Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

23 juillet 2019 à 13:29:18

Le Monde de L'Écriture » Salle de lecture » Essais, documents » Traité d'athéologie (Michel Onfray)

Auteur Sujet: Traité d'athéologie (Michel Onfray)  (Lu 1624 fois)

Hors ligne Windreaver

  • Troubadour
  • *
  • Messages: 390
  • Infinity
Traité d'athéologie (Michel Onfray)
« le: 19 mai 2007 à 20:45:52 »
Résumé :

" Les trois monothéismes, animés par une même pulsion de mort généalogique, partagent une série de mépris identiques : haine de la raison et de l'intelligence ; haine de la liberté ; haine de tous les livres au nom d'un seul ; haine de la vie ; haine de la sexualité, des femmes et du plaisir ; haine du féminin ; haine des corps, des désirs, des pulsions. En lieu et place de tout cela, judaïsme, christianisme et islam défendent : la foi et la croyance, l'obéissance et la soumission, le goût de la mort et la passion de l'au-delà, l'ange asexué et la chasteté, la virginité et la fidélité monogamique, l'épouse et la mère, l'âme et l'esprit. Autant dire la vie crucifiée et le néant célébré... " M. O. En philosophie, il y eut jadis une époque " Mort de Dieu ". La nôtre, ajoute Michel Onfray, serait plutôt celle de son retour. D'où l'urgence, selon lui, d'un athéisme argumenté, construit, solide et militant.

Mon avis :

C'est bien écrit, agréable à lire.
Seulement, de 1) il en fait trop, c'est exagéré, et parfois ça prend des allures de catalogue tellement il met d'exemples, et de 2) c'est du plagiat de Nietzche, avec l'apport de Freud. Lire l'Antéchrist de Nietzsche pour s'en convaincre...
« Modifié: 07 juin 2008 à 16:35:48 par Loredan »
Quelques fois je cours
Je laisse mon âme errer
Qui a dit que Morphée
Ne vivait pas le jour ?

Hors ligne myriam

  • Tabellion
  • Messages: 24
Re : Miche Onfray, Traité d'athéologie
« Réponse #1 le: 04 juin 2007 à 22:17:37 »
Onfray n'a jamais caché ses penchants hédonistes alors les interdits forcément..
Cela dit, plus que son traité fort bien vendu car devant conforter nombre d'individus dans leurs certitudes matéralistes, je retiendrai plutôt ses activités dans l'art de mettre la philosophie à la portée de tous grâce à l'université libre. Encore faut-il savoir si la parole prêchée est de valeur???

Robras

  • Invité
Re : Traité d'athéologie (Michel Onfray)
« Réponse #2 le: 09 janvier 2009 à 23:15:07 »
Si je puis me permettre, je ne qualifierais pas son travail de "plagiat" : il se réclame explicitement de Nietzsche, et a également écrit un ouvrage d'introduction à son sujet (que je n'ai pas lu). Disons qu'il poursuit son projet de rendre accessible au plus grand nombre ce qui a été pendant longtemps le privilège d'une caste, et qui, à moins de longues études qu'eux seuls pouvaient s'offrir, ne pouvaient comprendre Nietzsche, qui est loin d'être le plus accessible des auteurs.

Autant il est vrai qu'il n'est pas Nietzsche, autant je trouve agréable et utile un tel livre, s'il permet de s'orienter justement vers une étude plus approfondie.

Hors ligne Windreaver

  • Troubadour
  • *
  • Messages: 390
  • Infinity
Re : Traité d'athéologie (Michel Onfray)
« Réponse #3 le: 10 janvier 2009 à 17:11:52 »
par plagiat, je voulais dire qu'il n'apporte rien de nouveau.

d'autre part, Nietzsche n'est ni matérialiste, ni hédoniste.

plus accessible oui sans doute, mais justement la lecture de Nietzsche nécessite patience et réflexion, c'est fait exprès. ce n'est pas du prêt-à-penser qui nous laisse sur notre faim une fois le livre terminé. je ne parle pas de l'aspect polémique du livre, mauvaise utilisation de la provoc' alliée à une méconnaissance de l'histoire.
Quelques fois je cours
Je laisse mon âme errer
Qui a dit que Morphée
Ne vivait pas le jour ?

Robras

  • Invité
Re : Re : Traité d'athéologie (Michel Onfray)
« Réponse #4 le: 20 février 2009 à 00:47:14 »
par plagiat, je voulais dire qu'il n'apporte rien de nouveau.

d'autre part, Nietzsche n'est ni matérialiste, ni hédoniste.

plus accessible oui sans doute, mais justement la lecture de Nietzsche nécessite patience et réflexion, c'est fait exprès. ce n'est pas du prêt-à-penser qui nous laisse sur notre faim une fois le livre terminé. je ne parle pas de l'aspect polémique du livre, mauvaise utilisation de la provoc' alliée à une méconnaissance de l'histoire.

Je suis tout à fait d'accord. Cependant, un ouvrage d'introduction, et non une sorte d'explication totale (qui me paraîtrait pour le moins, sinon impossible, orgueilleuse), me paraît plutôt intéressant, voire utile, non ? En quelque sorte, une balayage rapide contre les écueils traditionnels, une orientation pour les non-initiés, etc.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.149 secondes avec 22 requêtes.