Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

21 juillet 2018 à 15:28:44

Le Monde de L'Écriture » Autour de l'écriture » L'antichambre de l'édition » Arnaques, crimes et édition

Auteur Sujet: Arnaques, crimes et édition  (Lu 46642 fois)

Jon Ho

  • Invité
Re : Arnaques, crimes et édition
« Réponse #30 le: 14 août 2012 à 20:53:04 »
J'aime mieux lire une auto-édition travaillée et qui présente une histoire originale qu'un livre bourré des stéréotypes qui a été édité! : Bien vu ^^

Hors ligne diwan

  • Buvard
  • Messages: 3
    • Voir le profil
    • 42ieme rue
Re : Arnaques, crimes et édition
« Réponse #31 le: 13 septembre 2012 à 18:36:27 »
Bonjour,

Pendant ma pose ce midi, je suis tombé sur ce post qui somme toute est instructif.
Étant fâché depuis l’enfance avec l’orthographe, je sais pertinemment que mes textes sont truffés de fautes d’orthographe, et ça, c’est rédhibitoire, tout bon éditeur refusera mes manuscrits, c’est ce qu’ils ont fait du reste.

Il y a quelque temps j’ai envoyé un manuscrit d’un recueil de nouvelles à publibook. En réponse ils m’ont expliqué que mon manuscrit a été transmis au comité de lecture et que j’aurais une réponse, si celle-ci est positive, 7 semaines plus tard.

Jour pour jour, 7 semaines plus tard voici leur réponse :


                       Cher Monsieur Berthion,

Faisant suite à l'envoi de votre manuscrit « Et Dieu créa New York », dont je vous remercie, j'ai le plaisir de vous informer que votre livre a été retenu par notre comité de lecture.

Afin de réaliser le devis d'édition de votre livre, je vous prie de me fournir le fichier Word de votre ouvrage.

Vous remerciant par avance et dans l'attente de vous lire, je vous prie d'agréer, Cher Monsieur Berthion, l'expression de ma considération respectueuse


Aissatou Diop
Chargée de relations auteurs
01 77 48 60 77
aissatou@publibook.com
 
Editions Publibook
14, rue des Volontaires
75015 Paris




Maintenant quand vous parlez de gratuité chez publibook, la phrase : Afin de réaliser le devis d'édition de votre livre, m’a encouragé à ne pas donner suite.

Mais semble-t-il, cela n’a pas plu a publibook.
 Ilsm’écrivent à deux reprises :

Cher Monsieur Berthion,

Suite à l’acceptation de votre manuscrit « Et Dieu créa New York » par notre comité de lecture, je vous ai  demandé de m’envoyer le fichier Word de votre ouvrage afin de pouvoir établir le contrat d’édition que nous vous proposons.

N’ayant eu aucun retour de votre part, j’aimerai connaître les suites que vous envisagez pour ce projet.

Bien cordialement,

Aissatou Diop
Chargée de relations auteurs




Puis :



Cher Monsieur Berthion,

Suite à l’acceptation de votre manuscrit « Et Dieu créa New York » par notre comité de lecture, nous avons fait parvenir une demande de votre fichier Word. Nous n'avons eu aucun retour de votre part. Compte-tenu du nombre important de projets éditoriaux en cours de production, nous ne pouvons pas nous permettre de laisser un projet en suspens. Par conséquent, sans réponse de votre part dans les trois prochaines semaines, nous clôturerons votre dossier.

Nous vous remercions de votre compréhension et espérons néanmoins avoir de vos nouvelles prochainement. Nous vous prions d'agréer, Cher Monsieur Berthion, l'expression de notre considération respectueuse.


