Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

13 décembre 2019 à 11:14:52

Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts » Théâtre » [Théâtre]Poupée de sable

Auteur Sujet: [Théâtre]Poupée de sable  (Lu 5035 fois)

Hors ligne ernya

  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 7 707
  • Ex-dragonne
    • Page perso
Re : Re : [Théâtre]Poupée de sable
« Réponse #15 le: 03 octobre 2011 à 13:32:46 »
Alors, pour "glaireuse" et la ref à La Cité de la peur, je vais les enlever parce que vous êtes plusieurs à bloquer dessus.


Citer
Citer
ça t’occuperait au lieu d’aller muser – tiens, voilà ce foutu mot que je cherchais pour les mots croisés, muser – près de cet étang.
bof (la remarque entre tirets ne sonne pas naturelle je trouve, et le verbe a un peu l’air d’être là parce que « oh il me plait je vais le recaser quelque part » alors que je trouve que ça ne correspond ni à la situation ni au vocabulaire du père)
hum, pas faux
En fait, vu que maintenant on s'en fout du défi, je me demandais si la scène avec les parents était véritablement utile.

Citer
Citer
Oui, ménagez-moi comme un pauvre vieillard souffreteux, donnez-moi des cuillérées d’huile de foie de morue en achetant une grosse malle, en laissant traîner des cartes américaines, en découchant plusieurs nuits de suite, tout doucement, pour ne pas me brusquer, je suis un vieux chien après tout - les poètes sont des chiens –
y a une référence ?
euh ça dépend de ce que tu cites :mrgreen: Pour "les poètes sont des chiens", je me souviens plus trop, je crois que je pensais à Rimbaud mais en le détournant. Mais je suis en train de me dire que la comparaison avec l'huile de foie de morue est tout sauf claire donc je vais modifier ça.


Citer
Je crois que j’ai préféré le premier tableau, je l’ai trouvé mieux rédigé, ou plus dense, je sais pas.
XD, génial, ça doit faire 1/5 du texte  :mrgreen:
Ah, tant qu'on y est, ici, t'as trouvé que la façon de parler des gamins faisait réelle ou pas ?

Citer
Après, de temps en temps, surtout dans les répliques de l’homme, je trouvais ça un peu… pas larmoyant, mais mélancolie-premier-prix.

ok c'est donc vraiment pas encore ça. Mais je vois pas comment améliorer ça :-\ Y'en a trop, c'est ça ? Faudrait nuancer, supprimer des bouts, faire complètement autrement ?

Citer
Enfin c’est pas très important.

un peu quand même. :noange:

merci d'avoir commenté !
« Modifié: 03 octobre 2011 à 13:43:36 par ernya »
"Je crois qu'il est de mon devoir de laisser les gens en meilleur état que je ne les ai trouvés"
Kennit, Les Aventuriers de la Mer, Robin Hobb.

Hors ligne Plume d'argent

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 154
Re : [Théâtre]Poupée de sable
« Réponse #16 le: 12 octobre 2011 à 01:36:51 »
Coucou !

Je n'ai pas vraiment le temps de faire dans le détail, alors je te donne mon avis global : j'ai assez aimé, la scène où le petit garçon parle de sa mère est touchante, par contre les monologues de l'homme sont parfois longues et rébarbatives. Les didascalies romancées sont chouettes mais c'est vrai qu'elles ne sont pas pratiques quant à être jouées mais je les ai bien aimées tout de même.

Hors ligne ernya

  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 7 707
  • Ex-dragonne
    • Page perso
Re : [Théâtre]Poupée de sable
« Réponse #17 le: 12 octobre 2011 à 19:36:17 »
 
Citer
par contre les monologues de l'homme sont parfois longues et rébarbatives
outch. Rébarbatif... ok, faut vraiment que je reprenne ce texte dans ce cas !

Contente que tu aies apprécié le reste !


