Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

24 septembre 2018 à 14:02:01

Le Monde de L'Écriture » Autour de l'écriture » L'antichambre de l'édition » Arnaques, crimes et édition

Auteur Sujet: Arnaques, crimes et édition  (Lu 48508 fois)

Jon Ho

  • Invité
Re : Arnaques, crimes et édition
« Réponse #15 le: 18 juin 2012 à 08:59:38 »
Perso je suis chez Publibook. Ils sont très pros et sympathiques. Les livres qu'ils éditent sont dispos sur Amazon/FNAC/chapitre.com et dans un grand nombre de librairies partenaires. Ils ne demandent pas un centime...
Merci beaucoup à eux d'avoir permis à ma Barbie de vivre son histoire.

Hors ligne Milora

  • Modo
  • Trou Noir d'Encre
  • *****
  • Messages: 10 256
  • Championne de fautes de frappe
Re : Arnaques, crimes et édition
« Réponse #16 le: 18 juin 2012 à 17:26:22 »
Mais Publibook c'est de l'auto-édition, ou c'est du compte d'éditeur ?
Il ne faut jamais remettre à demain ce que tu peux faire après-demain.

Jon Ho

  • Invité
Re : Arnaques, crimes et édition
« Réponse #17 le: 18 juin 2012 à 21:26:36 »
Ils prennent tout en charge, s'occupent de la diffusion et de la livraison des bouquins. En échange je perçois 20% sur chaque vente.
Donc c'est Plutôt un bon plan franchement...

Hors ligne Milora

  • Modo
  • Trou Noir d'Encre
  • *****
  • Messages: 10 256
  • Championne de fautes de frappe
Re : Arnaques, crimes et édition
« Réponse #18 le: 19 juin 2012 à 15:09:16 »
,Oui mais ça reste de l'auto-édition. (Je me suis renseignée entre temps). Il n'y a pas de sélection à l'entrée, pas de corrections éditoriales, et apparemment, les corrections orthographiques et typographiques sont payantes, à la charge de l'auteur.
La "diffusion" est minimale : les livres sont bien dispos sur des grands sites comme la Fnac ou Amazon, mais pas de pub, pas de promotion - d'ailleurs dans leur prospectus, ils disent bien que c'est à l'auteur de faire les démarches (ils le disent pas texto mais c'est ce qui ressort de leur PDF explicatif). Et sur Google on trouve beaucoup de témoignages de gens pas contents (livre illisible, prix élevé pour l'auteur au-delà de ses 5 exemplaires initiaux...)

Bref, ça a l'air d'être pareil que manuscrit.com ou thebookedition. Pour faire imprimer un texte qui tient à coeur à l'auteur, pourquoi pas ! Mais faut pas y voir de la vraie édition...

Citer
Ils ne demandent pas un centime...
C'est bizarre : c'est pas ce que j'ai vu. Peut-être que tu payes uniquement si tu demandes une correction ?
Il ne faut jamais remettre à demain ce que tu peux faire après-demain.

Jon Ho

  • Invité
Re : Arnaques, crimes et édition
« Réponse #19 le: 19 juin 2012 à 15:23:28 »
Non, je n'ai pas payé un centime.
Après rares sont ceux qui publient un premier roman chez Gallimard ou une autre grosse boîte sans relations ou système fellationnaire...
Moi je suis content d'eux et se faire sa propre pub c'est tout à fait faisable. De toute façon les grosses boîtes prennent peu de risques et éditent des chose qui sont quasiment prévendues grâce à la notoriété de l'auteur ou des sujets traités...
Faut pas être trop gourmand, les choses se font petit à petit.
Certes Publibook c'est pas le graal mais ils ont le mérite d'être honnêtes et très pro...

