mon ancien post. Ce qui a changé, c'est que je pense avoir évolué du stade "j'apprends à écrire" au stade "je sais écrire" (mais je continue à apprendre, à changer, à évoluer, même si c'est moins conscient - ou peut être pas ?)
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: pehache le 01 février 2012 à 19:15:26
(j'en dit ? Hum...)

Moi, j'écris bien... Ouaaaaaaaaaah ! Et personne ne répond ?
Moi, j'm'en fous, je suis le plus modeste.

Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Elhora le 01 février 2012 à 21:05:04
J'interviens dans le topic mais j'avoue que je n'ai pas tout lu depuis le début (pardonnez moi) j'interviens de façon très égoïste.  En même temps le MDE a fait changer mon regard sur les choses alors ça vous concerne un peu quand même.  :-[

J'écris depuis que je suis toute petite. Pour évacuer mes angoisses à la base je pense. Après ayant un papa n'écrivain, il fallait aussi que je me fasse aimer de lui tout de même...
On m'a toujours dit que j'écrivais bien, à l'école, mes amis etc. Les histoires sont venues pour parler des gens surtout et essayer de me faire comprendre (la métaphore pour être comprise!!). Je me suis donc essayée à un roman qui est cher à mon cœur (quant au fond) et qui est franchement pourri quant à la forme. J'ai eu des critiques extrêmement violentes sur ce livre de la part de personnes travaillant dans l'édition. Je suis tombée de très haut. (en gros on m'a dit : franchement arrête tout et met toi à la poterie!!  :mrgreen:) Aïe! C'est douloureux!!! Je n'ai plus écrit une ligne pendant plusieurs années, incapable de me relever.

Et puis... C'est vital. Quelques fois ça me prend comme si je rentrais en transe. Je DOIS écrire, il ne m'est pas possible de faire autrement. Alors je me replonge doucement dans les mots.
Vous lire, lire vos critiques, cela m'apprend énormément. Je comprends (ENFIN) pourquoi mon texte avait été si violemment rejeté. (Parce que les traîtres qui m'ont conspuée n'ont pas pris la peine de se justifier!! ) J'étais donc blessée et ignorante de mes défauts et de mes qualités.

La façon dont vous détaillez chaque critique, les corrections de style, de rythme me donne un autre regard sur mes propres textes.

C'est en fait assez salvateur. Je rêverais (comme tout le monde ici je pense) d'être publiée mais je constate que mon écriture est qualitativement assez médiocre. Et ce n'est pas un mauvais constat!! C'est juste un constat. (mon rêve de gloire s'est déjà écroulé il y a quelques années  :P). Donc j'ai envie de m’améliorer, de travailler mes textes plus en profondeur avant de vous les faire lire.

Cela me permet de faire la différence entre ce que j'ai besoin "d'évacuer" en écrivant et ce qui est digne d'être partagé et lu.

Car pour répondre à la toute première question : je dirais que j'ai écrit dans l'espoir d'être comprise et qu'aujourd'hui j'écris sans cet espoir là mais juste pour exister un petit peu.

Tout ça pour ça!!!  ???

Désolé pour le pavé... dès fois j'écris, j'écris pour enfin trouver en une phrase ce que je veux dire.

Bises à vous!

Titre: Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Rain le 01 février 2012 à 22:52:04
(j'en dit ? Hum...)

Moi, j'écris bien... Ouaaaaaaaaaah ! Et personne ne répond ?
Moi, j'm'en fous, je suis le plus modeste.

Oui, bon, faute de frappe  ::) J'ai une écriture perfectible, et je suis dans une période où j'aime ce que je fais. Dans le petit univers de l'écriture amateur postable sur internet, je peux affirmer, je pense, sans me vanter ni rien, que j'écris plutôt pas mal XD. Et du coup, c'est en partie pour ça que je le fais. J'aime ça, j'y suis plutôt doué, c'est quelque chose que j'arrive à faire et que je pourrais faire encore mieux, donc je le fais.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: pehache le 02 février 2012 à 06:34:57
"J'aime ça, j'y suis plutôt doué," (euh...?)

Mais le plus modeste au monde et aux alentours, ça reste moi.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Kasprzak le 02 février 2012 à 08:09:11
Le manque de modestie peut aussi être une arme pour porter l'ambition de la création d'oeuvre de plus en plus en complexe, si la contrepartie est de choquer ses pairs, c'est un moindre mal.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: ange_bleue le 02 février 2012 à 09:37:26
Bonjour,

Pourquoi j'écris? Parce que comme beaucoup d'entre vous j'éprouve le besoin d'exprimer ce que je ressens, ma paine, mes malheurs, mes peurs, mes envies, mes ambitions, ma joie etc... J'ai commencé à écrire parce que j'étais solitaire et donc j'avais besoin de m'exprimer et de me sentir vivre. Après c'était aussi pour créer des histoires originales.
Ensuite il y a eu divers évenements dans ma vie qui ont fait que l'écriture était mon seul "remède". La seule chose qui me permettait de rester en vie, et bien dans ma tête parce qu'elle me permettait de sortir tout mon mal être de ma tête pour me laisser vivre en paix...

De plus, j'écris aussi par simple plaisir, envie. C'est pas régulier parce que parfois j'ai des pannes, c'est ce qui fait que les moments où j'arrive à écrire me parraissent si précieux.
Titre: Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Meilhac le 02 février 2012 à 14:05:16
Le manque de modestie peut aussi être une arme pour porter l'ambition de la création d'oeuvre de plus en plus en complexe, si la contrepartie est de choquer ses pairs, c'est un moindre mal.
lol "pour la modestie, je ne crains personne"

mourinho, l'entraîneur de foot, pour qui je n'ai pas particulièrement de sympathie d'ailleurs, dit "la modestie est une qualité qui n'aide en rien".

enfin ça doit aider à ne pas être imbuvable

mais à part ça, disons que quand il s'agit de faire des trucs, de créer (le verbe est un peu pédant mais somme toute c'est quand même de ça qu'il s'agit quand on écrit, même quand on écrit trois pauv' phrases sur un bout de cahier), etc, un peu de confiance ça peut aider aussi.

bon c'était ma ch'tit contribution au débat "modestie et écriture" :-)

et pour ce qui est de la bande son : http://www.ina.fr/divertissement/chansons/video/I00015732/georges-brassens-le-modeste.fr.html
Titre: Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Milora le 02 février 2012 à 15:05:23
Le manque de modestie peut aussi être une arme pour porter l'ambition de la création d'oeuvre de plus en plus en complexe, si la contrepartie est de choquer ses pairs, c'est un moindre mal.
Je pense que la modestie ou l'arrogance n'entrent en rien dans la qualité d'un texte. On peut, à la rigueur, éventuellement (et encore je suis pas sûre) dire que ça se retrouve dans le livre (disons que si on lit Chateaubriand, il n'a pas franchement l'air modeste), mais ça tient à la personnalité de l'auteur. Ce serait comme dire qu'il faut ou pas être gentil/agressif/pessimiste/généreux pour écrire.

Et, à titre personnel, les gens qui ne sont pas modestes m'insupportent.
Cela dit, connaissant Rain, là c'était pas une marque d'arrogance, mais plutôt d'honnêteté (refus de fausse modestie), je pense. Je crois qu'il voulait juste dire qu'il avait la sensation d'arriver à écrire, et que s'il avait été confronté avec l'impression que tout ce qu'il fait est nul, il aurait abandonné.
C'est du moins comme ça que je le comprends...

Même si de mon côté c'est pas du tout pareil ; j'écris pour me faire plaisir, même les histoires nulles, et toute façon je sais pas bien écrire, juste écrire des histoires, dont certaines ont pu plaire. Du coup je me sens pas concernée par le débat pour ou contre la confiance en soi ; j'en manque, et je suis exaspérée par la tendance à considérer que c'est une faiblesse méprisable ^^

Citer
mourinho, l'entraîneur de foot, pour qui je n'ai pas particulièrement de sympathie d'ailleurs, dit "la modestie est une qualité qui n'aide en rien".
Sherlock Holmes a dit aussi que se sous-estimer soi-même était aussi idiot que se surestimer. Mais Sherlock Holmes n'est pas l'être humain le plus sympathique de la planète  :mrgreen:


Elhora -->
Citer
j'écris sans cet espoir là mais juste pour exister un petit peu.
C'est joli :) Je m'y reconnais un peu (même si je suis pas sûre de comprendre la phrase de la même façon que toi). S'exprimer pour donner l'existence ; à ses histoires, à ses personnages. A soi... mais en tant que narrateur. A la voix qui écrit vos textes :)
Titre: Re : Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Meilhac le 02 février 2012 à 17:54:28
Citer
mourinho, l'entraîneur de foot, pour qui je n'ai pas particulièrement de sympathie d'ailleurs, dit "la modestie est une qualité qui n'aide en rien".
Sherlock Holmes a dit aussi que se sous-estimer soi-même était aussi idiot que se surestimer. Mais Sherlock Holmes n'est pas l'être humain le plus sympathique de la planète  :mrgreen:
c'est vrai, il est pas sympa sherlock ? ('connais guère, j'ai seulement lu le chien des baskerville y a longtemps).

sinon pour revenir à la question pour ma part j'ai découvert assez récemment qu'on peut prendre du plaisir pendant qu'on écrit, et ça j'aurais pas cru.

Je pense (et je crois que c'est banal de penser ça) qu'écrire peut faire aussi du bien à la personne qui écrit: écrire sur un truc qui vous taraude, ça aide à le mettre un peu à distance. écrire pour "se soigner" ça peut donner de la très mauvaise littérature. Mais, d'une part, ce n'est peut-être pas systématique. Et d'autre part, si ça fait de la mauvaise littérature mais que ça fait du bien, c'est déjà ça après tout.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: pehache le 02 février 2012 à 18:32:12
On est bien d'accord, tous, là, avec Marcel, contre Sainte-Beuve, on se contrefout de l'auteur ce qui nous fait... bander ? (pardon, les filles), c'est le texte, rien que le texte, mais tout le texte... (Je sens que je m'enfonce, là...)
Plus sérieusement (si j'y arrive...), oui, seul le texte compte.
Mais, ici, les ego des auteurs (Hauteurs) s'étalent, et c'est normal, c'est fait pour ça.
Alors, je dirais qu'il y a un gros souci lexical. Orgueil/ vanité.
Sans orgueil, pas d'écriture, pas de tentation d'écrire, de noircir la feuille, de tenter de dire qque chose à nos frères humains. Sans orgueil, on se la boucle et on crève en silence, comme les poissons.
La vanité, c'est quand on se croit bon. Quand on se croit, comme ils disent, les gosses. Quand on se la pète.
Plus on progresse, je crois, plus on doute, plus on est lucide, plus on devient modeste.
Sans doute le seul progrès dans une vie d'homme, ça, quand on n'est pas trop con, gagner en lucidité.
Et c'est un vieux con qui vous le dit.

Bon, j'enfile les truismes (aïe, encore une ********), alors je vous bise et je vais me servir un ti punch.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Elhora le 02 février 2012 à 19:19:21
@Pehache :"Plus on progresse, je crois, plus on doute, plus on est lucide, plus on devient modeste.Sans doute le seul progrès dans une vie d'homme, ça, quand on n'est pas trop con, gagner en lucidité.Et c'est un vieux con qui vous le dit." Je plussoie!!! La modestie s'acquiert avec le temps.

Mais quel âge as-tu mon cher qui t'insulte cordialement de "vieux con".

Bon ti punch, santé!  :glou:
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Rain le 02 février 2012 à 20:08:00
Oui, enfin je pense qu'il y a quand même une grande différence entre sentir qu'on fait quelque chose bien et vouloir l'affirmer, et dire qu'on est le meilleur.

Je ne suis pas ici pour me la péter. Je suis simplement ici pour dire pourquoi j'écris. La question m'a semblé appeler une réponse un peu plus développée qu'un vague "parce que j'aime raconter des histoires", mais peut-être qu'après tout, je me suis mal exprimé.

Se la péter, être vaniteux, comme le mot l'indique, c'est être vain. Se croire le meilleur, le répéter partout, refuser la critique (parce qu'on est le meilleur), et donc penser qu'on a atteint le sommet, qu'on ne peut plus avancer au delà (si ce n'est pour parvenir à un pallier supérieur, quasi-divin ou en tout cas beaucoup plus élevé).
Si tu me relis bien, ce n'est pas ce que j'entends quand je dis que "j'écris bien". J'écris bien, je me débrouille à ça, ça signifie pour moi que c'est quelque chose que je suis capable de faire. Tu sais, c'est cette petite pointe d'orgueil qui t'aide quand même à continuer, même quand tu trouves ton texte totalement insipide, parce que cet univers dans lequel tu es plongé, que tu l'aimes ou que tu le détestes, il te prend le temps de l'écriture et te lâche plus jusqu'au point final. Comme dit Milora, si je sens que je ne suis pas capable de le faire, si je sens au fond de moi que je vais foirer mon coup et que ça va être nul, je prends même pas la peine d'essayer. Si j'essaye, c'est dans l'optique de réussir. Et pour réussir, pour me motiver à travailler, il faut que je m'en sente capable. Et je m'en sens capable quand je me dis qu'après tout et comparé à d'autres, j'écris pas si mal que ça. Ca m'aide à prendre le temps de le travailler, à me creuser la tête sur chaque morceau, tout ça tout ça.

Ca ne signifie pas que je ne trouverai aucun défaut à mon texte, au contraire. J'ai parfois honte de poster un texte, jusqu'à me demander comment les autres peuvent l'apprécier (quand ils l'apprécient). Malgré tout, à part pour une ou deux exceptions, j'ai tout de même une pointe de fierté à me dire que je peux faire quelque chose dont tout le monde n'est pas capable. Et surtout, même si je mets du temps à me replonger dedans ensuite, c'est pas ce qui m'empêche de le retravailler plus tard, en tenant compte des critiques de chacun. Alors oui, je le fais pas tout de suite, je laisse le texte reposer avant. Déjà, parce que j'ai envie de me le sortir de la tête, parce qu'en général quand je finis un texte, je l'ai depuis très longtemps dans le crâne. Et ensuite parce que oui, même en ayant conscience de ses propres défauts et en acceptant les critiques, elles font quand même un peu mal quand on a passé du temps à se creuser le ciboulot dessus.

Donc quand je dis que "j'écris bien", ce n'est ni une question de style d'écriture, ni rien. C'est juste "être capable de le faire", savoir que je peux travailler, me plonger dedans, me triturer les méninges pour créer quelque chose qui, avec l'aide de corrections, de remise en question et de retravail plus tard, sera plaisant à la lecture. Si je n'avais pas ça, je n'écrirais pas. D'ailleurs, si je n'écris plus depuis un moment, c'est justement parce que je traverse de looooongues périodes de "est ce que je sais écrire au moins ?" suivies d'auto-réponses négatives.


Bref, je m'enfonce moi aussi, mais j'étais de mauvaise humeur aujourd'hui, et j'avais besoin de pondre un pavé bien chiant à lire pour extérioriser un peu :mrgreen: (et puis, j'essaye de me défendre comme je peux, aussi  :-¬? parce que je pense pas être vaniteux non plus)
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: pehache le 02 février 2012 à 20:25:07
Rain, je chambre, je suis taquin, ne le prends pas mal et je ne suis pas en désaccord profond avec toi.
Disons, pour être gentil, que ta formulation était maladroite.

Mon âge ? Celui du capitaine ad hoc. (mon adresse internet, c'est vieux-chien... Tout un programme.)
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Elhora le 02 février 2012 à 21:21:54
@pehache : Ouhhh mais qu'il est vieux, contente d'avoir un papi parmi nous!!  :P Non, sérieux, c'est bien qu'il y ait de tous les âges (je me sens grand mère ici, franchement, ta présence me réconforte!!  :coeur:)

@Rain : Oui je pense que ta réponse pouvait être mal interprétée, mal lue. (c'est le problème quand on écrit et qu'on ne voit pas l'autre, de plus, beaucoup de gens te connaissent ici mais pas tout le monde). Mais tu es très clair dans ton explication (tu as bien fait de te défouler et de pondre un pavé!!). Finalement, tu as autant de doutes que tous ici je pense.

Avant j'aurais moi aussi dit que j'écrivais bien -allez, quand j'avais ton âge, bon anniversaire en retard en passant  ;) -  (avec la même définition que toi). Mais aujourd'hui  je ne le dirais plus. Je pense qu'avec l'expérience, on rencontre des gens qui écrivent tellement mieux et tellement plus efficacement. (peut-être me trompe-je???).

Mais oui, je sais écrire, comme certains savent coudre ou jouer d'un instrument de musique.

