Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

23 mars 2019 à 20:05:53

Le Monde de L'Écriture » Autour de l'écriture » L'antichambre de l'édition » Auto-édition

Auteur Sujet: Auto-édition  (Lu 6175 fois)

Hors ligne Zacharielle

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 830
    • au bord du littéral
Re : Auto-édition
« Réponse #30 le: 12 avril 2015 à 11:19:08 »
Véronique Boutolleau de Mise en Livre nous a contacté pour savoir si elle pouvait parler un peu de sa société de service aux auteurs (mise en page de livre, création de couverture, relecture et corrections, notamment typographique et orthographique) sur le MdE... La réponse est oui, comme vous pouvez le voir ^^ On s'est dit que ça pourrait en intéresser quelques uns parmi vous.

Elle va peut-être s'inscrire pour pouvoir répondre à vos différentes questions si vous en avez, sinon vous pouvez déjà en savoir plus en visitant son site.

Voilà, en tout cas, bonne chance à ceux qui tentent l'aventure de l'auto-édition !

Hors ligne Mise en Livre

  • Buvard
  • Messages: 3
Re : Auto-édition
« Réponse #31 le: 13 avril 2015 à 10:23:08 »
Merci beaucoup pour la publicité :)

Hors ligne barnacle

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 212
Re : Auto-édition
« Réponse #32 le: 20 novembre 2015 à 12:37:42 »
Je ne suis pas sûr que ça mérite son propre fil donc je mets ça ici. Libre à un modo de déplacer si besoin.

J'ai montré quelques textes à mon père et il est revenu récemment vers moi avec l'idée de s'en resservir pour un de ses projets de bouquin. Il est un artiste qui fait des expos au niveau local et s'est déjà publié via EdiLivre (pas sûr si c'est de l'autopublication ou à compte d'auteur) - basiquement des bouquins d'une petite cinquantaine de pages mélangeant peinture (ou art plastique au sens large) et textes (les siens qui euh, bof, pas le sujet).
Maintenant il voudrait intégrer quelques-uns de mes textes à son nouveau projet, les illustrer et mettre ça sur lulu.com. Ça finira avec une très modeste distribution, basiquement ses connaissances dans le milieu artistico-culturel du département.
Pour moi, l'auto-publication ça n'est pas très glamour. Donc si je dis oui, c'est pour faire plaisir surtout. Et "ça ne coûte rien", je suppose.

Mais je suis une personnalité anxieuse et j'ai besoin de m’inquiéter. Est-ce que j'ai besoin de m'inquiéter ?

Hors ligne Zacharielle

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 830
    • au bord du littéral
Re : Auto-édition
« Réponse #33 le: 14 décembre 2015 à 07:54:13 »
Désolée je ne vois ton message que maintenant.

Je dirais : assure-toi de bien savoir avec ton père comment vous vous répartissez les bénéfices si bénéfice il y a (c'est possible avec Lulu.com) et dans quelle mesure tu restes propriétaire de ton texte et peux le retirer quand bon te semble, par exemple pour le publier quelque part ailleurs. Le mieux est encore de consigner cet accord à l'écrit et de le signer tous les deux. C'est peut-être un peu délicat dans la mesure où il s'agit de la famille mais peut-être que c'est auprès de ses proches qu'il vaut mieux être très clair pour des sujets comme celui-là. Mieux vaut que ce soit fait et revendiqué à aucun moment, que ça tombe dans l'oubli, plutôt que de se retrouver floué à un moment où un autre et faute d'accord référence de détruire confiance, relations affectives etc. pour une "bête" histoire de bouquin.

Hors ligne barnacle

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 212
Re : Auto-édition
« Réponse #34 le: 14 décembre 2015 à 09:49:16 »
Ça s'est réglé différemment finalement (j'avais mal compris ce qu'il voulait, et quand j'ai compris j'ai dit non).
Mais merci pour la réponse :) C'est pas impossible qu'il me ressorte une proposition dans le genre, et oui signer un papier pour clarifier les choses semble une bonne idée.

Hors ligne MissBou

  • Plumelette
  • Messages: 16
Re : Auto-édition
« Réponse #35 le: 20 septembre 2016 à 16:47:08 »
Bonjour, bonjour !