Aissatou Diop
Chargée de relations auteurs
01 77 48 60 77
aissatou@publibook.com
 
Editions Publibook
14, rue des Volontaires
75015 Paris
 



Jamais personne ne m’avait relancé autant pour ce recueil ?
Je me demande quelle est vraiment la stratégie de ces gens ?
Bonne soirée
Diwan

 

Diwan

Hors ligne Milora

  • Modo
  • Trou Noir d'Encre
  • *****
  • Messages: 10 236
  • Championne de fautes de frappe
    • Voir le profil
Re : Arnaques, crimes et édition
« Réponse #32 le: 13 septembre 2012 à 19:05:19 »
Je connais pas et Publibook ne m'inspire pas du tout confiance  :-¬? mais tu peux toujours leur répondre pour leur demander des précisions, notamment sur cette histoire de devis d'édition ? Comme ça tu pourras voir ce que c'est que cette affaire, s'il y a arnaque déguisée ou pas, et tu seras sans regret ?
Il ne faut jamais remettre à demain ce que tu peux faire après-demain.

Hors ligne Zacharielle

  • Admin
  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 654
    • Voir le profil
    • au bord du littéral
Re : Arnaques, crimes et édition
« Réponse #33 le: 13 septembre 2012 à 19:11:02 »
S'ils comptent t'envoyer un devis c'est que tu devras payer quelque chose. Ils doivent avoir des forfaits à proposer (correction, correction + couv, correction + couv + pub etc.). C'est complètement bidon en plus de te demander ton Word pour faire leur devis. Ils peuvent calibrer (= compter le nb de pages que ça fera au final) sans quand même... Bref, si tu as besoin d'aide pour l'orth, on peut t'aider à corriger ton manuscrit bien sûr.

Hors ligne Ned Leztneik

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 986
  • Ressentir ou jouer ? C'est vous qui voyez !
    • Voir le profil
    • La page de Ned
Re : Arnaques, crimes et édition
« Réponse #34 le: 14 septembre 2012 à 19:02:11 »
Il existe également les contrats dits "participatifs", certes payants, mais avec une formule différente du compte d'auteur pour laquelle l'auteur doit s'occuper de tout. Et je ne crois pas que l'on puisse parler d'arnaque, dans la mesure ou un contrat de ce type est précis et définit correctement les engagements réciproques de chacune des parties. Avec pour certains contrats répondant à cette formule une clause précise stipulant qu'il n'y a pas de cession de droits. C'est à prendre ou à laisser, et la décision appartient à l'auteur.

Bien sur, tout le monde ne qualifiera pas d' "éditeur" les Sociétés qui proposent ce genre de possibilité, mais je crois qu'il y a aussi à dire sur ceux qui sont considérés par ailleurs  comme de "vrais" éditeurs.

En effet, lors du salon du livre à Saint-Louis, en début d'année, j'ai assisté à une conférence dont le thême était le métier d'éditeur, et j'ai été surpris par leur point de vue.

Sur le plateau, il y avait plusieurs éditeurs, et je ne citerai que deux avis pour ce qui m'a le plus marqué ...

"Il y a aujourd'hui, et j'ai presque envie de dire malheureusement, trop de monde qui écrit en France."
"Si nous devons lire tous les manuscrits, nous avons cent ans de retard"

Dans la bouche de ceux que les médias classent parmi les "majors de l'édition", ce sont, pour le moins, des mots malheureux !
Et cela ne donne pas forcément envie de continuer les démarches, pour certains, entreprises à leur niveau ... même s'ils demandent le manuscrit après leur avoir envoyé la bio, le synopsis et la note de l'auteur avec quelques extraits pour t'assurer que cela répond à leur ligne éditoriale.

Et que penser d'une telle demande, si elle émane d'un éditeur dont l'on sait pertinemment que leur ligne éditoriale ne correspond pas à ses écrits ? je les imagine mal créer une nouvelle collection, rien que pour un premier roman avec ses défauts inhérents.
Il est dit parfois que toutes les guerres ne sont que des guerres de religion. Alors dites-moi le nom de ce Dieu qui les autorise à tuer l'amour. (apologue d'Alegranza)
----------
http://www.facebook.com/NedLeztneik

World End Girlfriend

  • Invité
Re : Arnaques, crimes et édition
« Réponse #35 le: 14 septembre 2012 à 19:19:20 »
"Il y a aujourd'hui, et j'ai presque envie de dire malheureusement, trop de monde qui écrit en France."
"Si nous devons lire tous les manuscrits, nous avons cent ans de retard"