Pour moi (c'est très personnel) quand j'entends de quelqu'un qu'il écrit "bien" je considère qu'il est publié et validé par des maisons d'édition (peut-être est-ce un tort?). Mais je pense sincèrement que c'est une question d'âge et d'expérience en ce qui concerne la formulation. En espérant ne pas t'avoir offenser  :-[

Très bonne soirée à toi!! (et continue à écrire bien sur!!!!!!!!)

 :mafio:
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: calekin le 02 février 2012 à 21:54:23
Citer
Certainement pas pour le lecteur, j'ai attendu longtemps avant de faire lire mes textes. D'ailleurs, je sais pas ce qu'il aime, le lecteur.
C'est joliment dit.


Pourquoi écrire ? Ah, les questions les plus simples sont souvent les plus compliquées !
 Moi, j'ai ressenti le besoin d'écrire après des événements douloureux, qui m'ont fait subitement prendre conscience que je n'étais rien, que je ne savais rien, que le monde regorgeait de menteurs en tout genre et que le plus saint était aussi le soudoyé. Bref, quand tout s'écroule plusieurs fois autour de sois, on ne cherche plus à reconstruire mais on s'asseoit sur les décombres et on étudie la cause de l'écroulement. Si jamais on est curieux et pas trop égoiste, on persévère en se disant que ça peu arriver chez le voisin et donc on tente tout pour le prévenir. Puis nos aspirations évoluent, on aimerait en aider toujours plus et ainsi de suite.  ^^
Ecrire, c'est surtout la conséquence de ma tentative désespérée pour retranscrire la vérité, en lisant, en observant, en méditant, bref par des expériences diverses et multiples qui ne s'arrêtent en aucun cas à des supports en papier. C'est un acte fort simple mais dont j'ai hélas la lucidité de me sentir incapable ; coupable de ma faiblesse que je persévère pour pallier car elle tend vers un but grandiose qui est certainement bien trop lourd à porter pour mes pauvres épaules qui n'ont rien d'exceptionnel si ce n'est d'endurer indéfiniment les épreuves. Hugo disait perseverando et c'est bien le verbe de l'écrivain( Penser  trouver la vérité uniquement dans les livres est une belle erreur, avoir une éducation littéraire c'est très bien, mais c'est très loin de faire tout et on reconnait vite ceux qui parlent de réalités qu'ils ne connaissent pas ( autant apprendre à conduire en jouant à GTA  :D  )
Alors j'opére un discernement dans chaque chose qui m'entoure, et je les reconsidére toutes comme fausse, comme si je venais de renaitre, de m'éveiller vraiment.
Mais c'est aussi car je veux ouvrir mon esprit, avoir un paradygme immense, intense, tout embrasser, ne rien réfuter hâtivement. Quand j'écris je veux être un instrument, l'appareil du vrai et pas nécessairement du bien. Car ce qui est vrai, n'est pas toujours juste. Justice ?  :D Quel mot étrange.  Tout ça peut paraître très ridicule, après tout chacun son opinion ! ( à mon sens l'écriture n'est qu'un des moyens de faire entendre la vérité sous des atours plus plaisants et c'est cet attrait que je recherche pour rendre mes écrits attrayants. ) Moi, je conçois l'écriture avec une visée en définitif, donc je peux me considérer comme engagé mais ça n'empêche pas que je suis capable d'apprécier ce qui ne l'est pas forcément.
 
Titre: Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Meilhac le 02 février 2012 à 22:50:04
ce qui nous fait... bander ? (pardon, les filles), c'est le texte,

en même temps le clitoris est un organe érectile, donc à la rigueur...   :mrgreen:

intéressant la distinction orgueil/vanité (et dans le même genre la distinction modestie/humilité), mais tout ça est poreux.

et puisque tu parles de proust, y a des bribes de textes où il "avoue" que si il se prend la tête pendant quinze ans à écrire dès qu'il n'est pas malade, c'est parce qu'il sent que ce qu'il a en lui est très fort. alors orgueil, vanité, je sais pas, mais quand il se regardait dans une glace, à mon avis il ne se prenait pas pour une merde (enfin j'en sais rien. probable qu'il ne perdait pas de temps à se regarder dans une glace, qu'il était plutôt dans l'action : écrire, écrire, écrire, "travaille tant que tu as la lumière" (il aimait bien cette phrase). (fin du flood marcel)

pehache : si tu continues de refuser de nous dire ton vrai âge, on organise une grande manif sous tes fenêtres. slogan : "péhache/ton âge/ tout d'suite/et sans négociation"  ;D  ;)
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Elhora le 02 février 2012 à 23:35:15
J'ai vu "clitoris"?  Oui le clitoris peut bander!! Merci de rétablir cette vérité importante Meilhac!!!

Voilà c'était juste en passant > je sors

@Calekin, j'ai beaucoup aimé ton intervention mais là, je suis trop fatiguée pour commenter!!

 :mafio:
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: calekin le 02 février 2012 à 23:51:43
Citer
@Calekin, j'ai beaucoup aimé ton intervention mais là, je suis trop fatiguée pour commenter!!

Et moi qui commençait tout juste à devenir sociable...  :-\
Titre: Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Meilhac le 03 février 2012 à 16:09:13
Manifester sous mes fenêtres ?
Faut descendre en Ardèche, puis  chercher ma maison, bien protégée des manifestations par son  isolement et ses murs épais.
arf, c'est un château en fait  8)
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Milora le 03 février 2012 à 16:31:17
Psssst.  :P Arrêtez de flooder.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: lulli le 19 février 2012 à 10:18:26
J'écris pour le fun, parce que ça passe le temps et parce que ça me contraint (dans tous les sens du terme puisque je ne travaille que sous contrainte et qu'écrire en est une). J'écris pas franchement pour être lu (d'ailleurs j'en poste pas des masses de textes finalement) mais j'écris pour travailler (parce que j'aime travailler mon style à l’extrême, le style bien plus que le fond m’intéresse).

Certains font des sudoku, moi j’écris sous contraintes.

De façon générale : peu de mes textes me plaisent, ils ne vont pas assez loin dans les contraintes formelles violentes (mais une fois à l'os j'arrive pas à retirer plus pour ne garder que la moelle !). De plus, je ne sais pas écrire long et cela me déplait (non pas écrire un roman, ça serait totalement indigeste, mais écrire par fragments... quelque chose de construit... J'ai fait un texte comme ça mais il est court, comme toujours). Je n'aime pas ne pas pouvoir écrire long bien que je ne veuille en aucun cas faire de roman parce que ça me limite, ce qui me plait moyennement.

Toutefois, je préfère connaitre mes limites plutôt que m’épuiser à vouloir faire un texte qui au final ne sera bon qu'à servir de combustible dans une cheminée !
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: cloche36 le 05 mai 2012 à 17:58:44
Moi, j'écris pas plaisir. Je ne sais pas, quand j'écris . . ça viens tout seul. Pas besoin de réfléchir  :P Sinon, j'écris pour le plaisir, faire profiter aux autres, et , quand j'écris le temps passe plus vite :p
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Fingo le 05 mai 2012 à 18:33:32
Moi, je n'écris pas, hein.  :-¬? Mais si je devais écrire, ce serait pour la gloire, l'argent et les femmes.

Surtout pour les femmes.

Ou alors surtout pour l'argent.

Je n'ai pas encore tranché.
Titre: Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Anlor le 05 mai 2012 à 18:39:40
Surtout pour les femmes.

Ou alors surtout pour l'argent.

Je n'ai pas encore tranché.
Si j'avais pas une réputation de féministe butée à tenir sur ce forum, je dirais que les deux vont ensemble   :mrgreen:
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Zacharielle le 05 mai 2012 à 18:43:53
Je te ferais remarquer pour ma part que littérature et $$ ne sont pas, à de rares exceptions, synonymes. Restent la gloire et les femmes, même si le cinéma est peut-être plus efficace. A voir.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Lo le 05 mai 2012 à 19:04:10

Je trouve pas que Houellebecq donne l'image d'avoir une vie sexuelle extravagante...

Et j'imagine que Maupassant aurait eu du succès qu'il soit écrivain ou non. Bref je pense pas que ça puisse jouer xD

L'argent, le plus sûr dans cette perspective c'est d'écrire de la soupe. La gloire, au fond de la Sorbonne peut-être...

Bref, Néon je te conseille de faire du rock.
Titre: Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Fingo le 05 mai 2012 à 19:26:34

Je trouve pas que Houellebecq donne l'image d'avoir une vie sexuelle extravagante...

Et j'imagine que Maupassant aurait eu du succès qu'il soit écrivain ou non. Bref je pense pas que ça puisse jouer xD

L'argent, le plus sûr dans cette perspective c'est d'écrire de la soupe. La gloire, au fond de la Sorbonne peut-être...

Bref, Néon je te conseille de faire du rock.

Ah non, moi c'est Fingo, hein ! Si tu me confonds avec Ampoule, je ne pourrai jamais pas faire carrière  ;D

Mais que vous êtes pessimistes mes amis ! Se faire de l'argent, c'est très courant en littérature : un petit Goncourt par ci, un petit Nobel par là, on se fait des millions ! Certes, me direz-vous, il y a les impôts. Mais le fisc, ça s'escroque ! >:D

Puis les femmes, entre nous, dites, qui sait qui lit le plus de romans érotico-pornos ? Y a de la coquine qui ne demande qu'à recevoir des vers pour se faire tourner la tête au lieu de tourner manège, que je dis !  8)
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: pehache le 06 mai 2012 à 21:25:57
rares  sont ceux qui vient de l'écriture.
Et puis, quelle écriture ?

Les filles ? (pour les gars, c'est pareil). C'est un peu comme pour les bagnoles, celles qui sont assez connes pour mouiller pour ta ferrari ne me semblent guère intéressantes.
Non, on n'écrit pas pour ça. Ni pour le fric, ni pour se rendre intéressant. (Quoique).
Bon, au bout, de toute façon... les vers nous mangeront de baisers.
Bises
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: colinep11 le 06 mai 2012 à 22:11:07
Personnellement j'écris pour m'évader de la réalité qui m'entoure, pour oublier. A travers mes textes, je peux exprimer mes ressentis, mes impressions, mes sentiments, mes malheurs, ... ce que je ne fais pas ouvertement. Au travers d'une histoire c'est plus facile car vous ne pouvez pas savoir quand c'est moi et quand ça ne l'ai pas :P Et faire paraître mes émotions me fait le plus grand bien, c'est donc pour ça que j'écris :)
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Moyen Moyen le 14 juin 2012 à 15:40:56
Par défaut!

J'écris je crois parce que j'existe mais que je n'arrive pas à m'en contenter.
Que j'ai besoin de mettre ce constat à l'épreuve des autres.
Ainsi il me faut vivre dans votre regard et pour ce faire, au registre de mes atouts je relève que je dispose:

D'une psychomotricité réduite au strict nécessaire,le summum de ma dextérité s'exprimant sur un clavier AZERTY.
D'une force convenable pour un gabarit "super-léger", mais précisèment un peu légère pour être remarquée.
D'une beauté toute relative, bien qu'agréée par de jolies inconnues.
Et de tout autre qualités (opiniatreté, souplesse, ambidextrie, et que sais-je) en quantité sympathique mais insuffisante pour provoquer l'intérêt.

Au final il ne me restait pour briller que les fruits de l'esprit nu.
Et comme je ne l'ai jamais eu particulièrement vif il m'était inutile d'espérer en user en société.

Donc oui... tout au bout du tri, en dernier recours, j'écris.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Jon Ho le 14 juin 2012 à 16:21:36
Écrire pour virer un maximum le bordel dans ma tête et ne pas avoir à tuer des gens. Ou tout simplement pour ne pas devenir totalement et définitivement cinglé...
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: pascal2 le 24 juin 2012 à 04:47:13
Ecrire depuis très jeune déjà des poésies héberlué par la beauté de la nature.
Puis pour tenir un journal de bord à 18 ans.
Puis pour me sauver de la folie il y a 10 ans.
Puis maintenant par thérapie et aussi pour progresser en écriture.
Pour la beauté étrange des choses et souvent aussi leur monstruosité.
Pour savoir s'il existe une vérité quelque part.
Enfer et Paradis.
Ying et Yang.

Dieu ou le Néant ?
Ou autre chose ?

Titre: Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Transe_cris le 22 août 2012 à 13:22:53
Écrire pour virer un maximum le bordel dans ma tête et ne pas avoir à tuer des gens. Ou tout simplement pour ne pas devenir totalement et définitivement cinglé...

 _/-o_

Juste pour vider la lave qui emplie mon cerveau malade, impression de "vomir" le fond de mes boyaux neuronnaux...
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Loïc le 07 septembre 2012 à 10:57:41
http://www.senscritique.com/liste/Pourquoi_ecrivez_vous/138996


Non non, ce n'est pas du flood  :noange:
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Zacharielle le 26 septembre 2012 à 10:58:54
Haha j'en avais déjà parcouru quelques unes (de réponses d'auteur) mais Beckett quoi : "Bon qu'à ça."
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: tim gab le 21 octobre 2012 à 12:09:30
pourquoi écrire vaste question.
au départ pour me libérer et me débarrasser d'ancien démon en les couchant sur le papier.
Par la suite parce que j'ai pris gout à cet exercice de création, et que mon imagination débordante peut ainsi s'écouler dans le flot de mes mains qui survolent les touches et font ainsi progresser l'histoire, donnant vie et mort, créant et défaisant les situations, donnant vie aux monde de mon imaginaire.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: loana90 le 23 octobre 2012 à 19:50:26
Je sais pas pourquoi j'aime écrire, sans doute je le fais pour virer tout le mal qu'il y a dans ma tête, pour aller mieux ensuite, ou tout simplement parce que c'est un passe temps qui me plait vraiment beaucoup. Tout comme la musique en fait.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Zamy le 23 octobre 2012 à 21:41:27
J'écris pour oublier ce qui m'entoure, m'échapper et m'autoriser ce que je veux; pour faire sortir ce truc en moi et me sentir mieux; parce que j'aime bien écrire, ça m'occupe plus intelligement que les jeux vidéos!
Titre: Pourquoi
Posté par: ManonS le 21 janvier 2013 à 20:39:34
Je ne sais pas si c'est le bon endroit pour discuter de ça mais je tenais quand même à en parler. Je me pose souvent la question pourquoi est ce que j'écris ?

Je n'ai que 14ans et l'écriture n'est pas un loisir très courant et respecté par ma génération. Seuls mes amis proches sont au courant de ma passion. Car mon moi, et pour tous ici je pense, écrire est vraiment une passion. Je m'exprime mieux avec une plume que ma voix.

Je suis souvent posé cette question parce que dire à mes parents ou à mes profs que mon rêve est de devenir écrivain m'a toujours paru impossible...

Je me suis aussi beaucoup demandé si il fallait que je continue à écrire. Je ne pense pas être très douée et je trouve souvent mes écrits complètement nuls.

En ce moment je pense vraiment à arrêter d'écrire... je n'en vois plus le but...

Et vous, pourquoi écrivez-vous ? Vous êtes vous déjà posé cette question ?....

Edit de Milora : je fusionne ton message avec le sujet qui existait déjà ;)
Titre: Re : Pourquoi
Posté par: Ned Leztneik le 21 janvier 2013 à 20:48:34
La réponse est  ici  (http://monde-ecriture.com/forum/index.php/topic,1725.msg111347.html#msg111347)
Titre: Re : Pourquoi
Posté par: Anlor le 21 janvier 2013 à 20:49:43
Par là (http://monde-ecriture.com/forum/index.php/topic,1266.0.html), miss ! On a déjà un gros sujet sur cette question  ;)

Je voudrais juste revenir sur ton
Citer
En ce moment je pense vraiment à arrêter d'écrire... je n'en vois plus le but...
; tu es jeune, si jamais écrire ne te dit plus grand chose, eh bien laisse ça de côté pendant un moment, tu seras toujours à temps de reprendre plus tard. En revanche, si ça te fais du bien, si tu aimes ça (même si tu ne trouves pas tes écrits satisfaisants), je ne vois vraiment pas pourquoi arrêter, au contraire.

Va jeter un œil à toutes les réponses, ça pourra peut-être t'aider !
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: ManonS le 21 janvier 2013 à 20:57:27
J'écris parce que je ne peux crier tout ce que je pense. J'écris le plus souvent par envie mais depuis 1 an surtout par nécessité. Ca me permet de vider ma tete, de pas devenir folle et trop deprimée...