Je m’intéresse de plus en plus à l'auto-édition, parce que ça fait vraiment peur "les éditeurs"  ><
J'ai du temps libre et je pense que devoir faire ce travail seule, ne me décourage pas. Ça va même m'aide au contraire.
Je viens ici, parce que je me pose justement des questions sur : " Comment faire soi-même sa couverture ? "
Si on veut qu'il soit cartonné, on coupe un bout de carton et on le met dans l'imprimante à la place des feuilles ? lol  ><
C'est trop c.. lol, mais bon, justement je voudrais savoir si " Mise en livre " pourrait m'éclairer sur ça.
Ça m'intéresse vraiment de savoir comment faire, quelle technique utiliser et d'autres questions comme : " Comment savoir combien de page va faire mon autobiographie ? " parce que j'ai utilisais WorldPad et c'est seulement écrit sur une longueee page.
Et je me demande aussi, après avoir imprimé, est-ce que c'est grave si le " livre " ne fait pas 200 pages ?
Mais, je me demande aussi, si " Véronique Boutolleau de Mise en Livre " aura du temps à me consacrer et si elle n'est pas trop occupée.
Où est passé mon doudou ?!!

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 804
  • C'est osé de penser que je pense.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Auto-édition
« Réponse #36 le: 11 août 2017 à 17:23:23 »
Alors,

Concernant l'auto-édition, les libraires en vendent très, très peu ; il faut le savoir.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que vendre un bouquin, c'est prendre un risque, c'est naturellement dire quelque chose, c'est quelque part donner ses goûts et ses couleurs. Et pour un libraire, on se doit de discuter les goûts et les couleurs !!

Donc, il est préférable de passer par un éditeur pour vendre un bouquin dans les meilleurs conditions, l'éditeur est une forme de "garantie" pour le libraire ; il inspire une plus grande confiance et facilite le "droit à la vente" dans l'imaginaire d'un vendeur.

Ainsi, le libraire a le sentiment de vendre un livre "qui vaut la peine d'être vendu" parce qu'il a été sollicité par au moins un éditeur (qui explique pourquoi il propose le livre).

Ça, c'est inévitable !

Par ailleurs, l'éditeur prend le temps de s'intéresser à l'actualité du livre, du marché, des salons ou des habitudes littéraires du moment.

Cependant, l'auto-édition reste extrêmement valorisante pour un auteur lorsque celui-ci souhaite proposer "au moins un bouquin accessible". Si c'est du numérique, je recommande vivement de proposer une version gratuite ; si c'est du papier, essayer d'aller au moins cher. Donner à lire au moins un bouquin de soi-même (si quelqu'un s'intéresse à soi, un éditeur, par exemple), c'est déterminant pour la suite. Ne surtout pas laisser de côté la qualité du bouquin et ajouter une petite description de l'auteur en début du bouquin (qu'il soit numérique ou papier).

Ensuite, fondamental, le livre doit être référencé quelque part : si votre nom d'auteur est "Jean Revun", il faut qu'on puisse tomber sur le bouquin via une plate-forme d'achat ou votre site web dès lors qu'on tape votre nom d'auteur dans un moteur de recherche.

C'est pas mal de choses à savoir, mais il est bon de ne pas l'ignorer.
« Modifié: 11 août 2017 à 17:25:01 par Alan Tréard »

Hors ligne Loïc

  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 7 248
  • Chercheur en causes perdues
Re : Auto-édition
« Réponse #37 le: 11 août 2017 à 17:25:04 »
Les libraires en vendent surtout très peu parce Qu c'est très majoritairement numérique...
"T'façon je sais pas recevoir l'amour, moi ça me met trop mal à l'aise"
Therapie Taxi

"Les Grandes Histoires sont celles que l'on a déjà entendues et que l'on n'aspire qu'à réentendre.
Celles dans lesquelles on peut entrer à tout moment et s'installer à son aise."
Arundhati Roy

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 804
  • C'est osé de penser que je pense.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Auto-édition
« Réponse #38 le: 11 août 2017 à 17:28:01 »
Il existe des plates-formes d'impression comme lulu.com

Un auteur seul n'inspire pas confiance, il est préférable que celui-ci fasse partie d'un réseau.

