Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

08 décembre 2019 à 04:18:05

Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts » Théâtre » Colo ou La science diffuse [Théâtre]

Auteur Sujet: Colo ou La science diffuse [Théâtre]  (Lu 5245 fois)

Hors ligne Baptiste

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 3 634
  • Pingouin de Patagonie
    • Rêves de comptoir
Re : Colo ou La science diffuse
« Réponse #30 le: 01 septembre 2013 à 11:02:43 »
Salut
Citer
T’as entendu ça, y’en a un qui se dit le fils de dieu !
Dieu
Alors scène d'intro, rien à dire, elle est bien mieux, plus clair, plus absurde.
Je ne suis pas convaincu par tes didascalies si précises qui donne des indications de mise en scène ( genre l'homme à gauche, je pense que tu peux l'appeler colo directement. Certes ça vire l'effet de surprise ais comme on est dans le cadred'un texte de théatre, ça me gêne un peu

S2
Citer
ou un homme en blouse blanche assis fait face à un ordinateur, il semble occupé.
où / est assis / et je mettrais un point avant "il semble occupé"
Citer
Dr Nogarou – Bon, admettons, je vous dois bien ça, allongez-vous.

Colo s’allonge sur la table.
Parlez-moi de vos problèmes.
retour à la ligne en trop
Citer
Colo – J’ai déjà eu la putain respectueuse par contre…
Dr Nogarou – Pas grave, ça fera un rappel. Les mains sales, met des gants, huis clos, la nausée, l’existentialisme, tapote sur la seringue, et enfin une mort sans sépulture.
Je me demande si tu ne devrais pas souligner les titres  :\?
S3
Citer
avec accroché à son poignet un sac de courses.
plus simplement : un sac de courses accroché à son poignet

S4
Citer
([Note] : Dans ce passage il va de long en large de la rame, parle aux oreilles des gens, fait des voltes faces, saute sur les sièges.
Même choses qu'un peu plus haut, c'est très personel, mais à mon avis tu peux virer notes,
Citer
salop
Je ne l'avais jamais vu écris comme ça. Pour moi c'est Salaud
Citer
Colo – Pas de talent ! Vous voulez que je crache du feu ? Passez-moi un briquet, allez ! Non ? Je peux jongler alors, tenez je vais jongler avec quelques idées ! C’est sûr ce n’est pas du grand spectacle, vous n’êtes pas habitués à ça, il faut que ça pète avec vous ! Faut que les loisirs soient époustouflants, faut que vous en ayez votre dose pour pallier avec le reste! Moi je suis pas un drogué, comme les autres, et puis même comme vous, et toc ! Vous vous croyez libres, des images pleins les yeux, avec quelques heures de loisirs ! Alors qu’en fait ils ne sont qu’autorisés, contrôlés et orientés, préparez par des gens tout aussi ennuyés. Au nom du confortionisme et de la marche du progrès, on rafistole notre monde à coup de promesses et d’amusements, parce que c’est l’évolution et qu’on n’arrête pas l’évolution ! Et puis on travaille. Des petits robots ! On sait même plus pourquoi on travaille. Et puis entre le moment où on travaille, sur des écrans, et le moment où on se détend, en regardant des écrans, on est surveillés, par des écrans ! Moi je vous le dis, on a qu’à tous devenir des robots, ça évitera tout ce rafistolage qui nous oblige à faire la gueule ici même. On se posera moins de questions. Et puis on fera l’amour connecté ! Ça sera chouette ça, on se marrera ! « Bonjour madame, si vous êtes pas prise on peut se brancher ? » Et puis plein d’autres dans le genre ! Je sens que ça vous plait ça ! Bah oui vu que plus personne sait où on va, même les hauts fonctionnaires comprenne plus rien à comment toute notre sophistication fonctionne, alors autant tout recommencer depuis le début ! Hop, exit l’humanité ! Qui peut vraiment faire ça? Le système ? Non même pas, c’est nous qui décidons. Que doit-on jeter en premier ? Le système sans pilote qui nous en veut sans même le voir? Ou ce qui fait que je peux encore vous parlez librement ?
Vous comprenez un peu mon rêve ? Mon but ? On mérite mieux. On mérite au moins un sens. Que quelqu'un sache pourquoi on va de telle station à telle autre. On mérite qu’il y ait quelque chose au-delà des vitres sales de cette rame. Je ne suis pas comme un de ces drogués perdus, je ne serai pas un de plus parmi tant d’autres, je cherche un sens et je travaille pour le donner au monde !
Vachement mieux ce monologue, vraiment

S05
Citer
je n’ai pas encore prit
Pris,non?
Citer
Il cherche dans ses poches un papier
En italique
Citer
Soi pas si pessimiste non plus !
Sois
S06
Citer
Il rit jaune, comme pour lui-même.
En italique
Citer
On entend l’arrêt à une station clairement cette fois alors qu’avant non.
Maladroit. Je pense que tu peut le reformuler du style ' pour la première fois, on entends clairement le nom de la station"
S07
Citer
on ne l’attrape par des placebos et des calmants.