"Je n'ouvre mon coeur qu'a ma feuille" la phrase que j'ai tout le temps en tete

Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Jon Ho le 21 janvier 2013 à 21:06:40
Ecrire pour retarder le moment où on va devenir cinglé : Totalement d'accord avec toi !!!
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: ManonS le 21 janvier 2013 à 21:13:34
Devant les galères de la vie, noircissire une page peut sauver une vie ... Le nombre de fois où écrire, meme n'importe quoi, m'a évité de faire des conneries... Incalculable.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Ollin le 21 janvier 2013 à 22:07:49
Parce que je suis intelligent et qu'il faut instruire les autres.

 :-¬?
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Aphone le 21 janvier 2013 à 22:37:49
Ecrire pour libérer cette voix qui hurlait dans le vide.

Je me suis souvent demandé pourquoi je voulais écrire, pourquoi j'en avais besoin comme un deuxième souffle. Il y a ceux qui s'expriment en se conversant, d'autres en peignant, d'autres encore en faisant de la boxe. J'ai besoin ce cracher de trop plein d'idées qui germent dans ma tête. Elles sont brouillonnes, elles sont transparentes, bancales, immondes, sans queue ni tête. Mais elles sont mieux dehors que dedans.

Et puis aussi parce que ça donne l'impression, une fois de temps en temps, d'être capable de faire quelque chose de bien, si prétention aucune. De mieux que le reste, tout au moins.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Ned Leztneik le 14 avril 2013 à 09:39:23
Ecrire, n'est-ce pas laisser parler ses voix intérieures ? Et ne sont elle pas que des fées qui permettent de traverser d'autres vies ?
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Menthe le 14 avril 2013 à 14:33:05
 :mrgreen: Moi j'aime la vision d'Ollin


Sinon de mon côté, je sais que les raisons de mon écriture ont beaucoup changé dans le temps. J'ai commencé à 13 ans, j'en ai aujourd'hui vingt-deux, et ma foi, ça ne va pas aller en s'améliorant...
Au début c'était comme beaucoup, pour dire. Des choses et des idées qui se bousculaient dans la tête, et peut-être une certaine facilité à les exprimer. Ecrire, c'était me soulager, pour communiquer ce que je n'arrivais pas à transmettre autrement.

Après, c'est devenu une recherche, un défi lancé à la terre entière. Mon écriture, de conventionnelle, s'est petit à petit muée en une espèce de secret-mystère tirant presque sur le mysticisme, j'étais fervente pratiquante de l'écriture automatique. Je creusais à l'intérieur, et je cherchais dehors un lecteur qui sache décrypter. Une façon de sélectionner l'autre, de l'interpeller là où il ne se connaissait pas encore. Intriguer. Confondre.

Le temps a encore passé et j'ai presque arrêté. Ce n'était plus nécessaire, et quand je voyais le travail d'autres, je me sentais une toute petite minorité, d'autant plus que j'étais loin de cette excellence qui me brûlait les yeux.

Et puis j'ai lu Romain Gary. Je sais que je soûle beaucoup de monde avec ça, mais comment puis-je dire à quel point cet écrivain, cet homme me touche ? J'ai lu tellement de ses œuvres que j'ai dû m'y perdre entre deux pages, j'ai dû y rester. De l'enchantement que j'ai éprouvé dans mes premières lectures (La promesse de l'aube, les racines du ciel), à la colère et le malaise devant d'autres (La danse de Gengis Cohn, Europa), jusqu'à la libération comme une reconnaissance... J'ai tellement vu, et tellement lu, que je m'y suis retrouvée. Ma clé, c'était dans les mains d'Ajar (l'autre pseudo de Romain), cette tendresse un peu sèche un peu extraterrestre, cette humanité simple et ce besoin d'amour comme de manger. A toute ma petitesse, à toute ma faiblesse, j'ai trouvé la réponse dans cette façon de manier les mots et le langage, avec désordres affectueux et sincère virtuosité. Je ne cherche pas à l'imiter. J'ai juste trouvé le chemin.
Alors aujourd'hui j'écris parce que j'aime les mots. Parce que j'aime tracer un trait d'union entre les hommes, parce que je veux aussi montrer comment moi je vois les choses, et l'assumer, et le vivre, parce que je suis persuadée qu'on n'est pas bien différents, alors à quoi bon les barrières ? C'est un peu pour lever le grand malentendu inter-générationnel et inter-national, parce que je crois à la grande famille humaine et tout le tralala qui se charrie derrière (je suis très idéaliste aussi, et assoiffée d'absolu, mais ça me va très bien et je ne me soigne pas).

Je laisserai le mot final à monsieur Gary parce que... vous l'aurez compris.

"J'ai lu Lev Nikolaïevitch* pour la première fois à l'âge de vingt-six ans, alors que mon oeuvre était déjà commencée. Je me suis nourri ni de sa technique, ni de sa philosophie et je n'ai pas cherché à l'imiter. Il n'a pas enrichi mon art : il a enrichi ma vie. Et en me rassasiant comme lecteur, il a creusé ma faim comme romancier. Un écrivain ne saurait contracter de dette plus grande."  in "Pour Sganarelle"
* Tolstoï
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Eveil le 15 avril 2013 à 00:37:11
J'ai toujours aimé les mots, les langues. J'ai écrit la première fois pour me "vider la tête" si je puis dire, parce que quand une idée arrivait, j'étais pris d'une telle excitation, j'étais obligé d'en faire quelque chose. Et il n'y avait que la diversité des mots pour transcrire tout ce que je voyais. La création, de A à Z, je trouve ça formidable, avec tes propres lois, tes propres messages. Raconter bien sûr, mais des poèmes aussi, pardon des "textes rimés", ça m'a fasciné très tôt, et me fascine toujours. Je faisais rimer les mots, ça m'amusait tellement, c'était mauvais mais qu'importe,  j'y retrouvais cette excitation, peut-être encore plus forte que pour une histoire quelconque. Fait intéressant, je n'ai jamais aimé lire, trop long, trop chiant, bouquins obligatoires (oui c'est bien toi que j'ai en tête, Germinal). Je lisais, mais pas ça. Récemment dans ma jeune vie, j'ai pris conscience que ça pouvait pourtant me faire grandir, de lire de bons auteurs, que ça pouvait m'enrichir, me faire progresser sûrement, que ça pouvait m'atteindre, me permettre de voir autre chose, que ça pouvait me captiver assez pour que je tourne les pages. Moi, par contre, j'essaie de me soigner. J'me dis, t'as juste pas lu les bons livres, tiens, essaye Agatha Christie, commence par les classiques. Et j'ai beaucoup aimé les dix petits nègres. Mon cas n'est pas perdu donc, parce que des fois j'en ai un peu marre de pas saisir des références littéraires que tout le monde (surtout ici :D) voit.

J'aime bien ta vision, Menthe, tu l'as décrit d'une telle manière que j'ai vraiment envie de le lire, ce Romain Gary. Et tout comme toi, j'espère qu'un livre voudra bien me montrer un chemin, et me chamboulera tout autant, c'est tout ce que je souhaite au fond.

(topic très intéressant !)
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Mnemosyne le 24 avril 2013 à 23:56:57
Parce que je ne sais rien faire d'autre avec mes dix doigts.
Titre: Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Viviane le 25 avril 2013 à 04:05:18
Parce que je ne sais rien faire d'autre avec mes dix doigts.
  :o

Tu sais que tu es effrayante :aah: ?
Titre: Re : Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Mnemosyne le 25 avril 2013 à 14:46:29
Parce que je ne sais rien faire d'autre avec mes dix doigts.
  :o

Tu sais que tu es effrayante :aah: ?
Ah bon?
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Ludo le 02 mai 2013 à 02:38:20
Au risque de sortir du réchauffé, voilà mes raisons.
Pourquoi vivons-nous ? Pourquoi mourrons-nous ?
J'écris parce que je veux dévoiler mes pensées intérieures.
J'écris parce que j'estime devoir aux gens la dureté de la vie.
J'écris parce que des gens ont écris avant moi.
J'écris parce que des idiots ont trouvé marrant de mettre l'amour sur un piédestal alors qu'il/elle (amour : Féminin ou masculin ?) ne le mérite pas.
J'écris parce que des idiots surélève la vie au détriment de la mort, sans comprendre que la mort est ce qui nous rend vivant.
J'écris parce que c'est ce qui me permet de toléré l'humanité.
J'écris parce que le papier est le seul endroit où tuer des gens est légal. (blague.... Quoique.)
J'écris parce que j'aime avoir la satisfaction d'aimer ce que je fais.
J'écris parce que cela me rend plus intelligent que je ne le suis en réalité.
J'écris parce que je suis orgueilleux, vaniteux et égoïste.
Voilà pourquoi j'écris. Pas très joyeux, je l'avoue mais certaines phrases ne sont qu'à moitié fausses.
J'oubliais, j'écris parce que
c'est le seul endroit où un inconnu peut tout avoir.
c'est le seul endroit où un inconnu peut être amoureux d'une personne qui n'a rien à voir avec son environnement social.
Et enfin, parce que l'écriture est un des rares arts où tu peux être connu en fonction de ton intelligence, ta richesse intérieure et non grâce à ta belle gueule ou ton porte-monnaie (Et encore en regardant quelques écrivains de notre décennie je me pose la question.).

Voilà pourquoi.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Insoupçonné le 02 mai 2013 à 10:26:32
J'écris car c'est une autre manière de communiquer.
Ecrire sans retour n'est pas fait pour moi.
Ce n'est pas un besoin de transmission, de don, de se libérer, de vider sa tête mais d'échange.
Le lecteur n'est pas un lecteur, c'est un interlocuteur. Partout où mes textes sont disponibles, un moyen de me contacter l'est tout autant.
Je ne fais que lancer un dialogue.

J'écris /ici/ pour améliorer ma manière d'écrire.
J'écris /ici/ pour découvrir les socles communément admis sur lesquels faire reposer mes idées.
J'écris /ici/ pour apprendre à toucher le lecteur, lui faire ressentir des sensations, des émotions, des sentiments et des idées.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Fahrenheit le 08 mai 2013 à 13:03:21
J'écris parce que je m'ennuie. Pour créer un monde où je contrôle tout. Et je ne m'ennuie plus. Voilà.
Non, sinon, un peu moins despotique, j'écris ici pour partager quelque chose, avec les gens de ce forum, en aidant ceux que je peux et en admirant silencieusement les textes de ceux qui n'ont franchement pas besoin de moi  :mrgreen:
Titre: Re : Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: melimog le 09 mai 2013 à 21:09:50
Parce que je ne sais rien faire d'autre avec mes dix doigts.
J'aime bien cette phrase !
Je ne vais pas faire un long roman sur pourquoi j'écris (pas parce que je ne veux pas, mais parce que je n'ai pas le temps, j'y reviendrai surement) mais une des raisons pour lesquelles j'écris est toute simple et reprend ta phrase mnemosyne

Dans ma famille tout le monde sait dessiner, mais vraiment bien dessiné. Et ils ont tous une assez bonne oreille musicale or, je me suis vite rendu compte que je ne savais faire ni l'un ni l'autre. Pourtant j'ai essayé, vraiment, parce que je voulais partager ça avec eux. Et puis un jour, je ne sais plus comment ni quand, mais je me suis rendu compte que j'aimais écrire et que visiblement (pour l'age que j'avais à l'epoque) j'écrivais plutot bien. Et au fil des années c'est devenu mon truc à moi, le moyen de me differencier de ma famille (non, parce que quand je dis ma famille, c'est pas juste papa, maman, c'est aussi tous les cousins et les oncles et tantes !). Enfin, ce que je veux dire c'est que pendant longtemps je me suis senti...pas bizarre mais avec un vide, je ne comprenais pas pourquoi je n'arrivai pas à faire ce que les autres faisaient si bien et quand j'ai compris que moi mon truc, c'etait écrire, j'ai assumé le fait de faire des dessins comme un goss de CP ou de ne pas distinguer une fausse note d'une bonne.
Voilà, c'est pour ça que j'aime bien cette phrase ;)
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Baptiste le 14 mai 2013 à 01:40:14
J’écris essentiellement pour passer le temps. J’écris parce que je suis leucosélophobique, que les pages qui reste blanche, c’est une invitation à prendre toutes les vies que je n’aurais jamais. J’écris parce que j’aime les histoires. A mon contoir, j’enchaine les vers, qui me rongent la tête, et s'insinue une petite idée, une petite deuxième, une troisième pour la route. J’écris pour l’ivresse, pour la tendresse, pour me donner un peu d’amour en solitaire. J’écris parce que je ne peux pas m’en empêcher, parce que j’ai des choses à raconter,  des couleurs à défendre, des mots à porter au pinacle, des obstacles à franchir. Mais surtout j’écris par désir… Par désir de ma muse qui s’amuse de mes discours maladroit, de mes dithyrambes infâme, de ma logorrhée insoutenable. J’écris pour elle, car me prenant pour Dieu, à chaque jour recommencé, j’écris le monde à son image.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Milora le 14 mai 2013 à 09:39:26
Citer
que les pages qui reste blanche, c’est une invitation à prendre toutes les vies que je n’aurais jamais.
C'est tellement ça !  :D
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Ned Leztneik le 14 mai 2013 à 09:41:30
J'écris pour partager le bonheur que cela m'apporte !

"Le plus grand bonheur que j'ai ressenti en écrivant la fin de la première partie du tome
un a été ce moment lorsque je me suis rendu compte que je n'étais plus que le spectateur
privilégié de ces personnages que j'avais imaginés et qui évoluaient de leur vie propre
au fil de l'histoire."


("Alegranza", tome deux, extrait de la note de l'auteur)
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Milora le 14 mai 2013 à 09:50:06
 :D Comme disait ma prof d'histoire de prépa : "ce moment un peu hallucinant où vous vous citez vous-même..."
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Ned Leztneik le 14 mai 2013 à 09:52:56
(http://www.forum-train.fr/forum/images/smilies/rod_mur.gif)(http://www.forum-train.fr/forum/images/smilies/rod_mur.gif)(http://www.forum-train.fr/forum/images/smilies/rod_mur.gif)

C'est l'étape qui suit celle où l'on parle de soi à la troisième personne !
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Aphone le 14 mai 2013 à 18:39:04
Et pourquoi ne pas écrire ?
Titre: Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: ernya le 14 mai 2013 à 19:19:50
Et pourquoi ne pas écrire ?
ouvre un topic !

Je viendrai y apporter ma contribution.  :mrgreen:
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Aquarelle le 14 mai 2013 à 21:17:41
En fait c'est marrant mais finalement je me suis rarement vraiment posé la question. Je veux dire vraiment vraiment vraiment. Je n'ai pas tout lu mais j'ai parcouru les différentes réponses et je retrouve bien sûr des éléments qui s'appliquent aussi à moi.

Sinon, je ne sais pas si ça vous le fait, mais pour moi écrire, c'est un peu comme avoir une chanson dans la tête. Le côté désagréable en moins. Encore que. La plupart du temps, une idée envahit mon esprit et ensuite elle refuse totalement de le lâcher. Un vrai crampon. Et, peu à peu, elle se fait son chemin et elle fait des pieds et des mains pour prendre forme. D'ailleurs, comme une chanson qu'on a dans la tête, des fois l'idée en question ne me plaît pas trop, mais elle insiste et insiste, si bien que je finis par lui céder. Donc voilà, il y a une petite voix qui parle dans ma tête. Hum, je crois qu'il faudrait que j'évite de dire ça comme ça...

Ce qui fait que je ne me dis rarement que j'ai envie d'écrire, d'écrire tout court. En général, sauf quand j'ai fait une pause et que j'ai du mal à embrayer, j'ai envie d'écrire quelque chose de - plus ou moins - précis, pas tout à fait d'écrire. Bon, je coupe les cheveux en quatre, je l'avoue.

Du coup... pourquoi écrire ? Pour faire sortir la petite voix ? A l'origine, j'admets que ce n'est pas pour des motifs très altruistes ni pour changer le monde - même si j'y croyais quand j'étais petite, donc oui les raisons pour écrire évoluent. Ce qui n'empêche pas que ça me fait plaisir de partager. Et que si ça pouvait changer le monde...
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: René le 12 juin 2013 à 19:06:52
Alors moué, par exemple, je m'dis qu'avec l'écriture du pouète, "la réalité du vécu se fait jour", je dirais... hein.
(Bon, évidemment, ce n'est pas le lieu de développer une phénoménologie sur ce point, dans la mesure où Dufrenne l'a très bien menée.) Darrière une binette pouétique, se cache une vraie binette je dirais...
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: APQM le 16 juin 2013 à 23:19:41
Quand on voit ce qu'un simple texte peut provoquer chez le lecteur, oui, l'écriture est pour moi une des choses les plus importantes en ce monde.
Elle permet à certains de se relâcher, à d'autre d'éviter de se suicider, de pouvoir gagner sa vie en se faisant plaisir, ou encore à d'autre de créer de véritables chef d’œuvres qui transcendent les époques et les mœurs en provoquant toujours cette sensation indescriptible lorsque l'on est en face d'un de ces chef-d’œuvres.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Mirliflorette le 18 juin 2013 à 13:38:27
Je ne peux pas me cacher que dans mon cas au moins, le besoin d'écrire rejoint le besoin (terriblement égocentrique et narcissique) d'être lue. Hormis ça j'écris simplement pour le plaisir, parfois pour me soulager aussi. Et pour communiquer ! (après tout on est sur un forum !)
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: lepion le 29 juin 2013 à 00:16:38
j'écris parce que c'est gratuit
vous écririez, vous, s'il fallait payer ?
Titre: Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Viviane le 29 juin 2013 à 01:07:16
j'écris parce que c'est gratuit
vous écririez, vous, s'il fallait payer ?
je respire parce que c'est gratuit
vous respireriez, vous, s'il fallait payer ?


