Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

13 décembre 2019 à 17:19:07

Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateurs: Aube, Miromensil, Chapart, Claudius) » "Autobiographie imaginaire d'une névrosée. Version légère !

Auteur Sujet: "Autobiographie imaginaire d'une névrosée. Version légère !  (Lu 3985 fois)

Hors ligne May-lys

  • Troubadour
  • *
  • Messages: 300
  • "Ma vie est un conte de faits" A lire
Re : Autobiographie d'une menteuse névrosée ( complet )
« Réponse #30 le: 23 janvier 2013 à 13:37:11 »
Vraiment merci pour ton intérêt  :-*
Ya le mari mais aussi  les mômes qui me traitent de geek ! |-| Mais j'aimerai écrire la suite ... j'attends l'inspiration après les vitamines  :mrgreen:

Jon Ho

  • Invité
Re : Autobiographie d'une menteuse névrosée ( complet )
« Réponse #31 le: 23 janvier 2013 à 13:39:42 »
Juste pour te dire que j'ai lu ton texte, que je l'ai bien aimé et que j'étofferai ce commentaire sans intérêt quand j'aurai un peu plus de temps.
 ;)

Hors ligne May-lys

  • Troubadour
  • *
  • Messages: 300
  • "Ma vie est un conte de faits" A lire
Re : Autobiographie d'une menteuse névrosée ( complet )
« Réponse #32 le: 23 janvier 2013 à 13:45:54 »
Quelle activité Jon Ho !  :P, j'ai hâte d'avoir ton avis détaillé.

Jon Ho

  • Invité
Re : Autobiographie d'une menteuse névrosée ( complet )
« Réponse #33 le: 23 janvier 2013 à 13:53:14 »
C'est pas pour rien que je taff dans la restauration ^^
Rester assis sur une chaise plus de 5 mn : SUPPLICE !!! Ahhh les joies de l'hyperactivité ^^

Hors ligne kurtplisken

  • Plumelette
  • Messages: 11
Re : Autobiographie d'une menteuse névrosée ( complet )
« Réponse #34 le: 24 janvier 2013 à 00:44:56 »
Salut, j'ai lu ton texte avec beaucoup de plaisir et moi aussi la fin ma terriblement frustré. Certains passages auraient selon moi gagné à être étoffés et je trouve "l'oncle" un peu trop absent alors qu'il est la seul personne bienveillante dans l'entourage de la pauvre gamine. C'est très bien écrit sinon, le style et l'emploi de la première personne m'ont permis une immersion quasi immédiate. J'aimerais bien savoir comment se passe le retour de l'enfant chez sa mère, et comme d'autre l'ont dit, la fin alternative (la narratrice est en fait Marceline) mériterait certainement le coup d'oeil... Bonne soirée !

Hors ligne May-lys

  • Troubadour
  • *
  • Messages: 300
  • "Ma vie est un conte de faits" A lire
Re : Autobiographie d'une menteuse névrosée ( complet )
« Réponse #35 le: 24 janvier 2013 à 08:09:53 »
Merci beaucoup pour ton commentaire.
À force de le voir écrit, je vais étoffer mon texte... zut vous me poussez à bosser !  :'( :D
Pour la fin, j'ai abandonné l'idée de Marceline, elle serait, en fait, trop attendue puisque vous êtes plusieurs à y avoir pensé.
 

Hors ligne Kerena

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 541
  • Générateur d'improbabilités
    • Dans les nuages
Bon, tout d'abord, le orange. Ce sont des parties ajoutées ou corrigées, c'est ça ? Ok, mais franchement, ça pique les yeux T_T Par pitié, mets du bleu ou du vert, ou quelque chose qui attaque moins les rétines.

Citer
que ce fut les deux raisons

ce furent les deux raisons

Citer
Je me révélais en élève appliquée

je me révélai être

Citer
Je ressemblais à un vrai petit garçon modèle sauf, que j'étais une fille

la virgule est à placer avant le "sauf"



Ton récit est au passé simple, or tu as fait la faute tout au long du récit : pas de 's' à la première personne du singulier, pour les verbe du premier groupe : je me promenai, j'entrai...
J'aurais aimé plus de détails de son arrivée, les réactions de Marceline et de René, notamment, puisqu'ils prennent une importance cruciale dans le récit.