Dans la bouche de ceux que les médias classent parmi les "majors de l'édition", ce sont, pour le moins, des mots malheureux !
Malheureux certes, mais peut-être justifié.
Je n'ai aucun chiffre ni témoignage pour étayer mes propos, mais j'imagine qu'une bonne partie des manuscrits qu'ils reçoivent sont soit totalement hors-sujet avec leur ligne éditoriale, soit d'un niveau somme toute assez médiocre.
Il est vrai que leur rôle est justement de choisir les meilleurs manuscrits, mais comment faire leur travail efficacement, comment trouver cette aiguille quand elle est entourée d'une meute de foin de textes "déchets".
Il est très facile d'écarter les moins bon, d'accord, et c'est un peu leur boulot aussi, ok, mais quand il y en a beaucoup trop la tâche deviens assez ardue, et ceux qui en patissent ce sont les autres, ceux qui ont mit toutes leur tripes, toute leur sueur et leur sang dans leur manuscrit, généralement ceux qui n'ont jamais été publiés, et qui faute de temps, ne verront peut-être pas leur oeuvre jugée de sa bonne valeur.
Après je me trompe peut-être, mais je ne trouve pas les propos de ces éditeurs aussi surprenant que cela.

Hors ligne Ned Leztneik

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 986
  • Ressentir ou jouer ? C'est vous qui voyez !
    • Voir le profil
    • La page de Ned
Re : Arnaques, crimes et édition
« Réponse #36 le: 14 septembre 2012 à 20:09:02 »
Bon, entre temps, je viens de retrouver un listing d'éditeurs à compte d'éditeur.
En espérant que cela puisse vous rendre service ...

voir ici
Il est dit parfois que toutes les guerres ne sont que des guerres de religion. Alors dites-moi le nom de ce Dieu qui les autorise à tuer l'amour. (apologue d'Alegranza)
----------
http://www.facebook.com/NedLeztneik

Hors ligne diwan

  • Buvard
  • Messages: 3
    • Voir le profil
    • 42ieme rue
Re : Re : Arnaques, crimes et édition
« Réponse #37 le: 16 septembre 2012 à 21:46:07 »
.../...Bref, si tu as besoin d'aide pour l'orth, on peut t'aider à corriger ton manuscrit bien sûr.

Bien sûr que j'ai besoin d'aide pour une correction orthographique, mais avant tout, j'aurais besoin d'avis, pas de critiques mais des avis, je pense qu'il est inutile de travailler sur un ou des textes abscons :-¬?, on ne pose pas du papier peint, on ne change pas de tuiles sur une maison en feu.

diwan
Diwan

Hors ligne Ned Leztneik

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 986
  • Ressentir ou jouer ? C'est vous qui voyez !
    • Voir le profil
    • La page de Ned
Re : Arnaques, crimes et édition
« Réponse #38 le: 10 décembre 2012 à 08:12:03 »
Avis ou critiques sur quoi ? L'histoire ? Sa mise en forme ?

Chaque lecteur d'un comité de lecture réagira différemment en fonction de sa sensibilité, comme tout lecteur lambda.

L'histoire, c'est celle que tu écris ! Et elle ne plaira pas à la planète entière. Mais tu dois d'abord te faire plaisir.

Par ailleurs, certaines grosses structures commencent à proposer des ateliers d'écriture. Curieusement, c'est payant ... Et ils précisent aux postulants à ces ateliers qu'ils ne travaillent pas leurs manuscrits pour les améliorer. Pourquoi ? N'aborderaient-ils pas quelque chose de plus fondamental ?

Une petite structure, de son coté, ne pourra pas mettre en place de tels ateliers, pour le moins, je n'ai pas connaisance de cela.

J'imagine mal une petite structure faire un tel boulot bénévolement alors que d'autre part cela commence à être monnayé.

Et n'oubliez pas le travail préliminaire à l'acte d'écriture: une idée ça se travaille ! Demandez-vous ce qui fait que votre histoire tient la route.