/flood off :-¬?
Titre: Re : Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: lepion le 29 juin 2013 à 01:16:44
j'écris parce que c'est gratuit
vous écririez, vous, s'il fallait payer ?
je respire parce que c'est gratuit
vous respireriez, vous, s'il fallait payer ?


/flood off :-¬?

commentaire intéressant...
je rappelle innocemment que la peinture coûte cher en fournitures, la photo (même avec le numérique, il faut au moins un appareil) aussi, la musique nécessite un instrument (et en ville des heures payantes en studio), la comédie n'est pas moins onéreuse, la sculpture, je connais mal mais il faut du matos...
l'écriture est gratuite, n'en déplaise aux réfractaires, c'est la raison pour laquelle je la pratique. Et vous ? 
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Viviane le 29 juin 2013 à 02:17:01
Ce que je veux dire, c'est que le fait d'être "gratuit" ne justifie pas une passion à la base. De plus, tu dois (ou quelqu'un a dû) payer l'ordinateur et l'abonnement et l'électricité pour participer à ce forum. Et même IRL, il te faut papier et crayon. Bref, ton argument n'est pas recevable à mon goût :mrgreen:
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: lepion le 29 juin 2013 à 02:33:19
d'accord viviane, comparons donc les prix IRL des différents arts :
la peinture, c'est hors de prix
la photo, idem
la comédie (outre le fait qu'il faut des collègues), ce n'est pas donné
la sculpture, itou
la musique, en jouant acoustique, ça peut encore aller  financièrement(tant qu'on ne casse pas de corde à sa guitare)
mais aucune de ces disciplines n'égale l'écriture en terme de coûts ou de facilités d'application
la passion, tu dis ? admettons
moi, je me passionne en autres pour la restauration
mais c'est ahurissant niveaux euros
je préfère encore écrire, et puis tu chipotes : du papier et un crayon, même pour un pauvre, ça le fait
c'est pourquoi je dis que c'est gratuit
c'est ce qui s'en rapproche le plus en tout cas
non ?
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Viviane le 29 juin 2013 à 02:38:38
Bon on va pas pourrir le thread pour des histoires de soussous et essayer de convaincre l'autre. Partons du principe est d'accord pour ne pas être d'accord et on reste copain. :)

On passe à autre chose ->
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: lepion le 29 juin 2013 à 02:44:33
mais je n'essaye pas de te convaincre
je m'exprime, c'est tout
et de toi à moi, si tout était gratuit, je reprendrais volontiers :
- la photographie
- la peinture
- la musique en studio
- et la restauration
 
amitiés
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Milora le 29 juin 2013 à 10:32:57
Bah moi je suis d'accord avec Viviane  ^^
Le dessin, le chant, la danse, la broderie, c'est "gratuit" aussi, ça peut se faire sans matériel. C'est pas pour ça que j'en ferais, c'est pas pour ça que c'est une passion.
A la rigueur, t'aurais comparé avec d'autres façons de raconter des histoires (BD, montages vidéos, j'aurais compris).
Mais entre jouer de la harpe et écrire un roman, je vois pas trop ce que ça a de similaire, à part que ça se fait sur son temps libre...  :-[
Du coup, si tu parles juste d'activités, pourquoi pas la randonnée, la musculation, le point de croix, le scrabble...? C'est gratuit aussi :P
Ce que je veux dire c'est que l'argument du prix n'entre pas du tout en ligne de compte (pour moi du moins), sauf si on prend l'écriture pour un truc parmi d'autres qu'on n'aime pas davantage, je pense...
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Moyen Moyen le 29 juin 2013 à 11:10:18
Bah moi j'ai envie de faire contrepoids et d'abonder dans le sens de Lepion.
Je veux dire quelque part il y a une simplicité d'accès dés le départ dans l'écriture... qui la différencie de nombreux autres.
Et c'est intéressant d'envisager que de son point de vue Lepion semble être arrivé là pour cette raison.

J'ai un peu le même sentiment d'aimer ce côté primitif et simple de la pratique.
En plus je trouve assez rigolo cette question de savoir si vous accepteriez de payer pour.

Il y aurait évidemment beaucoup moi d'adeptes!.. même si le temps c'est de l'argent et que le "libre" est le plus précieux.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Milora le 29 juin 2013 à 11:22:43
J'ai pas dit que le post de lepion était pas intéressant, j'ai dit que c'était absolument pas mon cas :P

En plus je trouve assez rigolo cette question de savoir si vous accepteriez de payer pour.

Il y aurait évidemment beaucoup moi d'adeptes!.. même si le temps c'est de l'argent et que le "libre" est le plus précieux.
Ben, c'est-à-dire que je vois pas trop comment ce serait possible : écrire ça se fait avant tout dans sa tête, on invente des histoires et on les exprime comme ça. J'arrive pas, même hypothétiquement, à répondre à la question puisque c'est pas possible de devoir payer pour écrire (à moins d'imaginer que le papier ça vaut une fortune... Mais dans ce cas, je pense qu'on apprendrait nos propres histoires par coeur et qu'on les raconterait, enfin je veux dire que ce qui fait vraiment l'écriture, la part d'invention, ça a pas besoin de support). Un peu comme, je sais pas, le chant ou la danse...
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: lepion le 29 juin 2013 à 18:20:17
il y en a qui payent pour écrire (ou pour se perfectionner) via les ateliers, les stages, etc.
le dessin, j'ai donné et dès que l'on veut mettre de la couleur, ça commence à coûter bonbon, sans compter les feuilles à dessin, justement...
le chant (à moins de le faire à capela, ce qui est très dur) c'est quand même mieux accompagné musicalement
la danse, c'est un peu pareil
la broderie, je connais mal mais j'imagine que ça nécessite un minimum de matériel
sinon, ce qui lie la harpe et l'écriture et bien, c'est l'art, ce qui diffère tout de même de la randonnée (que je pratique également)
ce que je voulais exprimer, c'est que dans de nombreux domaines artistiques, l'investissement obligé en limite la pratique pour certains
et la passion, personnellement, je m'en méfie
amitiés

PS : bien sûr, j'ai commencé à écrire parce que j'en avais envie
je continue (cette seule activité) pour les raisons précitées plus haut
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Bricoman le 29 juin 2013 à 23:21:26

Pour ma part, j'écris pour la même raison que je bricole: c'est pour me réaliser. :huhu:

Et toi aussi tu fais de la rando, Lepion? C'est ma religion ça, la rando! En ville, en altitude, en forêt, je randonne partout! Pourquoi j'aime tant la marche à pieds? C'est...euh, pour me réaliser! :huhu:

P.S: au fait, mon pote, je me joins à Moyen pour t'apporter mon soutien, concernant ta polémique autour d'écrire gratuit, la broderie hors de prix et dur dur de chanter à capela, tout ça. Hé! C'est pas le moment de tomber en rade d'arguments, avec Viviane qui veut avoir le dernier mot et Milora qui s'en est mêlé. T'as raison! gardes le cap! Même si t'as tort.   :D
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Aphone le 29 juin 2013 à 23:46:41
Je suis de ceux qui vivent leur passion. Pour leur passion. Putain, on a qu'une vie, elle est déjà assez courte comme ça, asse chiante, pas la peine de se polluer avec des détails comme l'argent pour se sucrer les seuls choses qui nous permettent de la supporter. Alors oui, toute passion a un prix. Mais tout a un prix, tout. Y compris toi, y compris moi. Ecrire me paraît certes une des passions les moins chères : un crayon de papier, une feuille et hop, En Avant Guingamp !

Je ne dis pas que toutes les passions sont à la portée de toutes les bourses. J'ai pratiqué l'équitation, le tennis notamment et ce sont des pratiques chères. Je dis simplement que si une passion nous dévore tant elle nous fait vibrer, au diable la barrière de l'argent. Lepion, tu parlais de la musique. Certes une guitare peut être chère. Mais si on veut s'attarder sur la facette financière, plus tu en joues, plus tu l'amortis rapidement.

Je comprends ton point de vue, je le trouve juste dommage  ^^
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: lepion le 30 juin 2013 à 00:04:36
oui. bon.
en fait, tout dépend du budget...quand on ne peut pas, ça n'est certes pas de la radinerie, ça n'est pas non plus philosophique, et qu'on crève bientôt n'y change pas grand chose...
il faut s'adapter, quoi
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: nanomag le 20 mai 2014 à 21:26:22
je ne sais plus où j'ai lu ça mais  : "J'écris parce que kidnapper des gens et les forcer à faire ce que vous voulez c'est illégal"  :mrgreen:

J'écris parce qu'un jour un livre, un roman a changé ma façon de voir les choses de la vie, et puis un autre jour un autre livre, un essai a encore fait évoluer ma vision de la vie...

Inspirer des gens avec un texte qu'on aurait écrit, ce serait quand même trippant (un peu prétentieux aussi peut-être)
Sinon, la vie est parfois un peu trop plan plan et y mettre une petite dose de folie, c'est tentant
Titre: Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Milora le 20 mai 2014 à 23:32:55
je ne sais plus où j'ai lu ça mais  : "J'écris parce que kidnapper des gens et les forcer à faire ce que vous voulez c'est illégal"  :mrgreen:
C'est énorme, cette citation, j'adore  :D

Citer
J'écris parce qu'un jour un livre, un roman a changé ma façon de voir les choses de la vie, et puis un autre jour un autre livre, un essai a encore fait évoluer ma vision de la vie...

Inspirer des gens avec un texte qu'on aurait écrit, ce serait quand même trippant (un peu prétentieux aussi peut-être)
Sinon, la vie est parfois un peu trop plan plan et y mettre une petite dose de folie, c'est tentant
ça aussi c'est joli !  Je suis assez d'accord :)
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Ambrena le 20 mai 2014 à 23:56:37
Je n'ai pas tout lu et ma réponse va sans doute paraître assez cheap, mais personnellement, j'écris par plaisir. J'ai des histoires dans la tête, des sentiments aussi, et j'essaye de les exprimer. D'ailleurs l'inspiration peut venir de n'importe où : à la remarque de Milora sur la muse éthérée sensée inspirer les femmes, j'ai imaginé une histoire d'amour entre une artiste lesbienne et sa Muse ; l'idée des enfants aux yeux brillants est super exploitable aussi.

En fait, je serais tout simplement triste si je ne pouvais pas écrire, parce que j'ai plein d'idées et que je trouve agréable de les narrer.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: nevizhed le 21 mai 2014 à 21:18:57
Pourquoi j'écris ? J'écris car pour moi c'est un plaisir et d'ailleurs dans le futur je voudrais avoir un livre publier sous mon nom mais que ce livre sois écrit avec mes ressentis ce que je ressens sous le coup, réussir à parfaire mon style littéraire qui est plutôt épistolaire et romanesque, voilà :) !
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: colombo1965 le 23 mai 2014 à 13:00:15
J’ai toujours aimé lire, depuis mon plus jeune âge car cela me procurait des sensations que seule la littérature pouvait m’apporter. D’abord, la lecture amène un plaisir et un bien être car elle me laisse entrevoir une autre réalité que la mienne, d’autres mondes que je ne pourrai jamais connaître ou appréhender, des situations nouvelles avec des personnes ou des personnages  qui me seront étrangers durant tout le long de mon existence, que je ne rencontrerai jamais. La littérature fait connaître des sentiments par procuration qu’apportent le style d’écriture et les expériences vécues par les auteurs et partagées lors de la lecture. Il existe un lien entre le romancier et le lecteur qui nourrit ce plaisir de la lecture : l’auteur apporte son vécu et le lecteur lui compare sa vie pour établir des ponts et des sentiers qu’ils possèdent en commun. Lire procède d’une quête de connaissance et de profondeur qui manque terriblement dans la vie ordinaire que connaît tout un chacun : l’existence de tous les jours ne permet pas de vivre autre chose que le travail, la vie quotidienne souvent banale. La littérature permet de s’ abstraire un instant du réel, et penser à autre chose que notre petite vie sur terre. Elle permet de faire entr’apercevoir une partie du monde que l’on ne peut pas voir par nous-mêmes. Certains livres peuvent fortement influencé la vie, la vision du monde et de soi-même. Des auteurs tels que Malraux, Stefan Sweig, John Steinbeck, ou Camus sont des phares qui éclairent le chemin de ceux qui les lisent et leur servent de bornes pour améliorer le quotidien et les aider à tracer leurs vies.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: ernya le 23 mai 2014 à 13:04:16
Je suis d'acc mais là tu parles plus de pourquoi lire que de pourquoi écrire. T'as des tas de gens qui auront le même discours que toi mais qui n'auront jamais pour autant écrit un texte de leur vie.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: nanomag le 23 mai 2014 à 14:27:31
Aah... j'ai oublié un point  :facepalm: le challenge que cela représente !

ben oui, j'ai commencé à écrire sérieusement avec le nanowrimo !
c'est applicable à plein de projets :
avoir un objectif, se donner les moyens d'y arriver, avoir des hauts et des bas, échouer, recommencer, y arriver et crier sa joie devant les têtes ahuries de tes amis qui te disaient d'un air méprisant "y'a quelque chose à gagner ? non ?! ça sert à  quoi ?!", être super fière d'avoir accompli quelque chose (mon "nano diplôme" pdf trône à cote de l'ordi  ^^)
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: tizef le 24 mai 2014 à 06:41:19
Comme l'a souligné fort pertinemment Le Pion, l'écriture est l'activité créatrice la moins onéreuse
Il suffit de disposer d'un crayon et de papier.
Économe en matériel, elle l'est aussi en efforts physiques. Elle se pratique assis et ne mobilise que la main droite (ou l'autre pour les gauchers)

Bref, c'est un hobby taillé sur mesure pour les paresseux désargentés. Ou radins.
Ce qui explique l'engouement qu'elle suscite. Plus de la moitié de la population s'y consacre (et pas seulement les paresseux désargentés)

Si je n'avais pas eu au creux de la main un poil grand comme une queue de vache, sans doute me serais-je consacré à la BD.
Mais c'est vraiment trop de boulot. Alors j'écris des petits poèmes qui sont en quelques sorte des planches de BD sans images. Du moins matérialisées.

Titre: Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Viviane le 24 mai 2014 à 07:08:53
Comme l'a souligné fort pertinemment Le Pion, l'écriture est l'activité créatrice la moins onéreuse
Non, c'est chanter à cappella  :D
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: pehache le 24 mai 2014 à 08:04:22
"la moins onéreuse" ?
Pauvre gens qui confondent argent et richesse...
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: tizef le 24 mai 2014 à 08:07:07
Pauvres gens qui confondent premier et second degré
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Bricoman le 24 mai 2014 à 10:28:21
Eh mais tu sais Tizef, tu peux concilier BD et alexandrins, je connais un guignol qui l'a fait (http://monde-ecriture.com/forum/index.php/topic,10809.msg195040.html#msg195040) !  :D

PUB/OFF
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Quild le 24 mai 2014 à 21:19:11
Pourquoi j'écris ?

En voilà, une colle.
Pour répondre à cette question, j'ai dû méditer un long moment..
Dans un premier temps j'écris parce que j'aime ça. J'aime pouvoir me créer une vie à travers un personnage irréel.
Dans un deuxième temps j'écris par nécessité, lâcher mes sentiments sur une feuille de papier me fait du bien, changer de vie et passer dans un monde parallèle avec un héros complètement sorti de mon imagination.