La séparation entre l'arrivée et les tortures est trop rapide. Tu nous dis pourtant au début qu'elle vie un ou deux mois de calme, j'aimerai un petit développement dessus. Histoire qu'on ait ensuite une vraie césure entre son arrivée et l'enfer qui suit.

Voilà, fini ! J'ai bien apprécié la lecture, même si tu as un style encore un peu naïf. J'aurais peut-être vu plus de cynisme dans la narration, mais ça c'est peut-être à force de côtoyer des éléments un peu trop cyniques de ce forum :p

J'ai bien aimé l'accent mis sur les traumatismes de l'enfance, car même si aujourd'hui on essaye de le mettre en avant, c'est un sujet qui reste un peu trop tabou en France, je trouve - je parle des "vrais" traumatismes, hein, pas de la loi stupide qui interdit aux parents de mettre une bonne rouste à leurs enfants quand il sèchent l'école.
Le sujet est surtout bancal lorsqu'il date de plus de vingt ans, j'ai malheureusement eu des exemples (trop) dans mon entourage. On ne répétera jamais assez combien l'enfance est un passage important.

Bref. J'ai vraiment apprécié, même si je ne saisis pas trop en quoi c'est une "menteuse" ? Parce que personne ne la croit ?

Au plaisir :mafio: ,
Je crois qu’il y a dans le cœur des hommes une place créée pour l’émerveillement, une place endormie qui attend de s’épanouir. ~ Ambre, Les aventuriers de la mer, R. Hobb

Hors ligne Elhora

  • Prophète
  • **
  • Messages: 619
AAAAHHHHHH  ;D (imagine un soupir de contentement profond!!  ;))

Ca va beaucoup mieux avec les passages en orange! Il me semblait bien que tu avais supprimé une bonne partie de cette "adresse au lecteur" que j'aimais beaucoup et qui donnait un attrait certain à ton texte (pour moi en tous cas). La fin est bien mieux comme ça. Je n'ai pas le temps de commenter plus en détails mais j'y reviendrais!!

Merci pour cette lecture  :coeur:

 :oxo:
"Nous avons terminé la vaisselle en partageant le silence qui s'était installé entre nous. Parfois, c'est tout ce que l'on peut partager."
Patrick Rothfuss

Hors ligne May-lys

  • Troubadour
  • *
  • Messages: 300
  • "Ma vie est un conte de faits" A lire
même si tu as un style encore un peu naïf.
Merci Kerena je prends cela pour un  joli compliment !  ;)
A mon âge, j'ai réussi à retranscrire un sujet grave,traumatisant pour la petite fille, en restant naïve. Cela veut dire aussi pour moi, que je n'ai pas écrit des tonnes, juste pour être gore mais tout ceci en simplicité et réalisme  ;D
Pour les temps, merci je vais rectifier !
J'ai viré le orange  :mrgreen: et rajouté une autre fin pour répondre à ta question sur la "menteuse". Bien vu mdame !

Elhora, oui j'ai supprimé un peu d'interpellation au lecteur mais je finis par le tutoiement pour me rapprocher encore plus de lui !   :P
J'espère que ma  toute nouvelle fin te plaira  :-¬?

En bonus un dernier passage explicatif mais aussi le dernier. Cette fois, je clôture l'histoire définitivement ! 8) juste les corrections techniques seront apportées.
Citer
Tu dois penser que les coups portés ne devaient pas être trop appuyés sinon les gens autour seraient intervenus. Malheureusement, les frappes étaient chirurgicales, rarement au niveau du visage de préférence sur le tronc. Lorsque la face était tuméfiée, je restai à la maison pour cause de virus particulièrement agressif. Dans l'imaginaire de la plupart des hommes, un enfant maltraité se montre craintif et inhibé, encore une idée reçue. Pour ma part, j'étais enjouée, souriante en public, trop heureuse de me situer hors de portée de mon bourreau.
« Modifié: 26 janvier 2013 à 14:21:18 par May-lys »

Hors ligne ernya

  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 7 707
  • Ex-dragonne
    • Page perso
Citer

