Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

23 octobre 2019 à 20:02:57

Le Monde de L'Écriture » Autour de l'écriture » L'Atelier » Le syndrôme de la page blanche / CPB

Auteur Sujet: Le syndrôme de la page blanche / CPB  (Lu 8149 fois)

Hors ligne Milora

  • Modo
  • Trou Noir d'Encre
  • *****
  • Messages: 11 000
  • Championne de fautes de frappe
Re : Le CPB
« Réponse #15 le: 11 mars 2010 à 18:19:03 »
Je demande un moment de recueillement devant cette tragédie.  :huhu:

C'est pas grave, Kei, tu verras. Elle partira, la PB. Elle ira voir ailleurs et te laissera tranquille. Il faut serrer les dents et tenir le coup.
Peut-être qu'à trop te concentrer POUR écrire, ça te met inconsciemment la pression ?

Citer
le thème imposé (c'est encore ce qui a le mieux marché)
Mais si ce n'est que ça, on doit pouvoir s'arranger pour t'en trouver !

Décris-nous tes symptômes. Que ressens-tu précisément devant la page blanche ? Un grand vide ? Trop d'idées ? Le trac ? Une envie de saucisson sec aux noix ?


Je m'inscris aussi au CPB, les amis. Cet aprèm fut particulièrement improductive. Je l'avais réservée pour écrire, mais impossible de démarrer. J'écris trois lignes et ça me semble nul, ça ne me semble pas coller à ce que j'avais en tête, j'ai l'impression de gâcher une idée, et puis après je me dis que de toute façon elle était nulle, cette idée, et... et... et voilà.
(Certes, les interruptions d'une maman enthousiaste commentant ses découvertes sur le net, combinées à ma fatigue, ne sont peut-être pas étrangères à ma situation. Mais j'espère que ça va passer, parce que déjà que j'ai peu de temps pour écrire, si en plus j'y arrive pas dans ce temps-là !  ><)

Bref, les amis, déclarons la guerre à la PB ! No pb, no PB !
Il ne faut jamais remettre à demain ce que tu peux faire après-demain.

Hors ligne Krapoutchniek

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 2 165
  • Génération de l'univers en cours, patientez svp...
Re : Le CPB
« Réponse #16 le: 11 mars 2010 à 19:09:16 »
Je m'inscris.

Enfin, mon problème est différent en fait. Ce n'est pas vraiment un problème de page blanche mais plutôt pas de page du tout  :'(



Bien que je sois en train d'y remédier ces 2-3 derniers jours (au programme : séance de SdA en VO (pas besoin de le préciser mais bon, voilà), lecture assidue de Retour au pays, remémorisation des passages clé des Deux Tours (oui, via youtube, en parallèle au revisionnage du SdA), diminution progressive du temps de jeu le soir (et ça, ça laisse pas mal de place à l'écriture), écoutage en boucle de diverses BO de films, replongement dans l'écriture de mon roman (bientôt un chiffre symbolique, ça va sûrement donner un coup de fouet :) ))  :noange:



Sinon, peut-être qu'en écrivant un texte à plusieurs, l'inspiration pourrait revenir ?
Un Nano pour les gouverner tous...

Hors ligne Milora

  • Modo
  • Trou Noir d'Encre
  • *****
  • Messages: 11 000
  • Championne de fautes de frappe
Re : Le CPB
« Réponse #17 le: 11 mars 2010 à 19:15:52 »
Personnellement c'était pas un problème d'inspiration. C'était plus que j'arrivais pas à commencer...
Résultat, j'ai commencé pas au début.
Et là ça va, j'ai écrit une page :)
Il ne faut jamais remettre à demain ce que tu peux faire après-demain.

Hors ligne Lo

  • ex Loredan
  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 8 484
  • ancien roi singe
    • olig marcheur
Re : Le CPB
« Réponse #18 le: 11 mars 2010 à 20:41:47 »

Et le Club des Doublons, vous en pensez quoi ?

http://monde-ecriture.com/forum/index.php?topic=837.0
"Il était tard lorsque nous bûmes." (René Daumal)

Hors ligne Milora

  • Modo
  • Trou Noir d'Encre
  • *****
  • Messages: 11 000
  • Championne de fautes de frappe
Re : Le syndrôme de la page blanche / CPB
« Réponse #19 le: 11 mars 2010 à 21:05:40 »
J'en pense qu'il est là pour faire travailler les modérateurs.  :mrgreen:


(première opération de fusion de messages de Milora... réussie ! *trop fière* )
Il ne faut jamais remettre à demain ce que tu peux faire après-demain.