Bref j'écris parce que j'aime ça, et qu'il me faut écrire.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Aphone le 24 mai 2014 à 23:09:31
J'écris parce que ma vie m'étouffe ; cette plume m'en extirpe et desserre ma gorge.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: ernya le 25 mai 2014 à 12:24:24
Perso, c'est l'idée de nécessité qui me semble de plus en plus bizarre. Vous entendez quoi exactement là-dessous ? Vous pouvez me faire une comparaison ?
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Aphone le 25 mai 2014 à 12:32:03
C'est comme un manque. J'en ai besoin, dans le sens où j'ai beaucoup de mal dans mes relations avec les autres, avec la confiance et tout ça. En écriture, tout est simple, tout est maîtrisé ; tu maîtrises tout. Tu n'as pas de mauvaises surprises, pas de déceptions. La nécessité d'échapper à sa vie de tous les jours, comme quand tu as mal et qu'un médicament soulage la douleur.
Titre: Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: ManonS le 25 mai 2014 à 20:13:01
Perso, c'est l'idée de nécessité qui me semble de plus en plus bizarre. Vous entendez quoi exactement là-dessous ? Vous pouvez me faire une comparaison ?

Personnellement, c'est vite devenu une nécessité parce que j'ai traversé des périodes difficiles et je suis le genre de personne à encaisser et garder tout pour moi... Ce qui devient vite mauvais autant pour les autres que pour moi ! Alors j'ai découvert qu'écrire, même n'importe quoi, ca me permettait de me vider la tete. Comme si je gueulais après ce qui va pas. Je tape fort sur mon clavier plutot que sur les gens. Ca permet de me calmer.

C'est comme allumer une clope après une dure journée au bahut ;)
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Quatre le 25 mai 2014 à 20:50:20
Moi après avoir lu, et relu, plein de bouquin que ce soit le plus célèbre des Victor Hugo ou le dernier Percy Jackson j'ai eu envi de m'y mettre. De raconter ma propre histoire. J'adore raconter des histoires au gens.
Très vite écrire est devenue une passion pour moi. Maintenant, j'ai pris pour habitude de taper quelques lignes tous les jours.
Non seulement j'aime ça, mais j'aime aussi parler avec des gens des textes que j'ai moi-même écris.
Et puis, c'est pour moi aussi comme un défi de taper des lignes sur parfois des sujets fou..

Bref, j'aime écrire voilà pourquoi je le fais !
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: TiL le 25 mai 2014 à 23:45:48
J'écris pour:
Me donner une identité après des années de galère professionnelle loin d'être terminée.
Pour témoigner des difficultés rencontrées par les gens qui ont du mal à s'intégrer dans des groupes de personnes et/ou qui ont vécu des trucs difficiles dans leur passé.
Pour dénoncer la violence ordinaire communément acceptée et exprimée par la célèbre phrase (on n'est pas au pays des Bisounours!"
Pour essayer d'être publié et de gagner ma vie ainsi.
Pour émouvoir.

Et aussi pour régler des comptes mais ça c'est improductif et je dois absolument prendre du recul pour ne pas le faire sentir dans mon écriture.
Titre: Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Viviane le 26 mai 2014 à 12:27:41
Et aussi pour régler des comptes mais ça c'est improductif et je dois absolument prendre du recul pour ne pas le faire sentir dans mon écriture.
Le côté thérapique n'est pas forcément négatif. Le truc, c'est de faire 2-3 texte à fond dessus pour bien de vider, et après tu repars comme un sou neuf  :D



En ce qui me concerne, j'écris parce que je veux des retours, des bizous, de la reconnaissance (oui je suis seul  #:s )
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Daji le 26 mai 2014 à 18:50:50
J'ai commencé à écrire enfant car j'avais dévoré toute notre bibliothèque de livres. Il me fallait d'autres histoires, j'ai essayé de me les créer autrement qu'en jouant aux legos (han la pub !  :-X).
A l'adolescence, j'ai écris par nécessité. Trop timide pour parler de mes sentiments aux autres, je les ai couchés sur papier. Ma période productive de poèmes surtout ! J'avais aussi commencé une histoire (que je finirai bien un jour) parce qu'il fallait que je fasse quelque chose de ces drôles d'idées qui me trottaient dans la tête.
Maintenant, j'écris autant pour moi que pour les autres. Je m'explique.
Pour moi car j'ai un joli petit chaos dans la tête et que je me sens frustrée si je n'en fais rien. Exemple tout bête: si je me réveille avec une bribe de souvenir d'un rêve qui m'a plu, soit je vais le continuer simplement dans mon esprit, soit je vais l'écrire.
Pour les autres car j'ai envie de proposer des échappatoires aux gens. La vie n'est pas rose, tout le monde en est conscient alors je veux essayer d'embarquer, au moins un moment, mes lecteurs ailleurs, pas forcément chez bisounours land (quoi qu'on y est plutôt bien  :D ). En fait, j'écris pour tenter de rendre ce que la lecture m'a apportée.

Aphone ,
Citer
En écriture, tout est simple, tout est maîtrisé ; tu maîtrises tout
Ah bon ? Je t'assure que je ne maîtrise que très partiellement mes personnages  :D

Sujet intéressant en tout cas !
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Aphone le 26 mai 2014 à 19:04:48
Citer
Ah bon ? Je t'assure que je ne maîtrise que très partiellement mes personnage

Je ne dis pas que je n'ai pas eu un personnage ou deux qui n'a pas tenté la rébellion (le nano est prolifique à ce niveau) mais c'est encore moi qui maîtrise la touche "retour en arrière". Et même si le mythe des personnages autonomes est attrayant, il n'en est rien.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Daji le 26 mai 2014 à 19:15:13
Citer
Et même si le mythe des personnages autonomes est attrayant, il n'en est rien.
Boom  :s
Je ne sais pas, j'ai un personnage totalement imprévu qui est apparu. Alors oui, ce sont les tréfonds de mon cerveau dérangé qui l'ont crée mais j'aime l'idée d'incontrôlable  :) La vie est ainsi après tout, sans touche de "retour en arrière".
A chacun sa vision des choses, j'apprécie le fait de penser que l'écriture a une part de magie car c'est l'effet que certaines lectures ont eu sur moi.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Brenin le 28 mai 2014 à 13:25:27
 :) J'écris parce que c'est une façon confortable de faire de l'exercice, avec personne pour m'embêter.
C'est un moyen pratique de mélanger la fantasmagorie au réél.
On peut tout faire avec l'écriture, on peut bluffer comme aux cartes, on peut pleurer sur son sort tout en étant certain de ne pas être consolé, afin de toujours conserver un peu de chagrin pour garder l'inspiration née du désespoir !  On peut inventer des mondes à n'en plus finir , avec des gens et des créatures insensées venues de pays où il ne pleut pas et où mille soleils crament tout ce qui bouge ! 
Et puis on peut se permettre d'être mégalo, mytho , schizo , menteur sans que ça se sache !
Bref , on peut jouer à sache-cache avec l'écriture !  :aah:
Titre: Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Moyen Moyen le 28 mai 2014 à 13:34:13
Plus de la moitié de la population s'y consacre (et pas seulement les paresseux désargentés)

 :\?

D'où provient cette information tizef s'il-te-plait?
Titre: Re : Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: TiL le 30 mai 2014 à 23:31:15
Et aussi pour régler des comptes mais ça c'est improductif et je dois absolument prendre du recul pour ne pas le faire sentir dans mon écriture.
Le côté thérapique n'est pas forcément négatif. Le truc, c'est de faire 2-3 texte à fond dessus pour bien de vider, et après tu repars comme un sou neuf  :D



En ce qui me concerne, j'écris parce que je veux des retours, des bizous, de la reconnaissance (oui je suis seul  #:s )

C'est compliqué puisque je tiens tout de même à aborder ces thèmes et même raconter des scènes réellement vécues mais en prenant suffisamment de recul pour ne pas en faire un règlement de compte...
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: pehache le 02 juin 2014 à 20:15:35
... pour faire semblant de ne pas être mort ?
Titre: Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Paloma le 21 juin 2014 à 09:11:17
on peut jouer à sache-cache avec l'écriture !  :aah:

J'aime bien cette idée :)
Si j'écris, c'est parce que le moyen le plus sûr pour moi de m'exprimer et de concidérer le monde, c'est un stylo et du papier. Parce que les gens n'écoutent pas toujours, parce qu'on peut être pris par le temps, ne pas savoir réagir sur le vif d'une réaction... L'écriture est patiente, elle est attentive. Elle permet de se vider de ses angoisses, ses rancoeurs, ses espérances, ses souvenirs, les histoires que l'on imagine,chercher à comprendre son entourage, créer des personnages... Effarante, la multiplicité de choses que l'on peut faire avec si peu de moyen !
Je me sens rarement à l'aise avec les gens, j'ai tendance à me méfier d'eux, à ne pas savoir quelle attitude adopter. En société, on porte tous un masque. Avec l'écriture, je n'ai pas à le porter.
Titre: Re : Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: TiL le 22 juin 2014 à 13:37:45
on peut jouer à sache-cache avec l'écriture !  :aah:

J'aime bien cette idée :)
Si j'écris, c'est parce que le moyen le plus sûr pour moi de m'exprimer et de concidérer le monde, c'est un stylo et du papier. Parce que les gens n'écoutent pas toujours, parce qu'on peut être pris par le temps, ne pas savoir réagir sur le vif d'une réaction... L'écriture est patiente, elle est attentive. Elle permet de se vider de ses angoisses, ses rancoeurs, ses espérances, ses souvenirs, les histoires que l'on imagine,chercher à comprendre son entourage, créer des personnages... Effarante, la multiplicité de choses que l'on peut faire avec si peu de moyen !
Je me sens rarement à l'aise avec les gens, j'ai tendance à me méfier d'eux, à ne pas savoir quelle attitude adopter. En société, on porte tous un masque. Avec l'écriture, je n'ai pas à le porter.

Tout à fait d'accord, écrire c'est aussi avoir l'humilité de réfléchir à ce que l'on veut dire, loin de la spontanéité qu'on attends continuellement de nous.
Titre: Re : Re : Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Brenin le 23 juin 2014 à 11:12:15
on peut jouer à sache-cache avec l'écriture !  :aah:

J'aime bien cette idée :)
Si j'écris, c'est parce que le moyen le plus sûr pour moi de m'exprimer et de concidérer le monde, c'est un stylo et du papier. Parce que les gens n'écoutent pas toujours, parce qu'on peut être pris par le temps, ne pas savoir réagir sur le vif d'une réaction... L'écriture est patiente, elle est attentive. Elle permet de se vider de ses angoisses, ses rancoeurs, ses espérances, ses souvenirs, les histoires que l'on imagine,chercher à comprendre son entourage, créer des personnages... Effarante, la multiplicité de choses que l'on peut faire avec si peu de moyen !
Je me sens rarement à l'aise avec les gens, j'ai tendance à me méfier d'eux, à ne pas savoir quelle attitude adopter. En société, on porte tous un masque. Avec l'écriture, je n'ai pas à le porter.

Tout à fait d'accord, écrire c'est aussi avoir l'humilité de réfléchir à ce que l'on veut dire, loin de la spontanéité qu'on attends continuellement de nous.
:) Je ne sais pas pour toi, mais parfois je m'effare de ce que j'ai pu écrire naguère. Quand ça arrive ,ça  me faire rire ou ça me stupéfie.
Le moins facile , c'est de faire lire à mes intimes tout ce que je peux confier à l'écriture .  :facepalm:
Non pas que je le désavoue, mais l'idée de paraitre un peu bizarre à leurs yeux me déplait autant qu'elle me séduit !
Un jour que je pleurais en écrivant sur du papier , j'ai vu mes larmes effacer une partie du texte.
Et ça n'arrive pas avec un clavier d'ordi.
Il y aussi l'écriture plus ou moins soignée ou agitée, qui permet de situer quelle était mon humeur du moment.
Cette différence d'avec un clavier d'ordi fait que j'essaie toujours d'écrire d'abord sur papier.
Titre: Re : Re : Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Brenin le 23 juin 2014 à 11:16:26
on peut jouer à sache-cache avec l'écriture !  :aah:

J'aime bien cette idée :)
Si j'écris, c'est parce que le moyen le plus sûr pour moi de m'exprimer et de concidérer le monde, c'est un stylo et du papier. Parce que les gens n'écoutent pas toujours, parce qu'on peut être pris par le temps, ne pas savoir réagir sur le vif d'une réaction... L'écriture est patiente, elle est attentive. Elle permet de se vider de ses angoisses, ses rancoeurs, ses espérances, ses souvenirs, les histoires que l'on imagine,chercher à comprendre son entourage, créer des personnages... Effarante, la multiplicité de choses que l'on peut faire avec si peu de moyen !
Je me sens rarement à l'aise avec les gens, j'ai tendance à me méfier d'eux, à ne pas savoir quelle attitude adopter. En société, on porte tous un masque. Avec l'écriture, je n'ai pas à le porter.

Tout à fait d'accord, écrire c'est aussi avoir l'humilité de réfléchir à ce que l'on veut dire, loin de la spontanéité qu'on attends continuellement de nous.
J'avais écrit ça un jour sur un tchat, mais certaines personnes avait répondu au contraire que  la spontanéité était pour eux comme une vertu, comme une marque de franchise.
Pas simple comme débat !  :)
Titre: Re : Re : Re : Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: TiL le 23 juin 2014 à 13:24:13
on peut jouer à sache-cache avec l'écriture !  :aah:

J'aime bien cette idée :)
Si j'écris, c'est parce que le moyen le plus sûr pour moi de m'exprimer et de concidérer le monde, c'est un stylo et du papier. Parce que les gens n'écoutent pas toujours, parce qu'on peut être pris par le temps, ne pas savoir réagir sur le vif d'une réaction... L'écriture est patiente, elle est attentive. Elle permet de se vider de ses angoisses, ses rancoeurs, ses espérances, ses souvenirs, les histoires que l'on imagine,chercher à comprendre son entourage, créer des personnages... Effarante, la multiplicité de choses que l'on peut faire avec si peu de moyen !
Je me sens rarement à l'aise avec les gens, j'ai tendance à me méfier d'eux, à ne pas savoir quelle attitude adopter. En société, on porte tous un masque. Avec l'écriture, je n'ai pas à le porter.

Tout à fait d'accord, écrire c'est aussi avoir l'humilité de réfléchir à ce que l'on veut dire, loin de la spontanéité qu'on attends continuellement de nous.
:) Je ne sais pas pour toi, mais parfois je m'effare de ce que j'ai pu écrire naguère. Quand ça arrive ,ça  me faire rire ou ça me stupéfie.
Le moins facile , c'est de faire lire à mes intimes tout ce que je peux confier à l'écriture .  :facepalm:
Non pas que je le désavoue, mais l'idée de paraitre un peu bizarre à leurs yeux me déplait autant qu'elle me séduit !
Un jour que je pleurais en écrivant sur du papier , j'ai vu mes larmes effacer une partie du texte.
Et ça n'arrive pas avec un clavier d'ordi.
Il y aussi l'écriture plus ou moins soignée ou agitée, qui permet de situer quelle était mon humeur du moment.
Cette différence d'avec un clavier d'ordi fait que j'essaie toujours d'écrire d'abord sur papier.

On en parlait justement il y a peu du problème de se faire relire par ses proches et leurs interprétations.
Pour ma part je ne me fait relire que par des gens qui sont capables de prendre du recul et qui ne jugent mes écris que par la question: Est-ce que ça se vend? Je sais ça parait cynique mais c'est indispensable pour moi.
Titre: Re : Re : Re : Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: TiL le 23 juin 2014 à 13:25:29
on peut jouer à sache-cache avec l'écriture !  :aah:

J'aime bien cette idée :)
Si j'écris, c'est parce que le moyen le plus sûr pour moi de m'exprimer et de concidérer le monde, c'est un stylo et du papier. Parce que les gens n'écoutent pas toujours, parce qu'on peut être pris par le temps, ne pas savoir réagir sur le vif d'une réaction... L'écriture est patiente, elle est attentive. Elle permet de se vider de ses angoisses, ses rancoeurs, ses espérances, ses souvenirs, les histoires que l'on imagine,chercher à comprendre son entourage, créer des personnages... Effarante, la multiplicité de choses que l'on peut faire avec si peu de moyen !
Je me sens rarement à l'aise avec les gens, j'ai tendance à me méfier d'eux, à ne pas savoir quelle attitude adopter. En société, on porte tous un masque. Avec l'écriture, je n'ai pas à le porter.

Tout à fait d'accord, écrire c'est aussi avoir l'humilité de réfléchir à ce que l'on veut dire, loin de la spontanéité qu'on attends continuellement de nous.
J'avais écrit ça un jour sur un tchat, mais certaines personnes avait répondu au contraire que  la spontanéité était pour eux comme une vertu, comme une marque de franchise.
Pas simple comme débat !  :)

Tout le monde n'a pas la spontanéité de Kerouac ou de Bukoswski. Par exemple moi j'ai besoin de beaucoup réfléchir... à tout et tout le temps!
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: ange_bleue le 12 mars 2015 à 20:28:02
J'écris pour moi...