Hors ligne Milora

  • Modo
  • Trou Noir d'Encre
  • *****
  • Messages: 10 256
  • Championne de fautes de frappe
Re : Re : Arnaques, crimes et édition
« Réponse #20 le: 19 juin 2012 à 15:28:38 »

Après rares sont ceux qui publient un premier roman chez Gallimard ou une autre grosse boîte sans relations ou système fellationnaire...
Lol, non mais y a une différence entre l'édition et l'auto-édition ;) Dans l'édition, y a pas que Gallimard, dans la vie :P Il n'en reste pas moins que c'est effectivement très difficile d'être réellement édité. Mais bon, personnellement, j'irai pas dépenser de l'argent pour lire un truc en auto-édition : ça peut effectivement être très bien, mais ça peut aussi être totalement illisible, puisqu'il n'y a pas la moindre sélection à l'entrée, et pas de travail sur le texte...

Cela dit, si dans ton cas Publibook ne t'a pas fait payer, on peut en conclure que c'est certes de l'auto-édition mais pas de l'arnaque, puisque tu n'y as rien perdu. Faut juste être conscient de ce que c'est, du coup.

(Peut-être qu'ils ont changé leur formule ? Les témoignages que j'ai lus sur internet disent avoir dû payer dans les 400 euros. Ou alors c'est fonction de la taille du texte ? Il est long comment, le tien ? C'est un roman,une novella...?)
Il ne faut jamais remettre à demain ce que tu peux faire après-demain.

Jon Ho

  • Invité
Re : Arnaques, crimes et édition
« Réponse #21 le: 19 juin 2012 à 15:43:24 »
Oula, tu fais confiance aux commentaires sur internet... Je suis déçu ^^
Mon roman fait une 50' de pages.
J'ai eu des réponses positive des éditions amalthee et bénevent qui me demandaient presque 1000 euros.
Publibook n'accepte pas tout, c'est faux. Il y a bien une sélection même si elle est moins rude que chez certains éditeurs. Je connais des gens qui se sont vu retourner leurs manuscrits parce qu'ils ne jugeaient pas ça editable.
Ensuite je voudrais insister sur le fait que les grosses maisons d'éditions veulent faire du chiffre donc vont miser sur ce que les gens veulent lire. Ensuite les auteurs écrivent en fonction et c'est pas ma démarche... Je me fous de savoir ce qui plaît, j'ecris pas pour une mode...

Hors ligne Milora

  • Modo
  • Trou Noir d'Encre
  • *****
  • Messages: 10 256
  • Championne de fautes de frappe
Re : Arnaques, crimes et édition
« Réponse #22 le: 19 juin 2012 à 15:56:47 »
Amalthee, Bénévent, Baudelaire, c'est des arnaques (c'est du compte d'auteur, ou du moins de l'auto-édition où ils te font payer).

Citer
Publibook n'accepte pas tout, c'est faux. Il y a bien une sélection même si elle est moins rude que chez certains éditeurs. Je connais des gens qui se sont vu retourner leurs manuscrits parce qu'ils ne jugeaient pas ça editable.
ça doit être une sélection légère, alors (genre : trop de fautes, c'est pas français, etc.)

Citer
Ensuite je voudrais insister sur le fait que les grosses maisons d'éditions veulent faire du chiffre donc vont miser sur ce que les gens veulent lire. Ensuite les auteurs écrivent en fonction et c'est pas ma démarche... Je me fous de savoir ce qui plaît, j'ecris pas pour une mode...
Je suis en partie d'accord avec toi : j'aime pas la démarche qui consiste à écrire en mettant les ingrédients pour être publié. Mais je pense que réduire la vraie édition à ça, c'est réducteur ^^ Déjà, tu dis "grosses maisons d'édition", mais y a pas que des grosses ! :P Y a des moyennes et y a des petites, aussi. Dans les petites, certaines sont pas très sérieuses, mais d'autres sont très bien, pour ce que j'ai pu voir.
Mais dans tous les cas, outre la sélection à l'entrée, la différence entre l'auto-édition et la vraie édition c'est quand même qu'y a un vrai travail derrière, dans l'édition. Zach pourra en parler mieux que moi.

