Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

26 août 2019 à 09:06:29

Le Monde de L'Écriture » Autour de l'écriture » Salle de débats et réflexions sur l'écriture » Les façons de tuer un personnages et les techniques de torture

Auteur Sujet: Les façons de tuer un personnages et les techniques de torture  (Lu 18276 fois)

Hors ligne vinzWallbreaker

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 768
  • Ga Bu Zo Meu
    • Esquisses-18
Re : Les façons de tuer un personnages et les techniques de torture
« Réponse #45 le: 20 février 2019 à 11:17:41 »
On peut faire des merveilles avec un broyeur à végétaux... >:D
Avec des Si on fait de la musique monotone...

Hors ligne sergent

  • Troubadour
  • *
  • Messages: 306
  • Major d'homme à fables
Re : Les façons de tuer un personnages et les techniques de torture
« Réponse #46 le: 20 février 2019 à 12:45:02 »
Oui mais alors les pieds devant et en faisant des pauses. :P
Mais je trouve une source d'inspiration inépuisable dans:
"Le Jardin des supplices" d’Octave Mirbeau,
une oeuvre dédiée à tous les gens que j'aime « Aux Prêtres, aux Soldats, aux Juges, aux Hommes, qui éduquent, dirigent, gouvernent les hommes ».  >:D
« Modifié: 20 février 2019 à 13:28:00 par sergent »

Hors ligne sergent

  • Troubadour
  • *
  • Messages: 306
  • Major d'homme à fables
Re : Les façons de tuer un personnages et les techniques de torture
« Réponse #47 le: 23 février 2019 à 10:51:36 »
Une autre torture lente, redoutable...
Tous les jours manger chez MC Do en écoutant du Céline Dion, ou en regardant le journal TV de TF1.
c'est une mort lente.

Hors ligne vinzWallbreaker

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 768
  • Ga Bu Zo Meu
    • Esquisses-18
Re : Les façons de tuer un personnages et les techniques de torture
« Réponse #48 le: 23 février 2019 à 11:00:15 »
C'est ignoble  :sick: :sick: :sick: :sick: :sick:
Avec des Si on fait de la musique monotone...

Hors ligne sergent

  • Troubadour
  • *
  • Messages: 306
  • Major d'homme à fables
Re : Les façons de tuer un personnages et les techniques de torture
« Réponse #49 le: 23 février 2019 à 13:30:22 »
Je sais mais on peux améliorer je crois que le pire c'est Didier Barbelivien en étant gavé avec de la queue de yack confite en buvant un vin chinois ( Perle de chine). là on rentre dans une autre dimension.

Hors ligne Karas

  • Scribe
  • Messages: 92
  • Daga Kotowaru!
Re : Les façons de tuer un personnages et les techniques de torture
« Réponse #50 le: 06 mars 2019 à 22:14:20 »
Je n'aime pas beaucoup l'idée de tuer ou de faire souffrir mes personnages, mais il faut bien que ça arrive à un moment vu que les histoires que j'invente opposent souvent le bien et le mal, des gentil et des méchants qui voudraient bien éliminer le camp adverse.

Je me dis toujours que mes méchants les plus importants sont en quelque sorte des anti-méchants avec encore certaines vertus, et qui maintiennent une certaine élégance dans leurs méthodes même si leur objectif est de conquérir ou de subtiliser du pouvoir aux autres pour leur profit personnel. Donc je les imagine capable de capturer les héros pour les neutraliser, mais pas de les torturer inutilement ou de tenter de les atteindre en s'attaquant à leurs proches. Ils sont plus du genre à affronter les héros en duel ou à tenter de les convertir à leur cause, façon "joins le côté obscur", parce qu'ils trouvent que la force de leur ennemi serait un bon atout pour eux, et que les tuer serait du gâchis.

Mais j'ai forcément quelques méchants qui ne sont pas aussi bien élevés et qui tenteraient bien des coups bas contre les héros qui leur mettent des bâtons dans les roues. Mais même là ça se résume souvent à une façon de combattre plus brutale et vicieuse, avec l'intention ferme de voir leur ennemi mourir en ressentant autant de souffrance et de peur que possible.

Du coup je vois plutôt ce type d'antagoniste chercher à blesser leur adversaire mentalement, en jouant avec leurs doutes et leurs peurs pour les affaiblir et les attaquer pendant qu'ils baissent leur garde, ou tenter de tuer une personne proche de leur adversaire. Mais comme j'ai beaucoup d'inspirations tirées des mangas Shonen, tuer le meilleur pote, un membre de la famille ou le love interest d'un protagoniste sous ses yeux, c'est le meilleur moyen de le rendre fou de rage et de mettre toutes les chances de son côté.

Donc si je devais tuer des personnages de mes récits, il faudrait que ce soit quelqu'un de relativement faible comparé aux héros principaux, qui savent généralement bien se défendre. Leur mort surviendrait d'une manière abrupte, pour que ça soit un choc sans qu'on s'attarde trop dessus, parce que je n'aime pas quand un personnage condamné met des plombes à crever et nous donne de faux espoirs. Et y'a de grosses chances que ça soit suivi par la mort du meurtrier, aux mains d'un des héros qui pète un câble et lui met une raclée spectaculaire.

Cependant, comme je n'aime pas vraiment l'idée de faire mourir les gentils, je risque de me la jouer Marvel/Dragon Ball et de révéler qu'ils ont survécu malgré tout ou qu'il y a moyen de les faire revenir. Donc si quelqu'un doit mourir, ce sera généralement un méchant après s'être fait bien massacrer par un héros boosté par la colère et le désespoir du moment.

Mais je garde en tête l'idée de faire tomber des têtes du côté des protagonistes, il faudrait juste que je considère avoir fait tout ce que je voulais faire avec un personnage pour avoir envie de le tuer pour de bon, donc ça ne risque pas d'arriver de si tôt.
Projet Brainchild, mon récit de SF en cours, à fortes inspirations de mangas et de super-héros, mais avec beaucoup plus de bla-bla que je ne pensais en commençant.

Hors ligne vinzWallbreaker

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 768
  • Ga Bu Zo Meu
    • Esquisses-18
Re : Les façons de tuer un personnages et les techniques de torture
« Réponse #51 le: 08 mars 2019 à 13:16:01 »
Justement, tuer un personnage lorsqu'il n'a pas fini sa tâche est un plaisir de fin bourreau.... :-[
Je ne dis pas qu'il faut le faire systématiquement, mais quand ça arrive, cela déstabilise le lecteur et le fout en rogne (contre l'auteur).
C'est un truc qu'on retrouve de plus en plus dans certains séries et je trouve ça plus crédible que de savoir dès le départ que le héro va s'en tirer.

Je m'en vais de ce pas finir de cacher les corps de deux gradés de l'armée adverse avant qu'on s'aperçoive de leur disparition....  >:D :D
Avec des Si on fait de la musique monotone...

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.049 secondes avec 22 requêtes.