Pour dire des choses qui me tiennent à coeur et essayer de partager mes émotions.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Dewen le 12 mars 2015 à 20:44:26
Tiens sympa comme sujet :)
Moi j'écris pour moi, pour aller au bout de l'histoire, avancer avec elle et imaginer la suite :)
Et puis pour le plaisir aussi, parce que c'est devenu plus qu'une passion, c'est devenu un besoin.
J'écris aussi pour évacuer mes émotions, ça aide vachement :)
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: autofic le 28 mars 2015 à 16:43:22
Je crois que j'écris pour me toucher, émotionnellement parlant. J'aime jouer avec mes propres émotions et celles des autres.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Ned Leztneik le 28 mars 2015 à 20:35:35
Le manuscrit sur lequel je travaille actuellement, c'est pour témoigner, en plus d'une nouvelle pour un concours.
 :ned:
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Luptinote le 16 septembre 2015 à 23:06:10
Je témoigne !

En primaire (ça remonte) on pouvait écrire des histoires et j’écrivais de véritables pavés qui amusaient la maîtresse. Donc je pense qu’écrire c’est dans le caractère d’une personne. A cet âge je n’avais aucune raison valable, je savais le faire donc je le faisais.
Certes, ce n’était pas du Beaudelaire…

Passons au collège. Je suis passée par cette période où on tient un blog Skyrock pour y poster des poèmes. C’était très noir, très nébuleux. Mes écrits frôlaient le spiritisme. Pourtant, je n’ai reçu que des compliments de blogueurs inconnus, alors j’ai continué.

A cette époque je maniais les mots avec beaucoup plus de facilité, une sorte d’écriture automatique pas volontaire. Ce qu’il me manquait, c’était la maturité pour faire une histoire complète.

Mais j’avais déjà l’envie d’écrire, et j’étais contente de moi lorsque je faisais un poème ou des portions de textes. Et je pense que j’écris parce que j’aie ça, parce que j’ai l’impression de progresser.
J’écris aussi pour marquer ma vie d’une certaine manière. C’est un souvenir d’une époque, et quand j’ouvre mon tiroir pour relire de vieilles fiches, je suis contente de les avoir gardées. Contente aussi d’avoir progressé depuis, croyez-moi !

Aujourd’hui, écrire est un passe-temps et un plaisir. Ce texte long que je ponds avec lenteur, c’est un défi. Je le pousserai jusqu’au bout et tenterai même la publication, sans trop y croire certes, mais je veux le voir abouti.

Alors c’est ça écrire. Passion, plaisir, occupation. Aussi l’ambition de créer une histoire qui me convient.

Excellent sujet de raisonnement !
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Megadonut le 17 septembre 2015 à 19:56:03
Tiens, super ce sujet !
Moi, j'écris pour vivre aux côtés des personnages, voyager avec eux, les accompagner dans leurs aventures que j'aime, car c'est moi qui peut les inventer.
J'écris pour avoir la satisfaction de mon travail quand il sera fini, et pouvoir rendre mes parents fiers.
J'écris pour jouer avec les mots, trouver des belles phrases et ouvrir mon esprit vers d'autres horizons.
J'écris pour faire partager mon point de vue sur le monde. J'écris pour faire plaisir à ma famille, mes amis, ma prof de français  ;)...
J'écris pour ME faire plaisir.
Je pourrais encore continuer cette liste mais je ne vais pas vous embêter plus longtemps.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Mathilde le 29 décembre 2015 à 17:55:22
Déjà, est-ce que vous écrivez pour quelque chose ? Je veux dire, parfois on écrit mais on se demande pas forcément pourquoi on le fait, on le fait, c'est tout.
Mais parfois il peut y avoir des raisons. Certains vont écrire pour dénoncer quelque chose, d'autres pour se raconter, d'autres par "besoin"...

Et vous- mêmes ? Pourquoi vous écrivez ?

Pourquoi est ce que j'écris ? Pour dire, pour (me) raconter. J'écris aussi pour extérioriser (d'où je pense la fameuse expression: On écrit avec son sang). J'écris aussi parce que j'aime écrire, parce que j'en ai besoin comme j'ai besoin de la photo dans ma vie, pour apporter un peu de magie dans ce monde désenchanté. J'aime la magie, la magie des mots, l'infinité de possibles qu'elle ouvre.J'écris pour moi surtout avant les autres.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Ned Leztneik le 03 janvier 2016 à 10:18:57
Bonjour à tous et bonne année !

Je partage ici le texte de Jean-Michel Jeudy, Président d'honneur de La Société des Ecrivains d'Alsace-Lorraine, qui tente d'apporter un autre éclairage en réponse à la question posée. Ce texte est par ailleurs en ligne sur le site de la SEAL.

«J'aime les livres. Tout ce qui touche la littérature – ses acteurs, ses héros, ses partisans, ses adversaires, ses querelles, ses passions – me fait battre le cœur…» Jean d’Ormesson.

Dernièrement je me promenais, tranquille, dans les allées d’un salon littéraire. Au fil de ma flânerie solitaire, je rencontrais plusieurs collègues soucieux voire dubitatifs. Inquiet, je choisis donc de les interroger sur les raisons de leur triste mine.

Le premier me dit n’être publié qu’à 500 exemplaires, un autre se mêla à notre conversation et nous avoua n’imprimer qu’à 1000, mais rajouta aussitôt faire plusieurs réimpressions. Un troisième était édité à 2000, mais son éditeur rencontrait des difficultés avec son diffuseur. Entretemps, un quatrième nous vanta les mérites de cet auteur parisien qui sort, chaque ouvrage, à plus de 100 000 exemplaires.

Bien sûr, nous n’exclurons pas les exagérations des uns et des autres…

Surenchère naturelle, besoin existentiel : être, paraître.

Évidemment à entendre ces chiffres, le modeste auteur que je suis, pourrait se faire bien des complexes. Et pourtant, je gardais le sourire et demandais, candidement, à mes amis de plume : « Selon vous, la valeur littéraire d’un livre est-elle fonction du nombre d’ouvrages imprimés et éventuellement vendus ? »

In peto, je pensais, avec tendresse, à mes amis poètes des Vosges et d’ailleurs. Ces artisans d’un bonheur éphémère qui, bien souvent, se contentent d’imprimer quelques dizaines de recueils à leurs frais.

Comme l’a noté Denis Dambré sur son blog consacré à la littérature : Gustave Flaubert écrivait en 1856 dans une lettre à son ami Maxime Du Camp (cité par Jean d’Ormesson, dans Une autre histoire de la littérature française, tome 1, Nil éditions, 1997, pages 216-217) : « Être connu n’est pas ma principale affaire. Je vise à mieux : à me plaire et c’est plus difficile (…). Le succès me paraît être un résultat et non le but (…). Nous ne suivons plus la même route, nous ne naviguons plus dans la même nacelle (…). Moi, je ne cherche pas le port, mais la haute mer. Si je fais naufrage, je te dispense du deuil ! »

 Chez Gallimard, il paraitrait que sur 6000 tapuscrits reçus par an, un seul soit retenu… Au Seuil, ce serait un sur 5000. Chez Robert Laffont et Fayard, c'est plutôt un sur 4000, tandis que Grasset annonce une parution pour un peu plus de 3000.

Alors à cette question si simple et si complexe à la fois : pourquoi écrire ?

Écrire pour le plaisir de noircir la page blanche, de remplir le vide et pour l’envie d’être lu ? Écrire par besoin, par passion, par foi ?

Cueillir ici et là des mots, construire des phrases et les assembler, bâtir son ouvrage. Tailler sa pierre comme un Compagnon bâtit sa Cathédrale. Rêver, faire rêver, sourire, transmettre, rire, pousser un coup de gueule, témoigner, guérir…

À défaut d’envier tel auteur riche et fameux, ne pourrait-on pas prôner la modestie, l’humilité ? Tous les musiciens ne sont pas Nigel Kennedy ou Éric Clapton, tous les romanciers ne sont pas Simenon ou Jean d’Ormesson… Et pourtant, grâce à ce petit objet d’encre et de papier qui nous a volé, avec délice, nos heures de liberté, chacun d’entre nous, petites fourmis du crayon ou de l’ordinateur, contribue à faire vivre notre langue, à exprimer des idées, des fantasmes, des délires, à donner du rêve et instruire aussi…

Jean-Michel Jeudy


Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Alan Tréard le 03 janvier 2016 à 14:53:23
Bonjour Ned, merci de nous faire part de ce discours fort et plein de révélations.

Oui, ce sont des mots forts, une volonté d'aller de l'avant, une volonté de proposer un nouveau visage au livre. Je crois que les masques commencent à tomber, la crise du livre est de moins en moins un secret, bientôt il y aura la grande révélation sur la profonde crise culturelle qui ne cesse de m'inquiéter. Ma réaction est double, mais elle forte. Je dois dire que ce n'est pas un discours insignifiant. Ma réaction, c'est d'abord le plaisir de découvrir le discours d'un homme qui promet de faire vivre le livre dans ses lettres de noblesse, faisant alors la promotion de valeurs telles que l'échange et la simplicité.

Cependant je ressens un profond effroi à lire ces mots aussi limpides que sincères. Toute la vérité est là, sous nos yeux, traîtresse dans son apparente normalité. Où sont passés les écrivains qui défendent des valeurs ? Où sont passés les livres engagés ? Où sont passés ceux qui avaient à cœur de défendre la démocratie ? Et ceux qui défendaient l'humanité ? Et ceux qui ont voulu l'abolition de l'esclavage ? Et ceux qui ont voulu la fin de la toute puissance cléricale ? Où sont-ils passés ceux-là ?

Ne sommes-nous plus que l'ombre de nous-mêmes, voués à enterrer une tradition héritée de plusieurs siècles ? C'est ça, notre identité ? Ne restera-t-il que les livres pour enfants qui nous racontent comment on fait les bébés avec tous ces mots vulgaires... et bien évidemment sans aucun arrière-propos, comme le faisaient élégamment Perrault ou Prévert...

Je ne peux pas accepter une telle proposition !

Et ensuite ?

...
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Ned Leztneik le 14 février 2016 à 13:40:16
Les masques commencent à tomber, le rideau se lève...

"Le rideau se lève. L'âme du livre va être jugée. Les yeux du lecteur sont deux petits génies qui cherchent les fleurs spirituelles pour les offrir à ses pensées. Tout livre est un jardin. Heureux celui qui sait le cultiver et bienheureux celui qui coupe ses roses pour en nourrir son âme!... Les lampes de l'imagination s'allument en recevant le baume parfumé de l'émotion.
 Le rideau se lève. "

(F.G. Lorca)
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Schtroumpf..th le 14 février 2016 à 13:44:37
Pour répandre l'Amour et la Paix dans les coeurs et le monde !  :coeur: :coeur: :coeur:
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Alan Tréard le 14 février 2016 à 13:50:10
 :aah: :aah: :aah:
Titre: Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: D..th Jr le 14 février 2016 à 13:53:43
Pour répandre l'Amour et la Paix dans les coeurs et le monde !  :coeur: :coeur: :coeur:
Répandre les coeurs dans le monde ? C'est un beau programme.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: milena-owein le 14 février 2016 à 14:18:38
Tiens, D..th Jr, je t'offre les plumes qu'utilise Dolores Ombrage en retenue, tu sauras pourquoi écrire  :mrgreen:
Titre: Re : Re : Re : Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Brenin le 20 mai 2016 à 17:16:55
on peut jouer à sache-cache avec l'écriture !  :aah:

J'aime bien cette idée :)
Si j'écris, c'est parce que le moyen le plus sûr pour moi de m'exprimer et de concidérer le monde, c'est un stylo et du papier. Parce que les gens n'écoutent pas toujours, parce qu'on peut être pris par le temps, ne pas savoir réagir sur le vif d'une réaction... L'écriture est patiente, elle est attentive. Elle permet de se vider de ses angoisses, ses rancoeurs, ses espérances, ses souvenirs, les histoires que l'on imagine,chercher à comprendre son entourage, créer des personnages... Effarante, la multiplicité de choses que l'on peut faire avec si peu de moyen !
Je me sens rarement à l'aise avec les gens, j'ai tendance à me méfier d'eux, à ne pas savoir quelle attitude adopter. En société, on porte tous un masque. Avec l'écriture, je n'ai pas à le porter.

Tout à fait d'accord, écrire c'est aussi avoir l'humilité de réfléchir à ce que l'on veut dire, loin de la spontanéité qu'on attends continuellement de nous.
:) Je ne sais pas pour toi, mais parfois je m'effare de ce que j'ai pu écrire naguère. Quand ça arrive ,ça  me faire rire ou ça me stupéfie.
Le moins facile , c'est de faire lire à mes intimes tout ce que je peux confier à l'écriture .  :facepalm:
Non pas que je le désavoue, mais l'idée de paraitre un peu bizarre à leurs yeux me déplait autant qu'elle me séduit !
Il y aussi l'écriture plus ou moins soignée ou agitée, qui permet de situer quelle était mon humeur du moment.
Cette différence d'avec un clavier d'ordi fait que j'essaie toujours d'écrire d'abord sur papier.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Servanne le 20 mai 2016 à 17:20:14
J'écris parce qu'il est des choses que je n'arrive pas à dire autrement
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Alan Tréard le 30 mai 2016 à 23:05:46
Que nous demande la vie ? Quels sont les dangers ? Veut-elle de nous ce que nous croyons vraiment apprécier ? Entrons-nous dans l'impossible ? Voulons-nous offrir ce qu'il reste du temps à la page ?

Malgré mes mots, les phrases échouent...

Je crois que le bout est arrivé...

Posons le pied.

Le pire...

Je vous en supplie.

Mais pourquoi écrire !?
Titre: Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Hiromi le 01 décembre 2016 à 14:58:33
Que nous demande la vie ? Quels sont les dangers ? Veut-elle de nous ce que nous croyons vraiment apprécier ? Entrons-nous dans l'impossible ? Voulons-nous offrir ce qu'il reste du temps à la page ?

Malgré mes mots, les phrases échouent...

Je crois que le bout est arrivé...

Posons le pied.

Le pire...

Je vous en supplie.

Mais pourquoi écrire !?

Because, it's fun, boy  ;)
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Pandothiel le 01 décembre 2016 à 23:38:47
J'ai commencé à écrire pour une multitude de raisons... J'ai toujours inventé des histoires mais pas vraiment eu le temps / la patience de les coucher à l'écrit. Quand j'étais en dépression à l'époque, j'étais totalement déconnectée de la réalité et j'imaginais plus la vie et l'avenir de mes personnages que le mien, et je m'en suis rendue compte quand il a fallu choisir une université et une filière à suivre... Je n'avais aucune idée de ce que je voulais faire ou étudier, et ma mère a trouvé ce que j'étudiais jusqu'à l'an passé. Quand je m'en suis rendue compte, j'ai commencé à écrire une histoire, que j'écris toujours aujourd'hui et qui s'est transformée en trilogie.

Ecrire m'a permis de me reconcentrer sur ma propre vie, et même de m'aider à vaincre la dépression. En donnant quelques uns de mes sentiments à mon personnage principal qui ensuite les dépasse, ça m'a donné le courage de me battre et faire de même.
Aujourd'hui j'écris surtout pour évacuer mes élans de créativité et parce que j'en ai besoin. Si je n'écris pas j'ai beaucoup de difficultés à m'endormir, sans rire !

J'espère aussi pouvoir aider d'autres personnes avec mes histoires... donner la force à certaines personnes de se relever et se battre de la même manière que je l'ai fait et continue de faire !  :)
Titre: Re : Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Alan Tréard le 30 décembre 2016 à 03:52:07
Que nous demande la vie ? Quels sont les dangers ? Veut-elle de nous ce que nous croyons vraiment apprécier ? Entrons-nous dans l'impossible ? Voulons-nous offrir ce qu'il reste du temps à la page ?

Malgré mes mots, les phrases échouent...

Je crois que le bout est arrivé...

Posons le pied.

Le pire...

Je vous en supplie.

Mais pourquoi écrire !?

Because, it's fun, boy  ;)

 :aah: :aah: :aah:
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Modybic le 30 décembre 2016 à 10:40:38
Ecrire pour comprendre les tempêtes
Regarder le ciel souvent en paix
Le trop plein d'un tête à tête
Voyager au dessus des canopées
Titre: Pourquoi diable écrivez-vous?
Posté par: seixal le 22 avril 2017 à 17:21:01
Pour la gloire? Pour faire votre introspection? Pour passer le temps?
Titre: Re : Pourquoi diable écrivez-vous?
Posté par: WEG le 22 avril 2017 à 17:28:05
Pour l'esthétique.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Dasv le 30 avril 2017 à 10:29:32
C'est une question intéressante !

