Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

09 décembre 2019 à 09:25:52

Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts » Théâtre » [Théâtre] Une terrible beauté est née.

Auteur Sujet: [Théâtre] Une terrible beauté est née.  (Lu 2650 fois)

Hors ligne calekin

  • Calligraphe
  • *
  • Messages: 119
[Théâtre] Une terrible beauté est née.
« le: 14 octobre 2011 à 20:15:54 »
  07 h 02, l'époux est en retard. Son coeur bat plus vite que le tic-tac de sa montre. La grande réussite de sa vie va d'ici peu surgir du néant béant de sa femme. Il a un trac monstrueux et ce lieu hideux à l'air glacial l'effraye, les murs y semblent badigeonnés de biseptine. Le corridor gémit, il a l'allure chaloupée d'un canard boîteux. Son corps est engourdit  d'une angoisse galvanique.

    En s'approchant, il entend la rumeur d'une voix : "Tirez sur vos bras, ramez sans vous arrêter,  et ne lâchez rien ! C'est la dernière vague avant la sortie de l'îlot ".

Un sous-fifre aux yeux exorbités est posté devant la vitre et étudie attentivement le processus en monologuant.

L'interne, embué :

-C'est mon premier accouchement, j'en ai mal à l'abdomen.

Cette image écoeure l'époux qui fait demi-tour en direction de la machine à café.


Pendant ce temps,  dans la chambre 26 de la maternité.


L'épouse, la figure empourprée et la voix fébrile :

-Où est mon époux ? Où est-il?

Elle pousse de toutes ses forces, le grand cygne accouche d'un vilain petit cygnet noir.

     L'interne, les yeux vitreux :

-Ah ! Le voilà qui arrive.

La sage-femme :

Elle extirpe le colis de cacao, et l'enveloppe de ses bras.

-C'est un métisse !

Elle se met à trépigner en poussant des petits cris de joie avorté.


Le médecin :

-Cessez donc de gesticuler, et poussez-vous un peu que j'admire ce miracle.

Il tend le colis à l'épouse.


La sage-femme :

-Moi il me fait fondre le coeur avec ses beaux yeux noisette.


L'époux, abasourdi à l'embrasure de la porte :

-Quoi !? un pain d'épice.

Il claque la porte et repart derechef en pantelant.

-Il me faut du café, vite un café !

L'interne, dans le couloir :

-Où allez-vous monsieur ?

L'époux, déambulant hagard :

-Prendre un café

L'interne :

-Je vais pouvoir me rendre utile, j'y allais, je vous prends un café au lait ?


L'époux :

 -Seigneur...

Il s'affaisse comme percuté par un électrochoc.


                                               
              L'interne, affolé :


-Infirmier, infirmier ! 

À lui-même, éploré

 Je ne serais jamais médecin, j'ai tué quelqu'un.


Dans la salle d'accouchement.


L'épouse :

-Où est mon époux ? Où est-il?


La sage-femme, rêveuse :

-Un métisse c'est la plus belle preuve d'amour d'un noir et d'un blanc, c'est comme avoir le soleil et   la la lune sous la même couette, vous ne trouvez pas Dr. Henry?


Le médecin :

-Je trouve que vous êtes une sage-sotte avec vos crudités ! Vous voyez bien que ces gens sont blancs comme du marbre.

Il martèle furieusement du poing la table d'accouchement. Le bébé fait une pirouette.


L'épouse, réceptionnant l'enfant :

-Où est mon époux ? Où est-il?

La sage-femme :

-Vous êtes un goujat, Docteur, et moi qui vous trouvais plutôt mignon..


Le médecin :

-Calmez-vous ou je vous fais une saignée.

Le médecin, sentencieux :

-Nous pouvons dire qu'une terrible beauté est née.


07 h 24, il rédige l'acte de naissance.


Je participe au  Concours de Nouvelles de la Biennale et donc j'ai décidé de vous faire profiter de la nouvelle que j'ai envoyé sous une forme théâtralisée.
« Modifié: 15 octobre 2011 à 14:11:57 par calekin »

Hors ligne Kasprzak

  • Prophète
  • **
  • Messages: 626
    • Mike Kasprzak
Re : [Théâtre] Une terrible beauté est née.
« Réponse #1 le: 14 octobre 2011 à 20:20:38 »
Tiens le titre me dit quelque chose  :-¬?
tu participes aussi au cours de la biennale de lyon ?
"le public ne retient d'un écrivain, ou de ses écrits, que ce qu'il souhaite, et se moque du reste. or ce qu'il en retient lui est, la plupart du temps, le moins indispensable, alors que ce qu'il laisse filer lui ferait le plus grand bien."

http://www.lecafardheretique.fr/

Hors ligne Lordius

  • Troubadour
  • *
  • Messages: 370
    • Le journal de Lordius
Re : [Théâtre] Une terrible beauté est née.
« Réponse #2 le: 15 octobre 2011 à 09:07:47 »
Mince alors, va y avoir de la concurrence.
Mais la longueur doit être de 2011 caractères espaces compris. Y a pas un peu plus, là ?