Concernant le numérique, le marché est très flou, on peut vendre un bouquin dans des conditions hasardeuses, ce n'est pas conseillé si quelqu'un souhaite véritablement s'inscrire dans les circuits de l'écriture.
« Modifié: 11 août 2017 à 17:38:10 par Alan Tréard »

Hors ligne Milora

  • Modo
  • Trou Noir d'Encre
  • *****
  • Messages: 10 668
  • Championne de fautes de frappe
Re : Re : Auto-édition
« Réponse #39 le: 11 août 2017 à 20:36:27 »
Les libraires en vendent surtout très peu parce Qu c'est très majoritairement numérique...
Non mais je plussoie Alan. Venant d'une famille de libraire, je me rappelle des auteurs qui venaient démarcher pour qu'on vende leur livre plus ou moins auto-édité (c'était avant le boom de l'auto-édition mais la démarche existait déjà, avant qu'elle soit massive), or pour une librairie, avoir un livre en stock ça occupe de l'espace, donc il faut savoir que le livre va se vendre (soi de lui-même parce qu'il a du succès, soit parce qu'il est bien et que le librairie pourra le recommander). Du coup, ça rend frileux face à l'autoédition. Les livres finissaient généralement comme invendus.
Il ne faut jamais remettre à demain ce que tu peux faire après-demain.

Hors ligne Loïc

  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 7 248
  • Chercheur en causes perdues
Re : Re : Re : Auto-édition
« Réponse #40 le: 11 août 2017 à 20:42:13 »
Les libraires en vendent surtout très peu parce Qu c'est très majoritairement numérique...
Non mais je plussoie Alan. Venant d'une famille de libraire, je me rappelle des auteurs qui venaient démarcher pour qu'on vende leur livre plus ou moins auto-édité (c'était avant le boom de l'auto-édition mais la démarche existait déjà, avant qu'elle soit massive), or pour une librairie, avoir un livre en stock ça occupe de l'espace, donc il faut savoir que le livre va se vendre (soi de lui-même parce qu'il a du succès, soit parce qu'il est bien et que le librairie pourra le recommander). Du coup, ça rend frileux face à l'autoédition. Les livres finissaient généralement comme invendus.

Oui, ça existait. Avec le nombre de bouquins auto édités d'aujourd'hui ? Lulu pour imprimer une petite quantité de bouquins, faut avoir de la thune déjà.
"T'façon je sais pas recevoir l'amour, moi ça me met trop mal à l'aise"
Therapie Taxi

"Les Grandes Histoires sont celles que l'on a déjà entendues et que l'on n'aspire qu'à réentendre.
Celles dans lesquelles on peut entrer à tout moment et s'installer à son aise."
Arundhati Roy

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 804
  • C'est osé de penser que je pense.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Auto-édition
« Réponse #41 le: 11 août 2017 à 21:11:33 »
Disons que pour un auteur qui souhaite faire découvrir son travail à quelques personnes, c'est pas mal (un peu comme un "book" dans le design, un CV en quelque sorte) ; mais que cela ne permet pas toujours de toucher un lectorat élargi (dont font partie les librairies).
« Modifié: 11 août 2017 à 21:14:53 par Alan Tréard »

Hors ligne WEG

  • ex World End Girlfriend ou Nocte
  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 543
  • Innuendo Cumulonimbus
Re : Auto-édition
« Réponse #42 le: 11 août 2017 à 21:21:29 »
Franchement un gars qui veut être lu je lui recommanderai presque de poster sur un forum au lieu d'auto-éditer.
Chameau vagabond / Houmousexuel patatophile

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 804
  • C'est osé de penser que je pense.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Auto-édition
« Réponse #43 le: 11 août 2017 à 21:25:04 »
Franchement un gars qui veut être lu je lui recommanderai presque de poster sur un forum au lieu d'auto-éditer.
Sauf que tu peux rencontrer des gens qui veulent découvrir ton travail, et notre Monde n'est pas très lisible (ça se mélange aux commentaires, voire parfois aux disputes [...]), pas très esthétique (pleins de modifications et de profils différents, c'est plus un lieu de travail que de lecture à proprement parler).

Il vaut mieux avoir une belle petite publication toute simple, ou bien un blog ou un site web ; c'est beaucoup plus adapté à la lecture.

Hors ligne WEG

  • ex World End Girlfriend ou Nocte
  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 543
  • Innuendo Cumulonimbus
Re : Auto-édition
« Réponse #44 le: 11 août 2017 à 21:32:08 »
Pas esthétique sans doute, mais un bon espace pour partager son travail en étant presque sûr d'avoir des lecteurs (et des retours). De ce que je vois de l'auto-édition (de loin) c'est comme lancer une bouteille en pleine mer et espérer que quelqu'un quelque part la trouvera un jour.
Chameau vagabond / Houmousexuel patatophile

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.596 secondes avec 22 requêtes.