Pour ma part, ça rejoint un peu ce qu'on dit les autres : j'écris parce que j'adore raconter des histoires et pour m'évader. Mais pour moi, c'est surtout ce dernier point qui prime. En effet, j'écris majoritairement sur des forums de jeux de rôle, et mon écriture est entièrement tournée vers la création d'un personnage et son développement : je passe des heures à faire des recherches pour affiner sa biographie, je me demande comment il pourrait réagir, pourquoi, comment le rendre crédible, réaliste, etc. L'histoire est importante, bien sûr, mais ce sont surtout les personnages qui me fascinent.

Du coup, on y réfléchissant bien, je crois que j'écris pour m'évader de moi-même et de mon quotidien. Mes personnages sont à l'opposé de ce que je suis, j'essaye à tout prix de ne pas calquer mes propres réactions sur eux et ils sont souvent comme j'aimerais être, dans une autre vie, sans pour autant être "meilleurs". Donc voilà, j'écris pour vivre une vie qui n'est pas la mienne et ça me permet d'extérioriser mes frustrations d'une manière intéressante ^^
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: JigoKu Kokoro le 03 mai 2017 à 23:10:53
Parce que c'est moi, c'est en moi, parce que quand je le fais pas je suis tristesse, parce que si je l'ai fait je suis joie, parce j'ai envie, je peux et je dois le faire, parce qu'écrire c'est le seul endroit où je ne m'impose aucun tabou et où ce que je suis est entier, entière et sans contraintes.  :huhu:
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Cyr le 21 mai 2017 à 19:01:10
Je ne suis pas sûre d'aimer écrire, ou même lire. Je ne serais pas prête à me livrer à n'importe quel exercice d'écriture ou analyse, parce que je cherche une forme de connaissance dans l'écriture. C'est confus mais c'est pour l'instant l'explication la plus cohérente que j'ai trouvé. Et puis je voudrais pouvoir partager cela avec d'autres, surprendre et être surprise.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Haunt le 21 mai 2017 à 20:01:27
Navet, Avait,
Avé,
J'écris pour donner lieu a mes rêves...
J'écris pour consigner mes pensées...
Et j'écris donc je suis  :-¬?
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Claudius le 25 novembre 2017 à 10:44:04
Parce que j'ai une feuille blanche, que je n'aime pas l'immaculé, qu'en prolongement de mon bras, une main tient un crayon, que ce bras est mu par une force invisible, venue du cerveau ? Et que mon cerveau trop lourd a besoin d'un exutoire pour laisser couler l'encre de ses neurones.

 :-[ :-[
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: claravane le 22 décembre 2017 à 20:18:41
Cette question "Pourquoi écrire", c'est comme un centre de gravité dont on tenterait de s'échapper en écrivant, ce qui du même coup répond à la question, sans jamais y parvenir tout à fait.
En lisant une phrase dans le dernier livre de Laurence Tardieu, m'est venu un dialogue que j'aimerais partager ici, qui pourrait s'allonger.
La phrase est: "l'écriture ne permet-elle pas d'effectuer les traversées les plus impossibles?"
-  elle reste une tentative sans garantie. Au plus elle permet de poser ça et là quelques repères, quelques bouées de sauvetage sur l'océan de l'impossible.
- Elle est oeuvre de transformation et en cela elle réduit l'océan dont tu parles en tigre de papier.
- L'impossible n'est pas dans ta tête. Il est parfois cet infranchissable inhérent à la condition humaine. L'écriture borde alors le trou, le précipice, lui donne forme, le circonscrit sans jamais l'atteindre ni pouvoir véritablement le nommer.
- Face à cet infranchissable que tu pointes, il est comme un mur effectivement contre lequel vient butter la raison qui alors se fractionne, perd de sa cohérence, se désorganise. La création peut prendre le relais à cet endroit. Que l'écriture réorganise le monde en proie au vertige de l’innommable et donne ainsi forme à des rêveries, des œuvres humaines, vivantes.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Plume_légère le 28 janvier 2018 à 16:17:39
Bonjour à tous déjà.

Pourquoi écrire?


Pour se libérer. Pour rêver et amener d'autres dans mon univers, mes sentiments, ma tête, ma façon de penser. Pour partager ma vision des choses...

Mais avant tout par plaisir. Plaisir d'invention, d'extériorisation.

Personnellement j'écris pour mettre des mots sur ce que je ressens, du moins essayer.

Oui voilà, pour me LIBERER
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: colombe le 09 mai 2018 à 22:13:57
Pourquoi écrire, pour quoi écrire ?

J'aime voir les lettres, les mots, les phrases s'aligner, se dessiner sur la page.
L'écriture, si linéaire et si structurée, devient une image par les caractères formés.

J'aime quand cela est beau à voir.

Puis...

S'ajoutent à cela les instantanés, les sentiments, les concepts qui en jaillissent.
L'écriture, alors, impulse au rédacteur, au fur et à mesure que l'encre s'écoule, des émotions
qui font que le stylo court ou encore ralentit

Et parfois...

Oui parfois, on lâche sur la page sans honte sans ambages
tout ce qu'on a sur le coeur
on puise en profondeur
les choses qu'il faut dire.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Olik le 09 mai 2018 à 22:28:35
Pour exorciser ses démons, pour jouer, pour se mettre au défi, pour râler, pour s'améliorer, pour se distraire, pour faire rire, pour embêter, pour aider, pour l'ego, contre l'ego, pour rien, toutes ces raisons et bien d'autres.

Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Alela le 16 mai 2018 à 12:14:37
J'écris pour remplir le vide infini de certaines parties de mon âme...

Au début l'écriture était un exutoire, ensuite elle me permettait de prendre du recul.

Aujourd'hui j'essaie de m'éloigner de moi-même... de ne surtout pas parler de moi.
C'est devenu du coup un exercice extrêmement empathique.
J'écris pour me mettre à la place d'un, d'une autre et développer son histoire et ses émotions et sentiments.

Bien sûr c'est aussi et surtout un plaisir.
J'aime poser quelques premiers mots et me laisser porter par des histoires dont je n'imaginais pas l'issue en écrivant la première syllabe..
Parfois c'est la fin qui s'impose à moi en premier, et je mets tout en oeuvre et en mots pour y arriver...

Ce qu'il ne faut pas perdre de vue c'est qu'écrire en soi est un acte des plus banal.
Tout le monde écrit ou presque. Cela permet de rester humble... face aux textes que je commets.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Katagena le 16 mai 2018 à 14:43:42
Pour ma part, l'écriture représente un exutoire à une vie parfois difficile, surtout lorsque l'on est hyper émotif, donc très mauvaise gérance des émotions. De plus, elle a une fonction cathartique, elle m'aide à soulager mes blessures et de temps en temps, elle me sert à mettre des mots sur des émotions sublimes pour marquer à jamais l'instant vécu.
Amitiés poétiques,
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Alan Tréard le 16 mai 2018 à 14:48:10
Je trouve tes mots suffisamment forts pour faire écho dans ma propre perception de l'écriture, Alela.

Je me rends compte à quel point on a un rapport très diversifié à ses propres textes, les uns et les autres ; et comme tu le montres très bien, nos écrits se transforment en même temps que notre rapport à eux évolue.

Parfois je me demande s'il n'y aurait pas dans l'écriture comme un penchant naturel pour ce qui nous distingue les uns des autres, nos traits de caractère ou nos parcours propres. Même si l'on sait que des auteurs sont affiliés à des mouvements littéraires ou au regard de l'éditeur qui apporte une richesse en plus, on retrouve toujours cette part de personnalité propre de l'auteur.e dans toute publication.

Comme un espace qui appartiendrait à chacune & chacun.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Shaike le 18 juillet 2018 à 20:31:45
Dans mon cas, j'écris à cause d'une chose.
J'en suis complètement drogué.
J'écris quotidiennement depuis (compte sur ses doigts) douze ans, et j'arrive plus à m'en passé.
A la base, c'était pour coucher sur le papier les histoires que j'imaginais, puis, à la façon d'une planètes, ces petits bouts d'histoires se sont agglomérer jusqu’à créer un monde entier ( un peu comme le MCU pour les comics). Maintenant, en plus de toujours raconter des histoires, ça me met en transe, je ne suis plus chez moi, mais je suis dans mon texte. Une sorte de sortie astrale, mais sur le plan de la littérature. Je suis toujours plus détendu après.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: mathildejm.pnc le 06 août 2018 à 17:10:13
Personnellement j'ai commencé à écrire parce que j'adore communiquer depuis que je suis toute enfant et qu'à une certaine période de ma vie je ne pouvais plus le faire avec les autres. J'étais trop, trop excentrique, trop mature parfois parce que la vie a fait que, je m'entendais avec les adultes mais pas avec les enfants qui m'ennuyaient mortellement, donc dans la cour de récré il me fallait un moyen pour discuter, pour communiquer. La solution m'est venue un jour que j'avais mon cahier et un crayon, à la base je voulais dessiner, et les mots sont sortis tout seuls, ce n'était pas brillant, j'étais gamine mais ça m'a fait un bien fou de sortir les émotions qui me broyaient. Quand je me sens mal, j'écris et ça me libère. Mon écriture, c'est mes émotions en mots.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Alex B le 14 août 2018 à 14:04:36
J'ai toujours eu envie de raconter des histoires et de créer des mondes imaginaires peuplés d'extraordinaires créatures. Nourri aux "Livres dont vous êtes le héros" et aux bandes dessinées en tout genre, j'ai sauté le pas vers l'âge de 13 ans, si bien qu'écrire m'a semblé naturel, comme si c'était logique, inscrit en moi, malgré les débuts difficiles de l'inexpérience.

Cela dit, je m'étais amusé à répondre à cette question sur mon site à l'occasion de mon premier article (http://www.fantasy-modedemploi.fr/pourquoi-ecrire.htm (http://www.fantasy-modedemploi.fr/pourquoi-ecrire.htm)).
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: emma le 19 septembre 2018 à 23:30:57
évidemment il est impossible de généraliser sur le sujet, tant les motivations sont propres à chacun.
En ce qui me concerne, il me parait évident que l'écriture est le seul moyen que j'ai trouvé pour canaliser le flot de mes pensées, qui autrement perturberait le cour normal de mes journées. C'est en quelque sorte une thérapie que j'essaie de transformer en art, avec plus ou moins de succès selon l'effort que j'y consacre.


ah et je pense aussi qu'on écrit pour se libérer des contraintes inhérentes à la parole. Parler c'est toujours prendre le risque d'être interrompu par les remarques et jugements de l'autre, et ainsi perdre le courage d'aller au bout de ce qu'on avait à raconter.
Quand on écrit, on est seul avec soi même, on peut coucher sur le papier ses pensées et ses idées, sa créativité, son inspiration, sans avoir à craindre le jugement immédiat d'un interlocuteur. Je trouve que c'est aspect est prépondérant dans le fait d'écrire, pour ma part, je n'ose souvent pas dire les choses, je suis quelqu'un d'assez timide, alors l'écriture de ce point de vue là est vitale pour moi...




Posts fusionnés par la modération
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Convenable le 29 septembre 2018 à 14:47:05
Bravo !

Publier sur un forum des pensées qui nous tiennent à cœur, constitue, pour une ou un timide, un acte de courage inouï qu’il faut saluer.

Pourquoi une thérapie ? éprouves-tu le besoin de guérir d’une souffrance ?

Communiquer avec un autre, me semble constituer une thérapie plus effective que celle qu’on se prodigue soi-même sans le risque que comporte l’échange, même ci celle-ci s’avère éminemment bénéfique, elle risque de tourner en rond.

Par contraintes inhérentes à la parole, veux-tu dire qu’on s’exprime nécessairement mieux par l’écrit ?
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Alan Tréard le 30 septembre 2018 à 19:22:59
Pour moi, écrire, c'est donner toute sa place à la considération de la lecture, à cette vie que l'on ne saurait dépasser au-delà des mots. C'est lier la personne à l'échange que l'on estime et au partage. Donner à lire ce qu'on n'aurait su trouver en dehors de l'appréciation.

Et c'est à chaque instant que ces appréciations sont faites que le cumul des lectures anime comme une forme de mouvements et de surprises, c'est aussi ce qui frappe le texte qui porte sur le quotidien un regard nouveau et porteur des libertés, partageant un temps d'élévation ou une simple considération commune.

Pour moi, écrire est advenu, et que la douce mélodie des évocations transporte lectrices & lecteurs dans un moment de doute...
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Karas le 30 septembre 2018 à 19:48:56
Pourquoi écrire?

Parce que je ne sais pas dessiner 8D

Et que je n'ai pas non plus de quoi directement tourner un film basé sur mes idées, donc je suis bien obligé de les placer sous forme écrite. Parce que ce que j'écris a quand même un côté plus  visuel ou cinématique que littéraire, d'après ce qu'on me dit. Donc si j'avais su faire du dessin ou de l'animation, ce serait plutôt sur Deviantart, Youtube ou Newgrounds qu'on m'aurait vu.

Pas de bol, j'ai pas de talent particulier et je tire plus d'inspiration des films Marvel, des shonens et des Power Rangers que d'une quelconque forme de littérature plus profonde que Harry Potter ou Discworld. Par-contre j'estime ne pas être complètement illettré, ce qui devient de plus en plus un exploit dans le monde où on vit actuellement, et j'ai un accès permanent à un ordinateur, ainsi que des doigts et des yeux en parfait état de marche. Donc si c'est le seul chemin disponible pour faire sortir mes idées de mon cerveau, ainsi soit-il.

Donc en gros j'écris parce que sinon tout macère dans ma tête sans que j'en tire de véritable satisfaction.

Et à une époque, j'écrivais pour qu'on me foute la paix. Pour résumer, j'étais en hôpital de jour et j'étais obligé de me taper des activités de groupe censées nous aider moi et les autres gosses enfermés là-bas à s'épanouir et à se socialiser. Ce qui n'avait absolument pas l'air de marcher, mais passons. Dans le tas, on avait de l'informatique, et on nous proposait d'apprendre à utiliser Excel ou à se créer sa boite mail. Pour les autres, je sais pas, mais pour moi c'était tellement redondant et/ou inutile que j'ai fini par trouver l'excuse de vouloir profiter d'avoir accès à un logiciel de traitement de texte pour écrire.

Du coup à chaque cours d'info, j'écrivais à toute allure, déversant tout le bordel que j'avais en tête pendant que les autres se faisaient chier à apprendre comment faire copier/coller. J'avais fait un bon début de récit d'héroïc-fantasy, mais je l'ai laissé tomber quand je suis enfin sorti de ce trou. Y'a 10 ans.

Ça a quand même dû réveiller quelque chose en moi, parce que j'ai jamais cessé d'imaginer des tonnes de personnages, d'univers et de scénario, et comme je n'ai pas développé d'autres talents artistiques en chemin, bah je suis toujours là une dizaine d'années plus tard à mettre mes idées par écrit histoire de leur donner une forme plus solide.

Donc à un moment j'écrivais par dépit, et aussi pour évacuer mon surplus d'imagination, et maintenant je continue toujours à purger l'excès. Mais j'essaie aussi de voir si ça peut intéresser des gens, et éventuellement si ça pourrait me permettre de me faire un peu d'argent, dès fois que j'arrive un jour à écrire un truc suffisamment potable pour être vendu. A une époque, je voulais juste m'amuser moi-même avec mes histoires, c'est toujours ma priorité en ce moment, mais si ça pouvait avoir un sens et de l'intérêt pour les gens qui ne sont pas dans ma tête, ce serait légèrement rassurant. Parce qu'après un certain temps à écrire dans son coin, on finit par se dire qu'on est trop décalé de la réalité et que nos idées auront probablement l'air complètement folles ou stupides aux yeux des gens.

Mais même si c'est le cas, bah je crois qu'il y a toujours un peu de dépit parmi mes raisons d'écrire, donc je vais continuer à faire ce que je veux :P
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: claravane le 01 octobre 2018 à 11:12:31
Citer
A une époque, je voulais juste m'amuser moi-même avec mes histoires, c'est toujours ma priorité en ce moment, mais si ça pouvait avoir un sens et de l'intérêt pour les gens qui ne sont pas dans ma tête, ce serait légèrement rassurant.


J'aime bien ce que tu dis là Karas, je ne sais pas trop pourquoi mais ça exprime quelque chose de vrai à mes oreilles ou à mon entendement. Partager ses histoires, son imaginaire ça leur donne peut-être un air moins angoissant, on se sent moins seul face à tout ce fatras que ça peut être parfois.