Hors ligne calekin

  • Calligraphe
  • *
  • Messages: 119
Re : [Théâtre] Une terrible beauté est née.
« Réponse #3 le: 15 octobre 2011 à 12:20:36 »
Citer
j'ai décidé de vous faire profiter de la nouvelle que j'ai envoyé sous une forme théâtralisée.

Citer
Mais la longueur doit être de 2011 caractères espaces compris. Y a pas un peu plus, là ?

Oui je l'ai modifié, et j'ai rajouté certaines indications et approfondis un peu.
La version que j'ai expédié comporte exactement 2011 caractères.

Citer
Mince alors, va y avoir de la concurrence.
Non, pour ma part de l'amateurisme. Je suis un grand débutant.
« Modifié: 15 octobre 2011 à 12:22:08 par calekin »

Hors ligne ernya

  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 7 707
  • Ex-dragonne
    • Page perso
Re : [Théâtre] Une terrible beauté est née.
« Réponse #4 le: 15 octobre 2011 à 12:38:29 »
Citer
La grande réussite de sa vie va d'ici peu surgir du néant béant de sa femme.

l'idée est sympa mais je trouve personnellement ta phrase un peu longue. Tu pourrais pas couper un peu ?

Citer
Il a un trac monstrueux et ce lieu hideux à l'air glacial l'effraye
,
trop d'adjectifs !

Citer

 Le corridor gémit, il a l'allure chaloupée d'un canard boîteux paralysé d'une angoisse galvanique.
idem, surtout "galvanique"

Citer
Un sous-fiffre émerveillé aux yeux exhorbités est posté devant la vitre et étudit attentivement le processus en monologuant.
sous-fifre / exorbités / étudie
encore une fois fois, c'est la saturation d'adjectifs. Du coup je comprends même plus ce que je lis.

Citer
Elle pousse de toute ses forces,

toutes

Citer
-Je vais pouvoir me rendre utile, j'y allais, je vous prend un café au lait ?
prends

-
Citer
Un métisse c'est la plus belle preuve d'amour d'un noir et d'un blanc, c'est comme avoir le soleil et   la la lune sous la même couette, vous ne trouvez pas Dr. Henry?
bug

Citer
-Vous êtes un goujat Docteur, et moi qui vous trouvais plutôt mignon..
goujat, Docteur,


Alors, ça ne tient qu'à moi mais je pense que si on te demande d'écrire une nouvelle, c'est pas une bonne idée d'envoyer une mini-scène de théâtre. C'est un peu comme si on te demandait d'écrire de la poésie et que tu donnais une page de roman. Après ça marchera peut-être, hein.
Sinon l'idée est assez rigolote, ce que je trouve moins bien c'est que j'aurais plus vu la révélation du nouveau-né comme chute, comme fin, parce que tel quel, je trouve que ça se finit pas en fait. Que tu t'es arrêté parce que sinon t'allais dépasser le nombre de caractères requis. C'est dommage, l'idée est sympa. Et tu pourrais parfaitement l'adapter en une nouvelle (donc pas en pièce) en mettant comme chute cette naissance étrange. :mrgreen:

Quoi qu'il en soit, une petite réduction des adjectifs serait pas mal, je pense !
"Je crois qu'il est de mon devoir de laisser les gens en meilleur état que je ne les ai trouvés"
Kennit, Les Aventuriers de la Mer, Robin Hobb.

Hors ligne calekin

  • Calligraphe
  • *
  • Messages: 119
Re : [Théâtre] Une terrible beauté est née.
« Réponse #5 le: 15 octobre 2011 à 14:05:33 »
Citer
Un métisse c'est la plus belle preuve d'amour d'un noir et d'un blanc, c'est comme avoir le soleil et   la la lune sous la même couette, vous ne trouvez pas Dr. Henry?
bug

Citer
-Je trouve que vous êtes une sage-sotte avec vos crudités ! Vous voyez bien que ces gens sont blancs comme du marbre.

Le médecin donne la réponse au syllogisme de la sage-femme.

Citer
Alors, ça ne tient qu'à moi mais je pense que si on te demande d'écrire une nouvelle, c'est pas une bonne idée d'envoyer une mini-scène de théâtre. C'est un peu comme si on te demandait d'écrire de la poésie et que tu donnais une page de roman. Après ça marchera peut-être, hein.

Je me suis mal exprimé, ce que j'ai envoyé, c'est bien une nouvelle.

Citer
Quoi qu'il en soit, une petite réduction des adjectifs serait pas mal, je pense !

J'ai élagué un peu.

Citer
Sinon l'idée est assez rigolote, ce que je trouve moins bien c'est que j'aurais plus vu la révélation du nouveau-né comme chute, comme fin, parce que tel quel, je trouve que ça se finit pas en fait. Que tu t'es arrêté parce que sinon t'allais dépasser le nombre de caractères requis. C'est dommage, l'idée est sympa. Et tu pourrais parfaitement l'adapter en une nouvelle (donc pas en pièce) en mettant comme chute cette naissance étrange.

A vrai dire, j'y ai pensé, ce que je veux que ma petite pièce véhicule, c'est uniquement une anecdote rigolote, après j'y ai pas passé énormément de temps. Moi elle me plait bien comme ça.  :-¬?
Merci de ton avis.
« Modifié: 15 octobre 2011 à 14:08:03 par calekin »

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.03 secondes avec 23 requêtes.