C'est comme une petite annonce dans un quotidien. Elle attirera selon la manière dont elle est construite.

Un point concernant les "grosses" structures: certaines précisent ne pas avoir de ligne éditoriale rigide

voir ici: http://www.lexpress.fr/culture/livre/ce-que-recherchent-ces-editeurs-de-premiers-romans_815610.html

C'est marrant ensuite de lire une lettre de refus qui précise que votre manuscrit ne "semble pas répondre  à leur ligne éditoriale ... malgré deux lectures" :D :D

Celle-là, je la conserve.

Et si cela peut vous aider:

Comment écrire un  roman

 
« Modifié: 10 décembre 2012 à 12:39:03 par Ned Leztneik »
Il est dit parfois que toutes les guerres ne sont que des guerres de religion. Alors dites-moi le nom de ce Dieu qui les autorise à tuer l'amour. (apologue d'Alegranza)
----------
http://www.facebook.com/NedLeztneik

Hors ligne lepion

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 814
    • Voir le profil
Re : Mon Petit Editeur
« Réponse #39 le: 24 février 2013 à 01:58:00 »
(edit de Milora : messages suivants scindés depuis le fil sur Mon Petit Editeur, parce que la conversation avait dévié sur l'autoédition VS édition en général)


le monde de l'édition est entré dans le 21° siècle. Voilà ce qui a changé. Pourquoi une maison comme "Mon Petit Éditeur" se ferait-elle plus de blé sur le dos des auteurs qu'une maison d'édition dite classique ? Parce qu'il n'y a pas de promotion, pas de diffusion ? Et alors ? Surtout que les clauses de contrat sont radicalement différentes (de 0,7% dans la poche de l'auteur avec un contrat à compte d'éditeur de type classique, à 50%, voire plus, avec l'autre formule).
Et puis on peut se diffuser tout seul, faire sa promo...
« Modifié: 27 février 2013 à 10:07:19 par Milora »
rien ne sert de partir à point, il faudra courir.

Hors ligne OliveDuWeb

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 722
  • Une tapenade de mots dans une mer d'huile d'idées
    • Voir le profil
    • Page auteur
Re : Re : Mon Petit Editeur
« Réponse #40 le: 24 février 2013 à 02:07:50 »
0,7% dans la poche de l'auteur avec un contrat à compte d'éditeur de type classique
Faut pas exagérer, la moyenne tourne entre 5 et 10%.

Tant que les choses sont claires dès le départ, tout le monde a le droit d'exister.
Seulement, j'ai un boulot, je passe beaucoup de temps à écrire, je ne peux pas faire de promo (d'ailleurs je ne saurais pas), donc c'est pas ça que je cherche.
"Les seuls beaux yeux sont ceux qui vous regardent avec tendresse" (Coco Chanel)

Hors ligne lepion

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 814
    • Voir le profil
Re : Re : Mon Petit Editeur
« Réponse #41 le: 24 février 2013 à 02:10:14 »
Pardon, oui je voulais bien sûr dire 7%...
rien ne sert de partir à point, il faudra courir.

Hors ligne Ned Leztneik

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 986
  • Ressentir ou jouer ? C'est vous qui voyez !
    • Voir le profil
    • La page de Ned
Re : Re : Mon Petit Editeur
« Réponse #42 le: 24 février 2013 à 07:24:49 »
Pour un contrat à compte d'éditeur, les droits d'auteur sont de 8%, pour passer à 10 voire 12, selon les retirages ultérieurs. En cas d'à valoir, celui-ci reste acquis, même si les ventes sont mauvaises. D'autre part, dans un contrat de ce type, l'éditeur paye des cotisations sociales pour l'auteur.

Si ce n'est pas le cas, ce n'est pas à proprement parler un contrat "classique"

voir ici
« Modifié: 24 février 2013 à 07:27:32 par Ned Leztneik »
Il est dit parfois que toutes les guerres ne sont que des guerres de religion. Alors dites-moi le nom de ce Dieu qui les autorise à tuer l'amour. (apologue d'Alegranza)
----------
http://www.facebook.com/NedLeztneik

Hors ligne anlor

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 986
  • Empanada bitch
    • Voir le profil
    • Un blog en carton
Re : Re : Mon Petit Editeur
« Réponse #43 le: 24 février 2013 à 08:19:10 »
Désolée hein, c'est peut-être pas le lien pour m'étendre, mais c'est un peu mes études que vous êtes en train de remettre en cause, du coup ça me touche pas mal.