Après le monde de l'édition n'est peut-être pas le vecteur le plus juste qu'il soit mais c'est le plus "légitime"-  je ne suis pas sûre du terme, c'est le seul qui me vient.
au moins ici il y a déjà du partage...
Bonne continuation!
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Alan Tréard le 01 octobre 2018 à 11:22:10
On retrouve souvent des lectrices un peu comme toi, claravane, qui adorent montrer quelles ont compris, qu'elle savent ce qu'il faut savoir.

Ce n'est pas tout à fait comme les précieuses ridicules d'une autre époque, mais tout le monde à sa place en littérature, même les plus originales.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Lemon le 01 octobre 2018 à 14:19:33
Et vlan, prends ça dans les dents! :o

Je ne commenterai pas plus, ce n'est pas la question de base.
Il y a autant de raison d'écrire que d'écrivain je pense.
Il y en a même plusieurs par personne.
Pour en citer une qui n'a pas encore été exprimé : c'est un pouvoir.
Le pouvoir, si vous bossez assez dur et/ou êtes suffisamment inspiré, d'émouvoir, d'étonner, de déranger ou d'apaiser à distance plein de gens que vous croiserez un jour où que vous ne verrez jamais.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Ambriel le 01 octobre 2018 à 14:36:03
Et encore des insultes ! Bravo !  :banane: :banane:


Ouais je floode ouais. C'est pas moi m'dame c'est lui.
Titre: Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Lo le 01 octobre 2018 à 14:42:00
Ouais je floode ouais. C'est pas moi m'dame c'est lui.
C'est pas elle m'dame ! :lecon:

Je suis tout d'accord avec Lemon :s y a juste "pouvoir" qui me semble un peu inexact ? Je vois plutôt ça comme une simple visibilité, l'opportunité d'offrir aux gens d'accueillir des visions...
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Lemon le 01 octobre 2018 à 14:57:44
Je maintiens : c'est un pouvoir qu'on a sur les autres.
Réfléchis bien : n'as tu pas déjà tremblé ou pleuré en lisant un bouquin à propos d'un personnage qui n'était pas toi dans un univers qui n'était pas le tien? N'est-ce pas un pouvoir?  Un art si tu préfères...
Titre: Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Alan Tréard le 01 octobre 2018 à 14:58:48
Et encore des insultes ! Bravo !  :banane: :banane:

Je n'ai insulté personne, et je rappelle que mon propos est le suivant :

« Toutes les originalités sont acceptées »

Je précise au cas où il y aurait un malentendu.
Titre: Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: WEG le 01 octobre 2018 à 15:39:04
Je maintiens : c'est un pouvoir qu'on a sur les autres.
Réfléchis bien : n'as tu pas déjà tremblé ou pleuré en lisant un bouquin à propos d'un personnage qui n'était pas toi dans un univers qui n'était pas le tien? N'est-ce pas un pouvoir?  Un art si tu préfères...
Une emprise temporaire ?
Comme un tour de magie avec suspension d'incredulité ?
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Karas le 01 octobre 2018 à 17:24:01
Je suis arrivé au milieu d'un drama? D'un côté je vois des gens qui essaient de clore le débat, de l'autre des qui perçoivent des insultes que je ne vois pas.

Je pensais qu'ici, chacun se contentait d'expliquer ses raisons d'écrire.

Pis, insulte ou non, originalité ou non, moi j'aime sincèrement les gens qui disent précisément ce qu'ils ont compris dans ce qu'ils ont lu. Je suis jamais sûr d'écrire de façon à transmettre aux lecteurs les idées que je vois très clairement dans ma tête, mais qui sont parfois dures à traduire en texte.

Donc si un lecteur vient me dire qu'il a compris quelque chose que je n'ai pourtant pas dit, mal interprété ou raté un détail que je pensais évident, ça me fait 1) paniquer et 2) réfléchir à comment clarifier ce que j'écris histoire qu'il n'y aie pas de malentendu.

Bon, j'espère quand même pas me retrouver face à des Captain Obvious ou des ahuris qui comprennent tout de travers et pensent que c'est l'oeuvre qui est mal foutue et non pas leur propre jugeote. Parce qu'on est quand même à une époque de films assez bateaux dont le public demande quand même qu'on lui explique les plot twist ou les bande-annonces. Je sais pas si ça s'étend tant que ça à la littérature, mais quand j'ai un lecteur qui me dit qu'au bout de 6 chapitres, il n'est toujours pas sûr de si mon récit se passe dans un monde futuriste ou qui croit que les clones 100% organiques qui y figurent sont des robots... Oui j'aime bien qu'il me dise ce qu'il a compris, mais ça m'agace plus que ça ne me donne envie de faire des efforts sur la clarification.

Et pour ce qui est de ces histoires de pouvoir, je suppose que ça a quelque chose de plaisant de savoir qu'on affecte les émotions du lecteur rien qu'avec notre imagination et notre prose, mais d'un autre côté, je pense pas qu'il fasse voir le lecteur comme une cible à manipuler avec nos mots. Dans un sens, on offre aussi quelque chose au lecteur, donc y'a un échange plus qu'une prise de pouvoir.

C'est bien de vouloir influencer le lecteur avec ce qu'on lui raconte, mais plus que ça, je pense personnellement qu'écrire pour un public consiste plus à créer quelque chose qu'on aime et chercher d'autres personnes qui pourraient aimer la même chose. Un peu comme si on faisait la cuisine pour soi-même, qu'on faisait son plat préféré et qu'on invitait les étrangers à y goûter, dans l'espoir que nos goûts ne soient pas trop exotiques, ou notre cuisine trop mauvaise.

Un peu comme pour faire suite à mon idée de vérifier si ce que j'écris est compréhensible et intéressant pour d'autres personnes que moi-même, je crois que j'écris aussi pour voir si d'autres personnes ont possèdent des goûts et des idées similaires aux miennes, peut-être pour me sentir moins seul. Parce que comme je considère que ce que j'écris n'est pas très orthodoxe, j'ai peur de tomber sur des gens un peu trop concernés par ce qui est "normal" et qui verraient mal les idées que je transmet.

Ça ne me ferait pas arrêter d'écrire ce que je pense ou de penser ce que j'écris, bien sûr, parce qu'après tout la liberté d'expression n'existe pas pour rien, mais ça me ferait mal de découvrir que je suis seul dans mes points de vue, et donc d'avoir peu de chance de toucher un public. Mais c'est bien pour vérifier ce qu'il en est réellement que j'écris mes idées.

Donc ouais.

Pourquoi écrire?

Perso, parce que:

1) Je ne sais pas m'exprimer sous un autre format artistique
2) Je cherche à solidifier/stabiliser mon imagination
3) J'aimerais savoir si je suis cohérent face au commun des mortels
4) Je veux m'assurer que je ne suis pas complètement dingue et/ou seul dans mes idées
5) Je fais ce que je veux et personne ne peut m'arrêter :P
6) C'est quand même légèrement plus constructif que de jouer aux jeux vidéos all day every day

Donc si la question est toujours posée, ce sont mes réponses personnelles.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Alan Tréard le 01 octobre 2018 à 17:42:12
Bonjour Karas,

J'avoue que je ne comprends pas exactement ce que tu dis, personnellement, je vois cependant que tu réagis à nos propos, or je ne doute pas que certaines & certains se retrouveront dans ta parole et s'identifieront à ton propre parcours.

En ce qui concerne l'acte d'écrire et d'influencer, il se fait malgré soi quand la mesure du rythme prend le dessus sur n'importe quel désir de transformer que ce soit.

Autrement dit, l'auteur prend racine dans cette stabilité à laquelle tu aspires, et la part qu'il donne à la lecture d'autrui devient un levier naturel d'influence, malgré soi, donc.

L'affaire de la volonté, c'est plutôt celle de reconnaître que l'on agit en écrivant, donc, c'est la conclusion que je me suis faite précédemment.

Face à cette observation, j'en ai tiré personnellement une seconde aspiration qui est celle de me responsabiliser de ce que mes écrits impactent. C'est aussi ce qui m'amène à clarifier inlassablement mes propos, ou à les porter avec une certaine conscience. Je fais mon maximum pour être compris par la plus commune perception, c'est une affaire de conséquences.

Sache qu'il suffit parfois d'une simple comptine pour enfants pour faire basculer le monde.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Karas le 01 octobre 2018 à 18:02:50
Meh, moi non plus je ne comprend pas tout ce que les gens racontent ici. J'arrive très tard dans le sujet et je me suis contenté de regarder les derniers posts avant moi où les gens disaient pourquoi ils avaient décidé d'écrire.

C'est juste que juste après, je vois que les gens se crêpent le chignon pour des insultes que je ne vois nulle part ou essaient de donner une réponse définitive à la question qui me semble pourtant là pour encourager chaque personne à donner sa propre réponse, et pas à chercher LA réponse universelle.

Parce que si c'est le cas, je trouvais juste l'idée d'avoir du pouvoir sur les lecteurs un peu réductrice voire abusive. Donc je cherchais juste à dire que la relation auteur/lecteur n'est, à mon humble avis, pas à sens unique. M'enfin, c'est que ce que je tire du peu de ce que j'ai lu ici, parce que j'ai pas pris le temps remonter les 15 pages pour savoir tout ce qui a été discuté avant.

Donc j'ai peut-être un point de vue un peu limité et je parle sans savoir. De toute façon si drama il y a, je préférerait rester à l'écart.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Alan Tréard le 01 octobre 2018 à 18:11:48
 :huhu: D'accord Karas, pas de soucis.

J'ai bien vu que tes mots en avaient fait réagir plus d'un ici, mais ce n'était peut-être pas volontaire, qui sait ?
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Ben.G le 01 octobre 2018 à 18:46:42
@Karas
Les gens (lemon et ambriel) réagissaient à ce message d'Alan qui était assez pédant

On retrouve souvent des lectrices un peu comme toi, claravane, qui adorent montrer quelles ont compris, qu'elle savent ce qu'il faut savoir.

Ce n'est pas tout à fait comme les précieuses ridicules d'une autre époque, mais tout le monde à sa place en littérature, même les plus originales.


Ensuite il y avait juste un débat sur le fait que la lecture peut avoir un pouvoir sur les lecteurs, mais c'est encore autre chose aussi (bref c'est évidemment un lieu où chacun peut donner sa vision, c'est fait pour et toutes sont admises, mais il y a aussi des débats parfois, ca arrive et c'est pas forcément un mal ^^ )

Mais si vous voulez continuer votre débat vous pouvez toujours créer un sujet car il est vrai que ce n'est pas exactement le lieu ^^



Des bisous !
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Alan Tréard le 01 octobre 2018 à 18:52:01
 ::) Disons que j'ai encore des progrès à faire... Merci pour tes mots Ben.G, tu dis les choses mieux que moi.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: claravane le 01 octobre 2018 à 23:53:58
Je suis pour le moins surprise de ce déchaînement suite à ma remarque toute personnelle sur l'une des phrases de Karas qui m'a touchée. J'ai juste voulu le dire puisqu'on est sur un forum où on s'exprime et notamment sur les questions d'écriture...
Je me demande quelle est l'intention de Alan quand il écrit
Citer
On retrouve souvent des lectrices un peu comme toi, claravane, qui adorent montrer quelles ont compris, qu'elle savent ce qu'il faut savoir.

Ce n'est pas tout à fait comme les précieuses ridicules d'une autre époque,
On ne peut objectivement pas dire que l'intention soit pour le moins sympathique. Et je laisse à ce monsieur sa propre lecture sur mes intentions où" j'adorerai montrer que j'ai tout compris". Je me demande d'où il sort ça, et cette idée lui appartient je lui la laisse.
Vraiment cette manière de faire, de jouer à ce point la provoc  pour à la fin dire "
Citer
Merci pour tes mots Ben.G, tu dis les choses mieux que moi.
" et "j'ai des progrès à faire", soit: je fais ce que je veux et après je dis que je l'ai pas fait exprès, c'est pas très intéressant, et du coup je n'en dirai pas plus.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Alan Tréard le 02 octobre 2018 à 00:01:21
Oui, claravane, toutes mes excuses.

Il est possible que mon intention n'ait pas été des plus caressantes, il y a de quoi se mettre en colère, n'est-ce pas ?
Titre: Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Ben.G le 02 octobre 2018 à 01:00:44
Oui, claravane, toutes mes excuses.

Il est possible que mon intention n'ait pas été des plus caressantes, il y a de quoi se mettre en colère, n'est-ce pas ?

Alan faire de la provoc et des paroles méprisantes envers les autres alors que t'as eu un avertissement y'a quelques semaines : faut ptet pas pousser.
Et merci d'arrêter le flood maintenant (cf tes trois derniers messages) et de laisser ce fil reprendre son cours après celui-ci, merci
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Lemon le 17 octobre 2018 à 12:12:39
Salut! Je suis de retour!
Pour ma part je voudrais juste préciser que j'ai parlé d'un pouvoir (celui d'émouvoir à distance), mais il ne me serait jamais venu à l'idée de penser que celui-ci, donné par l'écriture, pouvait être une source de manipulation. C'est juste une satisfaction supplémentaire pour moi, lorsque j'ai des commentaires suite à une publication, de voir que mon histoire a pu résonner chez d'autres.

Titre: Re : Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Milora le 17 octobre 2018 à 12:42:00

Pour en citer une qui n'a pas encore été exprimé : c'est un pouvoir.
Le pouvoir, si vous bossez assez dur et/ou êtes suffisamment inspiré, d'émouvoir, d'étonner, de déranger ou d'apaiser à distance plein de gens que vous croiserez un jour où que vous ne verrez jamais.
Je suis assez d'accord avec l'idée que c'est un pouvoir ! Je dirais même que ça l'est dans les deux sens du terme :
- le superpouvoir un peu magique de faire ressentir des choses à autrui, de communiquer de façon avancée pour faire naître une histoire, créer des personnages, des impressions, exprimer des idées, dans la tête de quelqu'un d'autre que soi (le lecteur qui vous lit)
- le pouvoir ultime de tout maîtriser dans l'univers qu'on crée, qu'on façonne comme on le veut, où on a toute liberté et tout pouvoir (le personnage du troll vert me saoûle ? JE VAIS LUI FAIRE TOMBER UNE BRANCHE SUR LA TÊTE ET IL RIRA MOINS, muahahaha !).


Ecrire, c'est avoir le pouvoir absolu dans un univers imaginaire, et de faire exister cet univers dans l'imagination de quelqu'un d'autre que soi. Je trouve ça trop cool quand on y réfléchit  :o

Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Alan Tréard le 17 octobre 2018 à 12:52:09
 ^^ Oh ! Mais moi j'en veux bien, d'un tel pouvoir. Si écrire, c'est ça, alors je crois bien que je vais me mettre à écrire, moi aussi.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: Lemon le 17 octobre 2018 à 13:24:13
Merci Milora tu as développé mieux que moi mon idée!

Je rajoute encore une idée : ce peut être un moyen de se débarrasser d'une idée gênante.  Il y en a une qui me trotte dans la tête, je crois que je vais en faire une histoire , ainsi ce que je crains ce sera déjà produit. Mais pas dans la réalité et sous mon contrôle^^
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: joseph dunelie le 15 novembre 2018 à 01:44:07
C'est un pouvoir d'émotions, c'est vrai... mais tout dépend avant tout du public... souvent les émotions qui piquent un peu trop repoussent plus qu'autre chose (mais bon, c'est une société de guimauve dans laquelle nous vivons)... sans parler des sujets où il est mal vu de transgresser les codes établis.

Et si la forme n'est pas suffisamment médiocre, ça déplaira plus que ça ne ne fera vibrer... je me rappelle du "best seller" fifty shade of grey, un texte puéril, très très mal écrit (en tout cas la traduction française dont j'ai lu un extrait pour me marrer) et pourtant : bien des gens se le sont arraché et en ont fait l'éloge (c'est l'ère de l'inculture).

Je pense que c'est encore plus vrai pour la poésie, les gens l'aiment de nos jours majoritairement simpliste, accessible et pas trop dure lorsqu'elle doit être noire.
Bien des gens d'ailleurs confondent noirceur et bluettes.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: sindu5673 le 24 novembre 2018 à 22:38:36
J'écris parce que je n'ai personne à qui parler.
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: claravane le 02 décembre 2018 à 17:56:05
 :???:
Titre: Re : Pourquoi écrire ?
Posté par: erine le 03 février 2019 à 18:43:52
Bonsoir  :)
Je pense que nous écrivons tous pour une raison. Peut être ne la connaissons nous pas forcément. Dans chaque écrit il y a un peu de nous quelque soit le genre. Pour ma part j ai commencé à écrire par envie et parce que j aime ca. L écriture me fait rêver, me déconnecte du monde. J'ai d abord écrit pour moi puis le besoin de partager et de faire rêver les autres, de leur apporter autant de bonheur à lire que j en ai à écrire s'est imposé à moi comme une évidence.