Une écrivaine ratée et névrosée décide d'écrire une autobiographie sordide en interpellant un lecteur imaginaire
La maxime « l'homme est un loup pour l'homme » de Plaute résonne dans son esprit torturé.
Elle finira pourtant par trouver la paix d'une manière bien surprenante.
                           May-lys Berger
question conne : ça fait partie du texte ? Je trouve ça assez maladroit. Enfin j'ai un peu l'impression qu'on m'explique le texte que j'ai même pas encore lu...
Edit : ça se justifie un peu plus avec la fin du texte mais j'ai quand pas compris le délire, j'ai dû perdre des neurones hier ceci dit :P

Citer
J'ai rencontré « Folcoche » en pire ! Cette marâtre si bien décrite dans le livre d'Hervé Bazin « Vipère au poing ».
j'aurais enlevé les guillemets et la phrase explicative. Soit ton lecteur a la référence soit il ne l'a pas. Mais bon, c'est un livre classique quoi. (Et je dis sans l'avoir lu, un pote en avait joué un bout au théâtre ^^)

Citer
maman avait dû m'embrasser, mais je ne m'en souviens pas.
j'aime
c'est tout con, c'est tout simple mais ça crée tout de suite qq ch chez le lecteur

Citer
Le silence restait de toute façon pour moi, un refuge où je me délectais de pensées positives,
on ne coupe jamais un verbe de son complément par une virgule, à la limite tu peux mettre "pour moi" entre virgules

 
Citer
Pleins de camarades à l'école,
Plein

 
Citer
de sales gosses qui ne me laisseraient pas copier par dessus leur épaule.
par-dessus

Citer
il s'est avancé et j'ai su tout de suite que je l'aimerai énormément !
bof le point d'exclamation

Citer
J'ignorais à cet instant l'Importance que cet animal prendrait dans ma vie.
pas convaincue par la majuscule, je sais bien que beaucoup de choses et beaucoup de gens sont ou ont été importants dans nos vies, mais une majuscule, justement, ne rendra jamais cette importance dont il est question. Du coup une minuscule me semble plus pertinente, moins NAN MAIS T'AS VU QUOI :P


 
Citer
J'ai pensé que le vieux monsieur ventripotent devait ronfler pour qu'ils ne dorment pas ensemble. Je ne me doutais pas que mon avenir s'écrivait pour les deux années et demie à venir entre ces murs sombres.
transition !
Fais gaffe aussi, t'es beaucoup trop dans le descriptif, on aimerait du ressenti plus que savoir leur moindre fait et geste. Est-ce que c'est si important, ça ?

Citer
Une des périodes les plus sombres de mon existence s'ouvrait. L'innocence de mon jeune âge allait être mise à rude épreuve, je n'en sortirais pas indemne.
attention, tu vires à la Rousseau là...
Je veux dire, on le connaît le truc de "ma vie va prendre un tournant ici" à toutes les trois pages :noange:

Citer
de maintenir une emprise sans faille sur un enfantelet.

enfant suffit, je pense  :huhu:

Citer
les Anglaises n'apparaissaient pas être sa spécialité !

ne semblaient, ça sera moins lourd^^

Citer
Je ressemblais à un vrai petit garçon modèle sauf, que j'étais une fille.
virgule en trop
t'es peut-être pas obligée de repréciser que t'es une fille, fais confiance à ton lecteur !

Citer
m'envoyait un uppercut de l'autre et me laissait Choir.

d'où qu'elle sort la majuscule ?

Citer
Rita, ne représentait pas une vulgaire chienne,
pas de virgule au début

Citer
Je vous livre mes sentiments les plus profonds, je me mets à nu devant vous. Ne fermez pas les yeux, c'est une image ! Je conserve un peu de pudeur tout de même ! J'aime bien vous taquiner, mes petits lecteurs, surtout quand je vous sens plongés dans mon histoire.
bof ?

Du sang avec un coup de balais ? Ca l'aurait pas plutôt assommée sévère ?

 
Citer
une alerte profondément dégoutée à mon estomac
dégoûtée

 
Citer
Si vous percez à jour son idiosyncrasie, restes sur tes gardes,
reste
vous ou tu ?

