Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

14 décembre 2019 à 02:45:29

Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts » Théâtre » Le stylo plume géant. Théâtre absurde.

Auteur Sujet: Le stylo plume géant. Théâtre absurde.  (Lu 2591 fois)

Hors ligne Aug

  • Plumelette
  • Messages: 13
    • Blog des pensées
Le stylo plume géant. Théâtre absurde.
« le: 11 février 2013 à 19:30:10 »
Bonjour à tous, voici le premier acte d'une pièce que j'ai commencé à écrire sur mon iPhone il y a environ un an, j'étais encore première à l'époque.. Sweet memories.  :huhu:
Bref, j'étais attiré par l'absurde, et je voyais dans ce genre l'occasion de placer toutes sortes de symboles de façon plus intéressante.
C'est un exercice de style mais bon.
C'est bourré de fautes, ne prenez pas la peine de les corriger aha.  J'aimerai avoir votre avis !

-------------------


ACTE 1.

Scène 1 :

Après un grondement fracassant qui fait trembler la scène, les quatre membres de la famille se rejoignent, arrivant des différents cotés de la scène, ils sont tous en robe de chambre

Mère :  Mon dieu ! Qu'est-ce ? Que vois-je ? Un stylo plume ! !

Père : en tapant dedans comme pour s'assurer de la qualité  Ca pour être du stylo plume, c'est du stylo plume  !

Fille : C'est moche.

Mère : Mon dieu ! Et Comment cette chose est arrivé la? Nous aurions pu mourir!  Et le toit est percé oh mon dieu!!


Père : sans écouter sa femme Du vrai bon stylo plume ça !

Fils : Un stylo plume géant comme dans les films, il est beau, il est bleu il est grand.

Fille : C'est hideux.

Mère : levant les bras au ciel sans trop de conviction Mon dieu..

Père : se penchant La plume semble de bonne facture, quoiqu'un peu usée.

Mère :  Oh mon dieu qu'allons nous faire...

Avant qu'elle ne termine sa phrase, la sonnette retentit et la mère court ouvrir.

La voisine : On a entendu du bruit, on a d'abord cru que votre mari vous avait encore tué.
elle voit le stylo, Mais ! C'est un stylo plume géant! Rarissime ce modèle là hein mon vieux!

Fils : doucement à sa soeur, elle parle à son mari qui est mort..

Fille : C'est horrible.

Père : Et pas n'importe quel stylo plume ! Plume en dorure or, structure métal! Une belle bête! *s'accoude dessus*

Vieille voisine : M'a l'air d'être pas trop mal ça. Quelle année?

Mère : mon dieu .. Mon dieu .. Rendez vous compte bon sang, un stylo plume géant traverse notre plafond, détruit notre salon.  Mon dieu.

Père : A vue d'oeil je dirais 1997-98, pas encore vu les détails.

Quatre pompiers arrivent, toquent.

Pompiers : C'est ici le meurtre ?

Voisine :  Ah oui nous avons pris le soin de prévenir les secours au cas ou..  

Pompiers : voient le stylo et en choeur Un stylo plume géant!

Fille : C'est atroce.

Père : Et pas n'importe lequel, 4mètre21, un sacré morceau!  

Pompiers : Quel gabarit!

Mère : C'est un.. C'est un.. C'est un..

Un curieux : Bien le bonjour, je passais par là, j'errais comme à mon habitude mais je fus interpellé par la lumière, le bruit et l'odeur qui émanaient..
Il aperçoit un vase en porcelaine près du stylo
Croquez moi je rêve mais c'est un .. c'est un .. Je n'y crois pas..

Mère lasse : Un stylo plume géant, oui oui nous sommes au courant.

Un Curieux : Que me chantez vous là, je parlais de votre vase Min..
INCROYABLE! Un stylo plume géant!


SCÈNE 2.


Le curieux s'approche de l'assemblée qui semblent boire les paroles du maître de conference improvisé, le Père, et s'assoit près des pompiers et de la voisine en tailleur

Le Père : Oui il est évident que les meilleures plumes adopteront l'or pour sa souplesse,  et une extrémité en iridium pour sa robustesse, et une forme plutôt allongée pour amplifier le mouvement et ainsi favoriser la souplesse, cela va de soi.
Pas d'autres questions?

Un homme mystérieux : Mais que penser des stylos billes, permettant un confort d'écriture des plus agréables..

L'assemblée : se retourne d'un coup vers l'homme que personne n'avait remarqué et pousse un râle de stupéfaction comme s'il avait blasphémé

Le Père : Qu'ouis-je là ?  Encore un de ses partisans des BIC et autres escroquerie commerciales ?
Sachez monsieur qu'un The Regular de Waterman offre dix que dis-je cent que dis-je mille fois plus de confort, que ce soit au niveau de l'encre qui parfaitement, se répand sur la plume via les rainures et ainsi assure un écoulement régulier ou par la prise en mains facilitée par la forme semi-conique du corps. Rien a voir avec vos plastiqueries.

L'homme mystérieux se lève, regarde l'assemblée puis quitte la scène

Mère : Mon dieu mais mon dieu.


SCÈNE 3.


Dans la cuisine, la mère et le curieux discutent, on entend au loin l'assemblée discuté de divers modèles de stylo.