Bien sur je préférerais être chez Actes Sud, mais c'est mieux que rien, c’est un début !
il y a des tas de petits éditeurs moins importants qu'Actes Sud qui publient des livres très intéressants et de nouveaux auteurs. ça demande un peu plus de temps de recherches, de comparaisons de lignes éditoriales, mais il ne faut pas résumer l'édition à Gallimard vs. l'autodiffusion/autoétidion

Donc non, je ne crois pas qu’ils arnaquent les écrivains.
Je n'ai pas parlé d'arnaque, l'arnaque, c'est l'édition à compte d'auteur. La je voulais juste souligner le fait que c'est une maison qui ne prend pas de risque et qui joue uniquement sur le désir de nombreux écrivains amateurs de voir leur livre publié. Concrètement, pour moi, c'est pas une ligne éditoriale.

le monde de l'édition est entré dans le 21° siècle. Voilà ce qui a changé. Pourquoi une maison comme "Mon Petit Éditeur" se ferait-elle plus de blé sur le dos des auteurs qu'une maison d'édition dite classique ? Parce qu'il n'y a pas de promotion, pas de diffusion ? Et alors ? Surtout que les clauses de contrat sont radicalement différentes (de 0,7% dans la poche de l'auteur avec un contrat à compte d'éditeur de type classique, à 50%, voire plus, avec l'autre formule).
Et puis on peut se diffuser tout seul, faire sa promo...
Ce qui est dommage, c'est qu'avec ce système, on inonde le marché éditorial de bouquins pas franchement bons qui se distinguent uniquement par les sous que leur auteur a pu mettre dans leur promotion. Le 21ème a ça de bien qu'on peut tous se sentir écrivain et faire publier des bouquins sans intérêt (je ne parle du livre de Soline puisque je ne l'ai pas lu)
Encore une fois, le rôle de l'éditeur n'est pas seulement de publier un livre (dans ce cas, auto-éditez-vous, c'est plus rigolo de tout faire à la main) mais de le faire avec un objectif/un raison, en l'inscrivant dans une ligne éditoriale.
Enfin voilà, ça m'agace qu'on oublie les petits éditeurs qui font du bon boulot et du boulot passionné ; qui portent un intérêt quelconque à ce qu'ils publient quoi...

voilà, maintenant j'arrête
bisous bisous  :-*
"Non, je ne m'aime plus, je ne m'aime personne."

Hors ligne Ned Leztneik

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 986
  • Ressentir ou jouer ? C'est vous qui voyez !
    • Voir le profil
    • La page de Ned
Re : Re : Mon Petit Editeur
« Réponse #44 le: 24 février 2013 à 08:52:16 »
D'un autre coté, si l'auteur veut gagner un peu pour son travail, un "petit" éditeur à compte d'éditeur ne pourra pas toujours proposer un à-valoir.

Alors, si ce n'est pas pour l'argent, ni pour satisfaire son égo, il reste quoi ? Je doute fort qu'un "petit" éditeur accepte par avance de te dire quelles seront les conditions qu'il te proposera s'il t'édites, sans avoir lu ton manuscrit. Et si tu l'envoies, quelle que soit la formule, les frais seront pour toi.

Quelqu'un au RMI, sans boulot, avec des enfants à charge, avec des fins de mois difficiles, il fera comment ? Je l'imagine mal ne dépenser que 20 à 30 euros par mois pour cela. Même s'il a du talent.
Il est dit parfois que toutes les guerres ne sont que des guerres de religion. Alors dites-moi le nom de ce Dieu qui les autorise à tuer l'amour. (apologue d'Alegranza)
----------
http://www.facebook.com/NedLeztneik

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.073 secondes avec 24 requêtes.