Citer
je rajouterai qu'elle possède la fibre maternelle d'une huitre mâle.
bof
c'est sûrement triste pour les enfants mais c'est possible qu'une mère n'ait pas la fibre maternelle et je vois pas en quoi c'est condamnable, on n'est pas des êtres faits pour aimer ce qui sort de notre ventre (pour rester propre :mrgreen:). Et puis c'est quoi la fibre maternelle ?
Et puis si elle laisse sa fille à des nourrices, non effectivement, elle ne semble pas avoir "cette fibre maternelle" mais ça on le sait déjà, quelle utilité de le redire ?

(en même temps, l'enfant battu ou non, aimé ou non, se fait tout un roman familial comme quoi il serait un orphelin blablabla, Freud t'expliquera ça mieux que moi)

Citer
Si un jour, je trouve le courage d'écrire d'autres confidences sur la suite de ma vie, c'est vers toi seul que je reviendrais.

reviendrai

Lu !
Alors en fait je sais pas trop comment prendre ce texte. C'est méga glauque mettre ton nom même si c'est un pseudo.
Je trouve que ça manque un peu de dynamique, qu'on revient assez rapidement dans les mêmes choses, j'ai trouvé le tout assez long. En fait, la violence de cette femme, à part le coup de la baignoire et du balais, je l'ai trouvée assez banalisée au bout du compte et du coup je trouvais ça assez chiant qu'on revienne tout le temps dessus. Je sais pas trop ce que tu veux en faire, mais moi j'ai trouvé que ça manquait de ressenti, de narratif, de dynamisme dans le texte aussi (genre tu pourrais utiliser du discours indirect libre, ça te ferait varier un peu. Autrement dit tu nous donnes direct la pensée du personnage, sa question par exemple, sans nous dire que c'est une pensée). C'est sûrement pas une bonne référence mais à côté de Vallès par exemple, j'ai trouvé ça un peu fade. J'ai pas l'impression d'avoir été dans un vécu en fait, parce que tout est vu de loin je trouve. Y a que du négatif et pas assez de petite touches positives qui viendraient rendre le négatif plus saisissant, pas de point de comparaison en fait.
Les adresses au lecteur fonctionnent pas trop mal. Par contre, j'ai eu du mal à saisir le contexte général d'écriture. C'est elle qui écrit sous deux personnalités différentes ? C'est quelqu'un qui invente/ nous livre le récit d'une folle ?
Bref, y a de la matière, mais je pense que tu dois le repolir encore, le repréciser, le nuancer ou l'outrer, mais le remodeler parce que tel quel, oui, je le trouve un peu pâlot ton texte alord que ça pourrait être beaucoup plus poignant (enfant battu, asile et tout et tout) : je dis pas en faire des tonnes sur décrire un quotidien de merde hein, mais donner des signes d'inquiétude, nous faire vivre la peur du personnage peut-être, sa folie par exemple. Enfin t'impliquer (en tant qu'auteur) et nous impliquer plus !
« Modifié: 03 février 2013 à 17:04:59 par ernya »
"Je crois qu'il est de mon devoir de laisser les gens en meilleur état que je ne les ai trouvés"
Kennit, Les Aventuriers de la Mer, Robin Hobb.

Hors ligne May-lys

  • Troubadour
  • *
  • Messages: 300
  • "Ma vie est un conte de faits" A lire
Merci ernya, je pars me suicider ...  :mrgreen:
C'est un speudo oui mais en quoi c'est glauque de le donner ?

Pour le balai rafistolé avec un vieux clou, le cuir chevelu ne résiste pas  et si, ça saigne même beaucoup !  ;D
Pour ta premiére question c'est plutôt comme au dos d'un livre, donner une idée de l'histoire. Tu as raison la place est à définir.

Citer
Citer
Je ressemblais à un vrai petit garçon modèle sauf, que j'étais une fille.
c'est sur un ton ironique, pour insister justement sur l'absurde de la situation

Citer
Par contre, j'ai eu du mal à saisir le contexte général d'écriture. C'est elle qui écrit sous deux personnalités différentes ? C'est quelqu'un qui invente/ nous livre le récit d'une folle ?
Au début j'écris [quoteVous vous ferez votre propre opinion, soit je suis une menteuse, soit je suis une femme au cheminement chaotique. ][/quote] le lecteur choisi sa version en fonction de son ressenti justement. La vérité semble parfois inventée et vice-versa l'affabulation ressemble à du vécu. Que dire du mélange ?