Mère  : Reconnaissez tout de même que cela n'a rien de normal?
Curieux : Ma foi, il y a dans ce monde bien des choses anormales.
Mère : Un jus de papaye? De goyave ?
Curieux : Et je crois même pouvoir affirmer que la normalité est anormale, ce ne sont que des normes que la société insère en nous, comme un petit couteau dans le ventre...
Mère : De l'eau donc? Un thé peut être ?
Curieux : Et qu'est ce que la normalité après tout, un standard utopique.. Je vais prendre un thé.
Mère : Dans ce placard, en haut ou en bas, a gauche ou a droite.

Le curieux ouvre le placard, un Philosophe en sort ainsi que des balais qui tombent

Mère : Ils ne rangent jamais le philosophe a sa place!

Curieux : croquez moi je rêve ! Nous allons pouvoir philosopher. Que pensez vous de la normalité monsieur ?

Philosophe :  « La normalité demeure une question relative à une époque et à une civilisation. Or chaque culture a tendance à croire que son équilibre est la norme universelle. »

Mère  : A boire ? Champagne ? Saint emillion ?

Philosophe : Un whisky, sans glaçon, ça noie le whisky, les glaçons.

Mère : Dieu...


SCENE 4

Père : haletant comme si il terminait un long discours : la plume est la langue de l'âme.

Assemblée  : Quelle plume!

On entend la sonnette, et la porte s'ouvre immédiatement. Un couple rentre, se tenant bras dessus-dessous

Le couple du dessous du dessous : Nous sommes le couple du dessous du dessous est-ce ici, le stylo-plume géant?

Le père : Il parait.

le couple fait le tour du stylo, expriment son contentement puis s'assois auprès de l'assemblée

Père : Bien? D'autres questions?

Le Fou : Moi. Oui. Je me demandais au hasard qu'est ce que ce stylo fait ici?

Père : Introduisez vous !

Le fou : La porte était ouverte, je suis rentré. Dérangerais-je? Pourrais-je visiter vos toilettes?

Père : Au fond du couloir, empruntez l'ascenseur jusqu'à -1ème et demi  puis dévalez l'escalier sans regarder derrière vous, escaladez ensuite le petit muret vous serez face à deux portes, choisissez la troisième et vous devriez vous face a nos toilettes.

Le Fou : Vous êtes bien trop aimable.

Scène 5

 
Le fou traverse la scène en courant, on l'entend crier de loin.

Le Fou :  C'est long.

Il traverse enfin la scène, il fait désormais noir, lorsque la lumière se rallume, on voit des toilettes avec des tableaux de femmes nues. Le fou s'assoit sur les toilettes

Le Fou : Mesdames Bonsoir, comment allez vous? N'avez vous pas froid nue ainsi?
Oh certes vous dégagez chacune de la chaleur..
Oui j'imagine.
Très certainement mes demoiselles.
Moi? Oh je suis fou. Mais je ne sais pas, réellement.
Un fou? J'ignore, réellement.
Oh. Comme vous êtes adorables.. Toutes.
Surtout vous, vous et vous!
Oh vous me flattez! C'est trop.
Voyons.
Cessez!
Je vous fausse compagnie très chères. Un plaisir de vous avoir rencontrées.
Un blog, où je jette quelques pensées.. http://penseesdirigeables.wordpress.com/

Hors ligne ernya

  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 7 707
  • Ex-dragonne
    • Page perso
Re : Le stylo plume géant. Théâtre absurde.
« Réponse #1 le: 11 février 2013 à 20:06:13 »
Un stylo plume géant, hm, ça me rappelle fortement Dimanche de Jean-Michel Ribes, moi. Incroyable coïncidence ou tu t'en es inspiré ?
J'ai pas le temps pour un vrai commentaire, je repasserai à l'occaz, mais j'ai tiqué quoi.
"Je crois qu'il est de mon devoir de laisser les gens en meilleur état que je ne les ai trouvés"
Kennit, Les Aventuriers de la Mer, Robin Hobb.

Hors ligne Aug

  • Plumelette
  • Messages: 13
    • Blog des pensées
Re : Le stylo plume géant. Théâtre absurde.
« Réponse #2 le: 11 février 2013 à 20:34:18 »
Je ne connaissais pas Dimanche ni Jean Michel Ribes !
Incroyable coincidence, j'vais aller voir ça.
Un blog, où je jette quelques pensées.. http://penseesdirigeables.wordpress.com/

Hors ligne May-lys

  • Troubadour
  • *
  • Messages: 300
  • "Ma vie est un conte de faits" A lire
Re : Le stylo plume géant. Théâtre absurde.
« Réponse #3 le: 12 février 2013 à 08:32:41 »
En effet ernya, j'ai eu la même réaction que toi !
J'interprétais la mère dans la pièce de Ribes... le stylo qui crève le plafond et atterri dans le salon dans un grand fracas... hum
C'est du copier-coller  :mrgreen: Le début est exactement notre entrée en scène... Si tu t'inspires d'un texte existant, il est bien de le préciser. Sans doute tu ne savais pas que c'était de Ribes mais tu as du le lire, les similitudes sont trop grandes ! :-¬?
« Modifié: 12 février 2013 à 09:22:54 par May-lys »

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.024 secondes avec 23 requêtes.