l'attrape pas par
Citer
ça à rendu le progrès absurde…
ça a
s8
Citer
Elle s’éloigne.
italique
Citer
Elle écrit, un temps, le jour se lève, le rideau tombe.
Jolie dernière phrase



Bon, je trouve ça bien meilleur. tu as réussit à rendre le tout plus cohérent. Lss modification apporté marche bien. J'aime beaucoup à nouveau la scène. Le monologue de Colo est très chouette, celui de Coco aussi. Je regrette peut être un peu qu'ils se regardent, je suis pas sur que ça soit nécéssaire. En tout cas l'ensemble rends vraiment bien

Bref, à nouveau merci pour ce texte

En ligne Ben.G

  • Admin
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 7 378
  • Voleur de nuits
    • J'irai lire chez vous
Re : Colo ou La science diffuse
« Réponse #31 le: 15 septembre 2013 à 15:40:44 »
Yop,

Je passe un peu en retard, pas eu trop le temps ces derniers jours, mais merci encore une fois Baptiste, pour toutes tes bonnes remarques et corrections, je vais m'occuper de tout ça très vite, et pour le nombre de fois ou tu as du lire cette pièce  :mrgreen:

Citer
Dieu
Non, vu qu Dieu n'y est plus une entité reconnue, je l'ai mit en minuscule, à part par le Barbu il  est toujours écrit en minuscule, logique or not...

Citer
Je me demande si tu ne devrais pas souligner les titres  :\?
Mit en italique, comme ça doit l'etre pour les textes informatiques

Citer
Je ne l'avais jamais vu écris comme ça. Pour moi c'est Salaud
C'est marrant oui en effet ça doit s'écrire comme tu le dis, mais je sais pa sur le moment j'ai pensé à 'salope', j'ai regardé et en fait les deux mots non pas exactement le meme sens, mais salop, plus moderne surement existe aussi (Mais pour le coup t'as raison je vais plutot mettre salaud)

Citer
En italique
Ahhh saleté de balise  ><

Je vais reflechir à mes didascalies trop précises...  :\?

Bref content que les modifications aillent, et encore un grand merc à toi!  ;D
A la prochaine!
« Modifié: 16 septembre 2013 à 02:29:50 par Ben.G »
«J'aurais beau me crever au travail, porter des chevaux sur les épaules, faire tourner des meules et des moulins, de toute façon, je ne serai jamais un travailleur. Mon travail, quelque forme qu'il puisse prendre, il n'est perçu que comme pure caprice, espièglerie, hasard.»
- Ossip Mandelstam

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 329
  • Mon verre s’est brisé comme un éclat de rire
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Colo ou La science diffuse [Théâtre]
« Réponse #32 le: 12 août 2016 à 11:54:29 »
Bonjour bonjour, me voici à la lecture, comme promis.

Je dois dire que certains passages sont amusants, on ne sait plus ce que tu assumes de ce que tu ironises, c'est assez déroutant.

La salle se marre gentiment.

On a du mal à savoir si tu parles de la salle de théâtre, des spectateurs, ou de la salle d’hôpital.

L'introduction est risquée car on a du mal à identifier qui sont les personnages principaux.

C’est Colo cochant des noms sur une liste, avec un sac de courses accroché à son poignet.
Ici, difficile de jouer la scène : les spectateurs ne pourront pas voir les noms qu'il coche, c'est inadapté.

Il se jette sur un siège à côté d’une femme et d’un homme en costards.
sans s

Vous savez moi j’ai un rêve qui me fais
fait

Ces faces  ternes qui ont besoin d’une télé pour ne pas se sentir seuls
seules

Colo - …Oui. Figures toi que je m’améliore en écriture !
Figure-toi, les verbes du 1er groupe ne prenne pas de S à l'impératif.

T’as que ce nom à la bouche ! Tu me dis que ça fait six mois que vous êtes ensemble : je ne l’ai JAMAIS vu !
vue

Colo – Et puis arrêtes de me vouvoyer…
arrête

Policinfirmier 2 – Alors, alors : Troubles à l’ordre public, prises de drogue répétés dans le cadre public, crises paranoïdes, références répétées à une personne imaginaire, ‘Coco’, et l’on pourrait presque ajouter à cela : ‘conspiration contre l’état’, avec vos groupes là.
répétées

Moi qui ne sais plus rien, je n’ai même plus envie de croire en quoique ce soit, ou peut-être n’en ai-je plus la force…
quoi que ce soit

Dr Nogarou – Et ce que tu à fais dans le métro, c’est selon les mêmes idées ?
as

Coco – Ah bah tu es rent chéri !
Elle retire les écouteurs qu’elle avait.
Et déjà couché
rentrée chérie couchée

Colo mon chéri, une seule petite et magnifique idée. Imagines seulement de laisser tomber ce projet.
Imagine

Alors, ce que je retiens surtout du texte, c'est une légère difficulté à bien comprendre les enjeux, et donc à m'identifier au personnage. Je crois avoir besoin de plus de repères pour ne pas mal interpréter le texte. Je dirais que tu pourrais revoir légèrement le fil conducteur, et mettre en valeur les étapes qui te paraissent vraiment essentielles dans l'intrigue afin de simplifier l'accès à la compréhension.