édit : j'ai fait quelques modifications (j'ai finalement envoyé valser la scène avec les parents qui était vraiment inutile et en plus de ça assez clichée, j'ai tenté d'alléger le "mélancolie-premier prix" des répliques de l'homme. Pas sûre que ce soit encore ça mais bon.
« Modifié: 12 octobre 2011 à 21:01:31 par ernya »
"Je crois qu'il est de mon devoir de laisser les gens en meilleur état que je ne les ai trouvés"
Kennit, Les Aventuriers de la Mer, Robin Hobb.

Hors ligne Ben.G

  • Admin
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 7 398
  • Voleur de nuits
    • J'irai lire chez vous
Re : [Théâtre]Poupée de sable
« Réponse #18 le: 15 juin 2015 à 03:43:40 »
Lu Erny!

Bon anniversaire mdéien! dernier texte de mon gibet!

Citer
La petite fille s’apprête à lui répondre mais une voix impérieuse de mère se fait entendre. La voix demande à la jeune fille de rentrer immédiatement, que le repas est en train de refroidir et qu’elle espère que la petite n’est pas encore allée jouer avec sa poupée près de l’étang.
Pourquoi ne pas le mettre directement en dialogue? Avec une mention en italique pour dire que la voix est lointaine quoi


Citer
Le garçon jette un vague coup d’œil à la poupée, ce n’est qu’un jouet de fille.
Il a l’air un peu surpris. La petite fille s’impatiente et fait un pas sur le côté pour voir ce qu’il cache.
Un peu contradictoire ses impressions sur la poupée de la fille
(ca à l'air d'avoir du sens en continuant, mais le phrase dérange toujours à ce moment ;))

Citer
Là où la mer est allée vers le soleil
C'est joli mais... mais... ca veut pas dire grand chose j'ai l'impression, peut etre que le soleil qui va vers la mer ca serait plus logique, et aussi beau, et en plus ca donne un semblant de direction. mais ptet que j'ai pas compris



Aloors, mon avis, j'ai bien aimééé, y'a une ambiance très mystérieuse qui se mele à la réalité, avec une certaine beauté, et c'est sympa.
Après je trouve qu'au niveau des didascalie, c'est pas tellement ca, en fait j'ai eu l'impression que ca trainais un peu début, alors que pas du tout en relisant, c'est juste à cause des didascalies qui pourraient etre soit allegées, soit intégrées au dialogue, plus directes dans l'immersion. Les 'noirs' me paraissent pas tous nécessaires non plus pour clore une scène, le simple fait qu'on change de tableau les induit.
Bref je pourrai dire de developper plus certaines choses, mais finalement ces non dits sur les personnages donnent aussi une touche attachante et mysterieuse qui colle bien. Les enfants sont très bien retranscrits surtout. C'est bizarre mais la tenue de chasseur, la petite maison en bord de lac, la vieille pouppée, je m'attendais pas à ce qu'il y ai des portables  :mrgreen: Peut etre que ca meriterait d'être dans un univers encore plus tranché et incisif, je me sens pas clair je fatigue, mais j'ai une sensation que ca ne se pose pas concretement par moment.

Voilà ca reste un chouette texte, la fin même éloigne le coté mysterieux sans pour autant être decevant de ce coté donc c'est cool.

A plus!
«J'aurais beau me crever au travail, porter des chevaux sur les épaules, faire tourner des meules et des moulins, de toute façon, je ne serai jamais un travailleur. Mon travail, quelque forme qu'il puisse prendre, il n'est perçu que comme pure caprice, espièglerie, hasard.»
- Ossip Mandelstam

Hors ligne ernya

  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 7 707
  • Ex-dragonne
    • Page perso
Re : Re : [Théâtre]Poupée de sable
« Réponse #19 le: 15 juin 2015 à 16:52:26 »
Hey, merci d'avoir remonté ce texte car il me tient à coeur !