Après, beaucoup de monde passe par l'auto-édition ; pourquoi pas, si ça leur plait ? Mais ils ont parfois tendance à se considérer comme des écrivains, alors que le fait d'avoir mis son texte en auto-édition n'est pas un gage d'être écrivain, puisque n'importe qui peut le faire. Faut juste pas présenter l'auto-édition comme une vraie édition, et surtout, ne pas croire que c'en est ^^
Il ne faut jamais remettre à demain ce que tu peux faire après-demain.

Jon Ho

  • Invité
Re : Arnaques, crimes et édition
« Réponse #23 le: 19 juin 2012 à 16:03:48 »
Bon en gros pour résumer ton propos, j'ai eu la chance d'être édité et de pouvoir me la péter un peu ( Wai juste un peu genre 3 jours ) uniquement parceque Publibook se fout de la qualité de la merde que je peux gratter...
Dans ce cas la c'est quoi l'intérêt pour eux ???

Hors ligne Milora

  • Modo
  • Trou Noir d'Encre
  • *****
  • Messages: 10 256
  • Championne de fautes de frappe
Re : Arnaques, crimes et édition
« Réponse #24 le: 19 juin 2012 à 16:11:20 »
Je voulais pas te vexer, Jon. Je dis pas que tu as fait cette démarche pour te la péter ! Mais, si je ne fais pas erreur sur Publibook (mais bon le nom même dit bien ce qu'il dit : axé sur la volonté de faire publier, pas sur une ligne éditoriale quelconque), c'est pas vraiment être édité que d'être chez eux. Un peu comme les recueils de Point Final et du MDE : ils sont chez lemanuscrit.com et chez lulu. Ils sont imprimés, disponibles sur internet, ont une couverture et une mise en page de livres... Mais bon, c'est pas une vraie édition.

Dans ce cas la c'est quoi l'intérêt pour eux ???
Outre les éventuels frais qu'est prêt à engager l'auteur (tu dis qu'y en a pas pour Publibook, mais y a des cas où la correction est payante), ils ne déboursent rien. L'auteur fait tout seul l'essentiel du boulot, et d'après le règlement de publibook (disponible sur leur site), la moindre démarche demandée à l'éditeur est payante.
A partir de là, c'est tout bénef pour eux : l'auteur va sans doute acheter son livre et le faire acheter à certains de ses proches. Même si ce n'est que 10-20 exemplaires, et que l'auteur gagne 20% (d'après leur site c'est 9% sur le livre papier, et 36% sur le livre numérique), eux s'embarquent les 80 autres pourcents.
Il ne faut jamais remettre à demain ce que tu peux faire après-demain.

Jon Ho

  • Invité
Re : Arnaques, crimes et édition
« Réponse #25 le: 19 juin 2012 à 16:23:01 »
Ils me permettent d'être édité version papier avec une belle couverture et un travail bien fini, je leur file du fric sur les ventes, ça me paraît honnête.
En plus j'ai fais un calcul rapide, sur les 1600 bouquins que j'ai vendu ils vont bien se faire plaisir. Je m'en fous, je voulais que ma Barbie vive alors merci à eux...
Et peut être que ces bonnes ventes m'ouvrir ont d'autres portes ? C'est tout le mal que je me souhaite...  :mrgreen:

Hors ligne Kailiana

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 3 552
  • Lial' | Calamar placide
Re : Arnaques, crimes et édition
« Réponse #26 le: 20 juin 2012 à 11:46:02 »
Si t'as vendu 1600 bouquins, c'est que TU as fait de la pub, non ? Si tu es prêt à faire de la pub toi-même, l'auto-édition, ça peut être très bien. Mais ça reste différent de la "vraie" édition avec un travail éditorial (correction du manuscrit...).
Après tu peux parfaitement faire ce travail toi-même ou demander à des amis, c'est juste que c'est considéré différemment.