Citer
je l'ai trouvée assez banalisée au bout du compte
Pour ce genre de violence en effet, je suis d'accord avec toi, c'était bien ce que je voulais démontré, c'est devenu banal et sans intérêt ! >:D

J'apprécie ton langage "critiques acerbes" je regrette un peu  que le texte n'éveille chez toi que cela, ce que je souhaitais
faire passer est resté "en dehors" pourtant j'étais bien documentée !  :D
C'est avant tout une fiction, une histoire mit en forme pour la lecture mais je sais exactement de quoi je parle !
Par contre pas de crainte j'ai une vie "normale" avec mari et enfants sans suivi psy ... zut c'est là le manque !!!  :jubile:
« Modifié: 03 février 2013 à 17:36:41 par May-lys »

Hors ligne ernya

  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 7 707
  • Ex-dragonne
    • Page perso
Citer

J'apprécie ton langage "critiques acerbes" je regrette un peu  que le texte n'éveille chez toi que cela, ce que je souhaitais
faire passer est resté "en dehors" pourtant j'étais bien documentée !  :D
ola mais te mets pas dans des états pour moi, hein. J'aime pas enrober de guimauve les choses alors j'y vais franco, ça n'a rien à avoir avec ton texte. Il m'a pas énervée, rassure-toi :P

S'il n'éveille pas grand-chose chez moi, c'est parce que je trouve qu'il manque de ressenti en fait, Vallès, ça m'a parlé, un spectacle de théâtre sur l'histoire de Camille Claudel m'a complètement prise aux tripes. Deux supports différents qui ont, un peu, à voir avec ton récit et le rapprochement se fait vite. Dans les deux cas, on avait du ressenti, on avait peur avec les personnages, pour le spectacle de Camille, on voyait, on vivait sa folie. Et ça, pour moi, ça manque ici. C'est pas du tout une question de documentation. Justement, c'est une question de ressenti. J'arrive pas du tout à faire corps avec ton personnage. Mais ça peut se travailler ça ! C'est le plus dur à faire en fait, faire ressentir au lecteur ce qu'il se passe.

Et sinon, qu'est-ce que tu voulais me faire passer ?  :-\
"Je crois qu'il est de mon devoir de laisser les gens en meilleur état que je ne les ai trouvés"
Kennit, Les Aventuriers de la Mer, Robin Hobb.

Hors ligne May-lys

  • Troubadour
  • *
  • Messages: 300
  • "Ma vie est un conte de faits" A lire
J'aime pas la guimauve et encore moins "les trop gentils", je me méfie. Alors c'est bien, change rien  ::)

Ben la détresse de la petite fille ! ;) c'est plus par pudeur que je ne la fait pas s'étaler sur son sort, je ne cherche pas à faire pleurer dans les chaumières juste à décrire et dénoncer une situation.

c'est un sujet difficile et j'ai le sentiment que tout le monde pleure sur les faits divers,
mais que l'on pense que c'est dans les journaux et pas chez ses voisins ! Les yeux restent souvent fermés " ah jamais j'aurai pensé ..."
Mais j'ai déjà écris
Citer
C'est avant tout une fiction, une histoire mit en forme pour la lecture mais je sais exactement de quoi je parle !
Par contre pas de crainte j'ai une vie "normale" avec mari et enfants sans suivi psy ... zut c'est là le manque !!!   :jubile:

Hors ligne May-lys

  • Troubadour
  • *
  • Messages: 300
  • "Ma vie est un conte de faits" A lire
Merci à tous ceux qui ont pris du temps pour me lire et me conseiller.
Je vais envoyer mon manuscrit à de "vraies" maisons d'éditions. Si l'une d'elle répond favorablement, je me saoûle  :glou: :D, sinon j'aurai vécu une belle expérience grâce à votre aide.
Espérons que toutes les modifs apportées donnent envie de lire mon récit
« Modifié: 04 mars 2013 à 11:18:27 par May-lys »

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.066 secondes avec 22 requêtes.