Et voilà, un plaisir de te lire !

Hors ligne Dot Quote

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 2 113
  • Grabugeur limbique
    • Rémy Revel - Expérience Scriptive
Re : Colo ou La science diffuse [Théâtre]
« Réponse #33 le: 26 octobre 2019 à 12:06:04 »
Un poil trop long pour ce que j'avais à concentrer de glucose ce matin par mon usine à problèmes...
Mais comme j'étais jamais venu ici dans ce coin du forum, et qu'après avoir subi l'incubation du mal-d'arrivée...
Bin j'ai apprécié y fouiller derrière le rideau ! Et comme je suis du genre parfois un peu dégoulinant...
Je laisse une bave ici pour dire que je repasserai surement... En tout cas ça a l'ai cool comme texte de toi
expérience scriptive
page perso

"-Vous jouez quoi là ?
Bach
-C'est bien ?
Ouais ouais
-Les gens se marrent ?"

- Coluche &

En ligne Ben.G

  • Admin
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 7 378
  • Voleur de nuits
    • J'irai lire chez vous
Re : Colo ou La science diffuse [Théâtre]
« Réponse #34 le: 26 octobre 2019 à 13:13:10 »
Citer
En tout cas ça a l'ai cool comme texte de toi
mais tu repasses vraiment hein dis ?..    :-[
« Modifié: 26 octobre 2019 à 13:14:53 par Ben.G »
«J'aurais beau me crever au travail, porter des chevaux sur les épaules, faire tourner des meules et des moulins, de toute façon, je ne serai jamais un travailleur. Mon travail, quelque forme qu'il puisse prendre, il n'est perçu que comme pure caprice, espièglerie, hasard.»
- Ossip Mandelstam

Hors ligne Dot Quote

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 2 113
  • Grabugeur limbique
    • Rémy Revel - Expérience Scriptive
Re : Colo ou La science diffuse [Théâtre]
« Réponse #35 le: 26 octobre 2019 à 16:58:12 »
Citer
En tout cas ça a l'ai cool comme texte de toi
mais tu repasses vraiment hein dis ?..    :-[
Uiui^^
J'ai un peu parcouru ça a l'air très...
bin j'ai pas les mots O_0
genre c'est très varié ce que tu construis
comme si l'idée des tableaux donnait une imagerie morcelée bien au delà
les scènes que j'ai lu se distinguent très clairement, ça donne de l'air
Mais je pense que je repasserai à nouveau pour approfondir ne serait-ce que ma lecture :)
expérience scriptive
page perso

"-Vous jouez quoi là ?
Bach
-C'est bien ?
Ouais ouais
-Les gens se marrent ?"

- Coluche &

En ligne Ben.G

  • Admin
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 7 378
  • Voleur de nuits
    • J'irai lire chez vous
Re : Colo ou La science diffuse [Théâtre]
« Réponse #36 le: 26 octobre 2019 à 19:49:05 »
Ca m'aiderait ouaip ! J'ai beau l'avoir écrit très jeune, j'ai toujours le projet d'essayer de lui mettre un coup de "maturité" pour en faire un vrai quelque chose un jour, alors ça m'aiderait
«J'aurais beau me crever au travail, porter des chevaux sur les épaules, faire tourner des meules et des moulins, de toute façon, je ne serai jamais un travailleur. Mon travail, quelque forme qu'il puisse prendre, il n'est perçu que comme pure caprice, espièglerie, hasard.»
- Ossip Mandelstam

Hors ligne HELLIAN

  • Troubadour
  • *
  • Messages: 356
Re : Colo ou La science diffuse [Théâtre]
« Réponse #37 le: 01 novembre 2019 à 15:43:34 »
je t'ai lu avec intérêt. Les personnages  ne sont pas dénués d'une certaine épaisseur et la problématique identitaire de Colo, n'est pas sans renvoyée vers les questions existentielles de Monsieur Jean Paul,. ce n'est donc pas innocemment qu'il passe en filigrane dans ce récit. Cela dit, permet moi de te mettre en garde contre une tendance au bavardage qui peut effectivement altérer la "jouabilité" de l'ensemble. D'autre part si la juxtaposition des scènes sans tellement de lien narratif souligne l'errance du personnage principal, elle altère légèrement la structure dramatique de la pièce. Quel est le "ressort", quelle est l'intention ? Il faut générer un soupçon d''inconfort chez le lecteur ou le spectateur, ce que seule réussit la dernière scène.

Cordialement

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.032 secondes avec 23 requêtes.