(et éviter l'édition à compte d'auteur (dès que tu dois payer un truc) qui est vraiment une arnaque)
Si la réalité dépasse la fiction, c'est parce que la réalité n'est en rien tenue à la vraisemblance.
Mark Twain

La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
Einstein

Jon Ho

  • Invité
Re : Arnaques, crimes et édition
« Réponse #27 le: 20 juin 2012 à 12:30:42 »
Ils ne m'ont pas fait de pub mais ils étaient la pour faire en sorte que le roman se vende

Hors ligne Zacharielle

  • Admin
  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 732
    • au bord du littéral
Re : Arnaques, crimes et édition
« Réponse #28 le: 20 juin 2012 à 20:00:20 »
Je ne comprends pas trop comment tu aurais pu atteindre ce chiffre sans faire de pub de ton côté ni eux du leur, ils ne sont pas sortis de nulle part tes lecteurs...

Bref, l'auto-édition c'est pas un mal, si on sait ce qu'on fait et qu'on a suffisamment de compétences techniques et de temps pour s'occuper de tas d'éléments différents (l'écriture bien sûr mais aussi l'éditorial, la mise en page, le marketing, la diffusion, la distribution...) qui d'habitude sont répartis entre spécialistes (Publibook est entre l'auto édition et l'édition de ce point de vue, puisqu'il assume certains de ces points) . Bref, y'a des connaisseurs de la question qui traînent sur Twitter, si ça vous intéresse allez les interroger.

Payer pour avoir son livre imprimé, ce n'est pas de l'arnaque, c'est juste que c'est pas ce qu'on appelle de l'édition ^^ En tout cas vous pourrez faire des meubles avec les livres qu'il vous restera sur les bras parce que vous n'arriverez pas à les vendre.

Citer
Après rares sont ceux qui publient un premier roman chez Gallimard ou une autre grosse boîte sans relations ou système fellationnaire...
#1 pourquoi viser les grosses boites ? Pour le prestige ? Il y a un tas de petites maisons très reconnues pour leur travail. Regarde comment a évolué Actes Sud...
#2 arrêter avec ce cliché du réseau... regarde un peu les premiers romans du Festival Premier Roman de Chambéry et questionne les auteurs : je doute que plus de quelques uns connaissaient quelqu'un dans le milieu... de la persévérance et de l'humilité finissent un jour par payer

Citer
De toute façon les grosses boîtes prennent peu de risques et éditent des chose qui sont quasiment prévendues grâce à la notoriété de l'auteur ou des sujets traités...
c'est fatigant ces raccourcis... Si Gallimard ne misait que sur le prochain Goncourt, il y aurait 1 bouquin par an sur les tables des libraires. Or c'est pas trop le cas. Et il n'y a pas que Gallimard dans la vie comme dit Milora.

Bref : Publibook tu y trouves ton compte et tant mieux ; ceci dit, stp ne tape pas à l'aveugle sur le reste du monde éditorial sous prétexte que tu te serais/as été refusé (le coup du génie persécuté, c'est daté...).

Hors ligne isallysun

  • Scribe
  • Messages: 61
Re : Re : Arnaques, crimes et édition
« Réponse #29 le: 14 août 2012 à 03:07:39 »
Si t'as vendu 1600 bouquins, c'est que TU as fait de la pub, non ? Si tu es prêt à faire de la pub toi-même, l'auto-édition, ça peut être très bien. Mais ça reste différent de la "vraie" édition avec un travail éditorial (correction du manuscrit...).
Après tu peux parfaitement faire ce travail toi-même ou demander à des amis, c'est juste que c'est considéré différemment.

(et éviter l'édition à compte d'auteur (dès que tu dois payer un truc) qui est vraiment une arnaque)
Quoi? L'auto-édition n'est pas de la vraie édition? Je diverge d'opinions là-dessus! J'aime mieux lire une auto-édition travaillée et qui présente une histoire originale qu'un livre bourré des stéréotypes qui a été édité!

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.046 secondes avec 22 requêtes.