Citer
Citer
La petite fille s’apprête à lui répondre mais une voix impérieuse de mère se fait entendre. La voix demande à la jeune fille de rentrer immédiatement, que le repas est en train de refroidir et qu’elle espère que la petite n’est pas encore allée jouer avec sa poupée près de l’étang.
Pourquoi ne pas le mettre directement en dialogue? Avec une mention en italique pour dire que la voix est lointaine quoi
je ne suis pas convaincue de l'utilité de mettre une réplique pour ça. Pour autant, je comprends ta gêne. J'ai supprimé les détails à propos de ce qu'elle dit.

Citer
Citer
Le garçon jette un vague coup d’œil à la poupée, ce n’est qu’un jouet de fille.
Il a l’air un peu surpris. La petite fille s’impatiente et fait un pas sur le côté pour voir ce qu’il cache.
Un peu contradictoire ses impressions sur la poupée de la fille
je ne comprends pas pourquoi tu dis ça. Il y a la poupée de la petite fille et la forme au sol.

Citer
Citer
Là où la mer est allée vers le soleil
C'est joli mais... mais... ca veut pas dire grand chose j'ai l'impression, peut etre que le soleil qui va vers la mer ca serait plus logique, et aussi beau, et en plus ca donne un semblant de direction. mais ptet que j'ai pas compris
en fait c'est une référence rimbaldienne qui me semblait bien coller avec le personnage et avec le côté "fin" que suggère le personnage du vieux père


Citer
Après je trouve qu'au niveau des didascalie, c'est pas tellement ca, en fait j'ai eu l'impression que ca trainais un peu début, alors que pas du tout en relisant, c'est juste à cause des didascalies qui pourraient etre soit allegées, soit intégrées au dialogue, plus directes dans l'immersion.
j'ai pas envie d'intégrer les didascalies au dialogue parce que je le vois vraiment comme une sorte de texte de théâtre moderne mêlant roman et jeu. Ceci dit, je vais voir si je peux pas alléger certaines parties.

Citer
Les 'noirs' me paraissent pas tous nécessaires non plus pour clore une scène, le simple fait qu'on change de tableau les induit.
j'en ai enlevé un peu


Citer
C'est bizarre mais la tenue de chasseur, la petite maison en bord de lac, la vieille pouppée, je m'attendais pas à ce qu'il y ai des portables  :mrgreen: Peut etre que ca meriterait d'être dans un univers encore plus tranché et incisif, je me sens pas clair je fatigue, mais j'ai une sensation que ca ne se pose pas concretement par moment.
je comprends qu'on ait du mal à associer portable et trou perdu mais je pense que ça reste plausible (les prof de féo t'ont jamais fait le coup de te montrer des photos de gamins indiens ou africains au milieu de la nature sauvage avec un portable dans la main ?).


Contente que ça t'ait plu car comme je te l'ai dit, c'est un texte qui me tient à coeur et qui me semble, pour le coup, assez sincère par rapport à ce que je voulais dire et faire ^^
"Je crois qu'il est de mon devoir de laisser les gens en meilleur état que je ne les ai trouvés"
Kennit, Les Aventuriers de la Mer, Robin Hobb.

Hors ligne Ben.G

  • Admin
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 7 398
  • Voleur de nuits
    • J'irai lire chez vous
Re : [Théâtre]Poupée de sable
« Réponse #20 le: 15 juin 2015 à 22:10:22 »
Citer
je ne suis pas convaincue de l'utilité de mettre une réplique pour ça. Pour autant, je comprends ta gêne. J'ai supprimé les détails à propos de ce qu'elle dit.
Bah je sais pas, pour moi le théatre, tout ce qui est dit à l'oral est à entrer en dialogue, en plus en avant propos tu annonce la mère comme personnage donc bon....
J'veux dire ca coûte rien une réplique, et qu'elle en ai qu'une ca nuit en rien au reste du texte!