Hors ligne Aslinn Adiba

  • Troubadour
  • *
  • Messages: 257
  • Odelali !
    • Dialogue Avec Ma Plume
Re : Le syndrôme de la page blanche / CPB
« Réponse #20 le: 07 août 2010 à 23:14:00 »
Tu t'en es sortie avec ton syndrôme de la page blanche ?
J'ai connu... pendant cinq ans ! (Ne prends pas peur, ce n'est pas une fatalité)
En fait, c'était dû à un virage dans ma vie. J'avais grandi, il s'est passé des choses, enfin surtout, une chose qui m'ont beaucoup changée. Je' ne lisais plus les mêmes choses, je n'aimais plus les mêmes choses, c'était une totale reconstruction de moi-même. Mais... Je ne m'en suis même pas aperçue et je m'entêtais à écrire dans un genre qui n'était plus le mien (thriller, policier) alors, plus moyen, des idées, des personnages, des relectures, deux lignes puis rien, pas plus... Des histoires pas au début mais sans fin aussi... bref, tu vois le topo... J'ai pu réécrire, suite à une relation épistolaire qui m'a été et qui m'est toujours très chère même si elle a pris fin. J'ai pris alors conscience que j'étais toujours capable d'écrire mais plus la même chose ! Après, ça demande beaucoup de travail car entre temps, j'ai été formatée par l"université mais c'est un autre problème...
L'écriture, je pense que c'est avant tout, une prise de conscience de où on en est... Ecrire au lycée, c'est "facile" (ne pas se méprendre sur l'adjectif), continuer d'écrire toute sa vie même avec les évènements qui surviennent, ce sentiment d'avoir plusieurs vie, au point de perdre quelques repères, des souvenirs qui deviennent vague... On s'inspire toujours de ce qu'on connaît mais quand le contexte dans lequel on vit n'est plus le même... l'écriture s'en ressent... un peu comme s'il s'agissait de notre miroir et qu'on persistait à vouloir trouver le visage qu'on avait il y a dix ans...
Aslinn Adiba

"Depuis la nuit des temps c'est pour l'argent
Que l'on envoie mourir des pauvres gens
Les croyants, la patrie :
Prétextes et fariboles !
Combien de vies pour un puits de pétrole ?"

Pierre Perret, "La petite kurde"

En ligne Dot Quote

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 945
  • Grabugeur limbique
    • Rémy Revel - Expérience Scriptive
Re : Le syndrôme de la page blanche / CPB
« Réponse #21 le: 16 mai 2019 à 07:15:53 »
Si la page blanche était symptomatique d'un trop-plein à affirmer de vide ?

Ensuite seulement ai-je pu accéder au débloquage spontané de la scription, personnellement :
"Apprendre à aimer perdre" - Hunter S. Thompson
"Vous allez provoquez une bagarre, et vous allez perdre" - Tyler Durden
[...]
expérience scriptive
page perso

" -"Barney, take me back to solitary confinment
Cause this little lamb has just been silenced"
- H.Lecter"
- ERB

Hors ligne Alex_Amazighe

  • Plumelette
  • Messages: 11
Re : Re : Le syndrôme de la page blanche
« Réponse #22 le: 11 juin 2019 à 13:28:38 »
Je vois que je suis pas la seule à avoir ce problème !
Mais pour moi c'est pas tout à fait la même chose... j'ai les idées, les phrases, les mots, les couleurs... mas rien à faire ce sont ces fichues pages blanches (papier ou écran) qui m'embettent... Une fois devant pfuit tout s'en va, se sauve, se cache. Je garde tout dans ma tête mais pas moyen de mettre quoi que ce soit sur papier...

 :-\ C'est déprimant...

Bonjour,
Tu n'arrives pas à écrire les simples mots de ton histoire, que ce soit l'un après l'autre ou par des phrases déjà construites ?

Hors ligne Miromensil

  • Modo
  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 612
  • Mon nu mental
    • pouet
Re : Le syndrôme de la page blanche / CPB
« Réponse #23 le: 11 juin 2019 à 14:49:59 »
Y a pas mal de chances que l'auteur du fil ne réponde pas parce que ce sujet date de 2007 ^^'

Hors ligne Elk

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 238
Re : Re : Le syndrôme de la page blanche / CPB
« Réponse #24 le: 29 août 2019 à 17:04:14 »
Mais on y retrouve
(première opération de fusion de messages de Milora... réussie ! *trop fière* )

c'est quand même émouvant :s

En ligne Feather

  • Aède
  • *
  • Messages: 180
Re : Le syndrôme de la page blanche / CPB
« Réponse #25 le: 15 septembre 2019 à 21:58:25 »
Prendre de la latitude, survoler son écrit, s'installer dans un État hypnotique sans chercher à se contempler et à observer son texte de façon picturale comme un vision non pas linéaire mais globale. Se laisser porter par l'écho des mots puis passer au brainstorming.

En ligne Dot Quote

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 945
  • Grabugeur limbique
    • Rémy Revel - Expérience Scriptive
Re : Le syndrôme de la page blanche / CPB
« Réponse #26 le: 16 septembre 2019 à 00:22:37 »
On recherche d'où vient le vide qu'on veut combler par effort, alors que justement rien ne sort...
Quand il y a trop d'idées dans la tête et pas assez sur le papier qu'on ne peut remplir... c'est qu'il faut vider la tête, et visiblement autrement qu'en écrivant.

'-' ?
expérience scriptive
page perso

" -"Barney, take me back to solitary confinment
Cause this little lamb has just been silenced"
- H.Lecter"
- ERB

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.113 secondes avec 23 requêtes.