Citer
je ne comprends pas pourquoi tu dis ça. Il y a la poupée de la petite fille et la forme au sol.
Je ne comprends pas en fait pourquoi au début il ne regarde pas la poupée, et puis après il en est surprit.
Alors dans ce cas ce qui me perd, c'est peut etre le fait que la statue de sable soit appelée tout de suite poupée... Du coup je sais pas de laquelle il parle ni quand.. quand il fixe la poupée, il regarde sa sculpture et fait dos à la petite fille?

Citer
en fait c'est une référence rimbaldienne qui me semblait bien coller avec le personnage et avec le côté "fin" que suggère le personnage du vieux père
Oh d'accord!!

Citer
j'ai pas envie d'intégrer les didascalies au dialogue parce que je le vois vraiment comme une sorte de texte de théâtre moderne mêlant roman et jeu. Ceci dit, je vais voir si je peux pas alléger certaines parties.
Ah ca non! Je suis d'accord je trouve ca moche aussi! Non ce que je voulais dire en fait en intégrant, c'est par exmple simplement ajouter des points de suspension à la place d'un 'temps' tu vois, ou ce genre de chose ^^

Citer
je comprends qu'on ait du mal à associer portable et trou perdu mais je pense que ça reste plausible (les prof de féo t'ont jamais fait le coup de te montrer des photos de gamins indiens ou africains au milieu de la nature sauvage avec un portable dans la main ?).
Oui c'est tout à fait possible hein  :D C'est juste que d'un coup, ca produit comme un retour à la réalité, parce que vu toute l'ambiance, bin j'étais à des années de la technologie, j'étais partie loin, du coup ouaip petit retour à la réalité, le mystère en prends légèrement un coup, c'est bête j'te jure parfois les associations d'idées, parce que bien sur que les deux sont possibles  :huhu:

Citer
Contente que ça t'ait plu car comme je te l'ai dit, c'est un texte qui me tient à coeur et qui me semble, pour le coup, assez sincère par rapport à ce que je voulais dire et faire ^^
Ahhh, bah très content aussi alors d'avoir remonté le texte qu'il fallait  ^^ (toujours être attiré par le théatre, c'est toujours cool ici en général héhé)
Ca se sent qu'il te tiens à coeur! Il peut être encore perfectible encore en le rognant à droite à gauche, mais le fond passe bien  ;)

A plus!
«J'aurais beau me crever au travail, porter des chevaux sur les épaules, faire tourner des meules et des moulins, de toute façon, je ne serai jamais un travailleur. Mon travail, quelque forme qu'il puisse prendre, il n'est perçu que comme pure caprice, espièglerie, hasard.»
- Ossip Mandelstam

Hors ligne ernya

  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 7 707
  • Ex-dragonne
    • Page perso
Re : Re : [Théâtre]Poupée de sable
« Réponse #21 le: 15 juin 2015 à 22:43:07 »
 En fait, j'ai coupé le texte, il y a looooongtemps déjà, et j'ai enlevé un dialogue entre la fille, le père et la mère. Sauf que j'ai complètement oublié d'enlever les personnages !


Citer
Alors dans ce cas ce qui me perd, c'est peut etre le fait que la statue de sable soit appelée tout de suite poupée... Du coup je sais pas de laquelle il parle ni quand.. quand il fixe la poupée, il regarde sa sculpture et fait dos à la petite fille?
oui, c'est ça et oui, c'est vrai que ça prête à confusion.

Citer
Ah ca non! Je suis d'accord je trouve ca moche aussi! Non ce que je voulais dire en fait en intégrant, c'est par exmple simplement ajouter des points de suspension à la place d'un 'temps' tu vois, ou ce genre de chose ^^
ah, j'avais pas pigé ! ok, je vais voir.  ^^
"Je crois qu'il est de mon devoir de laisser les gens en meilleur état que je ne les ai trouvés"
Kennit, Les Aventuriers de la Mer, Robin Hobb.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.026 secondes avec 23 requêtes.